Mouvement International d’Apostolat des Milieux Sociaux Indépendants (MIAMSI) : Pour une nouvelle dynamique

mardi 5 août 2014 à 21h45min

Placée sous la présidence de l’Archevêque de Bobo-Dioulasso Mgr Paul Y. OUEDRAOGO, une rencontre africaine des responsables du Mouvement International d’Apostolat des Milieux Sociaux Indépendants (MIAMSI) s’est tenue à Bobo-Dioulasso du 25 au 27 juillet 2014 . Il s’est agi de réfléchir sur la dynamisation des mouvements membres et de se former à la doctrine sociale de l’Eglise.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Mouvement International d’Apostolat des Milieux Sociaux Indépendants (MIAMSI) : Pour une nouvelle dynamique

Au début des années 1940, dans le contexte de la dynamique qui s’était créée sous l’impulsion de Pie XI, l’Europe voit naître des mouvements d’évangélisation d’adultes appartenant aux milieux sociaux moyens, à la bourgeoisie et à l’aristocratie. Par leur préparation et leurs capacités professionnelles, ceux-ci peuvent avoir un poids déterminant sur la vie nationale et internationale. Cette expérience, qui s’est développée grâce à l’œuvre de plusieurs anciens membres de la Jeunesse Indépendante Chrétienne, part de France et d’Italie, mais se propage rapidement dans d’autres pays européens et en Amérique du Nord.

Encouragés par Jean XXIII, les mouvements qui adhèrent au MIAMSI se dotent d’une Charte commune et, en 1963, de statuts. Reconnu par le Saint- Siège comme organisation internationale catholique, le MIAMSI est membre de la Conférence des OIC. En tant qu’ONG, il possède un statut consultatif auprès de l’ECOSOC et du Conseil de l’Europe.

Le MIAMSI, qui se reconnaît dans la tradition de l’Action Catholique spécialisée et dans sa pédagogie de "révision de vie", regroupe des mouvements constitués de personnes exerçant des responsabilités professionnelles, économiques, sociales, politiques, culturelles, qui œuvrent pour transformer les mentalités et les structures de la société selon les valeurs de l’Evangile et pour rendre l’Église présente dans la communauté des nations. Les priorités de ses membres sont l’annonce de Jésus-Christ, la promotion et la tutelle de la dignité et des droits de l’homme et la promotion de la paix, de la solidarité et de la justice.

La pédagogie du Mouvement, alimentée par la méditation de l’Ecriture visant à assurer le lien entre foi et vie, se concrétise dans la méthode "voir, discerner, agir" appliquée à des thèmes annuels de réflexion et d’action dans les différents pays.

Du 25 au 27 juillet 2014 s’est tenue à Bobo-Dioulasso sous le regard bienveillant du Seigneur, la rencontre des responsables de mouvements du relais africain du Mouvement International d’Apostolat des Milieux Sociaux Indépendants. Vingt cinq participants venus du Bénin, du Burkina Faso, de la Côte d’Ivoire, du Mali, du Maroc, du Niger et du Burkina Faso ont partagé leurs expériences à travers des échanges, se sont formés à une meilleure connaissance de leur mouvement et ils ont élaboré un plan d’action.

Les travaux se sont achevés par la conférence qu’a donnée Pierre Claver DAMIBA à l’ensemble des participants et à un nombreux public sur le thème : « L’engagement politique du laïc chrétien ».

Pour le conférencier, certains principes doivent être observés par le chrétien qui s’engage en politique : faire de la politique pour servir les autres, œuvrer pour la réduction de la pauvreté de masse, rechercher et faire régner la paix, condition sans laquelle aucun développement ne peut s’envisager. La première condition pour être un bon laïc chrétien engagé en politique, c’est avant tout ancrer son action en Jésus Christ la source de la civilisation de l’amour, du pardon et de la charité.

Les laïcs en mission politique de Dieu devront se rappeler constamment ces propos de sagesse pédagogique de l’apôtre Paul aux Ephésiens : "Dieu nous a élus en lui, dès avant la création du monde..., en lui nous trouvons la rédemption..., il nous a fait connaître le mystère de sa volonté..., ramener toutes choses sous un seul Chef, le Christ..., c’est en lui encore que nous avons été mis à part, désignés d’avance... pour la louange de sa gloire. »

Georges OUEDRAOGO
Président du Relais Africain du MIAMSI

Imprimer l'article

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés