Miss Universités 2014 : Natacha Ouédraogo succède à Nadège Bayili

lundi 2 juin 2014 à 00h51min

La finale de la soirée miss Universités 2014 s’est déroulée ce vendredi soir à la salle des banquets de Ouaga 2000. Elles étaient 16 au total à rivaliser en tenue traditionnelle, en tenue de jeunes fille et de soirée pour convaincre le jury. Après les différents passages et le message de chacune sur la paix, thème de cette édition, c’est Natacha Ouédraogo de l’Université Aube Nouvelle (ISIG International) qui a été choisie miss Universités 2014.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
 Miss Universités 2014 : Natacha Ouédraogo succède à Nadège Bayili

Au total quatre passages étaient prévus pour cette soirée d’élection Miss Universités 2014. Pour leur premier passage, les candidates sont sorties en tenue traditionnelle et chacune s’est exprimée en anglais pour faire une brève présentation de sa personne et de son université. Le deuxième passage a consisté à sortir en tenue de jeune fille. A la suite de cela, le jury qui avait en quelques jours pris le temps d’apprécier les candidates dans leur naturel, a éliminé huit filles, permettant aux huit autres de continuer le concours. Ces huit autres passeront encore en tenue de ville et délivreront ensuite chacune, son message sur le thème de la paix. Cette deuxième phase du concours était la plus importante, comptant pour 40%, les critères de beauté ne comptant elles que pour 20%.

Natacha Ouédraogo aura donc été celle qui a le plus convaincu le jury. Agée de 21 ans, faisant 1m78 pour 72kg, elle est étudiante en 1ère année Communication à l’Université Aube Nouvelle (ISIG International). Elle a reçu un téléphone Samsung Galaxy S5, un an d’abonnement à Telmob, une moto d’une valeur de 500 000 F CFA, un kit de pagne Woodin, une bourse d’études à IAM de 50 000 F CFA, l’équivalent de son poids en savon Lux et bien d’autres lots.

La première dauphine, Hadjaratou Gadiaga, 24 ans, 1m69, 58kg, est, elle, étudiante en 4eme année médecine à l’Université de Ouahigouya. Lucia Ouédraogo, deuxième dauphine, ferme la marche du trio gagnant. Elle a 20 ans, fait 1m84, 57kg et est étudiante en 1ere année Economie à l’Université Saint Thomas D’Aquin. Elles ont toutes également reçu des prix d’encouragement.

A noter qu’un concours avait été lancé sur la page Facebook de Telmob pour choisir la miss du public. Ce prix reviendra à Maï Ouédraogo étudiante en 2eme année Lettres Modernes à l’Université de Koudougou. Elle a recueilli plus de 1 668 votes du public et gagne entre autres un Samsung Galaxy S5 du partenaire Telmob.

La paix, thème de l’édition Miss Universités 2014

Pour la deuxième année consécutive et après l’édition de l’année passée, la paix a été encore retenue comme thème de Miss Universités 2014. Ce choix s’expliquerait par l’actualité du sujet compte tenu de la situation sociopolitique actuelle du pays. Si les différentes candidates ont prôné la paix et l’esprit de tolérance dans leurs différents messages sur le thème, d’autres personnes ont abondé dans le même sens. Il s’agit entre autres du responsable du comité d’organisation, d’un journaliste monté sur le podium pour définir son concept de la paix. Angeline, centrafricaine et participante à la soirée est elle aussi montée au podium pour faire un témoignage sur ce qui se passe chez elle actuellement. Pour elle, rien de tel que paix et on ne se rend compte de sa valeur que lorsqu’on l’a perdu.

Si c’est par une note triste, notamment l’hommage rendu à Miss Universités 2009, Aissata Zongo, décédée dans un accident de circulation, des artistes tels Awa Nadia et Finfou ont participé à faire passer une agréable soirée au public.

Amélie GUE

Lefaso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 1er juin 2014 à 13:20
    En réponse à : Miss Universités 2014 : Natacha Ouédraogo succède à Nadège Bayili

    qu’est ce que la compaorose à l’agonie ne peut pas faire pour sauver ce qui l’être en jouant avec les peurs. même les cérémonies les plus insignifiantes,toujours "paix,paix,paix,paix". ridicule. allez ramasser les victimes de guerre en rdc,en Centrafrique,en syrie,en afghanistan etc etc en espérant émouvoir pour faire passer votre "viol" sur notre constitution. la place des "violeurs" lorsque par chance ils échappent au lynchage populaire,doivent se retrouver en prison. nous allons tout faire pour qu’il en soit ainsi. non au référendum,blaise compaoré sera kput en novembre 2015.

    Répondre à ce message

  • Le 1er juin 2014 à 14:05, par Mathaous
    En réponse à : Miss Universités 2014 : Natacha Ouédraogo succède à Nadège Bayili

    belle initiative qui fait du coup la promotion de la fille universitaire.Nous encourageons toutes les filles du Faso à se battre jour et nuit pour la vraie emancipation.Aucune cuisse mème legère ne vous sortira de ce gouffre.liberté aux filles et femmes battantes.viv le genre

    Répondre à ce message

  • Le 1er juin 2014 à 15:36, par N’dief
    En réponse à : Miss Universités 2014 : Natacha Ouédraogo succède à Nadège Bayili

    C honteux que nos universités se retrouvent a etre le lieu pour promouvoir de telle activités j suis vraiment decu pour ces promoteurs qui ne font que la promotion de la prostitution

    Répondre à ce message

  • Le 1er juin 2014 à 16:34, par l aviseur
    En réponse à : Miss Universités 2014 : Natacha Ouédraogo succède à Nadège Bayili

    Les candidates doivent desormais se mettre a l’evidence que l’epreuve de l ’expression sur le theme qui leur est soumis necessite un entrainement serieux pour rappeler celles qui ont balbucille cette nuit la. C ’est vrai que s’ exprimer en publique n’ est pas chose aisee pour tout le monde, mais lorsqu ’on s’y prend on peut eviter le ridicule.

    Répondre à ce message

  • Le 1er juin 2014 à 17:24
    En réponse à : Miss Universités 2014 : Natacha Ouédraogo succède à Nadège Bayili

    Bonne initiation a la prostitution avec ces prix. Et bien venues aux trois dans le club des courtisanes et autres etaires(i trema).Des etudiantes qui comptent sur leur "beaute" pour faire quoi ? N’ abrutissez pas la jeunesse. Proposez- leur des themes qui sont murs. Pas des themes superficiels come la beaute toute relative. La beaute, c’est ce que tu peux apporter de bien a ta communaute. Et ce genre de beaute physique n’ a aucun merite. Elles sont nees trouver comme on le dit. N’ infantilisez pas la jeunesse pour mieux les immoraliser au lieu de les immortaliser.

    Répondre à ce message

    • Le 4 juin 2014 à 15:54, par franchise
      En réponse à : Miss Universités 2014 : Natacha Ouédraogo succède à Nadège Bayili

      prostituer toi meme,,, a ce que je sache t na conduit okune de ses fille a l’universiter ???elle au moins on le merite dy etre deja kski prouve k toi tu as meme le bac ????? en plus de leur intelligence elle ont le merite d’etre belle pour toi se n’es que de l’hypocrisie et de la renceur elle ne sont pas responsible de ta misère mon cher donc reprend toi pendant kil es temp

      Répondre à ce message

      • Le 5 juin 2014 à 12:15
        En réponse à : Miss Universités 2014 : Natacha Ouédraogo succède à Nadège Bayili

        Je ne vois nulle part aucune intelligence d’ aller se detrousser devant un public pour qu’ ils vous disent que vous etes belles. C’est idiot et c’est vaniteux et meme vain. Desole. Ces filles n’ ont rien dans leur Koungolo et tout certainement dans leur vagin. C’st une autre forme de prostitution, cette affaire de Miss et ca fait dormir la jeunesse. Je rempile.

        Répondre à ce message

  • Le 1er juin 2014 à 17:38
    En réponse à : Miss Universités 2014 : Natacha Ouédraogo succède à Nadège Bayili

    Prix du public : la gagnante s’appelle Marie Ouedraogo et non Ma Ouedraogo.

    Répondre à ce message

  • Le 1er juin 2014 à 19:16
    En réponse à : Miss Universités 2014 : Natacha Ouédraogo succède à Nadège Bayili

    depuis quans une femme mossi peut etre belle ? Faut dire que clle- la sa maman est Samo comme Saran Sereme, ouais !

    Répondre à ce message

  • Le 1er juin 2014 à 21:38, par Yako
    En réponse à : Miss Universités 2014 : Natacha Ouédraogo succède à Nadège Bayili

    Quelle est cette histoire de miss d,universite ? C,est un lieu ou on vient selectionner les meilleurs talents et non les meilleures beautes,gardons ce job pour RTB.Sans vouloir faire la morale a qui que ce soit c,est juste une obs.

    Répondre à ce message

    • Le 2 juin 2014 à 09:01, par kn de R
      En réponse à : Miss Universités 2014 : Natacha Ouédraogo succède à Nadège Bayili

      bien vue mon frères.la beauté est un don de Dieu et non l’œuvre de la personne.il faut plutôt promouvoir la recherche de l’excellence et non sur des choses innées qui n’ont aucun rapport avec le savoir qui l’objectif des universités.

      Répondre à ce message

      • Le 2 juin 2014 à 10:37, par bbordeline@yahoo.fr
        En réponse à : Miss Universités 2014 : Natacha Ouédraogo succède à Nadège Bayili

        Mon frère, ils chantent la paix dans leur bouche tous les jours, mais ils cultivent la haine, méchanceté,le déshonneur, hypocrisie quotidien.
        A Dori lors de la fête de l’indépendance( SLAM pour la paix) ! Miss UO (message pour la paix).Et vous qu’est ce que vous, vous faites pour cette paix ? si ce n’est que assassiner des juges constitutionnels organiser des contre marches de l’opposition par l’achat des conscience avec l’argent du peuple, vouloir organiser le un référendum par force, vouloir modifier notre constitution pour garder à vie un prisent qui a régné pendant presq 30 ans à la d’un assassinat.Nous somme près à tout prix, mm la mort.nous tiendrons jusqu’au bout.

        Répondre à ce message

    • Le 2 juin 2014 à 10:23, par kn de R
      En réponse à : Miss Universités 2014 : Natacha Ouédraogo succède à Nadège Bayili

      bien vue mon frères.la beauté est un don de Dieu et non l’œuvre de la personne.il faut plutôt promouvoir la recherche de l’excellence et non sur des choses innées qui n’ont aucun rapport avec le savoir qui l’objectif des universités.

      Répondre à ce message

  • Le 2 juin 2014 à 00:34, par Miss vilaine
    En réponse à : Miss Universités 2014 : Natacha Ouédraogo succède à Nadège Bayili

    Miss université ou des miss-sexy. Enlevez le mot université ; y a-t-il un département de beauté à l’université ? Si c’était oui on aurait aussi un concours des mister-faculty. C’est indécent ; yaa wiibdo ; pourquoi cet accoutrement dans le concours ? Beauté de visage ou couleur des parties intimes ? Et on parle de nos valeurs culturelles défendues par un ministre. Sont-elles belles ou charmantes ? Ce qui sûr, elles feront l’affaire de quelques autorités qui vivent des ennuis. ZAKIN-PAGBA et premières dames, attrapez vos maris.

    Répondre à ce message

  • Le 2 juin 2014 à 06:33, par Sole
    En réponse à : Miss Universités 2014 : Natacha Ouédraogo succède à Nadège Bayili

    Il est infamant qu’actuellement les femmes continuent de se promener dans les passerelles de la beauté au lieu d’elles de l’intelligence.
    Quand nous finirons avec ces échantillons deningrantres de la dignité féminine.

    Répondre à ce message

  • Le 2 juin 2014 à 10:51, par SGB
    En réponse à : Miss Universités 2014 : Natacha Ouédraogo succède à Nadège Bayili

    Juste une bonne très appréciation sur leur niveau d’etudes au vu de leurs ages.

    Répondre à ce message

  • Le 2 juin 2014 à 11:10, par sogotele
    En réponse à : Miss Universités 2014 : Natacha Ouédraogo succède à Nadège Bayili

    soirée désagréable pour les milliers de téléspectateurs à qui vous n’avez servis que du folklore moaga. Travaillez à l’intégration chers organisateurs en invitant d’autres artistes que des Mossi. c’était vilain à voir. Ça ne fait que vous grandir.

    Répondre à ce message

  • Le 2 juin 2014 à 14:00, par père Fouras
    En réponse à : Miss Universités 2014 : Natacha Ouédraogo succède à Nadège Bayili

    Si la jeunesse universitaire (jeune fille) va se mettre en "petit caleçon" pour se faire admirer les cuisses avec délectation, ne soyons pas surpris du spectacle que ces jeunes désœuvrés, insouciants et démesurément ambitieux nous servent en soutenant la folle idée de modification de l’Article 37 de notre CONSTITUTION. Une jeunesse éclairée et consciente doit se rendre à l’évidence que c’est grâce à l’alternance qu’elle aura, elle aussi, la chance d’exercer le pouvoir quand son tour sera arrivé. Mais hélas, certains jeunes son prêts à tout vendre (honneur, dignité, liberté, géniteur, patrie, etc.) pour des miettes à eux offertes par un système corrompu jusqu’à la moelle. L’Université est un temple et un rempart du savoir. Seule intelligence et le savoir doivent être magnifiés chez l’étudiant(e). Les étudiantes sont libres de participer aux élections de miss organisées, ici et là, mais sans utiliser le prétexte de "l’université". Surtout que pour une fille, il n’y a aucun mérite à être belle, (la beauté est d’ailleurs relative).

    Répondre à ce message

  • Le 3 juin 2014 à 02:25
    En réponse à : Miss Universités 2014 : Natacha Ouédraogo succède à Nadège Bayili

    elles sont bien alignes meme quoi. C’est combien combien ?

    Répondre à ce message

  • Le 3 juin 2014 à 02:31
    En réponse à : Miss Universités 2014 : Natacha Ouédraogo succède à Nadège Bayili

    Le mossi c’est le Toto de la classe du Burkina. Il copie mais il copie mal.
    Un Samo a amene la tontine allemande au Burkina Faos pour flatter bouffer les mossi qui cachent leur argent dans canari. Un mois apres, 8 mille villages, 8 mille societes de tontines au Faso. Un Samo ne se decourage pas. Il ouvre le premier telecentre a Ouagadougou. Une semaine apres, les mossi ont ouvert 10 telecentres par six metres. Depuis qu’ ils connaissent Saran Sereme la Belle Samo, ils disent que leurs files ausi sont belles et qu’ ils vont meme le montrer au monde entier. Depuis ya Miss Poguinigde, Miss Tassaba, Miss Calebasse, Miss Boulwaaka, MIss Rendez-vous en Bas, MissPogkudre et maintenant Miss Universitaire. Eh ! Mossi forceur ! Mossi meme quoi. san ya sidi waannn !!!

    Répondre à ce message

    • Le 3 juin 2014 à 06:56
      En réponse à : Miss Universités 2014 : Natacha Ouédraogo succède à Nadège Bayili

      Merci Mr. de 2"31). Moi aussi je connais un mossi qui s’ appelait Tanga. Il s’ est installe a Gassan comme boutiquier. Tu crois quele mossi va cultiver ou bien lutter ? Il ne peut meme pas. Donc ila ouvert sa boutique et sa marche bien ensuite ca ne marchait pas bien parce qu’ un Samo qui est venu de Cote’ d’ Ivoire, il s’ appelait Ali et il a ouvert sa boutique d ’ Alimention. Ca marchait bien. Tanga etait tres fache. Comme il n’ avait pas mis de pancartes malgre les conseils de son fils qui est au cm1 qui lui disait de mettre la pancarte, il decide mainant de mettre la pancarte. Mais pour choisir le nom, il que le nom de sa boutique va etre Tangamentation Generale parce que son rival Ali a donner Alimentation Generale a sa boutique qui marche. Ehii, Moore. Tangamentation, c’est pas chezxy, hein.

      Cheik Oumar Drabo

      Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés