Fête de l’Assomption : L’Eglise famille a célébré l’élévation de la Vierge Marie au ciel

dimanche 17 août 2014 à 17h29min

La célébration de l’Assomption a eu lieu cette année sous le thème : « Avec Marie en Famille, vivons dans la joie de l’évangile ». La messe a été célébrée par Monseigneur Léopold Ouédraogo, Evêque auxiliaire de Ouagadougou, le cardinal Philippe Ouédraogo étant en voyage avec le Pape François en Corée du Sud.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Fête de l’Assomption : L’Eglise famille a célébré  l’élévation de la Vierge Marie au ciel

« Dès qu’Elisabeth entendit la salutation de Marie, son enfant remua brusquement en elle et elle fut remplie du Saint-Esprit. Elle s’écria d’une voix forte : Tu es bénie parmi toutes les femmes et l’enfant que tu portes est béni. Comment m’est-il accordé que la mère de mon Seigneur vienne vers moi ? En effet, dès que j’ai entendu ta salutation, l’enfant a tressailli de joie en moi. Heureuse celle qui a cru, parce que ce qui lui a été dit de la part du Seigneur s’accomplira » (Luc1, 41-45). Cet Evangile selon Saint Luc, évangile du jour, traduit ainsi la gloire de Marie. L’assomption est alors une célébration, celle de « l’exaltation, de la gloire que Marie a reçue en tant que personne humaine obéissante à la volonté de Dieu », a expliqué Monseigneur Léopold Ouédraogo.

Il s’agit donc de la fête de Marie mais aussi de celle des fidèles catholiques, car comme Mgr Léopold Ouédraogo l’a souligné, « la fête d’une mère est celle de ses enfants ». C’est donc dans la joie et l’allégresse que les fidèles présents, ce 15 août à la Basilique Notre Dame de Yagma, ont célébré la fête de la Mère de Dieu, et ont rendu grâce au Seigneur pour tous les bienfaits reçus. Des fidèles qui ont magnifié la Sainte Mère de Dieu à travers des chants de louanges, des offrandes et une procession. Et qui ont prié pour que le Seigneur leur accorde d’abondante grâce et que Marie intercède pour eux. Dans la mesure où cette fête « représente pour eux l’avenir qui leur est réservé ». La célébration a également marqué le dix-neuvième pèlerinage et le premier anniversaire de l’érection de l’église Notre Dame de Yagma en basilique mineure.

Union de prière pour l’ensemble de la société

Au cours de la célébration, les intentions de prière pour la paix dans les sociétés ont constitué un fait marquant. Des prières qui rejoignent la note du Pape François adressée au Secrétaire Général de l’ONU. Une note dans laquelle « il invite tous les hommes, les âmes de bonne volonté à lutter pour que les ségrégations disparaissent et pour que l’on puisse vivre dans la paix », explique Monseigneur Léopold Ouédraogo. La paix dans le monde et aussi au Burkina. A ce propos, les prières ont été que « les autorités politiques puissent s’entendre, se donner la main pour viser l’essentiel qui est le bien-être de tous les citoyens ».

Toutefois, le message essentiel de cette fête de l’assomption est de « louer Marie et nous engager à la suivre, la supplier pour qu’elle intercède auprès de son fils Jésus Christ pour chacun de nous afin que nous puissions supporter les difficultés quotidiennes et de vivre selon la volonté de Dieu ».

Martiale ZONGO (stagiaire)

Lefaso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés