Sommet sur l’emploi en Afrique : l’Union africaine installe le siège temporaire à Ouagadougou

samedi 19 juillet 2014 à 01h55min

Le Burkina Faso et la Commission de l’Union africaine (UA) ont signé, dans l’après-midi du mardi 15 juillet 2014, un accord de siège temporaire pour l’organisation du sommet sur l’emploi, l’éradication de la pauvreté et le développement inclusif, prévu au mois de septembre prochain à Ouagadougou.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Sommet sur l’emploi en Afrique : l’Union africaine installe le siège temporaire à Ouagadougou

Le sommet de l’Union africaine (UA) sur l’emploi, l’éradication de la pauvreté et le développement inclusif du 2 au 7 septembre 2014 à Ouagadougou. Pour l’occasion, les organisateurs mettent les petits plats dans les grands afin de relever le pari de l’organisation. Ainsi après la récente visite de terrain de la mission technique et d’évaluation de l’UA, qui a permis d’apprécier les capacités d’accueil du Burkina Faso, le vice-président de la Commission de l’UA, Erastus Mwencha, a paraphé avec le Ministre de la Fonction publique, du travail et de la sécurité sociale, représentant le gouvernement burkinabè, un accord de siège temporaire. « La détermination affichée par de hauts fonctionnaires de la mission technique et d’évaluation de la Commission de l’Union africaine, leur sens de responsabilité et leur contribution positive sur les différentes questions abordées au cours de leur séjour, nous ont donné l’assurance, que nos efforts vont dans le sens souhaité tout en restant sur les correctifs à apporter à certains aspects de l’organisation matérielle et technique », a indiqué Vincent Zakané.

Pour sa part, le vice-président de la Commission de l’UA a loué les efforts faits par le Burkina Faso afin que la rencontre de Ouagadougou soit une réussite. Il a en outre exhorté le gouvernement burkinabè à poursuivre les efforts dans ce sens. Erastus Mwencha a aussi souligné l’importance du sommet de septembre pour l’Afrique, qui est confrontée à la pauvreté.

En rappel, au cours de la rencontre, des questions liées au travail décent, à la protection sociale et à la transition du secteur informel vers le formel, seront abordées par les dirigeants africains.

Jacques Théodore Balima

Lefaso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés