CARFO : Militaires et paramilitaires s’imprègnent du régime de la protection sociale

mercredi 23 juillet 2014 à 01h48min

Faire des participants, des relais actifs et convaincants au sein de leurs structures respectives, c’est à cette fin que la Caisse autonome de retraite des fonctionnaires (CARFO) a animé une conférence publique sur le thème « La protection sociale des agents publics de l’Etat ». Une conférence qui intervient dans le contexte de célébration de la 20e Journée africaine de l’administration et de la fonction publique, et dont la cérémonie d’ouverture a été présidée par le ministre Vincent Zakané. C’était le mardi 22 juillet 2014, à Ouagadougou.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
CARFO : Militaires et paramilitaires s’imprègnent du régime de la protection sociale

Le régime de protection sociale des agents publics assuré par la CARFO est particulièrement axé sur la gestion des retraites, mais aussi sur la prévention des maladies et risques professionnels. Malheureusement, le constat fait état de ce que beaucoup d’agents en fonction ignorent qu’un régime de protection est aménagé à leur profit en cas de maladie ou d’accident de travail. Et nombreux, sont ceux d’entre eux qui attendent d’être effectivement admis à la retraite avant de se préoccuper de leur pension. Tout cela, c’est parce que les agents n’ont pas connaissance du régime de sécurité sociale piloté par la CARFO. C’est du moins, ce que l’on pense au ministère de la Fonction publique, du travail et de la sécurité sociale. D’où le lancement en 2010, d’une vaste campagne d’information au profit des agents publics de l’Etat, pour les sensibiliser sur les avantages et les modalités du régime de sécurité sociale mis en place à leur profit. Et la conférence du jour au profit des militaires et corps paramilitaires, s’inscrit dans cette dynamique.

S’informer et faire clarifier….

Une conférence qui, à en croire le ministre Vincent Zakané, traduit la « volonté d’innovation de la CARFO en matière de communication avec ses pensionnés du moment et ceux à venir, dans l’optique de toujours mieux informer pour mieux satisfaire les bénéficiaires de son régime ». Et ceux de ces bénéficiaires – militaires et paramilitaires – à l’honneur ce jour, « côtoient, de l’avis de Dr Zakané, au quotidien des risques professionnels », mais ne sont pas « informés sur les avantages de la sécurité sociale ». La conférence publique du jour leur offre donc - peut-on dire - l’occasion de s’informer et de faire clarifier toutes leurs préoccupations relatives aussi bien au régime de retraite qu’à celui des risques professionnels. En tout cas, ils ont répondu présents : militaires, gendarmes, sapeur-pompiers, policiers, gardes de sécurité pénitentiaires.

S’adressant particulièrement à eux, le ministre en charge de la sécurité sociale, Vincent Zakané dira, « En initiant cette conférence à votre profit, mon département entend faire de vous des relais actifs et convaincants au sein de vos structures respectives pour mieux informer et sensibiliser l’ensemble des agents sur le régime de protection sociale des agents de l’Etat ». L’occasion était donc belle pour le ministre Zakané pour préciser, non seulement que « le système de pension géré par la CARFO est un système de répartition qui repose sur une solidarité entre générations, en vertu de laquelle les actifs du moment financent, non pas leur propre pension, mais les pensions des retraités du moment, dans l’espoir qu’à leur retraite, leurs pensions seront également financées par les cotisations des actifs du moment », mais aussi que le « régime des risques professionnels, entièrement pris en charge par l’Etat au taux de 1,5%, est un instrument visant à garantir la sécurité et la santé au travail des agents publics et à soutenir la productivité des services publics ».

Tous les agents publics, assujettis à la CARFO par la loi

De même, l’assise normative de la CARFO a été rappelée. En effet, la CARFO a été créée par kiti n°86-178 du 07 mai 1986, sous la forme juridique d’un Etablissement public à caractère industriel et commercial avec comme mission « la gestion des arrérages des pensions des fonctionnaires civils et militaires, des magistrats et de leurs ayants-cause et toute autre opération entrant dans ce cadre ». Par la suite, une loi du 17 mai 2001 a élargi les bénéficiaires des prestations de la CARFO aux agents contractuels de la Fonction publique recrutés à partir du 1er janvier 1999. Et la loi 022-2006/AN du 16 novembre 2006 a créé un régime de risques professionnels des agents de la Fonction publique, des militaires et des magistrats et en a confié la gestion à la CARFO.

De fortes attentes, donc plus d’engagement

La cérémonie du jour a également été l’occasion pour le ministre Zakané de relever que « les attentes des administrés, des usagers, des citoyens sont très fortes ». Et d’ajouter, « il appartient aux agents de l’administration publique de savoir rester à l’écoute des usagers, de manière à adapter le service public à leurs besoins ». Dans ce sens, Dr Zakané dit attendre des agents publics de l’Etat, « davantage d’engagement allant dans le sens de la modernisation de l’administration ».

En la Journée de l’administration et de la fonction publique célébrée les 21 et 22 juillet 2014 – la 20e – dans tous les Etats africains, Vincent Zakané dit voir « une journée d’introspection, de réflexion », qui doit permettre de faire le point de ce qui est jusque-là fait en matière de service public, et d’envisager l’avenir avec plus de sérénité, avec plus de volonté d’aller de l’avant.

Fulbert Paré

Lefaso.net

Imprimer l'article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés