Religion : Les femmes musulmanes discutent des défis des sociétés actuelles

lundi 2 juin 2014 à 00h13min

Le Cercle d’études, de recherches et de formation islamique (CERFI) célèbre, cette année, ses 25 ans. Dans le cadre des activités commémoratives de cet anniversaire, il a organisé le séminaire national des femmes du 29 mai au 1er juin 2014 à Ouagadougou. 175 femmes musulmanes venues des 13 régions du Burkina ont planché sur le thème : « femme musulmane et les défis des sociétés actuelles ». La cérémonie de clôture a eu lieu ce dimanche 1er juin au Conseil burkinabè des chargeurs.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Religion : Les femmes musulmanes discutent des défis des sociétés actuelles

Ces quatre jours n’ont pas été de tout repos. Panels, exposés, conférences, dépistage du cancer du col de l’utérus au profit des participantes, rencontres d’échanges avec la cellule féminine nationale, projections de films islamiques, prières et invocations ont constitué le menu de cette rencontre. C’est le Centre universitaire polyvalent du Burkina sise à Ouaga 2000 qui a abrité les travaux. Si le thème principal du séminaire était « femme musulmane et les défis des sociétés actuelles », les participantes n’ont pas manqué d’échanger sur des sous-thématiques telles que : l’autonomisation économique de la femme ; le leadership, l’éducation, la place de la femme musulmane dans toutes les sphères (politique économique…).

« Ce séminaire symbolise un temps fort dans le cheminement de notre structure qu’est le CERFI et la maturation de la cellule féminine nationale. Après 25 ans d’existence, le CERFI a contribué à l’épanouissement de la femme intellectuelle musulmane », soutient Maïmouna Koné/Dao, la présidente de la cellule féminine nationale du CERFI. « Les connaissances et les expériences acquises nous aideront à renforcer notre contribution à la construction de la communauté des musulmans et à la nation burkinabè toute entière », a-t-elle poursuivi.

C’est pourquoi, elle a lancé un appel à toutes les femmes musulmanes intellectuelles du Burkina à rejoindre le cadre créé par le CERFI pour apporter leur contribution à l’avancée de l’islam et l’amélioration des conditions de la femme musulmane. « La cellule féminine du CERFI est un cadre ouvert à toutes les femmes et est un espace qui permet aux femmes de se former et de mieux vivre leur religion », explique-t-elle.

La marraine, Djénéba Nana, a quant à elle, invité les participantes de ce séminaire à ne pas garder toutes ces connaissances pour elles-mêmes, mais à plutôt constituer des relais pour partager ces expériences acquises.

Les défis des sociétés actuelles sont énormes et deviennent même de plus en plus complexes. Mais, « l’éducation des enfants, l’épanouissement de la femme, le respect des commandements d’Allah et de la tradition du Messager d’Allah, la vraie solidarité entre les humains, l’union des croyants autour des intérêts de la communauté et des Hommes sont entre autres des remèdes pour relever le challenge », estime Moussa Nombo, président du CERFI. C’est dire à quel point le rôle de la femme est important. C’est pourquoi, il n’a pas manqué de saluer la contribution de toutes pour la réussite de ce séminaire. D’ailleurs, elles recommandent une tenue régulière de ces genres de rencontres,

Moussa Diallo

Lefaso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 2 juin 2014 à 05:39
    En réponse à : Religion : Les femmes musulmanes discutent des défis des sociétés actuelles

    Al hamdoulillah pour avoir permis la tenue de ce séminaire. Merci à NOMBO et à toute son équipe pour leur combat quotidien et leur clairvoyance dans l’action en vue d’un mieux être des musulmans et de la communauté toute entière.
    Houda

    Répondre à ce message

  • Le 2 juin 2014 à 13:53, par KENZA
    En réponse à : Religion : Les femmes musulmanes discutent des défis des sociétés actuelles

    Commencez par libérer les femmes musulmanes de leur cage ambulant. Elles vous en seront très reconnaissantes.

    Répondre à ce message

    • Le 2 juin 2014 à 15:23, par  ?????????????
      En réponse à : Religion : Les femmes musulmanes discutent des défis des sociétés actuelles

      ne parles pas de ce que tu connait pas !

      Répondre à ce message

    • Le 2 juin 2014 à 17:05
      En réponse à : Religion : Les femmes musulmanes discutent des défis des sociétés actuelles

      elles seront plus que reconnaissante. Comment peut on se chatouiller soi même et vouloir en rire pendant que ceux que vous voulez amuser vous pleure ! regarder comment les pays arabes à petits pas essaie de progresser vers un monde plus développer, vers un monde de liberté, ou même le voile commence à ne plus être obligatoire. Mais venez sous nos tropiques, c’est le contraire, on est de plus en plus malheureux de ces croyances dogmatiques et on veut s’en rejouir. Boko Haram, il y a meme une association ançar dine à Bobo

      Répondre à ce message

    • Le 2 juin 2014 à 17:37, par ZOMA
      En réponse à : Religion : Les femmes musulmanes discutent des défis des sociétés actuelles

      Mon cher soit disant KENZA,c’est toujours mieux d’apporter un plus aux lecteurs que de jouer à la provocation et au sensibilité des gens. Ne confond pas le comportement de certains individus aux vraies valeurs enseignées par l’islam. Puisse le Seigneur te guider sur le droit chemin.

      Répondre à ce message

    • Le 2 juin 2014 à 18:27, par Dina
      En réponse à : Religion : Les femmes musulmanes discutent des défis des sociétés actuelles

      Mr Kensa ici il s’agit de musulmans, autrement dit de femmes musulmanes,ce que vous appelez cage ambulant est un habillement religieux donc votre avis n’intéresse personne sauf vous ou vos semblables,alors considérer un habillement religieux un cage ambulant prouve que si vous êtes musulmans ,vous ignorer complètement votre religion et si vous êtes d’une autre religion c’est du mépris,du deux poids deux mesures car dans d’autres religions il y a des habillement connus donc vous n’allez jamais offenser car c’est bien normal pour ces religieux, mais être musulmans il faut être comme vous le voulez, et non ce que les textes de l’islam veulent , toute personne qui connait parler se mêle de tout et ils deviennent des intellectuels musulmans pour nous dire ce qu’il faut faire , non mr Kenza les musulmanes ne sont pas forcées de s’habiller ainsi mais en appliquant leur religion et si cela vous agace alors fermez vos yeux quand les musulmanes passent ,aucune d’elles n’a pas demande votre avis alors de grâce mêlez vous a vous affaires,et surtout ne pensez pas que celles qui sortent dont les 99 pour cent du corps est dehors valent mieux que celles qui se couvrent le corps ,loin de la mais nous notre religion nous enseigne la tolérance et le respect des autres alors je vous pris de faire autant,,,

      Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés