Virus Ebola : Des cas de prélèvements négatifs au Burkina

mardi 26 août 2014 à 01h12min

Plus que jamais en alerte. Tels semblent être les services du Ministère de la santé dans le cadre du dispositif mis en place pour éventuellement lutter contre le virus Ebola. S’il n’y a pas de cas déclarés au Burkina, il y a eu néanmoins quelques fausses alertes qui ont permis de tester le dispositif mis en place par les services de Léné Sebgo.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Virus Ebola : Des cas de prélèvements négatifs au Burkina

La Guinée, le Libéria, la Sierra Leone, le Nigeria, et désormais la République Démocratique du Congo sont les cinq pays aujourd’hui touchés par la fièvre à virus Ebola qui n’est pas loin de semer une véritable panique sur le continent. On ne compte plus le nombre de manifestations plus ou moins importantes qui ont été annulées ou désormais en pointillés pour cause de ce virus. Non plus le nombre de pays qui ont fermé leurs frontières ou suspendu les vols de leurs compagnies vers les pays touchés.

Touchés ou pas, tous les pays sont en alerte et chacun y va de sa stratégie de prévention et de riposte éventuelle. Bien que n’ayant pas de frontières avec les pays jusqu’ici contaminés, le Burkina n’est pas en reste. Depuis quelques semaines, les services de santé sont sur le pied de guerre. Information et sensibilisation du corps médical, kits prédisposés, dispositifs de contrôle aux aéroports et à certaines frontières terrestres, tout semble mis en place pour réagir promptement au cas où.
Au point que l’on n’est pas loin d’une certaine psychose où certains citoyens commencent à s’interroger sur la réalité de la situation au Burkina , sans doute en bons adeptes de la « théorie du complot » qui veut que dans des situations similaires, les pouvoirs publiques ne disent jamais tout à l’opinion publique, et alors, qu’il y a « forcément » quelque chose qu’on lui cache.

C’est dans ce contexte que trois fausses alertes ont été enregistrées dans notre pays. Le premier cas a concerné un habitant de Gaoua, souffrant de constipation qui se serait purgé avec des décoctions de racines. Résultats, au-delà de ses espérances, une diarrhée avec des selles sanguinolentes qui l’a conduit à l’hôpital du camp militaire.

Le deuxième a concerné deux ressortissants burkinabè, rentrés récemment de la Guinée dans leur ville natale de Titao. Ces deux patients présentaient des signes retrouvés de la maladie à virus Ebola notamment la fièvre, l’hyperhémie conjonctivale. Un tel tableau clinique chez des patients ayant un antécédent de séjour dans un pays en épidémie (touché par le virus Ebola) a conduit les services sanitaires à faire des tests pour vérifier leur état.

Le troisième cas est celui d’un expert-comptable de nationalité guinéenne, résidant en France. Arrivé au Burkina pour un audit, après avoir transité par son pays natal, il aurait vu des traces de sang après s’être mouché. Ce qui, par mesure de prudence, l’a conduit dans une clinique qui l’a référé à l’hôpital pour des prélèvements.
Plus de peur que de mal, pourrait-on dire, car les prélèvements opérés sur ces quatre personnes et envoyés dans un laboratoire à Lyon, se sont tous révélés négatifs.
Cet excès de prudence des services sanitaires n’est pas intérêt. Selon les techniciens proches du dossier, il a permis de tester la réactivité du dispositif mis en place et surtout, de relever les maillons faibles et de les corriger pour faire face à toute éventualité.

Mais touchons du bois !

S.K.

Lefaso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 26 août 2014 à 01:27, par karlos
    En réponse à : Virus Ebola : Des cas de prélèvements négatifs au Burkina

    Dieu merci et ce virus doit etre pris au serieux comme le fait les diferents pays de la sous region.
    sachons que cette maladie vient de partout.l’exemple recent est le congo.donc plus de vigilance.merci pour l’infos car nous qui somme a la frontière avec la cote d’ivoire risque fort de ne pas fouler le sol ivoirien.car le controle labas est de taille.

    Répondre à ce message

  • Le 26 août 2014 à 07:51, par DUFOUR
    En réponse à : Virus Ebola : Des cas de prélèvements négatifs au Burkina

    les aéroports sont surveillés mais qu’en est-il des frontières terrestres ?

    Répondre à ce message

  • Le 26 août 2014 à 09:52
    En réponse à : Virus Ebola : Des cas de prélèvements négatifs au Burkina

    attention le burkina on ne joue pas avec le feu ; EBOLA c’est pas GRIPPE AVIAIRE

    Répondre à ce message

  • Le 26 août 2014 à 12:44, par DORETO
    En réponse à : Virus Ebola : Des cas de prélèvements négatifs au Burkina

    Dans tout ça quelles sons les mesures prises par le gouvernement pour la protection des agents de santé dans les différents centres de santé ? Car, je suis dans un grand centre de santé du pays et je n’ai reçu aucune formation dans le cadre de la prise en charge de cette maladie et on n’a aucun matériel de protection contre ce virus .Je demande la conduite a tenir en cas de survenue d’un éventuel cas dans mon centre.

    Répondre à ce message

  • Le 26 août 2014 à 12:56, par DORETO
    En réponse à : Virus Ebola : Des cas de prélèvements négatifs au Burkina

    Dans tout ça quelles sont les mesures prises par le gouvernement pour la protection des agents de santé ?Car nous nous constatons que c’est seulement les agents faisant partie du comité de riposte qui béneficient des moyens de protection adéquats.Et les autres agents ?

    Répondre à ce message

  • Le 26 août 2014 à 13:51, par explosifs criminel
    En réponse à : Virus Ebola : Des cas de prélèvements négatifs au Burkina

    Tous unis nous reussirons à éviter cette sale maladie.

    Répondre à ce message

  • Le 26 août 2014 à 14:43, par ZAVIER
    En réponse à : Virus Ebola : Des cas de prélèvements négatifs au Burkina

    Merci de prendre des mesures de sécurité !
    Mais il faut que l’aéroport de Ougadougou arrête de prendre les empreintes de tous les voyageurs à la sortie ou à la rentrée. Tout le monde pose les doigts sur cette machine, même sans EBOLA, ce n’est pas du tout hygiénique, beaucoup de bactéries que les gens se filent ! Je ne sais pas mais c’est le seul aéroport à ma connaissance qui fait des contrôles pareils, où sont nos hygiénistes, médecins et autres pour faire arrêter cette pratique !

    Répondre à ce message

  • Le 26 août 2014 à 18:08
    En réponse à : Virus Ebola : Des cas de prélèvements négatifs au Burkina

    Je pense que c’est mieux d’isoler tous les étrangers qui viennent des pays touchés pendant quelques jours avant de les laisser se mélanger à la population. Pourquoi laisser celui qui est rentré de Guinée aller jusqu’à Titao ? C’est pas du tout prudent.

    Répondre à ce message

  • Le 26 août 2014 à 19:27, par Gregbat
    En réponse à : Virus Ebola : Des cas de prélèvements négatifs au Burkina

    Il faut savoir que partout dans les aéroports on prend les empreintes à l’entrée comme à la sortie. Et je pense que quand on quitte sa maison pour une simple balade prends le soin de se laver les mains.
    Je dirai par-contre qu’il faudrait prévoir de quoi se laver les les main après avoir pris les empreintes.

    Répondre à ce message

  • Le 27 août 2014 à 09:50, par WOBODO
    En réponse à : Virus Ebola : Des cas de prélèvements négatifs au Burkina

    De la guinée à Titao sans aucun contrôle est un signe de défaillance de taille du dispositif de surveillance . Dans beaucoup de pays déjà , les passagers en provenance de Guinée y sont interdits d’entrée .

    Répondre à ce message

  • Le 27 août 2014 à 18:10, par ZAVIER
    En réponse à : Virus Ebola : Des cas de prélèvements négatifs au Burkina

    Je suis désolé de vous le dire Monsieur Gregbat que depuis que je voyage en Europe, en Asie et dans beaucoup d’autres pays Africains, mes empreintes n’ont jamais été prises dans un aéroport.

    Ces pays font comment pour le contrôle des voyageurs qui entrent et qui sortent. Cette histoire d’empreinte à l’aéroport de Ouagadougou n’est pas du tout hygiénique et je pense qu’il faut impérativement remédier à cette pratique !

    Se laver les mains ! Nous pouvons déjà contracter la maladie entre le point des empreintes et celui des toilettes ! Il faut se demander le nombre de personnes qui pense à se laver les mains immédiatement quand ils quittent ce point de contrôle même pas 2 sur cent ! Alors vaut mieux prévenir que guérir.

    Répondre à ce message

  • Le 28 août 2014 à 08:15, par brul
    En réponse à : Virus Ebola : contrôle aux aéroport

    j’ai quitté Ouagadougou dimanche matin, versCasablanca : pas de contrôle... à Casablanca pas de contrôle...arrivée en France à l’aéroport de Nantes : pas de contrôle !!!
    C’est pas sérieux

    Répondre à ce message

  • Le 9 septembre 2014 à 20:20, par BAPIO NAGALO
    En réponse à : Virus Ebola : Des cas de prélèvements négatifs au Burkina

    Salut.
    Le virus ebola doit être vu comme un cobra à l’échelle
    microscopique.
    En effet, il se faufile à travers les pores. les
    chercheurs doivent plutôt chercher un sérum antivenimeux
    adapté. Les effets d’ebola évoquent plutôt une envenimation.
    garder les malades en salle climatisée, leur administrer de la
    vitamine k1 en continue et du gluconate de calcium( message
    aux professionnels de santé) pourrait
    sauver plus de personnes. Eviter le paracétamol parc qu’il fatigue
    le foie déjà affaibli par la maladie. éviter à tout prix l’aspirine ou
    tout autres médicament et aliment acide. préférez plutôt des
    bains à l’eau peu froide avec un dosage non agressif au chlore.
    Par un combattant amateur quelque part en Afrique. ces
    conseils n’ont rien
    d’officiel .

    QUE DIEU AIE PITIÉ DE NOUS

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés