BEPC 2014 : Le SYNAPAGER ne sera pas de la partie

mardi 3 juin 2014 à 04h14min

Comme décidé au cours de l’assemblée générale du 30 mai 2014 à Ouagadougou, le Syndicat national des personnels d’administration et de la gestion de l’éducation et de la recherche (SYNAPAGER) a entamé son boycott des examens de fin d’année scolaire. A Bobo-Dioulasso, les militants de ce syndicat ont fait une « revue des troupes » ce lundi 02 juin 2014.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
BEPC 2014 : Le SYNAPAGER ne sera pas de la partie

A la veille de la session 2014 du Brevet d’étude du premier cycle (BEPC), le Syndicat national des personnels d’administration et de la gestion de l’éducation et de la recherche (SYNAPAGER) est en train de mettre ses menaces en exécution. Sauf satisfaction de leur doléance, le BEPC 2014 et tous les autres examens de fin d’année scolaire des lycées et collèges se passeront sans les militants de ce syndicat. A Bobo-Dioulasso, les militants du Synapager se sont rencontrés à la Direction régionale de l’enseignement secondaire et supérieur pour affûter les armes. Au terme d’une rencontre à huis- clos, Kalfa Ouattara, le SG du Synapager dans les Hauts-Bassins a laissé entendre que ses militants sont mobilisés et prêt à boycotter toutes les activités qui relèvent de leur compétence.

Pour Kalfa Ouattara, les boycotts ainsi entamés sont la suite logique des démarches entreprises par son syndicat auprès du gouvernement burkinabè pour obtenir l’indemnité spécifique : «  Ce boycott est la mise en route d’un préavis de boycott décidé par le bureau national. Cela ne concerne pas seulement les examens. Nous avons dit que toute activité qui implique les personnels du SYNAPAGER sera boycotté à compter d’aujourd’hui. Nous n’allons pas prendre part au paiement des surveillants et des correcteurs du BEPC. Nous ne pourrons pas accompagner le gouvernement tant que notre problème d’indemnité spécifique ne sera pas réglé... On ne fera pas non plus les rapports et bilans financiers avant le règlement de notre problème… »

Ousséni BANCE

Lefaso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 2 juin 2014 à 18:34, par le cadre
    En réponse à : BEPC 2014 : Le SYNAPAGER ne sera pas de la partie

    comme vous étes bête,vous boycotté l’avenir de vos enfants,trouvé autre moyens mè frère,leurs enfants composent à l’exterieur

    Répondre à ce message

    • Le 3 juin 2014 à 11:02, par tanguy
      En réponse à : BEPC 2014 : Le SYNAPAGER ne sera pas de la partie

      CAMARADES DU COURAGE ET NE CEDEZ PAS AUX TENTATIVES DE CORRUPTION DES DR/MESS ET AUTRES INTENDANTS REGIONAUX IRRESPONSABLES QUI VEULENT SAUVER LEUR POSTE.LES AUTORITES ONT ETE AVERTI YA LONGTEMPS.COMME LES PAG du MESS NE SONT PAS IMPORTANTS ON VERRA

      Répondre à ce message

    • Le 3 juin 2014 à 14:04, par patoin
      En réponse à : BEPC 2014 : Le SYNAPAGER ne sera pas de la partie

      le cadre tu fais vraiment preuve de manque d’intelligence. Cen’est pas la premiere fois qu’un syndicat menace de prendre en otage les examens scolaires. Rappelle toi que les enseignants du secondaire n ont eu leur salut qu’ a travers ce type de menace. Chaque corps dispose de son moyen de pression. iL EN EST AINSI DE L4ARM2E. DE LA POLICE.... FAUT IL TE LE RAPPELLER. Soit un peut intelligent

      Répondre à ce message

  • Le 2 juin 2014 à 18:39
    En réponse à : BEPC 2014 : Le SYNAPAGER ne sera pas de la partie

    Camarades vote le referendum et en janvier on verra 2015 votre cas.

    Répondre à ce message

  • Le 2 juin 2014 à 18:42, par Ce que je crois
    En réponse à : BEPC 2014 : Le SYNAPAGER ne sera pas de la partie

    Prendre des enfants qui ont étudié toute l’année est simplement scandaleux !
    Il ne faut pas que le gouvernement cède au chantage.
    Il faut plutôt faire comme sous la révolution : il faut les remplacer par les chomeurs sans emploi !

    Répondre à ce message

    • Le 4 juin 2014 à 10:25, par kilikan sosso
      En réponse à : BEPC 2014 : Le SYNAPAGER ne sera pas de la partie

      Tu penses être le nombril de la terre ? Je veux juste te dire que le métier d’enseigner est un art( si toutefois tu comprends français). Vouloir remplacer un Enseignant par un chômeur c’est reporter l’échéance du problème c’est même fuire le caca et aller droit là ou tu connais

      Répondre à ce message

  • Le 2 juin 2014 à 20:19
    En réponse à : BEPC 2014 : Le SYNAPAGER ne sera pas de la partie

    mes amis faites beaucoup attention.vous risquez de ne pas avoir de salaires fin juin.votre affaire n’est pas claire.sinon les autres syndicats auraient dû vous soutenir.

    Répondre à ce message

  • Le 2 juin 2014 à 20:30, par rimwaya
    En réponse à : BEPC 2014 : Le SYNAPAGER ne sera pas de la partie

    Ce que vous faites là est irresponsable et lâche ! Pourquoi mêler les élèves à vos histoires ? Imaginez que les correcteurs refusent de corriger les copies sous prétexte qu’ils ne seront pas payer. Que deviennent alors nos enfants déjà angoissés ? Ce n’est pas parce que le régime est aux abois qu’il faut exagérer ! M. le Ministre, réquisitionnez les ! On verra alors ce qu’ils feront ! N’exagérons quand même pas ! Tchrrrrrrrrrrr !!!!!!!!!!!!!

    Répondre à ce message

    • Le 3 juin 2014 à 12:14, par S.Albouy
      En réponse à : BEPC 2014 : Le SYNAPAGER ne sera pas de la partie

      M.Rimwaga, je peux comprendre votre inquietude si vous etes un parent d’eleve ou quelqu’un qui s’interesse à notre systeme educatif mais je voudrai vous dire que ces agents ne melent pas les enfants leurs histoires comme vous le dites. je pense que les autorités etaient bien informées de la situation.Il faut plutot chercher à les comprendre et j’en suis certain que vous changerez d’opinion. vous savez avec ce regime on obtient rien sans luttes, cherchez et vous trouverez des exemples. si vous etes souscieux pour l’avenir du système demandez au gouverment de corriger les injustices que vivent nombres des agents de la fonction publique.

      Répondre à ce message

  • Le 2 juin 2014 à 20:32
    En réponse à : BEPC 2014 : Le SYNAPAGER ne sera pas de la partie

    Ne faites pas ; on va trouver des gens pour le faire. Si voulez vous pouvez démissionner. Le pays avancera sans vous

    Répondre à ce message

  • Le 2 juin 2014 à 23:32, par Le véridique
    En réponse à : BEPC 2014 : Le SYNAPAGER ne sera pas de la partie

    C’est bien et même un droit de défendre les intérêts des travailleurs mais c’est aussi bien de le faire dans la responsabilité.Que c’est degueulasse de prendre en hotage le BEPC pour satisfaire l’intérêt égoïste d’une minorité de personne qui ne cherche qu’a assouvir leur bas ventre au détriment d’une majorité souffrante dont ils font d’ailleurs parti.Faites un éffort de reflexion je sais que vous êtes plus intélligent que ça.Surtout pensé à l’enfant de Goama qui quittait matiacoali pour aller suivre les cours à bobo et revenir le soir pour refaire le même trajet le lendemain.

    Répondre à ce message

  • Le 3 juin 2014 à 06:41, par sawbour
    En réponse à : BEPC 2014 : Le SYNAPAGER ne sera pas de la partie

    Suis désolé. Revendiquer est légitime et un droit, mais soyons mûrs et responsables dans les luttes k ns engageons. Merci pour votre compréhension SYNAPAGER

    Répondre à ce message

    • Le 3 juin 2014 à 08:30
      En réponse à : BEPC 2014 : Le SYNAPAGER ne sera pas de la partie

      Mon Dieu, nous sommes sous quels cieux là ? Est ce vraiment des Burkinabè qui résonnent ainsi ? comment pouvez avoir un tel comportement ? Vouloir sacrifier des innoncents pour atteindre vos objectifs ? Comme l’a dit quelqu’un plus, l’Etat doit sévir sur de tel comportement ; il y a beaucoup de chomeurs qui demandent même moins que ca pour survivre ; Luttons responsable.
      Honte à vous ! poaaaa !!!!!!

      Répondre à ce message

    • Le 3 juin 2014 à 09:16, par wendimi
      En réponse à : BEPC 2014 : Le SYNAPAGER ne sera pas de la partie

      Bjr chers responsables syndicaux du SYNAPAGER.revendiquer est un droit mais je pense kil fo esssayer de resoudre autrema le probleme avec plus de responsabilite.a mon sens c

      est votre unike et derniere arme ke vous venez de faire sortir.et si toutefois cette arme echou ;kel sera votre avenir.je vous demande davoir plus responsabilite syndicale dans vos differentes pensees et reflexions et actes.merci

      Répondre à ce message

    • Le 3 juin 2014 à 09:43, par wendimiboumfan.
      En réponse à : BEPC 2014 : Le SYNAPAGER ne sera pas de la partie

      Bjr chers responsables syndicaux du SYNAPAGER.revendiquer est un droit mais je pense kil fo esssayer de resoudre autrema le probleme avec plus de responsabilite.a mon sens c

      est votre unike et derniere arme ke vous venez de faire sortir.et si toutefois cette arme echou ;kel sera votre avenir.je vous demande davoir plus responsabilite syndicale dans vos differentes pensees et reflexions et actes.merci

      Répondre à ce message

      • Le 3 juin 2014 à 12:53, par tanguy
        En réponse à : BEPC 2014 : Le SYNAPAGER ne sera pas de la partie

        chers internautes excités et mal avertis ne réagissez pas comme des invertébrés. Le personnel d’administration et de gestion (PAG) n’a pas la prétention de prendre en otage les examens scolaires ou de sacrifier vos enfants. Ils veulent seulement qu’on leur donne son droit ; l’indemnité spcécifique.un point c’est tout. Le SYNAPAGER a décidé simplement que ses militants ne participerons pas à ces examens scolaires. Ce ne sont pas les PAG qui corrigent les copies des enfants mais les professeurs qui doivent également soutenir le SYNAPAGER car le pire reste à venir.la rentée scolaire viendra et on verra. NOUS PAG INTEGRES NOUS SOMMES DETERMINES JUSQU’AU BOUT...

        Répondre à ce message

        • Le 3 juin 2014 à 19:39, par Bakaridjan
          En réponse à : BEPC 2014 : Le SYNAPAGER ne sera pas de la partie

          Excités ? Peut être toi oui. Le monsieur n’a fait que dire la vérité. Si on arrivait à organiser le BEPC sans votre participation alors vous êtes complétement cuits. On ne blesse pas le lion quand on est pas en mesure de le tuer. Pour le paiement, attendez voir si le trésor en collaboration avec les responsables locaux ne trouveront pas de solution. Ecoutez les conseils des gens avertis ne vous coutera rien dans la réussite de votre lutte. Il faut savoir jauger ses forces avant d’agir.

          Répondre à ce message

          • Le 4 juin 2014 à 09:37, par tanguy
            En réponse à : BEPC 2014 : Le SYNAPAGER ne sera pas de la partie

            Ne pas prendre part à un examen n’est pas un crime. L’examen va se passé sans les PAG et peut être que le gouvernement ne va pas donner une suite favorable à nos revendications ? Mais ce n’est que la première étape d’une série de lutte. Comme vous négligez le rôle des PAG au MESS ne vous pressez pas les PAG se feront valoir et c’est l’ETAT qui en pâtira. Conseillez plutôt l’ETAT et laisser nous tranquile,nous sommes plus avertis que vous.

            Répondre à ce message

  • Le 3 juin 2014 à 07:24, par merci
    En réponse à : BEPC 2014 : Le SYNAPAGER ne sera pas de la partie

    indemnité spécifique ! après ce sera indemnité de chaleur !

    Répondre à ce message

  • Le 3 juin 2014 à 07:34, par soutra
    En réponse à : BEPC 2014 : Le SYNAPAGER ne sera pas de la partie

    on en a marre de vous,trop c’est trop

    Répondre à ce message

  • Le 3 juin 2014 à 07:41
    En réponse à : BEPC 2014 : Le SYNAPAGER ne sera pas de la partie

    HONTE A VOUS, choisissez le bon terrain de lutte, c’est pas avec l’avenir de nos enfants qu’il faut jouer. Quand meme qu’est ce que les eleves ont a voir avec ca ?
    Vous avez votre combat, il y a le combat des enfants, choisissez un autre terrain de lutte

    Répondre à ce message

  • Le 3 juin 2014 à 08:17, par peterg
    En réponse à : BEPC 2014 : Le SYNAPAGER ne sera pas de la partie

    Si dans le principe, je suis contre la prise en otage du BEPC, comprenez avec moi que notre gouvernement ne comprend que ce langage. Combien de fois a t-on frolé le pire pour que ces gens se résolvent à trouver une solution aux revendications. Soyons sérieux, lorsque ces gens luttaient, personne ne pipait mot. Maintenant que les conséquences de cette lutte risque de toucher les scolaires, on deviens tous philosophes. Ha oui ! C’est peut être bien ainsi, comme chacun ne veut pas d’un avenir incertain pour son enfant, il exigera qu’ une solution urgente soit trouvé au problème de ces pauvres PAG.

    Répondre à ce message

    • Le 3 juin 2014 à 10:55, par tanguy
      En réponse à : BEPC 2014 : Le SYNAPAGER ne sera pas de la partie

      si vous ne comprenez rien n’insulter pas l’intelligence des gens. Le SYNAPAGR a refusé de prendre part aux examens, cela n’est pas synonyme de blocage des examens. c’est l’ETAT qui veux sacrifier vos enfants. Quand un prof va en grève peut t-on le remplacer par un agent de bureau ? si on trouve des gens qui vont payer a la place des intendants, ils trouveront également des gens pour le travail de gestion dans les établissements et autres structures rattachées du MESS

      Répondre à ce message

  • Le 3 juin 2014 à 08:20, par la citoyenne
    En réponse à : BEPC 2014 : Le SYNAPAGER ne sera pas de la partie

    Franchement il y a des gens qui exagèrent. vous n’avez pas trouver autres moyens depuis là pour revendiquer vos indemnités c’est pendant l’examen des enfants que faites ça. soyez impeu intelligent qu’a même. ce sont les enfants de vos frères et sœurs les boss d’en haut n’ont pas leurs enfants ici. merci de changer d’avis.

    Répondre à ce message

  • Le 3 juin 2014 à 08:45
    En réponse à : BEPC 2014 : Le SYNAPAGER ne sera pas de la partie

    il est très facile de remplacer cette bande d’irresponsable

    Répondre à ce message

  • Le 3 juin 2014 à 08:50, par MA VERITE
    En réponse à : BEPC 2014 : Le SYNAPAGER ne sera pas de la partie

    Je trouve à mon humble avis que prendre en otage les examens des enfants pour faire pression sur le gouvernement n’est pas du tout responsable venant d’éducateurs. Dites vous que depuis octobre les enfants sont angoissé ce n’est pas à quelques jours du moment tant entendu que vous allez semer le trouble. Je trouve en tout cas que ce n’est responsable.

    Répondre à ce message

    • Le 3 juin 2014 à 09:55, par dao
      En réponse à : BEPC 2014 : Le SYNAPAGER ne sera pas de la partie

      Ma verite : que dites-vous lorsque les corps de la sante vont en grève ? est ce moins dangereux que "la prise en otage des examens ?"

      Répondre à ce message

    • Le 3 juin 2014 à 11:00, par Un intendant en colère
      En réponse à : BEPC 2014 : Le SYNAPAGER ne sera pas de la partie

      J’ai toujours fui le syndicalisme à cause de ces bêtises. Si le gouvernement cède à ces intimidations, c’est très scandaleux de sa part. Ce n’est pas parce que nous sommes dans une situation exceptionnelle que chacun va vouloir profiter de ces faiblesses pour revendiquer ses droits. Il faut avoir ses propres moyens de lutte que d’utiliser les enfants comme des boucliers. Moi, dès demain, je commence à payer. Ces boycotteurs seront désagréablement surpris. On est entrain de déployer des gens pour venir payer dans les jurys où il y a boycotte. On en a marre. Merde !!!!!

      Répondre à ce message

    • Le 3 juin 2014 à 11:02, par annonyme
      En réponse à : BEPC 2014 : Le SYNAPAGER ne sera pas de la partie

      Vraiment je me rends compte que l’opinion nationale ainsi que les autorités politiques et administratives ne saisissent pas réellement le fondement des revendications des personnels d’administration et de gestion des ministère en charge de l’éducation et de la recherche(PAG). De quoi s’agit-il ?
      - 1:Une indemnité spécifique est octroyée aux personnels du MENA au départ et excluant tous les personnels du MESSRS ;
      - 2 : en 2011, les revendications au MESS amène le gouvernement à rendre justice et en octroyant la même indemnité mais cette fois-ci aux enseignants exclusivement. les autres sont encore exclus du champ d’application de la mesure alors que statutairement les PAG dépendent du mena !
      - 3 : conséquence:tous les personnels des deux ministères bénéficient de la dite indemnité sauf les PAG affectés au MESS actuel sans raison.
      Pour ce faire, plusieurs rencontres, justifications, sit in et autres ont été organisés mais rien !!! oubliant que de plus en plus ce corps s’étoffe de nouveaux agents recrutés en nombre et en concours direct.
      Alors il est à prévenir que si cette injustice n’est pas réglée les pires boycotts sont à venir.

      Répondre à ce message

      • Le 3 juin 2014 à 12:01, par Un intendant en colère
        En réponse à : BEPC 2014 : Le SYNAPAGER ne sera pas de la partie

        Personne n’est contre la revendication et c’est même un droit pour tout travailleur. C’est le canal de revendication qui est déplorable. S’ils veulent qu’ils fassent une grève illimitée, grève de faim et j’en passe mais de grâce qu’ils ne se servent pas des élèves surtout en cette période où les parents ont les yeux rivés sur le travail de leurs enfants.

        Répondre à ce message

  • Le 3 juin 2014 à 08:59, par Nerwaya
    En réponse à : BEPC 2014 : Le SYNAPAGER ne sera pas de la partie

    Si vous jugez et pensez que c’est la belle opportunité et occasion de revendiquer je ne sais quoi ! je vous laisse avec ces milliers d’enfants qui ont peiné toute une année à la recherche de leurs précieux diplômes. Des fois il faut savoir profiter au bon moment mais hélas laisser vous dire que celle-là n’est la bonne .

    Répondre à ce message

    • Le 3 juin 2014 à 20:56, par Pat Le Démocrate
      En réponse à : BEPC 2014 : Le SYNAPAGER ne sera pas de la partie

      Je pense que certains d’entre eux ont soit un frère soit une soeur ou peut-être même un enfant qui fait le BEPC. Ils sont bien conscients de ce qu’ils font. Je trouve personnellement leur lutte légale mais pas légitime. Cependant, c’est leur dernière cartouche qu’ils viennent d’utiliser. Mais jusqu’ici je ne vois pas comment la destinée de nos enfants se trouve entre leurs mains.

      Répondre à ce message

  • Le 3 juin 2014 à 08:59, par voir
    En réponse à : BEPC 2014 : Le SYNAPAGER ne sera pas de la partie

    Mais c’est simple s’ils ne veulent pas travailler qu’ont ailles chercher des étudiants du 3 années qui chôment pour corriger les copies de nos frères et sœurs pourquoi cette méthode de représailles ? souvent quand tu les attendent parler c’est comme si l’indemnité pourra les faires sortir de leur galères !! si c’est le système qui n’est pas bon vous aurez la possibilité de le prouver lors de votre vote au élections.

    Répondre à ce message

    • Le 3 juin 2014 à 12:26, par S.Albouy
      En réponse à : BEPC 2014 : Le SYNAPAGER ne sera pas de la partie

      Apparemment vous etes aveuglés par colere qui peut etre comprehensible. Mais je vous invite à plus de lucidité car il ne s’agit de boycott des corrections mais il s’agit d’arret d’activités des personnels administration et de gestion.

      Répondre à ce message

  • Le 3 juin 2014 à 09:18
    En réponse à : BEPC 2014 : Le SYNAPAGER ne sera pas de la partie

    Camarades seule la lutte paie, mais une lutte doit être responsable et dans la sagesse. Utiliser les élèves n’est pas responsable de votre part car vous êtes du corps de l’éducation et cela n’est pas éducatif. Je vous conseille de casser cette lutte et de la repenser pour les mois à venir. Dans une lutte il faut éviter d’avoir l’opinion public contre vous et c’est vers cela vous convergez. Vous risquez de vous faire limoger par le gouvernement avec l’approbation de la société civile. Il y a des milliers de burkinabé en chômage qui pourront trouver leurs saluts et il n y aura pas de marche-arrière et pour juste raison. REPENSER LA FORME DE VOTRE LUTTE, A BON ENTENDEUR SALUT. MERCI

    Répondre à ce message

  • Le 3 juin 2014 à 11:08, par Laguna
    En réponse à : BEPC 2014 : Le SYNAPAGER ne sera pas de la partie

    Vous exagérez . Il faut continuer la négociation . Ne faites pas de chantages. Qu est-ce que ces pauvres élèves viennent faire dans votre lutte. Prendre le BEPC en otage n est pas une bonne chose.

    Répondre à ce message

  • Le 3 juin 2014 à 11:33, par Laguna
    En réponse à : BEPC 2014 : Le SYNAPAGER ne sera pas de la partie

    Vous exagérez . Il faut continuer la négociation . Ne faites pas de chantages. Qu est-ce que ces pauvres élèves viennent faire dans votre lutte. Prendre le BEPC en otage n est pas une bonne chose.

    Répondre à ce message

    • Le 3 juin 2014 à 14:12, par patoin
      En réponse à : BEPC 2014 : Le SYNAPAGER ne sera pas de la partie

      Mon cher Laguna, personne ne prend en otage un examen. C’est une stratégie de lutte de leur syndicat. Mais il setrouve j’imagine que les enfants se trouvent sur leur chemin. Vivement que les autorités du MESS et de la FP clarifient cette histoire au plus vite ou remettre tout ce personnel à leur ministère de tutelle, si etre affecté équivaut à perdre ses indemnités

      Répondre à ce message

  • Le 3 juin 2014 à 12:19, par Donmozoun
    En réponse à : BEPC 2014 : Le SYNAPAGER ne sera pas de la partie

    Erreur de stratégie. Imaginez que tout se passe bien sans votre contribution ; plus jamais, vous n’aurez un kopeck et vos moyens de pression ne tiendront plus la route. Vous serez désarmé et vous ne pourrez plus vous faire entendre. Courage

    Répondre à ce message

  • Le 3 juin 2014 à 13:30, par Voir No 2
    En réponse à : BEPC 2014 : Le SYNAPAGER ne sera pas de la partie

    mr ou mme "Voir",vous êtes hors sujet.lisez bien le problème posé avant de répondre.ce n’est pas une question de correction de copies.pigé ?

    Répondre à ce message

  • Le 3 juin 2014 à 14:03, par SAME Sidnoma
    En réponse à : BEPC 2014 : Le SYNAPAGER ne sera pas de la partie

    C’est très facile de parler mal. très facile dire le mensonge mais difficile de le soutenir. parce que avant tout personne ne vous connait.
    Mais votre conscience vous connait très bien. Si ce n’est cette fois-ci beaucoup ne connaissaient pas le SYNAPAGER.
    Nous allons continuer la lutte jusqu’au bout.

    Répondre à ce message

  • Le 3 juin 2014 à 17:34, par babdo
    En réponse à : BEPC 2014 : Le SYNAPAGER ne sera pas de la partie

    Je vous encourage, mais je vous donne une citation du feu N Z à mediter "mille poussins assemblés font peur à l’epervier mais dès qu’il ya debandade c’est fini". Quand tous les syndicats etaient debout pour revision de la grille indemnitaire où etiez vous ?

    Répondre à ce message

  • Le 3 juin 2014 à 18:15
    En réponse à : BEPC 2014 : Le SYNAPAGER ne sera pas de la partie

    Courage à vous. Un Greffier vous soutient.

    Répondre à ce message

  • Le 4 juin 2014 à 00:20, par GAMA
    En réponse à : BEPC 2014 : Le SYNAPAGER ne sera pas de la partie

    la période des examen est stressante pr élèves e parents d élèves mais cela n saurait justifier ces commentaires a l emporte pièce.le synapager a signé un protocole d accord avec le gvmnt en 2011 mais ce dernier n a pas respecté ses engagements. en déc. 2011 le bénéfice d l indemnité a été etendu a d autres corps laissant pr compte les PAG. L année 2012 a été celle des interpellations e sensibilisation du gvnmt a la cause des PAG mais tjrs le même mépris. le syndicat a lancé une salve en juillet 2013 en organisant un sit in ds les 13 directions régionales e a Ouagadougou. c est en ce moment k les responsables syndicaux ont été a la table de négociation.engagements a été pris de regler la question ds le cadre global d la relecture de la grille indemnitaire. puis vint la relecture en fevrier 2014 et les PAG ont encore été mis a la touche. un sit in est organisé en mars mais rien un autre en avril meme silence assourdissant du gvnmt. mais bonnes gens qu avons-nous fait pour mériter pareil mépris ? les PAG n ont pas chier a Kossyam encore moins o palais d koulouba. e alors ? c est les serpents a sonnette d l acabit d "INTENDANT EN COLÈRE" ki a persiflee plus haut ki font k les luttes traînent. ils sont tapis ds l ombre pret a mordre pr preserver de menus avantages e revienne pleurer dvan le syndicat dès kil perde leur poste. mais il ne ns feront pas reuler. CDES EN AVANT POUR LA VICTOIRE

    Répondre à ce message

  • Le 4 juin 2014 à 09:39, par SANOGO
    En réponse à : BEPC 2014 : Le SYNAPAGER ne sera pas de la partie

    QUAND LES AGENTS DE SANTE PRENNENT EN OTAGE LA VIE-MEME DES CITOYENS A TRAVERS LES GREVES ACTIVES OU PASSIVES- VOUS LES TROUVEZ AU SERVICE AVEC VOTRE MALADE CRITIQUE MAIS ILS VS DIZ KILS SONT EN GREVE- QUE FAIT LE GVNMT ? MAIS APRES LE LICENCEMENT DE L’AGENT QUI AURAIT CAUSé LA MORT D’UNE DAME LE PM A DIT : "ON NE VA PAS RECULER" MAIS KSKI Sè PASSé PAR LA SUITE ? L’AGENT A ETE REPRIS !!! LE GVNMT NEGLIGE DES REVENDICATIONS BIEN FONDEES DE SYNDICATS SAGES COMME LE SYNAPAGER ET SE DIT APRES "FRUSTRé" DU COMPORTEMT D’UN SYNDICAT AU MOMENT DU BEPC, C’EST DE L’HYPOCRISIE. ET VOUS CHERS CONCITOYENS, NE REAGISSEZ PAS TROP PREMATUREMA DES COMPORTEMA D’UN SYNDICAT SANS AVOIR BIEN LU ET ANALYSé A BON ESCIENT TOUS LES CONTOURS DE SA LUTTE. DE GRACE, N’APPUYEZ PAS LE GOUVERNEMENT ET SES LECHES-BOTTES DANS LEUR OUTRAGE. svp

    Répondre à ce message

  • Le 4 juin 2014 à 18:43, par Le Burkina L’intégrité
    En réponse à : BEPC 2014 : Le SYNAPAGER ne sera pas de la partie

    Chers PAG le Pays réel vous soutient. Tout le monde est prêt à crier pour dire que vous prenez en otage les examens. Que signifie prendre en otage un système ? J’espère que toutes les personnes qui s’excitent comprennent au moins le sens du mot "otage" ? Des gens qui manifestent leur mécontentement face à une injustice et vous êtes là à vous plaindre comme si vous serez prêts à subir ce qu’ils vivent. En exemple, accepterez vous de quitter Logobou ou Coalla pour aller chercher des fonds à Fada pour payer des examinateurs dans le cadre du sport des examens sans que l’Etat ne vous donne le transport ? Ces braves messieurs et dames l’ont fait pour la bonne marche du service public.Faut-il continuer à subir des injustices et ne rien faire ? A ce que je sache, c’est un syndicat responsable qui a toujours privilégier le dialogue.Mais l’entêtement des autorités et plus précisément de leur ministre de tutelle les poussent à l’extrême. Donc avant de tenir des propos incendiaires et sans fondement,il faut toujours chercher à comprendre la situation. D’ailleurs boycotter n’est pas synonyme de prendre en otage ? Que dites vous des autres syndicats qui se sont retirés de l’organisation des examens ? Informez vous avant de poster des commentaires car c’est aussi ça être responsable.Chers PAG courage à vous car nous savons que votre lutte est légitime. Restez mobiliser car vos premiers adversaires sont les intendants régionaux et les régisseurs qui ne sont préoccupés que par leurs intérêts et certains de vos collègues qui sont indignes de toute confiance.Courage à vous !

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés