Balai citoyen : Un concert gratuit pour dire NON au referendum

dimanche 8 juin 2014 à 23h51min

Les mouvements Balai citoyen et en Rouge ont lancé vendredi 6 juin 2014 la campagne contre le referendum. C’était à travers d’un concert gratuit organisé sur la place Tiéfo Amoro (ex-place Sita-rail) de Bobo-Dioulasso.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
 Balai citoyen : Un concert gratuit pour dire  NON au referendum

Bobo-Dioulasso a vibré au son des musiques d’artistes engagés pour la défense des droits de l’homme, de la liberté d’expression, d’opinion etc… à travers un concert gratuit. Une aubaine qui a fait drainer des populations en majorité jeune tous engagés pour dire non à la modification de la Constitution du Burkina. Ce concert, faut-il le rappeler, entre dans le cadre des activités du mois de juin des mouvements Balai citoyen et en Rouge. Vendredi nuit, près d’une vingtaine d’artistes bobolais, dix de la capitale, un groupe de rap sénégalais (Y’en a marre) et Humaniste (un artiste franco-burkinabé) sont montés sur le podium pour dénoncer les maux qui minent la société par le bon vouloir du parti au pouvoir, à leur avis. Ainsi, pouvait-on entendre des chants tels que : « Quitte au pouvoir », « Monsieur le maire », « Non au referendum », « touche pas à mon article 37 », etc, reprises souvent en chœur par le public enthousiasmé par les messages.

Malgré la pluie….

Débuté aux environs de 18 h le concert gratuit contre le referendum a été par moment interrompu par la pluie. Ce qui ne démoralise point. Des artistes continuent de prester sous la pluie pour la grande satisfaction du public. Et ce jusqu’aux environs de 2 h du matin. « La pluie n’a jamais tué », lance un spectateur « cibal » et un autre de renchérir que : « nous irions jusqu’au bout de la lutte même sous la pluie ». Cette campagne dénommée : « Ne touche pas à mon article 37 et non au referendum » est une façon pour le mouvement de manifester son refus contre tout projet de se maintenir au pouvoir. Pour le Balai citoyen et le mouvement en Rouge, Blaise Compaoré doit respecter la Constitution qui limite le mandat présidentiel à deux. Et les artistes n’ont pas manqué de le rappeler, chacun, pendant leur prestation. Une prestation gratuite qui est selon le coordinateur du mouvement Alexandre Diakité pour eux d’apporter leur contribution à la lutte.

Bassératou KINDO

Pour le Faso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 8 juin 2014 à 11:18, par Kamélé
    En réponse à : Balai citoyen : Un concert gratuit pour dire NON au referendum

    Ces artistes sont des artistes de demain. Ils ont un meilleur avenir devant eux. Présentement on refuse de les inviter aux rencontres parrainées par les autorités. Cela ne veut pas dire qu’ils ne sont pas à la hauteur. C’est simplement politique. Ce sont des artistes purs sangs. Savez-vous, un artiste n’a jamais été quelqu’un qui fait de l’art pour vivre. Non, c’est quelqu’un qui vit pour faire de l’art. Il ne vit pas de son art mais vit pour son art. L’art n’est donc pas une façon de gagner son pain mais une façon de vivre. Malheureusement dans un monde capitaliste, et dans un pays pauvre non émergent, tous les chômeurs se font passées pour des artistes. Et l’art devient une stratégie de survie et non une contribution intellectuelle à la vie sociale. Ceux qui votent pour l’argent et ceux qui chantent pour l’argent ont gâté notre société. Sam’K et Smoc ne sont pas des artistes engagés moutons. Car ça aussi ya en. Ils sont engagés seulement sur le podium dans leurs albums.ces artistes engagés-mouton (comme l’opposition mouton) ne sont pas loin des chômeurs-artistes-mendiants qui ne chantent que pour plaire à la 1ère dame ou au 1er Monsieur.
    Dans un contexte de malgouvernance, un artiste non engagé est un mendiant qui cherche sa pitance. Dans ce cas, la musique est pour lui une façon de chasser sa mort (dont il a peur) or un artiste engagé côtoie la mort chaque jour. L’artiste engagé préfère sa mort physique à sa mort intellectuelle, symbolique. Ce qui est le contraire de l’artiste non engagé. L’artiste non engagé passe souvent son temps à chanter l’amour devant ses fans qu’il n’aime pas car les aimer, c’est les aider à quitter leur misère et non les endormir avec des chants d’amour. Les aimer, c’est éveiller leur conscience. L’artiste engagé chante moins l’amour mais aime ses fans car il se bat pour eux au prix de sa vie. Ainsi, le non engagé vend la vie de ses fans aux voleurs de la république pour sauver sa propre vie et l’engagé sauve la vie de ses fans en exposant sa propre vie. Le non engagé veut gagner sa vie d’ici-bas (il n’est pas un croyant).
    A bas ceux ou celles qui chantent burkina Kadi, Burkina Kadi pour se faire de l’argent. Ce refrain n’est rien d’autre qu’une forme de prostitution artistique auprès des autorités qui ne sont pas éternels. Les grands artistes chantent rarement les louanges de quelqu’un de son vivant car il est possible qu’il fasse des erreurs graves avant de mourir (exemple Blaise compaoré qui veut modifier l’article 37). En général, on devient héros après sa mort et non de son vivant. Ceux qui voient déjà Blaise Compaoré comme un héros se trompent. Vous n’avez pas suffisamment de preuves de sa sagesse. Avant sa mort, il est capable de faire la plus grosse bêtise au Burkina Faso. Déjà il détient le record qualitatif et quantitatif de la trahison de 1960 à nos jours. Et avec sa détermination a tripatouillé notre constitution il fera pire. Tous les artistes engagés (alphabétisés ou non) sont des intellectuels. Ils sont plus intellectuels que beaucoup de nos imminents lettrés qui enseigne dans nos universités et portent le titre de Dr, prof, Maitre, etc. les engagés sont des demi-prophètes donc supérieur au Dr, Pr, etc. il ne suffit pas d’être lettrés, d’être Dr, Pr pour être un intellectuel. Non ! un intellectuel, c’est simplement celui qui utilise son intellect (intelligence) pour sauver son groupe. Donc les engagés sont des intello. Et Vivent les engagés.

    Répondre à ce message

  • Le 8 juin 2014 à 11:24, par Kamélé
    En réponse à : Balai citoyen : Un concert gratuit pour dire NON au referendum

    Basseratou, le minimum c’était de nous donner la listes des artistes engagés qui sont réellement monté sur le podium. Au faso, nous voulons savoir parmi les artistes, qui est qui ?

    Répondre à ce message

    • Le 9 juin 2014 à 18:11, par commando invisible
      En réponse à : Balai citoyen : Un concert gratuit pour dire NON au referendum

      Le concert du balai citoyen est gratuit parce qu’ils savent que si payant personne ne viendrait la bas ;comme ça comme au Burkina Faso il y’a beaucoup d’amoureux du reggae les gens viendrons participer,si non qu’on connait leur capacité de mobilisation en terme de concert.Ne vous en faite pas car cela ne peut changer grand choses,ni la modification de l’article ni la tenue du référendum.

      Répondre à ce message

  • Le 8 juin 2014 à 11:34, par Anita Manour
    En réponse à : Balai citoyen : Un concert gratuit pour dire NON au referendum

    Seule la lutte libère. Cependant, n’y a t-il pas d’images chère Bassératou ?

    Répondre à ce message

    • Le 9 juin 2014 à 13:03, par tché
      En réponse à : Balai citoyen : Un concert gratuit pour dire NON au referendum

      Seul la lutte libère c’est vrai, mais il faudrait aussi savoir suivre les règles de l’art, la lutte de la rue n’a jamais apporté une solution optimale et pire elle vire très souvent à des massacres aux conséquences inattendues. Nous devons prouver que nous sommes matures et nous saurons adopter la solution la plus optimale possible.

      Répondre à ce message

  • Le 8 juin 2014 à 12:03
    En réponse à : Balai citoyen : Un concert gratuit pour dire NON au referendum

    Que c’est bon de danser de 18h jusqu’à 2h du matin autour d’un cadavre car convaincu que ce référendum était un ballon d’essai pour tester la ténacité des vrais Burkinabè.Depuis que ces suceurs de sang se sont rendus compte que c’est peine perdue,ils continuent leurs excitations désespérées comme des cabris morts avec des cris "référendum,référendum,référendum".Tchurrrrrr En tout cas s’ils ont quelque chose de dur entre leurs jambes,qu’ils nous livrent la date de ce référendum et ils verront le sort macabre qui les attend.

    Répondre à ce message

  • Le 8 juin 2014 à 12:05, par Laguna
    En réponse à : Balai citoyen : Un concert gratuit pour dire NON au referendum

    Au BF tout concert gratuit quelque soit le thème attire une foule de désœuvrés . Pendant que les vrais artiste du Faso font des tournées à l extérieur pour tester leur popularité balai citoyen et autre cherchent à brûler le pays. Sachez que la paix c est un comportement comme disait un grand homme politique africain. Moi j ajoute un " bon " comportement .

    Répondre à ce message

  • Le 8 juin 2014 à 12:15, par L’OURAGAN
    En réponse à : Balai citoyen : Un concert gratuit pour dire NON au referendum

    MÊME S’IL PLEUT DU FEU,ON IRA JUSQU’AU BOUT.NE TOUCHE PAS A NOTRE ARTICLE 37.OK !L’OURAGAN EST PROCHE.

    Répondre à ce message

  • Le 8 juin 2014 à 12:21, par Non au Sénat et maintenant c’est Non au Référendum
    En réponse à : Balai citoyen : Un concert gratuit pour dire NON au referendum

    Un grand merci au balai citoyen, Vrai mouvement de la société civile pour contrer les vélléités du pouvoir à vie. Pas de référendum au Faso.

    Répondre à ce message

  • Le 8 juin 2014 à 13:52, par patriote
    En réponse à : Balai citoyen : Un concert gratuit pour dire NON au referendum

    Cher journaliste,soyons un peu sérieux.Vos dits dans cet article sont complétement contraire à ce qui s’est passé à la place tieffo amoro.Non seulement ce concert a démarré en retard,mais en plus le public n’a pas répondu à cette activité.Aussi le comble,le concert n’a pas pu se poursuivre à cause de la pluie.Je vous assure cher journaliste que vous n’étiez pas à la place tieffo amoro le vendredi .Vous avez écrit le contraire de ce qui s’est réellement passé là bas.

    Répondre à ce message

  • Le 8 juin 2014 à 14:15, par Don Mike
    En réponse à : Balai citoyen : Un concert gratuit pour dire NON au referendum

    Merci a vous les freres.on vous suit et on vous croit.Pour une lutte juste tous en avant pour la victoire finale.Merci a vous

    Répondre à ce message

  • Le 8 juin 2014 à 15:31, par 1 Afric’1
    En réponse à : Balai citoyen : Un concert gratuit pour dire NON au referendum

    Mes chers frères,vous mêmes,vous avez vu que la pluie vous a refuser le concert. Mais vous avez forcer malgré la pluie faites attention.

    Répondre à ce message

  • Le 8 juin 2014 à 17:39, par CiBal in box
    En réponse à : Balai citoyen : Un concert gratuit pour dire NON au referendum

    Si la pluie ne nous arrete pas, qui pourra nous arreter ???
    Notre Nombre est Notre Force ! Ensemble, on n’est jamais seul !
    KouuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuWi !!!!!

    Répondre à ce message

  • Le 8 juin 2014 à 18:47, par Power
    En réponse à : Balai citoyen : Un concert gratuit pour dire NON au referendum

    courage à mes camarades cibal.quand le peuple se met debout le pouvoir tremble.2015 est le terminus de la compaorose.

    Répondre à ce message

  • Le 8 juin 2014 à 21:32, par Kamélé
    En réponse à : Balai citoyen : Un concert gratuit pour dire NON au referendum

    Ces artistes sont des artistes de demain. Ils ont un meilleur avenir devant eux. Présentement on refuse de les inviter aux rencontres parrainées par les autorités. Cela ne veut pas dire qu’ils ne sont pas à la hauteur. C’est simplement politique. Ce sont des artistes purs sangs. Savez-vous, un artiste n’a jamais été quelqu’un qui fait de l’art pour vivre. Non, c’est quelqu’un qui vit pour faire de l’art. Il ne vit pas de son art mais vit pour son art. L’art n’est donc pas une façon de gagner son pain mais une façon de vivre. Malheureusement dans un monde capitaliste, et dans un pays pauvre non émergent, tous les chômeurs se font passées pour des artistes. Et l’art devient une stratégie de survie et non une contribution intellectuelle à la vie sociale. Ceux qui votent pour l’argent et ceux qui chantent pour l’argent ont gâté notre société. Sam’K et Smoc ne sont pas des artistes engagés moutons. Car ça aussi ya en. Ils sont engagés seulement sur le podium dans leurs albums.ces artistes engagés-mouton (comme l’opposition mouton) ne sont pas loin des chômeurs-artistes-mendiants qui ne chantent que pour plaire à la 1ère dame ou au 1er Monsieur.
    Dans un contexte de malgouvernance, un artiste non engagé est un mendiant qui cherche sa pitance. Dans ce cas, la musique est pour lui une façon de chasser sa mort (dont il a peur) or un artiste engagé côtoie la mort chaque jour. L’artiste engagé préfère sa mort physique à sa mort intellectuelle, symbolique. Ce qui est le contraire de l’artiste non engagé. L’artiste non engagé passe souvent son temps à chanter l’amour devant ses fans qu’il n’aime pas car les aimer, c’est les aider à quitter leur misère et non les endormir avec des chants d’amour. Les aimer, c’est éveiller leur conscience. L’artiste engagé chante moins l’amour mais aime ses fans car il se bat pour eux au prix de sa vie. Ainsi, le non engagé vend la vie de ses fans aux voleurs de la république pour sauver sa propre vie et l’engagé sauve la vie de ses fans en exposant sa propre vie. Le non engagé veut gagner sa vie d’ici-bas (il n’est pas un croyant).
    A bas ceux ou celles qui chantent burkina Kadi, Burkina Kadi pour se faire de l’argent. Ce refrain n’est rien d’autre qu’une forme de prostitution artistique auprès des autorités qui ne sont pas éternels. Les grands artistes chantent rarement les louanges de quelqu’un de son vivant car il est possible qu’il fasse des erreurs graves avant de mourir (exemple Blaise compaoré qui veut modifier l’article 37). En général, on devient héros après sa mort et non de son vivant. Ceux qui voient déjà Blaise Compaoré comme un héros se trompent. Vous n’avez pas suffisamment de preuves de sa sagesse. Avant sa mort, il est capable de faire la plus grosse bêtise au Burkina Faso. Déjà il détient le record qualitatif et quantitatif de la trahison de 1960 à nos jours. Et avec sa détermination a tripatouillé notre constitution il fera pire. Tous les artistes engagés (alphabétisés ou non) sont des intellectuels. Ils sont plus intellectuels que beaucoup de nos imminents lettrés qui enseigne dans nos universités et portent le titre de Dr, prof, Maitre, etc. les engagés sont des demi-prophètes donc supérieur au Dr, Pr, etc. il ne suffit pas d’être lettrés, d’être Dr, Pr pour être un intellectuel. Non ! un intellectuel, c’est simplement celui qui utilise son intellect (intelligence) pour sauver son groupe. Donc les engagés sont des intello. Et Vivent les engagés.

    Répondre à ce message

  • Le 8 juin 2014 à 22:25, par ZIZI le ZINZIN
    En réponse à : Balai citoyen : Un concert gratuit pour dire NON au referendum

    c’est la preuve que si c’est pas djandjobo et thé, un bon premier mentholé, on ne peut pas reunir les jeunes de bobo. il ne s’agit pas de reunir des curieux amateurs de spectacles et affirmer être soutenus. vous ne perdez rien pour attendre. vous serez ahuris.

    Répondre à ce message

  • Le 8 juin 2014 à 22:36, par ZIZI le ZINZIN
    En réponse à : Balai citoyen : Un concert gratuit pour dire NON au referendum

    comme c’est un samedi vous savez très bien que vous avez eu comme spectateur des maquisards. faites votre spectacle un mardi et vous comprendrez que vous n’êtes rien. bande d’aigris affamés. vous n’êtes que des égarés.

    Répondre à ce message

  • Le 9 juin 2014 à 16:09, par inspecteur
    En réponse à : Balai citoyen : Un concert gratuit pour dire NON au referendum

    Blaise est un guide que chaque burkinabé doit reconnaitre et suivre...

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés