Education pour tous : Des journalistes formés pour s’engager

mercredi 23 juillet 2014 à 01h46min

Les 17 et 18 juillet 2014, le Réseau des Journalistes et Communicateurs pour l’Education/Genre et Développement au Burkina Faso a organisé un atelier de formation sur la problématique de l’éducation au profit des Hommes de médias à Kombissiri. En collaboration avec la coalition nationale pour l’éducation pour tous, les participants ont été outillés pour contribuer à l’avènement d’un système éducatif de qualité, non discriminatoire et géré de façon transparente et participative. A l’issue de la formation, des recommandations et des pistes d’actions entre le réseau et la coalition ont été identifiées.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Education pour tous : Des journalistes formés pour s’engager

Le taux de préscolarisation au Burkina est passé de 0,7% en 2000 à 3,5% en 2013. Quant au taux brut de scolarisation, il était à 47,4% en 2001 contre et 92,1% en 2013. La situation évolue mais des défis restent à relever pour l’atteinte de l’objectif de l’éducation pour tous, défini par les objectifs du millénaire pour le développement(OMD). C’est pour améliorer la situation que le Réseau des journalistes et communicateurs pour l’éducation/genre et développement (REJCED) a initié cette formation au profit des journalistes et ce, en collaboration avec la coalition nationale pour l’éducation pour tous du Burkina dont il est membre. Pour la coalition nationale, il s’agissait de former « une masse critique pour le plaidoyer en faveur des objectifs de l’éducation pour tous afin de bâtir un mouvement social fort à travers le pays, capable d’influer les politiques de l’éducation pour tous à tous les niveaux ». Pendant les deux jours de formation, les journalistes et communicateurs ont reçu des communications qui ont trait entre autre aux défis qui restent pour atteindre l’éducation pour tous. Des présentations sur la campagne mondiale pour l‘éducation pour tous, le partenariat mondial sur l’éducation, le fonds de soutien à la société civile, le réseau africain de campagne pour l’éducation pour tous (ANCEFA en anglais), la collation nationale pour l’éduction pour tous ont permis aux journalistes et communicateurs d’en savoir davantage sur la problématique de l’accès à l’éducation, sa qualité, son financement, les engagements pris par le Burkina sur le plan international. Solange Akpo, chargée du renforcement des capacités à Ancefa est venue partager l’expérience de cette organisation panafricaine dans le plaidoyer pour l’objectif de l’éducation pour tous. Pour elle, le rôle des journalistes dans l’atteinte de cet objectif est primordial. Quant à Abou Ouattara coordonnateur du REJCED, il s’est dit satisfait de la formation qui a permis aux journalistes de s’imprégner la problématique de l’éducation. Les résultats obtenus selon lui, vont concourir à améliorer les indicateurs.

Des recommandations pour « démocratiser l’éducation »

A l’issue de la formation, les participants ont recommandé que les gouvernants soient interpellés sur leurs engagements en matière d’éducation, que les ressources allouées au secteur de l’éducation de la petite enfance soient revue à la hausse. Les hommes de médias ont également préconisé l’allégement du dispositif d’affectation des ressources allouées aux Circonscription d’éducation de base tout en assurant une transparence dans sa gestion, l’ élargissement de la gratuité de la scolarité dès l’âge de 3 ans et la création ainsi que l’opérationnalisation des cadres d’échanges sur les bonnes pratiques en matière d’éducation inclusive. L’institution d’un prix spécial de l’éducation qui sera décerné à un journaliste ou communicateur au cours d’une soirée dédiée aux partenaires de l’éducation et l’intensification de l’information et la communication sur le continuum au profit des acteurs sociaux sont aussi des exhortations formulées à l’issue de l’atelier.

Synergie pour relever les défis

Pour plus d’efficacité dans l’action, Le REJCED et la coalition nationale pour l’éducation pour tous travailleront ensemble pour relever six défis majeurs. Il s’agit de la qualité de l’éducation, le financement de l’éducation, l’accès, le maintien et la réussite (gratuite-éducation inclusive- éducation des filles), le suivi des engagements pris par l’Etat, et La valorisation des résultats de la coalition nationale.

Modeste Nebié, chargé de communication et de plaidoyer à la coalition nationale a dit l’engagement de sa structure à accompagner les journalistes et communicateurs dans leurs actions tendant à l’atteinte de l’objectif 2 des OMD.

La coalition nationale pour l’éducation pour tous a été créée en octobre 2000 au lendemain du forum de Dakar, sous l’égide du réseau africain de la campagne pour l’éducation pour tous. Elle regroupe des organisations de la société civile travaillant dans divers domaines qui convergent vers l’éducation dont le Réseau des journalistes et communicateurs pour l’éducation/genre et développement (REJCED).

Tiga Cheick Sawadogo

Lefaso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 22 juillet 2014 à 15:34, par sissi
    En réponse à : Education pour tous : Des journalistes formés pour s’engager

    La vraie éducation scolaire et/ou socio-culturelle pour lutter contre la discrimination, le régionalisme, l’ethnocentrisme commence au sein d’un groupe social quand on n’exhibe pas consciemment ou expressément toujours et partout le même symbole appartement à une ethnie.On crée, on réfléchit pour l’éviter. Regardez l’image ci-devant et vous comprendrez. Et pourtant Dieu seul connaît l’amour que j’ai pour mon peuple. Je le voudrais uni dans la diversité. Problématique banal mais apportez vos remarques la dessus.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés