Commune de Bobo : Salia Sanou fait le point de l’avancement des chantiers

vendredi 27 juin 2014 à 10h59min

El Hadj Salia Sanou, le maire de la commune de Bobo-Dioulasso, a animé une conférence de presse ce jeudi 26 juin 2014. Portant essentiellement sur le niveau d’avancement des principaux chantiers de la commune, cette conférence a vu également Salia Sanou se prononcer sur des questions politiques et sur bien d’autres sujets.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Commune de Bobo : Salia Sanou fait le point de l’avancement des chantiers

Pour animer la conférence sur l’état des chantiers de la commune de Bobo-Dioulasso, El Hadj Salia Sanou s’est entouré de ses plus proches collaborateurs. Ainsi, le maire avait à ses côtés les maires d’arrondissements, les directeurs régionaux ou les représentants des services comme la Sonabel et l’Inera et des techniciens de la mairie.

Après une déclaration liminaire sur l’état des chantiers de la commune de Bobo-Dioulasso, Salia Sanou s’est prêté aux questions des journalistes. L’occasion faisant le larron, des questions « frustrantes » aux questions les plus insolites, des journalistes ont participé à leur manière au « Salia Talkshow ». Mais, en attendant de revenir sur les répliques de Salia Sanou aux « charges » du Balai citoyen et de l’opposition politique burkinabè, voici les explications du maire de Bobo sur l’évolution de ses chantiers.

A propos des chantiers qui fâchent

A Bobo-Dioulasso, l’inachèvement de l’éclairage de l’avenue de l’Union européenne est mal vécu par la population, surtout ceux des secteurs 24 et 25. De la déclaration liminaire du maire, il ressort que la balle est dans le camp de la société nationale d’électricité du Burkina Faso (Sonabel). Par la voix de son représentant, la Sonabel a promis l’achèvement de l’éclairage de cette voie d’ici à mi-octobre 2014.

Pour sa défense dans les multiples retards accusés dans l’éclairage de l’avenue de l’Union européenne, la Sonabel a évoqué les difficultés d’acquisition des équipements « en matière d’électricité, la difficulté est que le matériel ne se trouve pas sur place. C’est suite à nos commandes que les entreprises soumissionnaires lancent les bons de commandes. Et comme nous sommes dans un pays enclavé, le temps de livraison est aussi important. Sinon, on attend le matériel d’éclairage de l’avenue de l’Union européenne au plus tard en fin juillet. »

A propos de l’éclairage des avenues du Cinquantenaire de la République

D’un coût global de cinq cent millions (500 000 000) de francs CFA et cofinancé par la commune de Bobo et le Fonds permanent pour le développement des collectivités territoriales (FPDCT) , l’éclairage public des avenues du Cinquantenaire (Route de Bama) et de la République (route passant devant le stade wobi) est également en cours. Selon Salia Sanou, à ce jour, toutes les démarches administratives sont bouclées. Il ne resterait que la passation de marché avec la Sonabel.

Futuris est responsable du non-bitumage des avenues Ouezzin Coulibaly et Nelson Mandela

On se le rappelle, le 3 février dernier, le Premier ministre Luc Adolphe Tiao, le Président de l’Assemblée Nationale, Soungalo Appolinaire Ouattara et bien d’autres éminentes personnalités avaient lancé officiellement le démarrage des travaux de goudronnage des avenues Ouezzin Coulibaly et Nelson Mandela. D’un coût global d’un milliard sept cent cinquante millions de francs CFA (1.750.000 F CFA), les travaux devraient s’exécuter dans un délai de cinq (5) mois par l’entreprise Futuris. Comme du « déjà vu au Burkina », les machines ont disparu quelque temps après la gigantesque cérémonie de lancement des travaux. A la lumière de la conférence de Salia Sanou, il ressort que la commune de Bobo-Dioulasso avait rempli sa part du contrat. Par contre, l’entreprise Futuris qui avait en charge l’exécution des travaux s’est montrée défaillante. En attendant la réattribution du chantier à un autre prestataire, le maire de Bobo a surtout déploré les procédures de passation des marchés publics au Burkina Faso. Pour lui, le choix du « moins disant » est discutable. Dans la mesure où des entreprises font tout pour s’adjuger le marché avant de se rendre compte qu’elles sont incapables de l’exécuter.

On en sait un peu plus sur le « bunker de Salia »

Qualifié de « Bunker de Salia » par certains bobolais, le chantier de la construction de la recette municipale est en cours. A terme, la recette municipale abritera toutes les directions des services municipaux. En construction (R+2) dans l’enceinte de la mairie, l’immeuble pourra compter jusqu’à cinq niveaux dans quelques années. Sol confort décor et Afrique Circuit (903 568 225 TTC), Sodisneb (271 746 625FCFA TTC), Techno rescue center (77299 042 CFA TTC), ALUFA (138 225 512) sont chargés des travaux qui doivent durer 18 mois.

Lolita sera sud-africaine

Se prononçant sur le sort du jardin zoologique de Bobo et sur interpellation d’un journaliste, Salia Sanou a également évoqué le cas de Lolita. Seule rescapée des animaux du jardin zoologique de Bobo-Dioulasso, lolita, du nom du célèbre chimpanzé de Bobo finira peut-être ses jours dans le pays de Nelson Mandela. Longtemps enchaînées dans sa case, Lolita a reçu entre autres visiteurs une mission sud-africaine. Selon le maire de la commune, cette mission s’est particulièrement occupée de l’animal. Actuellement, la commune s’attend à une démarche administrative de la part des sud-africains pour transférer Lolita. Libérée des chaînes de Bobo-Dioulasso, Lolita retrouvera la nature et la nation arc-en-ciel si tout se passe bien entre les deux parties.

Ousséni BANCE

Lefaso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 27 juin 2014 à 11:09, par Omer
    En réponse à : Commune de Bobo : Salia Sanou fait le point de l’avancement des chantiers

    Rien n’est terminé. Tout est en projet, en retard ou abandonné. Le plus grand mal que ce pouvoir a fait à la ville de BOBO c’est de confier la ville à des illetrés corrompu et sans ambition.

    Répondre à ce message

    • Le 27 juin 2014 à 22:03, par cequejenpense
      En réponse à : Commune de Bobo : Salia Sanou fait le point de l’avancement des chantiers

      L entreprise Futuris n a pas ete defaillante. Le problème est que ton Blaise et son Gouvernement ont defini de nouvelles priorités qui n est rien d autre que leur fameuses mésures sociales pour 100 milliards. Ces mesures n etaient pas prevu dans le budget 2014. En bloquant certains chantiers qui heureusement pour eux n ont pas encore démaré, ils pourront introduire un projet de loi de finances rectificative pour affecter l argent prevu pour ces investissement aux nouvelles mésures sociales et gagner l electorat pour le referendum.

      Répondre à ce message

  • Le 27 juin 2014 à 11:43, par Saliades
    En réponse à : Commune de Bobo : Salia Sanou fait le point de l’avancement des chantiers

    vraiment le fasonet il va falloir changer ; vous devenez trop impartial dans le traitement de l’information surtout en ce qui concerne le cdp et de ses ténors ; pourquoi vous ne dites pas ce que salia a dis concernant le balai citoyen (qu’ils peuvent marcher sur leur tète que cela ne va rien changer et qu’ils peuvent marcher jusqu’à Ouagadougou)selon l’observateur paalga.

    Répondre à ce message

  • Le 27 juin 2014 à 11:49
    En réponse à : Commune de Bobo : Salia Sanou fait le point de l’avancement des chantiers

    Donc il a fallu que le mvt "balais citoyen" sonne l’alarme pour que le peuple ait enfin droit à des explications sur les chantiers (et encore lesquelles explications:tant de chantiers en panne n’est-ce pas un signe d’incompétence justement ?). Peut-on nous faire un bilan des réalisations concrètes faites pour développer cette ville de bobo en dehors des réalisations que nous a voulu le cinquantenaire ? Empruntez les voies au centre-ville et dites franchement si bobo est réellement la deuxième ville avec un maire ! N’importe quoi seulement.

    Répondre à ce message

  • Le 27 juin 2014 à 11:50, par wendbenedo
    En réponse à : Commune de Bobo : Salia Sanou fait le point de l’avancement des chantiers

    Merci au mouvement balai citoyen qui rappelle au bourgmestre Salia son devoir de reddition envers les administrés. Longue vie au mouvement. Nan lanra an sara !!!

    Répondre à ce message

  • Le 27 juin 2014 à 12:05, par L’OURAGAN
    En réponse à : Commune de Bobo : Salia Sanou fait le point de l’avancement des chantiers

    SACRE SALIA !LE PROCHAIN MAIRE VIENDRA TERMINE LES CHANTIERS ET OUVRIRA LES PORTES D’AUTRES CHANTIERS DE DEVELOPPEMENT,PAIX ET TRAVAIL.DEMAIN N’EST PAS LOIN

    Répondre à ce message

  • Le 27 juin 2014 à 12:34, par toujours les mêmes incapables qui font du bruit
    En réponse à : Commune de Bobo : Salia Sanou fait le point de l’avancement des chantiers

    Hooo vous là pardonnez là ya quoi même matin midi soir c’est bobo est ce que bobo est pas la seule ville du Burkina mais c’est de bobo on parle tous les jours si vous bobolais êtes des incapables avec un super incapable à votre tête comme maire qu’est qu’on en a à foutre nous chacun(e) travaille à développer sa ville mais si vous bobolais c’est votre bas ventre et votre vendre que vous développer à bobo c’est votre choix foutez nous la paix tchrrrrrrrrrrrrrrr

    Répondre à ce message

  • Le 27 juin 2014 à 12:35, par Devoir Citoyen
    En réponse à : Commune de Bobo : Salia Sanou fait le point de l’avancement des chantiers

    Salia fait au moins le constat amer sur les passations de marches au Burkina. En fait les chantiers de Bobo sont lances dans un élan propagandiste de séduction de l’électorat a l’approche de l’éventuel referendum. Sinon le CDP est au pouvoir depuis bientôt 30ans et tout sait combien bobo a été négligée et reléguée au second plan. Comme le CDP se rendant compte d’avoir perdu Ouaga donc on revient vers Bobo pour faire croire qu’on aime cette ville. Que c’est dommage avec ces politiciens. Il nous faut le changement en 2015.

    Répondre à ce message

    • Le 27 juin 2014 à 13:43, par Burkina Emergent
      En réponse à : Commune de Bobo : Salia Sanou fait le point de l’avancement des chantiers

      Cette ville qui refuse le développement doit être laissée à son triste sort parce que les Bobolais ne méritent que ce qui leur arrive. Comment on peut sur la Base du régionalisme et du tribalisme élire un ignorant à la tête de la 2ème ville du Burkina. Dans 50 ans elle sera reléguée à la 4ème place parce que Koudougou, Dédougou, Ouahigouya Dori ou Fada sont entrain de mettre des Bouchées doubles pour avancer pendant que Bobo à l’image du Mali qui vit sur les nuages des gloires de l’empire du Mali, passe le temps à rêver de son lustre des années 60.

      Répondre à ce message

      • Le 27 juin 2014 à 17:23, par Derrida Deux
        En réponse à : Commune de Bobo : Salia Sanou fait le point de l’avancement des chantiers

        Ne penalisez pas Bobo la victime. N’ essayez surtout pas d’ isoler ce qui ce passe a Bobo. Ce n’est pas un cas unique meme s’ il est le plus evident de la demission du pouvopir de blaise par rapport au vrai developpement en general. A part Ouaga, quelle est la ville qui compte en realite ? Savez - vous meme que si Kaya n’avait pas eu le flair, ils allaient avoir leur tour de la Fete de l’ Independance ? Si vous laissez Bobo a son propre sort comme le dites, vous ignorez que le sort de Bobo affecte le sort aussi de ouaga et de tout le Burkina. Il ne faut pas isoler ce que tout lie. Et il ne faut pas se tromper d’ ennemi, non plus.

        Répondre à ce message

      • Le 27 juin 2014 à 19:02, par Un ensemble
        En réponse à : Commune de Bobo : Salia Sanou fait le point de l’avancement des chantiers

        Vous pensez que nous ne sommes au courant de votre complot ?, vous nommez des incapables aux postes de responsabilités pour mieux les manipuler ; ensuite insulter l’intelligence de la population de toute une ville. Vous êtes malhonnête.

        Répondre à ce message

      • Le 28 juin 2014 à 01:10, par Bobolais
        En réponse à : Commune de Bobo : Salia Sanou fait le point de l’avancement des chantiers

        Ce n’est pas grave. Nous les bobolais on se suffit à nous même. Aucun Bobolais n’ira se chercher ni à Koudougou ni à Ouahigouya. C’est l’inverse qui est vrai. Ceux qui n’aiment pas Bobo peuvent éviter cette ville et personne ne les attend à Bobo. Que chacun reste là ou il est. Vous n’aimez pas Bobo, on vous demande de nous ignorer. On n’a besoin de vous.

        Répondre à ce message

        • Le 30 juin 2014 à 11:25, par N’dabi
          En réponse à : Commune de Bobo : Salia Sanou fait le point de l’avancement des chantiers

          Hé ! ne soit pas si idiot comme certains pourraient l’être, "les bobolais se suffisent en eu", n’est que de la chimère de votre part. Car, si le message précédent le votre parle de la sorte de Bobo, c’est qu’il y a anguille sous roche. Surtout avant de réagir de la sorte, posez-vous d’abord la question à savoir ce que vous pourriez faire pour Bobo, afin qu’elle occupe réellement le rang de deuxième ville digne du nom.

          Répondre à ce message

  • Le 27 juin 2014 à 12:47, par Alexio
    En réponse à : Commune de Bobo : Salia Sanou fait le point de l’avancement des chantiers

    Honte avous Mr le Maire. Lolita en Afrique du Sud ?Pourquoi ? Ce jardin autrefois la fierte de Bobo-Dioulasso. Construit par l initiative du defunt President Maurice Yameogo, paix a son ame, il bougera dans a sa tombe en regret pour votre fuite de responsabiliete. Le boulevard devrait etre goudronner et rallonger sur Ouezzin-ville, Sarfalao,Cezao,place d etoile depuis au temps du RDA de Kango Gerard. Malheusement rien n a ete fait pour cause, La politique politicienne que Bobo continu d etre victime.

    Répondre à ce message

  • Le 27 juin 2014 à 13:29, par la wérité et la vérité.
    En réponse à : Commune de Bobo : Salia Sanou fait le point de l’avancement des chantiers

    Le maire de bobo Salia Sanou est sorti de son trou.
    A 24h de la manifestation du balaie citoyen,le maire entouré d’un QG apporte quelques justificatifs sur les retards de chantiers.
    Mais avait il besoin d’attendre la veille de la manifestation du balaie citoyen pour apporter tous ces justificatifs ? Alors qu’il avait tout le temps pour le faire ?
    Je pense que desormais,les conférences de presses seront réguliers à la mairie de bobo dioulasso pour éclairer les citoyens bobolais.
    En conclusion,c’est le "balaie citoyen"qui aura gagné meme si elle annulait sa marche de samedi 28.
    Monsieur le maire Salia Sanou essayez de changer positivement,soyez à l’écoute de vos concitoyens et vous vous en sortirai bien.les critiques objectives ne tuent pas.Elles vous font changer en bien.Salia Sanou à chaud.

    Répondre à ce message

  • Le 27 juin 2014 à 17:30
    En réponse à : Commune de Bobo : Salia Sanou fait le point de l’avancement des chantiers

    Saliades toi tu veux koi mème,ils n’ont ka marcher sur leur fesses si cela les enchante,des delinquants en bande organisé qui insultent les gens et qui ne veulent pas être insulté,est ce que Salia c’est leur camarade ?ayez un peu de dessence dan vos propos envers une grde personne ou assumé c kon vou dit

    Répondre à ce message

  • Le 27 juin 2014 à 17:44
    En réponse à : Commune de Bobo : Salia Sanou fait le point de l’avancement des chantiers

    C’est en prélude au mouvement du balai citoyen qui voulait te demander des comptes Salia sur ta gestion de Sia ? Si t’as été convaincant lors de ta conférence pourquoi refuser l’autorisation de manifester des balayeurs ??? La peur...

    Répondre à ce message

  • Le 27 juin 2014 à 18:00, par vieux père
    En réponse à : Commune de Bobo : Salia Sanou fait le point de l’avancement des chantiers

    C’est le conseiller en communication de Salia, (Mr.Kani)qui lui a donner cette idée.Mais pour ma part,il nous laisse sur notre soif.Le centre commercial de la ville est trop désordonné et dégueulasse.A quand le bitumage de ces voies ?Nous souhaitons qu’il fasse une conférence publique.A ce genre de tribune,il saura les véritables préoccupations des Bobolais.Cela va lui donner les idées sur certaines priorités,parce que ces conseillers municipaux et les maires d’arrondissement ne lui donnent pas la vraie physionomie de la ville.En conclusion,il aura toujours les flèches tant qu’il ne communique pas beaucoup.La population veut savoir à tout moment ce que le maire fait.Il y a des bonnes volontés,c’est au maire de donner le bon exemple et ensuite approcher ces bonnes volontés.

    Répondre à ce message

  • Le 27 juin 2014 à 18:44, par Donmozoun
    En réponse à : Commune de Bobo : Salia Sanou fait le point de l’avancement des chantiers

    Ca fait combien de mois que ce materiel est dit commander ? Arrêtez de vous foutre des gens. Le materiel n’est pas sur Mars mais bien sur la terre. LA SONABEL veut porter la casquette ? OK. La prochaine manifestation sera devant la SONABEL. Pourquoi il n’ya que des incapables, des gesn qui ne savent pas anticiper, qui attendent toujours que ca chauffe pour se bouger le cul. Les poteaux qui sont déjà implantés, d’ou viennet-ils ? n’y avait-il pas la possibilité de faire une commande groupée ?
    Futuris est le signe qu’il n ya pas d’état au Burkina. Comment une petite entreprise de ce genre peut se foutre de tout un pays et c’est le calme plat ? J’espère qu moins qu’il n’ont pas encaissé une partie de l’argent et disparaitre dans la nature ? Si c’est le cas, je crierai à une mise en scène pour piller le peuple. Les attributeurs du marché ne sont -ils pas les attributaires ? Drôle de pays.
    Salia, je ne sais quoi dire. c’est bon !!

    Répondre à ce message

  • Le 27 juin 2014 à 18:57, par Ka
    En réponse à : Commune de Bobo : Salia Sanou fait le point de l’avancement des chantiers

    Mr. le maire, ou Mr. le caïd, admettez que rien ne fait ou se fera à Bobo tant que vous êtres a la tête d’une équipe incapable et baigner par la corruption. Notre ville appelé ville économique était 50 fois plus développé et bien entretenu il y a 40 ans. Depuis votre arrivé avec le CDP, Bobo est devenu une poubelle qu’une ville. Toutes les industries en ralenti, les hôpitaux délabrés, l’université et les centres médicaux avec une carence totale d’équipements. J’arrête car mon cœur commence à s’exploser de colère : en 1988 Ziniarè était un village sans électricité, en 2014 c’est la deuxième ville la plus développé du Burkina après Ouagadougou, et vous êtes assis dans votre trou en voulant tromper toute une région. Mr. Salia, SVP, laissez la place à des jeunes technocrates et économistes pour relever la ville, et suivre l’évolution du 21e siècle. Regardez votre bureau, aucun ordinateur devant vous pour vous ouvrir le monde, car vous ne savez pas ce que c’est un ordi et sa puissance d’informer. Vous faites la honte de toute une région.

    Répondre à ce message

  • Le 28 juin 2014 à 11:32, par Alternancier
    En réponse à : Commune de Bobo : Salia Sanou fait le point de l’avancement des chantiers

    Bravo au balai citoyen !!!

    Répondre à ce message

  • Le 28 juin 2014 à 17:50, par HEHE !!!
    En réponse à : Commune de Bobo : Salia Sanou fait le point de l’avancement des chantiers

    Enfin le citoyen lambda a des info publiquement. Voici que la transparence commence à venir ! Merci à tous ceux qui ont contribué à la naissance de cet esprit. Tout le Burkina en avait soif.
    Cordialement

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés