Comités contre le référendum : Le bureau du Houet installé

mercredi 6 août 2014 à 23h00min

Le Rassemblement des partis de l’opposition du Houet (RPOH) a présenté et installé officiellement le bureau provincial de ses Comités contre le référendum (CCR) ce mardi 5 août 2014. Composé de membres des partis de l’opposition et des organisations de la société civile qui luttent contre un éventuel référendum sur l’article 37, le bureau du Houetbrille pour l’instant par l’absence du Balai Citoyen, un des mouvements de la société civile les plus actifs dans la province.

Comités contre le référendum : Le bureau du Houet installé

Moussa Zerbo, le coordonnateur du Rassemblement des partis de l’opposition du Houet (RPOH) a procédé à l’installation officielle du bureau des Comités contre le référendum (CCR) du Houet. « Elu » le 30 juillet dernier par des militants des partis politiques et des organisations de la société civile qui se battent contre un éventuel référendum sur l’article 37 de la constitution burkinabè, le bureau du Houet est fort de quatorze (14) membres. Martin Coulibaly de la Ligue des jeunes en est le Délégué général.

« Le jour où on devrait mettre en place le bureau des CCR, il se trouvait qu’un des dirigeants du Balai Citoyen Bobo était en deuil (il a perdu sa mère). L’élection du bureau CCR du Houet a eu lieu au même moment que l’inhumation de la défunte (le Balai Citoyen n’a par conséquent pas pris part à l’élection)…. Le mouvement a donné son accord pour pouvoir intégrer les structures de base au niveau décentralisé. Sinon, Il n’y a pas de couac avec le Balai Citoyen », voilà l’explication de Moussa Zerbo quant à l’absence du Balai Citoyen dans le bureau CCR du Houet et du climat qui existerait entre le RPOH et ce mouvement. Installé, ce bureau, conformément à l’appel du Chef de file de l’opposition politique (CFOP) devrait être le socle de la lutte contre la modification de l’article 37 dans cette province du Houet.

Ousséni BANCE

Lefaso.net

ENCADRE

Liste des membres du bureau CCR du Houet
- Délégué général : Martin Coulibaly (ligue des jeunes)
- Délégué général adjoint : Michel Badiara (RPOH)
- Secrétaire à l’organisation et à l’animation politique : Aboubacar Bamouni (Cocorico)
- Secrétaire adjoint à l’organisation et à l’animation politique : François Ouattara (RPOH)
- Secrétaire à l’information et à la propagande : Alassane Dembélé (MAT)
- Secrétaire adjoint à l’information et à la propagande : Salamata Ouattara
- Secrétaire à la mobilisation féminine : Awa Sawadogo (MAT)
- Secrétaire adjoint à la mobilisation féminine : Awa Koné (RPOH)
- Secrétaire à la jeunesse :Ibrahim Seck (on n’est fatigué)
- Secrétaire adjoint à la jeunesse : Eloi Sawadogo (Ligue des jeunes)
- Secrétaire aux anciens : Gérard Karambiri (RPOH)
- Secrétaire adjoint aux anciens : Louidou Diallo (RPOH)
- Secrétaire aux finances :Seydou Zongo (mouvement en rouge)
- Secrétaire adjoint aux finances : Odette Sanou (RPOH)

O.B

Lefaso.net

Messages

  • Merci Que le Seigneur vous bénisse et bénisse le Burkina

    PAIX ET JOIE A TOUS LES BURKINABÉS. AMEN

    NON AU SÉNAT.
    NON A LA RÉVISION DE l’A37
    NON AU REFERENDUM
    NON AU POUVOIR A VIE D’UN PRÉSIDENT
    NON A LA PATRIMONIALISATION DU POUVOIR
    VIVE LE PEUPLE BURKINABÉ
    VIVE LA DÉMOCRATIE A 2 MANDATS
    VIVE L’ALTERNANCE 2015

    ACHILLE TAPSOBA LE BOBOLAIS
    Partisan inconditionnel de l’alternance

    • vous savez pour l’article 37 la meilleur manière de trancher entre les burkinabés c’est d’aller au référendum.
      donc arrêter d’intimider nos parents

  • ON DIRAIT KE LE CCR NA PA DOTRE PAGNE LE 8 MARS KOI.

  • Vivement que le balai citoyen garde son indépendance,qu’il ne soit pas un instrument politique.

    • Ce n’est pas une histoire de dépendance que d’être dans le CCR, mais plutôt une cohésion pour aller à une lutte contre le référendum orchestré par un système mafieux et arrogant qui nargue les citoyens et les hommes intègres. Je crois savoir que c’est d’ailleurs une des raisons d’être du balai citoyen. J’ose croire à la raison avancée par le camarade Moussa ZERBO pour expliquer l’absence des cdes du balai. Pourvu que ça ne soit pas de l’orgueil (suffisance exagérée) de la part de ces cdes. A bon entendeur, salut !

  • si je vois ces structures ousser comme des champions ça me fait de la peine et même de l’inquiétude pour notre Démocratie. Comment peut-on se déclarer démocrate et créer des comités pour lutter contre une disposition constitutionnelle.

  • Le Faso est devenu un pays d’hommes libres. Tellement libre que certains en arrivent maintenant créer des mouvements (dont certains n’ont même pas de récépissés) pour s’opposer à la légalité. Bof qu’il en soit ainsi. Mais allons y molo molo avec ces CCR. Rien ne vaut la paix

  • a voir votre photo on sent que défendé l’indéfendable, comment éttouffé un peuple bobolais éveillé plus que vous. vous faites honte au haut bassin comment des citoyens comme vous refuse qu’un peuple s’exprime sur une aussi importante question qu’est l’article 37. vous verez, le peuple vous emjambera pour aler au référendum. méme barack et les usa tout entier savent que le referendum burkinabé est légal.

  • Courage a vous car seule la lutte pourra nous libéré de 27 ans d’oppressions, de gabegie, de clientélisme, des cantines a la Guiro………..

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés