Le Plateau du week-end… : Pour ou contre les tatouages ?

samedi 12 juillet 2014 à 08h00min

Le tatouage est une pratique de plus en plus grandissante dans la société burkinabè. Il n’est pas rare d’observer en tous lieux, des tatouages sur les membres, les épaules, le dos etc. Autrefois vécus à travers le petit écran, les tatouages font, de nos jours, leur traite au sein, notamment, du public jeune. En la matière, chacun y semble aller de son goût et/ou de son expérience de la vie. Pour ce numéro de votre rubrique Le Plateau du week-end…, le facilitateur a recueilli les avis des uns et des autres sur la pratique du tatouage et voici ce qu’ils pensent…

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Le Plateau du week-end… : Pour ou contre les tatouages ?

S. T. M. (homme de tenue à la retraite) : « Je souffre de la nostalgie de la Révolution »

Que voulez-vous, si les filles marchent toutes nues dans les rues de Ouaga et en plein jour ? Il n’y a plus de tabou dans ce pays et c’est vraiment écœurant. Souvent, je suis dépassé par certains comportements. Vous verrez des filles faire des tatouages sur des parties intimes et se plaisent à les exposer à qui veut les voir. Pour les garçons, je crois qu’ils doivent avoir de sérieux problèmes mentaux. Ce n’est pas pour plaisanter mais je pense vraiment que, soient ils sont complexés, soient ils ont un autre problème similaire. Mais que voulez-vous ? C’est la démocratie-là comme cela : un vrai libertinage. Quand je vois ce genre de comportements, je souffre de la nostalgie de la Révolution. La Révolution manque vraiment à ce pays pour mettre chacun sur le pas. Sinon, c’est devenu un vrai désordre dans la société ; tout cela au nom de la liberté et de la démocratie. N’importe quoi !

M. Konombo (artiste) : « Nous sommes en train de perdre toutes nos valeurs… »

C’est un véritable phénomène qui doit nous inquiéter. Nous sommes en train de perdre toutes nos valeurs et c’est vraiment dommage. Je souffre vraiment quand je vois des pratiques en vogue actuellement comme les tatouages. Ça ne fait pas sérieux du tout. Nous importons tout, sans savoir les conséquences de ce que nous importons. Je peux tolérer le tatouage sur une femme, parce que la femme, c’est l’accessoire, les maquillages, les détails, c’est tout ce qui est beau. Mais, un garçon aussi, se tatouer le corps ? Non, un homme ne doit pas se donner le temps de telles pratiques, pour dire quoi ?

Catherine N. (Coiffeuse) : « Pour rien au monde, j’accepterai de faire le tatouage »

Une mauvaise pratique. C’est encore pire quand il s’agit d’un garçon qui se lance dans les tatouages. Pour rien au monde, j’accepterai de faire le tatouage. Avant, j’avais du tatouage sur le corps, jusqu’à ce que j’apprenne que ça entraîne le cancer. Effectivement, quand tu observes bien, tu te rends compte que ça joue sur la santé. C’est parce que j’ai peur des réactions, sinon à chaque fois que je vois une personne avec un tatouage, j’ai envie de l’approcher pour lui dire d’arrêter. Certains savent que ce n’est pas bien mais ils le font quand même ; c’est un choix donc.

Sylvain S. (Mécanicien) : « Je ne le ferai jamais, parce que… »

Je trouve en cela une débauche d’énergie inutile. Non seulement ce n’est pas joli, pire, ça entraîne des conséquences sur le corps humain. C’est comme les produits cosmétiques qu’on utilise pour la dépigmentation. Quand vous observez une personne avec du tatouage, vous verrez que la partie « a brûlé ». Je ne le ferai jamais, parce que ça ne rend pas non plus beau.
André L. (Elève) :« Quand un garçon fait ça, c’est pour dire ou devenir quoi ? »

C’est un choix. Mais, je sais qu’aucune personne de ma famille ne fera ce genre de choses. C’est une dépravation des valeurs. Sincèrement, j’ai un regard négatif sur ceux qui font ce genre de pratiques. Une fille, c’est encore admissible. Mais quand un garçon fait ça, c’est pour dire ou devenir quoi ? Pour un garçon, c’est tout, sauf un critère de beauté. Un vrai garçon, c’est contrôler sa chevelure, se coiffer régulièrement quand les cheveux commencent à pousser. Ce n’est pas le tatouage qui rend beau. Il faut laisser la peau naturelle.

Souleymane K. (promoteur d’entreprise) : « Je ne le conseille même pas à mon ennemi »

C’est la femme, à la limite, qui doit le faire. Sans pour autant exagérer. Si un homme fait du tatouage, c’est que quelque chose cloche… La femme est connue pour être un être de maquillage, d’accessoires mais l’homme n’a pas besoin de ces détails ; ce n’est même pas bon pour son image. Je ne le conseille même pas à mon ennemi.

Issouf O. (chauffeur) : « Nous allons perdre notre intégrité »

Avant, c’était des pratiques qu’on voyait à travers d’autres peuples. Mais aujourd’hui, on constate, malheureusement, que les Burkinabè sont entrés pieds joints dans la danse. A cette allure, nous n’aurons plus de repère et nous allons perdre notre intégrité. Quand vous voyez des jeunes qui frottent (se dépigmentent, ndlr) et font des images bizarres sur leur peau, ce n’est pas digne de notre intégrité. Cette pratique n’a aucun sens, ni une valeur.

Michel T. : « Je vais tatouer tout mon corps, comme Lil Wayne »

Selon moi, c’est une bonne pratique. De nos jours, chacun fait ce qui l’arrange. Tu ne peux plus empêcher une personne de faire ce qui semble être bien pour elle-même. Chacun fait ce qui l’arrange. Fais ce qui te plaît. Personne ne doit déranger son ami pour cela. Moi, tout de suite, si je gagne des millions, je vais tatouer tout mon corps, comme Lil Wayne (artiste rappeur américain). Si je suis sûr que mon devant et derrière sont soudés seulement, je le fais.

Moussa K. (Commerçant) : « La plupart des jeunes qui font ça-là sont des fils à papa »

Ça dépend des milieux. Si tu sais que tu n’es pas à l’abri d’aller demain voir quelqu’un pour lui exposer ton problème, tu ne vas pas le faire, parce que tu as de fortes chances qu’il te traite de voyou. Il ne te prendra pas au sérieux. La plupart des jeunes qui font ça-là sont des fils à papa ; ils savent qu’ils vont manger ; qu’ils travaillent ou pas. Ils savent qu’il y a l’argent en banque pour eux. Mais nous autres-là, on ne peut pas faire ça pour l’instant. Parce que si je fais ça, mes clients diront que je suis un voyou et ils vont continuer ailleurs.

M. Bakyono (agent commercial) : « Certains dédient ce genre de trucs à leur mère, à leur amour »

La plupart de ceux qui le font en donnent un sens. Ils disent souvent que ce sont des choses qui, à un moment de la vie, les ont marqués. Ils essaient de porter sous forme de dessein sur le corps, ce qui les a marqués. Quand tu as pleuré pour quelqu’un, par amour, ou tu as senti que tu as blessé quelqu’un dans ta vie, tu peux le faire en signe sur ton corps. Pour moi, et vu sous cet angle, je n’y trouve pas d’inconvénient. Certains dédient ce genre de trucs à leur mère, leur père ou à leur amour etc. Mais côté fille, c’est plus pour faire le malin, être attirante. Personnellement, il n’y a pas du mal en cela, que ce soit pour les garçons que pour les filles.

Kady L. T (Etudiante) : « J’ai quitté un ami pour cela »

Pour les filles, à la limite. Mais, je ne vois pas ce qu’un garçon voudrait bien faire avec des tatouages. Ça ne fait pas beauté chez l’homme. Personnellement, j’ai quitté un ami pour cela. Je le déteste chez un garçon, parce que ça dénature le côté homme. Un garçon, c’est le naturel mais propre. Il n’a pas besoin de ce genre de pratiques pour séduire. S’il recourt à ce genre de pratiques, c’est qu’il est en réalité complexé quelque part. Je conseille aux garçons de le faire. Aussi que c’est une pratique qui donnerait des maladies tel que le cancer de la peau !

Blandine W. P. (agent de bureau) : « Pourquoi avons-nous laissé tomber donc les scarifications ethniques ? »

Il faut éviter de confondre la beauté à l’extravagance. En aucun cas, le tatouage ne peut être un élément de séduction, encore moins un point de beauté. Comment peut-on gratter son corps de telle manière… ? Pourquoi avons-nous laissé tomber donc les scarifications ethniques (balafres) ? C’est parce que certains estiment que ça gâte la peau. Mais c’était quand même notre identité, non ! Pourquoi aller importer des pratiques, qui ne nous honorent pas d’ailleurs ? Les autres le font parce qu’ils envient notre couleur de peau qui est naturelle, notre peau qui est solide et qui est beaucoup résistante. Ça me donne de la peine de voir des gens en faire un élément de fierté, surtout des garçons.

Propos recueillis par Le Facilitateur

Lefaso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 11 juillet 2014 à 22:17
    En réponse à : Le Plateau du week-end… : Pour ou contre les tatouages ?

    Cetaines ethnies au Faso font du tatouge depuis la lune des temps. Les peuls et les dafin par exemple. Les balafres ou cicatrices, chaque ethie le faisait. Donc c est une pratique qui est traditionelle a chez.

    Répondre à ce message

  • Le 11 juillet 2014 à 23:36, par Wangrin
    En réponse à : Le Plateau du week-end… : Pour ou contre les tatouages ?

    les propos de Blandine w. p sont à saluer
    Laurent Bado l’a si bien dit" c’est la porte de l’enfer qui s’est ouverte" la jeunesse ne sait plus ce qu’il fait c’est vraiment triste, c’est ignoble voir de l’inepsie ceux qui font le tatouage. un garcon tatouée ne sera pas mon ami ni ne viendra demander à voir ma fille. sinon je le crève les yeux..

    Répondre à ce message

  • Le 11 juillet 2014 à 23:44, par Jamanatigui
    En réponse à : Le Plateau du week-end… : Pour ou contre les tatouages ?

    Il ne m’est jamais venu à l’idée de m’adonner à cette pratique. Mais j’apprécie ça chez les femmes en certains endroit de leur corps. Vu chez les garçons çà me fait penser aux homosexuelles. Quand un homme fait ça je le prend directement pour un homo sinon je ne vois pas l’importance de ça chez un garçon

    Répondre à ce message

  • Le 12 juillet 2014 à 01:48, par La citoyenne
    En réponse à : Le Plateau du week-end… : Pour ou contre les tatouages ?

    Le tatouage était juste fait comme marque ou stigmate des grands bandits. Et celui qui portait tatouage était vite reconnu et évité. Maintenant si des jeunes l’utilisent comme maquillage, c’est un problème de santé mentale. Mais, où est la famille ? Où est le ministère de l’action sociale ? Vraiment, je sollicite un pouvoir révolutionnaire avec seule liberté d’expression.

    Répondre à ce message

  • Le 12 juillet 2014 à 03:44, par Bruno
    En réponse à : Le Plateau du week-end… : Pour ou contre les tatouages ?

    Quelques suggestions à lefaso.net pour approfondir le débat :
    1. Le tatouage cause-t-il le cancer ? Y a-t-il des méthodes cliniquement saines pour tatouer le corps sans risques d’arrière-effets ?
    2. Pourquoi le tatouage serait-il à la limite acceptable chez la fille/femme et moins chez le garçon/homme ? Y a-t-il du sexisme dans cette distinction ?
    3. Quel est le vrai sens du tatouage ? Un petit détour dans le Pacifique où le tatouage est un signe de noblesse, de maturité, pourrait peut-être aider les gens à élargir leur perspective sur la question.
    4. Si l’on a autant d’admiration pour les valeurs culturelles ancestrales, pourquoi ne retournerions pas aux scarifications anciennement prisées chez nos aïeux ?
    5. Qu’y a-t-il de si culturellement offensif dans un dessin d’un papillon symétriquement et stratégiquement posé sur la ligne de hanche d’une fille ? Qu’il y a-t-il de si culturellement tragique pour un jeune homme de porter le portrait de Mandela tatoué sur son épaule ?
    6. L’abus de toute chose est nocif et le tatouage ne saura se soustraire à cette règle.
    7. Les sources de la décadence culturelle africaine sont connues. Elles sont moins liées aux apparences physiques. Mais bon, si ça aide de se défouler sur le tatouage, pourquoi pas ?

    Peace.

    Répondre à ce message

    • Le 12 juillet 2014 à 10:02
      En réponse à : Le Plateau du week-end… : Pour ou contre les tatouages ?

      Ce n’est pas une bonne pratique sous nos cieux

      Répondre à ce message

    • Le 12 juillet 2014 à 10:38, par cequejenpense
      En réponse à : Le Plateau du week-end… : Pour ou contre les tatouages ?

      Merci Bruno. J apprecie et partage ta contribution. En lisant l intro du debat je me posais deja la question quand à la formulation du thème. Etes vous pour ou contre ? Cela revient à une reponse subjective lié à la liberté et croyance individuelle des intervenants. On le remarque dans la plupart des reactions. Les critiques de certains sont fondées sur une meconnaissance (pour ne pas dire ignorance) de la chose. Les 1er tatouages qu on voyait dans nos rues etaient porté par des prostituées, des bandits et quelques fois des homosexuels. C est cette image que bcp connaissent. Meme au cinema c est le mechant qui le portait avant les hero. Mon avis est que ce n est pas une question de valeur. L important c est le message que vehicule le dessin. Il y en a qui sont noble. Mais les gens savent ils lire les tatouages ?

      Répondre à ce message

      • Le 12 juillet 2014 à 13:35, par doudou
        En réponse à : Le Plateau du week-end… : Pour ou contre les tatouages ?

        je partage aussi ton avis. pour moi, il n’existe aucun problème au fait d’arborer un tatou sur son corps. le problème résidera dans la signification même de ton tatou, le sens même de ton tatou. par exemple je rejetterais quelqu’un qui porterait une croix gammée comme tatou sur son corps. sur l’article par contre le tatou avec la carte d’Afrique et les chaines brisés, moi je l’aime bien de part le message qu’il véhicule( la liberté) . je vais même le faire et m’en foutrais pas mal de ce que les ignards penseront. car il faut vraiment être limité pour réfuter de la sorte les tatous. cela fait cinq ans que je travaille dans une société ou je rencontre par jour minimum 100 canadiens tatoués. est-ce pour autant que je vais quitter mon travail ? non ! au contraire je les approche et essaye de comprendre. donc essayez aussi de comprendre avant de rejeter. cela vous aideras de voir une image ou un sens figé, standard de la chose.

        Répondre à ce message

      • Le 12 juillet 2014 à 18:22, par Derrida Deux
        En réponse à : Le Plateau du week-end… : Pour ou contre les tatouages ?

        Bravo, Bruno.Lefaso.net doit eviter ce plan dialectique francais trop francais du Pour ou Contre suivi de la synthese. Il laisse beaucoup de questions en suspens.Ce n’est pas une question de polarisation Pour ou Contre mais de Comprehension. Tel que lefaso.net a pose le probleme, ca ne donnera jamais lieu a des debats de fond.Oui je suis pour, non je suis Contre. Et ca nous avance vraiment a quoi, cette auberge espagnole ou chacun mange ce qu’ il a deja apporte et repartira avec ses a priori ?
        La question du Pour ou contre ne me satisfait pas. Si les jeunes recourent a cette pratique, cela fait partie du changement social(positif ou negatif) mais a quoi ce changement social repond ? Quelles sont les significations derriere cette pratique ? Que l’ on soit d’accord avec ou pas, il faut aller au fond des motivations profondes. Il nous faut du Verstehen Weberien ici, de la comprehension, moins de jugement.

        Répondre à ce message

    • Le 12 juillet 2014 à 12:11, par Bruno 1
      En réponse à : Le Plateau du week-end… : Pour ou contre les tatouages ?

      Bonne analyse Bruno.J’apprécie. Comme déjà affirmé, les sources de notre décadence culturelle sont à chercher ailleurs.Les tatouages ont toujours été parties intégrantes de la culture africaine.

      Répondre à ce message

  • Le 12 juillet 2014 à 08:48, par revena
    En réponse à : Le Plateau du week-end… : Pour ou contre les tatouages ?

    ecouter l’afrique est entrain de pedre sa culture en grd vitessse au profi des occitentaux.le corps de l’homme est sacré dc pr kelkin qui a la morale africaine doit pas denigré son corps.on doit revoir notre education car tan qu nous allons laisser nos enfants a la merci de ces chaines de tv europeenne ,l’afik restera en marge de l’histoire car on se retrouver avec une population hybride sans valeurs sociale et morale. vous les hommes de media vs aver bcq a faire...

    Répondre à ce message

    • Le 12 juillet 2014 à 09:11, par vérité no1
      En réponse à : Le Plateau du week-end… : Pour ou contre les tatouages ?

      D’accord avec vous, le tatouage est non seulement déviant mais également défiant, aucune culture digne africaine ne doit encourager cette bêtise. Un tatouage sur le bras où sur le dos peut se comprendre mais sur les parties sensibles telles que l’appareil reproducteur est inacceptable et révèle de la prostitution au niveau de la femme. Le tatouage permet de vehiculer des messages, je suis d’accord mais on est pas mûr pour l’accepter chez nous et certains employeurs évitent de recruter des candidats avec des tatouages.

      Répondre à ce message

  • Le 12 juillet 2014 à 10:07, par L’Intègre
    En réponse à : Le Plateau du week-end… : Pour ou contre les tatouages ?

    Je tout à fait d’avis avec l’homme de tenue retraité,il faut la Révolution pour réinstaurer la discipline et l’ordre dans la société. Le tatouage est un élément parmi tant d’autres

    Répondre à ce message

  • Le 12 juillet 2014 à 10:39, par Ismaël
    En réponse à : Le Plateau du week-end… : Pour ou contre les tatouages ?

    A tous ceux qui croient en la Bible, musulmans comme chrétiens. Le tatouage est une pratique interdite par Dieu. Lisez Lévitique 19.28. Je cite : « Ne vous faites pas d’entailles sur le corps en signe de deuil ; ne dessinez pas de tatouages sur votre peau. Je suis le Seigneur. » Version français courant.

    Répondre à ce message

  • Le 12 juillet 2014 à 11:12
    En réponse à : Le Plateau du week-end… : Pour ou contre les tatouages ?

    Suis fier des commentaires de la majorité des interviewés qui rejettent en bloc cette bêtise humaine

    Répondre à ce message

  • Le 12 juillet 2014 à 11:33
    En réponse à : Le Plateau du week-end… : Pour ou contre les tatouages ?

    Le sujet n’est pas compliqué,ne le compliquez svp ! Quel est votre avis sur les tatouage ? Ya pas midi quatorze heures,les gens ont un mauvais regard de ces pratiques,peu importe ce qu’ils véhiculent

    Répondre à ce message

  • Le 12 juillet 2014 à 11:44, par Patriote
    En réponse à : Le Plateau du week-end… : Pour ou contre les tatouages ?

    C’est,il faut apprécier le sujet simplement. Quel message ces tatouages véhiculent ds la culture burkinabè ? On a importé la chose au hasard wèh ! Acceptez-le. Dans nos valeurs,les messages étaient passés autrement : coiffures,accoutrements,tons etc. Jamais par les tatouages.

    Répondre à ce message

  • Le 12 juillet 2014 à 12:17
    En réponse à : Le Plateau du week-end… : Pour ou contre les tatouages ?

    Ça n’a aucune valeur dans nos cultures africaines.jamais une explication ne tienne

    Répondre à ce message

  • Le 12 juillet 2014 à 12:54, par Educator
    En réponse à : Le Plateau du week-end… : Pour ou contre les tatouages ?

    Bravo,messieurs de le Fasonet pour votre initiative qui contribue grandement à l’éducation de la société. Il faut ce genre de productions pour nous permettre de sauvegarder le peu qui nous reste comme valeurs et qui constituent le socle de la société burkina. Quand tu sors hors du Burkina et tu vois ce qui se passe,tu a la rage de te battre pour certaines valeurs soient préservées.je vous assure,luttons tous pour préserver le peu qu’on a. Chers Burkinabè,arrêtons d’imiter,évitons de tomber dans le libertinage car ça conduit au chaos.

    Répondre à ce message

  • Le 12 juillet 2014 à 14:23, par Charldeline
    En réponse à : Le Plateau du week-end… : Pour ou contre les tatouages ?

    Pour commettre un acte on doit bien réfléchir avant de le commettre. en ce qui concerne ces pratique(tatouages) à mon humble avis je me dit que les parent ont leur part de responsabilités en matière de conseil et l’État aussi a sa part de responsabilité en matière de sensibilisation

    Répondre à ce message

  • Le 12 juillet 2014 à 14:58, par Verictus
    En réponse à : Le Plateau du week-end… : Pour ou contre les tatouages ?

    Bonjour a tous !!!
    J’ai trouve vos differentes reactions tres instructifs et diversifier. Le tatouage en lui-meme peut etre interpreter de differentes manieres : Appartenance socio-ethnique ou phenomene de mode. Cela ne me pose pas de probleme personnellement car on ne peut empecher les jeunes de s’adonner a une pratique sous nos cieux pendant que l’on recoit avec pompe a la presidence des artistes et joueurs de foot qui ont des tatouages partout. Cependant le veritablement est le lot d’infections virales et bacteriologiques que ce phenomene draine avec lui. L’hepatite B par exemple dont la prevalence est relativement elevee au Burkina (8-12%) peut etre facilement contracter par l’utilisation de materiels contamines. L’hepatice C egalement sans parler du VIH. Quand on sait que la plupart des hepatites persistantes chez les adultes sont asymptomatiques ( sans signes de maladie) et se terminent par des cancers et des tumeurs du foie et cancers gastrointestinales. Et que dans la plupart des cas quand un indivudu est diagnostique avec une de ces tumeurs il est deja trop tard et la mort survient quelques semaines apres. Pour simplement resume que si dans nos hopitaux il ya parfois un deficit d’alcool, de gants ou de seringues. je vois mal un para-medical s’en procurer regulierement tout en respectant le procesus de sterilization a la lettre. Et pour suggestion, comme c’est une nouvele source de subsistance quoique le cote artistique de la chose est tres discutable. Le ministere de la sante a le devoir de former ces acteurs dans le but de garantir une securite maximale a nos freres et soeurs qui veulent ressembler a LiL wayne. Et pour la petite histoire aux USA, il ya de plus en plus de centres qui se specialisent dans le nettoyage de ces tatouages avec des techniques de chirurgie fine assez douloureuses. Merci et passez l’info.

    Répondre à ce message

  • Le 12 juillet 2014 à 16:28
    En réponse à : Le Plateau du week-end… : Pour ou contre les tatouages ?

    Je pense qu’il faut essayez de ramener les gens à respecter certaines de nos valeurs. Jr crois qu’on ne peut pas permettre à des gens de brader le corps humain sous prétexte que c’est le leur. Non, le corps humain est avant tout un symbole et tout ce qui le touche touche à la sensibilité humaine. Le corps humain doit être respecté

    Répondre à ce message

  • Le 12 juillet 2014 à 16:31, par ChicagoGang_Erica_34
    En réponse à : Le Plateau du week-end… : Pour ou contre les tatouages ?

    Les jeunes qui font du tatouage, alors mefiez- vous car au- dela des cancers, vous risquez votre avnir professionnel. Aux Etats-Unis ici, quelqu’ un qui porte des tatoues est percu comme une personnne vulgaire, desequilibre, a qui il ne faut pas faire confiance. Dans les interviews face a face, il sont parmi les premiers a etre degommes. Ils ne peuvent pas facilement entrer dans les grosses boites come les grandes banques comme la Banque Mondiale et ils ne peuvent jamais etre l’ interface des grandes societes et des clients car c’est tout de meme degueulasse. Jeunes burkinabe qui aimez copier betement et aveuglement tout ce qui veint du dehors, croyant etre ainsi branches, c’est votre choix, c’est votre corps aussi, vous me direz, meme si vous ne pouvez jamais fabriquer un coprs. Respectez vos corps, respectez - vous. Ce que vous ne l’ etes pas, vous ne le serez pas en vous ecorchan la peau avec le risque de vous introduire des germes en plus.En attendant General Cancer.

    Répondre à ce message

  • Le 12 juillet 2014 à 16:35
    En réponse à : Le Plateau du week-end… : Pour ou contre les tatouages ?

    Moi j’ai connu les tatouages avec Sigue Vincent. Depuis, si je te rencontre avec des taoues, la messe est dite pout toi. Tu es un voyou, un tueur a gages, un filou, un mercenmaire qui peut vendre sa mere. Tu es moins que rien. Un sace a drogues. Je peux avoir tord mais c’est comme ca. Surtout des noirs qui imposent une couleur noire sur leur corps. Ou est l’ esthetique meme ? Goujats, ou goujates pour les femmes djantra qui font ca. Les filles qui font ca, ce sont des djantras.

    Répondre à ce message

  • Le 12 juillet 2014 à 16:38, par princesse
    En réponse à : Le Plateau du week-end… : Pour ou contre les tatouages ?

    Comment pouvez vous étiqueter les gens juste parce qu ils sont tatoués ? Et les balafrés ? et les excisees . Pardon il n y a rien de mal dans le fait de se tatouer.

    Répondre à ce message

  • Le 12 juillet 2014 à 17:30
    En réponse à : Le Plateau du week-end… : Pour ou contre les tatouages ?

    Continuez dans votre élan d’éducation et de conscientisation. Ce n’est pas facile et il que chacun y mette du sien,sinon notre éducation est en agonie.

    Répondre à ce message

  • Le 12 juillet 2014 à 18:42, par zot
    En réponse à : Le Plateau du week-end… : Pour ou contre les tatouages ?

    Ici le debat ne se pose meme pas,chacun est libre de disposer de son corps comme bon lui semble.si tu aimes les tatouages tu le fais et si tu ne les aime pas comme moi aussi tu circules.Ici la question est personnelle elle n’engage pas une tierce personne.c’est comme si je demandias etes vous pour ou contre les hommes qui rasent leur barbe ?

    Répondre à ce message

  • Le 12 juillet 2014 à 22:30
    En réponse à : Le Plateau du week-end… : Pour ou contre les tatouages ?

    Oui au tatouage des filles mais NON à celui des hommes

    Répondre à ce message

    • Le 13 juillet 2014 à 23:31, par Katokato
      En réponse à : Le Plateau du week-end… : Pour ou contre les tatouages ?

      Ils n’ont pas reuçi ou on les dits de ce tatoux ou perser les oreilles ou ce courbez et vous savez d’ou ils viennent si c’est pas chez SAM c’est SARKO. J’ai tout dit vous les matematisiens.
      Moi mon Wii est de SAAMDAMINS et je suis BIRIFOUR, BIISA, MOIAGA, SAMO, SENOUFO, BOUABA SONRAIL,GOURMA, GOURINSI, LELE,KO, MALINKE.
      On les appels les Ps ou des laiche Qus,moi je les comprends

      Répondre à ce message

  • Le 13 juillet 2014 à 08:34, par Madibougoum
    En réponse à : Le Plateau du week-end… : Pour ou contre les tatouages ?

    Pour ou contre le tatouage, on peut lancer le débat comme pour tout autre phénomène de société... mais toute suite dans les commentaires je vois la fuite en avant, pour ne pas dire la fuite de responsabilités dont nous africains avons le secret... le tatouage ne vient pas de l’occident ( ils l’ont remis au gout du jour pour la mode, c’est tout),il était (est) pratiqué dans des tribus africaines pour l’identification de groupe, chez les indiens d’Amériques, chez les maoris et les papous dans le pacifique bien avant le blanc....
    Et je suis même sur que si les scarifications (pratiquées a l’époque par des ethnies de chez nous)reviennent à la mode y en a qui ne vont pas se gêner de dire que c’est des pratiques occidentakes...pffff
    Donc arrêtons toujours de voir la paille dans l’œil du voisin et occupons nous de la poutre incruster dans la notre.
    Ceci etant dit, je dirais que chacun est libre de faire ce qu’il veut de son corps a conditions de pouvoir assumer les conséquences qui peuvent en découler comme le cancer de la peau, l’indélébilité des traces ( on peut les effacer au scanner à coup de beaucoup de millions ...), et comble de la bêtise est si tu te fais tatouer le nom de ton copain ou de ta copine et il ou elle te quitte...ah ah ah ça sera des regrets a vie, pour ces raisons et seulement ses raisons je ne me ferais jamais tatouer.... donc je suis contre

    Répondre à ce message

  • Le 13 juillet 2014 à 08:54, par lebourkibiga
    En réponse à : Le Plateau du week-end… : Pour ou contre les tatouages ?

    je ss pas d’avis avec chez qui font le tatouage car nul peut mutilé une partie de son corps.chassé que nous sommes africain et nous devons rester digne .vive le fasonet

    Répondre à ce message

  • Le 13 juillet 2014 à 10:38
    En réponse à : Le Plateau du week-end… : Pour ou contre les tatouages ?

    Arretons les massacres de nos valeurs. Les tatouages sont de mauvaises pratiques importées,il ne faut pas justifier l’injustiable.

    Répondre à ce message

  • Le 13 juillet 2014 à 11:01, par le sentimental(instituteur)
    En réponse à : Le Plateau du week-end… : Pour ou contre les tatouages ?

    je ne vois pas pourquoi quelqu’un qui se dit homme va faire du n’import quoi comme ces trucs c’est qu’il n’est pas normal.si on va bien voir ces hommes ne deviendront que des pédés.ce sont des gens qu’on doit sanctionner

    Répondre à ce message

  • Le 13 juillet 2014 à 12:07, par Zico
    En réponse à : Le Plateau du week-end… : Pour ou contre les tatouages ?

    Je suis d’accord avec Blanche, si c’est comme cela autant aller dans les scarifications !

    Répondre à ce message

  • Le 13 juillet 2014 à 17:38, par yeele
    En réponse à : Le Plateau du week-end… : Pour ou contre les tatouages ?

    le probleme est que si tu demande ceux qui imitent les autres au hasard pourquoi ils font ces pratiques ils ne pouront pas te repondre. Juste des ignorants.

    Répondre à ce message

  • Le 13 juillet 2014 à 18:56
    En réponse à : Le Plateau du week-end… : Pour ou contre les tatouages ?

    Sujet à débattre sans passion. Je suis d’accord avec ceux qui disent que la pratique existait déjà en Afrique, tout comme avec ceux qui disent auss que c’est importer. Ce regard contreversé est tout simplement dû au fait que même ceux qui font les tatouages le font, la plupart, par et pour l’extravagance. Vous n’allez pas me dire que faire les tatouages sur des fesses et l’exposer à une valeur ! Quand même !

    Répondre à ce message

  • Le 13 juillet 2014 à 18:59
    En réponse à : Le Plateau du week-end… : Pour ou contre les tatouages ?

    Sujet à débattre sans passion. Je suis d’accord avec ceux qui disent que la pratique existait déjà en Afrique, tout comme avec ceux qui disent auss que c’est importer. Ce regard contreversé est tout simplement dû au fait que même ceux qui font les tatouages le font, la plupart, par et pour l’extravagance. Vous n’allez pas me dire que faire les tatouages sur des fesses et l’exposer à une valeur ! Quand même !

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés