Bobo-Dioulasso : trois vendeurs illicites de parcelles dans les locaux de la gendarmerie

jeudi 28 août 2014 à 03h38min

Sur plainte de la mairie de l’arrondissement 7, la brigade ville de Gendarmerie de Bobo-Dioulasso a investigué et arrêté trois suspects pour des faits d’escroquerie, faux et usage de faux et vente illicite de parcelles. En fuite, Mamadou Zeba, le cerveau du groupe est activement recherché par la gendarmerie.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Bobo-Dioulasso : trois vendeurs illicites de parcelles dans les locaux de la gendarmerie

Saisie par la Mairie de l’arrondissement 07 de Bobo-Dioulasso pour des cas de ventes illicites de parcelles, la Brigade ville de Gendarmerie de Bobo a mis aux arrêts trois suspects.

En présence du lieutenant Adama Sawadogo, Commandant de la Compagnie de Gendarmerie de Bobo, cette brigade a présenté aux hommes de médias les personnes arrêtées.

Revenant sur les faits, le MDL (Maréchal des logis) David Soulama a dévoilé le mode opératoire des suspects.

à la reproduction des documents essentiels dans la vente d’une parcelle, les collaborateurs de Mamadou Zeba se présentent à des citoyens comme étant des agents du Guichet unique de la mairie centrale de Bobo-Dioulasso ou encore de la mairie de l’arrondissement 07 de Bobo en ce qui concerne la présente affaire.

Pour mettre en confiance leurs victimes, la bande fixe des rendez-vous avec d’éventuels acheteurs de parcelles dans les cours des institutions sus-évoquées. Une copie de la Carte nationale d’identité burkinabè (CNIB) et la somme de 53.000 F CFA sont réclamées comme préalable à l’opération de vente.

Ensuite, la somme de 400.000 F.CFA va être réclamée au cours de l’opération de vente et cette même somme sera réclamée à la livraison des faux documents (faux papillons et fausses quittances).

Après avoir déboursé la somme totale de 853.000 F CFA et les documents attestant un achat de parcelle en main, les victimes s’attendraient éventuellement à voir leur terrain.

Et c’est là que commençait le calvaire. De rendez-vous en rendez-vous, la bande esquive la dernière phase de l’opération qui consiste à présenter la parcelle vendue.

Avant l’arrestation des suspects, 24 personnes s’étaient présentées à la Gendarmerie avec de faux documents d’achat de parcelle. A eux seuls, ils ont versé la somme de 20.472.000 F CFA au groupe.

S’adressant principalement à des personnes qui ne savent ni lire ni écrire dans la vente illicite des parcelles, la bande délivrait également de faux documents, de faux diplômes et de fausses attestations de formation à d’éventuels chercheurs d’emplois.

Présent au point de presse, Alain sanou, le deuxième adjoint au maire de l’arrondissement 07 a lancé un appel pressant à la population : « Saisir la mairie pour avoir des informations fiables avant tout engagement dans des opérations d’achats de parcelles ».

Ousséni BANCE

Lefaso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés