Tampouy : un ouvrier décède dans une chute d’un immeuble

mardi 8 juillet 2014 à 22h03min

Triste fin de journée pour des employés d’une entreprise de construction. Dans la soirée de ce mardi 8 juillet 2014, un apprenti-ferrailleur est mort suite à une chute du haut d’un immeuble en construction à Tampouy.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Tampouy : un ouvrier décède dans une chute d’un immeuble

L’accident s’est produit aux environs de 16h45. Selon des témoins, l’infortuné, qui était au 3e niveau de l’immeuble, essayait de faire monter un tas de fer lorsqu’il a été déséquilibré. Dans sa chute, il a été accroché par les fils électriques de la Sonabel. « Ses vêtements ont même brûlé à moitié », a précisé un autre témoin.

Répondant au nom d’Alassane, sans grande précision car notre interlocuteur était incapable de nous le dire, la victime était âgé de 20 ans et habitait le quartier de Tampouy. Précédemment gérant d’une quincaillerie, il a voulu ajouter une corde à son arc en apprenant le ferraillage. Que le destin est souvent cruel.

L’immeuble en construction appartient au promoteur de la société de transport Aorêma et frères (STAF). Au moment de notre passage sur les lieux, les éléments de la police faisaient le constat et les parents se concertaient afin de trouver une sépulture au défunt.

Jacques Théodore Balima

Lefaso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 8 juillet 2014 à 19:52, par Katokato
    En réponse à : Tampouy : un ouvrier décède dans une chute d’un immeuble

    Que la terre lui soit légère .
    Cependant , j’aimerais quand même sauter sur cet événement pour lancer le sujet de la sécurité des ouvriers au travail. Si on autorise des entreprises à construire des immeubles, on doit les obliger à assurer la vie des ouvriers. Cette entreprise doit faire les frais de cet accident avec une grande indemnité à l’ouvrier. Il n’y a pas place à "c’est la volonté de Dieu". Le ministre du travail doit agir et maintenant. Je n’en rajouterai pas plus.

    Répondre à ce message

  • Le 8 juillet 2014 à 20:01, par vérité no1
    En réponse à : Tampouy : un ouvrier décède dans une chute d’un immeuble

    Paix à son âme ! Il est mort sur le travail comme un soldat sur un front ! Il mérite une gloire posthume ! Que le propriétaire de l’immeuble paye des dommages et intérêts à sa famille !

    Répondre à ce message

  • Le 8 juillet 2014 à 20:14, par Tapsoba®(de H)
    En réponse à : Tampouy : un ouvrier décède dans une chute d’un immeuble

    On nous parle de destin ,ainsi pour nous faire croire que le promoteur,si tant est que l image ici présente est l immeuble en construction duquel la victime a chuté,n a rien à se reprocher ? En effet,où est l échafaudage qui devrait permettre aux ouvriers d effectuer leurs travaux en heuteur et en toute sécurité ? Disons plutot que ce qui est arrivé n est ni plus ni moins que de "l homicide involontaire " auquel le promoteur devrait répondre dans un Etat de droit dans lequel le droit a droit de cité ,pour peu que la famille porte plainte.Car,celui-ci a fait preuve de négligence mettant en danger la vie de ses employés.Et dire que l Etat ferme les yeux sur ce genre de situation alors que cette infraction est aussi grave(insécurité) que celle comise par ceux qui construisent sans permis et contre lesquels l Etat a engagé une lutte. Paix à son ame.

    Répondre à ce message

    • Le 8 juillet 2014 à 23:55, par Chochois LeDileur
      En réponse à : Tampouy : un ouvrier décède dans une chute d’un immeuble

      "Homicide involontaire"/ Que non ! Faites appel aux dealers internationaux pour une autopsie telecommandee et il vont nous dire que c’etait un accident de la circulation avec un choc vital et qu’ il y avait une forte concentration de glucose dans le sang due a une consommation massive de cereales, probablement du mil et du riz. Pauvre Burkina. Et le dit "promoteur" de la mort va seulement acheter le cercueil et aller saluer la famille eploree. Ce pays- la est tres violent pour les faibles.

      Répondre à ce message

    • Le 9 juillet 2014 à 05:49, par Lommme
      En réponse à : Tampouy : un ouvrier décède dans une chute d’un immeuble

      Pourquoi condamne tu le promoteur à la place de l’entrepreneur ? Le promoteur est il forcement responsable de la sécurité des travailleurs sur le site ? La logique veut que c soit l’entrepreneur qui endosse la responsabilité. Sauf que si tu n’arrive pas à faire la distinction entre les deux notions.

      Répondre à ce message

    • Le 9 juillet 2014 à 09:18
      En réponse à : Tampouy : un ouvrier décède dans une chute d’un immeuble

      Monsieur Tapsoba,je compatis a la douleur de la famille et que l’interesse repose en paix.Par ailleurs je voudrais reagir sur les permis de construire dont vous parlez,vous exagerez a mon avis,il est tres difficile de ce faire un toit au burkina et vous le savez,au vue des non lotis qui ne sont un plaisir pour personne d’y vivre.On doit plutot dans un pays aussi pauvre encourager ceux qui arrive a monter une brique sur l’autre que de nous torturer avec des histoire de permis de construire.Combattez plutot la corruption generalisee ,les deals des parcelles,les lotissements sans solutions veritable et laisser ceux qui se debrouilllent pour payer une tonne a 130000fr SVP alors que chez nos voisin ca ne coute que la moitier.Que le probleme des permis soit appliquer a des citoyens a forte revenu et octroyer le permis gratuit a ceux qui veulent vraiment se faire un toit.
      Cordialement

      Répondre à ce message

      • Le 9 juillet 2014 à 13:22, par Jamanatigui
        En réponse à : Tampouy : un ouvrier décède dans une chute d’un immeuble

        Je ne crois pas qu’il faut condamner le permis de conduire mais plutôt dans sa forme actuelle. J’aurai aimé que toute construction d’une certaine standing, surtout celles qui se font en hauteur soit soumis au permis de construire. Soumettre la construction de 3 pièces salon au des simples magasins à l’obtention d’un permis de construire est aberrant dans notre contexte. Donc ne jetons pas le bébé avec l’eau de bain.

        Répondre à ce message

  • Le 8 juillet 2014 à 20:43, par Malcom X
    En réponse à : Tampouy : un ouvrier décède dans une chute d’un immeuble

    Paix à son âme . Que nos entreprises mettent en place des mesures de sécurité pour ces genres d’accident ne répètent pas. Si jeune pour mourrir tôt .

    Répondre à ce message

  • Le 8 juillet 2014 à 21:34, par Bakar
    En réponse à : Tampouy : un ouvrier décède dans une chute d’un immeuble

    Paix à son âme. Mes condoléances les plus attristées à sa famille. Que le Seigneur console leur cœur.

    Répondre à ce message

  • Le 8 juillet 2014 à 21:42, par Jamanatigui
    En réponse à : Tampouy : un ouvrier décède dans une chute d’un immeuble

    L’homme travail pour gagner ça vie et parfois il y perd la vie. Ainsi va la vie. Paix à son âme.

    Répondre à ce message

  • Le 8 juillet 2014 à 22:07
    En réponse à : Tampouy : un ouvrier décède dans une chute d’un immeuble

    Paix a son ame.

    Répondre à ce message

  • Le 8 juillet 2014 à 22:17, par ble
    En réponse à : Tampouy : un ouvrier décède dans une chute d’un immeuble

    Paix a son ame au moins il est tombe les armes a la mains.

    Répondre à ce message

  • Le 8 juillet 2014 à 23:24, par Le Coryant
    En réponse à : Tampouy : un ouvrier décède dans une chute d’un immeuble

    Paix à son âme et que le Seigneur l’accueille dans son Royaume, Amin.

    Répondre à ce message

  • Le 9 juillet 2014 à 03:45, par mano
    En réponse à : Tampouy : un ouvrier décède dans une chute d’un immeuble

    Paix a son ame et du courage a toute sa famille.

    Répondre à ce message

  • Le 9 juillet 2014 à 04:44, par Bazoulé
    En réponse à : Tampouy : un ouvrier décède dans une chute d’un immeuble

    Allah ka hina ira Alassane (paix à ton âme Alassane).

    Répondre à ce message

  • Le 9 juillet 2014 à 05:57
    En réponse à : Tampouy : un ouvrier décède dans une chute d’un immeuble

    le gouvernement doit revoir sa politique en matière de sécurité-santé au travail en imposant aux entreprises de constructions et industrielles d’assurer les normes en matière HSE dans les sites de travail. Ce monsieur s’il avait mis un harnais de sécurité aurait pu éviter ce drame, la responsabilité de l’employeur est entière.

    Répondre à ce message

    • Le 9 juillet 2014 à 08:17, par Jamanatigui
      En réponse à : Tampouy : un ouvrier décède dans une chute d’un immeuble

      Evitons de tout ramener au gouvernement en occultant notre responsabilité personnel. Les normes en matières de sécurité au travail sont connues et une entreprise qui construit en hauteur et qui se respecte n’attend pas l’intervention du gouvernement avant de se l’approprier. Ayons simplement à l’esprit que le gouvernement ne va pas se substituer aux citoyens pour poser des actes à leur place.

      Répondre à ce message

    • Le 10 juillet 2014 à 16:43, par Nedka
      En réponse à : Tampouy : un ouvrier décède dans une chute d’un immeuble

      Je suis parfaitement d’accord avec vous. Mais ceux qui ont délivré l’autorisation de construire ont aussi une part de responsabilité. Ils doivent faire des visites de chantier avec les inspecteurs du travail pour s’assurer que tout se passe selon les normes de sécurité.Il ne faut pas autoriser une construction et tourner le dos. Si non on enregistrera toujours des drames sur les chantiers de construction d’immeubles(rappelez vous les chantiers de Ouaga 2000, et celui de Samandin).

      Répondre à ce message

    • Le 10 juillet 2014 à 20:29, par La Cour
      En réponse à : Tampouy : un ouvrier décède dans une chute d’un immeuble

      Paix à l’âme du défunt , que la terre lui soit légère et que Dieu console ses parents !!! Mourir à cet âge ...

      Ceci étant dis, il convient d’attirer l’attention des jeunes sur le fait que si personne ne se soucie de votre sécurité, il vous appartient de vous en soucier au premier plan. Je n’écarte pas la responsabilité des uns et des autres dans ce drame, mais je n’écarte pas non plus la responsabilité du défunt car, s’il avait refuser de se mettre en hauteur sans protection, il serait certainement en vie actuellement ! Et ce n’est pas le seul cas où nos jeunes frères dèfient la mort gratuitement : Prenez n’importe quelle route hors agglomération et observez comment les jeunes risquent la mort en se mettant debout sur le toit d’un véhicule de transport pendant que ce dernier est en pleine vitesse, ou encore en se suspendant aux flans des camions de transport en commun pour laisser la place assise à un client... Regardez un peu comment ils slaloment entre les véhicules dès qu’ils sont dans un convoi de mariage... On doit pas s’amuser ainsi avec sa vie, et jetter la responsabilité sur les autres en cas d’accident !
      La responsabilité dans ces accidents est partagée et les victimes en portent la plus grande part.

      Répondre à ce message

  • Le 9 juillet 2014 à 06:31, par Mardimatin
    En réponse à : Tampouy : un ouvrier décède dans une chute d’un immeuble

    Que son âme repose en paix et que cela ne se reproduise plus jamais !

    Répondre à ce message

  • Le 9 juillet 2014 à 07:01
    En réponse à : Tampouy : un ouvrier décède dans une chute d’un immeuble

    Dieu a donné, dieu a repris... sauf qu’un tel accident est prévisible car aucun chantier n’est sécurisé avec de bons échafaudage et des filets de sécurité pour éviter les chutes. Quand on se dit émergent, on doit aussi se préoccuper des ouvriers sur les chantiers mais comme notre état a démissionné depuis longtemps sur tous les sujets importants, on continuera à pleurer nos morts.

    Répondre à ce message

  • Le 9 juillet 2014 à 07:33, par Bonjou
    En réponse à : Tampouy : un ouvrier décède dans une chute d’un immeuble

    Qu’est ce que le nom du promoteur apporte au fait ? Soyez professionnel et responsable surtout.

    Répondre à ce message

    • Le 9 juillet 2014 à 08:16, par changons
      En réponse à : Tampouy : un ouvrier décède dans une chute d’un immeuble

      Que l’âme du défunt repose en paix.

      Ceci dit, je profite rebondir pour dire que l’affaire
      de la sécurité individuelle relève de l’état mais aussi
      et surtout de chacun de nous individuellement.

      Combien d’entre nous porte leur casque pour circuler à moto ...
      malgré les efforts de l’état (Simon COMPAORE en son temps )qui ont
      failli créer des émeutes.

      Sur certains chantiers malgré la disponibilité d’outil de sécurité bien
      qu’élémentaires, les ouvriers refusent de les appliquer.

      Et n’oubliez pas enfin que dans ce domaine (BTP) il y ’ a
      beaucoup de l’auto emploi qui fait que l’état (à travers la justice)
      ne peut rien faire.

      Qu’est ce que la justice peut si le patron qui s’emploie lui même
      ne prend pas les mesures pour sa sécurité et qu’un sinistre survient sur lui même ?

      Condamner ses ayant droits à se dédommager eux même ?

      Bref, ne condamnons pas rapidement les propriétaires lors des sinistres.

      La stigmatisation des gens qui réussissent est le symptôme d’un peuple
      condamné à échouer et à rester dans la mendicité (fois de moi même).

      Quittons dans ça ! ! !

      Répondre à ce message

  • Le 9 juillet 2014 à 07:55
    En réponse à : Tampouy : un ouvrier décède dans une chute d’un immeuble

    D’abord, paix à l’âme du disparu, mes condoléances à la famille. Au Burkina, en 2014, on continue de travailler comme dans les années 1900.
    La sécurité sur les chantiers de construction est bafouée. C’est bien dommages. Ou est la casse, ou est le ministère de l’emploi ? Entrepreneur, la sécurité d’abord, rien ne vaut une vie.

    Répondre à ce message

    • Le 9 juillet 2014 à 08:56, par Gossina
      En réponse à : Tampouy : un ouvrier décède dans une chute d’un immeuble

      ...Les gens doivent avoir un peu de retenu et savoir que dans cette affaire, la responsabilité du promoteur n’est pas engagée mais plutôt celle de l’entrepreneur qui est ici l’employeur. Quant au dérapage des internautes, le journaliste y est pour quelque chose pour avoir cité le nom du promoteur et non celui de l’entrepreneur qui n’a pas appliqué les mesures de sécurités...

      Répondre à ce message

  • Le 9 juillet 2014 à 08:22, par Le sombrero
    En réponse à : Tampouy : un ouvrier décède dans une chute d’un immeuble

    Je prie Dieu que ce jeune homme repose en paix et que sa famille trouve consolation auprès de Dieu.
    Néanmoins je voudrais faire une remarque à "lefaso.net". Que veut dire le fait de se précipiter pour donner l’identité du promoteur de l’immeuble dans ce cas-ci alors que pour l’immeuble qui s’est effondré à Kamsonghin, l’on a mis du temps à révéler l’identité du promoteur ? Si c’est pour situer les responsabilités, et j’en conviens parfaitement avec vous, dans ce drame, je vous demande : entre le frère de STAF et le promoteur de l’immeuble de Kamsonghin qui est le plus responsable, chacun, du drame qui le concerne ?
    Il faut faire son travail de journaliste avec professionnalisme et non avec passion, ni parti pris. On sait la brouille qu’il y a en ce moment entre STAF et le régime et on sait aussi qui est le promoteur de l’immeuble de Kamsonghin pour le "petit président" ; alors on se demande à quoi sert cette promptitude à associer STAF à ce drame. Encore une fois paix à l’âme du defunt.

    Répondre à ce message

  • Le 9 juillet 2014 à 08:38, par Le Hamas
    En réponse à : Tampouy : un ouvrier décède dans une chute d’un immeuble

    C’est un soldat de la vie,mort sur le champ de bataille : le travail peu importe la cause.repose en paix Allassane toute la nation te restera reconnaissante, nous confinuons le combat que tu as commencé

    Répondre à ce message

    • Le 9 juillet 2014 à 09:54
      En réponse à : Tampouy : un ouvrier décède dans une chute d’un immeuble

      Je suis désolé de te contredire mais il n’est pas mort en soldat. Il est mort par la bêtise des hommes qui ne respectent les normes de sécurité. Pas un seul chantier n’a des bons échafaudages ni de filet de protection. Donc, chaque jour qui passe, les ouvriers risquent leurs vies sur ces chantiers. Où est l’état sur ce plan ? elle a démissionné depuis longtemps et on veut encore faire rebelotter cette équipe de perdants. Il y a quelques jours, un immeuble s’est écroulé pour non respect des normes. L’état a été averti des risques de ce chantier qui n’a pas été fermé et a continué. Y a t’il eu plainte contre l’état et le promoteur dans ce cas ? On veut la justice pour Nébié, pour ce cas malheureux qui aurait pu tuer des dizaine de personnes, etc. Nous ne voulons plus de ces dirigeants et qu’ils quittent fin 2015 pour laisser la place à d’autres pour essayer de redresser ce pays.

      Répondre à ce message

      • Le 9 juillet 2014 à 14:26
        En réponse à : Tampouy : un ouvrier décède dans une chute d’un immeuble

        merci à vous tous pour vos messages de compassion ! C’est vraiment triste ! Seulement d’une vingtaine ! Il y a presque deux ans son papa décédait !!!!mais c’est notre "c’est la volonté de Dieu" qui va nous détruire jusqu’au dernier.je suis de sa famille mais pas moyen évoquer l’idée de poursuite tellement les gens sont réfractaires !!!Dieu peut ôter la vie mais quand un homme y contribue, il faut que la personne réponde !!combien de fois des malades meurent par la complicité de certains agents de santé médiocre ? Mais non on di toujours que ce dieu qui a voulu !!un seul bon procès à un seul de ces inconscients pourrait faire bouger les choses. Insuffisance de matériels, on convient que ce n’est pas de votre faute mais de là à regarder un match ou un feuilleton et ne pas avoir du temps pour un malade, c’est déplorable !!Puisse son âme reposer en paix !

        Répondre à ce message

  • Le 9 juillet 2014 à 08:41, par L’AVENIR
    En réponse à : Tampouy : un ouvrier décède dans une chute d’un immeuble

    Bonjour mes condoléance a la famille du défunt,pourquoi précisé le nom du promoteur et pas celui de l’entreprise qui s’occupe des travaux ? un journaliste doit savoir triée les information car il faut évité de donné des informations inutile.donne le nom de l’entreprise et les autres promoteurs éviterons de lui passé des marchés sans pour autant cherché a préciser les modalités des sectorisation du chantier et des ouvriers.
    en tout cas lorsque j’ai vue le titre et je pensais en lisant tombé sur le nom de l’entreprise et ma grande surprise c’est le nom du promoteur qui est là comme si c’est pour lui l’entreprise en question et si c’est le cas alors précisé le. merci

    Répondre à ce message

  • Le 9 juillet 2014 à 08:53, par Lassané
    En réponse à : Tampouy : un ouvrier décède dans une chute d’un immeuble

    Toutes mes condoléances à la famille attristée.
    Paix à l’âme du défunt.
    Que Le Tout Puissant l’accepte à Ses côtés.

    Répondre à ce message

  • Le 9 juillet 2014 à 09:00, par Sucrette
    En réponse à : Tampouy : un ouvrier décède dans une chute d’un immeuble

    A l’adresse de M. Balima, le titre porte à confusion, il s’agit plutôt de l’ouvrier qui chute d’un immeuble et non pas l’immeuble qui chute et entraîne la mort de l’ouvrier !

    Répondre à ce message

  • Le 9 juillet 2014 à 11:45, par Un acteur des marchés publics
    En réponse à : Tampouy : un ouvrier décède dans une chute d’un immeuble

    Direction Générale du Contrôle des Marchés publics et des Engagements Financiers (DG-CMEF), payez nos prises en charges des commissions d’attribution des marchés, des sous-commissions et des commissions de réception.

    Répondre à ce message

  • Le 9 juillet 2014 à 15:53, par Un acteur des marchés publics
    En réponse à : Tampouy : un ouvrier décède dans une chute d’un immeuble

    Chers amis je m’excuse et je présente mes condoléances à la famille éplorée.

    Répondre à ce message

  • Le 10 juillet 2014 à 07:56, par doudou
    En réponse à : Tampouy : un ouvrier décède dans une chute d’un immeuble

    bonjour chers tous. Je presente mes sinceres condoleances à la famille attristée et que la terre soit légere au defunt.
    je profite de ce triste evenement pour souligner un triste constat et interpeller les autorités concernées. vous conviendrai avec moi qu’il existe un serieux problem de SANTE-SECURITE des ouvriers sur diverses chantiers. j’en ai la certitude que si cet ouvrier utilisait ne serait-ce qu’ un harnais, il ne subirait pas cette chute mortelle. comme lui, nombreux sont ces ouvriers qui travaillent sur des chantiers sans aucun EPP/I (equipement de protection personnelle/individuel). j’en ai ete temoin d’ouvriers travaillant sur un chantier gouvernemental et qui sont sans EPP aucun.
    Donc toute les autorités concernés, cela est un cri de coeur, veillez exiger le port des epp (lunette, casque, chaussure de securité, harnais...) sur les chantier. cela doit etre le minimum. c’est juste une demande svp. tout responsable doit pouvoir fournir des epp à ses ouvriers.
    aucune construction merveilleuse soit-elle ne vaut une vie humaine.
    safety first

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés