Prévention des carences en fer chez l’enfant : La solution Nestlé avec CERELAC Mil 50G

Publi-com • lundi 14 juillet 2014 à 23h15min

Nestlé Burkina, en partenariat avec la Société burkinabè de pédiatrie(SOBUPED), l’Association burkinabè des sages-femmes (ASBF) et le Réseau des professionnels de la santé mère enfant (REPS), a organisé un symposium sur le thème « Diversification alimentaire et prévention des carences en fer ». Ledit symposium qui s’est tenu le jeudi 10 juillet 2014 au Centre Cardinal Paul Zoungrana, a été l’occasion pour le groupe Nestlé de présenter son nouveau produit, CERELAC Mil. Un produit à base de céréales locales pour nourrir et protéger l’enfant durant la période de diversification alimentaire.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Prévention des carences  en fer chez l’enfant : La solution Nestlé avec  CERELAC Mil 50G

Premier à prendre la parole et pour son mot de bienvenue, le Directeur Général de Nestlé Burkina Faso, Monsieur Giacomo Chiocca a salué l’opportunité que présente le symposium de faire des présentations et surtout d’échanger sur le thème du jour. L’intervenant a relevé le défi que présente la malnutrition infantile et a noté l’importance des micronutriments que sont le fer, la vitamine A ou le zinc. « Leur carence peut entrainer de graves problèmes de santé, ainsi que des effets négatifs irréversibles sur le développement cognitif des jeunes enfants. » a-t-il affirmé. De ce fait, la tenue de ce symposium selon le premier responsable de Nestlé Burkina, est de permettre de débattre sur la problématique de la diversification alimentaire et des carences en micronutriment, et aussi « de comprendre comment le Groupe Nestlé s’est engagé au côté des populations, pour réduire les risques de sous-nutrition en enrichissant ses aliments et boissons, en particulier ceux destinés aux enfants ».

Suite au mot d’ouverture qui lui a été livré par le Professeur Kam Ludovic, Président de la Société burkinabè de pédiatrie (SOBUPED), Dr Kisito Nagalo, Pédiatre et membre de la SOBUPED prit les commandes pour la présentation sur le thème du symposium qu’est « Diversification alimentaire et prévention des carences en fer » . A travers cette présentation, le public a été éclairé sur ce qu’est la diversification alimentaire, comment prévenir les carences en fer, quels aliments privilégier pour la nutrition et la protection de l’enfant.

CERELAC Mil, solution pour la diversification alimentaire et la prévention des carences en fer

La diversification alimentaire, étape cruciale pour le bon développement de l’enfant, commence en général à partir de 6 mois et consiste à apporter des aliments semi solides puis solides, en plus du lait maternel qui reste insuffisant pour la croissance de l’enfant à cet âge. Selon l’Organisation Mondiale de la Santé, au Burkina Faso, 91,5% des enfants de moins de 5 ans souffrent d’anémie ; ces anémies seraient souvent causées par une carence en fer.

Pour Karim Tou, responsable des opérations médicales et nutritions, « la diversification faite tôt ou faite tard, conduit à la malnutrition ». La question du ‘’quand ’’ et du ‘’comment ‘’ s’avère donc important. D’où selon lui, la solution Nestlé à travers CERELAC Mil dont il a fait une prestation pour permettre la découverte du produit. A la question du ‘’Pourquoi’’ CERELAC Mil 50G, M. Tou évoque les raisons.

D’abord parce que « CERELAC NESTLE CERELAC mil est une céréale infantile instantanée lactée à base de mil pour assurer un repas complet et équilibré aux enfants à partir de 6 mois » ; ensuite « NESTLE CERELAC mil est enrichi en fer afin de prévenir l’anémie ferriprive durant la phase cruciale de diversification alimentaire : Un repas de 50g de NESTLE CERELAC Mil couvre 65% des apports journaliers recommandés en fer. NESTLE CERELAC Mil est enrichi en fumarate de fer, du fer hautement bio-disponible pour assurer sa bonne absorption par l’organisme de l’enfant » ; et enfin, parce qu’en plus du fer, « un repas de 50g de NESTLE CERELAC Mil apporte les autres nutriments essentiels pour la bonne croissance de l’enfant : 60% des besoins de protéines, 30% des besoins en zinc, 25% des besoins énergétiques ».

Le choix sur le CERELAC Mil aurait été motivé par le fait que le mil est la première céréale consommée par les Burkinabè et la bouillie de mil est utilisée comme aliment de complément chez les nourrissons à partir de 6 mois. Aussi, les céréales seraient les premiers aliments recommandés pour l’alimentation de diversification car elles permettent d’assurer un bon apport énergétique qui assurerait une bonne croissance.

La phase de questions et d’échanges a permis à l’assistance d’apporter des contributions, de poser des préoccupations et des questions sur le thème du jour, mais aussi pour avoir plus de détails sur le produit.

Le produit CERELAC Mil est disponible en pharmacie et dans les boutiques. Comme particularité, il est uniquement vendu en sachet au prix de 250Fcfa.

Sur la qualité de leurs produits, le Groupe Nestlé rappelle que les céréales infantiles ont toujours été au cœur de NESTLE. « A L’origine…une découverte : En 1867, Henri NESTLE, qui était pharmacien, inventa les céréales infantiles lactées, afin de lutter contre la malnutrition infantile, alors très largement répandue en Europe.

Aujourd’hui NESTLE s’inscrit toujours dans cette tradition de pionnier de la nutrition infantile et continue de fournir des solutions nutritionnelles adaptées aux nourrissons reconnues par les professionnels de la santé à travers le monde ».

Amélie GUE

Lefaso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés