Clôture de l’année scolaire 2013-2014 : l’excellence célébrée au Prytanée Militaire du Kadiogo

lundi 2 juin 2014 à 00h51min

Depuis sa création en 1951, le Prytanée Militaire du Kadiogo (PMK) fait de l’excellence son cheval de bataille. Et pour l’année scolaire 2013-2014, l’école n’a pas dérogé à la règle. Elle a décerné au cours de la cérémonie de fin d’année, qui s’est déroulée ce vendredi 30 mai 2014, des prix à ses élèves qui se sont illustrés brillamment dans plusieurs disciplines au cours de ces 9 mois de labeur.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Clôture de l’année scolaire 2013-2014 : l’excellence  célébrée au Prytanée Militaire du Kadiogo

32 prytanes dont 24 garçons et 8 filles, c’est le nombre des lauréats qui ont été primés ce 30 mai 2014 lors de la cérémonie de clôture de l’année scolaire du Prytanée Militaire du Kadiogo, présidée par le Général de Division, le Chef d’état major général des armées. Etaient présents à ses côtés le colonel Vinta SOME, Commandant du PMK et son homologue du Gabon, le capitaine de Frégate Anselme DELICAT, commandant du Prytanée Militaire de Libreville. Autorités politiques et coutumières de Pabré et parents d’élèves, tous ont répondu présents après une pluie matinale, pour magnifier l’excellence et les valeurs qui ont émaillé la vie de l’école depuis le 1er septembre 2013. Prestations musicales, sketch et déclamation de poème ont rehaussé l’éclat de la cérémonie en ravissant un public sidéré.

KY Joël Roman, lauréat de 5 prix

Les enfants de troupe KY Joël Roman de la 2nd C et ZONGO Armand de la 6e A ont obtenu respectivement la moyenne annuelle de 16,55 et de 18,14. Cette performance leur a valu chacun le Grand Prix d’Excellence de leur cycle. Tout comme eux, 30 autres prytanes se sont distingués en remportant soit un des prix spéciaux, soit un prix par discipline ou encore un prix de major.

Parmi les prix spéciaux, retenons que c’est Niamba Marcus en classe de Tle A4 qui a été sacré meilleur sportif de l’école en s’illustrant en lancer de poids et en volley-ball. Quant à ZONGO Armand, il a reçu le prix de discipline, un prix décerné par la promotion 1993 des enfants de troupe. D’autres prix spéciaux tels que celui de l’adaptation, de la meilleure intégration ou encore de la propreté ont également été attribués aux plus méritants.

Notons que KY Joël Roman, l’étoile du jour, en plus du Grand prix d’excellence, a ravi la vedette en décrochant 4 autres prix dont celui de meilleure moyenne du second cycle, en Mathématiques, en Physique-Chimie, en Philosophie. Il a obtenu un voyage au Gabon de la part du Commandant du Prytanée Militaire de Libreville, le Capitaine de Frégate Anselme DELICAT.

La cérémonie a été riche en couleurs avec la prestation de l’orchestre national, de la troupe théâtrale du PMK et de celle de jeunes prytanes qui ont montré qu’ils avaient plus d’une corde à leur arc en interprétant Lokua KANZA de la RDC et Floby du Burkina Faso.

Bonne moisson pour un pôle d’excellence

« S’instruire pour mieux servir », telle est la devise du Prytanée Militaire du Kadiogo qui enregistre pour l’heure un taux de passage en classe supérieure de 92,51%. Pour être en adéquation avec sa devise, il a fallu suivre le dicton « un corps sain dans un esprit sain ». Pour cette année scolaire, Les enfants de troupe se sont également distingués sur le plan sportif en raflant 10 places de champion national et 19 places de champion et 11 de vice-champion au plan régional, lors des compétions de l’USSUBF.

Le PMK, c’est aussi l’excellence sans cesse renouvelée aux olympiades nationales et internationales. Une élève de 6e a fait partie du binôme vainqueur de l’olympiade dénommée « Ambassadrice juniore UEMOA » qui a eu lieu en décembre dernier en Côte d’Ivoire. Trois autres prytanes ont pris part avec brio au Bénin au concours de la francophonie dénommé « Promotion de langue française ». Le prestige de l’école va grandissant et ce sont trois élèves du PMK sur les six du Burkina, qui prendront part, du 29 juin au 13 juillet prochain, aux 55e olympiades internationales de mathématiques à Cape Town en Afrique du Sud.

Le PMK se régionalise

La hiérarchie du Prytanée Militaire du Kadiogo veut toucher toutes les couches sociales des 13 régions du Burkina Faso. Pour ce faire, elle a décidé de réformer le concours d’entrée en classe de sixième. Ainsi, le recrutement qui était de 65 élèves passera à 90 élèves avec 60 garçons et 30 filles. Pour le Colonel Vinta SOME, « cette réforme entrainera, à n’en pas douter, des implications au plan des infrastructures et des moyens roulants à moyen et long terme ». Donc, pour préserver le maître-mot de l’école qui est l’excellence, le commandement du Prytanée a présenté ses doléances au Chef-d’état major général des armées.

Rappelons que lors de cette cérémonie, un professeur de français et d’histoire-géographie et un sous-officier de l’encadrement militaire ont reçu chacun un prix d’encouragement. Par ailleurs l’Institut Africain de Management et ISIG International ont offert l’un, 5 bourses d’études et l’autre 2, ordinateurs portables au PMK.

Herman Frédéric BASSOLE (Stagiaire)

Lefaso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 31 mai 2014 à 17:35, par Karsamba
    En réponse à : Clôture de l’année scolaire 2013-2014 : l’excellence célébrée au Prytanée Militaire du Kadiogo

    Question : prytanee militaire serait vraiment necessaire en 2014 puisque sa philosophie a la base etait de creer une ecole des enfants de troupe et pour le Burkina un institut de formation ou il ya un brassage entre futures cadres militaires qui apprennent a se connaitre avec espoir de renforcer l,unite nationale au moins au tour de l,armee.Mais 50 ans apres ou presque,a mon avis le constat s,impose.En effet,peut etre inconsciemment l,ecole s,est transformee en une ecole d,elite au service de la promotion individuelle dont la finalite n,est pas forcement collective,impliquant au passage un cout enorme pour le contribuable.Je suggere sa supression et la remplacer x cours d, academie militaire ou on y accede Seulement apres bac et bien entendu sur concours selon les besoins de l,armee au lieu d,entretenir un super lycee budgetivore au dépend d,un instit sup.math/ph de haut niveau.

    Répondre à ce message

    • Le 1er juin 2014 à 02:21
      En réponse à : Clôture de l’année scolaire 2013-2014 : l’excellence célébrée au Prytanée Militaire du Kadiogo

      Nous avons quand meme besoin d’ une ecole d’ elite tout de meme. Meme si tout le monde ne sera pas militaire forcement, la nation y gagne toujours. Savez- vous que c’est une source de motivation au travail pour beaucoup d’ enfants ?
      Felicitaions au PMKalistes. Moi je suis arrive au CM2 a 14 ans et a l’ epoque il ne fallait pas depasser 13 ans. Je trouve que cela est quand meme injuste car c’ etait difficile d ; arriver au CM2 a 12 ou 13 ans quand on n’ est pas fils de fonctionnaire. Si je suis un peu d’ accord avec vous sur le cote elitiste, c’est parce qu’ il consacre le succes des enfants des fonctionnaires et des anciens militaires appeles qui avaient une sorte de priorite, augmentant ainsi les disparites regionales et interprofessionnelles.

      Répondre à ce message

  • Le 1er juin 2014 à 17:01
    En réponse à : Clôture de l’année scolaire 2013-2014 : l’excellence célébrée au Prytanée Militaire du Kadiogo

    Moi, je demande seulement qu’ils séparent les filles des garçons.On voit des choses bizarres maintenant au PMK, mais seulement on ne peut pas parler, parce qu’il n’y même pas d’association de parents d’élèves pour cette école.Sinon, je crains qu’elle ne perde sa renommée.

    Répondre à ce message

    • Le 1er juin 2014 à 20:27, par clementc_lmu@yahoo.de
      En réponse à : Clôture de l’année scolaire 2013-2014 : l’excellence célébrée au Prytanée Militaire du Kadiogo

      "qu´ils séparent les filles des garçons" ?? A-ha !

      C est quoi cette rhetorique ? Dites-moi y a t´il dans la societé burkinabè des quartiers ou des zones pour les garçons et d´autres quadrillés uniquement pour les filles ? Et cela en attendant qu´un beau jour ces jeunes mutent en adultes pour afin co-habiter ? Pourquoi cette peur de la réalité ? De nos jour, la sexualité ne devrait plus etre un theme fetiche. Les filles et les garçons doivent évoluer de facon authentique dans les memes "conditions" et ainsi apprendre à mieux respecter la sphere privée des deux sexs. L´élement fondamental c´est d´établir des regles conséquentes et sacrées. Un/-e potentiel/-le futur/-e militaire qu´est un PMKliste devrait pouvoir les respecter sinon on le remet bonnement à ses parents. Bcp chanteront d´ailleurs l´apect d´égalité et le fait le PMK n´a pas en réalité le profil d´un monastère.
      BON VENT !

      Répondre à ce message

  • Le 2 juin 2014 à 06:13, par zongo de Koudougou
    En réponse à : Clôture de l’année scolaire 2013-2014 : l’excellence célébrée au Prytanée Militaire du Kadiogo

    Je souhaite un bon vent à tous ces petits . Vive un Burkina Faso Uni . La Patrie ou la Mort Nous Vaincrons .

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés