Rapport d’autopsie sur Salifou Nébié et les 7 milliaires burkinabè expulsés du Mali : le porte-parole du gouvernement se prononce…

vendredi 20 juin 2014 à 02h14min

Le ministre de la communication, porte-parole du gouvernement, Alain Edouard Traoré s’est, au cours du point de presse du gouvernement de ce jeudi, 19 juin, exprimé sur deux questions d’actualité importantes. Il s’agit du rapport d’autopsie du médecin légiste français publié par Jeune Afrique et les sept militaires burkinabè expulsés du Mali pour, apprend-on, avoir posé avec des jeunes touaregs brandissant le drapeau du MNLA.

Rapport d’autopsie sur  Salifou Nébié et les 7 milliaires burkinabè expulsés du Mali : le porte-parole du gouvernement  se prononce…

Sur le premier sujet relatif au rapport d’autopsie, le ministre, porte-parole du gouvernement, Alain Edouard Traoré, a expliqué qu’il n’appartient pas au gouvernement de s’interférer dans la gestion du dossier. « Nous avons également suivi et attendons de voir ce que notre justice va faire. Le gouvernement est aussi face à une situation et prend note. Quand un dossier est à la justice, le gouvernement n’a pas à s’interférer », a-t-il soutenu. « En réalité, en tant que gouvernement, exécutif, le principe de la séparation des pouvoirs veut que nous ne puissions pas interférer dans un dossier de justice. Nous n’avons pas été saisis du rapport d’autopsie. Le dossier est à la justice, et nous, on s’en tient à ce que la justice fait », a évoqué le ministre, Alain Edouard Traoré soulignant que le dossier est entre les « mains » de la justice.

La seconde question d’actualité a trait aux 7 militaires burkinabè expulsés du Mali.
Pour mémoire, la semaine dernière, 7 militaires burkinabè de la Minusma (Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation du Mali) ont été rapatriés pour avoir pris une photo avec des jeunes touaregs agitant le drapeau du Mouvement national de libération de l’Azawad (MNLA), la rébellion touarègue séparatiste à Ber, une localité de la région de Tombouctou.

Sur ce sujet, le ministre Alain Edouard Traoré a souligné qu’il s’agit d’une question militaire et qu’en tant que corps, il a ses règles, ses exigences et sa discipline. « Je suis persuadé que le commandement va apprécier l’acte posé et prendre les dispositions qui sied en la matière », a exprimé le porte-parole du gouvernement. « Ce n’est pas le rôle du gouvernement de gérer chaque affaire. Un Etat est organisé et les responsabilités sont partagées du plus haut au plus bas niveau. Le gouvernement peut être informé d’une situation à un endroit, mais la responsabilité peut ne pas être directement liée au gouvernement, elle est gérée au niveau du département ; c’est une question de délégation de pouvoirs. Et je vous assure que le commandement qui gère nos soldats au Mali prendra les décisions et les dispositions qui sied pour faire face à la situation. », a-t-il relevé.

Oumar L. OUEDRAOGO

Lefaso.net

Messages

  • Man honte a toi pauvre Porte parole ! Ou est ta dignite et ton integrite ?penses tu que nous sommes Aussi amnesiaque que ca. Le dossier sankara (incapable de juger ),dossier zongo (non lieu).je sais que tu ne pas libre mais intel.quelle justice ?celle qui recoit les ordres de la famille compaore.pitie

    • Monsieur TRAORE n’est pas un homme libre, c’est dommage de servir cette famille compaorose, ne soyez pas étonnés des conséquences.

    • Merci Mr le ministre pour cette intervention grandiose. C’est vrai que les opposants ne connaissent pas le principe de séparation des pouvoirs, vu qu’ils connaissent encore moins le principe de liberté d’expression et de vote du peuple burkinabé (referendum).

    • Pensez-vs qu’un Monsieur de cette envergure peut disparaître sous les crampons d’un engin comme ça ?
      Le gouvernement et la compaorose, ne vous foutez pas de notre intelligence.
      Ce Monsieur était l’espoir de toute une contée (Léo et environs). Burkinabé ou que vous soyez, levez-vous comme un seul homme pour dire plus jamais ça et que les commanditaires soitent traquer jusqu’à leur dernier retranchement. Blaise ce pays est beau, merci de nous faciliter les choses afin que tu puisse aller te reposer dignement à Ziniaré et que nous puissions de temps à autre demander ton aide en tant que GRAND FROMAGE. Une fois de plus, tout ceux qui rodent autour de toi ne t’aime pas mais plutôt ce que tu leur fais profiter (ARGENT, PRESTIGE et le PEU de pouvoir qu’ils ont par devers toi). Président penses-y.
      Grand-frère SALIFOU repose en paix.

  • Ce Pays fait vraiment pitié,après 27ans de tueries,de meurtres,d’assassinats lugubres,de calcinations de corps,de tortures,de vols,de pillages claniques,de mensonges,de confiscation de toute l’économie par une seule famille...Blaise veut une fois de plus user de la ruse pour changer les lois et mourir au pouvoir quit à laisser s’installer la guerre civile et le desordre après sa mort(il mourra sûrement un de ces 4..).Qu’avons nous fait de si grave pour meriter cela ???
    Seule la lutte paye.Vive le changement par tous les moyens en 2015.A bon entendeur,salut.

    • Sans vouloir défendre les militaires incriminés je m’érige contre les insultes et injures de certains Maliens à l’encontre de tout notre pays qui a envoyé ses fils qui sont exposés à tout comme les populations maliennes qu’ils protègent. Moi quand je regarde cette photo, je ne vois rien de prémédité qui puisse justifier ces injures. Les militaires burkinabè sont arrêtés et un gamin se met devant en exhibant ce drapeau eux et un autre prend une photo. Rien ne prouve qu’ils aient décidé d’eux-mêmes de prendre cette photo ou qu’ils l’aient préméditée. On a vu à l’ouverture du Mondial au Brésil, ce jeune indien qui a brandit le drapeau séparatiste indien. Il a surpris tout le monde et personne n’a rien pu y faire. Que voulez vous que ces pauvres soldats burkinabè fassent : qu’ils les poussent ou frappent ? On les aurait aussi incriminés pour cela et traités de xénophobes. Comme c’est vraiment difficile d’aider les autres en difficultés.

    • Tu peux vraiment ecrire le rpport et dire que Nebie est mort d’ accident avec un charretier a ane. Tu es pathetique, toi.Qui ne sait pas que Blaise est lel’ hote du MNLA ?

  • Il sert à quoi donc votre gouvernement ? Il n’est jamais responsable, jamais comptable, il démissionne toujours quand on l’attend de manière ferme sur certaines questions. Tout ce qui vous interesse, c’est la perpétuation du pouvoir personnel de Blaise.
    Shame on you !

  • Ce qui enerve au burkina cest k les politique tournent autour des questions sans repondre a koi sert tout ce que ce ministr nous raconte rien .comme.papier toilette

  • Ce monsieur aurait pu ne pss sortir car c’est comme s’il ne disait rien. Un Gouvernement doit communiquer sur ce genre d’affaire. Sinon dégage !!!

  • Pourquoi le ministre de la justice a fait une conférence de presse le jour de l’enterrement du juge.? Parce que le président du conseil constitutionnel a été molesté ? Ok note ...

  • Qu’en dit le ministre de la défense ?

  • Mr le ministre vous n etes pas obligé de vous prononcer sur les questions donc vous n avez pas de réponse pour la population mais a nous faire croire que chaque instance est autonome et se prononcera au temps opportun est une démission du gouvernement a gérer les questions préoccupantes a l’interne comme a l externe .comme un pays VOISIN qui est divisé on prend vos elements avec un des belligérants surtout la partie rébellion et vous attendez que la hiérarchie millitaire gérer cela et l opinion internationale que dira t elle de cela ? nous avons eu des coacs avec les malins dans le passé faisons beaucoup attention Mr le ministre.

  • Est-ce à dire que le ministre de la défense et celui des affaires étrangères ne font pas parti du gouvernement ?

  • Un homme qui se dit libre et indedependant et qui n’est pas libre d’exprimer ses pensées ,ses convictions, est plus malheureux qu’un esclave . Et Quand un la conscience fout le camp au profit du bien matériel , on devient un jouet qui se retrouvera à la poubelle après usage.
    Oh Dieu Tout Puissant , fasse que la sagesse prenne le dessus sur le ridicule . Amen

  • On dit plutôt prendre des dispositions qui seyent. Revisitez de temps en temps la conjugaison bonnes gens !

    • Toi aussi tu as pris l’herbe comme on le dit couramment parce que c’est plutôt "siéent"

  • Mais Mr le ministre n’a rien dit..ou alors il a juste dit que le lait est blanc

  • alain soit 1p honnête à qi ce médecin doit rendre compte à vous gouvernement à la justice ou à jeune afrique cela veut dire que ce médecin n’a eu aucun respect pour ce pays

  • Foutaise ! séparation de pouvoir ? J’espère qu’il s’entend parler.

  • Monsieur le Ministre, qui a commis cet expert ? Si c’est le gouvernement c’est une immixtion de l’exécutif dans le judiciaire. C’est pas vous qui avez annoncé que le BF n’avait pas de spécialiste ? Maintenant que vous avez suffisamment brouillé de pistes, vous remettez tout dans les mains de la justice. Dites nous un seul vrai dossier que votre prétendue justice indépendante a pu élucider. Tout tourne autour de ce fameux article de la constitution ; mais Inch Allah, le peuple saura se décider !

  • ET BLABLABLA, BLABLABLA, C’EST TOUJOURS LA MÊME RENGAINE, AUCUN CORPS N’EST AUSSI POLITISE QUE LA JUSTICE AU BURKINA FASO.

  • Et vos excuses aux medecins legistes burkinabé ? Vous les journalistes, vous lui avez pas poser la question ?

  • Je suis outré par la légèreté de ce Monsieur soit disant porte-parole qui semble n’avoir cure d’offenser ses interlocuteurs. Comment un gouvernement responsable peut-il nous raconter des inepties de la sorte lorsqu’on connaît ses connivences avec le MNLA dans la crise Touareg ? Alain Traoré peut-il nous faire croire aussi qu’il y a séparation de pouvoir entre l’exécutif et la chose militaire ? Pour revenir au dossier Niébé. C’est au gouvernement de nous apporter la preuve de la séparation du pouvoir ! Qui a décidé de commandité l’autopsie ? N’est-ce pas de la sorte que le dossier Norbert Zongo a été enterré par l’actuel procureur et le ministre de la justice qui ont été promus à ses postes en guise de récompenser ? Dans tous les cas on n’attendait rien de ce gouvernement et de sa justice. Si le peuple dont opposition, société civile et surtout les syndicats spécialisés dans l’art des pirouettes pour esquiver les vraies questions sociétales voudraient encore passer en perte et profit l’assassinat du juge Niébé, nous attendons de voir !

  • Je ne vois rien d’exceptionnel dans cet discours, c’est toujours la même chose. notre justice est géré depuis le haut et tout le monde le sait bien donc monsieur le ministre ne nous parle pas de séparation de pouvoir car on sais qui fait quoi dans ce pays.

  • Le peuple sait que le rapport sur l’autopsie a été téléguidé.
    Dieu merci que le syndicat des médecin nous l’avait laissé présage ! Au non de l’amour que Dieu a pour ses enfants, vous n’allez pas sortir vainqueur ! Il est bon mon Créateur ! Seigneur protège nous !

    • Nous nous rendons compte que le ministre se fout de l’intelligencia des burkinabè. Pour cela, nous exigeons ce qui suit :
      1- sa démission immédiate ;
      2-la démission du gouvernement ;
      3-qu’on nous dit qui a été l’autorité commanditaire de l’autopsie ;
      4-que le peuple burkinabè prenne ses responsbilités au regard des prpos mensongers du ministre.

  • pourtant, pour les condoléances , vs dites que le procureur a parlé au nom du gouvernement

  • Euuh...ils n’ont pas été expulsé.c’est le contingent burkinabè qui les a sanctionnés en les rapatriant au Burkina.y’a une nuance. Juste un petit éclaircissement.

  • Se n’est parce qu’on est porte parole du gouvernement qu’on toujours dire quelques chose même quand il n’y à rien a dire.......

  • c’est décevant quoi ;toi qui pas plus d’un mois nous disait que les compétences nous manquait en matière d’autopsie,je comprend maintenant. Puisqu’a votre niveau la carence est bien visible.comme c’est pas une question qui concerne le gouvernement,alors laisse nous écouter la justice et l’armée eux au moins ils sont mieux placés pour nous donner des explications.

  • les juges, avocats ... c’est le moment de vous faire valoir aux yeux des burkinabés.

  • C’est tout comme ça ? Mais s’il n’a rien à dire, c’est pas obligé qu’il organise un point de presse.

  • il fait pitié ce ministre, s’il relisait les différents points de presse, et s’il était digne, ya lontempt qu’il avait demissionné. les contradictions, les contre vérités en Afrique et ici au Burkina ne peuvent faire partir un ministre du gouvernement.De façon alternée comme le courant de la sonabel,en délestage ,selon le dossier, et les intérets de l’heure, la justice est de nouveau séparée de l’exécutif.quel pays !!!!émergent !!!!!!!!?

  • à ce rythme le gouvernement risque de n’être responsable de rien !!

  • Visiblement EDOUARDO essait de bien tenir sa langue sur des dossiers aussi brûlants. l’injustice engendre la vengeance, l’incivisme et...l’anarchie. A ce que je sache, les ministères de la defense, de la justice et de la securité font parti du gouvernement ! Mr EDOUARDO, vous avez commencé par denigrer les medecins par ce que la version des faits ne vous enrageait pas. aujourd’hui cette nouvelle version, peut être, vous arrange et subitement vous ne voulez plus parler. UN GRIOT RESTE UN GRIOT. tot ou tard vous allez parler.
    "On peut mentir à tout le peuple une partie du temps. on peut mentir à une partie du peuple tout le temps. mais jamais vous ne pouvez mentir à tout le peuple tout le temps"

  • Ces militaires sont à surveiller de très près,car cela connote une tendance.
    Nous ne voulons pas de rébellion au Burkina Faso.

  • éclairé ma lanterne svp ;qui a prit la décision de leur rapatriement ;l’état Malin ou Burkinabé ?

  • c’est vraiment drôle quoi

  • C’est toujours la justice ou un département jamais le gouvernement. Au moment opportun vous répondrez de vos actes.

  • Bonjour.Normalement dans un pays qui se veut démocratique la base est la séparation des 3 pouvoirs:le législatif,l’exécutif et le judiciaire.Mais au Faso cela n’a jamais été le cas.Trop de gens sont tués et les coupables ne sont jamais inquiétés par la justice.Mais des citoyens ordinaires sont tout de suite jugés et coffrés s’ils ont le malheur de commettre une gaffe. Le gouvernement doit quand même prendre des mesures lorsque des dossiers trainent(je fais l’économie de ces dossiers que nous connaissons tous très bien) trop en justice et ne connaissent pas le dénouement. Je ne connais pas le contexte au Mali. Mais si les choses se sont déroulées comme dit je me demande comment nos soldats n’ont pas pu voir le drapeau du MNLA et aller jusqu’a poser avec des gens qui brandissent ce drapeau... Le PF lui même est le 1er responsable du département des forces armées il a intérêt a ne pas frustrer les militaires sous peine d’escalader le mur de Kossyam en direction de Ziniaré et cette fois ne plus retrouver son fauteuil de tout puissant président a vie qu’il vise.Au Faso les forces armées et les tueries jamais élucidées rythment tristement l’actualité nationale depuis toujours au grand dam des citoyens qui ne demande que de meilleures conditions de vie, plus de justice vraiment juste, des dirigeants intègres et résolument investis pour le développement et l’épanouissement du Burkina. Chaque jour on a de plus en plus de raisons valables pour éjecter ce régime du pouvoir. Courage aux Burkinabè qui demeurent lucides et consciencieux dans la lutte contre pour la paix, la justice et le développement.

  • Monsieur le ministre, qui a commandé cette autopsie ? Est ce vous (le gouvernement par le garde des sceaux) ou le procureur général entre les mains duquel se trouvait le dossier et par qui vous faites dire ce que le gouvernement veut qu’il soit dit ? Si c’est le gouvernement c’est que le rapport vous est destiné ; si c’est le procureur cela veut dire qu’il est en possession du rapport. Alors pourquoi vous ne voulez pas communiquer sur le contenu de ce rapport puisque de l’un ou l’autre vous avez toute la latitude de faire dire par le procureur ce que vous voulez que l’on dise ? Et puis, de vous 3 (gouvernement, procureur et medecin) quelqu’un est forcément à l’origine de cette fuite. Et le fait d’une fuite dans la presse d’un dossier judiciaire aussi sensible ne vous émeut point ?
    Vous avez fait dire par le procureur ce que vous vouliez qu’il soit dit sur la mort du juge ; ça, ce n’est pas s’interférer dans les affaires judiciaires. En revanche quand ça se complique, on se dédouanne par le principe de séparation des pouvoirs, sacré Burkina !
    M. le ministre, je ne sais pas quels journalistes vous aviez en face ; mais si vraiment vous voulez prouver que vous voulez la lumière sur ce dossier, faites vous inviter sur une chaine de radio ou de tele et faites ouvrir le téléphone afin que les citoyens puissent vous poser des questions. Vous avez la langue de bois certes, mais je vous jure que vous quitterez ce plateau en larmes et avant même la fin de l’émission.

  • cela montre qu’ils sont pour le partage du Mali avec la complicité de leur chef Blaise qui a toujours soutenu les rebelles et leurs a toujours hébergés dans son fief dans les grande hôtel de place. Dieu ne dort pas. Le renard passe passe chacun a son tour chez le coiffeur. tôt où tard on verra et rien n’est tard aussi.

  • L’enterrement du dossier SALIF NEBIE est amorcé au regard des déclarations du porte parole du gouvernement. Comme il fallait s’y attendre, il chante que le dossier est entre les mains de la justice et que le gouvernement n’a pas à s’y ingérer. c’est ainsi que les crimes restent impunis au FASO sous la IVe république.

  • Monsieur le ministre , vous ne pouvez pas vous dédire aujourd’hui ! de l’affaire Nebié , vous aviez dit aux premiers jours que vous ,et votre collègue de la justice se concertaient avec vos différents service de communication et du SIG pour faire dire au procureur ce que le gouvernement veut qu’il dise .

  • Mr le Ministre peut-il nous dire qui a décidé de confier l’autopsie du juge Niébié au médecin légiste français ?

  • Mr le ministre quand sa vous arrange vous pouvez dire que vous interféré pas dans les affaire de la justice.c’est a la justice de se décidé donc Mr prouvé que vous aviez pas étudié pour rien.soyez digne .sinon un de vous partira

  • Alain Edouard ! Soyez un tout petit peu sérieux une fois en passant. C’est vous qui aviez déjà dit que le Procureur a parlé au nom du Gouvernement au sujet de l’affaire Nébié Salifou. En clair, le Gouvernement a donné instruction au Procureur de parlé en son nom en lui précisant ce qu’il doit dire. Ne revenez plus nous parler de séparation de pouvoir entre l’exécutif et la justice.
    Concernant l’expulsion des 7 militaires burkinabé du Mali,celà est une réponse appropriée à l’attitude de Blaise Compaoré dans sa médiation au Mali. Il est médiateur mais supporte fortement le MNLA et tout le monde en a la preuve ici et ailleurs.Le comportement de 7 militaires expulsés n’est qu’une autre preuve de la partialité du président. Vous le savez. Au fait, la question qui se pose maintenant est de savoir ce que notre Président gagne dans ce jeu où il excelle et où il a déjà excellé en Côte d’Ivoire ?

    • Blaise aime trop l’ argent. Ce n’est pas bon pour un president. Ce n’ est meme pas bon pour un etre vivant.

  • tu n as pas honte de parler ainsi, il ne faut pas insulter les BURKINABES merci

  • "Quand un dossier est à la justice, le gouvernement n’a pas à s’interférer » Ahhhhhh mais quand le gouvernement écrit le discours du procureur on appelle ça comment ?

  • Que votre mutisme sur le rapport d autopsie ait pour raison, la non violation du secret d instruction du dossier dont un juge vient d être désigné, ou la peur de confirmer ce qui n est plus un secret pour personne au risque de provoquer des remous,le peuple vous attend au tournant et qu il n attend que l éclatement de la vérité.Par ailleurs ,votre logique de ne jamais vous interférer dans un dossier entre les mains de la justice devrait vous conduire à demander des explications au Dr Chochois ,par qui Jeune Afrique a eu accès au contenu du rapport dès le lendemain de sa transmission à la justice Burkinabè.

  • j’aimerais avoir une boule de cristal magique rien que pour voir "l’attitude" qu’aura ce guignol lorsque que ablasse aura quitté le pouvoir j’espère que lui aussi a une double nationalité sinon les murs du Burkina risquent d’être étroits pour lui façon il va les raser

  • le problème des militaires posant avec une des parties en conflit au Mali est hautement politique et accessoirement militaire.Cela conforte les Maliens dans leur opinion qui est que le Burkina est quelque part complice des séparatistes touaregs.On tombe la dans la détermination des responsabilités.Dans cette affaire par delà les 7 militaires qui ont agi par ignorance il y a la responsabilité de la hiérarchie qui n a peut être pas bien préparé ces jeunes a la mission qui ne leur a pas precisé tous les contours de leur mission ou tout simplement n a pas choisi les hommes qu il faut pour ce genre de missiion.

  • le gouvernement et la justice est attendu de pieds ferme sur l affaire NEBIE nous attendons ce que le procureur va dire. 1998 sera trop petit le peuple se réveillera.

  • En d’autres termes, il serait plus utile de ne pas organiser un point de presse, puisse qu’il n’y a rien a dire...

  • n’importe quoi !!!!Ya eu bien sur une separation de pouvoir lorsqu’il s’agissait de Guiro.Tu a raison il ne fait pas bon d’etre porte parole du regime en ce moment

  • Le gouvernement du burkina faso est incapable de gérer ses militaires et de tenir informé l’opinion publique qui se saigne pour entretenir son armée. Il doit démissionner et maintenant avec le président à sa tête.

    • un gouvernement hésitant comme son ministre de la communication ; un gouvernement qui veut répéter les mandats comme son ministre de la communication qui passe son temps à se répéter dès lors qu’il a l’occasion de parler aux Burkinabè. Est-ce un signe de la f.....?

  • Mr le Ministre, vous nous prenez pour qui ? Le médecin français peut il venir faire une autopsie au Burkina sans l’accord du gouvernement ? L’ordre des médecins vous reproche avoir dit que le problème n’était pas dans le kit médical mais dans l’expérience des autopsies ; je déduis que vous avez donc fait appel a votre expert expérimenté et par conséquent vous devriez assumer ses résultats et nous les expliquer. Comment un accident de la circulation peut-il crever des yeux avec une précision chirurgicale sans égratigner une autre partie du visage ???? Mr le ministre, ce dossier va vous rattraper parce que Mr Nebie a de la famille, des amis et une masse grandissante de sympathisants qui sont allergiques a vos fuites en avant. Personnellement je vous appréciais jusqu’alors a mes risques et périls, ce dossier nous oppose désormais. Vous êtes aussi un père de famille, réfléchissez la nuit avant de nous parler le jour ! La démission est dans le dictionnaire pour être mise en exergue par des gens comme vous, des intègres lucides et conséquents qui, a l’occasion préfèrent la démission qui les grandit a la souillure politique.

  • Pour le problème des militaires expulsés, cela ramène sur la table le problème du choix des soldats ! Il faut y mettre plus de rigueur car ils représentent le Pays tout entier à l’étranger. Évitons de faire plaisir à certaines personnes en choisissant leurs protégés "voyous" dans les rangs. Bon courage aux bons soldats.

    • "LeBougre" (quel pseudo ?!), vous avez peut-être raison mais en partie seulement. N’oubliez pas que c’est notre Prési (pour notre plus grand malheur !) qui est le parrain des rebelles maliens. Alors du coup, ces pauvres soldats se sont cru investis d’une autre mission : caresser les rebelles du MNLA dans le sens des poils, voir sympathiser avec eux. Après tout le Président est quand même le Chef Suprême des armées non ? Et puis comme disait l’autre (suivez mon regard du côté de la CPI) "quand on t’envoie, il faut savoir t’envoyer"... n’est-ce pas ?

  • Pendant combien de temps notre gouvernement continuera à nier sa responsabilité dans les affaires aussi délicates ? Pour l’affaire Nébié que dit-il à propos de ce qu’on a lu sur le site de jeune Afrique ? il dit qu’il y a séparation de pouvoir au Faso,hum lors d’un point de presse il avançais qu’une fois que la déclaration du procureur était suffisant pour que le gouvernement ne dise plus rien, si je comprend bien, si le procureur se prononce c’est comme si c’était le gouvernement ...conclusion pas séparation de pouvoir. Pour la seconde actualité, notre ministre ignore les conséquences socio-politiques du comportement des bidasses sur les relations entre les deux états, qu’il rêve et se dire que c’est simplement un problème de discipline.

  • "Nous avons également suivi et attendons de voir ce que notre justice va faire. Le gouvernement est aussi face à une situation et prend note. Quand un dossier est à la justice, le gouvernement n’a pas à s’interférer" Quand il s’agit des autres affaires, le gouvernement reconnait la separation des pouvoirs. Si c’est pour juger les affaires Thomas Sankara et Norbert Zongo, du coup il oublie cette notion et prend les reines de la justice. C’est comme ca que l’actuel ministre de la justice et celui delegue charge des collectivites territoriales, doivent leur nomination a leur silence et leur cooperation dans le classement des deux affaires. Mais, nous allons reouvrir ces dossiers le lendemain meme de notre arrivee au pouvoir en novembre 2015 et les 2 coupables connus de tous les Burkinabe seront au frais.

  • Alors M. le Ministre, dites à celui qui a donné nos 50 millions à cet espèce de médecin de nous rendre compte puisque vous, vous n’êtes au courant de rien. Comment tout un pays peut commander un travail à coup de millions, et c’est une presse privée qui reçoit le rapport de ce travail ? Explique nous cela Alain !
    Mon pays va mal ; Dieu sauve le Burkina.

  • Voila que c’est bien dit, le gouvernement ne peut pas s’interférer dans les affaires de la justice. C’est à la justice burkinabé de régler l’affaire du juge Nebié et le gouvernement ne ferra qu’apprécier les résultats.

  • Mr. Traoré vous n’avez pas un bagage intellectuel ou aucune ruse du caméléon pour berner le peuple mûri, épargnez nous de vos mensonges. Nous savons que pour vous, avec votre autopsie de farce fait par un petit voyou légiste Français, le dossier NEBIE est classé pour de bon. Ne nous parler pas de justice, car il n’existe pas de justice au Burkina depuis l’arrivée de l’assassin Blaise Compaoré au pouvoir. Tous les juges de notre pays se déclarent incompétents, même pour ordonner qu’on élucide un problème d’ADN des enfants et son père comme le cas de Thommas Sankara dont ses enfants veulent être assuré et recueillir sur la tombe de leur père. Quant aux militaires, ils ont agi correctement pour montrer le monde entier l’appartenance du président Blaise Compaoré du MNLA, les assassins du Nord de Mali protéger et héberger dans des villas de Ouaga 2000 avec l’argent des otages et des drogues.
    Mr. Traoré on vous connait, le peuple vous connait et vous ne pouviez convaincre qui que ça soit dans le pays des hommes intègres qui veut avancer a tout prix sauf le CDP et Le FEDAP. Pour une fois Mr. Traoré soyez franc avec vous-même et accepter l’alternance pour que le Burkina retrouve la paix et un bon chemin pour son émergence, car l’avenir de nos enfants en dépend. Avec les assassinats, la belle-mère qui tienne la caisse de l’état et qui distribue à qui elle veut ce qu’on appelle la corruption à ciel ouvert, l’injustice, l’impunité, et l’égoïsme des uns et les autres des responsables du parti au pouvoir, vous retardez le Burkina dans tout le domaine d’un monde qui avance.

  • Notre gouvernement fait pitié. Ce que je constate, j’ai l’impression que le gouvernement nous insulte. ces soit disant ministres ou présidents d’institutions n’ont pas la compétence ils occupent ces postes juste pour des récompenses puisque quand vous suivez leur raisonnement on se demande que celui qui a au minimum le BEPC doit agir de la sorte. A nous de lutter pour mettre fin au pouvoir à vie. Ce j’implore que Dieu tout puissant nous rend justice et condamne ce gouvernement et à leur descendance ce qu’il nous font subir aujourdui. qu’il soit puni à la hauteur de leurs actes. Par un révolté qui perdu deux parents au cour de ce régime

    • S’il vous plait, un peu d’égard pour ce monsieur. On peut ne pas partager ses convictions ni tolérer certaines de ses positions mais reconnaissons qu’il n’est pas ce carrant dont vous voulez le faire passer. Ce n’est pas sûr que vous ferriez mieux à sa place. Après tout c’est notre ministre et parce que nous sommes civiques, nous devrions choisir les mots quant il s’agira de le critiquer ou de juger ses actions. Critiquons mais ne perdons pas de vue le respect dû à l’autorité. Un simple point de vue...

  • Dire que ce monsieur Chuchoix ou quoi a vendu son rapport d’autopsie aux médias avant de le remettre à qui de droit et notre justice ne fera que de se prêter encore à son jeu favoris ( LA JUSTICE EST INCOMPÉTENTE POUR TRAITER CES GENRES DE CAS)cela ne m’étonne ps que vous portiez que des robes de couleur noir !!!
    Ainsi ce genre de toubibs gaulois se la couleront douce toujours en découpant des macabés gisant sur le macadam de la mère de l’humanité d’après toujours eux !!

  • Koro Édouard, Te souviens-tu ? Lorsqu’on t’avais proposé d’occuper ce poste d eministre, tu étais passé me voir pour me demander des conseils avant de répondre. Je t’avais dit que tu ne retrouveras pas ton bonheur dans ce gouvernement. ton intégrité, ton attachement à certaines valeurs, ta détermination pour el développement du Faso, bref ton esprit révolutionnaire ne te permettrait pas d’être à l’aise. Tu n’es pas habitué au mensonge et le mensonge n’est pas habitué à toi. Vous ne pouvez pas faire chemin ensemble. Edouard, dans ce gouvernement à duré de vie déterminé, je sais que tu ne te retrouve pas et que tu ne t’ai jamais retrouvé. tu as essayé de donner le meilleur de toi mais pas facile. Edouard, tu es dans le malaise. Sans cetet crise, tu serais enclin à quitter ce gouvernement mais à l’heure actuelle si tu le quittes on te traitera de traitre, etc. tu te sens encore obligé de faire le chemin avec eux. Mais pour combien de temps ? Edouard, à ta place, je prend mon courage et quitte ce gouvernement. Tu n’as jamais eu ta place labas. je te l’avais dit

  • Le gouvernement ne peut pas se prononcer sur cette histoire de militaire, c’est normal:c’est un corps à part, un État dans l’État, qui ne réponds qu’a son excellence le président de la république chef suprême des armées,grand timonier. Alors il n’est pas fou Alain Édouard Traoré, ni son premier ministre Tiao pour oser s’en saisir. En outre cette histoire démontre à quel point nos soldats manquent de formation idéologique ou même du B.A. BA de formation politique. Avons nous vraiment une armée ? ou plutôt une milice ? une garde prétorienne convient mieux. Allez poser avec des gens qui prônent la balkanisation du Mali,Franchement les autorités maliennes ont du voir rouge.

    • 7 Militaires burkinabè en foto avec rebelles MNLA ? c’est tro tro fort ! ça là, dans vrai vrai pays democratieque là, le ministre de la défence doit démissionner vit vit !!

    • Pourquoi ce gouvernement ce moque tant des citoyens ? Du courage a tous les citoyens honnetes. Le burkindi du burkina sera retabli au niveau judiciaire, legislatif ,executif et dans tous les autres spheres de la societe. Ce ministre a vendu sa dignite. il est une coquille vide. DIEU sauve cette population.

  • le president du faso doit avec son gouverment demissionner, parce que ne pouvant pas assurer la securité et la justice des burkinabè, un gouvenement doit veiller a la justice s’il n’est pas capable cela veut dire qu’il est couplisse et doit demissionner

  • On a du mal à se contenir face à de telles déclarations du porte-parole du gouvernement. Comment peut-on comprendre que le Gouvernement ne soit pas responsable vis-à-vis de ces 2 questions ? Qui a commis cette autopsie ? Ce ministre a lui-même dit que c’est parce qu’il manque de compétences au BF qu’ils ont fait venir un légiste français. Et aujourd’hui il affirme que le Gouvernement n’a pas à s’ingérer dans le dossier : non, c’est révoltant. On ne dit pas de s’immiscer dans la procédure judiciaire,mais sur la question de la fuite des conclusions de l’autopsie dans J.A, le Gouvernement est tenu de se prononcer, quitte à saisir la justice sur cette question contre l’expert commis.

    Mieux, c’est scandaleux de dire qu’il appartient au commandement de l’armée d’agir et que le Gouvernement n’a pas à se prononcer. C’est très grave parce que l’armée serait aussi un pouvoir à part entière à l’image de la justice, c’est peut-être la vérité au BF. Sinon, le Ministre de la défense fait partie du Gouvernement, et contrairement à la justice, le commandement reçoit des ordres de celui-ci. Que de contradictions et de balbutiements pour un chargé de communication du Gouvernement burkinabè.

  • Je ne comprends rien aux propos de M. le Porte-parole du Gouvernement. Le Ministre de la Justice et le Ministre de la Défense ne font-ils pas partie du Gouvernement ? Veuillez s’il vous plaît m’éclairer.

  • J’ai mal au plus profond de moi. quelqu’un peut-il m’aider ? le fait de savoir que ces propos viennent d’un porte parole du gouvernement, donc du gouvernement, ya quelque chose dans mon coeur comme une bombe à retardement qui ne demande qu’un petit truc pour déclencher. je ne sais pas de quoi il s’agit. Trop de foutaises ; ça peut faire ça ? QUE DIEU SAUVE MON PAYS !

  • Comme le loup de la fable,refusons les differents mets du chien en regardant le collier qu’il porte a son cou.La liberté n’a pas de prix.Ne bradons pas la notre.dixit NORBERT ZONGO.Mr Alain n’est pas libre.tout sa pour garder en famille une sauce toujour assaisonné de gros morceaux de viande.sa fait pitié

  • Voyez vous ! Rien que des foutaises. Et pour tenir de tels propos ils ont le courage de mettre veste et cravate. Malgré tout on lit directement les faussetés, le mensonge, la corruption, sur son visage. Ce qui est bien, c’est qu’on voit aussi le malaise. Tout ce voit !

  • Ensemble demandons à ce qu’il dépose sa lettre de démission, Juste pour le déchargé de son poinds

  • c’est bizarre qu’aucun journaliste n’ai pensé a demandé au porte-parole du gouvernement qui a commandité cet autopsie et qu’à t’il a dire devant la réaction des médecins.....

  • Quand Édouard parle de séparation des pouvoirs, je me demande s’il s’agit du Burkina de Blaise. En tout cas à ce que je sache, il n’y a que l’exécutif qui commande tout ici au Faso. Si notre justice est réellement indépendante on le saura dans la suite des temps.

  • Dans LeFaso.net du vendredi 6 juin 2014, voici ce que rapportait un journaliste :

    "" A la question de savoir pourquoi le gouvernement n’a pas fait de déclaration publique sur la mort – de la façon que l’on sait - de cette personnalité , le ministre Porte-parole du gouvernement, Alain Edouard Traoré dira : « Le ministre de la justice m’a appelé pour qu’on puisse communiquer autour de la question ; c’est une question de justice, et nous nous concertons. J’ai appelé le coordonnateur du service d’information du gouvernement pour une séance de travail avec le procureur général. C’est ensemble, que la communication qui est menée a été décidée. Pourquoi voulez-vous que le procureur parle et que nous, nous parlions forcement. Le procureur, ce qu’il fait, c’est dans le cadre d’un département ministériel. Le coordonnateur du service d’information du gouvernement et le procureur général se sont rencontrés sur instructions que mon collègue de la Justice et moi-même leur avons données, pour valider le format de communication ».Et le journaliste de conclure : « Le Parquet a donc dit ce que le gouvernement lui a dit de dire ».

    Et c’est le meme ministre, porte-parole du gouvernement, qui dit encore deux semaines plus tard au sujet du meme dossier "qu’il n’appartient pas au gouvernement de s’interférer dans la gestion du dossier. « Nous avons également suivi et attendons de voir ce que notre justice va faire. Le gouvernement est aussi face à une situation et prend note. Quand un dossier est à la justice, le gouvernement n’a pas à s’interférer », a-t-il soutenu. « En réalité, en tant que gouvernement, exécutif, le principe de la séparation des pouvoirs veut que nous ne puissions pas interférer dans un dossier de justice. Nous n’avons pas été saisis du rapport d’autopsie. Le dossier est à la justice, et nous, on s’en tient à ce que la justice fait"

    Monsieur TRAORE, pouvez-vous nous expliquer ces deux attitudes contradictoires ?

    En fait il faut comprendre que le probleme, ce n’est pas M. AET, c’est un systeme. L’esu ne prent-il pas la couleur du recipient qui le contient ? Quand a la faveur de la crise de 2011, certaines personnes ont fait leur entree dans le gouvernement, je n’ai pas eu le courage d’adresser mes felicitations a celles que je connais. On allait les utiliser pour calmer la tensions sociale et les amener a faire des choses par la suite qui vont les compromettre. Pr. Albert OUEDRAOGO qui certainement n’a pas voulu ou pu se preter au jeu, on a connu la suite. Les neologismes "Nestorinades" ou "Saliades" ne sont-ils pas acceptes dans le .dictionnaire burkinabe des explois communicationnels’ de nos hommes politiques ?

    • Sans vouloir défendre les militaires incriminés je m’érige contre les insultes et injures de certains Maliens à l’encontre de tout notre pays qui a envoyé ses fils qui sont exposés à tout comme les populations maliennes qu’ils protègent. Moi quand je regarde cette photo, je ne vois rien de prémédité qui puisse justifier ces injures. Les militaires burkinabè sont arrêtés et un gamin se met devant en exhibant ce drapeau eux et un autre prend une photo. Rien ne prouve qu’ils aient décidé d’eux-mêmes de prendre cette photo ou qu’ils l’aient préméditée. On a vu à l’ouverture du Mondial au Brésil, ce jeune indien qui a brandit le drapeau séparatiste indien. Il a surpris tout le monde et personne n’a rien pu y faire. Que voulez vous que ces pauvres soldats burkinabè fassent : qu’ils les poussent ou frappent ? On les aurait aussi incriminés pour cela et traités de xénophobes. Comme c’est vraiment difficile d’aider les autres en difficultés.

    • Alain Edouard, c’est la voix de son maître ou plutôt le griot de service, il chante ce qui peut et doit faire plaisir au chef ; tout le reste est du pipeau. Ce Monsieur, s’il avait encore un peu de dignité, aurait dû déjà démissionner. Il y a plus de 50 réactions sur ce forum, et, bizarrement, les zélés du CDP ou autres pour le référendum et le pouvoir à vie, aucun n’a osé prendre sa plume pour les défendre et sont aux abonnés absents. Comme quoi, même les plus royalistes que le roi n’osent même pas s’approcher de ce dossier sulfureux du juge Nébié, de peur de mettre le feu aux poudres comme après la mort de Norbert Zongo... ou d’être demain sur la liste des personnes non gratta qu’il faut kafkaïsé comme des Otis ou autres. La liste est quand même très longue. La révolution a bouffé ses enfants. L’ancien révolutionnaire, ex. numéro 2, continue pour se maintenir au pouvoir (le plus sanglant de tous depuis l’indépendance) dans la même ligne de conduite car le sang appelle le sang. Et, nos CDPistes osent dire que nous sommes en paix où n’importe qui peut mourir d’un pseudo accident de la circulation.

  • Le ministre dit que la séparation des pouvoirs est une réalité au Faso alors que ne serait-ce que la semaine j’écoutais une radio de la place où Nana Tibo disait qu’il a été relaché, après les émeutes de 2008, grâce à Blaise. Si le mensonge pouvait tuer !

  • Ce n’est pas le rôle du gouvernement de faire ci, Ce n’est pas le rôle du gouvernement de faire ça.
    BANDE D’INCAPABLES ET DE VAMPIRES. Débarrassez nous le plancher.
    Merde

  • La question des militaires est très simple : un militaire est toujours aux ordres donc la hiérarchie leur a dit de coopérer avec le MNLA. Blaise joue un double jeu dans cette crise

  • EAT (mange en anglais) a raison. le gouvernement ne doit pas s’ingérer dans les aff. (affiaires, affres, affaires ...) de la Justice. Ce n’est qu’une EDOUARDOSE. C’est aux JUGES D’ALLER A L’ INDÉPENDANCE. ils (les magistrats) ont le dos au mur ou si vous voulez ils foncent droit dans le mur. QUE TU SOIS JUGE ACQUIS ou POSSÉDÉ ou INTÈGRE, une chose est sure, c’est le COMMENCEMENT DE L’ETAT D’EXCEPTION. La CHASSE AUX "NO YES MEN" A DÉMARRÉ ET ELLE NE S’ARRÊTERA QU’A L’ISSUE DU OUI DU RÉFÉRENDUM. 

  • Oui, toujours pareil. Félicitation au peuple burkinabè de qui on se moque. On va vous dja un a un jusqu’à la finale.

    • Merci du tatonnement a quand le tour du ministre de la defense pour expliquer ce qui te depasse.he ; ; ;he ; ; ; ; ;he ; ; ; ; ; ; Bouffe to mangement et tais toi car certaines choses te depasse mr le ministre de la communication.

  • Les morts ne parlent pas, on comprend pourquoi le gouvernement est muet.

  • C’est une insulte à l’intelligence du peuple. De quelle séparation de pouvoir parle le sinistre de la communication ? Nous sommes dans un système hybride où les 3 pouvoirs sont sous le contrôle exclusif d’un seul individu. De 1987 à ce jour le régime Compaore est passé ceinture noire 10ème Dan dans l’art du mensonge et de la violence politique. Face aux situations impliquant la force de l’argument, le clan Compaore a trop souvent fait l’option du crime crapuleux. Les disciples de Machiavel qui nous gouvernent n’ont pas la moralité d’un être humain. La peur de rendre officiel le rapport d’autopsie publié par Jeune Afrique justifie-t-elle l’embarras de Mr Alain Traore ? De toute évidence, une commission d’enquête indépendante s’avère nécessaire. Nous sommes prêts à investir les rues et nous attendons le mot d’ordre des organisations politiques et/ou de la société civile éprises du respect des droits humains. Ça suffit, nous avons marre de ces comportements dignes de l’âge de la pierre taillée. Puisse le ciel nous délivrer de cette vermine qui nous gouverne.

  • En Ponce Pilate, le gouvernement lave sa main et renvoie la balle dans le camp de la justice. Le peuple attend de voir ce que la justice fera. Sacrifiera t-elle la famille de Nébié et laisser libre Barabas ?

  • ça aurait été mieux pour le ministre de rester chez lui que de venir battre toutes les questions à la touche.

  • Edouard rappelle-toi d’une soirée dont nous disons ‘’’’les mensonges ne passerons pas par nous’’’’ laissons les a ceux qui les fabriques. Tu n’es pas habitué aux mensonges. Ta langue n’arrive pas a tourner pour le mensonge, pourquoi insister pour un individu qui cherche à tout prix de détruite ce que une bonne équipe a réaliser avec modestie ? Quitte ce gouvernement pour une autre aventure démocratique et sincère qui fera avancé le Burkina que des mensonges qui bloque le pays des hommes intègres. Le HOUET et ses fils ont plus besoin de toi qu’un individu illettré comme Salia Sanou qui nous détruit à petit feu par son ridicule. Une bonne équipe ne soutienne pas un seul individu, mais les bonnes actions de la même équipe représentée par une personne de bonne foi. Votre représentant n’a pas de bonne foi pour son peuple.

  • HUMMM vous aussi, vous pensez que Edouard Traore est bete non, ce Monsieur est tres malin, il sait que les militaiires ne s’amusent pas donc c’est mieux de ne rien dire que de parler comme Simon Compaore a son temps et avoir de serieux probleme pendant les prochaines mutineries de 2015. hhaa qui est fou

  • Vous n’avez rien compris d’abord, la justice est là pour le riche et contre le pauvre . Lisez les doc philosophique (le prince de Machiavel, la cité de Platon...) vous comprendrez.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés