Meeting du CDP : « Blaiso, à quand notre référendum ? Vite, vite et qu’on en finisse !! »

lundi 23 juin 2014 à 03h04min

Le « grand meeting de l’engagement » du Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP) a pu se tenir comme prévu, ce samedi 21 juin 2014 à Ouagadougou, au stade du 4 août décrit par les organisateurs comme étant "plein recto-verso, en haut et en bas, avec intercallaire". Un meeting qui a enregistré la présence du Premier ministre et de presque tous les ministres, la présence du Président de l’Assemblée nationale, ainsi que celle de l’ambassadeur Justin Koutaba venu de la Côte-d’Ivoire avec une importante délégation. A l’occasion, le Secrétaire exécutif national du CDP, Assimi Kouanda, a appelé à la tenue du référendum et à la candidature du Président Blaise Compaoré en 2015, en précisant être confiant quant à la victoire de son parti.

Meeting du CDP : « Blaiso, à quand notre référendum ? Vite, vite et qu’on en finisse !! »

Peu avant 16 heures, la direction politique nationale du CDP, avec à sa tête Assimi Kouanda, faisait son entrée dans un stade comble. Un stade décoré de banderoles sur lesquelles on pouvait lire « Peuple du Burkina Faso, seul toi peut trancher la question de la limitation ou non des mandats présidentiels par le REFERENDUM », « Blaiso à quand notre référendum ? Vite, vite et qu’on en finisse !! ».

Et c’est dans cet environnement d’apparente forte mobilisation que la délégation conduite par le Secrétaire exécutif national du CDP a pris un bain de foule. Prestations de quelques artistes musiciens à l’issue de ce bain de foule et place aux allocutions. Il était déjà 16 heures. Une trentaine de minutes après, le parloir est à Assimi Kouanda dans un stade dont plus de ¾ des places étaient vides. Et c’est dans cette ambiance que le Secrétaire exécutif national du CDP a livré un discours fleuve.

Le message est celui, précise Assimi Kouanda, « de l’engagement pour le référendum, pour la mise en place du Sénat, et celui de la souveraineté du peuple, seul décideur ». L’occasion était en effet, celle de la « réaffirmation » de la « volonté » du CDP de « voir lancer le référendum pour départager les tenants et les adversaires de la modification de l’article 37 ». Pour Assimi Kouanda, « Il n’y a pas lieu de tergiverser sur la tenue du référendum, un droit constitutionnel reconnu au peuple ».

L’occasion du jour était donc belle pour appeler les militants de son parti « à maintenir cet élan de mobilisation, à maintenir cette sérénité, à maintenir cette conviction pour les combats et les victoires prochaines ». Car, ajoute-t-il, « Notre parti reste attaché à la consolidation de la démocratie par la mise en œuvre des réformes du CCRP (Conseil consultatif sur les réformes politiques, tenu du 23 juin au 14 juillet 2011, ndlr), notamment la mise en place du Sénat et la tenue du référendum en vue de la révision de l’article 37 ». Déjà, lance-t-il, « Le CDP est convaincu de sa victoire aux consultations à venir ».

Des engagements sur fond de mandats

La dynamique est donc enclenchée au sein du parti au pouvoir. Une dynamique assise sur trois engagements. En effet, et à en croire Ernest Paramanga Yonli, président du Conseil économique et social et conseiller du parti au pouvoir, le CDP « s’engage à respecter, à faire respecter et à défendre la Constitution », « s’engage et invite le président Blaise Compaoré à organiser le référendum pour départager », « s’engage et invite toute la classe politique à respecter le verdict des urnes quand il va tomber ».

Des engagements qui se fondent, selon M. Yonli, sur le fait « le CDP et ses alliés du front républicain » ont pour mandats « de porter la candidature de Blaise Compaoré en 2015 », de travailler à « la transformation du peuple à travers la majorité parlementaire », mais aussi d’assurer « la direction, la construction de la démocratie à la base ». En attendant, et sans doute en réplique au carton rouge brandi par l’opposition politique le 31 mai dernier au même stade, le parti majoritaire a décerné un carton vert à Blaise Compaoré.

La lumière sur la disparition tragique du juge Nébié

Le Secrétaire exécutif national du CDP a indiqué voir dans le meeting du jour l’occasion de saluer la mémoire du juge Salifou Nébié mort le 24 mai dernier dans des circonstances non encore élucidées. A en croire Assimi Kouanda, le juge constitutionnel Nébié était un « militant de première heure qui s’était mis à l’écart de l’action politique par nécessité de service et devoir de réserve ». Et de vive voix, M. Kouanda a laissé entendre que « Le CDP émet le vœu ardent que toute la lumière soit faite sur la disparition tragique du camarade Salifou que certains politiciens tentent sans vergogne et sans la moindre retenue de récupérer pour leurs propres intérêts ». L’important, semble-t-il dire, c’est « que toutes les enquêtes soient faites, pour que le peuple burkinabè sache ce qui s’est passé ».

Le CDP, par la voix de son Secrétaire exécutif, a également saisi l’occasion du jour pour demander « l’accélération du processus d’opérationnalisation » des prêts au profit des femmes et des jeunes. Et Assimi Kouanda de marteler, « le CDP dénonce avec la plus grande énergie, les politiciens qui tentent de recruter en prônant l’incivisme, l’escroquerie en appelant au non remboursement de ces prêts ».

Fulbert Paré
Lefaso.net

Vos commentaires

  • Le 21 juin 2014 à 23:46, par Ka En réponse à : Meeting du CDP : « Blaiso, à quand notre référendum ? Vite, vite et qu’on en finisse !! »

    90% de ceux qui ont été à l’stade l’ont fait pour leur gosier et non pour un referendum. Tous les commerçants de la ville de Ouagadougou ont reçu des promesses s’ils se présentaient a l’stade les frontières entre les pays qui sont nos débouchés maritime leur seront poreuse. Quelques notables de la ville ont reçus des promesses qui dépassent les normes, car ce referendum est la vie ou la mort du régime Compaoré. La jeunesse y étaient uniquement pour écouter de la musique et s’amuser, le referendum n’était pas leur affaire. La question que je me demande, est ce que tout ce cinéma pour puiser la caisse de l’état était nécessaire ? Le sénat est déjà confirmé par Blaise et sa famille, le referendum a été dans le jeu du caméléon depuis sa prise du pouvoir a la dernière élection présidentiel, et personne ne peut faire reculer la famille Compaoré et ses comparses. Si c’était l’opposition qui était à l’stade du 4 aout avec ses moyens de bord, le peuple comprendrait, mais avec des invités privilégiés pour remplir un stade et s’amuser avec le denier public ne s’appelle pas un meeting politique, mais la folie des grandeurs d’un parti a la dérive.

    Répondre à ce message

  • Le 21 juin 2014 à 23:54 En réponse à : Meeting du CDP : « Blaiso, à quand notre référendum ? Vite, vite et qu’on en finisse !! »

    Assami Kouanda,Sanou Salia,je vous félicite d’avoir choisi d’être les premiers responsableS de la future crise post-referendum qui vas faire des victimes innocentes. J’ose espérer que vous avez deja vos billets d’avions aller-simple en exile. Pourquoi vous tenez coup et coup à enduire le pf en erreur. Tout comme blé goudé, vous serez l’un à la droite et l’autre à la gauche du pf à la cpi.

    Répondre à ce message

    • Le 23 juin 2014 à 09:06, par Enfer au CDP En réponse à : Meeting du CDP : « Blaiso, à quand notre référendum ? Vite, vite et qu’on en finisse !! »

      Un stade vide recto verso, en bas et en haut et sans intercalaire. La descente en enfer du CDP se poursuit. Des gens qui confondent meeting et concert, militantisme et convoyage. Eh Dieu, depuis que Paramanga a dit son premier mot les gens ont dit : "sortons, il n’y a rien de bon encore". La honte s’est emparé de la tribune officielle lorsque lorsque Assi-mi Kou-anda parlait le dos (le derrière) vide, balançant des propos vides de sens dans le vide. Le feu va consumer le CDP, pian !

      Répondre à ce message

  • Le 22 juin 2014 à 00:08, par fongnon lecibal En réponse à : Meeting du CDP : « Blaiso, à quand notre référendum ? Vite, vite et qu’on en finisse !! »

    le cdp vient d’enregistrer la plus grande honte !le plus grand echec de l’histoire des meeting au monde.le peuple a pris l’argent,l’essence,suivi les artistes avant de deserter les gradins quand est venu l’heure des betises de assimi et consor.ceci est un signal fort.le cdp est mort.que la terre du burkina lui soit très lourde et qu’il perisse en enfer

    Répondre à ce message

  • Le 22 juin 2014 à 00:21, par bush En réponse à : Meeting du CDP : « Blaiso, à quand notre référendum ? Vite, vite et qu’on en finisse !! »

    Stade au 3/4 vide malgré les billets de banque distribuer aux margouillas de ouaga, voilà la vérité. Le Blaiso est bien averti ici.yaako CDP

    Répondre à ce message

  • Le 22 juin 2014 à 00:22, par driba En réponse à : Meeting du CDP : « Blaiso, à quand notre référendum ? Vite, vite et qu’on en finisse !! »

    j’avais voulu appelé la pluie pour disperser ceux qui ne jurent que par leur tube digestif mais DIEU tout puissant me dit je ferai a nouveau descendre le burkindlim ;ALLELUHIA Dieu a dit vrai un stade au 3/4 des gradins vides malgré les moyens financiers colossaux deversés. pour une fois dite la verité à votre demi-dieu compaoré que le peuple veut une nouvelle personnalité à la tête du faso ; tout passage en force se heurtera à la resistance rocheuse des hommes integres.

    Répondre à ce message

    • Le 23 juin 2014 à 14:21, par Docteur En réponse à : Meeting du CDP : « Blaiso, à quand notre référendum ? Vite, vite et qu’on en finisse !! »

      Tout Le Monde Sait Que Le Cdp Est Declare Futur Opposant Y Compris Le Cdp Lui Meme

      Répondre à ce message

    • Le 23 juin 2014 à 22:49, par Derrida Deux En réponse à : Meeting du CDP : « Blaiso, à quand notre référendum ? Vite, vite et qu’on en finisse !! »

      Driba, tu as bien fait de ne pas appeler la pluie. Sinon ces impopulaires en perte de vitesse allaient y trouver leur pain beni. Tu as l ;aisse la nature comme elle est et la verite crue a ete sue. Ces gars ne mobilisent pas une souris dans la cite. Vous ne pouvez pas savoir comment Blaise est deprime a present. Il attendait la grane mobilisation du siecle pour dire" peuple, je vous ai cpompris. C’est dire que le peuple sera l’ arbitre" Et il allait le dire de la meme voix monocorde et froide qu’ on connait de l’ homme et le referendum allait etre boulonne. Maintenant, il ne sait plus a quel wackman se vouer.Tout l’ abandonne, a commencer par Salif son inconditionnel. Il aurait du reflechir. Salif, ton homme a tout faire, le seul qui pouvait vraiment mourir pour toi qui t’ abandonne ? Conseil : Si tu veux durer au pouvoir, faut pas meler ton pouvoir avec ta famille. Tous les malheurs de Blaise viennent de sa famille qui s’ est melee de politique en utilisant la position du frere.

      Répondre à ce message

  • Le 22 juin 2014 à 00:34, par la chambre ardente En réponse à : Meeting du CDP : « Blaiso, à quand notre référendum ? Vite, vite et qu’on en finisse !! »

    A quel moment allez vous vous rendre à l’évidence que ce que vous prônez est complètement impopulaire ?ou bien vous voulez vous chatouiller pour rire ?Si à votre âge et avec ce que vous avez pu faire pour ce pays vous en êtes encore à ces enfantillages il vaut mieux que vous partez et sincèrement je pense qu’il est mieux pour vous de ceder la place.Faites vous anonyme et circulez dans Ouaga pour échanger avec les gens et vous saurez la vérité.ce stade presque vide au discours du SEN ne signifie rien pour vous ?Quel militant sérieux venu pour la cause du parti s’en irait il avant le discours du parti ?ces gamins et ces badauts raclés à tout vent pour venir remplir le stade vous encourage vraiment à vous mentir pour foncer droit dans le mur ?plutôt que de fanfaronner vous devriez prendre la mesure de cet évènement pour emprunter la voie de la sagesse.en votre âme et conscience vous savez qu’il n’y a rien de sérieux dans cette mascarade alors est ce vous même que vous voulez tromper ou est ce le président ?webmaster stp laisse couler mon post.

    Répondre à ce message

  • Le 22 juin 2014 à 00:43 En réponse à : Meeting du CDP : « Blaiso, à quand notre référendum ? Vite, vite et qu’on en finisse !! »

    J’invite toutes les femmes a prendre ces prets du gouvernement et a voter l’opposition pour ne pas rembourser. C’est votre argent vole qu’on vient vous rembourser sous forme de prets. S’il faut rembourser, il faudra alors que tous ces voleurs du regime remboursent les milliards qu’il ont detourne.

    Répondre à ce message

    • Le 23 juin 2014 à 17:19, par simpson En réponse à : Meeting du CDP : « Blaiso, à quand notre référendum ? Vite, vite et qu’on en finisse !! »

      Je peux comprendre qu’a l’unanimité tout le peuple dise non au référendum, non a la modification de l’article 37, non au sénat.Tout cela est légitime d’autant plus que nous sommes dans un État démocratique et que les règles démocratiques voudraient d’ailleurs que le pouvoir en place accepte les points de vue de tous ceux qui s’insurgent contre sa manière de gouverner le pays.Cependant,malgré la diversité des points de vue,les burkinabés ne doivent pas occulter un détails,le faite que nous soyons tous des frères et que le jeu démocratique doit se faire dans la fraternité et loin de toute forme de violence.Les burkinabés doivent garder leur intégrités et respecter toujours les valeurs de la république quelque soit le régime en place.Par conséquent je trouve inadmissibles que certains politiciens véreux a cause de leurs intérêts égoïstes induisent le peuple dans l’égarement en les montant les uns contre les autres et pire encore,au détriment des règles démocratiques.Sinon comment comprendre qu’un politicien dise a un citoyen lambda de ne point rembourser un emprunt qu’il a contracter auprès d’une institution financière tout en sachant que les fonds alloues viennent de la poche du contribuable burkinabé ;donc de nous tous ?

      Répondre à ce message

  • Le 22 juin 2014 à 00:53, par Le citoyen En réponse à : Meeting du CDP : « Blaiso, à quand notre référendum ? Vite, vite et qu’on en finisse !! »

    Un stade a 3/4 vide. Ils ont deja les resultats de leur pretendu referendum. Le peuple ne veut pas de ce president en 2015 et s’il le faut nous laisserons notre vie pour empecher ce comportement anti-democratique. Les gens comme les Yonli ont perdu leur ame. Comment un intellectuel de son rang, apres avoir ete ambassadeur aux USA ou on donne des lecons de democratie, peut-il avoir de tels propos. Appeler le meme homme a servir a la tete de l’Etat pendant qu’il a deja 28 ans au compteur au meme poste. Et ca, ca se dit democrate !! Monsieur Paramanga, votre dieu ne vaut pas le 1/1000 de Obama (sur tous les plans). Mais Obama bougera en 2016, malgre ses qualites infiniment bonnes. La democratie telle qu’on vous l’a enseigne cher Yonli, c’est n’est rien d’autre que l’aternance au pouvoir. Le Burkina n’appartient pas a BC et nous mettrons tout en oeuvre pour le faire partir en 2015 comme le veut notre constitution. Maintenantm si vous et les gens comme Yoda et autres, n’etes pas capables d’avoir du boulot ailleurs que chez BC malgre vos diplomes de doctorat, c’est pas notre faute. Je suis jeune docteur et je pense que vous devrez aller vous reposer en nous cedant la place avant qu’on ne vous y oblige.

    Répondre à ce message

    • Le 22 juin 2014 à 16:21, par Derrida Deux En réponse à : Meeting du CDP : « Blaiso, à quand notre référendum ? Vite, vite et qu’on en finisse !! »

      LeCitoyen, je vous admire. Si je pouvais vous connaitre, ca allait m’ enjailler. Regardez des gesnqui se sont dits docteurs et qui passent le temps a pousser le pays vers la ruine. C’est quel genre de docteurs ca ? On vous a appris quoi lors de vos etudes ? Vous connaissez les devoirs d’ un intellectuel ? Vous croyez que les universites qui vous ont donne le parchemin sont contents de votre performance postdiplomante ? Ces universites ont une mission et une vision et croyaient que vous seriez les ambassadeurs de leur maniere d’ apporter le changement social. Mais en Cain, qu’ avez - vous fait de vos freres ? L’ oeil d’ Abel du peuple vous suivra partout et votre conscience sera toujours troublee au moment ou vous etes seul a seul avec votre conscience que vous noyez dans les alcools, les femmes et autres drogues douces ou des vils vont puiser l’ elexir d’ une existance videe de son ame.Comment definissez- vous le bonheur ? Amasser pour ammasser et servir le mensonge ? A la fin de votre vie, vous vous rendrez compte que ces avantages honteux ne vont pas vous sauver. Je passerai mais ces paroles ne passeront pas. La pire des mechancetes, c’est le silence des mechantes gens, ce n’est pas la mechancete des mechants. Ils agissent en conformite avec leur nature de mechants ignorants. La pierre ronde sur la montagne ne fera que rouler jusqu’ au bas de la montagne si rien ne vient entraver son action.Repentez- vous. Il n’est pas tard car le peuple est indulgent.

      Répondre à ce message

    • Le 23 juin 2014 à 09:54, par béodaré En réponse à : Meeting du CDP : « Blaiso, à quand notre référendum ? Vite, vite et qu’on en finisse !! »

      merci mon frère j’espère qu’il prendra note

      Répondre à ce message

  • Le 22 juin 2014 à 00:59, par Kanzim En réponse à : Meeting du CDP : « Blaiso, à quand notre référendum ? Vite, vite et qu’on en finisse !! »

    Justin Koutaba ci-devant ambassadeur du Burkina en Côte d’Ivoire, confirme la constance de l’entourage de M Blaise Compaoré à nuire à son pouvoir : se croit-il plus militant du CDP que les autres ambassadeurs, pour s’afficher aussi maladroitement à la tête d’une délégation partisane, à une manifestation elle-même partisane ? Le CDP ne peut-il pas rappeler à l’ordre un tel militant aussi maladroit et trop zélé ? Un militant qui avance sans éclairage de la théorie est aussi dangereux qu’un buffle blessé et les bourdes commises par ce dernier sont connues alors qu’il était ministre : des regroupements régionalistes à la chasse aux syndicalistes, en passant par une discrimination fondée sur l’appartenance au CDP, au sein d’un ministère qui ressemblait plus à une boîte à propagande qu’un ministère stratégique pour le pays. Et le pire, c’est quand le CDP ne réalise pas que de tels actes ne peuvent que rebuter d’éventuelles adhésions au parti. Comment ce Koutaba veut-il être perçu en Côte d’Ivoire dès son retour : représentant du CDP ou du Burkina ? Encore des nestorinades qui à force de perdurer, pourriront le CDP dont beaucoup tirent pourtant leurs représentativité et leurs subsides.

    Répondre à ce message

    • Le 22 juin 2014 à 08:13, par Tapsoba®(de H) En réponse à : Meeting du CDP : « Blaiso, à quand notre référendum ? Vite, vite et qu’on en finisse !! »

      Mr Kanzim,si même le président de tous les burkinabè s affiche ,le temps d un meeting à Réo,en président de la majorité qui "imposera ses choix",que voulez vous que ses "laquais" fassent ? Et qui vous dit que nos ambassadeurs à l étranger traitent leurs compatriotes dans les pays où ils réprésentent le Burkina,sur le même pieds d égalité ?

      Répondre à ce message

      • Le 22 juin 2014 à 10:57, par Poukniffri En réponse à : Meeting du CDP : « Blaiso, à quand notre référendum ? Vite, vite et qu’on en finisse !! »

        Mon ami Tapsoba, C’est bien dit. Les TIAO, Paramanga, Koutaba, Assimi et bien d’autres zélateurs savent très bien qu’ils sont entrain d’enfoncer Blaise Compaoré et sa famille dans la merde. Mais peuvent-ils faire autrement ? Il faut montrer du zèle même si l’on est foncièrement contre. Si tu montres des signes d’hésitation, on te fait comme les Thom Sank, Oumarou Clement, Henri Zongo, Boukari Lengani et bien d’autres et il n’y aura rien. Mieux vaut faire semblant pour sauver son poste et surtout sa peau. Il y a aussi que certains d’entre ont été certainement pistonnés par leur dieu omniscient et omnipotent pour avoir les diplômes qu’ils brandissent honteusement. Ils peuvent des maintenant préparer leur mémoire en défense pour la CPI pour le rôle actif qu’ils auront joué dans la catastrophe que Blaise Compaoré "l’homme de paix des cimetières" prépare pour le Burkina.
        Quant a Salia, il ne faut pas l’en vouloir car il ne sait pas ce qu’il fait. Il est très limite.

        Répondre à ce message

      • Le 22 juin 2014 à 16:28, par Calao de Midi En réponse à : Meeting du CDP : « Blaiso, à quand notre référendum ? Vite, vite et qu’on en finisse !! »

        Blaise n’ a pas fait des etudes serieuses. Je ne le dis pas seulement parce qu’ il n’a pas fait une bonne terminale, yant eu son bac en candidat libre a la troisieme tentative. Je le dis parce que son parcours ne fut jamais brillant. Sinon que des gens se sont arretes en classe de cm1 et nous ont eblouis. Lamizana avait fait le cm1. Sekou Toure, le cm2 mais regardez leur raisonnement. Par contre Koutaba, qui est cense etre un docteur, on devrait mettre la bare du raisonnement plus haut pour lui. Mais malheureusement, il faut regretter que sa culture politique est miserable. Ca se voit qu’ il est plus ministre parce qu’ il a eu la chance accidentelle d’ etre de Ziniare que d’ etre a la hauteur. Le Burkina des affaires doit gerer les affaires du Burkina. Je prefere un inellectuel acqui sde mon village aun intellectuel independant qui sera ma mauvaise conscience. C’est ca aussi les africaneries.

        Répondre à ce message

  • Le 22 juin 2014 à 01:02, par Le broussard En réponse à : Meeting du CDP : « Blaiso, à quand notre référendum ? Vite, vite et qu’on en finisse !! »

    Nous on était venu pour écouter la vingtaine d’artistes. Les organisateurs nous ont dit que le meeting était annulé et qu’on pouvait monté dans les car pour suivre le concert d’artistes. Nous on est parti pour ça. Nous ont veut pas blaise, nous on veut alternac.

    Répondre à ce message

    • Le 22 juin 2014 à 18:34, par Malick_Jabir_Coue Floue En réponse à : Meeting du CDP : « Blaiso, à quand notre référendum ? Vite, vite et qu’on en finisse !! »

      Hayaa. Si c’est vrai que des mauvais types ont menti et la foule a quitte, c’ est que vpus avez affaire a des militants idiots. Or vous n’ avez meme pas ds militants mais des gens que vous avez loue a l’ heure.Ou est zouairs ? Et comme vous avez voulu faroter et durer trop, ils ont perdu patiene. Tu me paies pour deux heures, je fais deux heures de travail. Ca reglo, djo. Vous croyez que les gens sont venus pour vos beaux yeux. Il est temps de rembourser la dette. Chaque fois chaque fois vous vous arranger pour nous nicker a sec. On vous tient mainant.on sera ce voi a ce vilage.

      Répondre à ce message

  • Le 22 juin 2014 à 01:02, par Le Tamis En réponse à : Meeting du CDP : « Blaiso, à quand notre référendum ? Vite, vite et qu’on en finisse !! »

    Le meeting de la honte. "Nous sommes venus pour le concert et non pour le meeting". Aï wah !
    A tous les artistes qui ont animé ce minable meeting, vous avez choisi votre camp c’est-à-dire celui d’aller au référendum. Vous êtes contre le peuple souffrant. Artistes concernés, je n’ecouterai plus vos chansons car vous êtes tombés si bas. La question du référendum concerne tous les burkinabè.
    Honte à vous !

    Répondre à ce message

  • Le 22 juin 2014 à 01:08 En réponse à : Meeting du CDP : « Blaiso, à quand notre référendum ? Vite, vite et qu’on en finisse !! »

    Mr Kouanda, ce n’est pas parceque le juge Nebie etait du CDP que nous n’allons pas reclamer justice pour lui. Meme votre enfant, si vous lui otez la vie, la societe va vous juger et vous condamner. La vie est sacree et nul ne doit oter la vie a autrui. Alors, vous etes hors sujet. Nous savons tous que le juge Nebie etait du CDP. Mais nous disons que c’est un crime politique parcequ’il etait contre l’idee du referendum. Beaucoup de militants du CDP qui sont a des postes strategiques sont contre cette sale idee de referendum et de tripatouillage de la constitution. Nous les connaissons. Et si vous touchez a un seul de leur cheveux afin de reuissir votre sale besogne, nous vous ferons regreter jusqu’a votre dernier souffle. Nous ne nous preoccupons pas de l’appartenance politique de vos victimes. Toute victime merite justice, et le jour se levera bientot.

    Répondre à ce message

  • Le 22 juin 2014 à 02:03, par lePEUPLE En réponse à : Meeting du CDP : « Blaiso, à quand notre référendum ? Vite, vite et qu’on en finisse !! »

    c’est une defaite totale. assimi kouanda a livré son message ds le vide. cest dire q cest les artistes qi ont attiré la population. après les prestations des artistes les gens ont qitté le stade. quelle defaite honteuse ! le peuple a compris vo manoeuvre clanique.

    Répondre à ce message

  • Le 22 juin 2014 à 02:27 En réponse à : Meeting du CDP : « Blaiso, à quand notre référendum ? Vite, vite et qu’on en finisse !! »

    SVP dite à Assimir de regarder derrière lui, le stade est vide.

    Répondre à ce message

  • Le 22 juin 2014 à 02:31 En réponse à : Meeting du CDP : « Blaiso, à quand notre référendum ? Vite, vite et qu’on en finisse !! »

    Pourquoi la Ténébreuse n’a pas montré le discours de assimir kouanda.

    C’était le plus important pour un meeting non !!! ou bien ils ont eu peur de voir des gradins vides derrière lui.
    Au moins le CDP sait ce qu’il vaut maintenant sans argent et sans concert

    Répondre à ce message

  • Le 22 juin 2014 à 02:33, par yuang En réponse à : Meeting du CDP : « Blaiso, à quand notre référendum ? Vite, vite et qu’on en finisse !! »

    C’est dans un stade a moitié vidé de son monde que le Secrétaire du CDP, Assimi Koanda a livré son message.

    Répondre à ce message

  • Le 22 juin 2014 à 02:36, par francois En réponse à : Meeting du CDP : « Blaiso, à quand notre référendum ? Vite, vite et qu’on en finisse !! »

    Les responsables de l’organisation affirment que ce fait (stade à moitié vide) est dû à des rumeurs disant que les cars( qui avaient amené la plupart des manifestants) étaient sur le point de bouger.

    MON OEIL !!!!!!!! fallait les faire revenir. ah ah ah, j’ai oublié. ils avaient déjà empocher le pognon.

    Répondre à ce message

  • Le 22 juin 2014 à 02:39, par kisito En réponse à : Meeting du CDP : « Blaiso, à quand notre référendum ? Vite, vite et qu’on en finisse !! »

    L’argument des cars est un argument fallacieux, mais malheureusement trop facile. Pourquoi les gens ne sont pas revenu quand une fois dehors ils ont constater que ce n’était que de la rumeur ?

    Répondre à ce message

  • Le 22 juin 2014 à 02:56, par Ninkre En réponse à : Meeting du CDP : « Blaiso, à quand notre référendum ? Vite, vite et qu’on en finisse !! »

    Ahaha le stade est vide la.les gars etaient present pr leur gombo et des qu’ils ont eu bye bye..

    Répondre à ce message

  • Le 22 juin 2014 à 03:34, par laloi En réponse à : Meeting du CDP : « Blaiso, à quand notre référendum ? Vite, vite et qu’on en finisse !! »

    Oohhhh !!! Mon Dieu, qu’est ce qui s’est passé ? Pour que la foule quitte le stade ? Ont-ils vu le doable ? Ou bien c’est boko haram qui s’est passé laba ? Que c’est honteux, SI j’etais a la place de Assami, je n’allais pas terminer Mon discours. Je compatis a vos douleurs.

    Répondre à ce message

  • Le 22 juin 2014 à 03:47, par sayouss En réponse à : Meeting du CDP : « Blaiso, à quand notre référendum ? Vite, vite et qu’on en finisse !! »

    on s’atendait a recto verso complet.surtou avec la distribution de kdo multipl.mais en realite cest un echec car plu de 90% st des gens venus des villag.et essentiellmt de femm et enfants.on atten le bilan financier de ce meeting ki est certainemt tres lourd.

    Répondre à ce message

  • Le 22 juin 2014 à 05:11, par sana En réponse à : Meeting du CDP : « Blaiso, à quand notre référendum ? Vite, vite et qu’on en finisse !! »

    Fellecitation et bon courage faut pas laisser des abrutus foutre la merde a notre beau pays on veut vivre en paix avec blaise compare

    Répondre à ce message

    • Le 22 juin 2014 à 10:03, par Le citoyen En réponse à : Meeting du CDP : « Blaiso, à quand notre référendum ? Vite, vite et qu’on en finisse !! »

      Humm, Monsieur Sana qu’appeler vous la "paix avec Blaise Compaore" ? Qui d’autre veut créer la guerre au Faso plus que votre dieu Blaise ? Moi je ne vois que lui seul, car quand on établit clairement les règles de dévolution du pouvoir en limitant le mandat présidentiel a 2 et que le mandataire actuel dont le mandat finit dans quelques mois entend remettre en cause ces règles, connues et acceptées par le peuple entier, alors je n’ai plus besoin de vous dire qui est trouble fête. On ne peut pas vouloir diriger les autres a vie pendant que le peuple contient en son sein des milliers de personnes qui peuvent faire le même travail monsieur. Mon cher Sana, je ne vous connais pas, mais vu votre façon d’intervenir, la construction des phrases, je présume que vous pouvez faire le travail que Blaise Compaore est entrain de faire en ce moment. En tout cas, moi je vous le dit et sans détour que je peut être président du Faso, car quand BC le devenait et même aujourd’hui, je ne vois pas une seule qualité qu’il a et que je n’ai pas. Il fut militaire, et bien j’ai été militaire, c’est juste un bachelier, et moi je suis doctorant en ce moment. Par conséquent, je ne vois pas ce que notre président actuel a d’extraordinaire pour rester au pouvoir après son mandat légal, alors qu’il y a plein de compatriotes qui peuvent faire le travail et même mieux que lui. Merci bien.

      Répondre à ce message

    • Le 23 juin 2014 à 09:22, par zping En réponse à : Meeting du CDP : « Blaiso, à quand notre référendum ? Vite, vite et qu’on en finisse !! »

      Aïh ! tu n’as toujours pas compris que c’est Blaise qui compromet la paix avec son idée de s’éterniser au pouvoir ? Fais un petit calcul voir, tu m’en dira plus.

      Répondre à ce message

  • Le 22 juin 2014 à 05:58, par mytibketa En réponse à : Meeting du CDP : « Blaiso, à quand notre référendum ? Vite, vite et qu’on en finisse !! »

    Si au moins vous trouvez autre chose plutôt que de copier ce que fait l’opposition , cela aurait enrichi le débat politique. Maintenant que ceux qui ont été payé ont quitté le stade avant le discours de son excellence Assimi que dites vous du militantisme de ces personnes là. Ne faisons pas l’apologie de la corruption par achat des électeurs car comme disait un mentor de la fedap bc , "nous savons que les gens ne nous aiment pas mais nous avons l’argent". Armes , argent, il y a de quoi se demander ce qui ne va pas dans la tête de ceux qui nous gouvernent car à y réfléchir on pourrait se demander d’où proviennent cet argent et ses armes ?

    Répondre à ce message

  • Le 22 juin 2014 à 06:00 En réponse à : Meeting du CDP : « Blaiso, à quand notre référendum ? Vite, vite et qu’on en finisse !! »

    Comme en dit un adage More ,c’est sous haricot que le caillou peut etre huiler ,donc le CPD pardon le CDP a voulu se huiler sous les artistes et ca n’a pas trop marche .

    Répondre à ce message

  • Le 22 juin 2014 à 07:08, par Goodman En réponse à : Meeting du CDP : « Blaiso, à quand notre référendum ? Vite, vite et qu’on en finisse !! »

    quand j’ai vu la première image, j’ai étonné, quand j’ai vu la photo après le départ des artistes, j’ai alors compris qu’il s’agit de vieux singes qui aiment se gratter le derrière tout simplement. Votre candidat BC et vous devez voir compris que le Peuple en a marre des magouilles et des crimes impunis. Vous êtes tous forts à chanter les discours comme le coq le matin mais tout le monde sait que vous n’avez pas l’ardeur de la fourmi Don pardon, s’il ne vous reste ne serait-ce qu’un peu d’honneur, même si vous ne vous respectez pas, respectez nous et agissez ne serait-ce qu’une fois encore dans votre vie comme des hommes intègres et non comme des affamés du pouvoir et de l’argent qui vendent notre pays aux plus offrants peu importe les conditions et les conséquences d’exécution des contrats Je vous remercie

    Répondre à ce message

  • Le 22 juin 2014 à 07:11, par Davs En réponse à : Meeting du CDP : « Blaiso, à quand notre référendum ? Vite, vite et qu’on en finisse !! »

    Si la honte pouvait tuer, Assimi et sa bande allaient se pendre. La prochaine fois, ce sera ainsi également" on prend nos 2000 fcfa et on foud le camp du stade" . Mobiliser les gens a coup de billets de banque, ha ha ha... la Bb honte !

    Répondre à ce message

    • Le 22 juin 2014 à 09:31, par DIMANCHE 22 JUIN 2014 En réponse à : Meeting du CDP : « Blaiso, à quand notre référendum ? Vite, vite et qu’on en finisse !! »

      Le succès éclatant et incontestable du meeting CDP au stade du 4 Août le samedi 21 Juin 2014, confirme les propos et prises de position du député Bédouma Alain YODA sur la vitalité du CDP et la popularité de son candidat émérite Blaise Compaoré, qu’une grande majorité des populations du Burkina plébiscitera encore à la présidentielle 2015.Monsieur YODA fait partie des vieux routiers qui ont une très bonne maitrise des arcanes politiques nationales. Force est de reconnaître que le président Compaoré et son CDP jouissent toujours d’une côte de popularité sur la scène politique nationale par rapport à d’autres qui parlent trop sans actions concrètes en faveur du développement national. C’est pourquoi Blaise Compaoré avait déclaré lors de sa récente sortie à Tenkodogo, que même les aveugles constatent les progrès qui se réalisent au Burkina au plan socio-économique.

      Répondre à ce message

    • Le 22 juin 2014 à 09:40, par KABAKO En réponse à : Meeting du CDP : « Blaiso, à quand notre référendum ? Vite, vite et qu’on en finisse !! »

      L’opposition a commis une grande erreur qui occasionné un fiasco de son meeting de Bobo en choisissant une coordonnatrice à Ouaga pour l’organisation du meeting à Bobo. En réalité Saran fait du folklore plutôt que la réalpolik. Si par le passé elle a été élue député du CDP, c’était grâce à l’action de certains fils de sa province du Sourou qui demeurent toujours des leaders politiques incontestés du Sourou et qui, depuis les législatives de 2002, ont su hisser le CDP au premier rang dans les compétitions électorales au Sourou et maintiennent toujours cette constance. Qu’elle se présente sous la bannière de son parti aux prochaines élections et vous verrez que son score sera maigre. Sa demande de fusion avec le MPP a été refusée et elle se propose la formule d’alliance avec ce parti. Elle cherche toujours à s’adosser pour mieux masquer ses incapacités politiques. Elle a fait du meeting de l’opposition un fiasco le 14 Juin 2014 au stade Sangoulé Lamizana de Bobo en sa qualité de coordonnatrice de ce meeting. Le meeting du CDP le 21 Juin au stade du 4 Août a été un succès éclatant car, le CDP regorge toujours de cadres et militants engagés et populaires. Il faut savoir reconnaitre les forces et faiblesses des acteurs politiques. Ceux qui sont réellement populaires et ceux qui prétendent indûment l’être en abusant des médias pour des propagandes mensongères. Chacun récoltera in fine ce qu’il aura semé.

      Répondre à ce message

    • Le 22 juin 2014 à 11:25, par Prévision En réponse à : Meeting du CDP : « Blaiso, à quand notre référendum ? Vite, vite et qu’on en finisse !! »

      Pour ces gens là, DIEU est MORT, Pas selon la compréhension scientifique. Leur individualisme, leur cupidité ont dépassé leur entendement. Ils ne raisonnent plus, je pleure pour leurs enfants qui aussi, soit ont honte de leurs parents, soit sont fiers des géniteurs en se disant "y’a rien en face, mon avenir est garanti", hors que l’enfant des autres suit tout cela de très près (avenir garanti ou pas). Plus de 16 millions de burkinabè, 7,2 milliard (2014) d’être humains vivent sur la terre. Donc on vous voit, on vous encule. Je suis sur que pour eux comme je le dis : DIEU est MORT, ah ah "et pourtant il EXISTE"

      Répondre à ce message

    • Le 22 juin 2014 à 11:53, par LeFouDuVillage En réponse à : Meeting du CDP : « Blaiso, à quand notre référendum ? Vite, vite et qu’on en finisse !! »

      Et cest quand precisement leur fameux referendum pour quon anticipe le depart de leur mentor.Pour moi 2015 est encore loin pour ce taître du peuple burkinabè.A bas le referendum et tous ses pro.

      Répondre à ce message

    • Le 23 juin 2014 à 07:46, par jojo En réponse à : Meeting du CDP : « Blaiso, à quand notre référendum ? Vite, vite et qu’on en finisse !! »

      on prend nos 2000 ! toi et qui ? fils de pignons tu penses que toi aussi tu fait parti ? réveille toi ! de quelle honte parles tu ? toi et ta famille aviez vous déjà eu honte un jour ? ne te fait pas démonter sur le forum !! je sais qui tu es !! bois un peu de citron tu sera soulager de tes aigreurs !!!!!!!!!

      Répondre à ce message

  • Le 22 juin 2014 à 08:35, par sergy En réponse à : Meeting du CDP : « Blaiso, à quand notre référendum ? Vite, vite et qu’on en finisse !! »

    Le Blaiso,as-tu besoin d’autres preuves pour te convaincre que ton entourage te vend des illusions ?Moi,je t’aime pas ;je te hais même pour tes crimes surtout pour celui de Thomas Sankara.Mais je ne te veux pas de mal ;aussi je te conseille de renoncer à ton référendum,respecte la constitution et tu pourras nourrir tes fauves du parc animalier en toute quiétude.Le peuple te le revaudra et saura te pardonner.Blaiso,héiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii.

    Répondre à ce message

  • Le 22 juin 2014 à 08:42, par Kansma En réponse à : Meeting du CDP : « Blaiso, à quand notre référendum ? Vite, vite et qu’on en finisse !! »

    Acte 1 : Prestation d’une trentaine d’artistes. Stade plein recto verso, en haut et en bas, avec intercalaires.

    Acte 2 : Debut du meeting. Stade commence à se vider. En 15 min, stade moitié plein. 30ème minute : 3/4 du stade vide.

    Acte 3 : Milieu du meeting. Stade quasi vide, quelques individus (mendiants larmoyant) sur les gradins. Un prèche dans un désert.

    Acte 4 : Fin de meeting. Vacuité complète du stade et environnants comme si rien ne s’était passé.

    Vanité et vanité, Tout est vanité.
    Belle leçon à retenir.
    oueddys@gmail.com

    Répondre à ce message

  • Le 22 juin 2014 à 09:10, par bush En réponse à : Meeting du CDP : « Blaiso, à quand notre référendum ? Vite, vite et qu’on en finisse !! »

    Dites au Blaiso de ns communiquer la date de son référendum et on verra. Tous ces griots seront traqués partout

    Répondre à ce message

  • Le 22 juin 2014 à 09:17, par BIG En réponse à : Meeting du CDP : « Blaiso, à quand notre référendum ? Vite, vite et qu’on en finisse !! »

    Ils sont venus au quartier avec un car et leur plan marketing etait d’inciter avec l’argent,tee shirt avec info de prestation des meilleurs artistes du burkina et cote d’Ivoire.Donc les sont partis regarder concert et resortir juste après.QUELLE HONTE !

    Répondre à ce message

  • Le 22 juin 2014 à 09:23, par yobson En réponse à : Meeting du CDP : « Blaiso, à quand notre référendum ? Vite, vite et qu’on en finisse !! »

    qu il me plaise de saluer la maturité du peuple Burkinabe qui a enfin compris qu on peu prend l argent de ces grands voleurs sans pour au tant les suivre. Il faut aussi que les gens sachent une chose il y a des intellectuels utiles et nécessaires pour notre pays tout comme des intellectuels inutiles nuisibles et non nécessaires pour notre pays pour la dernière catégorie c est elle qui forme ce qu on le CDP. leur intelligence tourne autour du présent aucun effort pour penser a l avenir et de leur rôle social dans la construction de ce pays. que Dieu eloigne les Burkinabe de cette façon de concevoir la vie. aucun d entre eux ne pense qu il va mourir et rendre a Dieu son créateur.

    Répondre à ce message

  • Le 22 juin 2014 à 09:28, par SCOVY En réponse à : Meeting du CDP : « Blaiso, à quand notre référendum ? Vite, vite et qu’on en finisse !! »

    CFOP a fait meeting du Kadiogo au stade du 4 août alors que CDP a fait meeting national.ils ont convoyé le betail electoral de toutes les provinces du pays.Les alentours du stade etaient pleins de car.les gens ont regardé concert gratuit et sortir.HONTE !

    Répondre à ce message

  • Le 22 juin 2014 à 09:40, par dygithas En réponse à : Meeting du CDP : « Blaiso, à quand notre référendum ? Vite, vite et qu’on en finisse !! »

    felcitation au peuple souverain qui vient d’infliger une raclee au cdp et son soit disant front républicain.ils pensaient profiter des artistes pour remplir le stade,le peuple n’est pas dupe c’est avec l’argent du contribuable que ces artistes ont été payés donc la population est venu gracieusement suivre son concert et est repartie comme si de rien n’était.que le blaiso tire les leçons de cette humiliation.

    Répondre à ce message

  • Le 22 juin 2014 à 09:43 En réponse à : Meeting du CDP : « Blaiso, à quand notre référendum ? Vite, vite et qu’on en finisse !! »

    LA HONTE DU SIECLE !!! Stade rempli recto verso avec les artistes. Et, stade au 3/4 vide recto verso dès que le meeting du CDP commence. Vous avez encore le papier mais vous n’avez plus l’encre pour faire des photocopies. Allez basta en 2015. Demain, Monsieur Assimi, vos quelques militants sincères qui restent au CDP vont vous demander des comptes. A quand la démission à la tête de votre parti ?
    Aujourd’hui, à la face du monde, du peuple burkinabé, du président du Faso, et, même des quelques militants CDP sincères et honnêtes, vous venez de démontrer par l’absurde que vous ne mobilisez plus grand monde car les gens sont fatigués de votre mauvaise gestion, de votre arrogance, de croire que vos feuilles peuvent tout acheter, des personnes que l’on trucide. Et, la dernière honte, vous osez parler du juge Nébié dans votre discours. « militant de première heure qui s’était mis à l’écart de l’action politique par nécessité de service et devoir de réserve ». Et de vive voix, M. Kouanda a laissé entendre que « Le CDP émet le vœu ardent que toute la lumière soit faite ... » Qu’attendez vous pour tous les dossiers pendant dont le plus célèbre est celui de Norbert Zongo dont on sait que les coupables se trouvent dans la haute sphère du pouvoir actuel.

    Répondre à ce message

  • Le 22 juin 2014 à 09:48, par CDP SE CHATOUILLE En réponse à : Meeting du CDP : « Blaiso, à quand notre référendum ? Vite, vite et qu’on en finisse !! »

    STADE VIDE À 3/4 LORS DES ALLOCUTIONS.C’EST NORMALE, LES GENS SONT VENUS À CAUSE D’ARGENT ET PRESTATIONS D’ARTISTES.ILS SONT DONC RESSORTIS APRÈS LES PRESTATIONS. ALORS QUE LES GENS SONT VENUS PAR CONVICTION ET SANS CARS POUR LE CFOP.Renoncez SINON !!!!

    Répondre à ce message

  • Le 22 juin 2014 à 10:00, par Laguna En réponse à : Meeting du CDP : « Blaiso, à quand notre référendum ? Vite, vite et qu’on en finisse !! »

    Vive le CDP !!! Pari du recto verso réussi . Le stade vidé au 3/4 est un fait normal. Car la chaleur était intense et le meeting a pris du retard. Tout compte fait nous irons au référendum même avec deux militants . Laissons donc les urnes décider .

    Répondre à ce message

  • Le 22 juin 2014 à 10:03, par Lallé En réponse à : Meeting du CDP : « Blaiso, à quand notre référendum ? Vite, vite et qu’on en finisse !! »

    On n’a plus besoin d’être devin pour prédire l’inéluctable chute du CDP. Ce que j’ignore pour le moment,c’est la manière que cela arrivera.Si la RTB ose présenter les gradins vides, je vous assure que le directeur général, le directeur section télé et le rédacteur en Chef seront demis. Les journalistes présentateurs ne sont pas libres.Demandez à Caroline Tuina Ouanré.Faute d’avoir titré la grève du SYNTIC, elle a reçu des menaces de suspension par sms. dommage ; que ça me gratte et j’ai même envie de quitter le pays.

    Répondre à ce message

  • Le 22 juin 2014 à 11:28, par Ka En réponse à : Meeting du CDP : « Blaiso, à quand notre référendum ? Vite, vite et qu’on en finisse !! »

    L’Afrique sera toujours la honte de l’humanité à cause de ses dirigeants farfelus. Bokassa qui voulait devenir un empereur diabolique, Kadhafi qui se prenait pout le Négus noire, Idi Amine qui disait que la chair humaine est un met excellent et qu’il partagerait avec Bokassa, Ce même Bokassa pour se faire couronner par la France a donner toute la réserve d’or de Centre-Afrique a Giscard d’Estaing. IBK qui se prend pour OBAMA en achetant un Avion le plus chère du monde par orgueil et pour ses propres besoins que ce qui est mieux pour son peuple, manque d’école, manque des centres de soins exct. Le président Blaise Compaoré et son parti qui achète un publique avec la caisse de l’état pour remplir un stade, et qui utilise des hélico avec le carburant de l’état pour bluffer le monde, qui appâtent les enfants avec 2 euro pour les tuer dans un stade avec un soleil de plomb a 50 degré, tous ces chefs d’état font la honte de l’Afrique et méritent la CPI pour crime contre l’humanité et abus de pouvoir, suivi de trafic d’enfants.
    A quand l’Afrique se réveillera comme la Chine ? Comme l’Europe ? Comme les Etats Unis ? Avec une démocratie fiable, qui permettra à des lois de diriger l’alternance, pour que les meilleurs puissent s’exprimer et faire avancer l’Afrique : et mettre à l’écart les présidents militaires sanguinaires, les présidents qui pensent ce qui est mieux pour eux et non ce qui est mieux pour le peuple qui l’a élu. CDP avec votre arrogance, des hélicos qui sillonnent l’stade à moitié plein, des distributions de miettes aux pauvres dans la précarité totale pour les attiré dans un meeting de farce, pourtant qu’a 50 mètres de cet même stade, des femmes et des hommes n’ont pas un repas par jour. Mr. les responsables du CDP parti au pouvoir dont son représentant est Mr. Blaise Compaoré, vous êtes la honte de l’Afrique. Accepter l’alternance pour que la jeunesse avec leurs objectifs du 21e siècle puisse faire avancer le pays que nous aimons tous, et dont vous détestez en voulant introduire une crise sanguinaire et gratuite.

    Répondre à ce message

  • Le 22 juin 2014 à 11:32, par Tirer les conséquences En réponse à : Meeting du CDP : « Blaiso, à quand notre référendum ? Vite, vite et qu’on en finisse !! »

    Hi hi hi, ha ha ha ! Même à Bobo, l’opposition a fait son discours devant une foule nettement supérieure à celle devant qui le cdp a définitivement convaincu de son impopularité. Quel honte !

    Répondre à ce message

  • Le 22 juin 2014 à 11:44, par Le sportif En réponse à : Meeting du CDP : « Blaiso, à quand notre référendum ? Vite, vite et qu’on en finisse !! »

    C’est à qui que Assimi parle même ? donnez lui un miroir s’il vous plait. A sa place je ne terminerai jamais ce discours. La honte...Hihihi.

    Répondre à ce message

  • Le 22 juin 2014 à 12:14, par Tchienfo En réponse à : Meeting du CDP : « Blaiso, à quand notre référendum ? Vite, vite et qu’on en finisse !! »

    Il fallait demander à Assimi lors des intervious, de s’expliquer au fait que le stade s’est vidé quand il a fait son apparition malgré la grande générosité ouf pardon je voulais dire le laxisme du CDP. 2000 franc+tee shirt plus carburant à des milliers de personnes+ un pléthore d’artiste égal à 1/4 du stade. L’opposition n’a pas fait autant d’investissement mais a réuni 3 fois plus que vous. Hé Yako. Ne dilapidez pas vos sous. Le peuple en a assez et veut le changement. Chercher un autre candidat au sein du parti c’est mieux. Une chose est sûr même dans votre propre maison, vous ne supportez pas voir pendant 28 ans le même appareil ou le même meuble. ça devient de la vieillerie. Conseil à vous

    Répondre à ce message

  • Le 22 juin 2014 à 12:32, par le cia En réponse à : Meeting du CDP : « Blaiso, à quand notre référendum ? Vite, vite et qu’on en finisse !! »

    kel concert gratuit ;je crois que c’est une leçon à prendre ;s’ils s’entetent ils conduiront notre sage président dans les erreurs

    Répondre à ce message

  • Le 22 juin 2014 à 12:59, par Noyesman En réponse à : Meeting du CDP : « Blaiso, à quand notre référendum ? Vite, vite et qu’on en finisse !! »

    Le mensonge a beau courir 1000 nuits, la vérité finie par le rattraper en un jour. Le parti au pouvoir est visiblement en panne. Les pseudos éminences grises et les marabouts qui ont travaillé pour que le grand meeting du CDP soit un succès ont carrément failli. Le parti n’a pas de militants de conviction et le 21 juin nous a donné la preuve. Messieurs du CDP, faites sienne de la maxime d’Abraham Lincoln « On peut tromper une partie du peuple tout le temps et tout le peuple une partie du temps, mais on ne peut pas tromper tout le peuple tout le temps. ». J’imagine que pour sauver la face, le parti va se tourner vers le stade Sangoulé Lamizana de Bobo Dioulasso. De toute façon, l’évidence est là, votre pilule enrobée ne passe pas, et le parti doit se résoudre à trouver un autre candidat pendant qu’il est temps. C’est dommage, avec l’assassinat de Nébié Salifou, plus personne au CDP ne dira la vérité aux frères Compaore. Les gens y sont muselés à jamais, et ce jusqu’à l’effondrement du régime.

    Répondre à ce message

    • Le 24 juin 2014 à 11:40, par Le paysan En réponse à : Meeting du CDP : « Blaiso, à quand notre référendum ? Vite, vite et qu’on en finisse !! »

      Bien dit mon frère. Merci à tous ces burkinabé qui dignement dit à ASSIMi/CDP de parler et de s’ ’ écouter lui même ! Bien vu parceque notre grand économiste-politologue a pu mesurer le tempo réel de sa voie et l’harmonie musicale de sa chanson mélancolique : referendum-article37-Blaiso président 2015.
      Vivement que nous retrouvions tous fièrement notre dignité de burkinabé et que nous disions non au référendum même devant les urnes.
      Dieu, sauve le Burkina !

      Répondre à ce message

  • Le 22 juin 2014 à 13:17, par kafando En réponse à : Meeting du CDP : « Blaiso, à quand notre référendum ? Vite, vite et qu’on en finisse !! »

    j’ai honte pour le CDP. Assami sait que le parti est impopulaire. les gens vous suivent pour leur argent volé

    Répondre à ce message

  • Le 22 juin 2014 à 13:28, par Militant sincère du CDP En réponse à : Meeting du CDP : « Blaiso, à quand notre référendum ? Vite, vite et qu’on en finisse !! »

    Je suis du CDP et étais au stade Franchement ce meeting fut un échec cuisant Arrêtons de tromper le PF Le monde n’est pas avec nous Comme on le dit l’erreur est humaine mais persister dans l’erreur est diabolique

    Répondre à ce message

  • Le 22 juin 2014 à 15:07, par Alexio En réponse à : Meeting du CDP : « Blaiso, à quand notre référendum ? Vite, vite et qu’on en finisse !! »

    Le President de l Assemblee nationale n a t il pas violer la loi en se presentant a ce Meeting du parti CDP ? Son impartialite et son integrite est mise a cause, Car un President l Assemblee doit jouer son role neutralite et non de partialite.

    Répondre à ce message

    • Le 24 juin 2014 à 16:06, par simpson En réponse à : Meeting du CDP : « Blaiso, à quand notre référendum ? Vite, vite et qu’on en finisse !! »

      Alexio un peu de sérieux et d’intellect.Si tu me permet,je fait te faire une petite remise de niveau ; Pour être a la tête de la représentation nationale il faut tout d’abord être un politicien et qui parle de politicien,parle de partie politique.de grâce évite nous ton histoire de neutralité.Ici c’est du sérieux et dans le monde des idées il n’y a pas de place pour tes balivernes et tes salamalecs ;SOUNGALO a toujours été une personnes respectueuses des valeurs morales.il a fait ses preuves quand il était ministre de la fonction publique.toi a te voir t’exprimer,je suppose que tu n’a pas encore franchi la classe de sixieme

      Répondre à ce message

  • Le 22 juin 2014 à 15:18, par CDP SE BLAGUE En réponse à : Meeting du CDP : « Blaiso, à quand notre référendum ? Vite, vite et qu’on en finisse !! »

    CFOP A FAIT MEETING DU KADIOGO ALORS QUE CDP A FAIT MEETING NATIONAL CAR ILS ONT CONVOYÉ LES GENS À TRAVERS TOUT LE PAYS.DANS MON QUARTIER ON DONNAIT 2000F ET TEE SHIRT PLUS INFO DE PRESTATIONS D’ARTISTES POUR QUE LES MONTENT DANS LES CARS. ÇA FAIT PITIÉ !

    Répondre à ce message

  • Le 22 juin 2014 à 15:25, par Touba En réponse à : Meeting du CDP : « Blaiso, à quand notre référendum ? Vite, vite et qu’on en finisse !! »

    Hé Dieu ! comme un artiste le disait. pourquoi Tu est aussi bon avec nous. Après le cadeau du nouvel An (MPP) tu nous nous a gratifié une victoire à l’arrondissement 4. Mais comme tu a constaté que le camp d’en face n’a pas tiré leçon, tu fait notre palabre au stade du 4 août en les humiliant devant le monde entier. Tu es vraiment bon et Tu sais faire notre palabre au bon moment. Félicitation pour ceux qui ont répété le geste de l’arrondissement 4.

    Répondre à ce message

  • Le 22 juin 2014 à 15:27 En réponse à : Meeting du CDP : « Blaiso, à quand notre référendum ? Vite, vite et qu’on en finisse !! »

    ATTENTION ,ATTENTION ,LE CDP DE BLAISE ET DE TOUS CEUX MILITENT POUR CE PARTI ,VONT SE BATTRE A MORT ,POUR CONSERVER LE POUVOIR ,CAR ILS SAVENT TOUS CE QUI LES ATTENTION ,SI JAMAIS LE CDP EST BATTU .CE PARTI N’EST PAS DEMOCRATE ,MAIS UNE MAFIA ORGANISER DPUIS L’ASSASSINAT DE THOMAS SANKARA EN 87,MAIS CE QU’ILS N’ONT PAS PREVU,DANS LEUR EPOPEE,C’EST L’AVENEMENT DEMOCRATIQUE QUI SECOUE LE MONDE,ET QUI VA BIENTOT LEUR EMPORTER TOUS A LA CPI.LE PARDON VA ETRE DUR A ACCEPTER PAR LE PEUPLE,CAR DURANT LES 28 ANS DE REGNE SANS PARTAGE DE CET HOMME (BLAISE)LE SANG A BEAUCOUP COULER SOUS LES PONTS DU FASO,DES INOCENTS ABATTU ,SIMPLEMENT A CAUSE DE LEUR OPINION EXPRIMER CONTRE LES DERIVES DU POUVOIR ,NON LE CDP SERA DISSOUT TOUT DE SUITE APRES LES ELECTIONS,ET PLUS JAMAIS CE PARTI AU POUVOIR....VIVE L’ATERNANCE AU FASO ,ABAT LE CDP ET SON REGIME ,,

    Répondre à ce message

  • Le 22 juin 2014 à 15:28, par ROPERO En réponse à : Meeting du CDP : « Blaiso, à quand notre référendum ? Vite, vite et qu’on en finisse !! »

    C’EST NORMAL QUE LE STADE SE VIDE À 3/4 LORS DES ALLOCUTIONS.PUISQUE LES SONT VENUS POUR VOIR FLOBY,SERGES BEYNAUD CADEAU APRÈS AVOIR EMPOCHÉS 2000F ET TRANSPORT GRATUIT.DONC APRÈS LE CONCERT CHACUN À LA MAISON,LA JOURNÉE EST GAGNÉE ! QUELLE HUMILIATION !

    Répondre à ce message

  • Le 22 juin 2014 à 15:36, par BurkindBila En réponse à : Meeting du CDP : « Blaiso, à quand notre référendum ? Vite, vite et qu’on en finisse !! »

    Je ne sais pas mais appartient il au "Blaiso" Seul
    de fixer une date pour. Le referendum ?
    Est ce un meeting CDPiste ?

    Répondre à ce message

  • Le 22 juin 2014 à 15:43, par FRANCK En réponse à : Meeting du CDP : « Blaiso, à quand notre référendum ? Vite, vite et qu’on en finisse !! »

    STADE VIDE À 3/4 LORS DES CHOSES SERIEUSES ! ON APPELLE ÇA "SIGNALEMENT".C’EST COMME ÇA BLAISE SERA LÂCHÉ PAR SES PARTISANS QUAND IL VA CONVOQUÉ LE REFERENDUM.IL VA VOULOIR RECULER CAR ASSAMI L’A TROMPÉ MAIS CE SERA TROP TARD CAR ON A TIRÉ LEÇON DE 1998

    Répondre à ce message

  • Le 22 juin 2014 à 15:54, par kems En réponse à : Meeting du CDP : « Blaiso, à quand notre référendum ? Vite, vite et qu’on en finisse !! »

    le concert d’hier au stade du 4 Aout etait vraiment interessant...

    Répondre à ce message

  • Le 22 juin 2014 à 15:54, par CDP TRAHI,TOUT LE MONDE VOIT CLAIR En réponse à : Meeting du CDP : « Blaiso, à quand notre référendum ? Vite, vite et qu’on en finisse !! »

    CDP VA DISTRIBUÉ L’ARGENT VOLÉ AVANT D’ÊTRE CHASSÉ PAR LE PEUPLE QUAND BLAISE VA CONVOQUÉ REFERENDUM.COMNENT DE VRAIS MILITANTS PEUVENT VIDER LE STADE LORSQUE LES CHOSES SERIEUSES COMMENCENT ? IL EST ENCORE TEMPS DE RECULER.COMPRENEZ QUE C’EST VOTRE FIN

    Répondre à ce message

  • Le 22 juin 2014 à 16:25, par ÇA FAIT PITIÉ En réponse à : Meeting du CDP : « Blaiso, à quand notre référendum ? Vite, vite et qu’on en finisse !! »

    MONDE ENTIER A VU LE TYPE DE MILITANTS SUR QUI COMPTE LE CDP. ON PREND L’ARGENT, ON MONTE DANS CAR, ON REGARDE CONCERT D’ARTISTES ET ON VIDE LE STADE CAR LE RESTE NE NOUS CONCERNE PAS. QUAND DIEU VEUT LE MALHEUR DE QUELQU’UN, IL LE REND AVEUGLE AUX SIGNES

    Répondre à ce message

  • Le 22 juin 2014 à 16:40, par ABLO En réponse à : Meeting du CDP : « Blaiso, à quand notre référendum ? Vite, vite et qu’on en finisse !! »

    Les gens ont faim, on ne veut pas CDP mais on laisse pas son argent qui nous appartient. Donc on prend l’argent, on regarde concert gratuit et on vide le stade car l’objectif est atteint. Tout le monde voit clair dans la boue, c’est comme Arrondissement 4

    Répondre à ce message

  • Le 22 juin 2014 à 16:47, par DIEU merci pour cette leçon infligée au cdp En réponse à : Meeting du CDP : « Blaiso, à quand notre référendum ? Vite, vite et qu’on en finisse !! »

    Merci au bon DIEU, C’est DIEU même tout puissant qui est entrain de préparer votre chute implacable. Continuez seulement à insister sur votre bêtise, bientôt vous serrez forcés de vous rendre compte que vous êtes vomis par le peuple.

    Répondre à ce message

  • Le 22 juin 2014 à 16:50, par Calao de Midi En réponse à : Meeting du CDP : « Blaiso, à quand notre référendum ? Vite, vite et qu’on en finisse !! »

    Bonnes gens, dites- moi a quoi ca rime un meeting sans le discours du Premier en chef ? Laugh it ou loud.lol.lol.lol.lol. La moyenne de la participation a depasse le total. Test referendique grandeur nature. Sauf le vol des urnes bien sur.

    Répondre à ce message

  • Le 22 juin 2014 à 16:50, par Gisèle En réponse à : Meeting du CDP : « Blaiso, à quand notre référendum ? Vite, vite et qu’on en finisse !! »

    CDP humilié après avoir distribué des centaines de millions pour inciter les gens à venir au stade juste pour faire figuration. Par absence de militantisme, de conviction, ils vident le stade dès que les artistes finissent de prester. CDP FAIT EST FINI

    Répondre à ce message

  • Le 22 juin 2014 à 16:56, par Kalil En réponse à : Meeting du CDP : « Blaiso, à quand notre référendum ? Vite, vite et qu’on en finisse !! »

    Si durant les 27 ans Blaise et son CDP avaient pu remplir les paniers des ménagères Burkinabè RECTO-VERSO, cela aurait été plus utile.

    Répondre à ce message

  • Le 22 juin 2014 à 17:01, par AMANDINE En réponse à : Meeting du CDP : « Blaiso, à quand notre référendum ? Vite, vite et qu’on en finisse !! »

    FELICITATION AU VRAI PEUPLE,MILITANTS DU CFOP.C’EST LA DIFFERENCE ENTRE DES GENS QUI VONT AU STADE PAR CONVICTION, PAR LEUR PROPRE MOYEN ET DES GENS QUI SONT CONTRAINTS À ALLER AU STADE AFIN DE RECEVOIR DE L’ARGENT ET REGARDER CONCERT GRATUIT. CDP,FINISH

    Répondre à ce message

  • Le 22 juin 2014 à 17:04, par Badr@ly En réponse à : Meeting du CDP : « Blaiso, à quand notre référendum ? Vite, vite et qu’on en finisse !! »

    "le juge Nebié etait CDP disent-ils"...Donc les autres juges le sont aussi ? La separation des pouvoirs n’exige t-elle pas que ces derniers soient appolitiques ??? Continuer a nous en dire !!!

    Répondre à ce message

  • Le 22 juin 2014 à 17:06, par Calao de Midi En réponse à : Meeting du CDP : « Blaiso, à quand notre référendum ? Vite, vite et qu’on en finisse !! »

    "Assimi Kouanda, a appelé à la tenue du référendum et à la candidature du Président Blaise Compaoré en 2015, en précisant être confiant quant à la victoire de son parti."

    Comme si le CDp qui a suffisamment huile sa machine a frauder pouvait organiser une election et la perdre.

    Répondre à ce message

  • Le 22 juin 2014 à 17:21, par LE CONVAINCU En réponse à : Meeting du CDP : « Blaiso, à quand notre référendum ? Vite, vite et qu’on en finisse !! »

    Nous attendons la réaction du Front Républicain surtout ceux qui sont contre la révision de l’article 37. Assimi a dit : "notamment la mise en place du Sénat et la tenue du référendum en vue de la révision de l’article 37". Ne vous associez pas au cdp pour endormir votre peuple. C’est dommage.

    Répondre à ce message

  • Le 22 juin 2014 à 17:33, par jo En réponse à : Meeting du CDP : « Blaiso, à quand notre référendum ? Vite, vite et qu’on en finisse !! »

    honte à la rtb qui nous a diffusé image aérienne à l’appui un stade archi comble avec des gens à l’extérieur du stade qui disent qu’ils veulent rentrer mais qu’il n’ya pas de place. pourquoi n’ont-ils pas montrer le discours de assimi(moment le plus important du meeting) avec tout le vide qu’il yavait derrière le parloir ?
    aussi que le trop zélé koutaba sache qu’il est le representant de tous les burkinabé de RCI et non des le representant du cdp en RCI

    Répondre à ce message

  • Le 22 juin 2014 à 17:58, par BEAU GOOS En réponse à : Meeting du CDP : « Blaiso, à quand notre référendum ? Vite, vite et qu’on en finisse !! »

    VIVE L’ALTERNANCE !
    A BAS LE POUVOIR A VIE

    Répondre à ce message

  • Le 22 juin 2014 à 18:47, par YABSORE En réponse à : Meeting du CDP : « Blaiso, à quand notre référendum ? Vite, vite et qu’on en finisse !! »

    voila ci qui est bien dit car seul sur les 16 millions de burkinabè est concerné par la limitation des mandats présidentiels ; lui seul président du Faso, a négocié au titre de l’article 148 de la constitution les clauses de la déclaration de LOME en 2000 et ses additifs de la CEDEAO sur les changements anticonstitioonels dont le 5è concerne l’usage des subtitulités juriques pour l’avèenement d’un pourvoir individualisé ou la pérennisation d’ un homme au pouvoir ; son parti lui demande de se découvrir en tant personne sans engagement. Le peuple l’attend de pied ferme en désertant le Stade Ou le chargé de mission pour vous transmettre cette invité devait dire son discours

    Répondre à ce message

  • Le 22 juin 2014 à 19:04, par Devoir Citoyen En réponse à : Meeting du CDP : « Blaiso, à quand notre référendum ? Vite, vite et qu’on en finisse !! »

    Si le ridicule pouvait tuer !!! Assimi et Salia Sanou seraient morts de honte. Un meeting avec 20 artistes pour un stade vide plus de la moitié !!! Je crois que Blaise doit maintenant comprendre et ne même donne une date de referendum pour glisser ce beau pays dans le chaos. On ne veut de Blaise a vie donc ne forcer rien, sinon le désastre. Il nous faut l’alternance en 2015 un point c’est tout.

    Répondre à ce message

  • Le 22 juin 2014 à 19:24, par dani6969 En réponse à : Meeting du CDP : « Blaiso, à quand notre référendum ? Vite, vite et qu’on en finisse !! »

    A tous ces artistes. D’abord vos cassettes ne se vendent pas bien. Maintenant que vous choisissez de prendre des miettes pour trahir le peuple , de quoi allez vous vivre demain ? Honte a vous.

    Répondre à ce message

  • Le 22 juin 2014 à 20:24, par docteur En réponse à : Meeting du CDP : « Blaiso, à quand notre référendum ? Vite, vite et qu’on en finisse !! »

    Toi seul peux

    Répondre à ce message

  • Le 22 juin 2014 à 21:03, par Lucky En réponse à : Meeting du CDP : « Blaiso, à quand notre référendum ? Vite, vite et qu’on en finisse !! »

    Des engagements qui se fondent, selon M. Yonli, sur le fait « le CDP et ses alliés du front républicain » ont pour mandats « de porter la candidature de Blaise Compaoré en 2015 ».

    Mr Yonli soit vous n’avez rien compris soit vous faites la politique de l’autruche ! Même votre allié Maxime Kaboré le grand opportuniste est contre la modification de l’article 37 donc contre la candidature de Blaise Compaoré en 2015 ! De même pour le fils du Duc du Yatenga et qui sais je encore. Après l’apogée Mr Yonli c’est bien le déclin ! et il n’en saurait être autrement

    Répondre à ce message

  • Le 22 juin 2014 à 21:24, par burkindi En réponse à : Meeting du CDP : « Blaiso, à quand notre référendum ? Vite, vite et qu’on en finisse !! »

    Et voilà notre RTB, télé pour tout le Burkina, qui est prise en otage par le parti au pouvoir.
    Comme leur évènement au stade a été un fiasco, samedi soir ils ont montré à la télé juste le moment où il y avait des gens au stade (venus suivre les artistes et prendre leurs 2000 F CFA), et le dimanche soir encore les mêmes images ! Tout ça pour intoxiquer les gens, comme si le CDP avait des militants !
    Pauvres Burkinabè, on achète vos consciences avec vos sous (les sous des contribuables que vous êtes)...

    Mais toute vie humaine a une fin ; et un jour on saura plus !

    RTB, soyez professionnels !! ça ne sert plus d’intoxiquer les gens avec vos images.. Vraiment, demander à une seule personne, mortelle comme tous les autres, de respecter les textes et de partir, on va dépenser des milliards, pendant que des milliers de Burkinabè n’ont pas à manger.. C’est du déjà vu ; mais ces dieux ne sont plus de ce monde aujourd’hui !!

    Répondre à ce message

  • Le 22 juin 2014 à 21:58, par Gaël En réponse à : Meeting du CDP : « Blaiso, à quand notre référendum ? Vite, vite et qu’on en finisse !! »

    Merci monsieur PARE pour l’article et les illustrations du déroulement du meeting. le slogan de l’IGB dit à peu prés ceci une carte vaut mieux les discours et on paraphrase en disant que les illustrations(photos) valent mieux que les discours. Un stade plein au début et vide au moment des discours.

    Répondre à ce message

  • Le 22 juin 2014 à 22:08, par VM En réponse à : Meeting du CDP : « Blaiso, à quand notre référendum ? Vite, vite et qu’on en finisse !! »

    j n peu pas comprendre qu’on dilapide notre argent a des fond propre je dirais aussi que tous ceux qui ont fait le plein de leur moto et recu la sommes de 2000 pr participé a c meeting sous préteste que c’est notre argent donc il faut boufé sont tous des malades mataux et j dirais en plus que toute leur humanisme s resume a ceux k’ils ont recu...........

    Répondre à ce message

  • Le 22 juin 2014 à 23:29 En réponse à : Meeting du CDP : « Blaiso, à quand notre référendum ? Vite, vite et qu’on en finisse !! »

    La paix, la paix et encore la paix. Ne tentez pas le diable, quant il s’engage il sera impossible de faire marche arrière. Je pense qu’il y a une solution honorable pour tous dans cette affaire. En fait moi j’ai une solution. Puisse que mon Président veut assurer son arrière et le peuple est fatigué d’être à la risée. Le drame est que toute modification de l’article en question tue irréversiblement le pays des hommes intégres. Eh bien moi j’ai une solution qui permettra une périnité sereine du pays. On veut bien mais on ne peut pas condamner le futur

    Répondre à ce message

  • Le 23 juin 2014 à 00:32 En réponse à : Meeting du CDP : « Blaiso, à quand notre référendum ? Vite, vite et qu’on en finisse !! »

    C’est le Blaiso lui meme qui entretient tout ca. Qu’il dise clairement qu’il va respecter la constitution sur laquelle il a prete serment et jure de respecter et de faire respecter, et l’on finirait avec toutes ces supputations....

    Répondre à ce message

    • Le 23 juin 2014 à 06:47, par Dougalépervier En réponse à : Meeting du CDP : « Blaiso, à quand notre référendum ? Vite, vite et qu’on en finisse !! »

      S’il vous plait respectons les populations qui sont sorties. Les gens ont le droit d’avoir une opinion sur le sujet. Je ne suis d’aucun partie mais je vous invite tous à un peu de tolérance. Personne n’a la science infuse.

      Et puis ceux qui parlent d’argent, je préfère qu’on parle de bien mal acquis là on se comprend. Sinon le fait d’utiliser de l’argent en politique c’est plus vieux que le monde. Un clein d’œil à" l’Affaire bigmalion en France" ...Bref respectons nous les uns et les autres. Blaise fera tout ce qu’il veut mais il restera humain donc mortel. Tout ça ^prendra fin.

      C’est le Burkina qui doit gagner.

      Répondre à ce message

    • Le 23 juin 2014 à 06:53, par KABAKO En réponse à : Meeting du CDP : « Blaiso, à quand notre référendum ? Vite, vite et qu’on en finisse !! »

      L’opposition a commis une grande erreur qui occasionné un fiasco de son meeting de Bobo en choisissant une coordonnatrice à Ouaga pour l’organisation du meeting à Bobo. En réalité Saran fait du folklore plutôt que la réalpolik. Si par le passé elle a été élue député du CDP, c’était grâce à l’action de certains fils de sa province du Sourou qui demeurent toujours des leaders politiques incontestés du Sourou et qui, depuis les législatives de 2002, ont su hisser le CDP au premier rang dans les compétitions électorales au Sourou et maintiennent toujours cette constance. Qu’elle se présente sous la bannière de son parti aux prochaines élections et vous verrez que son score sera maigre. Sa demande de fusion avec le MPP a été refusée et elle se propose la formule d’alliance avec ce parti. Elle cherche toujours à s’adosser pour mieux masquer ses incapacités politiques. Elle a fait du meeting de l’opposition un fiasco le 14 Juin 2014 au stade Sangoulé Lamizana de Bobo en sa qualité de coordonnatrice de ce meeting. Le meeting du CDP le 21 Juin au stade du 4 Août a été un succès éclatant car, le CDP regorge toujours de cadres et militants engagés et populaires. Il faut savoir reconnaitre les forces et faiblesses des acteurs politiques. Ceux qui sont réellement populaires et ceux qui prétendent indûment l’être en abusant des médias pour des propagandes mensongères. Chacun récoltera in fine ce qu’il aura semé.

      Répondre à ce message

    • Le 23 juin 2014 à 07:38, par BARTHO En réponse à : Meeting du CDP : « Blaiso, à quand notre référendum ? Vite, vite et qu’on en finisse !! »

      Vraiment, personne n’y comprend rien, quand YONLI dit que le CDP et ses ALLIES du FRONT REPUBLICAIN sont hâtes d’aller vite et voter BLAISE EN 2015. Quand certains membres de ce même FRONT sont contres la modification de l’art 37 donc contre la contre la candidature de BLAISE.... Les membres sont informés du vrai visage du FRONT... a vos marques. Qu’on finisse avec ce brouhaha, fixer la date et vous verrez la suite. Vos anciennes méthodes sont dépassées, profiter de la vulnérabilité des citoyens pour les faire avaler de n’importe quoi, les BURKINABÉ sont mûres et dignes, ils vous rendront vos copies. Remplissez le stade N fois, personne ne rentre dans ce calcul honteux des pauvres gens que transportez d’une zone à une autre... Et ce ambassadeur qui traine les gens, il est ambassadeur du CDP et ses alliés et non du BURKINA FASO, quelle honte encore.....

      Répondre à ce message

    • Le 23 juin 2014 à 08:16, par Tchoï En réponse à : Meeting du CDP : « Blaiso, à quand notre référendum ? Vite, vite et qu’on en finisse !! »

      Le mensonge a beau pris de l’avance, il se fera rattrapé par la vérité.Au meeting jai aperçu deux visages très tristes de Tiao et de Traoré , un autre visage jovial du minstre des mines (ami de l’autre).en fait ce dernier s’en fou.il a son gombo .Dieu sauve ce faso.

      Répondre à ce message

    • Le 23 juin 2014 à 09:06, par Wassa En réponse à : Meeting du CDP : « Blaiso, à quand notre référendum ? Vite, vite et qu’on en finisse !! »

      Dans vos analyses, vous oubliez de mentionner la présence des artistes de renoms. Dites plutôt que les enfants (car la majorité n’est pas en âge de voter)sont venus assister à la prestations de ces artistes.

      Répondre à ce message

    • Le 23 juin 2014 à 09:50 En réponse à : Meeting du CDP : « Blaiso, à quand notre référendum ? Vite, vite et qu’on en finisse !! »

      même si je n’aime pas le CDP je reconnais ce monsieur soungalo appolinaire ouattara est un grand homme, il confie son organisation aux jeunes a qui il fait confiance.ces jeunes savent ce qu’il plait aux jeunes et aux femmes donc il reussit toujours son meeting au stade du debut jusqu’à la fin.

      Répondre à ce message

  • Le 23 juin 2014 à 07:49, par Brotteaux des Illettes En réponse à : Meeting du CDP : « Blaiso, à quand notre référendum ? Vite, vite et qu’on en finisse !! »

    Tout ça pour ça ! des gradins vides. Même la personnalité des premier ministre, président du CES et ministres n’attire plus personne. Les stations petrofa ouvertes pour servir les gens en carburant n’ont pu rien faire puisque les gens se sont servis pour faire leurs courses qu’ils avaient du mal à faire par votre faute. C’est un coup de semonce et je pense que vous laisserez votre orgueil de côté pour voir la réalité en face.

    Répondre à ce message

  • Le 23 juin 2014 à 07:49, par Tcheulima En réponse à : Meeting du CDP : « Blaiso, à quand notre référendum ? Vite, vite et qu’on en finisse !! »

    Cher militant du CDP vous devriez avoir honte de cette vraie fausse mobilisation(Cf. au discours de Assimi KOUANDA ou 3/4 de ceux qui étaient allés pour les artistes musiciens ont déserté le stade) Il faut que mon Président ouvre l’œil et le bon car ceux qui prétendent le soutenir ne veulent pas son bien.

    Répondre à ce message

  • Le 23 juin 2014 à 08:04, par A’Salfo En réponse à : Meeting du CDP : « Blaiso, à quand notre référendum ? Vite, vite et qu’on en finisse !! »

    Quelle honte le meeting de CDP ?Malgré qu’ils ont distribué l’argent comme des arachides le stade était presque vide quand le pauvres Assami KOANDA faisait son discour.Ça montre comment le peuple burkinabé a compris le jeu de CDP.Il faut prendre l’argent qu’ils distribuent et puis resté chez toi.On donne gratuitement le carburant pendant ce temps la population n’a pas d’eau. Que COMPAORE part maintenant on est fatigué.

    Répondre à ce message

  • Le 23 juin 2014 à 08:22, par Brotteaux des Illettes En réponse à : Meeting du CDP : « Blaiso, à quand notre référendum ? Vite, vite et qu’on en finisse !! »

    La "faim" justifie les moyens. Même des gens qui se disent reggaemen sont pour le pouvoir à vie. Suivez mon regard

    Répondre à ce message

  • Le 23 juin 2014 à 08:22 En réponse à : Meeting du CDP : « Blaiso, à quand notre référendum ? Vite, vite et qu’on en finisse !! »

    Il me semble que dans Certains Ministères une lettre circulaire qui obligeait tous ceux qui ont été nommés en conseil de ministre à aller au Stade du 4 août a été signé par les ministres.

    Répondre à ce message

  • Le 23 juin 2014 à 08:32, par El mundo En réponse à : Meeting du CDP : « Blaiso, à quand notre référendum ? Vite, vite et qu’on en finisse !! »

    Ce meeting du CDP n’est en aucun cas un message A l’endroit du CFOP. D’ailleurs, le CFOP est serein ! Ce meeting est un message direct aux autres partis du front republicain pour leur signifigner qu’ils ne sont que des parasites A un moment ou le CDP est EbranlE et qu’il veut vraiment s’assurer si les moyens financiers colossaux dont il dispose peut encore attirer des mouches.!!!

    Répondre à ce message

  • Le 23 juin 2014 à 08:34 En réponse à : Meeting du CDP : « Blaiso, à quand notre référendum ? Vite, vite et qu’on en finisse !! »

    bonjour, moi j’ai l’impression que les déboires du cdp ont commencés depuis la reprise n fois des élections communales à l’arrondissement 4. ces élections ont permis aux citoyens de comprendre qu’on peut belle e bien prendre l’argent du cdp et voter autrement. en effet,le parti au pouvoir a raté son arbitrage entre les deux protagonistes làba en refusant le choix du peuple. Si on devrait reprendre ces élections pour la capitale, le cdp perdra la majorité des arrondissements à Ouagadougou. par conséquent perdra Ouagadougou. partant de ce fait, la tenue du referendum dans la capitale est quasiment impossible quel qu’en soit les résultats

    Répondre à ce message

  • Le 23 juin 2014 à 08:36 En réponse à : Meeting du CDP : « Blaiso, à quand notre référendum ? Vite, vite et qu’on en finisse !! »

    Les jeunes de mon quartiers disaient vouloir prendre l’argent et puis rentrer chez eux. je l’ai avais dis de ne pas partir mais il trouvent qu’ils doivent allez prendre l’argent qu’on les a volé pendant plus de vingt ans. voilà pourquoi après avoir suivi les artistes ils sont partis pour ne suivre des discours fallacieux.

    Répondre à ce message

  • Le 23 juin 2014 à 08:39, par YAWOTO En réponse à : Meeting du CDP : « Blaiso, à quand notre référendum ? Vite, vite et qu’on en finisse !! »

    Celui qui n’est pas assez intelligent pour comprendre, qu’il demeure bête !Je parie que beaucoup ont passé une nuit blanche ! Rien ne pourra arrêter l’alternance, que celui qui dort debout continue de dormir, le réveil sera douloureux et malheureusement pas pour lui seul.

    Répondre à ce message

  • Le 23 juin 2014 à 08:59 En réponse à : Meeting du CDP : « Blaiso, à quand notre référendum ? Vite, vite et qu’on en finisse !! »

    mention spéciale à tous ceux qui se sont retirés avant les discours !

    Répondre à ce message

    • Le 23 juin 2014 à 11:50, par Benito Chavez En réponse à : Meeting du CDP : « Blaiso, à quand notre référendum ? Vite, vite et qu’on en finisse !! »

      Ha ! voila, qui me réjoui de savoir que la sensibilisation du "On mange avec vous mais on ne vous suit pas" marche jus qu’au fin fond de nos villages comme à l’arrondissement 04 de ouagadougou. Si les premiers responsables du CDP sont intelligents, ils ne parleront plus de referendum mais plutôt d’une amnistie pour le clan compaoré.Oui ils en ont intérêt avant qu’il ne soit tard pour eux. 3/4 de stade vide pendant votre discours le plus chère à votre clan, ça veut dire qu’en cas de référendum vous n’aurez même pas 1/4 de oui puisse que parmi ceux qui y sont rester pendant vos commérages, yen a beaucoup qui attendaient encore la prestation des artistes, ceux pour quoi ils sont venus et également ceux pour quoi ils ont été payés.A malin,malin et demi !!!!

      Répondre à ce message

  • Le 23 juin 2014 à 09:46, par Le Glawzan En réponse à : Meeting du CDP : « Blaiso, à quand notre référendum ? Vite, vite et qu’on en finisse !! »

    C’est déplorable de savoir que "la majorité" soit obligée de payer des gens pour remplir un stade. Pourquoi ne pas appeler par les médias les gens pour qu’il se rendent de leur propre chef. Cela dénote de l’incapacité de la "majorité" à mobiliser les Burkinabés. Vous n’avez rien vu encore. On parle de pauvreté alors qu’ils on volé et caché l’argent du contribuable burkinabè. Et maintenant ils veulent distribué ces mêmes sous. La "majorité" était à son apogée ; maintenant ce sera le déclin. Le peuple n’est plus dupe.

    Répondre à ce message

  • Le 23 juin 2014 à 09:48, par Annie, maman de 5 enfants En réponse à : Meeting du CDP : « Blaiso, à quand notre référendum ? Vite, vite et qu’on en finisse !! »

    Gandhi disait : « You must be the change you want to see in the world » (« Soyez le changement que vous voulez voir dans le monde »). Car comme le monde n’est que le reflet de ce que nous sommes, dès que nous changeons, le monde change. Le monde, c’est nous. Donc, inculquons, CHACUN A SON NIVEAU, les valeurs de la noblesse, de la probité, de la tolérance, du dialogue, de la PAIX.

    Répondre à ce message

  • Le 23 juin 2014 à 09:57, par Noyesman En réponse à : Meeting du CDP : « Blaiso, à quand notre référendum ? Vite, vite et qu’on en finisse !! »

    Le mensonge a beau courir 1000 nuits, la vérité finie par le rattraper en un jour. Le parti au pouvoir est visiblement en panne. Les pseudos éminences grises et les marabouts qui ont travaillé pour que le grand meeting du CDP soit un succès ont carrément failli. Le parti n’a pas de militants de conviction et le 21 juin nous a donné la preuve. Messieurs du CDP, faites vôtre de la maxime d’Abraham Lincoln « On peut tromper une partie du peuple tout le temps et tout le peuple une partie du temps, mais on ne peut pas tromper tout le peuple tout le temps. ». J’imagine que pour sauver la face, le parti va se tourner vers le stade Sangoulé Lamizana de Bobo Dioulasso. De toute façon, l’évidence est là, votre pilule enrobée ne passe pas, et le parti doit se résoudre à trouver un autre candidat pendant qu’il est temps. C’est dommage, avec l’assassinat de Nébié Salifou, plus personne au CDP ne dira la vérité aux frères Compaore. Les gens sont muselés à jamais, et ce jusqu’à l’effondrement du régime.

    Répondre à ce message

  • Le 23 juin 2014 à 09:58 En réponse à : Meeting du CDP : « Blaiso, à quand notre référendum ? Vite, vite et qu’on en finisse !! »

    si vous n’arrêtez de vouloir mettre le feu dans le pays vous risquez de périr avant . vive Blaise il sera la après 2015

    Répondre à ce message

  • Le 23 juin 2014 à 10:05, par La censure En réponse à : Meeting du CDP : « Blaiso, à quand notre référendum ? Vite, vite et qu’on en finisse !! »

    Nous étions là pour le concert gratuit, pas pour écouter ces zouaves.

    Répondre à ce message

  • Le 23 juin 2014 à 10:06, par Profane En réponse à : Meeting du CDP : « Blaiso, à quand notre référendum ? Vite, vite et qu’on en finisse !! »

    Ce qui m’attriste en tant que militant du CDP c’est ce constat amère. Le CDP ne peut plus mobiliser sans distribuer l’argent à la population. Je ne sais pas sur quelle planète on se trouve ??? Après plus de 20 ans au pouvoir on n’arrive plus à mobiliser sans distribuer l’argent. Qu’est ce qui va se passer lorsque les électeurs seront dans les isoloirs pour choisir leur président ? Sommes nous vraiment sûr que notre président sortira vainqueur ??? En tout cas j’émets des réserves et souhaite que notre président sorte par la grande porte. Laissons notre président aller se reposer dans le respect de tous les Burkinabés et regardons en notre sein pour trouver notre candidat. On aura non seulement sauvegarder la paix mais aussi l’honneur de notre président.

    Répondre à ce message

  • Le 23 juin 2014 à 10:20, par CEPHAS En réponse à : Meeting du CDP : « Blaiso, à quand notre référendum ? Vite, vite et qu’on en finisse !! »

    Les constructions d’infrastructures sont laissées aux partenaires. Mais y a lagzan pour remplir stades, inviter zartist, organizer refrendum, payer senateurs, payer auditoir meeting, organizer meeting recto verso avec stades vides.
    Des rois laissent la place à de plus jeunes mais toute l’énergie du Faso est mobilisée pour qu’un clan dont les méthodes sont connues (je n’ose pas dire plus...) poursuive son règne. Syndrome de Stocholm : quand la victime éprouve de la sympathie pour le bourro, que c’est bo ! Etre sollicité comme médiateur signifie t-il qu’on est autorisé à créer des tensions dans un pays qu’on suce sans retenue depuis près de 30 ans ? Que dire quand les élites décident de célébrer la médiocrité et de donner l’Afrique en spectacle.
    Maintenant, le courage consiste à aider le braqueur
    "Les lèche-bottes ont baissé leur pantalon et s’érigent en donneurs de leçons"
    Remarque : Quand Alpha a chanté les tampiris il n’a pas osé citer le Burkina. QUI EST FOU ?

    Répondre à ce message

  • Le 23 juin 2014 à 10:21, par Yam En réponse à : Meeting du CDP : « Blaiso, à quand notre référendum ? Vite, vite et qu’on en finisse !! »

    Si le CDP a encore un peu de dignité alors il devrait vraiment se rendre a l’evidence qu’il sont entrain de precher dans le desert comme Assimi la fait devant un stade vide au 3/4. Sachez que la justice divine est implacable et que le peuple ne vous laissera pas faire. Revenez a la raison au lieu de foncer tete baissé

    Répondre à ce message

  • Le 23 juin 2014 à 10:28, par la rochefoucauld En réponse à : Meeting du CDP : « Blaiso, à quand notre référendum ? Vite, vite et qu’on en finisse !! »

    Hum le 21 juin est dédié à la célébration de la musique. A voir les talentueux artistes qui ont presté au stade, on n’est mieux renseigné. les artistes étaient en parfaite communion avec leurs mélomanes, leur public. Ce stade aurait été plein n’eut été ce meeting de ces pyromanes. Que Serge Benaud, Floby et autres nous comprennent, nous les adorons, je voulais bien être de la partie mais comme leurs voix étaient mélangées à une sorte de tintamarre, de vomissure désolé. 3/4 vide, le stade du 04 Août était. Il y a moins de 1/4 des 3/4 qui sont allés par conviction pour suivre les futilités. le reste soit ils y ont été pour fêter la musique, soit ils ont reçu de billets de banque. Que le BLAISO se ressaisisse il n’a même pas 1/10e de la population de la capitale où tout se passe. donc qu’il sauve sa famille proche et qu’il renvoie les vautours.

    Répondre à ce message

  • Le 23 juin 2014 à 10:39, par DAO En réponse à : Meeting du CDP : « Blaiso, à quand notre référendum ? Vite, vite et qu’on en finisse !! »

    « Notre parti reste attaché à la consolidation de la démocratie par la mise en œuvre des réformes du CCRP (Conseil consultatif sur les réformes politiques, tenu du 23 juin au 14 juillet 2011, ndlr), notamment la mise en place du Sénat et la tenue du référendum en vue de la révision de l’article 37 ».

    Qui sont ceux qui ont décidé au CCRP de modifier l’article 37 à travers un référendum ? A ma connaissance jamais il n’a été question d’un référendum au CCRP encore moins celui visanr à réviser l’article 37. Ceux qui ont encore cru à Blaise et son CDP en participant de bonne foi au CCRP ont encore été roulés dans la farine. Et on se rappelle ces tournées régionales pour expliquer les résultats auxquels les travaus du CCRP ont abouti. A quoi réellement a servi le CCRP ? La stisfaction qu’on pouvait tirer c’était que il n y a pas eu consensus pour toucher à l’article 37 dans tel ou tel sens. Mais voilà que ce peu d’acquis du CCRP est remis en cause un an seulement après. Une ènième fois de plus Blaise a trahi le peuple.

    Répondre à ce message

  • Le 23 juin 2014 à 10:40, par cosneil En réponse à : Meeting du CDP : « Blaiso, à quand notre référendum ? Vite, vite et qu’on en finisse !! »

    Ce qui est sûr, le peuple Burkinabé et la communauté internationale est témoins, que c’est le CDP tout en prônant la paix nous amène dans le chao (situation ingouvernable) en voulant coûte que coûte modifier notre constitution. S’il y a bain de sang dans notre pays, ils assurerons l’entière responsabilité et ils sont bien connus. Le peuple tient à sa constitution et battra pour la sauvegarder peut importe le prix à payer. Si vous (CDPistes) allumer le feu soyez en sûr ce feu commencera par vous brûler car vos familles sont parmi nous !!!

    Répondre à ce message

  • Le 23 juin 2014 à 10:47, par moussni En réponse à : Meeting du CDP : « Blaiso, à quand notre référendum ? Vite, vite et qu’on en finisse !! »

    On ne veut même plus qu’on nous parle de marche et/ou de meeting !!! Soit on fixe la date du référendum (et advienne que pourra), soit on ne parle même plus de référendum. Est-e le seul mot que les Burkinabè connaissent désormais ?

    Répondre à ce message

  • Le 23 juin 2014 à 10:58, par DEB En réponse à : Meeting du CDP : « Blaiso, à quand notre référendum ? Vite, vite et qu’on en finisse !! »

    Toutes mes félicitations aux Ouagalais qui ont pris le CDP à son propre piège. A savoir, lui rendre la pièce de sa monnaie en allant empocher l’argent et les teets shorts et filer à l’anglaise sans sommation car c’est des biens du peuple volés par ces minables politiciens sans scrupules. Aux Bobolais de bien s’en inspirer pour les prochaines batailles pour montrer leur dignité comme le peuple moaga au lieu d’être mouton comme le peuple B.... Sincèrement, je suis fier de votre comportement en vers ces dirigeants qui prennent les populations du Burkina comme tous des sauvages qu’on peut manipuler à souhait. Bravo aux peuples Moaga de Ouagadougou car vous êtes vraiment digne d’être nos petits fils. Du courage à tous car la victoire est proche.

    Répondre à ce message

  • Le 23 juin 2014 à 11:10, par DAO En réponse à : Meeting du CDP : « Blaiso, à quand notre référendum ? Vite, vite et qu’on en finisse !! »

    Donc le stade s’est vidé de ses 3/4. Ils ont donc bouffé la honte encore. Il faut qu’ils comprennent que le peuple a compris.

    Si vous contraignez les gens à se rendre au stade il n y a pas à s’étonner que les gens boudent les faux discours. Même pour 1 milliards je ne vais me rendre à un meeteng CDP sous la forme actuelle.

    On attend que Blaise annonce la date du référendum. Ca fait un an qu’on parle de ça, ça fait un an qu’on a voté la loi sur le SENAT, ça fait un an que Blaise a dit que les marches ne changent pas une loi ni une constitution, ça fait un an que Alain Edouard TRAORE a dit que nos marches ne les empêchent pas de dormir.

    Fixez la date du référendum on va voir.

    L’argument que la constitution n’interdit pas le référendum, l’argument que l’article 37 n’est pas interdit de révision, l’argument que Blaise COMPAORE a le droit de convoquer un référendum visent à nous distraire. Nous voulons qu’on nous dise quand est ce que le référendum aura lieu.

    Issa BALIMA de l’UFC a dit qu’il ne sait pas ce qu’on entend par une question d’intérêt national ; parce que pour lui la constitution n’explique pas cette expression. Voilà un M. qui j’accordais un peu de crédit qui est au fil du temps devenu démagogue et imposteur. C’est triste de croire que réviser l’article 37 refusant du coup d’accepter l’alternance contribue au renforcement de la démocratie. Ces gens ne savent plus où ils sont. La fin c’est la chute totale.

    Concernant les prêts aux femmes je les encourage à les prendre ; quand on va chasser ces gens du pouvoir on va annuler cette mafia organisée contre les femmes. Ils ont l’argent pour organiser référendum ou pour distribuer essence. Mais il n ont que 5 milliards pour toutes les femmes du Burkina Faso.

    Merci à ces gens qui ont vidé le stade pour ne pas cautionner les saletés d’Assimi KOUANDA et ses camarades. C’est un message fort qui a été envoyé Blaise pour dire qu’il s’amuse avec le feu. Le feu ce n’est pas de ne pas pouvoir organiser son référendum, le feu c’est qu’il ne sera plus président après 2015.

    NOVEMBRE 2015 C’EST LA FIN ; NOVEMBRE 2015 C’EST BYE BYE PRESIDENT ; NOVEMBRE 2015 C’EST VIVE L’ALTERNANCE.

    Ces agitations du CDP et de ses complices sont un NON EVENEMENT. Ils vont tourner et ils viendront nous trouver plus déterminés.

    Répondre à ce message

  • Le 23 juin 2014 à 11:17, par taretare En réponse à : Meeting du CDP : « Blaiso, à quand notre référendum ? Vite, vite et qu’on en finisse !! »

    En partance pour Ouahigouya le jour du meeting du CDP, je me suis fais le plaisir de compter 28 cars de transport devant lesquels il y’avait des banderoles "oui au référendum". Imaginez 28 car sur une route National ! C’est pour dire que l’argent à couler et que c’est du bétail électoral qui a été déversé au Stade à partir des de 45 provinces. Normal que le Stade soit plein

    Répondre à ce message

  • Le 23 juin 2014 à 11:19, par DAO En réponse à : Meeting du CDP : « Blaiso, à quand notre référendum ? Vite, vite et qu’on en finisse !! »

    « Blaiso, à quand notre référendum ? Vite, vite et qu’on en finisse !! »

    Nous attendons aussi qu’il annonce la date du référendum.

    Assimi KOUANDA a osé dire que le référendum pour réviser l’article 37 est un point consensuel du CCRP.

    Vraiment pourquoi Assimi KOUANDA ne peut pas être plus sérieux que ça ?

    Qui dans le stade ce samedi pouvait affirmer que Assimi a dit la vérité ? Personne.

    Répondre à ce message

  • Le 23 juin 2014 à 11:19, par panga En réponse à : Meeting du CDP : « Blaiso, à quand notre référendum ? Vite, vite et qu’on en finisse !! »

    C’EST UN CONCERT GRATUIT QUE LE CDP A ORGANISE ET NON UN MEETING.C’EST HONTEUX,

    Vraiment honteux pour des hommes politiques avant tout des chefs de familles qui se ridiculisent ainsi. C’est comme eux ils ne peuvent Gouverner que si ce n’est que Blaise. Ils prétendent être des intellectuels et des hommes avertis, hors c’est carrément le contraire.

    SI J’ETAIS UN FILS OU UNE FILLE A UN INDIVIDUE COMME ASSAMI KOUANDA, OU PARAMANGA,………..,JE PRENDRAI UN AUTRE NOM DE FAMILLE QUE KOUANDA OU PARAMANGA.

    le peuple intègre vous suit et vous sanctionnera !

    Répondre à ce message

  • Le 23 juin 2014 à 11:22, par panga En réponse à : Meeting du CDP : « Blaiso, à quand notre référendum ? Vite, vite et qu’on en finisse !! »

    C’EST UN CONCERT GRATUIT QUE LE CDP A ORGANISE ET NON UN MEETING.C’EST HONTEUX,

    Vraiment honteux pour des hommes politiques avant tout des chefs de familles qui se ridiculisent ainsi. C’est comme eux ils ne peuvent Gouverner que si ce n’est que Blaise. Ils prétendent être des intellectuels et des hommes avertis, hors c’est carrément le contraire.

    SI J’ETAIS UN FILS OU UNE FILLE A UN INDIVIDUE COMME ASSAMI KOUANDA, OU PARAMANGA,………..,JE PRENDRAI UN AUTRE NOM DE FAMILLE QUE KOUANDA OU PARAMANGA.

    le peuple intègre vous suit et vous sanctionnera !

    Répondre à ce message

  • Le 23 juin 2014 à 11:53, par le 15 octobre 1987 vers 16h En réponse à : Meeting du CDP : « Blaiso, à quand notre référendum ? Vite, vite et qu’on en finisse !! »

    Sacré CDP ,ça sent la fraude partout même l’Ordre du jour du meeting était fraudé
    Un concert de plus 20 artistes n’a rien a voir un meeting politique et encore quel meeting.
    Ce qui est sûr fini les vociférations et les gesticulations inutiles et fantoches..
    Ton cul est dehors,je rappel que le mensonge n’a jamais été une vertu,plus le temps passera vous en aurez l’amer preuve...
    Cette fraude d’ordre du jour n’est pas passé et maintenant et après qu’est ce que vous nous prévoyez...
    C’est tout ça c’est pour le REFERENDUM,je vous RAPPEL qu’il ne se tiendra pas,ici au FASO !!!!Wait and see

    Répondre à ce message

  • Le 23 juin 2014 à 12:41, par anta En réponse à : Meeting du CDP : « Blaiso, à quand notre référendum ? Vite, vite et qu’on en finisse !! »

    Un bon devoir ne doit pas dépasser 4 pages.Généralement, les candidats qui prennent des intercalaires, c’est pour raconter du charabia et récolter pour finir un zéro pointé. On voit, à travers les images, que l’intercalaire du CDP était vide et que Assimi parlait à des auditeurs imaginaires.Pauvres ministres contraints d’encaisser sans broncher.

    Répondre à ce message

  • Le 23 juin 2014 à 12:52, par Brotteaux des Illettes En réponse à : Meeting du CDP : « Blaiso, à quand notre référendum ? Vite, vite et qu’on en finisse !! »

    Tout le monde sait que le stade n’était pas rempli à 100% et que ceux qui y sont allés sont des fans des Floby, Serges Benaud et autres. Normal qu’ils partent après la prestation de ceux-ci. Ils n’ont pas besoin de vos discours. Merci de leur avoir offert un concert gratuit.

    Répondre à ce message

  • Le 23 juin 2014 à 13:06, par MAKER En réponse à : Meeting du CDP : « Blaiso, à quand notre référendum ? Vite, vite et qu’on en finisse !! »

    JE SUIS DÉSOLE DE VOIR QUE KOUANDA ET SES AKOLITE NON TOUJOURS PA COMPRIS LE PEUPLE.............. LA PATRIE OU LA MORT NOUS VAINCRONS........QUE DIEU NOUS VIENS EN AIDE.

    Répondre à ce message

  • Le 23 juin 2014 à 13:25, par YAYI YAYI En réponse à : Meeting du CDP : « Blaiso, à quand notre référendum ? Vite, vite et qu’on en finisse !! »

    "J’ai une conscience, j’ai fait l’école et je sais lire les dispositions de la Constitution" ainsi S’exprimait le président béninois sur RFI.Sans blague ! Lui, c’est un grand homme. Quant à notre type, je pense comme Alain FOKA

    Répondre à ce message

  • Le 23 juin 2014 à 13:29, par conseil En réponse à : Meeting du CDP : « Blaiso, à quand notre référendum ? Vite, vite et qu’on en finisse !! »

    L’image d’Assimi KOUANDA illustre le mépris des Burkinabé a écouter les messages éhontés des responsables du CDP. C’est difficile de réveiller quelqu’un qui ne dort pas. A quel moment ces responsables comprendrons qu’ils sont ridicules en voulant défendre l’indéfendable. J’éprouve de la pitié pour ces intellectuels qui pouvaient apporter mieux pour leur pays. De grâce, Réveillez-vous !!! Si vous êtes des ’Hommes’, alors soyez prêts à être volontaire pour les présidentielles de 2015 et cessez d’être des intellectuels parasites !!!

    Répondre à ce message

    • Le 23 juin 2014 à 18:06, par maternité En réponse à : Meeting du CDP : « Blaiso, à quand notre référendum ? Vite, vite et qu’on en finisse !! »

      pour les moyens qui ont été injecté dans ce meeting, renseignez vous sur les maternités ; je veux dire celles de : GOUNGHIN, NONCIN, secteur 16, de POGBI etc... non pas de groupe électrogène, s’il y a coupure de courant tan pis pour ces femmes qui sont là pour accoucher leurs maris son obligés d’aller au dehors acheter une torse pour qu’on puisse terminer l’accouchement (SVP) si c’est gens vraiment veulent la paix le bonheur de ce pays ils allaient accepter dilapider l’argent du pays pour sauvegarder leurs intérêts personnel ?

      Répondre à ce message

  • Le 23 juin 2014 à 14:18, par bienfait En réponse à : Meeting du CDP : « Blaiso, à quand notre référendum ? Vite, vite et qu’on en finisse !! »

    Les burkinabès ont compris mais les CDPistes n’ont pas encore compris.
    Le CDP, c’est finit, on va l’accompagner à sa tombe, pour prendre encore plus l’argent du contribuable détourné pendant 28 ans !
    Tu distribues des billets de banques ---> je monte dans le car ou le bus
    Tu distribues du carburant ----> j’en prends pour ma monture
    Mais quand tu commenceras tes discours insensés ---> je sors, je m’en vais , je te fuis , je te sanctionne .... je te blâme ...

    Répondre à ce message

    • Le 23 juin 2014 à 16:34, par GUES RIIMA SAWADOGO En réponse à : Meeting du CDP : « Blaiso, à quand notre référendum ? Vite, vite et qu’on en finisse !! »

      Quand le serpent mord par faute d’enchantement , il n y a point d’avantage pour l’enchanteur ! que le CDP et ses ouailles méditent sur cette sagesse .Le peuple Burkinabè est mature maintenant.

      Répondre à ce message

    • Le 23 juin 2014 à 17:48, par omar En réponse à : Meeting du CDP : « Blaiso, à quand notre référendum ? Vite, vite et qu’on en finisse !! »

      Ainsi ils pensent que Blaise les croit. Blaise sait que vous êtes tous des faux types et ne compte plus sur vous. Le referendum n’aura pas lieu ici, Blaise a autre vision pour l’Afrique et le monde et quitter le pouvoir en 2015 n’est pas un problème pour lui. Par contre, vous savez ce qui vous attends. La confusion est tout aussi criard. Vous dites que le front républicain est pour la candidature de Blaise Compaoré en 2015. Pourtant ce n’est pas ce que dit les RAM, les Hermann et autre Kaboré Maxime. Peut être qu’ils ont pris l’argent pour rien. expliquez nous tout ça !!!

      Répondre à ce message

    • Le 24 juin 2014 à 18:17, par toucher du doigt En réponse à : Meeting du CDP : « Blaiso, à quand notre référendum ? Vite, vite et qu’on en finisse !! »

      bienfait : saches que c’est toi qui n’a rien compris jusqu’à présent . que crois tu ? que nous avons croisé les bras et vous regardez dupé le peuple ? on vous connais comme notre paume .vous êtes des enfants en l’occurrence le mpp qui n’avez pas fini d’apprendre et vous voulez forcé les choses .retiens ça une bonne fois pour toute ; toute personne mal formée est un danger pour la société .la politique c’est de faire épouser ses idées par le peuple et non de monter le peuple .

      Répondre à ce message

  • Le 23 juin 2014 à 16:12, par HE HE !! En réponse à : Meeting du CDP : « Blaiso, à quand notre référendum ? Vite, vite et qu’on en finisse !! »

    Ayons le courage RÉPUBLICAINS du FASO de regarder derrière nous, même à gauche comme à droite, car on se rend souvent compte que peu de personnes nous suivent dans notre démarche assassine, même ceux de la gauche et de la droite...comme c’est le cas au stade du 4 août ! Halte et réfléchissons !!! Pour le moment nos règlements intérieurs même scolaires disent qu’on ne redouble pas deux fois dans le même cycle !
    Tolérance et paix pour le FASO

    Répondre à ce message

  • Le 23 juin 2014 à 17:08, par Bouabré En réponse à : Meeting du CDP : « Blaiso, à quand notre référendum ? Vite, vite et qu’on en finisse !! »

    Peuple frère Burkinabé, pourquoi êtes-vous aveugles et dormez comme des marmottes ? Je me souviens d’un discourt d’Affi Ngessan a l’stade d’Houphouët en 2011, il disait que sans leur maître Laurent GBAGBO il n’y aucun Ivoirien qui peut gouverner la Cote ‘ivoire, L’ex-premier ministre Aké s’est levé en disant aucun Ivoirien ne pourra nié ce que le Frère Affi vient de dire, Simone l’ex- première dame confirme que sans son mari la Cote d’Ivoire sera une ruine et la poubelle du Continent Africain. Mais quelques mois plus tard, tout ce monde s’est trouvés dans les prisons correctionnelles les plus rudes de la Cote d’ Ivoire. Et sur un forum d’un réseau sociaux ivoirien après le meeting du FPI, votre KA traités Aké, Affi, Simone, des Vampires des apprentis politicienne-politicien. C’est ce même KA qui prédisait l’avenir du Président Laurent GBAGBO à la CPI à cause des crimes d’état qui ont eu lieu les 25 et 26 mars 2004 à Abidjan. Si les responsables du FPI avaient lu la mise en garde des internautes Anti GBAGBO comme KA qui lui disait de quitter le pouvoir avant qu’il ne soit trop tard car Michel son fils qu’il connait bien et ses autres enfants ne méritent pas de le voir à la CPI, Laurent GBAGBO sera toujours dans l’opposition ivoirienne son plat de préférence. A mon tour comme les internautes KA, SOME, TAHI, du Burkina, d’avertir Assimi Kouanda, Pramanga Ernest Yonli, Tabsoba Achille, et les agoutis du CDP, d’écouté la doléance du peuple qui est l’alternance pacifique. Ne vous fier pas à un individu qui trahi son peuple et le peuple voisin comme le Mali avec MNLA. La CEDAO à utiliser votre Mentor à des fins politique, et pour l’abandonner en 2015 ça sera plus pire que mon frère Laurent GBAGBO. Ici a l’UNI de Cocody, 90% des étudiantes et étudiants sont pour l’alternance pacifique dans votre pays, les bla bla en cantine donnent 100% Blaise Compaoré a la CPI en 2015, l’opinion des bancs de pause donne 90% raison d’aller jusqu’au bout à votre opposition : même le super étudiant révolutionnaire ivoirien au Burkina, qui est devenu le super héros et ministre de l’intérieur Ivoirien, ne répond pas aux étudiantes et étudiants avec exactitude son support aux entêter comme le FEDAP et les responsables d’un parti qui ressemblent au troupeau de Simone en 2010-2011. Peuple Burkinabé, que l’alternance dans votre pays se passe pacifiquement pour une paix dans la-sous-région. Un message à relire après 2015. Un Ivoirien qui aime le Burkina / Bouabré

    Répondre à ce message

  • Le 23 juin 2014 à 17:14, par Kampiti En réponse à : Meeting du CDP : « Blaiso, à quand notre référendum ? Vite, vite et qu’on en finisse !! »

    Depuis les débuts des meetings (Partis Majoritaires v/s Oppositions), j’étais au stade pour la première fois, juste à cause du message qui allait être livré par le parti majoritaire, mais aussi pour ne pas m’en faire raconter par les forumnistes.
    Auparavant, après chaque meeting, j’ouvrais l’internet et je lisais les déclarations des forumnistes, sans savoir qui dit vrai. Ainsi, je ne suis pas déçu d’avoir fait le déplacement, car encore une fois quand on regarde les messages et déclarations sur le net, on ne sait qui croire.
    Je dis bien que j’y étais et je tiens à préciser que c’est par mes propres moyens, donc pas d’essence gratis, pas de T-Shirts et pas de billets de banque (d’ailleurs je n’en avais pas besoin pour y aller).
    Ainsi j’y étais et j’ai constaté effectivement que le stade était plein comme un œuf, avec des gens à même la pelouse du stade et d’autres hors du stade faute de place. Il est aussi vrai que le stade a commencer à se vider vers la toute fin du discours de Monsieur Assimi Kouanda (SEN du CDP), soit environ 1h30 après le début effectif de toutes les interventions. Sur le coup j’ai attribué cela à la déclaration des organisateurs qui, au début, lors de la présentation du programme des activités ont dit "que le meeting prendrait fin tout suite après l’intervention du SEN…", j’ai attribué cela aussi au match de football qui allait débuter en soirée, et j’ai enfin attribué cela à la chaleur (car le soleil était de ce côté (EST) des gradins).
    Voilà pour la forme, puisque tout le monde semble accorder beaucoup d’importance à la forme, mais qu’en est-il du fond : c’est-à-dire de l’avenir de notre pays. J’aurais souhaité des observations sur le fond et non sur la forme. Plusieurs forumnistes laissent de côté un message livré par les représentants de la majorité pour ricaner sur ce qui peut être qualifié d’enfantillages (stade à moitié, au ¾ ou complètement vide...). Faut croire pour toutes ces railleries sont plus importantes que l’avenir de notre pays. Prétendre que tous ces braves gens étaient au stade, non pas pour écouter un message, (message livré par au moins 6 intervenants dans un stade plein, avant l’intervention du SEN), mais à cause de l’essence gratis, de T-Shirts et de billets de banque, frise le mépris pour tous ces braves citoyens du Burkina qui étaient présent. Pourquoi le stade ne s’est-il pas vidé pendant les 90 minutes du début du meeting, mais seulement vers la fin du meeting donc vers la fin de l’intervention du SEN ? Faut-il croire à la thèse de l’intox, renforcer par la déclaration des organisateurs que le meeting prendrait fin après l’intervention du SEN. Comme on connait la grande discipline des ouagalais à l’entrée comme à la sortie des cérémonies où il y a grande foule (toujours de grandes bousculades pour entrer ou pour sortir), disons que plusieurs ont préféré sortir du stade en toute tranquillité pour regagner une bonne place dans leurs cars et aller suivre leur match à temps, tout en ayant dans l’esprit le message livré par le parti majoritaire : promettant de défendre la Constitution Burkinabé, Prônant le dialogue et la paix social entre toutes les composantes de la société, et disant OUI au référendum. Le référendum, par définition est un procédé de démocratie par lequel l’ensemble des citoyens d’un territoire donné est appelé à exprimer une position sur une proposition qui le concerne. Dommage que, plus de 100 intervenants sur ce forum n’aient parlé que de la forme et non du fond du message qui engage l’avenir de notre pays. Souffrez que tous les burkinabés ne soient pas des négationnistes.

    Répondre à ce message

  • Le 23 juin 2014 à 17:37 En réponse à : Meeting du CDP : « Blaiso, à quand notre référendum ? Vite, vite et qu’on en finisse !! »

    CDP men, you can bye sexe but you canot by amora. Messieurs du CDP, vous avez oublie qu’ on peut acheter le sexe mais on ne pourra jamais acheter l’ amour. On peut acheter le silence mais jamais la paix. Les gens font semblant de vous aimer parce qu ils ont faim mais tout le monde sait que vous avez detruit ce pays. Regardez note etat de moralite de la nation ? C’est tres bas. Vous avez reussi a faire que l’argent est devenu le Dieu dans ce pays. Apres vous en 2015, j’ ai pitie pour ceux qui vont vous remplacer. Ils devront nettoyer les ecuries d’ Augias mais ou est cette riviere Styx dans un Kadiogo sec ?Votre "c’estbon" est mauvais comme aimait a le dire mon grandpere Gomwaogamin, Ancien Combattant qui a perdu sa rotule a Dien Bien Phu qui disait que tout s’est foute s’ est gate.

    Répondre à ce message

  • Le 23 juin 2014 à 17:45, par Derrida Deux En réponse à : Meeting du CDP : « Blaiso, à quand notre référendum ? Vite, vite et qu’on en finisse !! »

    Le CDP a oublie que la dialectique est toujours en marche et qu’elle ne s’ est pas arretee parce que eux seraient au pouvoir. Ils ont rempli le stade mais le stade , suivant la dialectique, s’ est desempli. Prochainement, ne pensez pas seulement a ce que vous vous pouvez faire comme Modifier l’ Article 37. Comme vous tentez de le modifier, l’article va tenter de rester aussi en place La nature a horreur du vide. C’est pourquoi le stade ne s’ est meme pas vide completement. Juste aux trois quart. C’est bon a prendre, non ? Le pire pouvit arriver.

    Répondre à ce message

  • Le 23 juin 2014 à 17:55, par Malick_Jabir_Coue Floue En réponse à : Meeting du CDP : « Blaiso, à quand notre référendum ? Vite, vite et qu’on en finisse !! »

    Assami, quelles lecons tirez- vous de cete debacle ? Le Grand Sachem a commence a comprendre que vous etes un mauvais cheval. C’ est ce qui arrive quand un parti de militants devient un partisan de courtisans, ovuriers de la 29 eme heure.Ce n’est pas cette equipe du CDP wqui peut forcer les barrieres pour appliquer votre referendum. Ils n’ ont ni l’ aura ni l’ etoffe. Mainenant on comprend qui a fait qui des RSS-LN et de Blaise Compaore. Sinon le SEN actuel va couler Blaise. Blaise est devenu un homme seul, c’est different de Un seul homme. N’ est-ce pas Prosper Bazie(cet instituteur detache comme animateur a la RNB ui qui nous a fait le cours de francais depuis Chaillot entre candidat unique a ne pas confondre avec unique candidat ?

    Répondre à ce message

  • Le 23 juin 2014 à 18:48, par Bouabré En réponse à : Meeting du CDP : « Blaiso, à quand notre référendum ? Vite, vite et qu’on en finisse !! »

    Peuple frère Burkinabé, pourquoi êtes-vous aveugles et dormez comme des marmottes ? Je me souviens d’un discourt d’Affi Ngessan a l’stade d’Houphouët en 2011, il disait que sans leur maître Laurent GBAGBO il n’y aucun Ivoirien qui peut gouverner la Cote ‘ivoire, L’ex-premier ministre Aké s’est levé en disant aucun Ivoirien ne pourra nié ce que le Frère Affi vient de dire, Simone l’ex- première dame confirme que sans son mari la Cote d’Ivoire sera une ruine et la poubelle du Continent Africain. Mais quelques mois plus tard, tout ce monde s’est trouvés dans les prisons correctionnelles les plus rudes de la Cote d’ Ivoire. Et sur un forum d’un réseau social ivoirien après le meeting du FPI, votre KA a traité Aké, Affi, Simone, des Vampires des apprentis politicienne-politicien. C’est ce même KA qui prédisait l’avenir du Président Laurent GBAGBO à la CPI à cause des crimes d’état qui ont eu lieu les 25 et 26 mars 2004 à Abidjan. Si les responsables du FPI avaient lu la mise en garde des internautes Anti GBAGBO comme KA qui lui disait de quitter le pouvoir avant qu’il ne soit trop tard car Michel son fils qu’il connait bien et ses autres enfants ne méritent pas de le voir à la CPI, Laurent GBAGBO sera toujours dans l’opposition ivoirienne son plat de préférence. A mon tour comme les internautes KA, SOME, TAHI, du Burkina, d’avertir Assimi Kouanda, Pramanga Ernest Yonli, Tabsoba Achille, et les agoutis du CDP, d’écouté la doléance du peuple qui est l’alternance pacifique. Ne vous fier pas à un individu qui trahi son peuple et le peuple voisin comme le Mali avec MNLA. La CEDAO à utiliser votre Mentor à des fins politique, et pour l’abandonner en 2015 ça sera plus pire que mon frère Laurent GBAGBO. Ici a l’UNI de Cocody, 90% des étudiantes et étudiants sont pour l’alternance pacifique dans votre pays, les bla bla en cantine donnent 100% Blaise Compaoré a la CPI en 2015, l’opinion des bancs de pause donne 90% raison d’aller jusqu’au bout à votre opposition : même le super étudiant révolutionnaire ivoirien au Burkina, qui est devenu le super héros et ministre de l’intérieur Ivoirien, ne répond pas aux étudiantes et étudiants avec exactitude son support aux entêter comme le FEDAP et les responsables d’un parti qui ressemblent au troupeau de Simone en 2010-2011. Peuple Burkinabé, que l’alternance dans votre pays se passe pacifiquement pour une paix dans la-sous-région. Un message à relire après 2015. Un Ivoirien qui aime le Burkina / Bouabré

    Répondre à ce message

  • Le 23 juin 2014 à 19:40, par dramane En réponse à : Meeting du CDP : « Blaiso, à quand notre référendum ? Vite, vite et qu’on en finisse !! »

    Payez des gens afin qu’ils viennent remplir le stade, c’est honteux. Soyons sincères et honnêtes avec nous même, c’est ainsi que nous saurons la vérité et ferons avancer notre pays.

    Répondre à ce message

  • Le 23 juin 2014 à 20:08, par Burkinabè vrai vrai En réponse à : Meeting du CDP : « Blaiso, à quand notre référendum ? Vite, vite et qu’on en finisse !! »

    Hier soir au JT de la RTB on a annoncé la réussite de la mobilisation par le CDP pour son meeting, mais le reportage n’a rien montré sur les allocutions sauf les artistes en prestation. Savez-vous pourquoi ? le stade n’étant plus plein ils ont préféré passer sur l’essentiel. Honte à vous ! Pourquoi on a pas passé le feu vert de Salam Dermé ? le stade n’était pas plein. On a vu le carton rouge de Arba Diallo à Blaise au meeting du CFOP. Quel reportage de la RTB ? Honte aussi à vous ! Pourquoi vouloir refuser le choix du peuple ? ça suffit !!!! Halte Blaise 2015.

    Répondre à ce message

  • Le 23 juin 2014 à 22:39, par Yen- Gonnan En réponse à : Meeting du CDP : « Blaiso, à quand notre référendum ? Vite, vite et qu’on en finisse !! »

    Les Dagara ont un proverbe et il dit ceci : "Les pintadeaux suivent la mere- poule, mais ils connaissent leur maman" . Bien joue. Populations, si le voleur te donne une partie de ce qu’ il t’a volee, si tu refuses, c’est encore toi qui perds. Faut kprendre. Mais tu sais qui veut ton bien.Est-ce que hier il t’a donne quelque chose ? Pourquoi c’est aujourd’ hui qu’ il t’ aime tant ? Le peuple burkinbe est vraiment mur.

    Répondre à ce message

  • Le 23 juin 2014 à 23:21, par ATTA En réponse à : Meeting du CDP : « Blaiso, à quand notre référendum ? Vite, vite et qu’on en finisse !! »

    J AI HONTE A LA PLACE DE CERTAINS SOIENT DISANT INTELLECTUEL,QUI NE PENSENT QU A LEUR TUBE DIGESTIF.

    Répondre à ce message

  • Le 24 juin 2014 à 10:23, par L’enfant du pays En réponse à : Meeting du CDP : « Blaiso, à quand notre référendum ? Vite, vite et qu’on en finisse !! »

    j’imagine quant le cfop va organisé un meeting national ,tout Ouagadougou sera plein !!! car la province du kadiogo a lui seul a remplis le stade le 31 mai !!! vive le cfop.

    Répondre à ce message

  • Le 25 juin 2014 à 16:31, par Yankadi En réponse à : Meeting du CDP : « Blaiso, à quand notre référendum ? Vite, vite et qu’on en finisse !! »

    Messieurs du cdp .Dites nous pourquoi le sénat n’a pas été mis en place malgré l’élection des sénateurs ? Pourquoi malgré vos soit disants gigantesques marches et meetings Blaise ne convoque toujours pas le corps électoral pour le référendum ? Blaise est bien renseigné sur le rapport des forces.Il ne tient pas à écourter son dernier mandat.Alors cessez de jouer au matamore ou à la mouche du coche.Attendez que votre maître décide. N’est-il pas frustrant pour vous de passer votre temps à supplier Blaise de se prononcer ? On vous comprend car la chutte de Blaise sera un vrai tsunami pour beaucoup d’entre vous ( parents, amis,conseillers, ministres, présidents d’institution, opérateurs économiques, feticheurs et marabouts, mouvanciers, fronrepublicains, fedap-bc et autres gribous ).

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés