Kaba Diakité, coordonnateur du Balai Citoyen à Bobo à propos du bébé piétiné par les CRS : « On n’avait pas la bonne information »

mercredi 2 juillet 2014 à 01h40min

La nouvelle a été répandue comme une trainée de poudre ce samedi 28 juin 2014 à Bobo-Dioulasso. En course-poursuite avec la Compagnie républicaine de sécurité (CRS), des militants du Balai Citoyen, et non des moindres avaient répandu une rumeur selon laquelle des CRS auraient marché sur un nouveau-né. Se prononçant sur le sujet, Alexandre Kaba Diakité, le coordonnateur du mouvement à Bobo-Dioulasso avait fait preuve d’une certitude sans faille dans ses déclarations.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
 Kaba Diakité, coordonnateur du Balai Citoyen à Bobo à propos du bébé piétiné par les CRS : « On n’avait pas la bonne information »

Communication de « guerre » peut-être, la chaude journée du samedi 28 juin 2014 a vu le Balai Citoyen rater une partie de son casting. Kaba Diakité et ses camarades avaient soutenu une rumeur qui avait fait le tour de Bobo-Dioulasso et provoqué le mécontentement chez bon nombre de personnes. Selon cette rumeur, des éléments de la Compagnie républicaine de sécurité (CRS) dans leur tentative de disperser les prétendants à l’occupation de la place de la mairie auraient fait une incursion dans une famille. Et c’est dans cette famille qu’un nouveau-né de deux jours aurait été piétiné par des CRS. Pour ne rien arranger, le coordonnateur du Balai Citoyen avait enfoncé le clou en confirmant la rumeur au cours d’une interview sur le bilan des manifestations « Il y a cinq blessés ici (hôpital Souro Sanon) présentement, plus un bébé qui a été piétiné par les CRS. Ces CRS ont osé poursuivre les gens dans une cour et même dans une maison. Dans cette maison, il y avait un nouveau-né de deux jours qui a été piétiné avec les rangers des CRS. Le Bébé est actuellement dans une clinique. Je peux vous indiquer la cour des parents et vous allez prendre des renseignements avec eux ». Suite à une relance des journalistes sur la question, Kaba Diakité va maintenir ses propos, insistant : « Je maintiens, le bébé a été piétiné par les CRS. Exactement, ce sont les CRS qui ont piétiné le Bébé sans s’en rendre compte ».

« On n’avait pas la bonne information »

48 heures après ses fracassantes déclarations, Kaba Diakité s’est ravisé suite à un appel téléphonique sur le cas du bébé piétiné par les CRS : « On n’avait pas la bonne information. C’est plutôt un bébé qui venait de naître qui a eu des difficultés respiratoires suite aux gaz-lacrymogènes ». Une autre rumeur dont la responsabilité reste à déterminer faisait état de morts suite à l’intervention des CRS. Eu égard au climat politique, des moyens de communications actuelles, les leaders ne devraient jouer la carte des rumeurs. De bonne ou de mauvaise foi, Kaba Diakité et sa coordination gagneraient à maitriser leur communication. Parce que dans le cas d’espéce, il a été donné de constater que l’intervention des CRS dans le secteur concerné était exclusivement motorisée (aucun CRS n’est descendu des véhicules d’intervention).

Ousséni BANCE

Lefaso.et

Imprimer l'article

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés