SONABEL : Jean Christophe Ilboudo arrive, Apollinaire Siengui Ki s’en va

samedi 19 juillet 2014 à 01h56min

Nommé le 2 juillet dernier Directeur Général (DG) de la Société nationale d’électricité du Burkina (SONABEL), Jean Christophe Ilboudo, a pris service. Il a en effet été officiellement installé dans ses fonctions de DG de la nationale d’électricité ce vendredi 18 juillet 2014 par Emmanuel Nonyarma, secrétaire général du Ministère des Mines et de l’Energie (MME), en remplacement de Apollinaire Siengui Ki, Directeur Général sortant.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
SONABEL : Jean Christophe Ilboudo arrive, Apollinaire Siengui Ki s’en va

Après trois ans passés à la tête de la Société nationale d’électricité du Burkina (SONABEL) comme Directeur Général (DG), Apollinaire Siengui Ki a passé le témoin ce vendredi 18 juillet à son successeur, Jean Christophe Ilboudo. C’est le Secrétaire Général (SG) du Ministère des Mines et de l’Energie (MME), Emmanuel Nonyarma, qui a officié la cérémonie de passation de charge entre les deux hommes, en présence de responsables du secteur de l’Energie ; des cadres, personnels et partenaires sociaux de la société d’Etat. Occasion pour Emmanuel Nonyarma de rendre hommage à Apollinaire Siengui pour le travail accompli pendant sa direction de l’entreprise publique et de lui souhaiter plein succès pour la suite de sa carrière-il a été nommé le 16 juillet dernier Conseiller Technique du Ministre des Mines et de l’Energie Salif Lamoussa Kaboré-.

Au nouveau Directeur Général, Jean Christophe Ilboudo, précédemment Secrétaire Permanent des Engagements Nationaux, le SG du MME a exprimé ses félicitations et la disponibilité des autorités du département de l’Energie à l’accompagner au regard des défis qui l’attendent.

L’homme au cœur de l’approche de Jean Christophe Ilboudo

Prenant la parole et en bon spécialiste du management, le nouveau patron de la SONABEL, Jean Christophe Ilboudo, sans oublier d’exprimer sa gratitude aux plus hautes autorités pour la confiance placée en lui pour assumer « cette lourde mais exaltante fonction de Directeur Général » ; a décliné la vision du management qu’il entend imprimer à la SONABEL. « Notre approche managériale placera l’homme au cœur de notre dispositif, parce que nous sommes convaincus que la croissance d’une entreprise n’a de sens que si elle s’accompagne de la promotion des hommes et des femmes qui y travaillent. Pour ce faire, le développement de notre entreprise et le bien-être de ses travailleurs passent, certes, par l’appropriation des concepts universels de management par les salariés, mais aussi et surtout, par la mise en œuvre d’une politique sociale garantissant aux travailleurs leurs intérêts et leur dignité d’homme. A toutes et à tous, je vous exprime ma disponibilité et mon engagement à toujours travailler, pour l’instauration d’une atmosphère apaisante de travail, un environnement social convivial, empreint de respect mutuel, de courtoisie et de transparence, somme toute, gage d’un climat social serein. A nos responsables syndicaux, je vous exprime ma volonté de travailler au renforcement du partenariat qui nous lie au sein de notre entreprise ». Et de poursuivre, par ailleurs :
« Notre mission commune, portant sur l’amélioration durable des performances techniques et financières de notre société, commandera de nous, qu’au quotidien nos actions s’inscrivent résolument à l’atteinte des objectifs de notre organisation, à savoir :
- le renforcement des capacités de production,
- l’amélioration de la couverture énergétique du territoire national,
- l’optimisation de la gestion financière,
- le renforcement du partenariat social au sein de l’entreprise,
- le renforcement de la qualité des prestations de services offerts par la société.

Certes les performances techniques et financières obtenues grâce aux efforts de tous sont encourageantes, mais les attentes et les sollicitations restent fortes et pressantes ».

Jean Christophe Ilboudo a par ailleurs invité ses collaborateurs à se laisser guider par les techniques de management par objectif, plus motivant et attractif, permettant d’améliorer la performance des employés et la productivité en entreprise ». L’on en saura davantage sur les ambitions que ‘’JCI’’ nourrit pour la SONABEL lors de son premier point de presse annoncé pour les prochains jours.

Aux clients de la SONABEL, le DG entrant assure de sa grande détermination à œuvrer « dans les jours et mois à venir, pour une amélioration perceptible et durable de la qualité des prestations de services à eux offerts, leur satisfaction étant notre raison d’être ». Naturellement, le DG entrant n’a pas omis de rendre un hommage à son prédécesseur, Apollinaire Siengui, à qui il a souhaité plein succès dans ses nouvelles fonctions.

L’héritage de Apollinaire Siengui Ki à son successeur

La SONABEL de Apollinaire Siengui Ki a traversé une grande zone de turbulence au cours cette année avec les nombreux délestages qui ont quelque fois donné lieu à des manifestations dont celle du Balai Citoyen pour exiger de l’entreprise publique la satisfaction de ses obligations vis-à-vis des clients. Alors dos au mur et acculée de toutes parts, la SONABEL sous la houlette de Ki n’est pas du tout restée inactive. Elle a d’abord suspendu le paiement des pénalités de retard des abonnés avant de passer à l’offensive avec un certain nombres de mesures destinées à faciliter le règlement des factures. La SONABEL a surtout été très présente sur le terrain communication, ne manquant jamais d’occasion pour réaffirmer sa responsabilité sociale. Elle a œuvré tant et si bien qu’elle a pu, plus ou moins, sortir la tête de l’eau, sans signer pour autant la fin des coupures de courant, la question de l’insuffisance de l’offre énergétique se posant toujours. Mieux, la SONABEL présentera même un bilan positif de sa gestion 2013 à la dernière assemblée générale des sociétés d’Etat.

Ainsi, le chiffre d’affaires de la société est passé de 112 milliards de francs CFA en 2012 à 122 milliards de francs CFA en 2013, soit une progression de 8.67%. La valeur ajoutée est passée de 13 milliards de francs CFA en 2013, soit une hausse de 77.26%. La SONABEL a enregistré un résultat net positif de 22 millions de francs CFA en 2013 contre un résultat net déficitaire de -14 milliards de francs CFA en 2012.

Mais, le Directeur Général sortant n’a pas voulu s’appesantir sur ces résultats. Il a plutôt axé son intervention sur les projets conçus sous sa direction pour l’avenir de la SONABEL, des projets dont certains sont en cours de mise en œuvre. Il s’agit :
- du nouvel organigramme adopté le 12 septembre 2012 par le Conseil d’Administration ;
- de la construction de la nouvelle relation avec la clientèle ;
- du contrat Plan avec l’Etat dont « la mise en œuvre permettra de consolider la situation financière de la SONABEL et de respecter les engagements pris avec les partenaires techniques et financiers (…) Son volet investissement, d’un budget de près de sept cent milliards de FCFA pendant les cinq prochaines années, permettra dès 2016 de couvrir la demande avec plus de 20% de marge » ;
- du Plan Stratégique qui devrait permettre de tracer la voie à suivre et les activités à réaliser par la société pendant les cinq prochaines années pour améliorer l’efficacité et l’efficience de la société ;
- des grands projets d’investissement : interconnexions électriques- avec le Ghana, le Nigeria, le Mali- ; constructions de centrales solaires et thermiques. Ces grands projets d’investissement devraient à terme de porter l’offre totale d’énergie électrique nationale à 722 MW en 2025 et améliorer la couverture du pays en électricité ;
- de la commercialisation de la fibre optique pour contribuer à l’accroissement des ressources de la SONABEL.

C’est l’héritage que Apollinaire Siengui Ki veut laisser à son successeur pour qu’il puisse le consolider et le parfaire. Ki n’a pas manqué de rendre hommage au DG entrant, exprimant tout son soutien et son engagement pour la SONABEL qu’il a désormais sous sa direction. « Avec la grande qualité d’homme de contact et de grand manager que je vous connais, Monsieur le Directeur Général, je ne doute point que vous saurez faire faire un bond en avant à notre société », a-t-il indiqué.

Le DG sortant a également exprimé ses remerciements à ses anciens collaborateurs de la SONABEL et à tous ceux qui l’ont accompagné d’une manière ou une autre dans sa carrière ; s’excusant pour d’éventuels désagréments causés à autrui pendant ses fonctions.

Apollinaire Siengui Ki est un pur produit de la SONABEL qui l’a adopté, formé, fait grandir et confier de hautes responsabilités dont celles de directeur de la production, du transport.

« Mon premier contact avec elle (la SONABEL) date de 1979 ; j’avais juste 20 ans, elle est venu me chercher dans mon école, au lycée Technique de Ouagadougou, m’a formé pendant six ans au cours desquelles tous mes besoins matériels en tant qu’étudiant ont été pris en charge. Elle m’a ensuite employé pendant 29 ans au cours desquelles je me suis épanoui ».

Et au moment où il s’apprêtait à rejoindre son bureau de conseiller technique au Ministère des Mines et de l’Energie, Apollinaire Siengui Ki ne pouvait qu’exprimer sa gratitude à cette maison qui lui a tout donné mais aussi à la laquelle il aura aussi donné la peine mesure de ses capacités techniques et de management.

Grégoire B. BAZIE

Lefaso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 19 juillet 2014 à 04:39, par SOLDIER
    En réponse à : SONABEL : Jean Christophe Ilboudo arrive, Apollinaire Siengui Ki s’en va

    c est salif kaboré qui a causé tous ces problèmes a la sonabel.il a mis la société a genou.ky n est qu 1 bouc émissaire

    Répondre à ce message

  • Le 19 juillet 2014 à 06:56, par Titan
    En réponse à : SONABEL : Jean Christophe Ilboudo arrive, Apollinaire Siengui Ki s’en va

    C’est bien un manager, mais sous nos tropiques, un technicien avec des qualité de manager serait bon. Je connais pas l’entreprise de l’interieur mais je pense qu’il y a deux grands problèmes :
    - une carence en propective, résultat, les capacités sont vites débordées par une demande fortement croissante. Normale : sans énergie pas de croissance économique à deux chiffres !
    - La gestion calamiteuse des finances. Comment comprendre un résultat de -14 milliard en 2012 et hop en 2013 déjà +22millions ? Tout cela se passe comme si une main invisible puisait dans la caisse mal gré des saisons ! Si les chiffres du journalistes sont justes, la gestion est piteuse pour notre monopole d’électricité.
    Enfin, on ne peut pas passer sous silence les mauvaises des chargés de clientèle qui mues par les primes oublient l’utilité sociale de cette entreprise. La satisfaction du client, qui paye n’oublie pas quand même le plus cher de la sous région, doit précéder la recherche des grosses primes.

    Répondre à ce message

  • Le 19 juillet 2014 à 08:00, par excellent est mon nom
    En réponse à : SONABEL : Jean Christophe Ilboudo arrive, Apollinaire Siengui Ki s’en va

    Felicitation Mr Ki.
    Bon boulot !

    cordialement

    Répondre à ce message

  • Le 19 juillet 2014 à 08:12, par Humour et sailli
    En réponse à : SONABEL : Jean Christophe Ilboudo arrive, Apollinaire Siengui Ki s’en va

    C’est bien d’innover, mais je crains que Jean Christophe Ilboudo ne soit pas une alternative crédible a Ki Siengui. Ce dernier a porté Salif Lamoussa Kaboré quand il était DG de la SONABEL, on l’obligera certainement a diriger en sous-mains sous Jean Christophe ILBOUDO. Ah, le pouvoir clanique !!!

    Répondre à ce message

  • Le 19 juillet 2014 à 10:35, par KAM
    En réponse à : SONABEL : Jean Christophe Ilboudo arrive, Apollinaire Siengui Ki s’en va

    Personnellement je ne vois aucune logique qui peut expliquer "l’enlèvement" de M. KI. Ce qui est sûr il ne s’agit pas d’incompétence professionnelle en tout cas ni de mésentente avec son ministre de tutelle (il viens d’ailleurs être nommé conseiller technique de ce dernier). Quoi alors ? Un mot d’ordre des PTF ? La marche du balai citoyen ?...
    A l’évidence c’était un DG provisoire. Il faut se rappeler qu’il a été nommé en 2011 où la crise battait son plein et le gouvernement voulait se montrer intègre en nommant des personnes apparemment neutres à la tête de certaines sociétés stratégiques (sonabhy, sonabel...) tout cela dans le but de l’apaisement. Et comme cette crise est passée les habitudes ou la logique des choses reviennent tout simplement.
    Et puis apparemment tout semblait être mis en oeuvre pour que la sonabel soit deficitaire sous son règne. Dans pays-là quand on veut ta peau toutes les manoeuvres sont possibles.
    On comprend maintenant que dans ces sociétés on a pas besoin de bosser dur afin d’avoir des resultats économiques probants.

    Répondre à ce message

  • Le 19 juillet 2014 à 10:59, par Supervagabond
    En réponse à : SONABEL : Jean Christophe Ilboudo arrive, Apollinaire Siengui Ki s’en va

    SONABEL : Jean Christophe Ilboudo arrive, Apollinaire Siengui Ki s’en vab et les coupures et autres délestages sauvages perdurent !

    Répondre à ce message

  • Le 19 juillet 2014 à 15:52, par Aroun Sore Veruthey
    En réponse à : SONABEL : Jean Christophe Ilboudo arrive, Apollinaire Siengui Ki s’en va

    JCI mon (ami m’ a dit, c’est quand meme pas Papa m’ a Dit), encore un second couteau du Petit President, pas si petit que ca. Comme Salif Kabore, l’ homme qui ne sut jamais rien gere mais qui n’a jamais cesse de monter en grade. Au Faso, meme si tu sais gerer, on c’ en fout de ton savoir. N’ est-ce pas Eugne Meda le conseiller technique ? On es pas dernier par hasard.

    Répondre à ce message

  • Le 19 juillet 2014 à 15:57
    En réponse à : SONABEL : Jean Christophe Ilboudo arrive, Apollinaire Siengui Ki s’en va

    Il a fait un discours comme si la SONABEL connaissait une crise de leadership ou le personnel serait demotive et se mangerait entre eux. Or non. Ki le sortant est tres capable. Vous allez voir avec ses gestionnaires qui sont prompts a reciter leur cours fade de Management. Apres tout la SONABEL est si strategique au gouvernants que meme une dolotiere peut la diriger. Apres un sergent de l’ armee. On a essaye tout et malgre tout, la SONABEL Monopole marche. Donc ya foue. Si le Franco veut, la Djamiss va etre directeuse de la SONABEL et ca marchera toujours parce qui a come totem l’ electricite si c’est pas les sableurs de Fada Gourma ?

    Ouedraogo Ahmadi de Ahmade, Ouahigouya

    Répondre à ce message

  • Le 21 juillet 2014 à 11:38, par triste
    En réponse à : SONABEL : Jean Christophe Ilboudo arrive, Apollinaire Siengui Ki s’en va

    il a encore frappé, qui dit engagement nationaux parle de l’autre, lui qui est devenu président par intérim, j’ai payé mon séparation de compteur a 60000fcfa il y a deux mois de cela et comme explications du retard manque d’équipements. si seulement je pouvais reprendre mes 60 000f sa allait me permettre de géré d’autres histoires en attendent le retour du matériel.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés