Assemblée nationale : des formations sonnent la rentrée administrative

mardi 26 août 2014 à 23h09min

Former, recycler, mettre à niveau, pour espérer de meilleures performances de l’administration parlementaire, voilà qui fonde l’offre de formation au profit des personnels administratifs de la Représentation nationale. La cérémonie d’ouverture de cette formation qui marque également la rentrée officielle de l’administration parlementaire, est intervenue ce mardi 26 août 2014 à Ouagadougou, sous la présidence du premier vice-président de l’AN, Naboho Kanidoua, représentant le président de l’institution parlementaire.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Assemblée nationale : des formations sonnent la rentrée administrative

L’on se rappelle qu’à la cérémonie d’ouverture de la session inaugurale de la 5è Législature en date du 6 mars 2013, le président de l’AN faisait la promesse d’accorder « une attention particulière » à la qualité des ressources humaines, ainsi qu’à la cohérence des structures. Ce qui, selon lui, permettra à l’action parlementaire de bénéficier du meilleur accompagnement de l’administration que dirige Emma Zobilma, Secrétaire générale de l’AN.

La cérémonie du jour s’inscrit donc dans le cadre de la concrétisation de cette promesse du président Soungalo Ouattara pour qui, « Améliorer l’efficacité des agents par la formation, et renforcer les capacités professionnelles de ce personnel est une conviction, une démarche permanente et une action essentielle ». Ainsi, trois semaines durant, les personnels des services législatifs, des services de sécurité, des services du parc automobile, recevront des formations dans les domaines ci-après :
-  l’utilisation des enregistreurs et la maîtrise du clavier d’ordinateur ;
-  la manipulation des minuteurs à l’hémicycle ;
-  la sécurité incendie et le secourisme ;
-  l’utilisation du système d’exploitation Window8 et d’Excel 2010 ;
-  l’exploitation du réseau intranet.

Ces formations permettront aux participants, foi du président de l’AN, non seulement d’assimiler et d’appréhender les problématiques de l’action législative, mais aussi de faire face aux enjeux et défis induits par le développement de l’environnement de l’institution parlementaire et des méthodes et techniques nouvelles. L’on peut donc espérer que ces formations inculqueront les réflexes adéquats à plus d’efficacité de l’administration parlementaire. Et c’est de cela aussi que dépend l’optimisation de la performance de l’AN. En attendant, la Secrétaire générale, Emma Zobilma, a invité ses collaborateurs à suivre ces formations avec beaucoup d’intérêts pour en tirer les meilleurs profits. Au-delà, elle les a invités à agir de « façon complémentaire, avec sérieux et loyauté pour escompter des résultats probants ».

Fulbert Paré

Lefaso.net

Imprimer l'article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés