Les à-côtés de la marche-meeting de l’opposition du 23 août

lundi 25 août 2014 à 00h03min

Comme à chaque grande rencontre, les faits et gestes ne manquent pas pour apporter un plus à l’objet principal. Malheureusement, ces-à-cotés, contrairement à ce qu’on aurait souhaité, ne sont pas tous gais.

Notre consœur de Lefaso.net, victime d’un vol

En sortant ce matin pour la marche-meeting, Amélie Gué, pourvue, comme d’habitude, du punch qu’on lui connaît, ne pouvait s’imaginer un retour à la rédaction sans son téléphone portable qui, dans de telles circonstances, sert aussi d’outil de travail (qu’elle a d’ailleurs utilisé pour faire vivre l’événement en direct aux internautes). Malheureusement, elle sera dépouillée de son appareil après tout le travail et quelques temps après le retour des manifestants sur le lieu du meeting pour la clôture. En plus du téléphone et autres contacts, c’est aussi tout ce qu’elle avait fourni comme effort en termes de sons, d’images et de notes qui s’est volatilisé.
Elle n’est pas la seule victime, car, selon des sources, un autre confrère aurait perdu son ordinateur portable également au même lieu.
Comme quoi, dans ce genre de regroupements, chacun vient avec ses intentions. Malheureusement !

Une « guerre » de positionnement entre mouvements

S’il y a une chose qui n’est également pas passée inaperçue, c’est aussi cette « lutte » de positionnement sur l’aire du meeting entre les mouvements et associations de lutte contre le référendum. Chaque organisation de la société civile voulait occuper la meilleure position pour se donner de la visibilité. Ce qui n’a pas manqué de créer parfois des tensions entre membres de mouvements.

Un individu arrache le micro à Zéphirin Diabré

Pendant l’intervention de Zèph (Zéphirin Diabré), et pendant que les manifestants étaient tous « scotchés » à ses lèvres, un inconnu, déjouant, la vigilance de la sécurité est monté sur le podium. Il a foncé tout droit et a arraché le micro des mains du chef de file. Mais il n’a pas eu le temps de prononcer qu’un bout de phrase : « je vais dire la vérité » qu’il a vite été maîtrisé par la sécurité. Le public s’est rué sur l’intéressé, prêt à en découdre. N’eut été l’intervention de Bénéwendé Stanislas Sankara, qui a d’ailleurs essuyé aussi des coups, le jeune aurait passé de la vie à trépas. Il a été conduit, difficilement au commissariat de police de Bogodogo pour sa sécurité et certainement pour être interrogé sur les raisons de son agissement.

Ce gérant de parking qui souhaite beaucoup de marches-meetings…

En tout cas, ce n’est un secret de polich’ que de dire que les mobilisations de part et d’autre des « anti » et « pro » referendum constituent une vraie traite pour de nombreuses personnes. Hormis les lieux de commerce (boutiques, kiosques à café, vendeurs d’eau, etc.), les initiatives spontanées sont également une bonne source d’entrée d’argent. Parmi ces activités spontanées qui procurent des revenus, se trouvent les parkings. Là, il faut débourser la somme de 100 francs, 200 f CFA par endroits, avant de rejoindre l’aire du regroupement. Le nombre imposant d’engins donne une idée du « business ». Ce samedi 23 août, un « parkeur » ‘’débordé’’ dans son « gombo » n’a pas pu s’empêcher de laisser échapper, large sourire aux lèvres et devant certains de ces clients du jour, « Ouahii, s’il pouvait avoir meeting tous les week-ends quoi, nous on n’allait même pas se plaindre dans pays-là ».

La guerre des concepts….

Dans l’ambiance infernale avant le début de la marche, l’on a constaté une véritable rivalité entre cris de guerre. Ainsi, dans le tintamarre des coups de sifflets, pouvait-on entendre des slogans de toute époque. « Hey ! », qui veut dire n’essaie pas ou ne fais pas. « ya yaa boin ! », expression ‘’propre’’ à cet artiste burkinabè en vogue ; Floby et qui, littéralement, peut signifier ‘’quand même, n’exagère pas’’. Ou encore « An té Son », qui veut dire ‘’on n’accepte pas ‘’.

On s’arrache les sifflets et les cartons rouges

Les vendeurs de sifflets et de cartons rouges ne regretteront pas leur ingéniosité. Comme si on était au stade pour un match de football, rarement on a entendu retentir autant de coups de sifflets. Avoir un sifflet était quasiment une nécessité pour se faire entendre. « Comment on va faire, il faut faire beaucoup de bruits ! », confie un manifestant, déboursant ses 200 francs au grand plaisir du vendeur qui se réjouit de l’engouement. C’est le même constat avec les vendeurs de cartons rouges, ce fameux carton de Hama Arba Diallo, brandi au stade du 4-août lors du meeting du 31 mai dernier.

Avec tout ce business en ces temps qui courent, ‘’notre’’ « parkeur » ne doit pas être le seul dans son « vœu ardent de voir les marches-meetings se tenir tous les week-ends » ; seulement, il semble avoir dit haut ce que certains diraient tout bas !
Ce chauffard qui a fait tomber les journalistes

Un camion a été mis à la disposition des journalistes pendant la marche pour leur permettre de bien faire leur travail. Ainsi, du haut du véhicule, ils avaient une vue d’ensemble sur la foule. Bonne initiative des organisateurs ! Seulement, c’était sans compter avec le chauffeur qui, certainement se sentant dans l’ambiance, n’a pas rendu les choses faciles. En effet, dans son élan avec le mouvement, il ne manquait pas de marquer des arrêts brusques, à telle enseigne que des journalistes, du haut, sont plusieurs fois tombés à l’intérieur du camion. Certains ont eu des douleurs et sont restés assis pendant tout le trajet. Un désagrément qui a conduit des marcheurs à menacer ouvertement le chauffeur afin qu’il aille doucement pour ne pas blesser « leurs yeux et leurs oreilles » que sont les journalistes.

Lefaso.net

Messages

  • tres belle compte rendu j’ai bcp ri quant j’imagine la scene du chaufard et des journaliste.les journalîstes sont venu pour rapporter pas marcher.il a oublier qu’il transportait.pour les voles chere journaliste tracé vos appareils.le bien et le mal se cotoi comme la vie et la mort.

  • Les vols , la violence observés lors de cette marche montrent que peu de personnes serieuses sont sorties lors de cette marche.c est pas Amelie Gué qui dira le contraire
    Il est temps pour vous de courir.vous avez trop marché

  • Tout participe à tout. Normal et même bien. Blaise et sa suite immergés !

  • @laguna : il faut plutôt constater, par la nature des objets volés, que ces voleurs sont des gens envoyés par...en mission pour, comme d’habitude, pour saboter la marche de vrais patriotes. En volant les journalistes par leurs outils de travail, ces missionnés aveuglés du... voulaient confisquer les informations, les images, etc. relatives à la marche, et aller crier encore sur leur télé de propagande que les citoyens ne sont pas contre le référendum. Que nenni !!! 2015, c’est terminus, même si on est fort...!!!

  • Au lieu de passer son temps a critique et a minimiser les marches des autres, a tenter les demobilisations,, les CDPistes et leurs fans feraient mieux d’organiser des repliques par une marche.
    L’attitude de ces internautes neophytes sonnerait-elle le glas du regime qui a passe des annees a detruire les institutions et le capital de la nation ? J’en ai l’ultime conviction.

  • vraiment bon,on etait tous de coeur avec vous depuis la cote d’ivoire.
    sachez que seule la lutte libère.

  • Pardon ! Y’aurait-il quelqu’un d’assez gentil pour dire à cet animateur de RTB Matin qu’on ne porte pas ensemble la ceinture et les bretelles. Ou la ceinture, ou les bretelles.
    Il veut faire joli, certes, mais il ne faut pas éviter de tomber dans le ridicule...
    Désolé, mais c’est agaçant de supporter chaque matin cette grandiloquence mal assortie.

  • A propos de journaliste,
    Pardon ! Y’aurait-il quelqu’un d’assez gentil pour dire à cet animateur de RTB Matin qu’on ne porte pas ensemble la ceinture et les bretelles. Ou la ceinture, ou les bretelles.
    Il veut faire joli, certes, mais il ne faut pas éviter de tomber dans le ridicule...
    Désolé, mais c’est agaçant de supporter chaque matin cette grandiloquence mal assortie.

  • Faso net les dérange ces CDPistes. Pourquoi cibler la seule journaliste de faso net ? Vous êtes vaincu. Honte à vous ! ma soeur continue ton boulot ils(cdpistes) ne peuvent rien contre la vérité et la lumière.Tu en aura de plus performant que ce que tu avais ; Que Dieu te protège de ces infidèles.

  • et après la marche ?le référendum tout naturellement !!!!!

  • C’est cela la beauté particulière de la marche du peuple, le vrai peuple. On voit tout, on entend tout, et c’est tout ça qui fait le peuple, le peuple en mouvement ! Vive l’Opposition !

  • Félicitations aux citoyens pacifiques ! Vivement la suite !

  • Hier je demander a mon voisin s’il était pour le référendum et il m’a répondu par l’affirmatif,mon cousin salif aussi est d’accord et mon neveu quitter au village partage notre avis,en faite nous sommes unanimes sur ce point.Et voila ce pour quoi il faut que le référendum y soit et il sera et on attend que le président du Faso convoque la date maintenant.

  • Ne dit-on pas que la démocratie c’est le choix du peuple par le peuple et pour et pour le peuple,pourquoi donc l’opposition qui se veut républicain,démocrate ne veut donc pas laisser le peuple faire son choix.

  • Au lieu de marcher préparer vous a un éventuel référendum,rendons nous dans les urnes et non dans la rue pour crier,ça ne sert pas

  • Laissez le peuple faire son choix,c’est ça qui est la vérité,contrairement a ce que l’opposition avance le référendum c’est pour trancher sur la question afin d’éviter que le pays tombe dans le chaos,le message est pourtant claire et c’est a l’opposition de savoir revenir a la raison.

  • L’opposition a tendance a nous faire oublier son propre odeur,avant de dire que ton alter sent mauvais prend le soin de vérifier si toi même tu sent pas plus mauvais,on a pas oublier ce qui s’est passé avec vous quand vous étiez les hommes forts de ce pays et on préfère encore le président Compaore.

  • Bjr,
    En tout cas peu de ’’gens sérieux ’’ sont sortis pour cette marche ; nous au moins nous n’avons pas le sang de Norbert, de Lingani, de Henry, du juge Nébié et j’en passe sur nos bras ; continuer à jouer avec le feu et vous verrez que ces honnêtes citoyens que vous qualifiez de pas sérieux vous montreront de quoi ils sont capables. Aucun esprit sain ne peut continuer à défendre des causes perdues, la démonstration en a été encore faite le 23 aout , n’en déplaise aux rêveurs et autres vendeurs d’illusions.GAME IS OVER
    LA PROPHETIE EST EN MARCHE

  • La politique c’est comme une guerre mais une guerre d’idée de conviction d’ambition,chacun doit présente son programme au peuple et laisser le peuple faire son choix,choix qui doit guider tout les Burkinabés dans l’avenir et cela sans exception.

  • Bonjour
    Je propose que l’on lance une chaîne de solidarité pour soutenir la journaliste du faso net qui a perdu son téléphone.
    Voici mon mail : kbjj20032003@yahoo.fr

  • C’est ainsi que l’on crée une société civilisée, stable et responsable. Si les leaders de l’opposition se comporte en non violent ainsi la démocratie se construira sans doute, que Blaise reste ou pas. si aujourd’hui des milliers, demains des centaines de milliers et peut-être un million ou plus les prochaines fois Blaise même s’il ne part pas tiendra compte de beaucoup de chose. continuons à éduquer le peuple.

  • Pas étonnant que les Balais citoyens et mouvement ça Suffit se battre pour une histoire de visibilité, puisque c’est ça donne le gombo, plus tu es visible, tu fait bruit plus tu as des faveurs du CFOP.

  • Parmi les 100 000 marcheurs selon CFOP, si on enlève les voleurs, les vendeurs d’eau de lotus de pain de sifflé, si on enlève la sécurité du CFOP, la sécurité de la république (policiers, militaires, gendarmes habillés en civil), les journalistes, ceux qui sont allés à la marche pour leurs intérêts personnels et si on enlève les passants qui se sont arrêtés pour regarder la marche, on conclue facilement que ceux la qui sont sorti pour dire Non au référendum, a la révision de l’article 37 de la constitution ne passent pas en réalité 10 000 personnes.

  • Mon ami Nasser qui veut tout enlever pour avoir le nombre de vrais marcheurs contre le referendum,qu’est ce qui va rester des marcheurs du cdp si l’on enlevait ceux qui seraient venu pour prendre un billet de mille francs ou pour manger le riz du cdp,ainsi que ceux qui seraient venus pour le carburant comme toi ????? mon frere,mange et tais toi !!!!on se connait.

  • Je savais que l’opposition allait mobiliser les voleurs et voila les premiers
    comportements des militant qui parlent de changement sans même savoir la
    cause pour laquelle ils sont dans les rues.Ce journalistes saura que cette
    opposition n’a jamais mobiliser un patriote mais plutôt des opportunistes ?

  • Les meeting CDP si on enlève ceux qui viennent pour les 1000F Il va rester exactement le même nombre que le CDP de François avait mobilisé pendant le discours de Assami. Eux ce sont vos vrais militants. Depuis que vous avez eu vos ordinateurs gratos vous vous excitez trop mes frères. Calmez vous et surtout remettez l’ordinateur et le portable de notre sœur de fasonet.Il n y a que le CDP qui peut avoir besoin de ça pour ses sales besognes.

  • continuez ainsi dans vos raisonnements lapidaires. ces soit disant voleurs ont été envoyés pour ternir l’image du CFOP. des voleurs et meme des arracheurs de micro, on aura tout vu et entendu de ceux d’en face. non au referendum, vive le changement !

  • continuez ainsi dans vos raisonnements lapidaires. ces soit disant voleurs ont été envoyés pour ternir l’image du CFOP. des voleurs et meme des arracheurs de micro, on aura tout vu et entendu de ceux d’en face. non au referendum, vive le changement !

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés