Le chef de file de l’opposition chez le Mogho Naba : « Nous avons le sentiment d’être compris par sa majesté »

vendredi 29 août 2014 à 00h22min

Le chef de file de l’opposition politique poursuit ses concertations avec les autorités religieuses et coutumières du pays. Zéphirin Diabré et sa délégation ont été reçus par le Mogho Naba Baongho ce jeudi 28 août 2014 dans son palais. Ils sont venus recevoir des conseils, des bénédictions et demander à sa majesté d’user de son influence pour convaincre la majorité à faire un pas vers le dialogue. Les visiteurs ont naturellement évoqué « la révision de l’article 37 que la majorité veut imposer au peuple ».

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Le chef de file de l’opposition chez le  Mogho Naba : « Nous avons le sentiment d’être compris par sa majesté »

Visiteurs opposants, ministres opposants. Le Mogho Naba en recevant le chef de file de l’opposition politique en cette matinée, avait aussi à ses côtés, ses deux ministres, tous de l’opposition. Le Larlé Naba du MPP (Mouvement du peuple pour le progrès) et le Poé Naba, député pour le compte de l’UPC (Union pour le progrès et le changement).

« On ne rapporte pas les propos d’une autorité morale comme sa majesté », a déclaré le chef de file de l’opposition à sa sortie, quand les journalistes lui ont demandé ce qu’a dit le Mogho Naba. Toutefois, les visiteurs ont eu « le sentiment d’être compris par sa majesté et sont repartis satisfaits ». En substance, l’Empereur des mossi aurait souhaité que les débats se tiennent dans un esprit républicain, de paix, de concorde.

Les opposants disent être venus faire le point sur la situation nationale et son évolution autour des débats qui se mènent. Il s’agit notamment de la « révision de l’article 37 que la majorité veut imposer à notre peuple. Nous avons réaffirmé notre conviction et notre souhait que ces questions soient oubliées définitivement », a précisé le chef de file de l’opposition(CFOP), Zéphirin Diabré.

Comme lors des différentes rencontres initiées par la structure faitière de l’opposition avec les autorités religieuses et coutumières, chez le chef des mossi, les responsables ont réaffirmé que l’opposition politique est animée par des hommes de paix et de dialogue, prête à discuter avec la majorité, le chef de l’Etat, mais fortes des convictions qui sont les siennes. A ce propos, Zéphirin Diabré et sa délégation ont dit à sa majesté, qu’ils souhaitent « qu’il puisse user de son influence pour convaincre le camp d’en face de faire ce pas vers le dialogue ».

Il était également question à cette rencontre qui a duré près d’une heure, de recevoir des conseils et des bénédictions pour le succès des activités que le CFOP organise et pour la paix et la concorde nationale.

Zéphirin Diabré et sa délégation seront reçus ce vendredi 29 aout par la Communauté islamique et le 2 septembre par le Cardinal Philippe Ouédraogo.

Tiga Cheick Sawadogo

Lefaso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés