Bobo-Dioulasso : trois vendeurs illicites de parcelles dans les locaux de la gendarmerie

jeudi 28 août 2014 à 03h38min

Sur plainte de la mairie de l’arrondissement 7, la brigade ville de Gendarmerie de Bobo-Dioulasso a investigué et arrêté trois suspects pour des faits d’escroquerie, faux et usage de faux et vente illicite de parcelles. En fuite, Mamadou Zeba, le cerveau du groupe est activement recherché par la gendarmerie.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Bobo-Dioulasso : trois vendeurs illicites de parcelles dans les locaux de la gendarmerie

Saisie par la Mairie de l’arrondissement 07 de Bobo-Dioulasso pour des cas de ventes illicites de parcelles, la Brigade ville de Gendarmerie de Bobo a mis aux arrêts trois suspects.

En présence du lieutenant Adama Sawadogo, Commandant de la Compagnie de Gendarmerie de Bobo, cette brigade a présenté aux hommes de médias les personnes arrêtées.

Revenant sur les faits, le MDL (Maréchal des logis) David Soulama a dévoilé le mode opératoire des suspects.

à la reproduction des documents essentiels dans la vente d’une parcelle, les collaborateurs de Mamadou Zeba se présentent à des citoyens comme étant des agents du Guichet unique de la mairie centrale de Bobo-Dioulasso ou encore de la mairie de l’arrondissement 07 de Bobo en ce qui concerne la présente affaire.

Pour mettre en confiance leurs victimes, la bande fixe des rendez-vous avec d’éventuels acheteurs de parcelles dans les cours des institutions sus-évoquées. Une copie de la Carte nationale d’identité burkinabè (CNIB) et la somme de 53.000 F CFA sont réclamées comme préalable à l’opération de vente.

Ensuite, la somme de 400.000 F.CFA va être réclamée au cours de l’opération de vente et cette même somme sera réclamée à la livraison des faux documents (faux papillons et fausses quittances).

Après avoir déboursé la somme totale de 853.000 F CFA et les documents attestant un achat de parcelle en main, les victimes s’attendraient éventuellement à voir leur terrain.

Et c’est là que commençait le calvaire. De rendez-vous en rendez-vous, la bande esquive la dernière phase de l’opération qui consiste à présenter la parcelle vendue.

Avant l’arrestation des suspects, 24 personnes s’étaient présentées à la Gendarmerie avec de faux documents d’achat de parcelle. A eux seuls, ils ont versé la somme de 20.472.000 F CFA au groupe.

S’adressant principalement à des personnes qui ne savent ni lire ni écrire dans la vente illicite des parcelles, la bande délivrait également de faux documents, de faux diplômes et de fausses attestations de formation à d’éventuels chercheurs d’emplois.

Présent au point de presse, Alain sanou, le deuxième adjoint au maire de l’arrondissement 07 a lancé un appel pressant à la population : « Saisir la mairie pour avoir des informations fiables avant tout engagement dans des opérations d’achats de parcelles ».

Ousséni BANCE

Lefaso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 27 août 2014 à 21:33
    En réponse à : Bobo-Dioulasso : trois vendeurs illicites de parcelles dans les locaux de la gendarmerie

    Si je comprends bien,il aurait fallu une plainte du maire de l’arrondissement 7 pour que nos pandores daignent se bouger le cul pour arrêter une partie des escrocs car plus loin dans leur récit,ils disent fièrement :"Avant l’arrestation des suspects,24 personnes s’étaient présentées à la Gendarmerie avec de faux documents d’achat de parcelle.A eux seuls,ils ont versé la somme de 20.472.000 F CFA au groupe".Tchurrrrrrrrrrrrr

  • Le 27 août 2014 à 23:56
    En réponse à : Bobo-Dioulasso : trois vendeurs illicites de parcelles dans les locaux de la gendarmerie

    bravo a la gendarmerie,aider ns en démasquant les faux démarcheurs avide d’argents sans scrupule

  • Le 28 août 2014 à 02:37
    En réponse à : Bobo-Dioulasso : trois vendeurs illicites de parcelles dans les locaux de la gendarmerie

    encord les fruits du systeme pauvre burkina on n’est foutu.il faut une revolution.c’est la partie de l’iceberg nous vivons .

  • Le 28 août 2014 à 11:51
    En réponse à : Bobo-Dioulasso : trois vendeurs illicites de parcelles dans les locaux de la gendarmerie

    ses histoires de parcelles finiront par diviser bobo ; il faudra aussi enquêter sur les maires et leurs alentours

  • Le 28 août 2014 à 13:24, par Le fantôme de la cité
    En réponse à : Bobo-Dioulasso : trois vendeurs illicites de parcelles dans les locaux de la gendarmerie

    Salut à tous, comme nos maires de commune vendent en catimini nos parcelles, il est bien normal que des faussaires utilisent ce flou pour exploiter la naïveté des honnêtes citoyens.
    En tous cas, le domaine foncier au Burkina est une foire d’empoigne, elle fait la part belle aux maires, aux agents du cadastre et aux faussaires...qui exploitent la ignorance, la souffrance et la crédulité de la population.
    Il faudra aussi arrêter les maires qui bradent nos parcelles pour leurs intérêts personnels.

  • Le 28 août 2014 à 13:34
    En réponse à : Bobo-Dioulasso : trois vendeurs illicites de parcelles dans les locaux de la gendarmerie

    En fait ces histoire de parcelles sont du fait des mairies. Il n’ya aucune procedure claire et officielle (ecrite bien sûr) disponible au niveau des services des mairies pour encadrer la ventes des parcelles. On a l’impression meme que des gens dans les mairies "mangent" aussi dans ça.

  • Le 28 août 2014 à 15:04, par Siaka
    En réponse à : Bobo-Dioulasso : trois vendeurs illicites de parcelles dans les locaux de la gendarmerie

    Felicitations a la gendarmerie.

  • Le 28 août 2014 à 18:09, par LE VIEUX
    En réponse à : Bobo-Dioulasso : trois vendeurs illicites de parcelles dans les locaux de la gendarmerie

    ....« Saisir la mairie pour avoir des informations fiables avant tout engagement dans des opérations d’achats de parcelles »... Quell mairie ? Nous, maires de la ville de Bobo n’avons pas le temps pour çà. Nous sommes occupés à remplir recto-verso les stades pour construire notre monarchie au profit de blaise. Habitants de Bobo, débrouillez-vous tous seuls ; ne comptez pas sur nous maires dont le patron est sanou salia.

  • Le 29 août 2014 à 16:09, par Eboubie
    En réponse à : Bobo-Dioulasso : trois vendeurs illicites de parcelles dans les locaux de la gendarmerie

    « »La gendarmerie doit voir un peu plus loin. Ya des agents du guichet unique complice par exemple ceux qui délivrent les fausses quittances. ces gens sont de mèche avec ces excrots car ces eux qui délivrent les fausses quittances . Moi j’en sait quelque chose . Ils te font payer la taxe normale et en plus les frais de retard ce qui donne la somme de 750.000frs. Voyer celui qui delivre les quittances à l’étage cote guichet unique Mr S.

  • Le 1er septembre 2014 à 11:15, par bobotie
    En réponse à : Bobo-Dioulasso : trois vendeurs illicites de parcelles dans les locaux de la gendarmerie

    Pauvre Bobo Dioulasso.....la chasse a la richesse )

  • Le 24 septembre 2014 à 15:07, par matt crorkz
    En réponse à : zQDoujbKXkHygeptSi

    8K6yUS I just could not depart your site before suggesting that I really enjoyed the standard info a person provide for your visitors ? Is gonna be back often in order to check up on new posts

  • Le 11 novembre 2014 à 17:45, par par relewende
    En réponse à : Bobo-Dioulasso : trois vendeurs illicites de parcelles dans les locaux de la gendarmerie

    je pense que ya beaucoup de structure qui réglés le fonctionnement de l’administration donc essayons de faire l ’effort pour allez vers l’information c ’sest la seule solution pour éviter les problèmes.pour acheter une parcelle,il faut d’abord avoir le numéro du lot,la section,le secteur, et la superficie de la parcelle.ensuite il faut aller vérifier les informations au domaine avec le receveur des domaines(lui demander de vous donner une notification provisoire d’attribution)en faite chaque parcelle a un dossier au niveau de chaque mairie.après l’ obtention de la notification vous demandez payer les 1/4 de la taxe de jouissance.je sait que les événements que nous avons vécut en 2011 avec certaines mairies ont affectés certains service mais les cartes sont la.après chaque lotissement y ’a une carte qui part a IGB une autre qui part au cadastre une qui part a l’urbanisme et une qui part au différentes mairies donc je vous invites a la clairvoyance et a beaucoup de prudence pour n’ait pas tombé dans certaine situations’

  • Le 18 décembre 2014 à 00:32, par diamond crorkz
    En réponse à : atbccRJJjsdWRupft

    A8tU9f This is one awesome blog post.Really looking forward to read more. Really Cool.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés