Situation nationale : Blaise Compaoré tient toujours à son référendum

jeudi 7 août 2014 à 09h21min

Au cours de son séjour à Washington dans le cadre du sommet Etats-Unis-Afrique, le président du Faso, Blaise Compaoré, a réaffirmé, dans une interview accordée à la radio anglaise BBC, sa détermination à organiser le référendum sur la révision de l’article 37 de la Constitution qui limite à deux quinquennats le nombre de mandats présidentiels au Burkina.

Situation nationale : Blaise Compaoré tient toujours à son référendum

Interrogé sur sa volonté d’organiser le référendum qui va sauter le verrou limitatif du nombre de mandats présidentiels, le président du Faso a d’abord rappelé que la Constitution lui en donne l’autorisation. « Cela ne dépend pas de moi. Cela dépend d’un vote éventuellement du peuple s’il y a une modification de laConstitution. Mais ce que je veux dire et préciser c’est que notre Constitution autorise la révision de cette disposition », a-t-il indiqué.

Selon le Chef de l’Etat burkinabè, le référendum permettra de départager ceux qui sont pour et contre la révision de l’article 37 : « C’est pour cela même qu’il faut un référendum, c’est ça qui doit justement départager les uns et les autres. (…) Nous sommes dans un débat démocratique normal, il y a ceux qui sont pour et ceux qui sont contre. Et je crois que la Constitution a prévu qu’il y ait des situations où le recours au référendum peut aider à solutionner ce genres de débats ou de contradictions à l’intérieur des citoyens ».

Sur sa candidature en 2015 si le référendum avait lieu et qu’il obtenait un vote favorable, Blaise Compaoré préfère ne pas en parler maintenant. « J’ai cette responsabilité : le peuple est divisé sur la question, il faut trouver une réponse à ça. Et l’une des réponses, faire le referendum. 2015 ou autre, ce n’est pas la question principale aujourd’hui », a-t-il ajouté.
Pour les risques de violence avec la tenue du référendum et sa candidature en 2015, le chef de l’Etat veut croire à la maturité politique de son peuple : « Les gens ont compris que c’est un pays de liberté, c’est un pays démocratique et qu’il faut bien sûr exprimer ses libertés à travers des règles, je pense que ce qui est important en démocratie et qu’on doit souhaiter partout ».

L’autre question non moins importante sur laquelle Blaise Compaoré s’est prononcé est relative à la demande de la famille Sankara d’exhumer les restes du père de la Révolution burkinabè, Thomas Sankara, afin de s’assurer que ce dernier y est réellement enterré. Blaise Compaoré s’est dit surpris par la demande de la famille. « Moi ça m’a surpris même cette demande, bien sûr, puisque je vois que chaque année, c’est sur cette même tombe que certains amis de Thomas se recueillent, donc pour moi ça m’a étonné d’ailleurs que ce soit parti à la justice. Donc je ne m’occupe pas du rôle de la justice », a-t-il indiqué.

Depuis son meeting à Réo, chef-lieu de la province du Sanguié, le 10 mai dernier, Blaise Compaoré n’avait plus été aussi clair sur ses velléités d’organiser un référendum pour sauter le verrou limitatif du nombre des mandats présidentiels.

Jacques Théodore Balima

Lefaso.net

Vos commentaires

  • Le 7 août 2014 à 09:46 En réponse à : Situation nationale : Blaise Compaoré tient toujours à son référendum

    Tu n’as pas dit que tu es TOTO ; TOTO n’a toujours rien compris. Les hommes les plus forts que toi tels Kadhafy, Mobutu, Saddam où sont ils ? Peuple du Burkina debout pour combattre le HITLER du burkina

    Répondre à ce message

  • Le 7 août 2014 à 09:46 En réponse à : Situation nationale : Blaise Compaoré tient toujours à son référendum

    "... Mais ce que je veux dire et préciser c’est que notre Constitution autorise la révision de cette disposition". OK ! Message bien entendu. La constitution autorise aussi la Désobéissance Civile. Qui vivra, verra !

    Répondre à ce message

  • Le 7 août 2014 à 09:49, par renardeau 2fw rusé En réponse à : Situation nationale : Blaise Compaoré tient toujours à son référendum

    A ce niveau il devrait même pas avoir un débat la dessus,le peuple est diviser sur une question qui est d’ordre politique,l’idéal voudrait donc qu’on y aille au référendum pour départager les uns et les autres,et ce on a pas besoin d’aller a la Sorbonne pour comprendre.Dans le cas contraire je veut dire par là si l’opposition refuse d’aller a ce référendum il faudra alors commencer a exterminer ce mot car il n’a pas sa raison d’être.Le référendum est là pour ces genres de situation,alors qu’il en soit ainsi.

    Répondre à ce message

  • Le 7 août 2014 à 09:55, par Damas En réponse à : Situation nationale : Blaise Compaoré tient toujours à son référendum

    Comme Wade et Tandja, il veut terminer ses chantiers ???
    IL PEUT TOUJOURS RÊVER ;

    Répondre à ce message

  • Le 7 août 2014 à 09:57, par SYNEQUANON En réponse à : Situation nationale : Blaise Compaoré tient toujours à son référendum

    Avec de telles idées, il va droit au mur !!!

    Répondre à ce message

  • Le 7 août 2014 à 09:58, par le rusé En réponse à : Situation nationale : Blaise Compaoré tient toujours à son référendum

    "Sur sa candidature en 2015 si le référendum avait lieu et qu’il obtenait un vote favorable, Blaise Compaoré préfère ne pas en parler maintenant. « J’ai cette responsabilité : le peuple est divisé sur la question, il faut trouver une réponse à ça. Et l’une des réponses, faire le referendum. 2015 ou autre, ce n’est pas la question principale aujourd’hui »". Chers forumistes, C’est ça on appelle "jouer le rusé". Mr le président, le peuple n’est pas divisé. Si vous voulez la preuve, dites dès ce soir à la télé que quelque soit les résultats d’un éventuel referendum, vous ne serez pas candidat en 2015. Vous verrez que vos lieutenants arrêteront de revendiquer la modification de l’article 37 et donc l’organisation d’un referendum. Vous savez très bien que toute l’agitation actuelle du CDP et collaborateurs sur l’article 37 n’a pour but que de vous permettre de vous présenter en 2015. Ne chercher donc pas à nous feinter en donnant l’impression que la question de votre candidature de 2015 est secondaire.

    Répondre à ce message

  • Le 7 août 2014 à 09:58, par Lapaix En réponse à : Situation nationale : Blaise Compaoré tient toujours à son référendum

    Apparemment l’opposition est aussi autorisée à décider s’il faut tenir un référendum ou pas. les rôles sont vraiment mélangés. S’il y a deux Constitutions qu’on nous le dise aussi. sinon qu’on rappelle ces opposants à l’ordre. ils font obstruction à l’initiative du président de faire des révisions constitutionnelles comme le prévoie la Constitution. ça devrait être sanctionné par la Constitution ! Le Président est jusqu’à ce jour le choix du peuple et vous devez le respecter jusqu’à ce que vous ne puissiez élire un autre à sa place. Y a quel mal à consulter le Peuple si vous n’êtes pas animés du démon du trouble.

    Répondre à ce message

  • Le 7 août 2014 à 09:59, par solitaire ranger En réponse à : Situation nationale : Blaise Compaoré tient toujours à son référendum

    Si l’opposition reconnait que l’article 37 est modifiable,pourquoi le refus catégorique d’aller au référendum et ainsi trancher sur la question.Il faut noter qu’il est plus que nécessaire d’aller au référendum pour permettre au peuple de faire son choix a savoir si oui ou non ils ne veulent pas de la modification du dit article.

    Répondre à ce message

  • Le 7 août 2014 à 10:02, par sidyeta En réponse à : Situation nationale : Blaise Compaoré tient toujours à son référendum

    Il va droit au mur regrettable pour lui qui en sait beaucoup sur la question

    Répondre à ce message

  • Le 7 août 2014 à 10:08, par reconnaissance En réponse à : Situation nationale : Blaise Compaoré tient toujours à son référendum

    bien parler Mr le président du Faso ;ce sont les hommes forts qui font les institution forte..
    ce qu’il faut savoir est que c’est pas le président qui tient au référendum mais son peuple vaillant

    Répondre à ce message

  • Le 7 août 2014 à 10:14, par salut du peuple !!!!! En réponse à : Situation nationale : Blaise Compaoré tient toujours à son référendum

    Comme on l’a dit le destin du peuple n’est pas dans la main de Blaise mais entre ses mains,l’opposition doit laisser le peuple faire son choix.De toute les façon il s’agi d’un vote et si le peuple dit non c’est non au cas contraire ça passe.

    Répondre à ce message

  • Le 7 août 2014 à 10:18, par vieux pere En réponse à : Situation nationale : Blaise Compaoré tient toujours à son référendum

    parlons serieusement,l’afrique n’a pas besoin d’institution forte mais d’homme fort comme celui du Burkina,et quand je parle d’homme fort el ne s’agit pas
    de ses pro occidentales,Obama dit ça parce qu’ils n’ont pas un moyen de pression avec les hommes forts,il veulent exploiter l’Afrique a jamais et nous n’allons pas cette opportunité...
    mais chez nous ici au Faso nous disons oui au référendum haut et fort

    Répondre à ce message

  • Le 7 août 2014 à 10:18, par Koumbem Tipousga En réponse à : Situation nationale : Blaise Compaoré tient toujours à son référendum

    Bonjour.

    Nous l’attendons. Mais Blaise doit savoir que modifié ou non, il ne peut pas bénéficier car la loi n’est pas rétroactive et c’est lui et ses partisans qui ont insisté en 2005 pour dire qu’elle n’est pas rétroactive. La loi dispose pour l’avenir, donc, c’est celui qui viendra en 2015 qui bénéficiera de la non limitation. On peut dire que le CDP ou Blaise est victime de ses propres turpitudes. La révision de 2000 fait effet en 2015. Comme la loi est impersonnelle, on ne peut pas dire voulez-vous que Blaise se présente oui ou non au référendum. On dira peut-être voulez-vous que l’article 37 soit modifié ? En ce moment personne n’est visé, et la loi n’étant pas rétroactive, même modifié ne profitera pas à Blaise. S’il veut respecter la loi en tout cas, il ne sera pas concerné. Mais qui sait, comme la loi, c’est lui et même tout le pays lui appartient, il peut passer outre et cela n’étonnera personne. Comme il est un homme fort selon ses propres dires. Puisqu’il répond à Barak en disant qu’il faut des hommes forts pour incarner les institutions fortes. C’est cela aussi le problème des présidents semi-lettrés. Ils ne comprennent pas bien le sens des choses. Il croit ainsi avoir apporté d=la contradiction irréfutable à Barack. Monsieur le Président, foncez. Vous êtes le seul éclairé pour nous amener vers la lumière et des lendemains enchanteurs.

    Répondre à ce message

  • Le 7 août 2014 à 10:23, par demain est bon En réponse à : Situation nationale : Blaise Compaoré tient toujours à son référendum

    vous savez pour l’article 37 la meilleur manière de trancher entre les burkinabés c’est d’aller au référendum....
    et nous allons le faire pour éviter tous ses discours qui minent la société burkinabé et voir si les burkinabés ne veulent plus du président actuel

    Répondre à ce message

  • Le 7 août 2014 à 10:29, par cailloux mou En réponse à : Situation nationale : Blaise Compaoré tient toujours à son référendum

    le peuple burkinabè amande la position du président,il faut impérativement un référendum pour trancher à tout jamais cette brûlante question d’article 37 !reste maintenant à fixer la date de sa tenue.Blaise a trop apporté à ce pays et ce référendum apparait pour nous comme une occasion de lui témoigner à notre tour nos sincères reconnaissances.Vive le référendum,vive la république !!!!!!!!!!

    Répondre à ce message

  • Le 7 août 2014 à 10:32, par lopes En réponse à : Situation nationale : Blaise Compaoré tient toujours à son référendum

    je trouve que le président n’a absolument rien dit d’abord, il manque de courage et cela m’énerve en tant que démocrate. il veut jouer sur le temps or les anti referendum comme moi renforcent leur conviction et leur mobilisation. j’ai honte d’avoir à supporter des incohérences doublées d’un cynisme digne des monarchies moyenâgeuses. Les hiboux qui comptent sur Blaise pour continuer de piller notre patrimoine commun, doivent déchanter car il n’y aura pas de referendum !

    Répondre à ce message

  • Le 7 août 2014 à 10:33, par desert de roses En réponse à : Situation nationale : Blaise Compaoré tient toujours à son référendum

    Tout étant dit et claire,il nous est opportun maintenant de fixer une date pour la tenue du référendum !on attend ça il ya longtemps !!!!!!!!!!!

    Répondre à ce message

  • Le 7 août 2014 à 10:33, par le 15 octobre 1987 vers 16h En réponse à : Situation nationale : Blaise Compaoré tient toujours à son référendum

    Il va aller,il ne va pas aller ?
    ça fait vieux maintenant ,s’il est vraiment décidé il n’a qu’a aller on va voir ,ON EST AU FASO et ON VERA ?avec tout ce qu’on lui a expliqué,Avec toutes ses personnalités aussi bien nationales qu’internationales qui l’en dissuadent.
    LARGE est la VOIE qui conduit en l’Enfer...!!!!
    Nous on est FERME,au FASO ici PAS de REFERENDUM car inopportun,incongru,fourbe,mesquin,escroc,irresponsable,irrespectueux,traitre,mensonger,foutaise,ridicule,injustifié car tout simplement le CONSENSUS social et le CONTRAT social dit dans la Constitution en son article 37 un Mandat de 5 ans renouvelable une fois et la fin mathématique simple c’est Novembre 2015.POINT
    TOUT LE RESTE N’est que VOCIFÉRATION et GESTICULATION inutiles....
    AVANT BLAISE IL YA EU DES PRÉSIDENTS AU FASO et EN HAUTE VOLTA ET APRÈS BLAISE IL EN AURA...LE FASO s’en portera Excellemment BIEN..
    LA PATRIE OU LA MORT....C’est bientôt

    Répondre à ce message

  • Le 7 août 2014 à 10:34, par Sandokan En réponse à : Situation nationale : Blaise Compaoré tient toujours à son référendum

    Si son excellence Maurice Yaméogo avait agit comme Blaise, je me demande ce qu’aurait été la Haute Volta devenu Burkina Faso que Blaise est venu trouvé dans la paix et qu’il veut mettre à feu et à sang. Même sous la révolution, Sankara dirigeait le pays en étant soucieux de la préservation de la paix. Le manque de liberté à cette époque qu’il a dénoncé dans son interview dans le journal Jeune Afrique n’était pas du fait de la volonté de Sankara seul. En tant que numéro 2, il était aussi comptable de cela.

    Répondre à ce message

  • Le 7 août 2014 à 10:39, par poil de mouton En réponse à : Situation nationale : Blaise Compaoré tient toujours à son référendum

    Comme la plupart de nos compatriotes a l’extérieur beaucoup sont également les Burkinabés qui vivent en terre natale et qui attendent vivement le référendum pour se prononcer,c’est le seul issu favorable a la préservation de la paix au pays des hommes intègres.

    Répondre à ce message

  • Le 7 août 2014 à 10:41, par RAYIM En réponse à : Situation nationale : Blaise Compaoré tient toujours à son référendum

    ok voici qui est bien .
    mais ce que ce mr de compaore blaise oubli, c’est n’a plus affaire au meme peuple qu’en 1987 , cette generation que lui meme a fabriquer est bien celle qui ce retournera contre lui .
    dans les village certain deputé ont commencé a dire aux paysans je cite( ceux qui ont quitté le president veulent faire la guerre , et comme le president veut la paix , il a decidé de faire des votes qui arriverront bientôt, vous devez tous voté OUI, pour qu’il ait pas la guerre)
    heureusement 40 POURCENT au moins de ses paysans ont un proche qui est instruit , peut les aider a comprendre.
    WE SHALL SEE

    Répondre à ce message

  • Le 7 août 2014 à 10:44 En réponse à : Situation nationale : Blaise Compaoré tient toujours à son référendum

    Bien dit Excellence M. le PF. Zeph et Salif Diallo savent bien que le peuple est divisé. C’est pour cela que le peuple lui meme a sollicité le OUI ou le NON. Les Rss et autre Zeph doivent inviter leurs militants pour le NON et quant a Assimi, invitera les siens pour le OUI. C’est cela la democratie. Dans ce travail, Barack Obama n’a pas son mot a dire. Tenko.

    Répondre à ce message

  • Le 7 août 2014 à 10:49, par renard de surface En réponse à : Situation nationale : Blaise Compaoré tient toujours à son référendum

    cela nous rassure si le président ,dans le seul souci de respect de la loi fondamentale,décide de consulter le peuple !nous adhérons totalement à son projet de référendum et tout sera comme il aura voulu !!!!!que Dieu bénisse le Burkina,que Dieu bénisse le président compaoré !!!!

    Répondre à ce message

  • Le 7 août 2014 à 10:50, par le pays En réponse à : Situation nationale : Blaise Compaoré tient toujours à son référendum

    je vois bien la déclaration du président du Faso, une certaine boulimie du pouvoir.mais comment lui, il interprété l’article 168 de la constitution de son pays. ceux qui poussent le président dans cette aventure, veulent lui créer des
    problèmes à la BAGBO LAURENT de cote d’ivoire ou à mamadou Tandja A bon entendeur SALUT ?
    Qui vivra verra !

    Répondre à ce message

  • Le 7 août 2014 à 10:59, par LOL En réponse à : Situation nationale : Blaise Compaoré tient toujours à son référendum

    Ne vous inquiétez pas Mr le président vous serez surpris par bien plus que la demande de la famille Sankara. A bon entendeur salut !

    Répondre à ce message

  • Le 7 août 2014 à 11:08, par L’Etalon Enragé En réponse à : Hacked by Rix0r

    Le Président du Faso commence à me taper sur le système maintenant avec son affaire de référendum sur l’article 37. C’est à quelle fin il s’entête à vouloir organiser le référendum sur l’article 37 à coût de plusieurs milliards si ce n’est à son propre intérêt et non celui national. OK, nous aussi, on l’attend qu’il vienne organiser ce référendum. On l’attend ! Dans ce grand CDP, ils n’ont pas pu trouver quelqu’un pour être candidat du CDP, si ce n’est Blaise Compaoré, lui qui aura fait 28 ans au pouvoir en 2015. En tout cas s’il est prêt à l’affrontement, nous aussi, on est prêt. Mais ça c’est quel entêtement de la part de quelqu’un qui a déjà règné près de 30 ans. Kadhafi a règné 42 ans mais c’est son entêtement qui l’a conduit là où on sait. Dieu fera notre palabre !

    Répondre à ce message

    • Le 7 août 2014 à 21:25, par Vodka En réponse à : Hacked by Rix0r

      Le président a très bien parler car tout le monde
      sais que le peuple est divisé sur la question de l’article 37 ;
      donc la seule solution actuellement est le referendum qui
      permettra a chacun de s’exprimer librement sur la question.
      Que le meilleur gagne !!!!!!!!

      Répondre à ce message

  • Le 7 août 2014 à 11:10, par Lysiane En réponse à : Hacked by Rix0r

    Nom Mr le journaliste ce n’est pas le Président qui tient au référendum, c’est la situation qui l’exige. Aujourd’hui seul le référendum doit départager les burkinabè. Alors Blaise Compaoré ne fait qu’appliquer la constitution. C’est vrai certains voient déjà leur rêve d’accéder au pouvoir tomber à l’eau mais il faut que chaque acteur politique joue franc jeu et dise au burkinabè la vérité. Afin que chacun fasse le bon choix

    Répondre à ce message

  • Le 7 août 2014 à 11:22, par BILI-BILI En réponse à : Situation nationale : Blaise Compaoré tient toujours à son référendum

    Il doit avoir eu l’aval de la FRANCE sur son éventuelle candidature en 2015 pour tenir de tels propos.
    Mais nous t’attendons de pieds fermes au BURKINA. Comme le BURKINA est ta propriété privée, on verra qui remportera le duel.
    PRESI, franchement vos propos concernant SANKARA sont vraiment décourageant.

    Répondre à ce message

    • Le 7 août 2014 à 16:00, par Ernesto DJEDJE En réponse à : Situation nationale : Blaise Compaoré tient toujours à son référendum

      Qu’est ce qui va empêcher Blaise de tenir les mêmes propos sur le sol du pays des hommes intègres,il est sûr de ne pas se tromper sur sa feuille de route et vous qu’est ce que vous ferez quand il vous l’annoncera,rien du tout.S’il vous plait le peuple a besoin d’avancer,éviter de vouloir nuire a un juste,rappel toi que la flèche que tu lancera contre un juste retournera sur toi.

      Répondre à ce message

    • Le 7 août 2014 à 16:12, par entre les lignes En réponse à : Situation nationale : Blaise Compaoré tient toujours à son référendum

      Ce sont les tonneaux vides qui font plus de bruit,Compaore parle pas il dit toujours ce qu’il va faire dans un langage concis,précis et bien élaboré,c’est pas comme l’opposition qui ne sait pas vraiment dans quelle direction aller ;seul perdu au milieu du désert comme un soldat en pleine guerre qui n’a plus ni eau ni munitions ,il compte a présent sur un miracle.

      Répondre à ce message

  • Le 7 août 2014 à 11:23, par Xinik En réponse à : Situation nationale : Blaise Compaoré tient toujours à son référendum

    Vive le Président Blaise Compaoré, l’homme fort qui installera des institutions fortes, à conditions qu’il ait un mandat illimité car 27 ans c’est très peu pour le travail à abattre ! Ouais y a pas l’homme, comme dirait l’ivoirien !

    Répondre à ce message

  • Le 7 août 2014 à 11:29, par Honron En réponse à : Situation nationale : Blaise Compaoré tient toujours à son référendum

    LE PRÉSIDENT NE COMPREND PAS QUE PERSONNE AU BURKINA FASO N’A PERD D’UN QUELCONQUE RÉFÉRENDUM. LES HOMMES INTÈGRES ONT UNE CRAINTE SUR LA CRÉDIBILISE ET LA FIABILITÉ DU SCRUTIN DE CEUX FAMEUX RÉFÉRENDUM. 
    POUR LUI EST FINI IL YA PLUS DE 16 MILLIONS DE BURKINABÉ. ETES VOUS SURE D’ÊTRE LE SEUL QUI GOUVERNER CE PAYS ? SACHEZ QUE VOUS ETES PAS ÉTERNEL.

    Répondre à ce message

  • Le 7 août 2014 à 14:12 En réponse à : Situation nationale : Blaise Compaoré tient toujours à son référendum

    C’est quel peuple qui est divisé ! Celui que manipule les gens qui vivent à son dépend depuis des décennies ? Ceux-là ignorent que le temps a fait son effet et la majorité silencieuse s’apprête à parler enfin. Essayez et vous aurez la surprise. Vos richesses vous ont isolés et coupés de la base. Annoncez la date de ce fameux référendum et les choses vont aller plus vite !

    Répondre à ce message

  • Le 7 août 2014 à 14:26, par Tonton En réponse à : Situation nationale : Blaise Compaoré tient toujours à son référendum

    On a beau dissuader Blaise dans son entêtement, il fonce tête baissée parce que le destin doit s’accomplir. Dommage, il aura démontré qu’il reste un "simple humain". Parole de tonton

    Répondre à ce message

  • Le 7 août 2014 à 14:50, par explosifs non identifies de larlé En réponse à : Situation nationale : Blaise Compaoré tient toujours à son référendum

    BRAVO PRESI,VOUS AVEZ ETE CLAIR:LE REFERENDUM AURA LIEU.CFOP,ON FAIT COMMENT ?ON MARCHE ?ON BRULE ?OU ON FAIS GREVE DE LA FAIM ?SOIT LE PF SE REPRESENTE SOIT IL PART EN 2015.

    Répondre à ce message

  • Le 7 août 2014 à 15:07, par Koumbem Tipousga En réponse à : Situation nationale : Blaise Compaoré tient toujours à son référendum

    Bonjour.

    Nous l’attendons. Mais Blaise doit savoir que modifié ou non, il ne peut pas bénéficier car la loi n’est pas rétroactive et c’est lui et ses partisans qui ont insisté en 2005 pour dire qu’elle n’est pas rétroactive. La loi dispose pour l’avenir, donc, c’est celui qui viendra en 2015 qui bénéficiera de la non limitation. On peut dire que le CDP ou Blaise est victime de ses propres turpitudes. La révision de 2000 fait effet en 2015. Comme la loi est impersonnelle, on ne peut pas dire voulez-vous que Blaise se présente oui ou non au référendum. On dira peut-être voulez-vous que l’article 37 soit modifié ? En ce moment personne n’est visé, et la loi n’étant pas rétroactive, même modifié ne profitera pas à Blaise. S’il veut respecter la loi en tout cas, il ne sera pas concerné. Mais qui sait, comme la loi, c’est lui et même tout le pays lui appartient, il peut passer outre et cela n’étonnera personne. Comme il est un homme fort selon ses propres dires. Puisqu’il répond à Barak en disant qu’il faut des hommes forts pour incarner les institutions fortes. C’est cela aussi le problème des présidents semi-lettrés. Ils ne comprennent pas bien le sens des choses. Il croit ainsi avoir apporté d=la contradiction irréfutable à Barack. Monsieur le Président, foncez. Vous êtes le seul éclairé pour nous amener vers la lumière et des lendemains enchanteurs.

    Répondre à ce message

    • Le 7 août 2014 à 16:08, par Le calme En réponse à : Situation nationale : Blaise Compaoré tient toujours à son référendum

      Bonsoir M/Mme Koumbem Tipousga. Je vous ai lu avec attention et votre commentaire m’a paru assez pertinente. Je ne suis pas juriste, juste des notion en droit. Mais je me dis que si la loi n’est pas rétroactive, est ce que cela ne signifie pas que l’ancienne loi qui limitait le mandat présidentiel à deux(02)ne lui est pas applicable et que c’est la nouvelle qui sauterait le verrou qui sera de vigueur puisque la rétroactivité veut dire que la loi ne dispose que pour l’avenir. Et puis pourquoi l’opposition qui compte en son sein des juriste chevronnés n’en ont jamais fait cas ? Peut-être que cela donnerait des idées pour empêcher son Excellence de bibeloter.

      Répondre à ce message

      • Le 7 août 2014 à 18:11, par Koumbem Tipousga En réponse à : Situation nationale : Blaise Compaoré tient toujours à son référendum

        c’est monsieur. Monsieur le calme, moi aussi, je ne suis pas juriste, mais juste une question de bon sens. J’ai interpellé les juristes, mais personne n’aborde le débat dans ce sens. Moi comme vous, nous sommes limités et une personne au fait du droit surtout constitutionnel pour éclairer en s’appuyant sur ce qui est dit en 2005 quand Traoré est sorti avec son bazin riche à la Télé pour dire que la loi n’étant pas rétroactive, Blaise n’était pas concerné par la limitation. Je pense qu’il ne sera pas concerné aussi par cette modification. mais est-ce que ces gens considèrent le droit quand on sait que parmi eux, il en a qui soutiennent la Constitution est un papier qui ne saurait les empecher de faire ce qu’ils veulent.

        Merci

        Répondre à ce message

    • Le 7 août 2014 à 16:24 En réponse à : Situation nationale : Blaise Compaoré tient toujours à son référendum

      Donc, si je vais dans le même sens que vous. Voici un mobile tout trouvé sur la mort du Juge Nébié puisque c’est la même cour qui avait dit que la loi n’est pas rétroactive.

      Répondre à ce message

  • Le 7 août 2014 à 15:16, par ouedassi En réponse à : Situation nationale : Blaise Compaoré tient toujours à son référendum

    M. le président vous dites "... à travers des RÈGLES ...". C’est que votre règle n’a jamais été droite, n’a jamais eu une fin. tout ce qui est RÈGLE s’applique aux AUTRES ET ILS SONT TENUS DE LES RESPECTER.

    Répondre à ce message

  • Le 7 août 2014 à 15:23, par Spartacus du Burkina En réponse à : Situation nationale : Blaise Compaoré tient toujours à son référendum

    Ce monsieur est champion du jeux de "cache-cache",toujours entretenir le flou sur ses intentions,pense être toujours caché sans se rendre compte qu’on voit son dos.
    Aucun Burkinabé sans distinction ne souhaite qu’il est des troubles au Faso,mais a l’allure ou le PF veux emmener les choses,je pense que l’histoire retiendra dans les anales du faso qu’a un moment donné,le peuple s’est battu contre un tyran qui a voulu imposé sa vision sur le Faso et le monde entier en général.
    Il n’est pas trop tard pour se ressaisir PF.

    Répondre à ce message

    • Le 7 août 2014 à 17:52, par article 37 En réponse à : Situation nationale : Blaise Compaoré tient toujours à son référendum

      J’ai l’impression que le Président COMPAORE ne comprend ce qu’on attend de lui. S’il n’avait pas d’alternance aux USA ce ne serait pas OBAMA qui les aurait reçu mais Bush ou Clinton.

      Il fait de la diversion, pour faire croire que les hommes sont indispensables. A mon avis si c’était vrai les USA auraient cité le Burkina comme pays à aider. Mais ils savent que la sécurité dans notre pays est compromise.

      Il a encore le temps de ne pas jeter le pays dans la crise politique. OBAMA n’a pas besoin de travailler avec Blaise, mais avec le Burkina. A l’âge de sa retraite, Blaise devrait comprendre que les attentes des Burkinabè ont été signifié le jour du meeting du front républicain au stade du 4 aout. Les participants ont simplement vidé le stade malgré l’argent versé.

      Répondre à ce message

  • Le 7 août 2014 à 15:44, par PRESIDENT FONDATEUR En réponse à : Situation nationale : Blaise Compaoré tient toujours à son référendum

    C’est dommage que ce monsieur après 27 ans de pouvoir continue de balbutier dans la langue de Molière. Comment peut-on comparer d’une part des femmes (payer a 2500f+tec-shirt, convoyer en car) remplissant un stade (qui se vide après le show des artistes) pour demander sa candidature et d’autre part des femmes (à vélos, à moto, voiture personnelle) remplissant le stade pour demander son départ en oubliant que c’est la constitution qui l’exige. Je retiens seulement une chose, c’est que la prophétie est en marche, et que jamais un dirigeant qui a tenter de défier son peuple n’est sorti vainqueur.

    Répondre à ce message

  • Le 7 août 2014 à 15:45, par sans fetiche En réponse à : Situation nationale : Blaise Compaoré tient toujours à son référendum

    Il faut battre le fer quand il est chaud et le référendum nous allons l’organiser,tout n’est qu’une question de temps et on entend le moment favorable,le plus propice pour vous l’annoncer.On verra bien si jamais il y’a une descente dans la rue qui est plus nombreux que qui ?J’ai la ferma conviction que vous ne valez pas notre moitié.

    Répondre à ce message

  • Le 7 août 2014 à 16:13 En réponse à : Situation nationale : Blaise Compaoré tient toujours à son référendum

    Vous avez conseillé Tandja, il y a quelques années, qu’il allait tout droit dans un mur et, effectivement, il s’est crashé après son référendum et élection en quelques mois ! Monsieur le président, vous êtes devenu subitement amnésique pour ne pas appliquer à vous mêmes les bons conseils que vous avez donné aux autres. Personne ne viendra vous pleurer demain si vous tombez dans la même farce et, ce sera surtout pas vos faux conseillers et autres griots qui vous font la danse du ventre aujourd’hui pour faire le référendum et vous représentez en 2015 car ils se cacheront au fond de leur case pour qu’on les oublie.

    Répondre à ce message

  • Le 7 août 2014 à 16:18, par Souké En réponse à : Situation nationale : Blaise Compaoré tient toujours à son référendum

    Comment peut-on défendre et s’en grandir une chose aussi surannée ? Les pouvoir à vie sont passés de mode. N’en déplaise à tous ceux qui soutiennent le contraire. La question de l’article 37 est d’intérêt clanique, familial voire individuel. Alors pourquoi passer par un referendum pour satisfaire les desiderata d’un clan ? Chaque jour que Dieu fait des associations des ... et des... se créent rien que pour soutenir la forfaiture. Ce qui est pathétique, c’est que les dirigeants ou les membres de ces associations sont des jeunes qui font de la révision de la constitution le plus grand projet de leur vie. Par des arguties ils tentent de défendre l’indéfendable. Pour les pro-révisionnistes, il faut le faire parce que la constitution le permet. Quid de l’opportunité de cette révision ? Ils n’en ont cure ! Que Dieu nous préserve de ce qui semble se dessiner !

    Répondre à ce message

  • Le 7 août 2014 à 16:49 En réponse à : Situation nationale : Blaise Compaoré tient toujours à son référendum

    Monsieur le président, on ne change pas les règles en cours de partie. Après 3 décennies, osez nous faire croire que vous êtes indispensable à la tête de ce pays qui est toujours dans sa misère et dont l’or ne brille que pour quelques uns, c’est vraiment prendre les burkinabè pour des idiots. Les inégalités flagrantes entre une oligarchie qui s’accapare toute les richesses du pays et le peuple misérables risquent d’amener à une révolte au moment où vous y attendrez le moins comme au Niger, il y a quelque temps avec Tandja qui s’est cassé la tête contre un mur. Avec votre référendum, vous allez tout droit dans une impasse. Epargnez nos maigres ressources pour construire des écoles ou dispensaires plutôt que de faire ce référendum qui va continuer à diviser la société burkinabè.

    Répondre à ce message

    • Le 7 août 2014 à 18:26, par article 37 En réponse à : Situation nationale : Blaise Compaoré tient toujours à son référendum

      Pendant que nous nous activons sur internet, la presse présidentielle n’arrête pas d’inonder facebook avec des communiqués dignes de la Corée du Nord. personnellement je cherche l’opposition. Maintenant que Blaise a annoncé les couleurs, reconduisons le 18 septembre avant qu’il n’annonce son référendum qui va couter encore au contribuable Burkinabè.

      Il ne faut pas baisser la pression. Cette fois il ne faut pas lui laisser un terrain vide.

      Répondre à ce message

      • Le 7 août 2014 à 19:18, par Le Sphinx de Pissy En réponse à : Situation nationale : Blaise Compaoré tient toujours à son référendum

        Si remplir un stade de 35 000 places représente pour un pouvoir en place depuis 27 ans le peuple alors je suis battu.
        Il a été clairement dit lors du CCRP que tout article non consensuel restera en l’état. Ou en est la parole donnée ?
        Cet article 37 n’oppose pas les Burkinabè qui ont déjà voté pour la limitation des mandats. Article torpillé puis réhabilité au plus fort de la crise pour la survie du régime.
        Je pense plutôt qu’il faudra poser la question par référendum de savoir s’il faut abolir la polygamie ou pas car les 2 plus grandes religions du pays sont opposés sur le sujet de même qu’une majorité d’hommes et de femmes ont leur opinions sur la question etc...
        Il faudra aussi passer au référendum pour savoir si il faut autopsier ou pas la tombe du président Sankara car les opinions sont là aussi divergeant.
        Enfin il faudra aussi un référendum pour savoir s’il faut supprimer ou pas le RSP ( Régiment de Sécurité Présidentiel) car une grande partie des militaires et des civils sont divisés sur la question.
        La constitution est un consensus pour réguler la démocratie et si ses fondements sont bafoués à toute opposition dans l’opinion alors nous risquons un toilettage de celle -ci au gré des intérêts de ceux qui en sont garant.
        Franchement je ne vois pas comment un oui à cette question de l’article 37 va passer dans l’opinion alors que si l’article est laissé en l’état personne ne s’en plaindra ni ne s’en offusquera (seuls quelques nostalgiques pourront ruminer).
        SVP ce pays n’a pas de ressources pour vivre une crise majeure du type Centrafrique ou Rwanda alors que la raison prévale.

        Pour finir mon propos un Homme Fort dans nos us et coutumes est celui qui respecte la parole donnée et non celui qui écoute le chant des cygnes.
        Nelson Mandela, Ghandi était des Hommes forts car ils n’ont pas vécu pour eux-mêmes mais pour la communauté en priorité.
        Kaddhafi, Sadam HUSSEIN et Mobutu étaient des hommes forts avec petit "h"car ils s’appuyaient sur leur tribu pour s’imposer à la majorité.
        A méditer
        Les grands H meurent et sont enterré avec les honneurs mieux on les regrettent Les petits "h" meurent dans l’anonymat et sont vomis de la majorité.

        Répondre à ce message

      • Le 8 août 2014 à 09:06, par Casimir Congré En réponse à : Situation nationale : Blaise Compaoré tient toujours à son référendum

        Mr Article 37, le référendum ne coûtera pas au burkinabè en termes financier, mais hélas, et surtout en sang, larmes, désolation et chaos.Comme l’a si bien dit quelqu’un, les longs règnes finissent toujours dans des tragédies.

        Répondre à ce message

      • Le 9 août 2014 à 16:35, par omar En réponse à : Situation nationale : Blaise Compaoré tient toujours à son référendum

        Mon cher président bien, pardon évite de parler du dossier Thomas SANKARA dans des termes pas africains.SANKARA est un de nos frères et quoi qu’on dise vous avez la responsabilité de ne pas salir son nom ou ternir son image. Je suis convaincu que Sankara n’aurait dit du mal de vous. Reconnaitre la valeur de votre compagnon ne vous diminue en rien. Mais à chaque rencontre avec la presse je constate que vos propos envers SANKARA est humiliant ; Je suis de ceux qui pensent que vous avez beaucoup fait pour le Burkina Faso et je ne voudrais pas qu’un jour des gens ternissent votre image et salissent votre mémoire. Donc, au delà du lien de parenté qui existe entre Sankara et moi, je vous prie de laisser son âme reposer en paix. Pour le referendum, nous allons régler cela entre vivants et nous ne doutons pas de sa non-tenue.franchissez SVP le Rubicon et on saura si vous êtes aimé ou pas ; Le Burkina Faso n’est pas la propriété privée de quelqu’un

        Répondre à ce message

      • Le 10 août 2014 à 08:44, par Le Pim En réponse à : Situation nationale : Blaise Compaoré tient toujours à son référendum

        il faut reconnaître que dans ce pays il y a ceux qui veulent la paix et ceux qui pourchassent leurs intérêts tels que les MPPISTES qui débarqués de leur poste ont vite fait de retourner leur veste croyant nous faire oublier ce qu’ils nous ont fait subir durant ces 22 dernières années. Roch, Salif et Simon on vous a vu ici criant et gesticulant, menaçant et promettant la mort à ceux qui osent broncher. aujourd’hui vous pensez nous berner pour pouvoir dissimuler vos milliards( nos milliards). non, nous ne sommes pas dupes.Une vipère sortie du miel reste venimeuse ça suffit, épargnez nous de vos manières peu catholiques car même le prêtre ne recevra pas ce repentir.quant à l’opposition dite historique, vous feriez mieux de vous mettre au travail dès à présent pour remporter ce referandum.

        Répondre à ce message

  • Le 7 août 2014 à 21:51, par silga En réponse à : Situation nationale : Blaise Compaoré tient toujours à son référendum

    je suis contre la modification de l’article 37 mais si le président insiste sur son référendum,pas de problème,on me mettra pas la corde au cout pour voter "oui". mes amis à chacun sa conscience.sachez aussi que chaque peuple mérite son dirigeant. à bon attendeur,salut !

    Répondre à ce message

  • Le 7 août 2014 à 22:41, par Ka En réponse à : Situation nationale : Blaise Compaoré tient toujours à son référendum

    Nous sommes nombreux à cautionner le non au referendum, et le président Blaise Compaoré garant de nos lois et constitutions, sait au fond de lui-même que demander un referendum est de se foutre de son peuple. Le président et son entourage savent que les seules arbitres de la situation nationale actuelle sont le respect de la lettre et l’esprit de l’article 37 qui interdisent un président du Faso de briguer 3 mandats présidentiels consécutifs. L’exigence du président Blaise Compaoré de faire un referendum bidon est un intérêt personnelle et familiale, et surtout en cas de refus du peuple, pouvoir tuer qui il veut, ou il veut.

    Répondre à ce message

  • Le 7 août 2014 à 23:39, par peuple mouton En réponse à : Situation nationale : Blaise Compaoré tient toujours à son référendum

    ce n’est pas blaise ho !ce le peuple mouton là qu’il faut pendre. si l’oppositon ne reagit pas energiquement a ces vomissures du President moi je laisse ma cart cgtb et je prens carte cdp.

    Répondre à ce message

  • Le 8 août 2014 à 08:14, par Marandjien En réponse à : Situation nationale : Blaise Compaoré tient toujours à son référendum

    Mon cher président pourquoi pas un referendum pour trancher sur l’exhumation ou non du corps de ton frère , de ton camarade Thomas Isidore SANKARA, puisque sur cette question aussi les Burkinabè sont divisés.

    Répondre à ce message

  • Le 8 août 2014 à 08:35, par Marandjien En réponse à : Situation nationale : Blaise Compaoré tient toujours à son référendum

    Mon cher président pourquoi pas un referendum pour trancher sur l’exhumation ou non du corps de ton frère , de ton camarade Thomas Isidore SANKARA, puisque sur cette question aussi les Burkinabè sont divisés.

    Répondre à ce message

  • Le 8 août 2014 à 11:32, par autant le dire En réponse à : Situation nationale : Blaise Compaoré tient toujours à son référendum

    ce qui ma plus du sejour de notre président aux USA est que nombreux s’attendaient qu’ils soient ridiculisé mais il a été félicité. faisons tous attention aux américains

    Répondre à ce message

  • Le 8 août 2014 à 13:29, par Ka En réponse à : Situation nationale : Blaise Compaoré tient toujours à son référendum

    Nous sommes nombreux à cautionner le non au referendum, et le président Blaise Compaoré garant de nos lois et constitutions, sait au fond de lui-même que demander un referendum est de se foutre de son peuple. Le président et son entourage savent que les seules arbitres de la situation nationale actuelle sont le respect de la lettre et l’esprit de l’article 37 qui interdisent un président du Faso de briguer 3 mandats présidentiels consécutifs. L’exigence du président Blaise Compaoré de faire un referendum bidon est un intérêt personnelle et famille.

    Répondre à ce message

  • Le 8 août 2014 à 15:13, par la colere En réponse à : Situation nationale : Blaise Compaoré tient toujours à son référendum

    Mais la démocratie c’est quoi même ?

    Répondre à ce message

  • Le 8 août 2014 à 16:03, par Yampayodé En réponse à : Situation nationale : Blaise Compaoré tient toujours à son référendum

    Moi Alasco de Paris, j’apprecie ce qu’a dit le Président Blaise COMPAORE. Cela est la vraie marque des grands hommes d’Etat de sa trampe. Il a dit ce que plus d’un burkinabé voulait entendre. Nous les jeunes, nous aimons cela et nous le respectons beaucoup pour ses positions d’homme intègre : " un vrai chef de guerre ne se lamente pas sur le cadavre de son fils car il a la vie de toute une troupe à défendre". C’est le peuple qui a besoin de son Blaiso adoré et il entend raison n’en deplaise aux politicards qui pensent qu’on acquiert le pouvoir, il se conquiert et ne devient pas président qui le veut surtout pas avec des méthodes pueriles d’instrumentisation des honnètes citoyens par des vieux rénégats d’un système au sein duquel leurs théories sont tombées en desuetude. Longue vie à Blaise COMPAORE, notre sage Président.

    Répondre à ce message

  • Le 20 août 2014 à 03:22, par Tchin Fola En réponse à : Situation nationale : Blaise Compaoré tient toujours à son référendum

    Vraiment regretable qu’on en arrivelà. Difficile de reveiller un Homme qui ne dort pas surtout quand ce dernier se dit fort !

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés