Déclaration du CFOP sur la dispersion de manifestations à Ouagadougou et Bobo-Dioulasso

vendredi 4 juillet 2014 à 18h27min

Le samedi 28 juin 2014, le meeting de la Coalition Contre les Crimes Impunis au Burkina Faso (CCCI-BF) à la Place de la Nation, n’a pas pu se tenir, faute d’autorisation, dit-on. Le même jour, le meeting organisé à Bobo-Dioulasso par Le Balai Citoyen et d’autres mouvements a enregistré des incidents, la police ayant violemment dispersé les manifestants.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Déclaration du CFOP sur la dispersion de manifestations à Ouagadougou et Bobo-Dioulasso

L’Opposition Politique burkinabè déplore ces incidents survenus dans les deux plus grandes villes du Burkina. Elle exprime sa sympathie envers les manifestants et les organisations de la société civile dont ils sont membres.
L’Opposition rappelle que la Constitution burkinabè, en son article 7, garantie entre autres la liberté de manifestation « …sous réserve du respect de la loi, de l’ordre public, des bonnes mœurs et de la personne humaine. »

Elle réitère son soutien aux organisations concernées, dans la lutte qu’elles mènent contre l’impunité et contre la mauvaise gestion de la commune de Bobo-Dioulasso.

Vive l’alternance au Burkina Faso !

Non à l’impunité et à la gestion clanique de nos collectivités !

Ouagadougou, le 04 juillet 2014

Pour l’Opposition Politique burkinabè,
Le Chef de File de l’Opposition Politique

Zéphirin DIABRE

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 4 juillet 2014 à 19:27, par toucher du doigt
    En réponse à : Déclaration du CFOP sur la dispersion de manifestations à Ouagadougou et Bobo-Dioulasso

    Cette déclaration n’étonne guerre car tous savons que c’est l’opposition qui est cachée derrière cette manifestation forcée du balai citoyen . une lutte orchestrée dans le seul but de destitué un maire élu par la population de bobo .eh ! laissez le monsieur finir son mandat et aux élections avenir vous pourriez voté une autre personne mais pour l’heure , laisser salia poursuivre sa gestion .

    Répondre à ce message

    • Le 4 juillet 2014 à 20:36, par tufff
      En réponse à : Déclaration du CFOP sur la dispersion de manifestations à Ouagadougou et Bobo-Dioulasso

      voilà une fois de plus ce qui vient soustraire tout caractère apolitique du Balai ,La FEDA/BC pour l’UPC zeph tu es mal barré

      Répondre à ce message

    • Le 4 juillet 2014 à 20:49, par Yeux ouvert
      En réponse à : Déclaration du CFOP sur la dispersion de manifestations à Ouagadougou et Bobo-Dioulasso

      C’est normale que l’opposition fasse c’est genre de déclaration puis que c’est elle qui est à la base de la création de ces mouvements. Ces mouvements travaillent pour le compte du CFOP, mais on a tout compris.

      Répondre à ce message

    • Le 4 juillet 2014 à 21:04, par un mineur
      En réponse à : Déclaration du CFOP sur la dispersion de manifestations à Ouagadougou et Bobo-Dioulasso

      TOUS ont compris votre cirque,tous savent que c’est vous qui inciter le ballai citoyen a désobéir a loi du pouvoir,et voila qu’ils ont été punis !pourquoi cherchez vous a nous tromper ?nous ne sommes plus des gamins a qui l’on puisse flatter avec des....

      Répondre à ce message

    • Le 4 juillet 2014 à 21:58, par KIDIGA
      En réponse à : Déclaration du CFOP sur la dispersion de manifestations à Ouagadougou et Bobo-Dioulasso

      NOUS sommes dans une société régis par des normes,et qui parle de norme parle de pouvoir coercitif !toutes personnes qu’elles soit physique ou morale qui se donnera a un comportement libertin ou qui ferra outrage a loi se verra santonnée,car nul n’est sensé ignoré la loi et de surcroît l’appareil étatique est suprême !revenons’en a l’article du CFOP,ça m’a paru très bizarre de voir que notre opposition soutiennent de tel comportement de la part de la société civile.en toute franchise pourrions nous faire confiance en une telle opposition qui cautionne en plein temps l’impunité la désobéissance et incite au desordre ?le Burkina a ce que je sache est le pays de tous et pourquoi d’autres personnes animés par le sentiment de la lésion cherchent tant a salir et voir même mettre a sang notre très beau pays exemple de paix et de quiétude.

      Répondre à ce message

    • Le 5 juillet 2014 à 08:34, par kaboré ludovic de tanghin ;original
      En réponse à : Déclaration du CFOP sur la dispersion de manifestations à Ouagadougou et Bobo-Dioulasso

      nous n’avons pas besoin de connaitre plus votre mouvement car votre dernière manifestation met à nu qui vous êtes ! vous n’êtes que des fouteurs de troubles , des gens qui veulent déstabilisé nos institutions dans le souci de satisfaire une minorité de personnes .un mouvement bien bien sûr politique .l’allèle politique qui était masqué vient de paraître .prenez garde car vos intérêts sont mineurs face à celui de la nation toute entière .

      Répondre à ce message

    • Le 5 juillet 2014 à 08:35, par Ouédraogo Issa
      En réponse à : Déclaration du CFOP sur la dispersion de manifestations à Ouagadougou et Bobo-Dioulasso

      Le CFOP n’a pas intérêt à soutenir des bombes à retardement et il devrait savoir que les monstres qu’il crée aujourd’hui pour lutter contre le régime Compaoré vont se retourner contre eux même au moment venu. Donc attention, faites gaffe.

      Répondre à ce message

    • Le 5 juillet 2014 à 10:09, par djoukèla
      En réponse à : Déclaration du CFOP sur la dispersion de manifestations à Ouagadougou et Bobo-Dioulasso

      merci toucher du doigt , pour des raisons personnelles , ils veulent mettre à mal la paix sociale dans notre pays .s’ils veulent agir de bonne fois , ils doivent donc encourager voir mobiliser les populations afin d’aller au référendum .c’est là qu’on saura la vérité vraie .loin du pays les esprits bancals !!!!

      Répondre à ce message

    • Le 5 juillet 2014 à 10:15, par la fille du capo
      En réponse à : Déclaration du CFOP sur la dispersion de manifestations à Ouagadougou et Bobo-Dioulasso

      Le balai citoyen doit savoir que la soumission an ces opposants n’est pas une obligation,ils sont un organisme a part entière dont ils se doit de prendre leur responsabilité et non a quelqu’un d’autre de décider a leur place.C’est comme ça qu’un parti se fait respecter et c’est comme ça que vous arriver a un bilan noble au soir de votre lutte.

      Répondre à ce message

    • Le 5 juillet 2014 à 12:30, par faisons un effort de réflexion
      En réponse à : Déclaration du CFOP sur la dispersion de manifestations à Ouagadougou et Bobo-Dioulasso

      Moi je disais de Zeph un opposant exemplaire ;mais je remarque aujourd’hui il est loin de ce que je pense de lui .Monsieur zeph avec tout le respect que je vous doit permettez moi de vous dire que vous êtes passé à côté de la plaque ,vous êtes vendu ,vous avez soustrait une importance considération qu’on pouvait vous octroyer.Monsieur Zeph quand on veut diriger un pays on s’abstient d’encourager la mauvaise pratique ,de vous à moi ,vous citez l’article 7 pour soutenir vos protégés comme on peut le noter ,Dieu merci vous avez pris le soin de souligner la réserve, et laissez moi vous dire que les éléments de cette réserve sont sujet par l’autorité .Ainsi si nous prenons la situation de concours du Balai citoyen et du mouvement des patriotes pacifiques à Bobo nous sommes en droit de dire que cela pouvait porter atteinte à l’ordre public c’est donc à mon avis dire que le refus de don de l’autorisation du sit-in aux balayeur est normal ,Alors monsieur pour ma part c’est le Balai qui est en erreur et donc pour un candidat a la direction d’un pays le bon sens voudrais qu’il dénonce l’attitude non citoyenne des balayeurs donc monsieur laissez moi vous rappeler que la conquête du pouvoir par tous les moyens se paient chère ,ne nous enseigne pas le non respect de l’autorité sinon quand ça sera à ton tour on pourra faire plus ,BRAVO A SALIA

      Répondre à ce message

    • Le 5 juillet 2014 à 12:56, par tapis rouge
      En réponse à : Déclaration du CFOP sur la dispersion de manifestations à Ouagadougou et Bobo-Dioulasso

      Pourquoi vous voulez en tout état de cause créer des histoires là il y’a pas lieu,pourquoi aller a une marche dont on a pas eu l’autorisation.Certes que la manifestation est légale mais elle demande l’accord de l’autorité,nous connaissons tous la loi et l’article 7 dit qu’il faudra un accord chose que vous n’avez pas évoqué.

      Répondre à ce message

    • Le 5 juillet 2014 à 13:06, par gros bras mince
      En réponse à : Déclaration du CFOP sur la dispersion de manifestations à Ouagadougou et Bobo-Dioulasso

      Le balai citoyen n’a pas eu le droit de manifester,que celui d’autre qui est habilité en a lui donner le fasse,nous on a pas de problème a notre niveau,est ce la première fois pour les balayeurs de manifester ?Parce que pour une fois on leur a refuser l’autorisation du coup ça devient un scandale,ne confondez pas la liberté au libertinage ?

      Répondre à ce message

    • Le 7 juillet 2014 à 08:43
      En réponse à : Déclaration du CFOP sur la dispersion de manifestations à Ouagadougou et Bobo-Dioulasso

      C’est grave s’il faut laisser les choses pourrir !!!!!
      Ce sont les arguments hypocrites. "Je détient un mandat" "j’ai été élu par le peuple" etc. Mais auteurs de ces déclaration se posent-ils la question de savoir quel service réel il offre à cette même population ? C’est bien de se cacher derrières ces dispositions constitutionnelles quand soit même on ne fait pas ce qui est digne d’un élu du peuple. Quand ça chauffe "Le Peuple" "Le peuple" "Je suis élu" De quelle élection même !!!!!!!!
      Lorsqu’il s’agit de rendre à ce même peuple ce qui lui revient de droit alors là c’est autre chose.
      On est là seulement pour jouir des bienfaits de ce qui appartient au PEUPLE. Ce Peuple se retrouve spolié, avec son droit bafoué.
      Le Maire de Bobo s’il est courageux qu’il aille faire gentiment le tour du Grand Marché de Bobo ! Surtout en ces temps de pluies c’est vraiment Dégueulasse....!
      Quand il fallait se battre pour barrer la route de la mairie à d’autres qui ont fait leurs preuves, toutes les ENERGIES ont été utilisées. Mais on manque cruellement d’énergie, d’imagination et de volonté pour gérer au mieux cette si belle municipalité. Dommage !!!!
      Lorsqu’il s’agissait pour défendre l’article 37 et autre, alors il (le maire) a retrouvé son dynamisme de ces 25 ans ! (très actif !!) au point que cela l’a amené à des dérives langagiers qui frise le ridicule. Pendant près d’une décennie (1er mandat et celui en cours) il n’a pas montré beaucoup d’ingéniosité si ce n’est que dans les intrigues et autres comportements exécrables dont on doit faire l’économie dans une démocratie qui se respecte. Le Balai citoyen a raison de manifester ! Il a été crée pour assainir la cité (au propre comme au figuré).
      Merci

      Répondre à ce message

  • Le 4 juillet 2014 à 19:33, par le bobolais
    En réponse à : Déclaration du CFOP sur la dispersion de manifestations à Ouagadougou et Bobo-Dioulasso

    QUELLE contradiction autour de cet article,je me demande qui a pu bien rédigé une telle vomissure.c’est claire que la constitution a son article 7 l’autorise mais avec des conditions.chose qu’ils n’ont pas respecté,alors qu’ils assument tel comme un homme et un responsable !

    Répondre à ce message

  • Le 4 juillet 2014 à 19:48, par Konan
    En réponse à : Déclaration du CFOP sur la dispersion de manifestations à Ouagadougou et Bobo-Dioulasso

    je croyait que l’opposition burkinabe etait anime d’un esprit de paix mais je constate que c’est les bruleurs de ce pays

    Répondre à ce message

  • Le 4 juillet 2014 à 19:52, par GUILLAUME
    En réponse à : Déclaration du CFOP sur la dispersion de manifestations à Ouagadougou et Bobo-Dioulasso

    Le CFOP n’a jamais dis quelque chose de vrais dans ce pays,a part contribuer a inciter le peuple a la violence,et soutenir les hors la loi.c’est flagrant on sait a présent qui tire les ficelles du ballai citoyen !sacré opposition !!

    Répondre à ce message

  • Le 4 juillet 2014 à 19:53, par Dabire harouna
    En réponse à : Déclaration du CFOP sur la dispersion de manifestations à Ouagadougou et Bobo-Dioulasso

    Je pense que le sous resserve n’a pas été mis pour rien et il parait d’une importance capitale de comprendre ce que sous entend le sous resserve au lieu de s’avancer dans ce genre de sujet. Loin de moi mettre en évidence la mise mauvaise foi de Mr Diabré mais le maire de Bobo ne pouvait pas envoyer ces mouvements au carnage.

    Répondre à ce message

  • Le 4 juillet 2014 à 19:53, par kaboré ludovic de tanghin ;original
    En réponse à : Déclaration du CFOP sur la dispersion de manifestations à Ouagadougou et Bobo-Dioulasso

    si un élu ne fait pas ce dont son peuple veut , le peuple doit prendre son mal en patience et attendre les élections prochaines .je trouve que l’acte du balai citoyen contre la maire de bobo en ce qui concerne la mauvaise gestion de la ville est une affaire déplacée .ils sont chatouillé par certains opposants et eux sans plus de réflexions agissent méprisant ainsi les valeurs de respect de l’autorité l’administration .

    Répondre à ce message

  • Le 4 juillet 2014 à 20:15, par ,ki joseph
    En réponse à : Déclaration du CFOP sur la dispersion de manifestations à Ouagadougou et Bobo-Dioulasso

    Toute personne physique ou morale qui agira a l’encontre de la loi se verra punir par la loi !ce fut le cas pour le ballai citoyen et ce sera de même pour toute personne qui observera un comportement pareille.

    Répondre à ce message

    • Le 5 juillet 2014 à 08:47, par Jules
      En réponse à : Déclaration du CFOP sur la dispersion de manifestations à Ouagadougou et Bobo-Dioulasso

      Mais pour qui le Cibal se prend dans ce pays ? on a dit pas d’autorisation de manifestation et le Cibal a voulu montrer ses biceps alors qu’on lui montre qui a des biceps dans ce pays.

      Répondre à ce message

    • Le 5 juillet 2014 à 08:50, par boulgou
      En réponse à : Déclaration du CFOP sur la dispersion de manifestations à Ouagadougou et Bobo-Dioulasso

      Pour la marche du balai dit citoyen, j’étais personnellement à BOBO. e ne pense pas que ce soit des gens responsables qui ont organisé cette marche. Comme le dit bien le CFOP, l’article 7 de la constitution encadre les manifestations. S’ils ont une compréhension approximative de la démocratie, qu’ils fasse dès maintenant le toilettage car c’est tout sauf le désordre.

      Répondre à ce message

    • Le 5 juillet 2014 à 15:30, par burkintinga
      En réponse à : Déclaration du CFOP sur la dispersion de manifestations à Ouagadougou et Bobo-Dioulasso

      M. Ky donc en 2015 la police ira à kossyam gazer ton manitou et sa famille, eux aussi ne veulent pas respecter la loi qui est de 5 ans renouvelable une fois ; les gens ne veulent pas la vérité, si un maire ne travaille pas bien on peut demander sa demission, la loi doit s’appliquer sur tout le monde et non le plus faible, on a vu des gens au burkina convoqué par la justice et ils ne sont jamais allé repondre mais la police n’est jamais allé pour les gazer, de toute façon continuez à fermer les yeux vous serez surpris, on vous attend, donnez la date de votre referendum et on verra qui est qui dans ce pays, c’est des contestations qui ont fait parti Maurice Yameogo paix à son ame, lui aussi n’avait pas fini son mandat mais parce qu’il etait un vrai patriote il a préféré laisser la place pour ne pas verser du sang, votre manitou partira de gré ou de force en 2015 il n’est pas le seul burkinabé a avoir de la matière grise

      Répondre à ce message

  • Le 4 juillet 2014 à 20:20, par Bakaridjan
    En réponse à : Déclaration du CFOP sur la dispersion de manifestations à Ouagadougou et Bobo-Dioulasso

    Je suis pour l’alternance mais dans la légalité et le respect des institutions et non dans le brigandages. Ce que nous avons vu à Bobo n’a rien avoir le droit à la manifestation. Comme relevé, les manifestations font parties des droits constitutionnels consacré mais doivent s’exercer dans le respect de la loi.

    Combattons mais sachons garder le respect des institutions. Le CFOP aspire à gouverner ce pays dans l’avenir, il n’est donc de son intérêt d’encourager la jeunesse dans les contestations sauvages. Apprenez à éduquer cette jeunesse en leur disant la vérité. Dites leur que vous êtes avec eux mais que cette fois si ils ont déconé. Cela leur permettra de corriger à l’avenir.

    Vous ferez mieux de féliciter les forces de leur qui n’ont que ce qu’il doivent faire pour le respect des institutions.

    Répondre à ce message

  • Le 5 juillet 2014 à 00:51, par BEN
    En réponse à : Déclaration du CFOP sur la dispersion de manifestations à Ouagadougou et Bobo-Dioulasso

    Amis du CFOP , ayez le courage de dire ouvertement la vérité à vos groupuscules mafieux qui ignorent tout des dispositions qui régissent les actions de protestation qu’ils semblent adopter comme métier. C’est dommage !

    Répondre à ce message

  • Le 5 juillet 2014 à 01:48, par M.C
    En réponse à : Déclaration du CFOP sur la dispersion de manifestations à Ouagadougou et Bobo-Dioulasso

    les freres il est bien sage de se prononcer sur des problemes que l’on maitrise !! Nous bobolais nous savons bien que les elections municipales ont ete trucques a bobo et vous nous parlez d’alternance la population de bobo n a pas vote salia mais il a ete place par le CDP. pour le bien de notre ville il faut qu il degage car il est incapable de gerer cette grande ville avec son niveau que nous connaissons tous. PAR M.C

    Répondre à ce message

  • Le 5 juillet 2014 à 07:23, par HEHE !!!
    En réponse à : Déclaration du CFOP sur la dispersion de manifestations à Ouagadougou et Bobo-Dioulasso

    Affiliation à l’opposition ou au pouvoir...là n’est pas la question !

    Quand un problème (droit à manifester selon la constitution) se pose il ne faut pas chercher des raccourcis mais trancher en faveur du respect des textes fondamentaux qui nous guident. Demain ceux mêmes qui sont du pouvoir peuvent se retrouver à l’opposition demain ou y étaient hier alors...doit t-on les brimer ??? Des propositions de délocalisation , de changement d’heure....ect étaient là !

    Du reste on a vu ces jeunes manifester déjà plusieurs fois dans un esprit civique, sans casses, preuve de la maturité grandissante !

    Tolérance et paix au FASO

    Répondre à ce message

  • Le 5 juillet 2014 à 08:13, par l’ami du peuple
    En réponse à : Déclaration du CFOP sur la dispersion de manifestations à Ouagadougou et Bobo-Dioulasso

    Vive la démocratie

    Répondre à ce message

  • Le 5 juillet 2014 à 12:58, par sarfalao city boy
    En réponse à : Déclaration du CFOP sur la dispersion de manifestations à Ouagadougou et Bobo-Dioulasso

    DÉCIDÉMENT LE CDP ET SE ACOLITE DE LA FEDA_BC ONT FAIT OEUVRE UTILE EN CRÉANT DES CENTRES INFORMATIQUES ET EN EMPLOYANT DE JEUNES DESOEUVRE POUR REAGIR RAPIDEMENT A TOUS LES ARTICLES POUR INSULTER L’OPPOSITION ET LA SOCIÉTÉ CIVILE (LE VRAIS PEUPLE) ...
    A CHAQ FOIS QU’UN ARTICLE EST PUBLIE, REMARQUER LES COMMENTAIRES (SANS ARGUMENTS QUI TIENNE) QUI PLEUVENT. DANS CE ARTICLE, SUR LES 14 COMMENTAIRES, 14 INSULTE L’OPPOSOSION ET LA SOCIETE CIVILE... Mais tous ce cirque va finir puis ce que personne ? je dit bien "personne" au Burkina n’a les couilles pour donner la date du fameux référendum...

    Répondre à ce message

  • Le 5 juillet 2014 à 13:44, par Lexys
    En réponse à : Déclaration du CFOP sur la dispersion de manifestations à Ouagadougou et Bobo-Dioulasso

    Je suis désolé pour certains forumistes qui n’ont rine compris et passent tout le temps à dire que le Balais citoyen est un sympatisant de l’opposition. A ce que je sache, ce n’est pas interdit ! Il y a combien de gens qui votent pendant les élections des partis sans être des adhérents ?
    Le Balai citoyen a le droit d’avoir des vues convergentes avec l’opposition (ou même du parti au pouvoir si tant est que ce dernier travaille avec le souci de favoriser le peuple, ce qui est rarement le cas !). Ce n’est pas interdit. Il y a ce qu’on appelle des alliances de circonstances et c’est le cas actuellement entre le CFOP et le Balai (le combat de l’alternance et de la bonne gouvernance). Il n’est dit que si l’opposition parvient au pouvoir l’alliance va continuer, c’est le cas qu’on vit au Sénégal actuellement.
    Alors, si participer à une marche organisée par le Balai pour dénoncer l’immobilisme d’un maire plutôt affairé à lutter pour l’intérêt d’une personne que pour la majorité pour laquelle il a été fait maire signifie faire de la politique, c’est que beaucoup ne comprennent rien à l’action citoyenne. Qu’est-ce qu’un citoyen finalement alors ? C’est celui-là qui accepte bonnement ses conditions sans se préoccuper du comportement des gestionnaires de la cité pour partie cause de ses malheurs ? Si c’est votre compréhension du citoyen alors, on a encore beaucoup de chemin à faire !

    Répondre à ce message

  • Le 5 juillet 2014 à 13:53, par Lexys
    En réponse à : Déclaration du CFOP sur la dispersion de manifestations à Ouagadougou et Bobo-Dioulasso

    Je suis désolé pour certains forumistes qui n’ont rien compris et qui passent tout le temps à dire que le Balais citoyen est un sympathisant de l’opposition. A ce que je sache, ce n’est pas interdit ! Il y a combien de gens qui votent pendant les élections des partis sans être des adhérents ou même des sympathisants ?
    Le Balai citoyen a le droit d’avoir des vues convergentes avec l’opposition (ou même avec le parti au pouvoir si tant est que ce dernier travaille avec le souci de favoriser le peuple, ce qui est rarement le cas !). Ce n’est pas interdit ! Il y a ce qu’on appelle des alliances de circonstances et c’est le cas actuellement entre le CFOP et le Balai (le combat de l’alternance et de la bonne gouvernance). Il n’est dit que si l’opposition parvient au pouvoir l’alliance va continuer. C’est ce qui s’est passé ou se passe actuellement au Sénégal.
    Alors, si participer à une marche organisée par le Balai pour dénoncer l’immobilisme d’un maire plutôt affairé à lutter pour l’intérêt d’une personne que pour la majorité pour laquelle il a été fait maire signifie faire de la politique, c’est que beaucoup ne comprennent rien à l’action citoyenne. Qu’est-ce qu’un citoyen finalement alors ? C’est celui-là qui accepte bonnement ses conditions sans se préoccuper du comportement des gestionnaires de la cité pour partie responsable de ses malheurs ? Si c’est votre compréhension du citoyen alors, c’est qu’on a encore beaucoup de chemin à faire au Burkina !

    Répondre à ce message

  • Le 5 juillet 2014 à 18:39
    En réponse à : Déclaration du CFOP sur la dispersion de manifestations à Ouagadougou et Bobo-Dioulasso

    opposition ou pas , ne sommes -nous pas dans un pays d,etat de droit !!!!!!!!!!!!!ou bien au gondowana ,,,,,,,,

    Répondre à ce message

  • Le 5 juillet 2014 à 19:10
    En réponse à : Déclaration du CFOP sur la dispersion de manifestations à Ouagadougou et Bobo-Dioulasso

    Zeph n’a rien fait de mal. Il na fait que deploré la barbarie de nos dirigeants.cest parce qu’il de l’opposition qu’il ne doit pas reconnaitre la justesse des actions menées par la société civile.

    Répondre à ce message

  • Le 5 juillet 2014 à 20:04, par Maxime
    En réponse à : Déclaration du CFOP sur la dispersion de manifestations à Ouagadougou et Bobo-Dioulasso

    La Constitution ne permet pas à un individu de refuser à des gens de manifester sous prétexte qu’ils font de la politique ! La FEDAP/BC fait de la politique mais Salia ne lui a jamais refusé une autorisation !

    Répondre à ce message

  • Le 7 juillet 2014 à 11:32, par tinga biiga
    En réponse à : Déclaration du CFOP sur la dispersion de manifestations à Ouagadougou et Bobo-Dioulasso

    Quand on lit tous ces posts, on ne remarque tout de suite que la totalité a été rédigée par pas plus de 2 personnes avec différents pseudos.
    Tout ceci contribue à tromper les gens pour les emmener au gouffre. Faites attention car le jour où vous allez annoncer vos histoires de référendum, vous donnerez l’impression d’être surpris alors qu’il est claire que c’est là que le peuple vous attend. Les gens ne se donnent plus la peine de vous répondre. ILS VOUS ATTENDENT

    Répondre à ce message

  • Le 8 juillet 2014 à 14:22, par yam
    En réponse à : Déclaration du CFOP sur la dispersion de manifestations à Ouagadougou et Bobo-Dioulasso

    Quel autre mouvement ??? c’est le balai citoyen seulemnt qui y était présent, le faux mouvement de Dembélé monté par Salia pour nous contrarier n’était pas là puisqu’il savait, mais ne vous en faites pas cher cdpiste fasonet, on est toujours prêt pour le combat, ils verront aux prochaines marches, leurs gaz et pire les envahiront !! abratranayannnnnnrd !!!!!!

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés