Ponts en difficulté dans l’arrondissement 8 de Ouaga : Le maire Marin Ilboudo est allé au constat

dimanche 15 juin 2014 à 21h19min

Le maire de la commune de Ouagadougou, Marin Casimir Ilbaoudo, accompagné du maire de l’arrondissement 8 ainsi que de techniciens, est allé voir l’état de deux passages à risque du fait des récentes pluies. C’était dans la soirée du samedi 14 juin 2014.

Ponts en difficulté dans l’arrondissement 8  de Ouaga : Le maire Marin Ilboudo est allé au constat

Il était 17h30 lorsque le bourgmestre et son équipe arrivaient sur le pont de Bassinko. Un pont construit depuis 1984 pour désenclaver les villages de Doudoulma, Sankuy, Sourgoubila et Tanghin Dassouri par rapport à la ville de Ouaga. Sur place, attendait une vingtaine de personnes dont des vieillards. Aussitôt après un bref échange avec ces populations, Marin Casimir Ilboudo a fait le tour du pont entrouvert d’un côté. A en croire Mamoudou Kaboré, un riverain, le pont est dans cet état, il y a environ deux semaines.

La réalité de l’état dudit pont constatée, le maire de la ville de Ouagadougou a fait la promesse que des techniciens seront sur place dès ce lundi 16 juin 2014 pour, dit-il, mener des études et « faire des propositions pour une action urgente de nature à protéger l’ouvrage, le temps de sortir de la saison hivernale ».

Et d’ajouter, « à l’issue de la saison hivernale, des études approfondies seront faites pour la reprise totale de l’ouvrage ». Pour le maire, cette dégradation est due au fait qu’il y a eu un élargissement du premier ouvrage tel qu’initialement construit ; un « élargissement qui n’a pas tenu ».

En attendant de réaliser un ouvrage d’infortune, le maire Casimir Ilboudo a invité les populations à la prudence de sorte à être à l’abri du pire sur cet « ouvrage hautement fréquenté ».

Après ce site, cap sur un autre passage à risque entre Bassinko et Zongnabitenga dans le secteur 35. Là, c’est un arrêt de chantier mettant les populations dans le désarroi, qui est constaté. Et le maire de l’arrondissement 8, Johanny Ouédraogo, de confier que « la réalisation du pont avait été attribuée à un entrepreneur qui malheureusement a abandonné les travaux ». En effet, l’entreprise IGNY a été recrutée pour la réalisation dudit pont sur la base d’un contrat d’environ 70 millions de francs CFA, un contrat à exécuter entre novembre 2013 et janvier 2014. Mais peu après le début des travaux, le constat est celui de l’arrêt du chantier. Un arrêt su au niveau de la mairie. Et à en croire Saïdou Nassouri du service des routes et des ouvrages hydrauliques de la commune de Ouagadougou, la mairie avait demandé la résiliation dudit contrat ; ce qui n’a pas prospéré au niveau des instances d’attribution des marchés publics.

Et aujourd’hui, « c’est vraiment aberrant », déplore le maire de l’arrondissement 8 qui avait dès les premières pluies, fait déposer des dalles dans l’espoir d’alléger la souffrance des populations obligées de passer par là. Mais, confie un riverain, Raoul Bassolé, « une semaine après, une forte pluie est venue emporter ça ». Il a fallu revenir à la charge. Mais visiblement, il y a des soucis à se faire. Autant dire que les populations de ces quartiers périphériques de Ouaga auront du pain sur la planche durant cette saison hivernale.

Fulbert Paré

Lefaso.net

Messages

  • ahhhh oui c’est ce machin que ces suceurs de sang appellent un pont ?tchurrrrrrrrrrr

  • vivement qu’ils prennent des mesures à la hauteur des attentes des usagers de ces ponts, car, il serait déplorable de laisser ces infrastructures sombrer dans la furie des eaux.

  • c’est vraiment déplorable pour un pays qui parle d’émergence, pour un pays qui parle de sénat, pour un pays qui tien a modifier la constitution !!! ou est passer l’argent des mines ? ou est passer l’argent des taxes de résidences ? pourquoi voter 5 milliards pour des crédits pendant que un pont qui relie des quartier est en mauvais état ? autant de questions qui ne trouvera jamais de réponse !!!! mon pauvre Burkina. pourquoi mon président reste avide de pouvoir pendant 27 ans de pouvoir ? que dieu protège ce pays aux milles règlements de comptes. sa commencé

  • Il n’ya pas que ce pont il y’a aussi l’Etat de la route. j’habite dans cette zone chaque matin c’est le parcours du combattant pour rejoindre la nationale et ensuite viens le pont de baskuy avant de prétendre rejoindre mon service. Il y’a dans cette zone 3 problèmes
    1 l’Etat de la route
    2 le pont dont il est question
    3 enfin l’électricité.
    Nous demandons au Maire de nous aider...

  • Monsieur le maire, SVP regarder aussi le pont de BASSINKO et soulager ces braves populations

  • Ce qui intrigue c’est le fait d’attribuer un marché public a une entreprise qui refuse par la suite d’exécuter ledit marché. en pareille circonstance, la justice doit être saisie. on doit pouvoir situer les responsabilités. c’est probablement une affaire de corruption. c’est le frein de notre developpement

  • attendez,ne me troublé pas. selon la définition que je connais, qui dit << Pont>> parle d’un point sous lequel de l’eau coule. mais dite moi en toute sincérité, dans les images que nous voyons où cette eau peu passé exactement. Dite moi, est-ce qu’il y a un autorité qui habite derrière cet <> ; si non attendez que l’eau emporte quelques riverains et les tues en fin qu’on puisse pensé a vous hein !!
    Pauvre Burkina !!!

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés