Disponibilité et accessibilité des médicaments : Les pharmacies annoncent des mesures d’amélioration

mardi 12 août 2014 à 06h30min

Donner l’information aux populations sur le fonctionnement des officines et sur l’ensemble des mesures prises pour améliorer la disponibilité et l’accessibilité des médicaments, c’est à cette fin que l’Ordre national des pharmaciens du Burkina Faso (ONPBF) a animé un point de presse le vendredi 8 août 2014 à Ouagadougou.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Disponibilité et accessibilité des médicaments : Les pharmacies annoncent des mesures d’amélioration

Dans son élan de servir convenablement la santé publique en mettant des médicaments de qualité à la disposition de tous les Burkinabè, l’Ordre national des pharmaciens a sollicité et obtenu une séance de concertation avec le ministère de la santé. L’occasion a permis d’élaborer un plan d’actions pour la résolution des préoccupations identifiées de façon consensuelle par les deux parties. Des préoccupations tenant entre autres, au temps d’attente souvent long devant les officines, aux longues distances à parcourir d’une pharmacie de garde à une autre, à la disparité des prix des médicaments d’une officine à une autre, à la non-disponibilité des médicaments dans certaines officines, à l’insuffisance de sensibilisation et d’information à l’endroit des populations sur le fonctionnement des officines, au non-respect du programme de garde.

Pour juguler ces préoccupations, le ministère de la Santé a non seulement institué des cadres de rencontres périodiques avec les acteurs de la pharmacie, mais aussi mis en place un service d’inspection qui assure le suivi des structures pharmaceutiques, notamment les grossistes et pharmacies. En outre, le ministère entend suivre de près la régularité des autorisations d’ouverture des officines, ainsi que l’application des textes règlementaires qui encadrent la profession de pharmacien. De plus, la mise en œuvre de la pharmacie hospitalière et un système de suivi des stocks pour prévenir les ruptures, sont désormais inscrits dans l’agenda du ministère de la Santé.

Quant à l’Ordre des pharmaciens, il a, en concertation avec le syndicat des pharmaciens et l’Association professionnelle des pharmaciens du privé (APROPHARM), décidé de la mise en œuvre des actions ci-après :
-  l’augmentation du nombre de pharmacies pendant la garde par la révision à la baisse du nombre de groupes qui passe de 5 à 4, ce qui donne une moyenne de 32 officines par groupe contre 25 antérieurement ;
-  la proposition de mise en place d’une 2e caisse pendant les périodes de grandes affluences ;
-  la très large diffusion du calendrier de garde ;
-  l’augmentation du personnel des équipes de garde ;
-  la mise en place d’un comité pour poursuivre la réflexion ;
-  l’amélioration de la communication avec la population.

Le point de presse du jour a également été l’occasion pour les pharmaciens de rappeler un certain nombre de défis qu’ils devront relever. Il s’agit notamment de l’insécurité qui gagne les officines due aux cambriolages et aux braquages répétés, de la concurrence déloyale, de la prolifération des médicaments de la rue.

Signalons que l’Ordre national des pharmaciens du Burkina Faso (ONPBF) existe depuis 2000. Mais sa base légale – conforme aux exigences d’harmonisation au sein de l’espace CEDEAO – a été établie par une loi du 5 juin 2012. Il regroupe tous les pharmaciens habilités à exercer leur profession dans notre pays, quels que soient leur statut et leurs domaines d’activité (officine, recherche). A ce jour, l’ONPBF compte 690 pharmaciens, et est un auxiliaire du ministère de la Santé.

Fulbert Paré

Lefaso.net

Imprimer l'article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés