Vie associative : Les anciens boursiers des Etats-Unis font œuvre utile à Ouahigouya

dimanche 10 août 2014 à 21h25min

L’Association des Bénéficiaires des bourses et Programmes d’Echanges Culturels entre le Burkina et les USA (ABPEC US/Burkina) dans le cadre de ses activités traditionnelles de vacances a organisé une plantation d’arbres et une conférence publique sur les droits de la femme. C’était à Ouahigouya le samedi 9 août 2014 en présence de Ouezen Louis Oulon, président de l’ABPEC, accompagné par une délégation de l’ambassade des USA dans notre pays.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez

Cette activité organisée annuellement par l’ABPEC depuis 2009 entre dans le cadre de sa dynamique qui consiste à planter des arbres en période de reboisement. Après Koubri, Pabré, Boulsin, c’est la cité de Naaba Kango qui a accueilli cette année les membres de cette structure qui regroupe l’ensemble des burkinabè qui ont bénéficié d’un soutien du département d’Etat américain pour des études ou pour des visites d’échanges culturels aux Etats Unis.

Ouézen Louis Oulon, président de l’ABPEC a justifié le choix de Ouahigouya pour la présente activité en ces termes : « Ouahigouya est à la porte du désert et notre action se veut être une contribution modeste à la lutte contre la sécheresse, c’est pourquoi nous venons planter des arbres pour aider à bloquer le phénomène et reverdir par la même occasion cette commune dont l’édile, Me Gilbert Noël Ouédraogo, est membre de notre association. »

Des sites ciblés pour planter 250 espèces locales

Les membres de l’ABPEC ont été soutenus dans leur action par des femmes issues de diverses structures associatives de la ville de Ouahigouya et d’une délégation de l’ambassade des USA. Le site de la forêt communale située à la sortie Est de la ville était la première destination des reboiseurs qui en ont profité pour mettre en terre 250 espèces locales comme le baobab, le karité, le néré etc. A la place Naaba Kango, à l’école « Mossin » à proximité de la cour royale du Yatenga et aux abords de la nouvelle voie bitumée du secteur N°7, ce sont des neems qui ont été plantés pour contribuer à l’embellissement de l’environnement et à l’amélioration du cadre vie des riverains.

A la fin de l’activité du reboisement, au nom de la délégation américaine, SOYA Brenda, directrice de la section diplomatie publique de l’ambassade des USA au Burkina a exprimé sa joie en laissant entendre que l’acte posé va consolider l’amitié entre le peuple américain et burkinabè. « Je souhaite que les arbres plantés et la centaine de manguiers offerts que vous allez plantés dans vos domiciles respectifs grandissent et donnent des fruits profitables aux générations futures. » a soutenu la représentante de l’ambassade américaine devant le parterre de femmes présentes.

Une conférence pour éclairer les femmes sur leurs droits

La mobilisation du jour a été mise à profit par les organisateurs pour une sensibilisation sur la vie de famille. A l’occasion, Pascal Zombré, juriste, conseiller du ministre des mines et de l’énergie, a, en langue mooré, axé sa communication sur les préalables pour une union durable des couples. Dans son exposé, il a soufflé aux femmes l’importance du mariage à l’état civil et les stratégies pour convaincre les époux à aller devant le maire.

Comment parvenir à une meilleure éducation des enfants, la répartition des biens après le décès d’un des conjoints, ont été entre autres, des problématiques abordées avec les participantes. Ouédraogo Lucie, porte-parole des femmes, n’a pas manqué de saluer l’initiative qui permet de renforcer les capacités des femmes sur leurs droits.

En rappel, L’ABPEC se fixe pour objectif de mutualiser les connaissances acquises aux USA par ses membres et véhiculer une synergie dans les contributions au développement du Burkina Faso. L’ABPEC est composée de personnalités de divers domaines d’activités (santé, recherche, médias, éducation, politique etc.) qui fédèrent leurs énergies pour atteindre un niveau de développement espéré pour notre pays.

P. Nikiéma
Lefaso.net

Imprimer l'article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés