Veillée funèbre au domicile de feu Gérard Kango Ouédraogo : Le couple présidentiel était de la partie

dimanche 6 juillet 2014 à 21h55min

Suite à la levée du corps de Gérard Kango Ouédraogo à l’hôpital Yalgado Ouédraogo suivie des honneurs militaires au domicile du défunt ce samedi 5 juillet 2014, l’on a eu droit à la visite des officiels. Le Président du Faso Blaise Compaoré y était.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Veillée funèbre au domicile de feu Gérard Kango Ouédraogo : Le couple présidentiel était de la partie

Sa venue avait été annoncée pour 19h30 à la presse, et c’est peu avant l’heure dite que Blaise Comparoré est arrivé au quartier Nemnin de Ouagadougou. A ses côtés son épouse Chantal Comparé et une légère délégation. Légère aussi était la garde qui les accompagnait puisque l’on n’a pas eu droit aux grandes bousculades qui accompagnent souvent sa venue à certaines cérémonies. Quelque 50 mètres de marche dans la rue 12. 21, ils sont dans la maison mortuaire pour le recueillement. Mais aussi pour un bref échange avec les enfants et proches du disparu. Dans le livre des condoléances, Blaise Compaoré rend un hommage au « Personnage historique (…) il vivra éternellement dans nos cœurs ». Avant de confier à la presse près d’une demie- heure après : « Il avait eu une contribution politique qui a été par moment essentielle pour notre nation. Je suis donc venu rendre hommage à ce grand homme politique (…)

Et le ballet des officiels peut commencer

Sitôt parti, l’on aperçoit François Compaoré qui ressort lui aussi de la maison. Le Premier ministre Luc Adolphe Tiao lui non plus n’était pas loin. Avec une forte délégation de ses ministres dont on peut citer : Jérôme Bougouma de l’Administration territoriale, Toussaint Abel Coulibaly de la Décentralisation, Baba Hama de la Culture, Poussi Sawadogo du Secrétariat général du Gouvernement, Djibril Bassolé des Affaires étrangères, Yacouba Ouédraogo des Sports, Jean Bertin Ouédraogo des Infrastructures et l’on en oublie. Un Gouvernement Tiao très largement représenté. Recueillement au pied du cercueil, échange avec la famille, le scénario est le même. Un quart d’heure de présence de l’équipe et le Premier ministre nous confie avant de partir : « C’est toujours douloureux de s’incliner sur la dépouille mortelle d’une personne qui nous est chère. Le gouvernement est venu témoigner toute sa reconnaissance à ce grand patriote. Nous souhaitons que son exemple fasse toujours tache d’huile aujourd’hui, et nous souhaitons l’accompagner dans les heures à venir à sa dernière demeure avec toute la famille, avec tout le peuple burkinabé. Une fois de plus, toutes les condoléances à la famille attristée ».

Feu Gérard Kango Ouédraogo quittera Ouagadougou à jamais

Bien avant la visite des officiels, cette cour de la rue 12. 21 reconnaissable aux deux sculptures géantes en bronze d’éléphants ne désemplissait pas. Une foule encore nombreuse y était quand nous quittions les lieux un peu tard dans la nuit. En attendant le transport du corps dimanche très tôt le matin à Ouahigouya pour une autre veillée, suivie d’un transfert lundi matin à Soubo pour l’absoute et « Suite à Yirim » comme le mentionne le programme officiel des obsèques. Ainsi donc l’homme qui aura entre autres été Conseiller général de Ouagadougou, Ministre des finances, ministre des Anciens - Combattants, Premier ministre, Président du Conseil des ministres, Président de l’Assemblée nationale de la Haute Volta (Actuel Burkina Faso) s’en ira pour toujours de Ouagadougou.

En rappel, c’est le 1er juillet dernier que Gérard Kango Ouédraogo a tiré sa révérence à l’âge de 89 ans. Père de Me Gilbert Noel Ouédraogo, Président de l’ADF/RDA, ex ministre et ancien député, Gérard Kango Ouédraogo aura été de tous les combats politiques de la période post coloniale à l’avènement de la démocratie au Burkina Faso. Avec son décès se ferme une page, celle de ceux que d’aucuns ont appelé « les acteurs directs de indépendance des pays africains ».

Samuel Somda

Lefaso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés