Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «La voie de l’homme sage s’exerce sans luttеr.» Li Eul, dit Lao-Tseu

Modification des Constitutions en Afrique : les Etats-Unis mettent en garde

Accueil > Actualités > International • • vendredi 11 juillet 2014 à 23h51min
Modification des Constitutions en Afrique : les Etats-Unis mettent en garde

Article 220 à Kinshasa, Article 37 au Burkina Faso,… bien d’articles de constitutions africaines sont au centre de polémiques sur le continent. Le malheur pour la plupart de ces articles : celui de convoyer la clause limitative du nombre de mandats présidentiels. Limitera ? Limitera pas ? Le sujet fait débat. Face à ces querelles qui augurent des « lendemains incertains » comme disait un diplomate, certains pays et non des moindres se sont invités au débat. De ceux-là, les Etats- Unis d’Amérique (USA). Non aux modifications des Constitutions, la position a été réaffirmée une fois de plus mercredi dernier.

« Nous avons expliqué de façon très claire notre politique sur ce dossier. Le Président a dit au Ghana lors de son premier déplacement en Afrique que le continent avait besoin d’institutions fortes et non d’hommes forts. Et parmi les institutions fortes il y a des Constitutions. Si des Constitutions prévoient des limites pour le nombre de mandats, eh bien, ces limites doivent être respectées. Nous avons très clairement découragé des dirigeants africains d’apporter des modifications à leurs Constitutions pour permettre à un homme ou à un parti de se maintenir au pouvoir plus longtemps que ne le permet la Constitution. Nous avons fait connaître ce point de vue à tous les dirigeants des pays où il y a des initiatives pour changer la Constitution. Le doute n’est pas permis, notre position sur ce dossier est très claire. » Ces propos ont été tenus le mercredi 09 juillet dernier par Linda Thomas-Greenfield, Secrétaire d’Etat adjointe aux Affaires africaines des USA.

« Nous verrons comment y répondre si la situation se présente »

En réalité, la position des USA n’est pas nouvelle sur les velléités de modification des Constitutions en Afrique. On se rappelle en effet qu’en 2012 déjà, Abdoulaye Wade avait été mis en garde par les Américains sur sa volonté de modifier la Constitution sénégalaise. Il a réussi le tour de force mais a été battu dans les urnes.

En début d’année 2014, l’Envoyé spécial des USA pour les Grands Lacs, Russ Feingold, disait au sujet de la RDC, du Rwanda et du Burundi dont les tenants du pouvoir ne font pas mystère de leur intention de modifier leurs Constitutions : « Ce n’est pas une bonne pratique de modifier la Constitution simplement pour le bénéfice de celui ou de ceux qui sont au pouvoir ». Ce n’était encore que le stade des intentions pour ces différents pays et l’envoyé spécial d’ajouter : « Ce n’est qu’une hypothèse pour le moment. Nous verrons comment y répondre si la situation se présente ».

En avril à Bujumbura, Samantha Power, l’ambassadrice des Etats-Unis auprès des Nations unies avait déclaré après sa rencontre avec le président Pierre Nkurunziza : "Nous encourageons le respect de la Constitution et de l’Etat de droit ».

Le Secrétaire d’Etat américain lui- même a marché dans le sillage le mois suivant. Lors de sa visite à Kinshasa, John Kerry a déclaré : « Je crois que le président Kabila a clairement en tête le fait que les Etats- Unis d’Amérique sont intimement convaincus (…) que le processus constitutionnel doit être respecté ».

« L’Afrique a besoin d’institutions fortes et non d’hommes forts » disait le président américain Barack Obama en 2009 à Accra au Ghana. Il n’a pas manqué de le rappeler aux dirigeants africains fin 2013 lorsqu’il était en Afrique du Sud pour les obsèques de Nelson Mandela. Il a averti tous ceux « qui se réclament de Madiba mais se gardent de mettre en pratique la moindre réforme pour endiguer les inégalités. Les cyniques qui osent parler de Liberté, une liberté qu’ils n’accordent pas à leur peuple ».

Un sommet USA- Afrique sans les mauvais élèves

Très claire donc, la position des USA sur ce dossier. Et ils l’ont souvent répétée et même traduite en actes quand l’occasion leur en a été donnée. Tenez ! Dans la perspective du sommet USA- Afrique qui se tient les 04, 05 et 06 août prochains au pays d’Obama, le Président américain a invité 47 chefs d’Etat africains. 07 présidents n’ont pas eu ce privilège pour cette première dans les relations entre les USA et l’Afrique : il s’agit de ceux de la Centrafrique, d’Egypte, d’Erythrée, de la Guinée- Bissau, de Madagascar, du Soudan et du Zimbabwé. Ces derniers aux yeux des USA ne seraient pas de bons élèves en matière de respect des règles démocratiques et/ou accorderaient peu de place aux droits de l’homme.

La position de la France attendue

De Brazaville à Kigali et de Ouagadougou à Kinshasa, où il souffle comme un vent des révisions constitutionnelles, l’Administration Obama ne fait plus mystère de sa position sur le sujet. Une position rappelée par l’Ambassadeur américain au Faso le 04 juillet dernier lors de l’anniversaire des USA lorsqu’il disait : « Au fil des années, nous avons clarifié ce que « Egalité » signifiait et formulé 27 Amendements à la Constitution. La plupart des amendements ont élargi les libertés de l’individu. Les autres ont délimité le pouvoir du gouvernement, comme le 22è Amendement limitant la présidence à deux mandats. Aujourd’hui, nous, Américains, restons unis sur la base de notre entendement que nous sommes tous créés égaux et dotés de droits inaliénables, y compris le droit de participer au gouvernement. (…) Du peu d’expérience que j’ai pu acquérir au cours de mes quelques mois de séjour ici, je vois que le Burkinabé possède non seulement la résilience, mais aussi et surtout le courage et la détermination pour atteindre ce même objectif ». Un message bien reçu quoique interprété diversement. La partition américaine jouée localement leur jour de fête nationale, ils sont nombreux ceux qui attendent la position de la France le 14 juillet prochain, jour de fête nationale du pays de De Gaulle.

Samuel Somda
Lefaso.net

Vos commentaires

  • Le 11 juillet 2014 à 13:31, par gros bras mince En réponse à : Modification des Constitutions en Afrique : les Etats-Unis mettent en garde

    Une mise en garde et puis après,nous sommes un Etat souverains et de ce faite les USA ne peuvent donc en aucun cas nous imposer sur quoi que ce soi entre les quartes coins de nos frontières a moins que nous l’ayons voulu,si le peuple dit vouloir encore d’un président et si c’est la constitution qui permet de le maintenir je ne vois pas pourquoi n’est pas le faire ?

    Répondre à ce message

    • Le 11 juillet 2014 à 15:24, par le solitaire En réponse à : Modification des Constitutions en Afrique : les Etats-Unis mettent en garde

      Je ne suis pas de ceux qui se laisse manipuler comme des marionnettes,ceux qui pensent qu’il faut faire appel aux USA a chaque fois qu’on a des différents,tu es jeune,tu as des ambitions alors prends tes responsabilité et te laisse pas guidé par une autre personne car celui ci a ton insu risque de te conduire droit dans un fossé.

      Répondre à ce message

      • Le 11 juillet 2014 à 17:30, par tchien chè En réponse à : Modification des Constitutions en Afrique : les Etats-Unis mettent en garde

        Allez y dire aux dirigeant des USA que nous ne sommes pas une bête de sommes qu’on peut toujours manipuler a sa guise,les années changes et les hommes Egalement.Sauf votre respect on vous pris de rester a l’écart des problèmes qui concerne l’Afrique ?nous sommes assez mûr et intelligent pour prendre nos décisions.

        Répondre à ce message

        • Le 13 juillet 2014 à 08:09, par sidlayam En réponse à : Modification des Constitutions en Afrique : les Etats-Unis mettent en garde

          Pour exercer pleinement sa souveraineté,il faut en avoir les moyens c’est à dire les ressources multiformes.Nos états n’ont véritablement pas ces moyens là.Nous sommes des pays pauvres et vivant quasiment de l’obole des puissances.On peut être tenté de faire à notre guise,mais ils peuvent nous contraindre par divers subterfuges civilisés .Sinon par la force, ils peuvent venir chercher le dirigeant fautif.Et rien ne se passera.Ils l’ont déjà fait à plusieurs reprises.Aussi la recommandation des USA me semble juste .Pourquoi toujours chercher à modifier des constitutions ?. Et quand sa chauffe ,on demande que ces puissances interviennent avec les moyens de leur contribuable ,leur moyen militaire etc...Je penses qu’au delà du fait que sa ne fait sérieux ,c’est également très irresponsable de notre part.

          Répondre à ce message

          • Le 14 juillet 2014 à 08:58, par yeux ouvert En réponse à : Modification des Constitutions en Afrique : les Etats-Unis mettent en garde

            C’est seulement l’Afrique qui se laisse manipuler par les USA ou autre,si non nous connaissons où les USA doivent agir.S’il le font pas selon vous,pourquoi donc,jeune Afrique réveille et ne te laisse pas modeler par ce monde extérieur qui nous a causer tant de peine,nous devrons réussir là où nos grands pères n’ont pas réussi.

            Répondre à ce message

            • Le 14 juillet 2014 à 09:30, par Aigle blanc En réponse à : Modification des Constitutions en Afrique : les Etats-Unis mettent en garde

              Bien parler yeux ouvert,l’Afrique doit s’unir comme un seul homme pour contrer ces soit gendarmes du monde et je suis sûr que notre nombre augmente de jour en jour et ce nombre sera notre force,c’est ma sincère conviction et je sait que beaucoup l’a partage ;tant que nous seront assis nous échouerons de nouveau là ce fut l’échec pour nos aînés et autres.

              Répondre à ce message

              • Le 14 juillet 2014 à 09:58, par l’esclave libre En réponse à : Modification des Constitutions en Afrique : les Etats-Unis mettent en garde

                Je ne puisse penser qu’il ait quelque chose contre le peuple et d’aucun reste assis ou décide de soutenir les protagonistes,c’est pas croyable et c’est en Afrique seulement que l’on voie cela.

                Répondre à ce message

              • Le 14 juillet 2014 à 10:19, par kouzon En réponse à : Modification des Constitutions en Afrique : les Etats-Unis mettent en garde

                Aigle blanc, On peut s’unir et les contrer si nous sommes honnêtes entre nous et envers nos peuples, si le peuple est la principale préoccupation des dirigeants africains, alors que cela semble être le dernier souci de beaucoup de dirigeants africains et leurs partis-état pseudo démocratiques. L’Afrique a mal à ses dirigeants, et il faut avoir le courage de le reconnaitre, même si les peuples ont les dirigeants qu’ils méritent, comme l’a affirmé feu Norbert ZONGO. Méditons-y.

                Répondre à ce message

                • Le 14 juillet 2014 à 10:52, par Aigle blanc En réponse à : Modification des Constitutions en Afrique : les Etats-Unis mettent en garde

                  Kouzon,je partage ton avis mais pour moi la seule chose essentielle est que l’Afrique soit uni comme un seul homme d’abord,je crois que si nous arrivons a parler d’une même voie,a penser comme chacun pense,il y’a pas de raison qu’on trouve solution a nos différents,on a tout pour tout faire et pourtant on fait rien pour n’est rien faire.

                  Répondre à ce message

              • Le 14 juillet 2014 à 11:39, par lephenix En réponse à : Modification des Constitutions en Afrique : les Etats-Unis mettent en garde

                comment pouvons-nous unir si nous ne savons pas ce qui nous arrange ni qui nous divise ? pouvons nous nous reclamer independents si nous allons quemander tout chez les gendarmes du monde ? pouvons-nous les empecher de s’ingerer dans nos affaires internes si nous et nos dirigents sommes incapables de leur dire la verite et dependons entierement d’eux ? etc. L’AUTONOMIE NE SE DEMANDE PAS MAIS SE CONQUIERT A L’INTERIEUR COMME A L’EXTERIEUR POUR MONTRER QUE NOUS SOMMES MAITRES DE CE QUI NOUS CONCERNE.

                Répondre à ce message

          • Le 14 juillet 2014 à 11:35, par Packitta En réponse à : Modification des Constitutions en Afrique : les Etats-Unis mettent en garde

            Mes chers, vraiment réfléchissez bien ! Vous parlez de souveraineté alors que vous avez besoin d’aide, la majorité des Burkinabé a faim et il faut les gens comme les américains pour nous sauver, où est votre souveraineté quand l’or du Burkina ne sert que pour les gens sans vergogne ni moralité ! toute honte bu,soyez honnête en vers vous même ! Quel peuple vote pour qui ?!!! Ce sont vos manières qui affament d’avantage le peuple ! Il faut des institutions fortes et non des hommes forts ! Qui n’en est pas d’accord !!!!!!!!

            Répondre à ce message

        • Le 14 juillet 2014 à 09:05, par petit marteau En réponse à : Modification des Constitutions en Afrique : les Etats-Unis mettent en garde

          Il y’a d’aucun qui pense que l’esclavage c’est seulement avoir les chaines au pied et dans les bras sans savoir que faire si non suivre des ordres,l’Afrique subit de nos jours une esclavage pire encore que celle connu a l’époque,maintenant nous sommes esclaves de l’esprit et tant que nous seront pas unis il est impossible de se débarrasser de ces tares.

          Répondre à ce message

        • Le 14 juillet 2014 à 09:41, par Aigle blanc En réponse à : Modification des Constitutions en Afrique : les Etats-Unis mettent en garde

          Je crois a cette Afrique et je suis sûr qu’il y’a des jeunes qui de nos jours sont prêt a aller affronter cet néocolonialisme,le jour viendra et ça sera pour bientôt où l’Afrique parlera d’une même voie au bonheur de tous.

          Répondre à ce message

        • Le 14 juillet 2014 à 10:45, par le woudy En réponse à : Modification des Constitutions en Afrique : les Etats-Unis mettent en garde

          Le mêmes scénario va encore et encore se poursuivre et jusqu’a quand on ne sait pas,non l’Afrique doit prendre la décision de changer les choses,c’est pourquoi je demande a chaque Africain d’opérer un changement réel au plus profond de lui,c’est par là que tout doit commencer avant d’entamer,pour changer votre monde intérieur il va falloir tout d’abord changer le monde extérieur.

          Répondre à ce message

          • Le 14 juillet 2014 à 11:16, par Anita Manour En réponse à : Modification des Constitutions en Afrique : les Etats-Unis mettent en garde

            En tant que grands réformateurs et après avoir créé toutes sortes de reformes (imposées au monde bien sûr) qui ne profitent qu’à leurs propres intérêts, voilà qu’ils veulent nous détourner de la vraie lutte pour l’émancipation des peuples en usant de toutes sortes de subterfuges comme l’avait fait Mobutu en son temps en n’orientant son peuple que vers la danse, le ndombolo. je veux parler de ces Nations puissantes qui veulent encore user de subterfuges en nous poussant à nous focaliser vers la bande sahélio-saharienne et autre pour assouvir leur plan, et nous laisser passer à côté de l’essentiel. juste suivez mon regard ! l’avenir nous le dira. Même si c’est pas notre génération.

            Répondre à ce message

      • Le 11 juillet 2014 à 17:32, par Sauvons la patrie En réponse à : Modification des Constitutions en Afrique : les Etats-Unis mettent en garde

        Poil de mouton,malheureusement les burkinabes ne se mettront jamais ensembles pour lutter contre la verite.Merci aux Etats Unis pour leur engagement ferme Contre la monarchisation des pouvoirs en Afrique.LA PATRIE OU LA MORT NOUS VAINCRONS.

        Répondre à ce message

      • Le 11 juillet 2014 à 17:46, par tapis rouge En réponse à : Modification des Constitutions en Afrique : les Etats-Unis mettent en garde

        Chez nous on dit il y’a un adage qui dit que je cite donc"« Mieux vaut un vieux lion rassasié au pouvoir qu’un jeune lion affamé. »Nous on est prêt pour l’alternance mais pas avec ces gars de l’opposition,ça sera la défaite en enfer.C’est pourquoi nous jeunes s’engageons avec monsieur Compaore conscient de la situation et qui est apte a préparer les jeunes a prendre le relais dans les années a venir.

        Répondre à ce message

        • Le 12 juillet 2014 à 15:30, par passakziri En réponse à : Modification des Constitutions en Afrique : les Etats-Unis mettent en garde

          Chez toi c’est où ? Il ne faut pas inventer des adages tordus pour nous pomper l’air.On vous dit de laisser les constitutions en paix et vous voulez foncer. Dans la nature même quand le vieux lion ne reste pas éternellement roi de sa bande.C’est ca aussi la loi de la nature

          Répondre à ce message

          • Le 14 juillet 2014 à 10:27, par ça me fait honte En réponse à : Modification des Constitutions en Afrique : les Etats-Unis mettent en garde

            Dieu a béni l’Afrique,c’est un continent qui ne manque de rien,qui devrait et pouvait servir tout ses habitant sans avoir recours a personne mais malheureusement on remarque que c’est le contraire,les ressources sont mal gérés et nos richesse pillé.Nous ne pouvons pas éradiquer ce drame tant que nous seront pas unis et cette union commence par toi,par moi et ainsi de suite.

            Répondre à ce message

        • Le 13 juillet 2014 à 06:57, par le zoulou En réponse à : Modification des Constitutions en Afrique : les Etats-Unis mettent en garde

          Vous n’avez pas compris le sens de l’alternance.Il n’a jamais été question de remettre le pouvoir à qui que ça soit encore moins à l’opposition.La loi dit qu’après deux mandats on laisse sa place à une autre personne et on n’a pas besoin de se tourner les méninges pour le comprendre.La compétition est ouverte à tous les partis et formations politiques.Le parti au pouvoir peut se choisir un autre candidat s’il le souhaite.Dire que vous faite confiance à vos anciens voleurs n’engage que vous,nous ne savions même pas qu’ils volaient.C’est pas une question de sentiments mais de respect d’une loi et pas plus.

          Répondre à ce message

          • Le 14 juillet 2014 à 11:03, par Kabore ludovic de tanghin"le vrai" En réponse à : Modification des Constitutions en Afrique : les Etats-Unis mettent en garde

            L’alternance oui mais une alternance alternative,il ne faut pas que ça soit les même encore a la même place,ou vous mettez la jeunesse dans tout ça,le choix du changement est mal et il faut le dire en toute sincérité si non que personne n’est contre un changement,il faut le faire si y’a nécessité et si y’a mieux a faire.

            Répondre à ce message

        • Le 9 août 2014 à 00:30, par POSITIF En réponse à : Modification des Constitutions en Afrique : les Etats-Unis mettent en garde

          quel avenir si en 27 ans il ya pas eu de changement laisser les autres prouver que ce dernier était le meilleur et je crois qu’il peu se représenter après quelques mandants je ne sait pas ce qui te rend confiant ? ou bien tu as également tu sera atteins lorsque....

          Répondre à ce message

      • Le 11 juillet 2014 à 17:46, par Tapsoba®(de H) En réponse à : Modification des Constitutions en Afrique : les Etats-Unis mettent en garde

        « Je ne suis pas de ceux qui se laisse[nt] manipuler comme des marionnettes... »Le souverainiste BC ne se serait pas laisser manipuler comme...que Thom Sank serait toujours parmi nous ou du moins serait mort de mort naturelle,au sens propre du terme pas à celui insrit sur l acte de son décès au lendemain du 15 oct 87.On voit que la souraineté n a de valeur que lorsqu elle arrange certains.

        Répondre à ce message

      • Le 11 juillet 2014 à 17:56, par entre juge et parti En réponse à : Modification des Constitutions en Afrique : les Etats-Unis mettent en garde

        Le coassement des grenouilles n’empêche pas l’éléphant de boire,les USA sont loin de venir empêcher quelque chose dans ce pays en tout cas pas une décision de ce peuple,c’est la défaite qui les attend.

        Répondre à ce message

        • Le 11 juillet 2014 à 18:30, par Alternancier En réponse à : Modification des Constitutions en Afrique : les Etats-Unis mettent en garde

          Qui est le crapaud ? Qui est l’éléphant ?

          Répondre à ce message

        • Le 12 juillet 2014 à 00:29, par vérité no1 En réponse à : Modification des Constitutions en Afrique : les Etats-Unis mettent en garde

          Et pourtant vous prenez des milliards chez les grenouilles pour se partager sans même songer au peuple. Pensez-vous qu’ils ne savent pas ? Dans chaque pays, il ya des agents de la CIA. Ils savent que le système est pourri et a besoin d’un changement.

          Répondre à ce message

        • Le 12 juillet 2014 à 06:12, par SAMBIGA En réponse à : Modification des Constitutions en Afrique : les Etats-Unis mettent en garde

          Pays pauvre très endetté et qui a toujours besoin d’assistance compte tenu parfois de la gabegie de nos dirigeants. Voila notre situation et que, si l’on veut s’en sortir, nous devons à l’instar d’autre pays développés accepter un "plan marshall"car demander de l’aide ou se faire volontairement aider réellement, vaut mille fois mieux que l’entretien dans la mendicité.

          Répondre à ce message

        • Le 12 juillet 2014 à 07:56, par Kamélé En réponse à : Modification des Constitutions en Afrique : les Etats-Unis mettent en garde

          Un syllogisme dit : « tout Homme est un animal mortel. Or, Blaise Compaoré est un homme. Donc Blaise Compaoré est un animal mortel ». Questions : A quoi servirait un référendum national pour faire plaisir à un animal mortel ?

          Répondre à ce message

          • Le 12 juillet 2014 à 09:00, par jeune adolescent En réponse à : Modification des Constitutions en Afrique : les Etats-Unis mettent en garde

            Le référendum mon cher c’est pas pour un seul individus mais pour le peuple,pourquoi chercher a déplacer le débat.Nous sommes de la majorité et c’est nous qui avons décider nécessaire d’aller au référendum et il aura lieu au grand plaisir de cette majorité,c’est légalement connu et rien ne peut l’empêcher,alors comprenez ça pour une fois de bon.

            Répondre à ce message

            • Le 12 juillet 2014 à 10:05, par Kontougni/"Nous-pas-bouger" En réponse à : Modification des Constitutions en Afrique : les Etats-Unis mettent en garde

              jeune adolescent, attend qu’on t’explique quelques règles de bon fonctionnement de la démocratie. Si comme tu dis la majorité décide pour l’ensemble de la nation, on appelle ça du totalitariste : c’est-à-dire qu’une partie se prend pour le tout et s’impose au tout sans tenir aucun compte de la minorité. Pour qu’un référendum soit légitime, il faut qu’il fasse l’objet d’un consensus national puisque qu’il a pour objectif la consultation de tout le peuple. Donc faut d’abord s’entendre par consensus, que chacun va se prononcer par vote. Si tout le monde ne reconnait pas l’opportunité d’une telle consultation du peuple, le processus référendaire est faussé dans son esprit et dans sa réalisation. Il faut retenir que même en démocratie la majorité n’a pas tous les droits, sinon il aurait été inutile de conserver une place pour l’opposition politique dans les institutions républicaines. Être la majorité parlementaire ou présidentielle ne suffit pas pour décider de tout. La vraie démocratie est loin de cette caricature qui en fait "la dictature de la majorité" qui est, quant à elle, une vraie dictature. Par ailleurs comment pouvez vous prétendre être une majorité référendaire ?!

              Répondre à ce message

          • Le 12 juillet 2014 à 11:25, par SOUNGOUROUBA En réponse à : Modification des Constitutions en Afrique : les Etats-Unis mettent en garde

            Mon cher Kamélé vous savez,j’ai des épines au cœur de savoir que des réflexions aussi bancales existent encore sous nos cieux ;et en plus, vous n’avez rien compris de la maxime que vous cité puisque l’esprit de cette maxime,pourtant simple,se trouve flagramment trahi.je vous conseil de ne plus jamais dire ces sottises sinon je risque de vous recommander un psychologue.Vous êtes donc averti,et si vous ne voulez pas terminer le reste de votre minable existence à croupir dans un asile pour fous,vous savez ce qu’il ya à faire.Le referendum aura lieu et vous risquez de rater cette belle fête car vous êtes mortel................

            Répondre à ce message

            • Le 12 juillet 2014 à 18:11, par Kamélé En réponse à : Modification des Constitutions en Afrique : les Etats-Unis mettent en garde

              Soungourouba, j’ai parlé en français. malheureusement, ce n’est ni ma langue socio-maternelle ni ta langue socio-maternelle. il se peut que toi et moi ne comprenions pas très bien cette langue. Je continue de me demander si tu sais ce qu’est sais qu’un syllogisme. En attendant, retiens que ce n’est jamais bête d’être bête, mais c’est toujours bête de penser que les autres sont bêtes. Autrement dit, commence à te demander si ce n’est pas être fou de penser que l’autre est fou. j’attends ta réponse. il se peut que le niveau du débat soit plus élevé que ta compréhension ce qui te conduit à penser que ce sont les autres qui ne te comprennent pas. Or ti aussi tu ne parviens pas à comprendre les autres.

              Répondre à ce message

            • Le 13 juillet 2014 à 07:12, par le zoulou En réponse à : Modification des Constitutions en Afrique : les Etats-Unis mettent en garde

              Et pourtant KAMELE ne fait que dire ce que tous le monde sait.Tous homme est mortel et nul ne peut le contester.Nous sommes tous des animaux,qu’on le veuille ou non on mourra un jour.Personne n’est indispensable aux autres.Ne cherchons pas à déifier l’ homme,il n’en a pas besoin.

              Répondre à ce message

          • Le 12 juillet 2014 à 13:10, par KIDIGA En réponse à : Modification des Constitutions en Afrique : les Etats-Unis mettent en garde

            KAMELE si tu savais a quel point ton syllogisme est un non sens,tu ne commettrais plus l’erreur de balancer un commentaire d’une bassesse pathétique.veuillez comprendre les choses avant de vous prononcer,comprenez une chose la politique est un art,commenter demande de la maturité,chose que vous manquer !a votre apport ou éducation le referendum est légale et légitime !on ira au referendum !veillez souffrir de votre acculture politique.

            Répondre à ce message

        • Le 14 juillet 2014 à 09:27, par payagdé En réponse à : Modification des Constitutions en Afrique : les Etats-Unis mettent en garde

          vous êtes trop bête kan il sagit de prendre l’argent des USA, vous ne demandez s’ils connaissent votre constitution, et plus les USA n’ont pas besoin de venir ici il sifit de fermer porte de prêt et don pour qu’ont chasse Blaise de nous même

          Répondre à ce message

      • Le 12 juillet 2014 à 08:55, par un politique En réponse à : Modification des Constitutions en Afrique : les Etats-Unis mettent en garde

        Ha les USA décidément ces gens ne veulent pas comprendre que nous n’en voulons plus d’eux car nous n’en pouvons plus de les supporter,pourquoi veulent-ils coûte que coûte imposer a L’Afrique ce qu’il ne veulent pas.Ils sont très mal placé d’ailleurs pour venir nous dire ce qui est bon ou ce qui n’est pas bon pour l’Afrique.

        Répondre à ce message

        • Le 12 juillet 2014 à 10:19, par Kontougni/"Nous-pas-bouger" En réponse à : Modification des Constitutions en Afrique : les Etats-Unis mettent en garde

          Mr un politique, pourquoi voulez-vous imposer ce que vous voulez à notre peuple d’Afrique en refusant de comprendre que nous ne voulons plus de votre politique bidon. Des africains font subir à leurs peuples ce que (confiscation et hypothèque de l’avenir) la colonisation a renoncé à faire subir à l’Afrique. Dites-nous en quoi les prédateurs internes seraient préférables aux prédateurs externes. Du point de vue de la proie, il serait même mieux que le loup ne soit pas de la bergerie ! Irresponsabilité, la corruption la gabegie, la mal gouvernance etc de nos dirigeants dépassent en férocité la colonisation en ce qui concerne la compromission du développement de nos nations africaines. Alors, même si le diable en personne sortait tout droit de l’enfer pour nous aider à nous débarrasser de vous, ce serait une bonne chose.

          Répondre à ce message

        • Le 12 juillet 2014 à 10:21, par Kontougni/"Nous-pas-bouger" En réponse à : Modification des Constitutions en Afrique : les Etats-Unis mettent en garde

          Mr un politique, pourquoi voulez-vous imposer ce que vous voulez à notre peuple d’Afrique en refusant de comprendre que nous ne voulons plus de votre politique bidon. Des africains font subir à leurs peuples ce que (confiscation et hypothèque de l’avenir) la colonisation a renoncé à faire subir à l’Afrique. Dites-nous en quoi les prédateurs internes seraient préférables aux prédateurs externes. Du point de vue de la proie, il serait même mieux que le loup ne soit pas de la bergerie ! Irresponsabilité, la corruption la gabegie, la mal gouvernance etc de nos dirigeants dépassent en férocité la colonisation en ce qui concerne la compromission du développement de nos nations africaines. Alors, même si le diable en personne sortait tout droit de l’enfer pour nous aider à nous débarrasser de vous, ce serait une bonne chose.

          Répondre à ce message

          • Le 12 juillet 2014 à 11:54, par un politique En réponse à : Modification des Constitutions en Afrique : les Etats-Unis mettent en garde

            Monsieur vous savez le problème ici c’est que nous sommes en démocratie et en toute logique c’est la voie de la majorité qui prime et la minorité devrait accepter suivre cette décision et la respecter.C’est la voie d la majorité qui te parle ainsi et sache que c’est toujours comme ça même dans les autres nations,notre nombre est notre force.

            Répondre à ce message

        • Le 8 août 2014 à 17:11, par ZHAM En réponse à : Modification des Constitutions en Afrique : les Etats-Unis mettent en garde

          Donc toi, tu crois que des dirigeants qui veulent périr au pouvoir, c’est ce qui est bien pour l’Afrique ? Tu n’as pas souffert des guerres idiotes qui se font dans nos États à cause de ces gens de mauvaise foi semant rancunes et haine entre les populations. Tu ne réalise pas le danger que pourra engendrer le fait de périr au pouvoir comme si on était né pour régner... Si entre nous même personne n’a le courage de tenir tête au Président alors une aide étrangère ne nous fera pas du mal étant donné que nous avons eu besoin des USA pour bien circuler à travers le pays. Cela t’a plu n’est-ce-pas ? Il faut savoir ce que tu dis car tous ne sont pas corrompus comme toi.

          Répondre à ce message

      • Le 12 juillet 2014 à 09:05, par la fille du capo En réponse à : Modification des Constitutions en Afrique : les Etats-Unis mettent en garde

        C’est la croix et la bannière,on ne peut plus accepter cela encore, que les gendarmes du monde passent leur temps a nous imposer.A chaque homme son époque,nous on bien conscient de nos décisions,alors laisser nous tranquille.

        Répondre à ce message

        • Le 13 juillet 2014 à 12:17, par le humbles En réponse à : Modification des Constitutions en Afrique : les Etats-Unis mettent en garde

          vous parler de quelle souveraineté mes chers amis internautes ? souveraineté dans laquelle plus de 90% de la population croupie dans la faim et ce, après 50 ans d’indépendance ? souveraineté dans laquelle ou nos chefs d’Etat partent faire profil bas auprès de l’occident ? là vous devriez revoir l’idée dont vous vous faite de la souveraineté. je pense que Blaise lui même sait ce qui l’attend par rapport la position des USA sur les velléités de modifications des constitutions en Afrique. s’il refuge de partir sachez que les USA vont le foudroyer de quelques manières que ce soit. lui même sait très bien que s’il a pu faire 28 ans au pouvoir c’est grâce à ces mêmes occidentaux. il a donc interêts à foutre le camp sinon ????????????????????????

          Répondre à ce message

      • Le 12 juillet 2014 à 09:11, par commissaire wayoro En réponse à : Modification des Constitutions en Afrique : les Etats-Unis mettent en garde

        L’Afrique est le continent le plus riche et en même temps le plus pauvre,n’est ce pas un paradoxe ?voyez vous où se situe le problème ?Là mes amis et tant que l’Afrique ne prendra pas ses responsabilités et se laisser berner a chaque fois par ces gendarmes sans frontières nous resterons toujours a ce stade,moi je pense qu’il est plus que temps que l’Afrique prennent son destin en main.

        Répondre à ce message

      • Le 12 juillet 2014 à 09:23, par gros bras mince En réponse à : Modification des Constitutions en Afrique : les Etats-Unis mettent en garde

        Pourquoi vous acharner donc autour de la question comme ça,je vous rappel que lors de leur dernier tournée pour dire non a la modification de la constitution ils se sont limités an RDC,selon vous pourquoi ils sont pas arriver ici,et bien restez calme car il y’a rien que les USA puisse faire au pays des hommes intègres car eux même ils l’on dit je cite"voici un petit pays avec un grand président".

        Répondre à ce message

      • Le 12 juillet 2014 à 09:44, par Kontougni/"Nous-pas-bouger" En réponse à : Modification des Constitutions en Afrique : les Etats-Unis mettent en garde

        Vous qui vous dites souverains et indépendants, vous n’avez pas honte que même les pays étrangers soient obligés de vous dire que vous n’avez pas le droit de jouer avec la constitution de votre propre nation ? Votre comportement ridicule qui justifie l’intervention des étrangers est vraiment une grosse humiliation pour toute l’Afrique. C’est vous qui faites croire au reste du monde que les africains sont incapables d’êtres sérieux, même pour leur propres causes nationales. Si vous étiez vraiment des patriotes d’une grande fierté, pourquoi ne reprochez-vous pas à vos dirigeants le fait que plus de 50 ans après la décolonisation, ils continuent d’utiliser la monnaie coloniale qui appartient toujours à la France, le franc CFA créé expressément pendant la colonisation pour les Colonies Françaises d’Afrique (=CFA). Où se trouve votre dignité et l’intelligence politique et économique de ces dirigeants que vous défendez au mépris de la constitution alors qu’ils acceptent, en grands irresponsable qu’ils sont, de renoncer à toute politique monétaire pour subir celle de la France qui a dévalué son franc CFA à sa guise puis l’a arrimé à l’euro sans même que vos peuple qui l’utilisent soient consultés (quant au peuple français, il a été consulté par référendum son adhésion à l’Union Européenne et à l’Euro). Avez-vous jamais pensé qu’on pourrait faire un référendum pour demander au peuple Burkinabè souverain, s’il veut continuer à subir le franc CFA après son indépendance en 1960 ? Au lieu de ces choses sérieuse vous voulez ennuyer tout le monde avec un référendum farfelu portant sur les super qualités d’homme indispensable de Blaise Compaoré. Si vous êtes préoccupé outre mesure du destin de Blaise Compaoré, c’est à Dieu qu’il faut adressé vos question et non pas au peuple, qui veut juste assumer ses responsabilité pour le bien commun national.

        Répondre à ce message

      • Le 14 juillet 2014 à 08:18 En réponse à : Modification des Constitutions en Afrique : les Etats-Unis mettent en garde

        "Tu es jeune ’,tu es plein d’ambitions" alors espere a etre president du Burkina

        Répondre à ce message

    • Le 11 juillet 2014 à 15:37, par poil de mouton En réponse à : Modification des Constitutions en Afrique : les Etats-Unis mettent en garde

      En tout cas si le peuple Burkinabé reste soudé comme un seul homme,je ne vois pas la raison pour laquelle les USA vont tenter d’intervenir dans notre pays,il faut que l’Afrique tout entier arrive de se débarrasser de cette impérialisme et se donner un souffle pour l’émergence d’un Afrique nouveau,je suis confiant que ça va arriver et je sent déjà la victoire.

      Répondre à ce message

    • Le 11 juillet 2014 à 17:10, par sidketa En réponse à : Modification des Constitutions en Afrique : les Etats-Unis mettent en garde

      Mon ami, je ne comprend pas comment tu définit la souveraineté du Burkina. Quand il s’agit de tendre nos mains pour recevoir l’aide gratuitement de ces pays, vous oubliez votre souveraineté. Lorsque ces mêmes pays donateurs suggèrent de limiter le nombre de mandats des Présidents , vous parlez de souveraineté. Il fallait refuser le MCA, USAID, AFD, etc. avant de brandir de tels arguments. Pour un peu t’éclairer, si ces pays coupent aujourd’hui leurs robinets, le CFOP n’aura plus besoin de convier les burkinabè à des meetings. Car les salariés, les paysans et presque toutes les couches sociales de notre cher patrie "souverain" feront le travail et sa place.

      Répondre à ce message

      • Le 12 juillet 2014 à 07:54, par Titan En réponse à : Modification des Constitutions en Afrique : les Etats-Unis mettent en garde

        Tu as raison Sitkéta. De quelle souveraineté parle les burkinabè. Quand tout temps on tend la main même quand on peut resoudre, où est notre dignité ? Combien d’écoles, de centre de santé, l’Etat construit sur fonds propres ? L’aide publique au développement compte pour beaucoup dans la survie de nos Etat. Cette aide provient de donateurs qui par moment sont soucieux de justice donc de bonne gouvernance. Les institutions fortes sont aussi la condition de cette bonne gouvernance. Les ricains ont raison. Qui sont ceux de ma génération qui n’ont pas bouffé du Catwel ? j’ai bonne mémoire de cette fameuse boite d’huile floquée de l’insigne"USAID". Quand j’ai grandi j’ai enfin su que mon pays n’a pas sa souveraineté alimentaire et comptait sur le peuple américain pour nourir ses écoliers. Sans ce catwel beaucoup d’intellectuels farouches défenseurs du pouvoir à vie de Blaise ne seraient même pas aller à l’école ! Quand ca arrange les politiciens, ils parlent d’excellentes relations avec l’occident(les sous qu’ils bouffent). Quand on les coincent, ils parlent d’ingérance et sortent la carte de souveraineté. Tout le monde a compris ce jeu ! Honte à vous. Big it up Obama !

        Répondre à ce message

      • Le 12 juillet 2014 à 09:19, par tapseureula En réponse à : Modification des Constitutions en Afrique : les Etats-Unis mettent en garde

        Sidkieta, tu es tres fort !!!!! Bonne analyse

        Répondre à ce message

      • Le 13 juillet 2014 à 05:56, par le coq En réponse à : Modification des Constitutions en Afrique : les Etats-Unis mettent en garde

        Merci bien Sitkéta,si tout le monde pouvait arriver à comprendre et faire une analyse critique confirmée de la situation de nos Etats avec des dirigeants hypocrites. Vraiment de quelle indépendance,alors que vous n’avez même pas vos propres programmes de développement, il faut ces pays donateurs vous définissent des cadres d’intervention suivi des mesures d’accompagnement et vous pensez que vous êtes indépendants ? Quand il s’agit de vous dire la vérité, le pays devient souverain mais incapable de gérer son pouvoir régalien.

        Répondre à ce message

    • Le 11 juillet 2014 à 17:18, par PRR En réponse à : Modification des Constitutions en Afrique : les Etats-Unis mettent en garde

      Tres bel commentaire. C’est bien mais n’oublie pas de passer ce message a notre cher président pourqu’il parte le dire a Obama au somet USA-Afrique. Vous parlez comme si vous n’aviez pas de tete. Tu ne sais pas que c’est par-ce que les modification de constitution ont ete par expérience des sources de conflit dont ont perit plusieurs innocents ou bien tu ne fait pas la lecture de la situation au pays. Sans tete .........

      Répondre à ce message

    • Le 11 juillet 2014 à 18:26, par le diak En réponse à : Modification des Constitutions en Afrique : les Etats-Unis mettent en garde

      depuis quant tu es dans état souverain ?ne t trompe pas,donne moi la def d1pays souverain.soit serieux et honnete

      Répondre à ce message

      • Le 11 juillet 2014 à 21:05, par L’homme du golfe En réponse à : Modification des Constitutions en Afrique : les Etats-Unis mettent en garde

        salut, pour ma petite expérience, quiconque tue par l’épée périrera par l’épée.
        En tout cas , les americians ne font que nous vaertir, que ceux qui ont des oreilles pour entendre , entende.
        Vivement 2015 pour connaitre notre nouveau président. Ce n’est qu’une question e temps, vous serez sans doute d’accord avec moi de gré ou de force d’ici à 2015.
        Wait and see

        Répondre à ce message

    • Le 11 juillet 2014 à 19:18, par Depuis Berlin En réponse à : Modification des Constitutions en Afrique : les Etats-Unis mettent en garde

      Reouverture de l’ambassade du BF à Moscou...bien !

      Mobutu en son temps s’était aussi penché vers La Russie de l’époque !

      Extrait "Discours d’investiture d’Obama" :

      ..."A ceux qui s’accrochent au pouvoir par la corruption, la tromperie et en réduisant la contestation au silence, sachez que vous êtes du mauvais côté de l’histoire. Mais que nous tendrons la main si vous voulez desserrer votre étau.

      Aux peuples des pays pauvres : nous promettons de travailler à vos côtés pour que vos fermes s’épanouissent et que coulent des eaux propres ; d’alimenter les corps affamés et de nourrir les esprits assoiffés."...

      Répondre à ce message

    • Le 11 juillet 2014 à 19:53, par samiratou En réponse à : Modification des Constitutions en Afrique : les Etats-Unis mettent en garde

      le referendum se tiendra,car c’est le souhait du peuple !le peuple Burkinabé est souverain,et en plus qu’il ne s’imixe dans notre vie politique,c’est purement interdit

      Répondre à ce message

      • Le 13 juillet 2014 à 08:12, par l’orateur En réponse à : Modification des Constitutions en Afrique : les Etats-Unis mettent en garde

        "Le peuple souhaite". Qui est le peuple ? On voit le feu advenir dans ce pays par cette volonté morbide de modifier l’article 37 pour maintenir un clan au pouvoir et l’on refuse que des sapeurs pompiers nous viennent du dehors. Quand tout aura brûler, on verra si vous direz encore la même chose. Soit vigilant, peuple Burkinabè, le vrai peuple.

        Répondre à ce message

    • Le 12 juillet 2014 à 03:26, par ben En réponse à : Modification des Constitutions en Afrique : les Etats-Unis mettent en garde

      ha ha nous demandons l’aide des americains pour chasser tout ces dinosaures qui veule mourir au pouvoir.
      quelle souveraineté, un mendiant peu parler de souveraineté ?

      Répondre à ce message

    • Le 12 juillet 2014 à 05:58, par de kit En réponse à : Modification des Constitutions en Afrique : les Etats-Unis mettent en garde

      Blaise tiendra pas l même que toi .inconscient.

      Répondre à ce message

    • Le 12 juillet 2014 à 09:22, par professeur En réponse à : Modification des Constitutions en Afrique : les Etats-Unis mettent en garde

      Gros bras mince,qu’est-ce que tu appelles pays souverain.Peut-on se dire souverain lorsqu’on ne mange pas à sa faim,lorsqu’on compte sur ces pays du nord pour son investissement,pour payer les salaires .Il faut savoir que même des pays mille fois plus développés que nous se cachent devant les USA.La majeure partie des institutions financières comme la banque mondiale,le FMI sur qui nous comptons sont contrôlés par ce pays.Il y a aussi des organisation de l’ONU telles que l’unicef,unfpa(pnud) et autres qui nous aident.Ce n’est pas la bouche que nous n’avons pas mais reconnaissons que si nous ne voulons pas que les USA se mêlent de nos affaires nous devons refuser leur aide ;n’allons plus emprunter pour notre développent.Si tu dois à quelqu’un tu ne peux pas l’empêcher de dire ce qu’il pense de toi.

      Répondre à ce message

    • Le 12 juillet 2014 à 09:29, par yeux ouvert En réponse à : Modification des Constitutions en Afrique : les Etats-Unis mettent en garde

      J’ai pas du tout d’inquiétude a ce niveau,je suis fier de faire parti de ceux qui disent que les colombes doivent prendre congé de nous,voila ce qui me rend heureux au moins je sait que y’a de l’espoir.Pour ce qui ne sont de la même conviction qu’il m’excuse car pour moi il est vraiment temps que l’Afrique change de visage.

      Répondre à ce message

    • Le 12 juillet 2014 à 11:05, par TRAORE Yacouba En réponse à : Modification des Constitutions en Afrique : les Etats-Unis mettent en garde

      NOUS organiserons notre referendum le plus vites possible,que vous le vouliez ou pas !le Burkina ce n’est pas les Etats Unis,comprenez bien ceci !vive le referendum,vive la souveraineté du Burkina !

      Répondre à ce message

    • Le 12 juillet 2014 à 11:25, par OBM En réponse à : Modification des Constitutions en Afrique : les Etats-Unis mettent en garde

      Nous sommes aussi souverain que vous chère Américain !comprenez bien que le Burkina est très différent des USA !le referendum aura bel et bien lieu et ce sera la grande fête !

      Répondre à ce message

    • Le 12 juillet 2014 à 14:27, par oubda En réponse à : Modification des Constitutions en Afrique : les Etats-Unis mettent en garde

      Ecoutez bien les amis,je pense que l’idéal est que,entre Burkinabé on demeure solidaire comme le réclamais Martin Lutter King !peut importe le différend qu’il existe au sein de la nation,nous demeurons tous des Burkinabé !c’est pour dire que nous ne devrions pas laisser des étrangers s’ingérer sur des questions intérieures !

      Répondre à ce message

    • Le 12 juillet 2014 à 14:59, par Le Consultant En réponse à : Modification des Constitutions en Afrique : les Etats-Unis mettent en garde

      Le Faso est souverains, changeons la constitution pour garder BC au pouvoir à vie et imaginons le Faso sans aides internationales, ni BC ni sa famille en souffriront par contre le citoyen lambda

      Répondre à ce message

    • Le 12 juillet 2014 à 18:01, par ouattaratchè En réponse à : Modification des Constitutions en Afrique : les Etats-Unis mettent en garde

      mon cher ami, je vois que tu n’est pas bien informé, les USA c’est le 1er en apport d’aide au Burkina puis la Hollande, puis l’Allemagne, la France dont vous êtes les marionnettes vient en 4ème ou 5ème position.
      faut changer la constitution, tu mangera ta souverainetés. Vous croyez que Blaise est bête ? son silence doit vous interpeler ; ça fait combien de fois que vous le demander d’appeler au referendum ?

      Répondre à ce message

    • Le 12 juillet 2014 à 18:33, par Point final En réponse à : Modification des Constitutions en Afrique : les Etats-Unis mettent en garde

      Les americains ont invite bc tout en sachant ses intentions. Ils le considerent donc comme un bon eleve.

      Répondre à ce message

    • Le 12 juillet 2014 à 22:14, par Ensemble En réponse à : Modification des Constitutions en Afrique : les Etats-Unis mettent en garde

      Et c’est au de cette souveraineté que le consensus de 91 a été inscrit dans notre loi fondamentale pour éviter la présidence à vie.
      Le jour que Blaise va signer un décret dans le sens de la modification de l’article 37, il ne méritera même pas de terminer son mandat actuel. Je crois qu’il est plus intelligent que ces camarades qui ne peuvent plus réfléchir.

      Répondre à ce message

    • Le 12 juillet 2014 à 22:32 En réponse à : Modification des Constitutions en Afrique : les Etats-Unis mettent en garde

      ETAT de koi ?tu mange dans la main de kelk1 et tu veu pas kil te tape souvant la bouche ?

      Répondre à ce message

    • Le 13 juillet 2014 à 05:54, par Bouldoc En réponse à : Modification des Constitutions en Afrique : les Etats-Unis mettent en garde

      Il ne faut pas parler pour parler parce ce qu’on est libre de s’exprimer et anonyma. Il faut parler pour la contruction du pays et non a votre interet personel. Si un fort veut acuser un faible de quoi que se soit,il a les voies et moyens de le faire. Si un regime au pouvoir durant tous ces temps n’arrive pas a faire avaler leur monsonge c’est qu’il n’allait pas durer comme ca. qu’est que cela signifi, tu dit que c’est le peuple qui veut toujour du persident c’est faut, la verite est ou. Tu dit que vous etes souverain, je ne comprend pas comment vous comprenez le mot souverain. Je vais t’expliquer terre a terre, sa veut dire que tu es proprietaire de ta maison a 4 mur, person au dehors ne te salue, ne te parle, ne veut rien de toi, et toi aussi tu ne salue ,tu ne parle , tu ne veut rien d’autrui. C’est ce que vous etes ? n’avancons pas des trucs que vous m’etriser pas. La charite bien ordonnee commence par soit meme, si tu met quelque chose en place et tu respecte pas, qui va respecter. N’apprenez pas vos enfants a tricher, une loi reste une loi. Pensez y et soyez honnete et sincere en vers vous.

      Répondre à ce message

    • Le 13 juillet 2014 à 12:50, par Yidi En réponse à : Modification des Constitutions en Afrique : les Etats-Unis mettent en garde

      C’est bien la souveraineté mais elle a prix à payer : à commencer par l’honnêteté vis à vis de son pays, de son peuple, de sa gestion et des règles qui le gouvernent. Quand on ne respecte rien de tout cela, quand l’homme n’a plus de parole d’honneur ; quand l’assassinat devient la règle pour taire les honnêtes citoyens ; quand il est plus facile de mendier pour la moindre réalisation, alors parler de souveraineté devient un comportement d’Autriche. Regardez vous dans la glace et dites moi si les dirigeants de ce pays sont vraiment intègres. Un officier digne et intègre a une parole donnée et la respecte. Par plus de 4 fois notre Président a juré devant Dieu et les hommes y compris ceux de son pays, qu’il respectera et fera respecter la constitution. Au terme de son dernier mandat il ne devrait même plus avoir de débat. Qu’est ce qui fait qu’il ne peut pas ou qu’il ne veut respecter sa parole et la constitution ???. Avant tout il est mortel comme chacun de nous. Les institutions doivent rester fortes et non pas les hommes. C’est aussi cela la souveraineté chers amis. Il ne suffit pas il ne s’agit pas de bomber le torse et d’écrire ou dire que nous sommes un peuple souverain. Soyons honnêtes et obéissons à la voix de notre conscience et non à celle de notre vendre. "Ne soyons pas des estomacs"

      Répondre à ce message

    • Le 13 juillet 2014 à 19:43, par Black En réponse à : Modification des Constitutions en Afrique : les Etats-Unis mettent en garde

      Gros bras mince si les.etat uni construit des routes des mairies etc... C est normal qu il donne leur point de vu sur notre politique. Et d ailleur de quel souverite tu parle. On a des gouvernant irresponsable une jeune desoriente qui se laisse aller dans la facilite.

      Répondre à ce message

    • Le 25 juillet 2014 à 14:20, par timpoko 2 En réponse à : Modification des Constitutions en Afrique : les Etats-Unis mettent en garde

      Qu’il est dommage de n’avoir pas écouté Tom Sank quand il nous demandait de <>. 25 ans après sa mort, le pays est sur endetté entre les mains de la banque mondiale et du FMI. Les ressources du pays ne suffisent plus à construire une seule bonne voie bitumée de 500 km aux normes internationales. Si jamais, Si jamais vous n’écoutez pas ou n’avez pas compris le message de l’oncle Sam, vous périrez avec toutes ces sancsues qui vous flattent. Obama va bientôt entrer en guerre contre les tripatouilleurs de constition. Allez vous rendre à la CPI et laissez notre pays si pauvre dans la paix et la tranquilité.

      Répondre à ce message

  • Le 11 juillet 2014 à 13:32, par vérité no1 En réponse à : Modification des Constitutions en Afrique : les Etats-Unis mettent en garde

    Thanks Uncle Sam for being a world leader, for standing tall against any manslaughter on my mother’s land !!!!!!

    Répondre à ce message

  • Le 11 juillet 2014 à 13:38, par Abraham coulibaly En réponse à : Modification des Constitutions en Afrique : les Etats-Unis mettent en garde

    Je que l’Afrique doit prendre ses responsabilité en disant merde a ces américains qui pense qu’ils sont les maitres incontestés de notre planète.Lasser les africains gérer leurs problèmes plutôt que de vous ingérer dans la gestion de leurs constitution.

    Répondre à ce message

    • Le 11 juillet 2014 à 14:55, par Juali En réponse à : Modification des Constitutions en Afrique : les Etats-Unis mettent en garde

      Mr Abraham coulibaly, avant de dire "merde" aux américains, il va falloir que le Burkina Faso soit capable de prendre en charge toutes les dépenses requises par son développement et donc renoncer à l’aide américaine. Or, il me semble que tes amis du CDP qui gèrent le pays depuis 30 ans n’ont pas encore pu nous mener vers cette autosuffisance. C’est très bien de s’occuper de nos propres affaires, mais si notre économie était comme celle du Ghana de RAWLINGS ou l’Afrique du Sud de Mandela, nous pourrions tenir ce discours avec fierté. Mais je crains que nous ayons besoin que des pays qui font preuve de respect de la liberté des peuples et de démocratie comme les USA nous aider à éviter le chaos si le CDP passe en force le blocage essentiel de l’article 37.

      Je peux vous garantir que quand vous discutez avec des citoyens de pays qui ont connu de graves troubles liés au non respect des valeurs démocratiques, vous vous rendez compte combien on sait quand ça commence, mais on ne sait jamais où ça vous mène et et quand ça va finir. Demandez aux ivoiriens tout près de chez nous...

      Les grandes nations de par le monde tiennent à cause du pilier essentiel qu’est la justice, donc la loi à commencer par la fondamentale qu’est la constitution.

      Les partis naissent, grandissent font des alliances, les défont, gagnent des élections, perdent, meurent même parfois. Mais tout cela se joue autour des lois qui sont respectées et forment ainsi la charpente inamovible d’une nation.

      Les américains entre autres peuvent en parler avec fierté car il ne viendra à l’esprit d’aucun homme politique de ce pays de modifier la constitution pour les raisons qui sont invoquées au Faso. Dans ce pays, c’est l’homme politique qui crains la loi alors que chez nous on tue les hommes de loi et il n y a rien.

      Il ne faut donc pas juste pousser votre parti le CDP sans discernement : dans la débandade, vous vous en souviendrez.

      Répondre à ce message

      • Le 11 juillet 2014 à 15:53, par cogito ergo sum En réponse à : Modification des Constitutions en Afrique : les Etats-Unis mettent en garde

        J’apprécie ta façon de voir la chose mais je veut que tu comprenne les USA sont mal placé pour nous dire quoi que ce soi sur notre constitution,nous sommes les seul garants de cette loi et c’est au peuple de décider si non de donner les directives,moi je préfère encore que ce soi nous même qui prenons l’engagement de décider de ce que l’on veut ou ce qu’on ne veut pas,comme l’a dit le Ministre de la communication les USA ne savent rien ni de notre pays ni de notre constitution.

        Répondre à ce message

      • Le 11 juillet 2014 à 16:00, par Abraham coulibaly En réponse à : Modification des Constitutions en Afrique : les Etats-Unis mettent en garde

        Mon type je pense que tu veux te distingué parmi les individu qui n’ont pas encore compris cette positon des USA ;en réalité même si ce n’étais pas pour la modification des constitutions en Afrique une chose est de reconnaitre que si ces gens voulais notre bien ils allaient commencer par la suppression du visa et nous permettre d’aller chez eux comme certains le souhaite.En plus s’il sont vraiment démocratique alors qu’il respect le choix du peuple qui demande a aller au referendum et non de se contenter d’une poignée d’individus de mauvaise foi qui ne font que crier dans les rues pour tromper la vigilance des gens.Ceux qui veulent la modification de la constitution au BURKINA représente environ 4/5 de population parcequ’ils veulent le président BLAISE COMPAORE qui est un homme de paix comme en témoigne ses nombreuses médiations.

        Répondre à ce message

        • Le 11 juillet 2014 à 18:16, par lobison En réponse à : Modification des Constitutions en Afrique : les Etats-Unis mettent en garde

          Mon cher Abraham, ton problème se trouve ailleurs. Ta souveraineté, tu dois la vivre chez toi pas chez les autres.
          En plus, la sagesse veut que le plus faible s’ incline devant le plus fort.

          Répondre à ce message

        • Le 11 juillet 2014 à 18:16, par a En réponse à : Modification des Constitutions en Afrique : les Etats-Unis mettent en garde

          Abraham, tu portes un grand nom, mais je crains que tu puisses être grands comme ceux qui l’ont porte avant toi. Le peuple dont tu parles a été au stade du 4 aout qui est reste vide au 3/4. If you got nothing to say, please shut up.

          Répondre à ce message

        • Le 12 juillet 2014 à 06:28, par Bouldoc En réponse à : Modification des Constitutions en Afrique : les Etats-Unis mettent en garde

          Mon chere Abraham, excuse moi, ma machine est version anglaise donc il n’y a pas d’accent. si on dit a quelqu’un que son pere est carnibal qu’il mange des hommes, il ne va meme pas croire jusqu’a prouve de contraire. meme si tu est un allier accepte la verritee. J’oubliais si tu es fan de quelque chose tu suit aveuglement. dit moi si tu veut entreprendre quelque chose, tu tire l’exemple d’ou ? bien sure c’est quelqu’un precedemment qui a esseye et c’est bien il en tire profit. Cette personne est ton "role model" c’est un terme anglais ca veut dire quelque que tu estime beaucoup. Donc juste te dire que les USA ne veulent pas vous diter se que vous devez faire, les USA n’est pas egoiste aussi. Ils sont passer par la ou vous traverser actuellement et ils sont ou aujourd’hui, parce qu’ils ont su et compris pour le developpement d’un pays il faut la limitation des mandats pour alterner les idees et pour eviter l’hyppocrisie. Je ne sais pas si tu as des enfants, souvent des enfants font quelque chose tu dit dans ton coeur vous etes jeunes vous verrez avec le temps, pour dire d’une autre maniere que le Burkina est jeune avec des jeunes esprits comme vous. J’ai trop de chose a dire comme le fait que tu dit aux USA supprimer les visa, a suivre.

          Répondre à ce message

        • Le 12 juillet 2014 à 06:36, par SAMBIGA En réponse à : Modification des Constitutions en Afrique : les Etats-Unis mettent en garde

          Monsieur Abraham ! je vous demande d’être honnête avec vous-même. Sur quelle base pouvez-vous affirmez que les 4/5 des burkinabè aspirent à aller en référendum ? On ne peut construire quelque chose de positif en fondant sur du mensonge. Si ta voiture ou ta moto fonctionne bien c’est qu’elle a été construite sur des ensemble de vérités ! Soyons sérieux !

          Répondre à ce message

        • Le 12 juillet 2014 à 06:54, par Tapsoba®(de H) En réponse à : Modification des Constitutions en Afrique : les Etats-Unis mettent en garde

          Mon frère Coulibaly,là vous mentez à vous même en croyant que parce que les USA sont une démocratie,ils devraient accueillir toute la misère du monde.Acueillir quelqu un chez soi requiert un minimum de conditions acceptables ,donc d engagements.Il faut être capable d assurer à celui que vous accueillez son besoin existenciel en attendant que l intéressé puisse lui même se prendre en charge:le loger dignement,le nourrir ,le soigner en cas de maladie,bref l entretenir.Et tout cela a un coût,supporté par le contribuable.Croyez vous qu en occident ,chacun peut se lever comme ça un beau matin,aller s offrir quelque part un lopin de terre anarchiquement parce qu il veut se construire une case ou un entrer-coucher comme c est le cas au Burkina où il y a des zones appelées "non lotis" ? Croyez vous que chacun,comme bon lui semble, peut aller se défricher un champ de maïs ou de manioc dans une broussaille ? Si c était possible,il ne devrait pas avoir des SDF(sans domicile fixe) dans cette partie du monde.Tout compte fait,n est-ce pas pour ralentir les flux migratoires que les autorités américaines ont choisi de chercher les remèdes à la racine ? Un remède qui passe par la bonne gouvernance,une vraie démocratie où l égalité des chances,la justice sociale ne sont pas une vue d esprit.Où les constitutions ne sont pas manipulées aux grés des tenants du pouvoir après 30 ans de règne.Car,à quoi bon quitter son pays si on a une chance de réussir chez soi sans pour autant être obligé d avoir la carte du parti au pouvoir ? Que les marchés publics ne sont pas attribués en fonction de la position politique du soumissionnaire ? Que ses compétences primeront sur sa couleur politique dans sa promotion ? Par ailleurs,ce n est pas parce que tout le monde ne bénéficie pas de visa que ces pays d immigration ne sont pas des démocraties ,d autant même que pendant que vous vous frustrez de n y avoir pas accès,ces pays accueillent des milliers d immigrés légaux chaque année et selon leur besoin .Et si vous ne remplissez pas les conditions pour en bénéficier aussi,vous n avez qu à vous en prendre à vous même .Autant vous réclamez votre souveraineté quand on vous demande de respecter la loi fondammentale de votre pays ,autant eux aussi sont souverains dans leur politique d accueil.

          Répondre à ce message

          • Le 3 août 2014 à 21:59, par Derrida Deux En réponse à : Modification des Constitutions en Afrique : les Etats-Unis mettent en garde

            Decidement, Tapsoba, vou etes un grand. Chapeau bas. Ces faux types veulent une chose et son contraire. Ce sont des egoistes nombriliques. Ils ne pensent qu’ a eux. Moi j’ ai demande le visa americain 4 fois et a chaque fois je l’ ai eu. Et je ne suis jamais reste a Washington au dela de ma date d’ expiration de mon visa. Ainis, ils ont confiance en moi et moi meme je n’ ai meme plus peur d’ aller a l’ embassade demander leur visa.Ce sont les francais qui me remplissent en fait le ventre. Chaque fois que je vais a leur embassade, ils veulent m’ humilier mais je ne me laisse pas faire. Merci a l’ ambassadeur de faire partir cette dame raciste bavarde qui n’ avait aucun respect pour les demandeurs de visa.

            Répondre à ce message

        • Le 12 juillet 2014 à 08:47, par le 15 octobre 1987 vers 16h En réponse à : Modification des Constitutions en Afrique : les Etats-Unis mettent en garde

          Ecoute Coulibaly tchiè,invite Blaise COMPAORE dans ton foyer et canonise le si tu veux.
          Le FASO,c’est une république de plus de 16 000 000 habitants,c’est une histoire communautaire et PERSONNE n’est IRREMPLAÇABLE !surtout pas ton Blaise COMPAORE.
          Ya pas ceux qui sont né pour dirigé et ceux sont né pour être des gouvernés !!!
          Chacun vient il fait son tour et cède la place à d’autre c’est ça le contrat social transcrite dans la constitution...
          Maintenant si tu penses qu’il est indispensable et irremplaçable invite Blaise COMPAORE dans ton foyer et donne lui le pouvoir à vie si tu veux.
          Le FASO c’est une Republique et et ton FOYER !!!!!Inconscient.....

          Répondre à ce message

        • Le 12 juillet 2014 à 09:34, par ID En réponse à : Modification des Constitutions en Afrique : les Etats-Unis mettent en garde

          c’est triste qu’un intellectuel raisonne de la sorte.J’espère que votre tube digestif se remplira un jour ? SI ce pays brûle vous y serez. ayez un peu de dignité.

          Répondre à ce message

        • Le 12 juillet 2014 à 09:42, par professeur En réponse à : Modification des Constitutions en Afrique : les Etats-Unis mettent en garde

          Pourquoi vouloir allez chez eux ?C’est justement parce qu’il veulent que les intellectuels africains restent sur le continent pour l’aider à se developper qu’ils ne le font pas.Si vous aimez votre pays pourquoi le fuir pour les USA ?Ne confondons pas les choses.La misère que nous endurons n’est pas la faute des USA mais de notre responsabilité.

          Répondre à ce message

      • Le 11 juillet 2014 à 16:05 En réponse à : Modification des Constitutions en Afrique : les Etats-Unis mettent en garde

        Merci Juali pour ce bel exposé, qui se veut bref, précis et concis mais je vous avoue qu’il y en aura des têtes brûlées pour ne pas le comprendre, aussi simple soit-il. Merci

        Répondre à ce message

      • Le 11 juillet 2014 à 16:41, par Abraham coulibaly En réponse à : Modification des Constitutions en Afrique : les Etats-Unis mettent en garde

        Mon type je pense que tu veux te distingué parmi les individu qui n’ont pas encore compris cette positon des USA ;en réalité même si ce n’étais pas pour la modification des constitutions en Afrique une chose est de reconnaitre que si ces gens voulais notre bien ils allaient commencer par la suppression du visa et nous permettre d’aller chez eux comme certains le souhaite.En plus s’il sont vraiment démocratique alors qu’il respect le choix du peuple qui demande a aller au referendum et non de se contenter d’une poignée d’individus de mauvaise foi qui ne font que crier dans les rues pour tromper la vigilance des gens.Ceux qui veulent la modification de la constitution au BURKINA représente environ 4/5 de population parcequ’ils veulent le président BLAISE COMPAORE qui est un homme de paix comme en témoigne ses nombreuses médiations.

        Répondre à ce message

    • Le 12 juillet 2014 à 03:09 En réponse à : Modification des Constitutions en Afrique : les Etats-Unis mettent en garde

      Bande d’escro à la solde du régime vous allez finir comme les blé goudé la c p i vous attend pompiers allumeurs de brasiers ont va pas supprimer les visas à cause de vous autre si chez toi c’est bon tu veux aller faire quoi au U S A tu te dis indépendant tu n’arrive même pas à avoir le minimum vital sans l’aide extérieure et ont se dis indépendant vous faitent vraiment honte

      Répondre à ce message

    • Le 12 juillet 2014 à 11:04, par ne fait pas sa En réponse à : Modification des Constitutions en Afrique : les Etats-Unis mettent en garde

      Abraham tu veux que les américains laisse les africain gérer leur problème ok demande leur également d’arrêter de vous financer. Soyons raisonnable on ne peu pas être dépendant de ces gars pour notre survie et leur demander de n pas nous donner de leçons en démocratie. la démocratie vient d’où ? du BURKINA ? non le BURKINA est en apprentissage et quand on veut apprendre pour un lendemain meilleur on dit pas merdre a ceux qui on une certaine expérience par ce que sa nous arrange pas. Comma voulez vous que notre loi fondamental soit manipulable a chaque foi que un individu le veut pour les intérêts d’un clan. On le sait tous toute chose a un début et une fin.2015 ces la fin pour Blaise COMPAORE en tant que président et la république va continuer avec d’autre compétences.

      Répondre à ce message

  • Le 11 juillet 2014 à 13:43, par electron 1er En réponse à : Modification des Constitutions en Afrique : les Etats-Unis mettent en garde

    Monsieur les gendarmes du monde,s’il vous plait on vous a pas invités dans notre fêtes,tenez vous bien a l’écart car ni aujourd’hui ni demain vous nous dirait ce qu’on doit faire.De la même façon que vous mettez en garde ces nations sachez que c’est de cette même façon que les nations vous mettent en garde,donc de grâce que chacun s’occupe de ses affaires.

    Répondre à ce message

    • Le 12 juillet 2014 à 08:28, par Soum7Kaam3 En réponse à : Modification des Constitutions en Afrique : les Etats-Unis mettent en garde

      BIEN DIT, MON FRÈRE... POUR INFO, SI LES USA VEULENT DES PAYS SANS HOMMES FORTS, JE LES GUIDE VERS L’ARABIE SAOUDITE. LÀ-BAS, LA FEMME NE PEUT MÊME PAS CONDUIRE UNE VOITURE OU VOTER. ET ON EXÉCUTE POUR SIMPLE PRISE DE DROGUE. QUILS AILLENT INSTAURER LE VOTE AU SUFFRAGE UNIVERSEL LÀ-BAS ...

      Répondre à ce message

      • Le 12 juillet 2014 à 11:01, par NABIIGA En réponse à : Modification des Constitutions en Afrique : les Etats-Unis mettent en garde

        Hypocrite. L’Arabie Saoudite n’est pas une démocratie. C’est une monarchie. Si c’et ce que tu veux pour le Burkina, Blaise n’allait jamais être à la Tête d’un village. Il n’est ni prince mossi ni rien. Maintenant, si vous proclamer ainsi votre souveraineté, dite à Blaise de Boycotté le prochain sommet Afrique - USA. Bande de nullards.

        Répondre à ce message

    • Le 13 juillet 2014 à 05:14, par Bouldoc En réponse à : Modification des Constitutions en Afrique : les Etats-Unis mettent en garde

      Salut mr Electron 1er, j’espere que tu connais votre rang mondial si oui et tu es fier. C’est par rapport a quel nation tu parle, un 1er mondial, ne soit pas jalous. Un dernier qui est jalous du 1er de la classe et qui ne demande pas d’explication reste dernier. Vous etes partisant des moindre effort si je mange aujord’hui tanpis pour demain. Ne soit pas jalous laisse pour toi et regarde la souffrance des generations a venir.

      Répondre à ce message

  • Le 11 juillet 2014 à 13:49, par cogito ergo sum En réponse à : Modification des Constitutions en Afrique : les Etats-Unis mettent en garde

    Votre sommet qu’il se tiennent sans ou avec ceux dont vous qualifier de mauvais élèves ou pas sachez seulement que notre décision est ferme,si le président est là jusque là c’est parce que c’est le peuple qui l’a voulu car nous sommes en démocratie a moins que vous venez nous prouvez le contraire.Donc de grâce que chacun s’occupe de ses ban-lieux.

    Répondre à ce message

  • Le 11 juillet 2014 à 14:01, par chef de classe En réponse à : Modification des Constitutions en Afrique : les Etats-Unis mettent en garde

    Nous sommes dans un pays d’environ 17 millions d’habitants,la population étant majoritairement jeune nous sommes environs 12 millions a pouvoir se décider et si parmi ces 12 millions 7 millions sont pour monsieur Compaore je ne vois pas de raison pour que vous venez décider le contraire,a chacun son problème,a chacun son affaire.

    Répondre à ce message

  • Le 11 juillet 2014 à 14:04, par Mitiba En réponse à : Modification des Constitutions en Afrique : les Etats-Unis mettent en garde

    Il est temps que le CDP présente un autre candidat pour 2015.
    J’espère qu’ils nous présenterons quelqu’un de valable comme Djibril Bassolet.

    Répondre à ce message

  • Le 11 juillet 2014 à 14:07, par tenga En réponse à : Modification des Constitutions en Afrique : les Etats-Unis mettent en garde

    les Américains ont donné leur avis, on attend les français. je suis presque certain qu’ils vont nous égarer (s’ils s’expriment !) à travers des tournures digne de Voltaire. En mon fort interieur je ne suis meme pas inquièt pour mon pays, jai foi que nos dirigeants (opposition comme parti au pouvoir) vont nous conduire dans un Burkina serein et paisible. Aucun n’a interèt a emmerder le peuple, car nous somme fort et si on nous ennuis on réagit tel un volcan en eruption et on remet l’ordre partout !

    Répondre à ce message

  • Le 11 juillet 2014 à 14:07, par frivola En réponse à : Modification des Constitutions en Afrique : les Etats-Unis mettent en garde

    Ke les Americains se mailent de leurs histoires,nous on est independant, ce n ai plu la colonisation pour venir nous dire, fais-ca, fais ca.Si nous le peuple de Broukina on veu Blaise il sera president juska son tombo.Ais-ce ke nous on lai dit fait comme ca comme ca
    a koz de eux,le balai citoien et les otres chiens opposants,mon cheri ki a ete elu senateur, ne peu pa m envoyer faire choping a Paris en france alors que il a promis a moi et sa femme.Il a meme problem pour payer mon loyer maintenan, c est koica meme.

    Répondre à ce message

  • Le 11 juillet 2014 à 14:14, par kalkuto En réponse à : Modification des Constitutions en Afrique : les Etats-Unis mettent en garde

    Blaise n’a qu’à faire pardon et rentrer dans l’histoire

    Répondre à ce message

  • Le 11 juillet 2014 à 14:17, par réciproque fausse En réponse à : Modification des Constitutions en Afrique : les Etats-Unis mettent en garde

    De quoi je me mêle,j’ai entendu dur que vous êtes les gendarmes du monde mais sachez que chacun a son terminus et là sera votre terminus,je ne comprend pas cette ingérence dans les affaires des autres alors que personne ne peut foutre le nez dans la votre.

    Répondre à ce message

    • Le 11 juillet 2014 à 14:52, par la verite En réponse à : Modification des Constitutions en Afrique : les Etats-Unis mettent en garde

      la france ne peut jamais aller contre ce que les etats unis disent .vous qui etes etrain de parler mal de l amerique preparez vous a travailler de votre tete et des vos dix doigts car blaise compaore ne plus president apres 2015 .merci encore oncle sam

      Répondre à ce message

    • Le 11 juillet 2014 à 16:18, par DAO En réponse à : Modification des Constitutions en Afrique : les Etats-Unis mettent en garde

      Demandez à GBAGBO ce que lui a coûté son entêtement ?

      Tous les amis du peuple burkinabé doivent lu i venir en secours pour sauver notre démocratie.

      En 2015 c’est la fin pour Blaise ; bye bye Président. Ce n’est pas compliqué.

      Répondre à ce message

      • Le 11 juillet 2014 à 17:10, par samiratou En réponse à : Modification des Constitutions en Afrique : les Etats-Unis mettent en garde

        Je pense que tu te trompe sujet GBAGBO n’est pas a comparer a BLAISE lui il a perdu dans les urnes tu le sais bien !!!!

        Répondre à ce message

        • Le 12 juillet 2014 à 08:34, par SOYONS_SINCERES En réponse à : Modification des Constitutions en Afrique : les Etats-Unis mettent en garde

          Qui te dit qu’il a perdu ? C’est faux Gbagbo a gagné les élections. On lui a fait seulement la force. Si les USA veulent ce n’est pas compliqué de venir enlever Blaise. Ils peuvent venir le kidnapper et l’emmener à Guantanamo sans qu’aucun même ne le sache. Ils sont forts pour tout. BALA KEITA était là à Ouaga en tant que réfugié politique mais les simples petits ivoiriens sont venus l’égorger dans sa chambre tout tranquillement à la barbe de Blaise. Il n’y aucune sécurité ici. Arrêter de vous glorifier à parler de votre souveraineté. Grace aux américains nous ne sommes pas mort de faim (riz,farine de mais, lait en poudre, etc, CATHWEL dans les écoles ). Et puis nos prêts à la Banque Mondiale et autres viennent d’eux. Les multiples aides viennent de l’extérieur. Nous ne pouvons pas fonctionner une année durant sans leur aide. Vous avez tué TOM SANK, celui qui voulait qu’on s’affranchisse de l’assistanat. Vous n’etes pas souverains.

          Répondre à ce message

  • Le 11 juillet 2014 à 14:27, par petit marteau En réponse à : Modification des Constitutions en Afrique : les Etats-Unis mettent en garde

    Prince Machiavel disait que je cite"Un prince s’il est sage doit savoir se conduire en tous temps et en toutes manières de sorte que ses sujets aient besoin de lui. Ils seront ainsi mieux disposés à le servir avec zèle et fidélité"pour ainsi dire que ceci reflète exactement l’image de notre président,alors tant qu’il sera ainsi tant qu’on sera prêt a servir notre monsieur Compaore.

    Répondre à ce message

  • Le 11 juillet 2014 à 14:36 En réponse à : Modification des Constitutions en Afrique : les Etats-Unis mettent en garde

    Un pays pauvre très endetté qui vit grace à la solidarité international, ne peut se permettre de s’enteter avec l’oncle SAM. FMI, c’est eux, Banque mondial, c’est eux, MCA c’est eux, BAD c’est eux ?? Colonisation ou pas, votre champion BC sais ce qu’on appel la REAL POLITIK. Le pot de terre ne va pas se frotter au pot de fer. Yaura meme pas affrontement pour savoir ki est Tigre male ou femelle. Comme ADO est l’homme des américain, il va conseiller a son mentor de ne pas faire. KONNAI !!!!

    Répondre à ce message

  • Le 11 juillet 2014 à 14:58, par LE VIEUX En réponse à : Modification des Constitutions en Afrique : les Etats-Unis mettent en garde

    HAYA !!! Blaise, CDP, FEDAP/BC, F Républicain à bon entendeur salut !

    Répondre à ce message

  • Le 11 juillet 2014 à 15:00, par INTERNATIONALISTE En réponse à : Modification des Constitutions en Afrique : les Etats-Unis mettent en garde

    chers américains,certes votre poids économique et militaire font sans nul doute de vous un État respecter et craint,mais cela ne suffit pas a faire de vous les maitres incontestés de l’univers.Il est d’une principe général en droit international qu’un Etat ne doit pas s’immiscer dans les affaires intérieures d’un autre État en raison de la souveraineté affirmée des États.Le BURKINA FASO étant un État souverain ,merci de le laisser régler ses affaires comme il l’entend.Que chacun cultive son jardin comme l’a dit le sage PANGLOSS.

    Répondre à ce message

    • Le 11 juillet 2014 à 15:26, par QUI_VOIT_CLAIR En réponse à : Modification des Constitutions en Afrique : les Etats-Unis mettent en garde

      Blaise sait ce qui l’attend. Il n’est pas bête pour vous suivre. Il a simplement créé cette situation pour pouvoir partir dans la sauvette parce que autrement sans problème on lui demanderait des comptes sur ses assassinats. Il est un très fin politique. Vous (peuple) qui êtes simplement bêtes et oublieux quand il va dire au dernier moment qu’il respecte la constitution et qu’il ne briguera pas un 3ème mandat vous allez dire que c’est un bon président et pour lui le tour est joué. Il sera libéré de tout tracas et il ira vivre tranquillement au BAHAMAS.

      Répondre à ce message

    • Le 11 juillet 2014 à 15:54, par L’Africain En réponse à : Modification des Constitutions en Afrique : les Etats-Unis mettent en garde

      C’est un principe qui a des exceptions, mon frère ! Et d’ailleurs, il ne vaut pas pour tout type d’Etat, il ne vaut que pour un "Etat souverain". En quoi le Burkina Faso est-il souverain ? Donc, ce principe de non ingérence ne lui est pas applicable !

      Répondre à ce message

    • Le 12 juillet 2014 à 12:33 En réponse à : Modification des Constitutions en Afrique : les Etats-Unis mettent en garde

      Mon frère ce n’est pas une simple histoire de souveraineté c’est une affaire de vie des pauvres personnes que vous allez enlevez quand le peuple va s’opposer à votre magouille qui inquiète les USA sinon les USA s’en fichent de vous autres lâches là !!!!!!!!!!!!!!!!

      Répondre à ce message

  • Le 11 juillet 2014 à 15:01, par Fatou En réponse à : Modification des Constitutions en Afrique : les Etats-Unis mettent en garde

    C’est claire. Les USA ont déjà fait 22 amendements, le Burkina Faso veut faire son 4ème amendements.Où est le problème ?

    Répondre à ce message

    • Le 11 juillet 2014 à 15:38, par lasage rage En réponse à : Modification des Constitutions en Afrique : les Etats-Unis mettent en garde

      le savoir est dificile à savoir quant on a pas le savoir de savoir ce qu’il faut savoir. Dieu nous benisse...............................

      Répondre à ce message

    • Le 11 juillet 2014 à 15:44 En réponse à : Modification des Constitutions en Afrique : les Etats-Unis mettent en garde

      Gros bras mince un Etat souverain et non indépendant, puisqu’on passe notre temps à tendre la main et après, on pille son propre peuple . Comme les dirigeants africains veulent se comporter comme des mômes alors on les prendra comme tels. Tous des inconscients, des cupides des égoïstes, des égocentriques..... y a en marre ! kariiiiiiii saaaaaaaa !

      Répondre à ce message

    • Le 11 juillet 2014 à 16:44, par Fatao En réponse à : Modification des Constitutions en Afrique : les Etats-Unis mettent en garde

      La France ne peut rien dire car c’est aussi sur que Blaise Compaoré à aussi financer des campagnes là bas. Merci les UAS. Nos dirigeants se cachent toujours derrière la mot souverain pour faire du n’importe quoi. Le jour que Blaise va parler de referendum, je vous assure qu’il aura tout gâter. Donc, c’est mieux de commencer à placer quelqu’un de son cdp en 2015 avant qu’il ne soit totalement tard. Vive et vive l’Alternance.

      Répondre à ce message

    • Le 12 juillet 2014 à 07:52, par karimof En réponse à : Modification des Constitutions en Afrique : les Etats-Unis mettent en garde

      Ma chère Fatou vous n’avez rien compris. les amendements apportés à la constitution des USA sont tous d’intérêt national. Au Burkina, vous voulez modifier la constitution pour un seul homme (pour le blaiso). Il est temps pour le cdp de se trouver un autre candidat par exemple Kadré Désireé Ouedraogo ou Ouattara Soungalo ou encore François Comparé héééééééé !
      Sous d’autre cieux (Côte D’Ivoir), des faucons comme vous s’exprimaient de la sorte et on sait où sa conduit ce pays.
      Vous connaissez mal votre blaiso il a trop peur de l’opinion internationale. il ne va pas convoquer le corps électoral pour la modification de l’article 37.

      Répondre à ce message

  • Le 11 juillet 2014 à 15:38, par LECITOYEN En réponse à : Modification des Constitutions en Afrique : les Etats-Unis mettent en garde

    Monsieur les très très démocratiques,merci pour votre point de vue même si on n’en avait pas besoin.De toutes les façons on n’a pas besoin de vous pour régler nos problèmes,nous en sommes capable nous même.Que chacun fasse son ménage de son coté.

    Répondre à ce message

    • Le 11 juillet 2014 à 16:20, par SING En réponse à : Modification des Constitutions en Afrique : les Etats-Unis mettent en garde

      Nous somme un pays indépendant nous sommes un pays indépendant. Vous pensez que les USA vont se sacrifier prendre l’argent du contribuable américain vous donner pour que vous les utilisiez pour des futilités. Et dans dans tout ça ils parlent d’ingérence. Le cas BAGBO vous a pas servi. Eux (les jeunes du FPI)aussi parlaient d’ingérence.Aujourd’hui ils sont où ? Qui trop ambrasse mal étreint.Vous ne pouvez jamais arrêter ce processus d’alternance en cours dans ce pays. Vous pouvez vous chatouiller pour rire,en achetant des gens pour qu’ils viennent à vos meeting mais au font de lui même(Blaise COMPAORE) à moins qu’il ne veuille se suicider, sait que plus rien ne sera comme avant pour lui mais aussi pour le CDP.

      Répondre à ce message

  • Le 11 juillet 2014 à 15:59, par DAO En réponse à : Modification des Constitutions en Afrique : les Etats-Unis mettent en garde

    En Afrique du Sud pour les obsèques de Nelson Mandela. Il (OBAMA) a averti tous ceux « qui se réclament de Madiba mais se gardent de mettre en pratique la moindre réforme pour endiguer les inégalités. Les cyniques qui osent parler de Liberté, une liberté qu’ils n’accordent pas à leur peuple ».

    Blaise avait dit que la vie de Mandela fut un école pour lui.

    Répondre à ce message

    • Le 11 juillet 2014 à 16:29, par Derrida Deux En réponse à : Modification des Constitutions en Afrique : les Etats-Unis mettent en garde

      Le Matib fut une ecole pour lui mais vous ne connaissez pas ce qu’ on appelle faire l’ ecole buissonniere ? Blaise a ete mis dans cette ecole mais il a feinte tous les cours. Il n’ a donc rien appris. Mais cyniquement,il croit etre un ancien eleve de l’ Ecole Madib le Geant. Pincez - le pour qu’ il se reveille. Cher President, on t’a mis dans cette ecole et tu t’ es demis de cette ecole.

      Répondre à ce message

  • Le 11 juillet 2014 à 16:07 En réponse à : Modification des Constitutions en Afrique : les Etats-Unis mettent en garde

    FATOU, le problème est que nous modifions pour qu’une personne ou un parti reste indéfiniment au pouvoir et eux (les américains) modifient pour empêcher qu’une personne ou un parti reste indéfiniment au pouvoir. Tu vois maintenant le problème ?

    Répondre à ce message

  • Le 11 juillet 2014 à 16:16, par soutonghnoma En réponse à : Modification des Constitutions en Afrique : les Etats-Unis mettent en garde

    hé si le ridicule tuais si c’est pour manger le riz et rouler sur le goudron des américains là on est pas souverains mais s’il s’agit de vous dire la vérité, chacun prend son vuvuzela pour parler de souveraineté vous avez déjà donner un seul kopeck au peuple américain ? Pauvre de nous chacun crient juste pour défendre son gombo sans se sourciller de l’avenir de nos enfants tout en oubliant que nous sommes tous des mortels mais continué de rêver le réveil sera douloureux pour certains demander en COTE D’IVOIRE à coté l’exemple est devant vous mais il est difficile de réveillé quelqu’un qui ne dort pas à bon entendeur salut

    Répondre à ce message

    • Le 11 juillet 2014 à 17:00, par sourgomde En réponse à : Modification des Constitutions en Afrique : les Etats-Unis mettent en garde

      Je te demande de mener juste un peu de réflexion dans ce que tu dis car les fausses promesse aux quelles tu pense avoir de la part de ceux qui t’utilisent notamment l’opposition est une illusion et ton réveil sera fatal.Si tu pense que les américains aiment le Burkina sans intérêt demande leurs nationalité et tu verras la réponse.

      Répondre à ce message

  • Le 11 juillet 2014 à 16:24, par DAO En réponse à : Modification des Constitutions en Afrique : les Etats-Unis mettent en garde

    Les autres ont le soucis de respecter leurs lois, pourquoi pas nous ?

    Ce sont des bêtises de dire que les USA ne connaissent pas notre constitution. On n’a pas besoin de connaitre une loi par la respecter. Il est dit que nul n’est censé ignoré la loi.

    Blaise et son entourage ne sont pas sur une bonne voie. En 2005 il a refusé de partir. 10 ans sont vites passés. A nouveau il se retrouve face à son destin. S’il partait en 2005 en 2010 déjà personne ne pouvait lui refuser le droit être à nouveau candidat.

    Répondre à ce message

  • Le 11 juillet 2014 à 16:30, par Glaucus En réponse à : Modification des Constitutions en Afrique : les Etats-Unis mettent en garde

    Moi j’aime les Américains ! Ils ont une grande expérience des luttes politiques. Ils savent qu’un président ne doit pas trop durer au pouvoir. Y a mon ami qui était même ambassadeur dans leur pays, mais dommage, il n’a rien appris côté démocratie, patriotisme ; ce qui fait qu’il est venu raconter sa vie dans un stade vide avec une histoire de vache, lait toujours bon... Mon fils est encore actuellement aux USA (je n’aime pas notre pays, car il fait trop bon vivre avec de très bonnes universités, des hôpitaux partout, des voies bitumées, courant en permanence ... que nous avons réalisés dans ces 28 ans de dur labeur acharné), je veux qu’il voie ne serait-ce qu’un peu la souffrance qu’endurent les Américains de ne pas pouvoir avoir pour plus de 08 ans au pouvoir un homme/femme grâce à qui ils sont les premiers sur la terre. Pire, ce dernier, pendant son exercice, n’a même pas droit à ces flatteries du genre de titres engluants SON EXCELLENCE MONSIEUR LE PRÉSIDENT DE LA REPUBLIQUE, Monsieur...

    Répondre à ce message

  • Le 11 juillet 2014 à 16:33, par baaba En réponse à : Modification des Constitutions en Afrique : les Etats-Unis mettent en garde

    Vous savez les AMÉRICAINS La, ils mettent toujours les autres dans des problèmes et ils les laissent avec,exemples à l’appui AFGHANISTAN,IRAK ET même SOUDAN DU SUD .
    Réfléchissez quand ils parlent de démocratie des autres pays.
    Prudence,prudence et prudence !!!!!

    Répondre à ce message

    • Le 11 juillet 2014 à 16:42, par hyac En réponse à : Modification des Constitutions en Afrique : les Etats-Unis mettent en garde

      Les Africains sont les otages d’autocrates maquillés en démocrates.

      Répondre à ce message

    • Le 11 juillet 2014 à 23:05, par J.Verges En réponse à : Modification des Constitutions en Afrique : les Etats-Unis mettent en garde

      C’est pas parce que le Burkina Faso reçoit de l’aide des USA qu’il perd sa souveraineté par ce fait. Citez un seul Etat du monde qui se suffit à lui même sans un appui extérieur. Que les USA se mêlent des questions de coopération et se limitent là. La question de la révision constitutionnelle n’en fait pas partie. NOUS SOMMES SOUVERAINS et aucune convention d’aide, de dons ou d’appui divers ayant pour contrepartie la renonciation à cette souveraineté ne nous lie à aucun Etat du monde.Il faudrait que certains concitoyens sachent que c’est pas un seul homme qui modifiera la Constitution mais c’est le peuple souverain qui sera appelé à décider en la matière une fois l’initiative prise par qui de droit.

      Répondre à ce message

    • Le 12 juillet 2014 à 00:47 En réponse à : Modification des Constitutions en Afrique : les Etats-Unis mettent en garde

      Donc on doit laisser la dictature s’ installer par peur ?

      Répondre à ce message

    • Le 12 juillet 2014 à 03:05, par passektalle En réponse à : Modification des Constitutions en Afrique : les Etats-Unis mettent en garde

      ah ne dit on pas que les même causes produisent les même effets ; on sent déjà les partisans de Bagbo( les patriotes ou souverainistes) d’un cote et le peuple ivoirien ou le pays réel de l’autre. au temps de Bagbo les patriotes disaient que l’ONU, france et USA font l’ingerence, et qu’ils sont souverains ; heureusement la suite on la connait. ceux qui ont toujours refuse la verite sont rattrapés par la verite de l’ONU(la cour de la Haye) ; il sera de meme au Burkina avec des souverainistes de la cour de la Haye bientot. continuer a chanter que devant ces maĩs vous ne perderiez rien pour attendre. bon entendeur, salut

      Répondre à ce message

  • Le 11 juillet 2014 à 18:21, par l’ami du peuple En réponse à : Modification des Constitutions en Afrique : les Etats-Unis mettent en garde

    Ah c’est un avertissement

    Répondre à ce message

    • Le 11 juillet 2014 à 22:00, par simple En réponse à : Modification des Constitutions en Afrique : les Etats-Unis mettent en garde

      Ce n’est pas seulement un avertissement. C’est ce qu’on appelle du "Direct speach" diplomatique.
      Je comprends pas le noir. Dieu lui a donné un sous sol riche envié par les occidentaux, des muscles, L’intelligence d’adaptation rapide dans n’importe quel milieu mais pourquoi diantre l’africain aime toujours mettre son destin entre les mains des autres ?
      On n’a traité Bgagbo de boulanger à l’époque alors dites moi comment appellera t on celui qui ne veut pas respecter la constitution qu’il a lui même eu la chance de manipuler à l’époque pour être en place.Question : l’a t il mal manipulé ? C’est dur l’africain. Le président compaoré va dribler certaines personnes qui n’ont pas compris l’évolution. Vous le voyez entrain de foutre son pays en l’air et mettre en péril la sous région ? Les impérialistes ne le laisseront pas faire.Les intérêts sont énormes et Les choses bougent rapidement aujourd’hui. Je pense qu’au Burkina le plan B est en marche. Entendons de voir....

      Quand je lis certains posts, je trouve pathétique leur point de vue. Les américains vous rappelle le minimum pour un développent durable. Ce qui signifie le respect des textes de bases que vous avez librement mis en place. Pourquoi jouer aux griots des chefs d’Etats qui ignorent ou oubli qu’ils sont des mortels.

      Répondre à ce message

    • Le 12 juillet 2014 à 00:28, par veritas En réponse à : Modification des Constitutions en Afrique : les Etats-Unis mettent en garde

      lol le gendarme du monde qui avertie ki ???

      lorsque bush a fais invalide les bultins a miami pour gagner !!!!!

      je ne peux recevoir d avertisement d un etat gangster qui fais la guerre pour vendre ces armes

      vive blaise vive 2015 avec modif du 37 par voix du peuple

      Répondre à ce message

    • Le 12 juillet 2014 à 03:21, par la verite En réponse à : Modification des Constitutions en Afrique : les Etats-Unis mettent en garde

      Seigneur notre Dieu, toi qui est pitie et misericorde ;
      toi qui est lent a la colere et pleine de bonte nous te supplions :
      Benis nous, qui sommes tes enfants ;
      Protege nous de tout mal ;
      et guide toujours nos pas vers les sentiers du bonheur ;
      Seigneure Dieu tout puissant, Benis le Burkina Faso.
      Amen !

      Répondre à ce message

  • Le 11 juillet 2014 à 18:22, par laloi En réponse à : Modification des Constitutions en Afrique : les Etats-Unis mettent en garde

    Merci beaucoup, nous avons besoin de votre soutien pour nous debarasser de CES voyous

    Répondre à ce message

  • Le 11 juillet 2014 à 18:44, par SIMBS En réponse à : Modification des Constitutions en Afrique : les Etats-Unis mettent en garde

    Le mercure monte. Attention au passage en force. Nous savons ce que cela donne generalement. La constitution garantit la stabilite du pays et indique la nature de notre Etat, une republique. Modifier cette constitution c’est priver le peuple de son droit de choisir librement son dirigeant.

    Répondre à ce message

  • Le 11 juillet 2014 à 18:46, par SIMBS En réponse à : Modification des Constitutions en Afrique : les Etats-Unis mettent en garde

    Le mercure monte. Attention au passage en force. Nous savons ce que cela donne generalement. La constitution garantit la stabilite du pays et indique la nature de notre Etat, une republique. Modifier cette constitution c’est priver le peuple de son droit de choisir librement son dirigeant.

    Répondre à ce message

  • Le 11 juillet 2014 à 19:03, par Wigou En réponse à : Modification des Constitutions en Afrique : les Etats-Unis mettent en garde

    Voilà qui est clair ! C’est en cela que j’adore les américains:pas de détours.Ils sont du coté de la vérité et de la justice. En plus c’est eux qui payent la pots cassés à chaque fois à essayer de venir en aide à des gens qui se comportent comme des enfants ! Le monde a changé, et ceux qui se croyaient plus intelligents en 1987 ont aujourd’hui à faire à des gens qui depuis ce temps ont beaucoup appris, certainement mieux qu’eux. Si on enlève 27 ans de l’age de beaucoup d’internautes intervenant dans le débat il ne restera sans nulle doute pas grand chose. Nous savons ce que c’est que la démocratie, la vraie non pas celle de l’exploitation des masses paysannes incultes qu’on ramasse comme du bétail, motivées seulement par 1 000 FCFA, un chapeau, une casquette, un pagne, quelques kilos de riz, quelques grammes de thé et que sais-je encore ? Il y a des gens qui parlent de peuple, qui c’est le peuple ? Qui sait que ce peuple qui réclame le référendum ? Foutaises oui ! Aux USA même, pays démocratique par excellence, pour ne pas laisser des masses analphabètes et autres aventuriers s’accaparer de la tete du pays, ce sont des grands électeurs qui élisent le Président, il ne faut pas l’oublier. C’est à dire que ce sont des personnes éclairées qui le font ! Pas des paysans et autres analphabètes dont on exploite l’ignorance et l’indigence comme c’est le cas présentement au Burkina Faso, afin de leur extorquer leurs voix, vous voulez nous parler du peuple souverain qui décident ? Du verbiage et de la réthorique creuse oui !. Tous ceux qui réclament aujourd’hui un pseudo référendum sont ceux qui sont directement ou indirectement des obligés du système Compaoré. Ce sont des gens qui grace à des bourses quémandées par leur papa ou à l’argent volé par leur Papa ont pu tranquillement se retrouver dans les pays occidendaux et nord américains et qui présentement ne rêvent que d’une seule chose : que Blaise reste éternellement au pouvoir afin que leurs situations frauduleuses puissent se perpétuer. Il ne souhaitent que le règne de la médiocrité, du népotisme et de la gabégégie. C’est quoi ça un homme qui reste au pouvoir pendant 27 ans et qui n’est pas fatigué si réellement il sert son peuple au lieu de se servir lui-même ? Blaise Compaoré peut-il nous dire que lui il aime plus le Burkina Faso que John Jerry Rawlings n’aime le Ghana ? Nous en tout cas, nous sommes ici au Faso et attendons de pied ferme que Blaise s’aventure à annoncer une date pour le réferendum. Nous quitterons la parole pour passer aux actes afin de défendre ce que nous avons de plus cher, c’est à dire notre Patrie pour le bonheur future de nos frères, soeurs fils et filles,dans l’égalité et la justice sociale. Le terminus de Blaise Compaoré c’est 2015. Il n’utilisera pas un seul centime de notre argent pour organiser un quelconque referendum car en tant que pays pauvre très endetté tendant partout la main aux autres, nous avons besoin de cette somme pour nos hopitaux, dispensaires, écoles, maternités, routes retenues d’eau et autres. Son mandat est fini après 27 ans de ruse. Qu’il le comprenne et qu’il s’en aille de lui-meme avant que nous ne lui indiquons la sortie à notre manière. Merci aux USA de soutenir la lutte des peuples !

    Répondre à ce message

  • Le 11 juillet 2014 à 22:29, par KONAN En réponse à : Modification des Constitutions en Afrique : les Etats-Unis mettent en garde

    Le burkina c’est le burkina et non les états unis ici au faso nous sommes libres de faire ceux que l’on veut donc ces américains n’ont qu’aller réparer les erreurs qu’ils ont fait en IRAK et en libye

    Répondre à ce message

  • Le 11 juillet 2014 à 23:09, par petit lion En réponse à : Modification des Constitutions en Afrique : les Etats-Unis mettent en garde

    que les president africain essais de prendr lexemple des etat unie sinon sa va sempiré avec leur histoir de modification.entouca vive la paix en afriq et au burkina.

    Répondre à ce message

  • Le 11 juillet 2014 à 23:11, par petit lion En réponse à : Modification des Constitutions en Afrique : les Etats-Unis mettent en garde

    que les president africain essais de prendr lexemple des etat unie sinon sa va sempiré avec leur histoir de modification.entouca vive la paix en afriq et au burkina.

    Répondre à ce message

  • Le 11 juillet 2014 à 23:27 En réponse à : Modification des Constitutions en Afrique : les Etats-Unis mettent en garde

    God bless the USA and Burkina Faso. La reaction des USA etait attendee et elle est tombee et de maniere tres Claire. Nous ne comptons pas sur les autres pour s’etre rendu massivement au Stade le 31 mai dernier ; neanmoins nous aimons la verite d’ou qu’elle vienne. Les USA seront toujours un Grand pays s’ils prennent les positions justes. Pour les naïfs qui parlent d’ingerance, les USA ont ce devoir. Quand vous allez pouvoir manger a votre faim, vous pourrez demander a ce qu’on vous laisse tranquile. Les USA sont de plus en plus respectables par ses positions nobles.
    Les Revisionistes doivent arreter leurs interventions par un candidat hors la loi en 2015.

    Répondre à ce message

  • Le 12 juillet 2014 à 01:37, par La citoyenne En réponse à : Modification des Constitutions en Afrique : les Etats-Unis mettent en garde

    Ah ba ! Baaba, tu dis que les Américains aiment vous mettre dans des problèmes. Et pourtant quand ils vous invitent au sommet USA-Afrique, vous êtes fiers ; et votre Blaise est aussi fier de courir pieds nus avec cravate pour devancer les autres. Si vous êtes souverains, organisez un sommet Afrique-USA chez vous. Ou bien essayez de créer des problèmes aux américains ; vous verrez qu’ils sont intègres et francs. Obama visite des restaurants et kiosques ; mais quel maire peut se promener librement chez vous ? Vous connaissez bien vos échecs. Alors, écoutez-les.

    Répondre à ce message

    • Le 12 juillet 2014 à 09:31, par Bassirou semde En réponse à : Modification des Constitutions en Afrique : les Etats-Unis mettent en garde

      Mon cher CITOYEN si tu penses toujours au stade ou nous somme que c’est les américains qui sont tes maitre alors je te conseil de vite te réveiller de ton sommeil car ces gens poursuivent juste des intérêt.Juste maitre le feu afin de pouvoir exploiter nos ressources naturelle.Si notre président a été invité a leurs sommet c’est une c’est parce qu’il est un grand homme capable de proposer des idées.Rassures toi que BAISE sera ton président en 2015.

      Répondre à ce message

  • Le 12 juillet 2014 à 04:31, par Ninkre En réponse à : Modification des Constitutions en Afrique : les Etats-Unis mettent en garde

    Ngaw le Lion de la foret a parler.blaise Obama a parle et il tient tjrs parole.celui la ki disait ke c est eux ki avaient les armes au Burkina voila ceux ki ont les vrais armes dans le monde ki ont parle.Dormons tranquille maintenant peuple du Burkina.Le lion de la foret a parle aux fakes lions...Ngaw yeux connait bagage ki est Lourd.

    Répondre à ce message

  • Le 12 juillet 2014 à 05:57, par de kit En réponse à : Modification des Constitutions en Afrique : les Etats-Unis mettent en garde

    Toison ceux qui continu d penser que blaise sera candidat en 2015 se troupe.ils seront les plus déçus parce que blaise va jamais appelé au référendum

    Répondre à ce message

  • Le 12 juillet 2014 à 06:28, par dani6969 En réponse à : Modification des Constitutions en Afrique : les Etats-Unis mettent en garde

    Aujourd’hui vous commencez a sortir l’argument de souverainete’. Quand vous prenez leurs argent pour organiser vos Meeting et distribuer les 2000 Francs pour que les necessiteux viennent voir des concerts au stade, vous n’avez pas une seconde pense’ que ces americains allaient avoir un droit de regard sur votre politique alors. Je vais meme plus loin, ils sont entrain d’etablir une liste de ceux qui vont passer ä la TPI. Ceux qui s’agitent beaucoup pour la Revision de la constitution. Tous ceux qui ont lance’ un defi contre les americains ont toujours perdu et vous le savez bien. C’est comme ca

    Répondre à ce message

  • Le 12 juillet 2014 à 06:35, par le président En réponse à : Modification des Constitutions en Afrique : les Etats-Unis mettent en garde

    Les USA ont dit tt haut ce que les burkinabe ont déjà dit. Je ne vois pas pourquoi on parle d’imposition.

    Répondre à ce message

  • Le 12 juillet 2014 à 06:45, par dani6969 En réponse à : Modification des Constitutions en Afrique : les Etats-Unis mettent en garde

    Il est indispensable que le CFOP organise une marche pour soutenir la Position americaine par Rapport a cette constitution. On verra bien si le CDP aussi sa marche

    Répondre à ce message

  • Le 12 juillet 2014 à 06:56, par dani6969 En réponse à : Modification des Constitutions en Afrique : les Etats-Unis mettent en garde

    Je suis persuade’ que beaucoup de cadres de CDP qui soutenaient la modification de l’article 37 vont commencer a etre discret maintenant. On se connait ici au Burkina

    Répondre à ce message

  • Le 12 juillet 2014 à 07:05, par LE PAG . En réponse à : Modification des Constitutions en Afrique : les Etats-Unis mettent en garde

    C’est bien ce que raconte les États Unis ,mais pour moi ce n’est qu’un point de vue car cette declaration ne s’impose pas forcément aux gouvernements africains.Cest aux africains eux mêmes de décider de l’avenir de leur nation. D’abord nous n’avons pas les mêmes niveaux de développement pour qu’il nous impose quoi que ce soit ,ensuite eux mêmes aux vu des crises actuelles qui entourent tout le monde entier(Israël ,Afghanistan,Irak .....) on se pose souvent la question de savoir si eux même leur manière de gérer les différentes crises est nécessaires ???? Sont ils eux mêmes crédibles ? Doit on les écouter ??? Comment se fait t’il que la ils sont passés ,la guerre persiste toujours ? Donc on peut les écouter et faire notre analyse nous même .

    Répondre à ce message

  • Le 12 juillet 2014 à 07:43, par Bapio En réponse à : Modification des Constitutions en Afrique : les Etats-Unis mettent en garde

    Mobilisons nous pour defendre notre peuple. Il est capable de decider de son avenir. Sadam, kadhafi et autres ont fait les frais de l ingerence imperialiste dans leurs affaires nationales et ce sont les citoyens qui en souffrent aujourd hui.

    Répondre à ce message

  • Le 12 juillet 2014 à 08:07, par BURKINA EMERGENT En réponse à : Modification des Constitutions en Afrique : les Etats-Unis mettent en garde

    Amour propre mis de côté, Chirac quelque part n’avait t’il pas raison quand il disait que la démocratie est un luxe pour l’Afrique : nous avons le don de l’exagération et de l’amalgame : quand les choses sont d’une simplicité infantile nous les compliquons et quand elle sont d’une complexité évidente nous les trouvons simple et pensons que c’est maïs. Les peuples intelligents savent lire l’histoire de l ’humanité pour éviter de tomber dans des pièges déjà vécu ailleurs et accélèrent ainsi leur développement.

    Répondre à ce message

  • Le 12 juillet 2014 à 08:33, par truth En réponse à : Modification des Constitutions en Afrique : les Etats-Unis mettent en garde

    Les USA ont bcp plus de pbs a gerer chez eux, fusillades, folie,pauvrété homosexuels et j’en passe. Il faut que les africains comprennent que leurs ennemis communs restent la France et les USA. A bas ces hiboux aux yeux gluants !!!!

    Répondre à ce message

  • Le 12 juillet 2014 à 08:39, par Beauriche En réponse à : Modification des Constitutions en Afrique : les Etats-Unis mettent en garde

    On dirait que ya quelqun qui c’est pris dans son propre piège la vraie souveraineté c’est sa vous avez détruit le 15 octobre 1987 pour l’amour du ciel coller nous la paix avec vos histoires de souveraineté et de démocratie qui dit pas son nom

    Répondre à ce message

    • Le 12 juillet 2014 à 10:15, par Djeloulou En réponse à : Modification des Constitutions en Afrique : les Etats-Unis mettent en garde

      Revois le grand Larousse et tu sauras la la définition de la souveraineté !sinon tu es entrain de déliré en nous ramenant en 1987.

      Répondre à ce message

    • Le 12 juillet 2014 à 10:39, par la vérité le vrai En réponse à : Modification des Constitutions en Afrique : les Etats-Unis mettent en garde

      La vérité fo pas utiliser mon pseudonyme cherche un autre et vite vous volez les pseudo des gens puis vous raconter du n’importe quoi sur là toile. cherche un autre pseudo.

      Répondre à ce message

    • Le 12 juillet 2014 à 11:17, par J.Verges En réponse à : Modification des Constitutions en Afrique : les Etats-Unis mettent en garde

      Les USA sont de nos jours une véritable démocratie bâtie sur des siècles de sacrifice, de succès dans les reformes. ils ont aussi leurs pages de scandales, de crimes, d’assassinats et de divers complots politiques. Le Burkina peut s’inspirer des bons exemples des USA mais n’a pas de leçons de démocratie à recevoir de leur part. Le peuple Burkinabè n’a pas besoin de leur mise en garde pour respecter sa Constitution. S’il y a lieu de modifier l’art. 37, l’essentiel est que cela se face dans le respect des voies constitutionnelle et que la volonté de la majorité soit respecté. En RCI le peuple s’est exprimé et c’est dans la détermination de la majorité qui posait problème que les forces extérieures sont légitimement intervenues pour des raisons humanitaires qui ne laissaient indifférente personne. Le pays des hommes intègres n’est pas dans ce contextes et si la classe politique divisée se réfère au peuple pour la départager nous pourrons offrir un modèle dans des situations où beaucoup de Nations ont sombré.

      Répondre à ce message

  • Le 12 juillet 2014 à 11:38, par Anne-Marie En réponse à : Modification des Constitutions en Afrique : les Etats-Unis mettent en garde

    Vraiment des gros bebes quoi !!! c’etait l’occasion pour tous ces messieurs et dames qui se disent panafricain de sortir ensemble et dire aux occidentaux d’aller se faire voire ailleurs. Et puis vous etes surpris qu’ils nous dominent. Pourquoi ils n’imposent rien au Barhein, Arabie Saoudite ....
    Leur truc "marche" dans leur contexte, pourquoi vouloir exporter ca dans d’autres realites ? C’est pour pouvoir dominer et maitriser tout. Et nous Africains on n’a rien compris. Il faudra qu’on regle nos problemes nous meme si on pretend etre independant et souverain. Vraiment je vous laisse mediter

    Répondre à ce message

    • Le 12 juillet 2014 à 13:39, par J.Verges En réponse à : Modification des Constitutions en Afrique : les Etats-Unis mettent en garde

      beaucoup de concitoyens confondent souveraineté et omnipotence (attribuée à Bon Dieu), indépendance et isolationnisme (attribué au diable). Prouvez aux USA que le Burkina Faso ne leur apporte rien et aux autres Etats la même chose. Du même coup, vous parviendrez à les amener à retirer toutes leurs représentations diplomatique de notre pays. Y’a des misérables, des chômeurs aux USA, des clochards en France, des sans abris. mais ils sont souverains non ? Ces mêmes réalités qui amènent certains Burkinabè à dire que le Faso n’est pas souverain ou indépendant et doit marcher aux pas des puissances mondiales. quelle honteuse COMPLEXE ! Si les USA ou la France laisse ses misérable pour venir chez nous c’est pas par amour. Pour qu’un africain puisse séjourner chez eux c’est comment d’abord ?

      Répondre à ce message

    • Le 12 juillet 2014 à 15:24 En réponse à : Modification des Constitutions en Afrique : les Etats-Unis mettent en garde

      Eh !dirigeants africains ! Quand ils massacrent leur peuple, r a s ; ont les traitent meme de rebelles, traitres... et quand une puissance les rappelle a l’ordre, la ils brandissent le couteau c’est de l’ingerence (laissez nous tuer notre peuple de toutes les facon ce ne sont pas vos frere. L’essentiel est de ne pas toucher a vos interet. Tuez nous donc puisque vous avez les arme

      Répondre à ce message

    • Le 12 juillet 2014 à 17:49, par Vérité pour vérité En réponse à : Modification des Constitutions en Afrique : les Etats-Unis mettent en garde

      Anne-Marie ? Ou âne Mirage ?
      Quelle réflexion de grande honte !
      Le panafricain, le vrai ne réagira jamais contre cette affirmation des américains, surtout en cette période de tentative de tripatouillage dans notre Constitution. Ce ne sont pas les américains qui ont fait notre Constitution. C’est alors honteux qu’ils viennent la garder pour nous. Tu devrais pleurer gros ventre petite tête ! ! !
      Blaise n’a qu’à nous ficher la paix. Il y a des hommes bien plus intelligents que lui qui peuvent gouverner ce pays (Moi-même je peux gouverner ce pays, n’en déplaise à ceux qui ne suivent que la loi de leur ventre).

      Répondre à ce message

    • Le 12 juillet 2014 à 18:06, par omar En réponse à : Modification des Constitutions en Afrique : les Etats-Unis mettent en garde

      Position assez claire et avertisseuse. Ceux qui parlent de souveraineté ne savent pas ce qu’il disent. Nous sommes dans un pays très pauvre et une coupure d’un mois de l’aide extérieure fera sombrer le Burkina Faso. De grâce, ne soyons pas ingrats jusqu’à ce point. Les américains ont beaucoup fait pour nous, ne soyons pas aveuglés par le pouvoir, suivons leur conseil. sinon !!!!!!

      Répondre à ce message

    • Le 12 juillet 2014 à 18:29, par kalifasoulama@hotmail.com En réponse à : Modification des Constitutions en Afrique : les Etats-Unis mettent en garde

      Ho !! pauvres africains, comme j’ai mal pour vous ! raisonnant toujours comme des enfants "nous sommes indépendants, nous n’acceptons aucune ingérence dans nos affaires et patati et patata..." malheureusement, cela me rappel tristement les "patriotes ivoiriens", Et la suite, on la connait...LG à la haie et la vie continue ! j’en viens à me demander de quelle matière le nègre est-il fait ? Il ne fait que réagir là où il doit réfléchir. C’est à ne rien comprendre de ces seydou, Madou et consort... Pauvre Afrique.

      Répondre à ce message

    • Le 12 juillet 2014 à 19:19, par Dire la vérité En réponse à : Modification des Constitutions en Afrique : les Etats-Unis mettent en garde

      Si vous pensez que vous n’avez pas besoin des USA dites à votre indispensable président de ne plus répondre aux invitations de cette nation et surtout dise haut et fort que vous n’avez plus besoin du soutien des USA et autres. Des mendiants chroniques qui se disent indépendants ! Quand la grenouille se compare à l’éléphant, il ya de quoi rire ! D’autres l’ont fait il n’y a pas longtemps ils ont même créé leur monnaie !

      Répondre à ce message

    • Le 12 juillet 2014 à 21:12, par kato kato En réponse à : Modification des Constitutions en Afrique : les Etats-Unis mettent en garde

      ou est la souverainete dun chef de famille qui kemande pour nourrir envoyer ses enft a lecole payer ses employes

      Répondre à ce message

    • Le 13 juillet 2014 à 16:36, par PQ ! En réponse à : Modification des Constitutions en Afrique : les Etats-Unis mettent en garde

      Ma pauvre dame demander à des gens comme vous qui ne réfléchissez pas de régler nos problèmes nous-mêmes revient à nous égorger entre nous, comme des sauvages : et à vous suivre on y va tout droit !!

      Répondre à ce message

  • Le 12 juillet 2014 à 12:05, par yaogo En réponse à : Modification des Constitutions en Afrique : les Etats-Unis mettent en garde

    Modification des Constitutions en Afrique : les Etats-Unis mettent en garde,
    pour moi c’est un mensonge pour nations unis le nations unis était crée en quelle l’année et quelle l’année l’afrique modifier ses constitutions ?

    Répondre à ce message

  • Le 12 juillet 2014 à 12:15, par LE VERDICT FINAL En réponse à : Modification des Constitutions en Afrique : les Etats-Unis mettent en garde

    - Vue la constitution burkinabè du 02 JUIN 1991 entrée en vigueur le 11 JUIN 1991
    - Vue les textes,les différents traités et autres instruments internationaux en vigueur

    - Considérant la position américaine sur le question de modification des constitutions dans les États africains
    - Considérant également les différentes positions et réactions des internautes sur ladite question

    LA COUR retient que :
    - Les américains,suite à leur déclaration,ont violés le principe de non-ingérence ou de non-immixtion dans les affaires intérieures des États,un principe qui se veut international, et sont par conséquent condamnés à se taire.
    - Les internautes,qui ne sont pas reconnaissants pour tout ce que le président COMPAORE à fait et continue de faire pour l’épanouissement des burkinabè et la paix au BURKINA FASO,sont condamnés à se repentir sans délai.
    LA PRÉSENTE DÉCISION ENTRE AUTOMATIQUEMENT EN VIGUEUR Dès SA LECTURE,ET EST IN SUSCEPTIBLE D’APPEL CAR REVÊTUE DE L’AUTORITÉ DE CHOSE JUGÉE.Bonne réception.

    Répondre à ce message

  • Le 12 juillet 2014 à 14:33, par Amza koudougou En réponse à : Modification des Constitutions en Afrique : les Etats-Unis mettent en garde

    Je lance un appel a tout les Burkinabés sans distinction de bord politique ;que nous soyons de l’opposition ou de la majorité il sera mieux pour nous de résoudre nos angoisses a l’interne que de vouloir laisser ces américains s’ingérer.Nous devons maintenant dire non !!a cette manière d’intervenir en Afrique en général et prendre nos responsabilités.

    Répondre à ce message

  • Le 12 juillet 2014 à 15:41, par Mandela En réponse à : Modification des Constitutions en Afrique : les Etats-Unis mettent en garde

    De quel peuple souverain vous parler si courageusement. allez y dire aux 95% D’ analphabètes qui sont dans les villages les plus reculés que le CATWELL sera supprimer Alors je pense que les paysans sont les mieux placés pour vous répondre cesser de parler à leur place

    Répondre à ce message

  • Le 12 juillet 2014 à 15:55, par Mandela En réponse à : Modification des Constitutions en Afrique : les Etats-Unis mettent en garde

    La moitié de nos dirigeants Burkinabe ont étudié aux USA et au moment ou je vous parle ces memes dirigeants ont envoyé leur enfant étudier aux USA à commencer par l’homme fort l’homme de paix, le dieu du burkina ; Pourquoi Djémila ne peut pas étudier à l’université de Ouagadougou ? Cesser de parler de peuple souverain

    Répondre à ce message

  • Le 12 juillet 2014 à 17:08, par Le sage En réponse à : Modification des Constitutions en Afrique : les Etats-Unis mettent en garde

    Les Gouvernements américains sont les sauveurs du monde. Ils savent tout, ils sont le nombril de la terre. Ils peuvent tous, ils ont hérité de Dieu le sabre de la justice pour le plus faible.
    À preuve, les irakiens avaient des armes chimiques et bactériologique, ils étaient l’axe du mal ! Ils n’avaient pas de pétroles mais des scudd qui menaçaient le monde civilisé. Today, l’Irak est un havre de paix avec beaucoup de pétrole sans scudd.

    Répondre à ce message

  • Le 12 juillet 2014 à 17:13, par Soum7Kaam3 En réponse à : Modification des Constitutions en Afrique : les Etats-Unis mettent en garde

    LINDA L’AMÉRICAINE, LES PAYS QUE TA PATRIE A "LIBÉRÉ ET DÉMOCRATISÉ" CES DERNIERS TEMPS, ON SAIT CE QU’ILS SONT DEVENUS. CES PAYS S’APPELLENT IRAK, AFGHANISTAN, LIBYE... ALLEZ AUJOURD’HUI LEUR DEMANDER SI ILS NE REGRETTENT PAS LEURS ANCIENS HOMMES FORTS... LE MALI ICI À CÔTÉ A PLIÉ L’ÉCHINE PARCE QU’IL AVAIT UN ATT FAIBLE. VOUS N’ALLEZ PAS NOUS DISTRAIRE. CETTE TRANSITION SE FERA, AVEC BLAISE PEUT ÊTRE SI LES 16 MILLLIONS DE BURKINABÉ LE DÉCIDENT. MAIS ÇA NE SE DÉCIDERA PAS À WASHINGTON OÙ LES 9/10eme DU SÉNAT NE SAVENT MÊME PAS OÙ SITUER LE FASO SUR UNE CARTE... MIND YOUR OWN BUSINESS, USA...

    Répondre à ce message

  • Le 12 juillet 2014 à 18:55 En réponse à : Modification des Constitutions en Afrique : les Etats-Unis mettent en garde

    "Dans la perspective du sommet USA- Afrique qui se tient les 04, 05 et 06 août prochains au pays d’Obama, le Président américain a invité 47 chefs d’Etat africains...". Le 5 Août c’est l’anniversaire de l’indépendance de notre pays. Si on est vraiment indépendant et souverain comme certains forumistes le prétendent Blaise COMPAORE ne doit pas se rendre aux USA, responsabilités nationales obligent. En plus d’une déclaration solennelle, il doit affirmer haut et fort notre souveraineté et donner la date du referendum qui va permettre la modification de l’article 37. Si Blaise COMPAORE est un patriote qui aime son pays, c’est ce qu’il doit faire.

    Répondre à ce message

  • Le 13 juillet 2014 à 09:35, par Dieu voit En réponse à : Modification des Constitutions en Afrique : les Etats-Unis mettent en garde

    La constitution du BF permet a Blaise de se représenter sil parvient a modifier l article 37 en sa faveur. Dans le texte de la constitution, il faut considérer la lettre et l esprit. la lettre tue et l esprit vivifie.Modifier la constitution, c est manquer du respect a l esprit de la constitution et exposer le pays a une situation de crise que personne ne souhaite. La sagesse doit prévaloir, le bien commun doit prendre le dessus et l expérience des uns et des autres devrait servir...Quand on a aide les voisins a éteindre le feu chez eux, on doit doit faire attention chez soi...En dehors du fait que lq constitution permet de modifier l article 37, quelle raison valable avez mr le pf ? Je vous prie de ne pas écouter les conseils de ceux qui ne pensent qu a leurs ventres. Le jour ou le vent va mal souffler pour eux, ils vont payer jusque au dernier centime.27 ans de pouvoir ne suffisent pas ? Le silence de la France n est pas forcement bon signe.La France n a que des intérêts. la France a foudroyé Gbagbo. Donc attention...Descends avec le peu d honneur qui te reste...sinon tu auras des regrets.

    Répondre à ce message

  • Le 13 juillet 2014 à 09:43, par Le Sage. En réponse à : Modification des Constitutions en Afrique : les Etats-Unis mettent en garde

    J’ai lu 154 commentaires avant d’ajouter ma modeste contribution. Paradoxalement, je commence par féliciter le Webmaster car il n’est pas facile de lire tous ces commentaires et faire un tri des messages à ne pas laisser passer.
    Sur les 154 messages, il n’y a pas plus de 5% qui sont dans la vérité.
    Je dois vous dire, pour réconcilier tous les internautes entre eux, que dès que les USA disent quelque chose, il faut le tenir pour dit. Les autorités de notre pays le savent mieux que certains commentateurs de ce forum que je ne qualifierai pas d’ignorants, mais de naïfs. C’est aussi simple que ça. Un indice me fait dire qu’il n’y aura plus de référendum car nous sommes dans moins de 18 mois de l’échéance présidentielle et les textes de la CEDEAO interdisent toutes modifications dans ce délai. Les plus avertis le savent d’office et la messe est dite. Il est donc inutile de se triturer l’esprit sur le forum.

    Répondre à ce message

    • Le 13 juillet 2014 à 18:13, par le burkindi En réponse à : Modification des Constitutions en Afrique : les Etats-Unis mettent en garde

      un peuple souverain ? où est donc notre souveraineté, si une personne arrive à faire taire ces compatriotes par la force des armes et être la seule personne à décider, juger et entériner des lois pour 16 millions d’habiants et ce pendant plus d’un quart de siècle. Où est la souveraineté si nous devons à tout moment singer ceux qui nous ont colonisés, nous tourner à tout instant vers eux pour nos problèmes, être dépendant d’eux vis à vis de notre monnaie. dites moi de quelle souveraineté parlez vous. parmi les 16 millions d’habitants,il n’y a qu’une seule personne qui peut diriger ce pays, le BF ? c’est vraiment insulter l’intelligence des Burkinabè. et si en 2015, c’est toujours Blaise Compaoré pour ce pays, je cesserai d’être burkinabè !

      Répondre à ce message

    • Le 13 juillet 2014 à 18:14, par le burkindi En réponse à : Modification des Constitutions en Afrique : les Etats-Unis mettent en garde

      un peuple souverain ? où est donc notre souveraineté, si une personne arrive à faire taire ces compatriotes par la force des armes et être la seule personne à décider, juger et entériner des lois pour 16 millions d’habiants et ce pendant plus d’un quart de siècle. Où est la souveraineté si nous devons à tout moment singer ceux qui nous ont colonisés, nous tourner à tout instant vers eux pour nos problèmes, être dépendant d’eux vis à vis de notre monnaie. dites moi de quelle souveraineté parlez vous. parmi les 16 millions d’habitants,il n’y a qu’une seule personne qui peut diriger ce pays, le BF ? c’est vraiment insulter l’intelligence des Burkinabè. et si en 2015, c’est toujours Blaise Compaoré pour ce pays, je cesserai d’être burkinabè !

      Répondre à ce message

    • Le 13 juillet 2014 à 20:23 En réponse à : Modification des Constitutions en Afrique : les Etats-Unis mettent en garde

      Nous sommes à 18 mois de la présidentielle et les textes de la CEDEAO interdisent tout tripatouillage des constitutions à partir de ce délai. Où est le problème ? Les textes de la CEDEAO ont été faits par des hommes, ces mêmes hommes peuvent les défaire surtout que nous avons à la tête de cette institution, un ancien Premier Ministre du CDP. On compte sur lui pour interpréter les textes de la CEDEAO en faveur du referendum au Burkina.

      Répondre à ce message

    • Le 14 juillet 2014 à 00:44, par Brouette74 En réponse à : Modification des Constitutions en Afrique : les Etats-Unis mettent en garde

      Ok.reconnaissons tout de meme une chose USA ou pas referendum ou pas nul n’est eternel.Tot ou tard la jutice divine triomphera un jour et on verra si le pays cessera de fonctionner.Pour ceux qui disent sans BC le pays connaitra ds troubles qu’il demande a ALLAH de le garder eternel.Beaucoup avant lui sont morts et beaucoup apres lui mourront.Ainsi va la vie.C’est l’heure des preparatifs.

      Répondre à ce message

  • Le 13 juillet 2014 à 20:44, par Ka En réponse à : Modification des Constitutions en Afrique : les Etats-Unis mettent en garde

    Avons-nous besoins d’imaginer le contraire ? En 2011 OBAMA mettait en garde au président Laurent GBAGBO de respecter la constitution Ivoirienne, GBAGBO a envoyer OBAMA se faire chier. Mais pour dire au prétentieux GBAGBO que les Etats Unis avertisse avant d’agir, tous les Etats Unis étaient derrières Sarkosy et sa France pour mettre GBAGBO hors d’état de nuire. Même la fille de Simone GBAGBO, épouse d’un Américain a même essayer de voir le premier représentant des Américains et demander des excuses de la part de son père, et qui n’a pas été reçu par la maison Blanche. Que tu sois allié en militaire des Américains ou amis, les américains agissent toujours sur les lois qui protège les peuples et fait avancer les pays. L’article 37 est un article de lois qui veut l’alternance au Burkina et son émergence, surtout qui protège le peuple d’un président devenu prédateurs. Les Etats Unis connaissent nos lois et nos constitutions à travers l’ONU et d’autres organismes dont le Burkina est représenté.
    Le président Blaise Compaoré a intérêt de sortir honorablement pour ne pas rejoindre dans les jours ou les mois a venir, son ami boulanger a la CPI.

    Répondre à ce message

  • Le 14 juillet 2014 à 04:16, par sellig En réponse à : Modification des Constitutions en Afrique : les Etats-Unis mettent en garde

    A ceux qui soutiennent mordicus que Blaise Compaoré doit rester je dis ceci : "si demain le pays est en feu vous en répondrez devant Dieu et devant l’histoire ! Si vous pensez qu’il y a des indispensables je vous dis non, si tu n’étais pas là, quelqu’un d’autre y serait ! En vrai moaga, Blaise Compaoré doit comprendre ti "noor ka rit la gom beed yé" littéralement, lorsqu’on mange chez quelqu’un on ne peut rien lui dire de vrai !En gros, Blaise n’a pas d’amis il n’a que des bouffons hyppocrites !SVP Mr le Président écoutez ceux qui sont désormais vs amis, les anti référendum !

    Répondre à ce message

  • Le 14 juillet 2014 à 06:11, par citoyen En réponse à : Modification des Constitutions en Afrique : les Etats-Unis mettent en garde

    Trop de moutons dans ce pays et de soit disant intellectuels qui font honte a l’intelligentia.Tous ceux qui essayent d’embrouiller les gens avec leur gros francais !!!! A qui voulez vous faire croire que BC est indispensable a la vie des Burkinabe.Avant lui il ya eu des presidents au BF et apres lui ,il y en aura toujours.ca me fait mal de voir que certains sont prets a vendre leur ames au Diable pour satisfaire leur intéret égoïste.

    Répondre à ce message

    • Le 14 juillet 2014 à 08:40, par Burkindi En réponse à : Modification des Constitutions en Afrique : les Etats-Unis mettent en garde

      A mon humble avis, je prefère qu’on suive la volonté du pays de l’oncle sam, car j’ai bien peur des bombes, des missiles qui vont pleuvoir partout et m’empecher de boire ma bière et manger mon porc au four. Je me dis que le President a fait beaucoups pour ce pays, partir n’est pas une mauvaise chose. Donnez le pouvoir à ceux qui le veulent, je suis pas sûr qu’il feront mieux, nous avions assez d’exemple dans d’autres pays. Un proverbe dit :"on reconnais le vrai maçon au pied du mur".

      Répondre à ce message

  • Le 24 juillet 2014 à 00:01, par TENGBIIGA En réponse à : Modification des Constitutions en Afrique : les Etats-Unis mettent en garde

    DEPUIS QUAND UN MENDIANT EST SOUVERAIN, PAUVRE DE NOUS !!!!!!!!!

    Répondre à ce message

    • Le 25 juillet 2014 à 12:00, par Le citoyen libre En réponse à : Modification des Constitutions en Afrique : les Etats-Unis mettent en garde

      Les ÉTATS-UNIS sont un pays qu’on cite en exemple en matière de démocratie.Il est de notre devoir de prendre de bons exemples.Au lieu de nous comparer au médiocres.
      Ceux qui sont là a bander les muscles pour dire que nous sommes souverains,qu’est vous avez réussi à faire de manière souveraine un grand RIEN, même pour creuser un forage,installer un moulin, il faut que l’argent vienne de l’étranger.Ils sont des brigands ,des malfaiteurs qui veulent toujours maintenir notre pays dans la merde, parce qu’ils bénéficient des strapontins, quelques glorioles,et le butin de la corruption.Par contre au temps de SANKARA nous, nous avons poser les rails, creuser des barrages, de nos propres mains sans soutien extérieur ;et produit suffisamment pour nourrir le peuple vaillant.Nos nombreuses usines produisaient aussi, aujourd’hui tout est tourné vers l’import-export.On ne réfléchit pas avec les MUSCLES,mais avec le cerveau. Bravo les ÉTATS-UNIS !Bravo Mushingui TULINABO !Bravo la Secrétaire d’état adjointe aux affaires africaines ! Si OBAMA arrive à faire partir ces hyènes, ces loups, il aura faire œuvre utile, et l’histoire africaine s’en souviendras toujours.

      Répondre à ce message

  • Le 25 juillet 2014 à 07:13, par pt En réponse à : Modification des Constitutions en Afrique : les Etats-Unis mettent en garde

    La constitution a ete instituee par le peuple. Donc ce meme peuple peut le modifier quand il pense que c’est necessaire ! Les usa sont les usa et l’Afrique est l’Afrique !

    Répondre à ce message

  • Le 6 août 2014 à 15:58, par KIBA En réponse à : Modification des Constitutions en Afrique : les Etats-Unis mettent en garde

    MEME LES ARBRES RENOUVELLENT LEUR FEILLES ET LEUR FLEURES LES PEUPLES DOIVENT AUSSI RENOUVELLER LEUR GUIDE

    Répondre à ce message

  • Le 10 septembre 2014 à 17:57, par le silence En réponse à : Modification des Constitutions en Afrique : les Etats-Unis mettent en garde

    samiratou tu es ephemère , en moré"yiou" qui se jette même dans le feu quand y la lumière pensant que y à manger, tu fait la politique du ventre !!!!!! pense à l’avenir de tes enfants !!!!!

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
ONU : Hommage à cinq Casques bleus du Burkina Faso décédés au service de la paix
Bénin : Deux Français enlevés dans le parc de la Pendjari, leur guide tué
Bénin : Un modèle démocratique en danger
Terrorisme : le chef de l’Etat islamique salue l’allégeance des combattants du Burkina Faso
Soudan : Le Président Omar el-Béchir contraint à la démission
Afrique : Une avancée dans les offres de services publics, selon l’enquête Afrobaromètre
Eventuel troisième mandat : Alassane Ouattara va d’abord consulter ses amis
Génocide rwandais : Une leçon contre les violences interethniques
Crise libyenne : Le maréchal Khalifa Haftar lance l’assaut sur la capitale Tripoli
Élection présidentielle slovaque : Zuzana Caputova, nouvelle présidente de la Slovaquie
Règlement du différend au Sahara occidental : l’Union africaine s’engage à accompagner les initiatives des Nations unies
52ème session du Groupe de travail B de l’OTICE : Le Burkina Faso invite à franchir le pas !
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés