Aïd-el-fitr 2014 : Des « pensées spéciales » et de « vifs vœux »

mardi 29 juillet 2014 à 22h34min

La communauté musulmane du Burkina a bouclé le mois de jeûne à travers la prière de l’Aïd-el-fitr sur l’ensemble du territoire. L’occasion était belle pour non seulement mettre en prière ses vœux les plus chers mais également pour exprimer, de vive voix, une « pensée spéciale » envers des personnes. Réactions de fidèles musulmans à Ouagadougou.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Aïd-el-fitr  2014 : Des « pensées spéciales » et de « vifs vœux »

Aboubacar SANOU, Député : « Que nous puissions entretenir la paix »

« Je remercie le Seigneur Tout-puissant pour l’occasion qu’il nous donne aujourd’hui de pouvoir célébrer la fin du mois de pénitence. Mes prières aujourd’hui sont principalement dédiées à ceux qui nous ont quittés au cours de cette année et ceux qui sont également souffrants, dans leur chair et leur âme. Souhaiter également auprès du Tout-puissant que l’hivernage que nous avons entamé puisse se terminer dans les meilleures conditions possibles. Mes vœux les plus chers en ce jour béni, c’est vraiment souhaiter la santé pour ceux qui ne l’ont pas, souhaiter le repos des âmes de ceux qui nous ont quittés, souhaiter une bonne saison d’hivernage et également solliciter la tolérance des uns envers les autres pour que la paix que nous avons dans notre pays, nous puissions l’entretenir, l’édifier afin que le Burkina, qui est un phare pour la sous-région et l’échiquier international, puisse continuer à l’être pour le bonheur de l’ensemble des Burkinabè ».

Yacouba OUEDRAOGO, opérateur économique, leader de jeunes : « Qu’Allah mette le Burkina hors de tout danger »

« Apres 30 jours de pénitence, de sacrifice, de partage, de grande communion avec Allah et avec les frères en Islam voilà qui s’achève le carême. Et le jour du Ramadan est un grand jour de partage, de communion et surtout de vœux. Je profite donc pour implorer Allah à ce jour pour qu’il mette le Burkina Faso hors de tout danger, qu’il protège notre cher pays contre les conflits et contre toutes actions qui peuvent mettre à mal la paix sociale et la cohésion nationale. Que la jeunesse puisse avoir de l’emploi. Pensée spéciale également envers tous ceux qui souffrent actuellement sur un lit d’hôpital, à tous ceux qui se retrouvent derrière les barreaux, à tous ceux qui ont des parents qui ont perdu la vie dans ce crash d’avion de la compagnie Air Algérie ; que Dieu le Tout puissant nous protège de ce genre d’événements. Pensée également à tous les sinistrés et à toutes les victimes de l’explosion de Larlé. Que la prospérité, la santé, l’abondance alimentaire soient le quotidien de tous les Burkinabè. Que Dieu éloigne l’Afrique des misères et qu’il éclaire tous nos dirigeants.

Abassa KINDA, expert-planificateur :« Que tous les enseignements appris durant ce mois servent pour une société de paix »

C’est une journée de fierté et de satisfaction pour avoir pu conduire à terme ce mois de jeûne dont la présente fête marque, en quelque sorte, le couronnement. Nous avons pu accomplir le jeûne dans la santé, la joie, la dignité et on ne peut que dire merci vraiment à Dieu de nous avoir donné cette force nécessaire pour pouvoir accompli ce pilier. Par la même occasion, je formule les vœux les meilleurs à tous les musulmans et que Dieu nous donne plusieurs autres années encore de jeûne. Que tous les enseignements appris durant ce mois nous servent tout le long de notre vie, pour une société de paix. Je dédie également cette journée aux autres frères des communautés religieuses notamment catholique et protestante. A nos autorités qui nous gouvernent et aux hommes politiques, je leur souhaite beaucoup de santé, de compréhension et de sagesse pour la gestion de la cité. Car, sans une cité paisible, il n’y aura pas de place pour exprimer, ni ses sentiments politiques et tout autre point de vue.

Mahamadi OUEDRAOGO, communicateur : « Ma pensée va aux victimes du crash »

C’est le couronnement de 30 jours de jeûne pendant lequel le fidèle s’est abstenu de manger, de boire et d’un certain nombre de comportements, du lever jusqu’au coucher du soleil. On s’y est adonné avec conviction et cette journée vient comme une récompense aux musulmans pour cet engagement dont ils ont fait montre. C’est donc un jour de réjouissance mais aussi un jour de « regret » parce que le mois béni de ramadan s’en va avec ses mérites et ce n’est pas évident qu’on ait la même ferveur qu’on avait pendant le mois de ramadan.

J’ai une pensée particulière pour tous ceux-là qui souffrent dans leur chair ou traîne un mal quelconque ; puisse Allah leur venir en aide. Ma pensée se dirige aussi vers les victimes du crash d’air Algérie et pour les familles éprouvées.

Le premier élément de mes vœux, c’est la foi. Que Dieu donne la foi à tous les êtres humains sur la terre, une foi de résistance, une foi pour pouvoir relever les nombreux défis auxquels nous faisons face. Le deuxième vœu, c’est la paix sans laquelle on ne peut rien entreprendre ; la paix dans les cœurs, la paix au Burkina Faso, la paix en Afrique, la paix dans le monde et le troisième vœu est celui de la réussite dans toutes nos entreprises et c’est ce que je souhaite pour tous les Burkinabè.

Moussa NOMBO, président du CERFI : « Une pensée pieuse pour tous ceux qui ont quitté ce monde »

En ce jour qui marque la fin du mois de jeûne, je demande à Allah d’agréer notre jeûne et que ce jour de glorification de son nom soit un grand jour pour nous, pour l’ensemble des musulmans sur la planète, particulièrement ceux du Burkina.

Que ce soit également un moment d’espérance d’une humanité beaucoup plus forte dans sa valeur intrinsèque qui est l’homme. Que nous puissions davantage nous aimer les uns les autres et que la marche de cette humanité soit portée par tout le monde.

Nous restons pleins d’espoir et de miséricorde. Car, dire « Dieu », c’est dire que la vie a un sens ; c’est dire que la vie, c’est pour le bonheur de l’homme.

Nous prions pour ceux qui n’ont pas pu traverser le mois parce que le Seigneur les a rappelés. Le crash d’air Algérie qui a endeuillé de nombreuses familles et qui montre que la vie est ainsi faite d’épreuves. Nous avons une pensée pieuse pour tous ceux qui ont quitté ce monde et nous demandons à Dieu de prendre soin de leur famille et que leur âme repose en paix.

M’adressant à l’ensemble des Burkinabè, je dirai que nous sommes dans un pays qui est riche de ses diversités, à la fois ethniques, religieuses mais également politiques. Nous devons donc avoir, chacun, la sagesse de la gestion de cette diversité ; une diversité qui est une richesse pour notre pays et pour notre société. Nous devons donc nous abstenir de tous comportements qui peuvent nous tirer vers le bas. Cette diversité doit être une occasion pour s’enrichir les uns et les autres, pour se respecter mutuellement, chacun dans sa position mais en préservant l’essentiel qui est la position d’une société plurielle, prospère, pour l’ensemble des Burkinabè, pour chaque Burkinabè, et pour chaque homme qui vit sur cette terre.

Abdoulaye MIEN, Etudiant en droit : « fraternité, cohésion, prospérité, paix et santé à tous les Burkinabè »

En ce jour béni, j’ai une pensée pieuse envers toutes les familles éplorées par le crash de l’avion survenue en cours de la semaine écoulée. Egalement, je souhaite un prompt rétablissement à tous ceux-là qui souffrent sur leur lit d’hôpital ou souffrent d’un mal quelconque.

J’ai aussi une pensée fraternelle et de bonheur pour toutes les autres communautés du Burkina (chrétiens, protestants, etc.).

Je formule le vœu de fraternité, cohésion, prospérité, de paix et de santé à tous les Burkinabè ainsi qu’à l’ensemble de toutes les communautés qui vivent au Burkina.

Propos recueillis par Oumar L. OUEDRAOGO

Lefaso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés