Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «La forêt pour grandir a besoin d’arbres. Frédéric Titinga Pacéré» 

Promotion de la paix et de la démocratie en Afrique : Blaise Compaoré lauréat du prix de la Fondation Crans Montana

Accueil > Actualités > Diplomatie - Coopération • • lundi 23 juin 2014 à 03h03min
Promotion de la paix et de la démocratie en Afrique : Blaise Compaoré lauréat du prix de la Fondation Crans Montana

Pour ses actions en faveur de la paix, de la démocratie et du développement dans son pays et en Afrique, le Président du Faso, Blaise Compaoré, a été désigné lauréat 2014 du prix de la Fondation Crans Montana. Son prix lui a été décerné ce samedi 21 juin à Rabat, lors de la 25e session du Forum Crans Montana.

A la liste des éminentes personnalistés- Aung San Suu Kyi, Yasser Arafat, Yitzhak Rabin, etc.- qui ont déjà reçu le prestigieux prix de la Fondation Crans Montana pour la promotion du dialogue, de la paix, de la démocratie et du développement, il faut désormais ajouter le nom du Président du Faso. En effet, Blaise Compaoré s’est vu décerné ce 21 juin à Rabat le prix 2014 de la Fondation de Crans Montana Forum dont l’objectif est de promouvoir la coopération internationale à tous les niveaux : Politique, économique,… technologique. Aux yeux de Jean-Paul Carteron, président –fondateur de Crans Montana Forum, la remise de ce prix au Chef de l’Etat Burkinabè fait de lui « le garant de la stabilité en Afrique de l’Ouest », cela au regard notamment de ce qu’il a déjà accompli pour la paix dans la zone mais aussi de nouvelles menaces d’insécurité dans la région. Un souhait très compris par l’illustre récipiendaire qui dit voir dans la distinction à lui attribuée un message d’invitation à s’impliquer davantage dans la problématique de la paix dans la région et non pas comme un couronnement, compte tenu, « de l’immensité des tâches qui restent à accomplir ». Néanmoins, le président Compaoré a apprécié à cette juste valeur l’exhortation de la Fondation Crans Montana. « Cette distinction honore ces hommes et ces femmes du Burkina Faso, qui n’est pas doté de ressources naturelles extraordinaires mais qui travaille chaque jour à construire son développement », s’est félicité le Chef de l’Etat.

« Un prix mérité, sinon plus »

Le Président du Faso n’a pas été le seul à être désigné lauréat 2014 du prix de la Fondation Crans Montana Forum. D’autres acteurs de la promotion de la paix, de la démocratie et du développement, à l’image de ses homologues du Burundi ou de Malte à savoir Pierre Nkurunziza et Marie Louise Coleiro Preca, l’ont été aussi pour ce qu’ils ont fait et feront pour leur peuple, leur région. Mais, le Chef de l’Etat Burkinabè est celui qui a été le plus applaudi, le plus ovationné dans la grande salle de conférences de l’Organisation Islamique pour l’Education, les Sciences et la Culture (ISESCO) où s’est déroulée la cérémonie. Au point qu’il faisait très bon être Burkinabè en ces lieux. En tout cas, personne de ceux que nous avons interrogés n’a trouvé à redire par rapport au prix reçu par le Président Compaoré. A ce propos, voici la réaction à chaud de Cellou Dalein Diallo, ancien Premier ministre guinéen : « Il mérite bien ce prix dans la mesure où c’est un homme qui a contribué au règlement de conflits, qui a dirigé des dialogues politiques. Que ce soit au Togo, en Côte d’Ivoire, en Guinée et même au Mali ; il a fait preuve de beaucoup d’habileté et d’efficacité dans la réconciliation, dans la médiation et cela a donné de bons résultats. Parce que le problème ivoirien, on l’avait examiné à Marcoussis, en Afrique du Sud, un peu partout mais dès qu’il a pris le dossier il a pu faire avancer le dossier. Les élections ont été organisées en Côte d’Ivoire, même si on a déploré des élections post-électorales. En tout cas, ce qu’on retient, c’est que le président Blaise a bien mérité l’hommage qui lui a été rendu ici ».

La compatriote Assétou Ouédraogo, deuxième vice-président du Conseil régional du Centre-Nord et directrice générale de Global Business Company, est tout à fait sur la même longueur d’onde que le président de l’Union des forces démocratiques de Guinée : « Le prix que le Président du Faso a reçu traduit ses mérites parce qu’il n’est pas facile de vendre la paix ». Et d’ajouter, toute fière : « On peut tout vendre mais vendre la paix est une lourde charge pour tout être humain. Pour moi-même, il n’y a pas de prix qui puisse récompenser les efforts du Président du Faso. C’est Dieu seul qui peut le récompenser à la hauteur de ses actions. Les médiations qu’il a menées en Côte d’Ivoire, en Guinée, au Togo ne profitent pas qu’aux habitants de ces pays frères parce que les Burkinabè profitent aussi de cette paix. L’on ne peut pas dire qu’on est en paix alors qu’autour de soi il y a des problèmes. En cela, l’action de Son Excellence Monsieur le Président du Faso est inestimable ».

Vers une reprise en main du dossier malien par le Médiateur Compaoré

Parmi les grandes préoccupations de la 25e session du Forum Crans Montana figure en bonne place le processus de paix au Mali, en panne avec la non application de l’Accord de Ouagadouogu du 18 juin 2013 et aggravée par la récente bataille à Kidal entre éléments de l’armée malienne et forces du MNLA (Mouvement National de Libération de l’Azawad).

Et le Président du Faso, avant même la réception de son prix, a été fortement sollicité pour relancer ce dossier malien pour lequel il a été désigné médiateur de la Communauté Economiques des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO). Ainsi, dès son arrivée dans la capitale marocaine, Blaise Compaoré a reçu le président fondateur du Forum Crans Montana Jean-Paul Carteron qui a plaidé auprès de lui pour qu’il reprenne en main les choses au Mali dans l’intérêt de la stabilité régionale. « L’Afrique de l’Ouest est en danger de mort », avait alerté la presse M. Carteron à sa sortie d’audience. Sans utiliser les mêmes termes que Carteron,Nicholas Westcott’’, directeur pour l’Afrique subsaharienne du service extérieur de l’Union européenne a présenté le même sombre tableau de la région en parlant de la dégradation de la situation avec les criminels, les groupes terroristes qui occupent de plus en plus le terrain et de la nécessité de régler au plus vite possible la situation dans l’intérêt de tout le monde. « Nous avons discuté avec le Président du Faso des moyens de rétablir le dialogue entre le gouvernement du Mali et les groupes armées du Nord en vue d’un recommencement des négociations basées sur l’accord de Ouagadougou et pour assurer un progrès assez rapide de ces négociations », a confié pour sa part Westcott. Et de préciser : « Il m’a indiqué qu’il a l’intention de jouer un rôle très actif pour accélérer la préparation de ces négociations en partenariat avec la communauté internationale y compris les Nations-Unies, l’Union africaine, l’Union européenne, les pays voisins. J’espère que dans les semaines à venir le calendrier va s’accélérer ». Comme quoi, il ne fait plus l’ombre d’aucun doute, Blaise Compaoré va reprendre sa mission de bons offices au Mali.

Grégoire B. Bazié, Envoyé spécial à Rabat

Lefaso.net

Messages

  • Felicitation, SI toute fois CE prix peut contribuer a CE qu’il renonce son projet de referendum au Burkina. Parce qu’il NE sert a rien d’œuvrer pour la paix Dans d’autres pays et allumer un feu ardent Dans ton propre pays.

    • soit intelligent un jour !! si on ne voulais pas de lui toujours au pouvoir, on allait plus jamais le solliciter !! souffre et souffre encore mon cher !! surtout retient que votre président n’est pas à vous seuls, il est mon président, celui de la sous région.... Félicitation au Président Compaoré ! vive le Président Compaoré !vive le référendum !!!

    • Bjr à tous.
      On a bien dit stabilité mon gar, stabilité stable stable stable et encore stable

    • Très intéligent de votre part .... vous pousser intéligenment Blaise ver la grande port et j’espère qu’il comprendra que avec ce prix il dois pas créer la zizani dans son propre pays

    • vive le président ,faudrait demander la volonté du peuple pour décider de sa candidature car il est de l’importance à envier vive le président

    • Le Combat du Président Blaise Compaoré pour la paix, la démocratie au Burkina et plus généralement en Afrique reconnu à sa juste valeur dans le monde et récompense au Maroc.

    • Qui dit mieu !!! "le Chef de l’Etat Burkinabè est celui qui a été le plus applaudi, le plus ovationné dans la grande salle de conférences de l’Organisation Islamique pour l’Education, les Sciences et la Culture (ISESCO) où s’est déroulée la cérémonie de la Fondation Crans Montana".

  • je n’ai qu’une seule question:l’Afrique,plus particulièrement le Burkina Faso mange t-il du Crans Montana ???
    Qu’est-ce que tout ces prix bidons changent à nos quotidiens ? RIEN
    SVP couvrez des sujets plus utiles à nos contextes et situations africaines.
    Il n’a même pas de cheminée (entouka les burkinabé lambda et intelligents n’en nont pas et pas besoin) pour les aligner tous ces prix et distinctions en carton pate

  • Félicitation à M. le Président pour ce prix. La tension des burkinabé est en train de monter. Comment éviter toute division du peuple en 2015. j’espère que ce dossier est en cours. Le blaiso serait-il capable de le gérer pour maintenir cette paix au faso. Seul Dieu et lui le savent.

  • Toutes ces éminentes personnalités ont reçu ce prix ? eh bien vous venez de rabaisser ce prix très chers du CRANS MONTANA,car les médiations de cet homme n’ont été que le pompier qui éteint le feu qu’il a lui même allumé. Dans quelques années quand on reviendra sur cette distinction, cela va devenir comique au yeux des journalistes, remettre un tel prix a un dictateur, qui aura embrasé son pays. D’un autre coté je vous prie de vous préparer à décerner ce prix a celui qui viendra éteindre l’incendie au BURKINA FASO. BLAISE COMPAORE va tout bruler.

  • Pour nous les Burkinabè, Blaise Compaoré est plutôt un artisan de l’instabilité en Afrique surtout au Faso. Ouvrez bien vos yeux et vos oreilles pour comprendre ce qu’il est en train de tramer après 28 ans de règne.

  • Félicitations à nous tous !
    Le Burkina qui gagne !

  • Félicitations, mais il y a un grand faussé entre le bien que tu fait à l’extérieur et ce qui se passe au pays. Ne laisses pas tes camarades du CDP salir ton nom.

  • Ce prix est une couronne qui va obliger le PF déjà bardé de prix à se retourner et dire aux multiples griots et autres batteurs de tambours de stopper leur tintamarre aux sons discordants !

    On ne peut pas être un Imam de la Paix à l’échelle internationale et se permettre d’être traité de "Garibou" du désordre au plan national !

    Que l’Eternel aide le PF à trouver un bon chef d’orchestre pour le CDP.

  • Félicitations Président !

  • bravo au Faso gagnant !
    Tout ce qui honore le Burkina devrait être consensuel !
    le referendum n’a rien à voir ici !!

    • Désolé, je ne me sens pas honoré mais honteux de décorer un président qui est venu au pouvoir par le sang en 1987, dont son régime a fait des centaines de victimes par mort violente et, qui veut poursuivre aujourd’hui pour continuer une présidence à vie avec Blaise Compaoré. Ce médiateur soit disant épris de paix a plus passé son temps à jouer au pompier pyromane dans la sous région avec de nombreuses accointances troubles avec les rebelles de toute sorte comme au Libéria avec un certain Taylor, en Sierra Léone, en Côte d’Ivoire et, même au Mali avec le MNLA...

  • Si c’est pour lui trouver une porte de sortie fin 2015 comme médiateur pour la Paix en Afrique, tous les burkinabè sont d’accord car nous ne voulons pas qu’il continue après au risque de saborder les bases de la Paix au Burkina Faso. Par contre, si ce prix doit être interprété comme Blaise l’indispensable président à vie de ce pays, vous vous êtes lourdement trompé. Le Peuple ne veut plus de lui. Il suffit de voir les images parlantes du fameux grand meeting du CDP de ce samedi où le stade était rempli de personnes qui ont empochés les 3.000 F pour y venir et qui ont quitté le stade dès que les chanteurs ont finis leurs shows. Assini a délivré son discours dans un stade au 3/4 vide. Et, les photos ne mentent pas sauf la TNB qui ont masqués les images du meeting politique car elle est toujours aux ordres des puissants du moment. Une parodie de démocratie.

  • Les présidents africains aiment les glorioles pour les flatter comme du temps de la colonisation. Décidément, cela fait pitié. Blaise Compaoré a reçu des dizaines de distinction docteur honoris causa de ceci ou cela ; tout cela pour arriver à une crise en voie d’éclater dans son pays pour poursuivre après 2015 après 28 ans de pouvoir... Un juge trucidé fin mai dont l’enquête est au point mort avec 2 rapports d’autopsie contradictoires. Tout le monde se demande qui sera la prochaine victime de ce régime assoiffé de sang pour assurer sa survie à la tête de l’état par tous les moyens. Le peuple burkinabè dit à Blaise de ne pas se représenter fin 2015 et de laisser la main à quelqu’un d’autre.

  • Félicitation à mon Prési le Blaiso ; mais sur cette photo on a l’impression qu’il a vu le fantôme de Sankara !

  • Un prix "pour la démocratie" qui sonne comme un encouragement à ne pas respecter les règles de la démocratie. Le réseau des contempteurs de la démocratie en Afrique n’est pas à sous-estimer, il fonctionne comme la franc-maçonnerie, par solidarité, fraternité et codes : évident, il n’y aura jamais explicitement de prix de la dictature !

  • VOUS VOYEZ COMMENT CA MARCHE ? UN TRUC INCONNU DE TOUS QUI SE LEVE, SE MET A FELICITER UN CHEF D’ETAT, LE DECOR DE JE NE SAIS QUEL PRIX(MOYENNANT SUREMENT DES ESPECES SONNANTES ET TREBUCHANTES DU DECORE)DECIDE DE RENVOYER LE PAUVRE CHEF D’ETAT EN NEGOCIATION DANS UN PAYS QUI lUI AVAIT RETIRE SA CONFIANCE. Y’a quoi même pour que blaise tienne tant à se mêler des affaires des gens ? C’est pour celà que nous pensons que ce régime est ce que l’on appelait "les valets locaux de l’impérialisme qui travaillent pour les capitalistes aux détriments de l’afrique entière.C’est de telles dirigents africains dont on doit se séparer en urgence parce qu’ils nuisent à la libération totale de l’Afrique. La preuve, tout le monde sait que quand Khadafi a voulu oeuvrer pour l’indépendance économique et financière de l’afrique, Blaise qui était supposé être une voix importante des chefs d’état africains a laissé faire. Et il est encore là pour continuer la basse besogne des conséquences de l’intervention de la france et de l’OTAN. Si les maliens ne veulent plus de Blaise comme médiateur, qu’il se casse .Je ne comprends pas que ces gens reviennent là dessus. Ils sont qui même pour se mêler de nos problèmes ?

  • Mais dis donc il a vraiment bien rajeuni hein le président du façon aucune trace de lassitude ni de fatigue sur son visage il ne fait même pas son âge on lui donnerais 15 ans de moins on sent qu’il est plus serein qu’il dort beaucoup mieux qu’il est confiant on lit la sérénité et la paix sur son visage puisque ’il est entouré que de fidèles des gens qui ne lui veulent que du bien et en qui je suis sûre il peut faire confiance à 100% et j’ajouterais même qu’on sent qu’il a vraiment la conscience tranquille il doit être l’homme le plus heureux de la planète malheureusement je n’envie pas son sort !!!

  • vous croyez vraiment qu’il est un homme de paix son excellence. Pourquoi on le critique d’avoir protéger des djihadistes chez nous ici ? c’est bizarre quand mème que des militaires prennent des photos avec des éléments de l’azawad.en tout cas moi je ne sais plus rien. a vous de voir

  • Une fois de plus, on nous rappelle qu’il appartient aux burkinabe de prendre leur destin en main pour mettre fin au regime Compaore. Les realites, cest nous qui les vivons au pays, pas ces messieurs de l’exterieur malhonnettes et insensibles a nos problemes. On nous dit que Blaise a aider a apporter la paix en Cote-d’Ivoire mais on ne nous dit pas combien il a contribuer au conflit dans ce pays et les aider a chasser Bagbo du pouvoir. Ouaga : fief de Soro et ses rebelles, fournisseur et transit d’armes pour les rebelles et enfin pourvoyeur de combattants et d’electeurs pour Ouattara. Ouaga, exportateur de cacao sans en produire un pied, etc. Bien plus que des foutaises, tout ca. Mais, le dernier mot nous appartient.

  • Parent ; vous êtes sûrs que Blaise est rentré chez lui avec ce prix ? En tout cas, il ne me l’a pas montré. Sinon j’en aurai parlé à chantal. Pourquoi ne pas venir le décorer chez lui ? Quand on t’appelle au marché pour te laver et t’habiller neuf, cela veut dire que ton burkindem a été négocié ou marchandé.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Gouvernance démocratique au Burkina : L’ambassadeur des Etats-Unis et le porte-parole de l’opposition échangent autour des préoccupations nationales
Chine : un partenaire de confiance pour l’avenir
L’Union européenne et le Burkina Faso renforcent leur coopération
Complexe W-Arly-Pendjari : Le Bénin, le Burkina et le Niger harmonisent les vues dans la gestion de ce patrimoine mondial
64e anniversaire de la Libération nationale de novembre 1954 : L’Algérie rend hommage aux martyrs de l’indépendance
CEDEAO : Bientôt une feuille de route pour faciliter les échanges économiques
Le président Georges Weah attendu à Ouagadougou
Conseil des droits de l’Homme de l’ONU : l’élection du Burkina, une « victoire de la diplomatie »
Brillantes perspectives pour la coopération entre le Chine et le Burkina Faso
Coopération canado-burkinabè : La gouverneure générale, Julie Payette, visite des infrastructures éducatives
Salon international de la coopération pour le développement (SICOD) : Un cadre pour redorer l’image du Burkina
Burkina : La gouverneure générale du Canada élevée au rang de la Dignité de Grand-Croix de l’Ordre national
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés