PNGT 2 : C’est parti pour la 3è phase

samedi 31 mai 2014 à 13h03min

Le ministre de l’agriculture et de la sécurité alimentaire, Mahama Zoungrana, a procédé au lancement officiel de la troisième phase du deuxième Programme national de gestion des terroirs (PNGT 2) au cours d’une cérémonie à allure de campagne électorale. A l’occasion, il a non seulement rappelé les principaux acquis des phases précédentes dudit programme, mais aussi invité l’équipe en charge de la conduite de la présente phase, à se mettre rapidement à l’œuvre pour le bien-être des populations à la base. C’était le 29 mai 2014 à Tougan, en présence du président du Faso, Blaise Compaoré, accompagné du Premier ministre, du président de l’Assemblée nationale, de la Représentante résidente de la Banque mondiale dans notre pays, de l’Ambassadeur des Etats-Unis d’Amérique, de Dadis Camara et de nombreuses autres personnalités.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
PNGT 2 : C’est parti pour la 3è phase

Revenant - à la suite du ministre en charge de l’agriculture – sur les acquis du PNGT depuis son démarrage, le patron de la cérémonie du jour, Blaise Compaoré dira, « on se rend compte que les communes qui n’avaient les capacités d’organiser des plans locaux de développement, arrivent aujourd’hui à le faire ; celles qui ne pouvaient pas conduire un plan de développement arrivent aujourd’hui à le faire ».

C’est sans doute autant d’acquis qui ont milité en faveur du financement sous forme de don, de cette troisième phase. En effet, cette phase du PNGT bénéficie gracieusement du financement de la Banque mondiale à hauteur de 36 milliards de FCFA, ainsi que du financement du Fonds pour l’environnement mondial (FEM) à hauteur de 3,7 milliards de FCFA. S’y ajoutent 4 milliards de FCFA de la part du gouvernement burkinabè et 4 milliards au titre de la contribution des populations bénéficiaires. C’est donc une phase financée à hauteur 47,705 milliards de nos francs qui vient ainsi d’être lancée. Une phase dont l’exécution est étalée sur cinq ans (2013-2018).

Et les bénéficiaires de cette phase du PNGT sont, précise Mercy Tembon, Représentante résidente de la Banque mondiale au Burkina « les populations rurales dans toutes les collectivités territoriales du Burkina Faso à savoir les 302 communes rurales et les 13 régions ». Une phase qui devra donc, selon Mme Tembon, permettre « de renforcer les capacités des communautés rurales et des structures décentralisées pour la mise en œuvre des plans locaux de développement qui favorisent la gestion durable des terres, des ressources naturelles et des investissements rentables au niveau des communes rurales et des régions ».

Ce qui, peut-on espérer, contribuera à l’instauration d’une véritable autonomie de gestion des collectivités locales qui sauront assumer au mieux leurs responsabilités. Et, selon Blaise Compaoré, « Si les collectivités locales peuvent assumer des responsabilités dans la définition de leurs priorités, dans la planification et l’évaluation de programmes de développement au profit des populations locales, il est certain que cela va décharger l’Etat central de certaines tâches ». C’est aussi une participation effective des populations à la gouvernance locale qui pourrait en découler. Toute chose à même d’emporter la confiance des partenaires extérieurs ; de sorte qu’au lieu de toujours continuer à passer par l’Etat central, ils pourront directement travailler avec les collectivités locales pour le bien-être des populations. C’est du moins, ce que dit penser le président du Faso pour qui, « Il n’y a pas de développement global, si cela n’est pas accompagné par un développement à la base ».

En tout cas, le ministre Mahama Zoungrana aura été suffisamment clair dans son invite à une dynamique fructueuse dans la mise en œuvre de ladite phase du PNGT. En effet, précise-t-il, « J’exhorte dès à présent, l’équipe en charge du projet, tous les acteurs de la mise en œuvre de la troisième phase du PNGT 2, à jouer pleinement leur partition pour qu’à la clôture de cette phase, les objectifs visés soient pleinement atteints ». Il est souhaitable que cette invite soit bien comprise de sorte que cette phase du programme puisse bénéficier véritablement aux populations à la base et non surtout aux bureaucrates commis à sa conduite qui, on le sait, trouvent en de tels projets des moyens de se préparer une grasse retraite.

Signalons que la cérémonie du jour a également été l’occasion et pour le maire de la commune de Tougan, Yacouba Zerbo de souhaiter voir les 33 villages de sa commune couverts par la présente phase du PNGT, et pour le président du Faso de remettre à une vingtaine de maires des conventions de co-financement et des kits de modules de renforcement de capacités. Et comme c’est le cas à pareilles occasions, le président du Faso a été gratifié en produits du monde paysan.

Fulbert Paré

Lefaso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 31 mai 2014 à 05:45, par Yako1
    En réponse à : PNGT 2 : C’est parti pour la 3è phase

    Qlq,un peut eclairer mes lanternes j,avoue ne rien comprendre.Une forte delegation de ce niveau on voit ca lors des inaugurations tel un barrage,une route bref des infra-structures,mais pour le lancement d,un plan"PNGT"le ministre des infr-structures suffisait presi.Respectueusement

    Répondre à ce message

  • Le 31 mai 2014 à 07:21
    En réponse à : PNGT 2 : C’est parti pour la 3è phase

    Ah bon meme Dadis Camara bas campagne pour Blaise. On aura tout vu au Faso !

    Répondre à ce message

  • Le 31 mai 2014 à 08:42, par somé placide
    En réponse à : PNGT 2 : C’est parti pour la 3è phase

    pitié pour les frères du sourou. Cette province malgré qu’elle soit l’une des plus pauvres du Burkina regorge une proportion importante de bétail électoral. Une province où tout stagne en matière de développement et qui ne lutte pas pour le changement. A quand l’Afrique ?

    Répondre à ce message

    • Le 31 mai 2014 à 11:07, par henri
      En réponse à : PNGT 2 : C’est parti pour la 3è phase

      Le combat pour le changement doit être le soucis de tous les Burkinabés !c’est réunis que le charbon brûle !en avant pour un Burkina émergent et bon a vivre.le gouvernement de Blaise se bat plus que tous afin que nous soyons tous épanouie !

      Répondre à ce message

    • Le 31 mai 2014 à 11:17, par Alex Kiba
      En réponse à : PNGT 2 : C’est parti pour la 3è phase

      Met toi bien cela dans la tête le gouvernement n’est pas là pour apprendre au hommes comment valoriser leur région. C’est a la population de savoir le faire, le gouvernement peut juste seulement créer des opportunités pour leur permettre de mieux écouler leurs marchandises. Tu me parles de bétail électorale moi je te dirai quelque soit le non que tu donnes a tes frère ils seront toujours tes frères et si tu a honte d’eux sache qu’eux au moins ils sont fière de ne pas te ressembler. Tu peux me traiter de tous les noms mais je préfère mille fois être du côté de ceux qui créer des ressources a notre pays et fait vivre notre économie que du côté de ceux qui consomme les ressources du pays sans en créer aucune et qui sont les premier a se plaindre.

      Répondre à ce message

    • Le 31 mai 2014 à 12:19, par Yako1
      En réponse à : PNGT 2 : C’est parti pour la 3è phase

      Petit Placide Some,il faut bannir dans ton langage des propos tel "betail electoral" c,est valable pour un bistrot,un mepris qui rime avec les mauvaises manieres.Pour memo:c,est cette province qui a fourni le 1er "betail professoral"a la haute volta et donc ne saurait etre l,incarnation de la mediocrite que tu pretends corroborer maladroitement bref.Un peu d,elegance ca fait pas mal.Bien a toi.

      Répondre à ce message

    • Le 31 mai 2014 à 12:36, par Noaga franco
      En réponse à : PNGT 2 : C’est parti pour la 3è phase

      Cher planton Some,c,est parce que Sourou a prefe la republique de ouaga a la republique de tougan ce malgre ses 14+2.c,est peut etre ce qui explique sa Situation d,aujourdhui.Mais dans la patience nous allons reprendre la chose et ce serait l,occasion de se servir d,abord ensuite....ayaya..ambena an yere kan.

      Répondre à ce message

  • Le 31 mai 2014 à 09:20, par gros bras mince
    En réponse à : PNGT 2 : C’est parti pour la 3è phase

    Une invitation est lancé a l’endroit de tous les Burkinabés afin de soutenir le président pour son programme de développement,c’est ensemble que nous arriverons a construire un avenir meilleur de notre cher patrie.C’est une initiative qui a besoin d’être soutenu par tous,que chacun se sente concerné car s’agi de la marche en avant du Burkina.

    Répondre à ce message

    • Le 31 mai 2014 à 10:08, par zirus
      En réponse à : PNGT 2 : C’est parti pour la 3è phase

      Pourquoi c’est maintenant que notre Fameux gouvernement ouvre des chantiers partout ? ET c’est maintenant que comme par miracle il trouve des fonds après toutes ces années de gouvernances ! On va soutenir le gouvernement soit , mais ce sera jusqu’en fin 2014 car en 2015 on va les bouter dehors pour amener d’autre personnes plus compétente. Ce n’est pas à la veille de la course que l’on donne du foin a son cheval. On vous connait maintenant. Non au Référendum ! Non a la modification de l’article 37 !

      Répondre à ce message

      • Le 31 mai 2014 à 11:56, par aaa
        En réponse à : PNGT 2 : C’est parti pour la 3è phase

        Non au Référendum ! Non a la modification de l’article 37 ! je dirai que vous êtes un missile téléguider de l’opposition qui passe leur temps a dire non sans pour autant donner un vrai raison a leur choix. Oui au Référendum ! Oui a la modification de l’article 37 ! Et puis tu va faire quoi ? ne pas aller voter ? nous on ira voter

        Répondre à ce message

        • Le 31 mai 2014 à 17:08, par aris
          En réponse à : PNGT 2 : C’est parti pour la 3è phase

          En tout cas tu iras voter et pour eux,mais rassure que ta voix n’est qu’une d’eau ds la mer.le peuple est deja debout et reste vigilent face a cette kermess de nos faux dirigents.où étaient ils et c’est maintenant qu’ils sillonnent tout le pays pour parler de developpement.pauvre du Burkina.nan lara an sara pas de referendum ici

          Répondre à ce message

  • Le 31 mai 2014 à 10:21, par ENERIQUE
    En réponse à : PNGT 2 : C’est parti pour la 3è phase

    Encore chapeau a notre gouvernement qui travaille remarquablement et considérablement.nous savions tous que Blaise se donne beaucoup pour le pays,dalleurs il se lasse pas en ce qui concerne son pays.nous lui lançons des mots de félicitations,et lui dire que nous sommes avec lui et aussi nous avions toujours besoin de lui en 2015.vive la paix au coté de Blaise !!

    Répondre à ce message

    • Le 31 mai 2014 à 14:18, par relwind
      En réponse à : PNGT 2 : C’est parti pour la 3è phase

      la paix ? les massacres des 15& 27 oct 1987 ça te dit ? le drame de Sapouy ?Oumarou clément et Guillaume Sessouma ? les mutineries de 2011 c’etait sous quel président ?les exactions ou punitions collectives contre nos concitoyens peulh ? les nombreux jeunes au chômage ? l’injustice et l’impunité ? la justice par les populations par manque de confiance à la justice aux ordres ?voilà ta paix.tu n’as pas besoin de justifier pourquoi tu es partisan de blaise seulement ne dis pas de mensonges.

      Répondre à ce message

    • Le 31 mai 2014 à 17:28
      En réponse à : PNGT 2 : C’est parti pour la 3è phase

      Quand on est borgne au pays des aveugles, on est roi. C’est maintenant, que Blaise parcourt le pays comme il ne l’a jamais fin en 27 ans sauf en période électorale pour faire ses meetings. Conclusion, il est déjà en campagne pré-électorale car en 27 ans, il ne sait jamais intéressé à la misère du peuple ni comment développer des activités économiques. Toutes les usines se meurt dans ce pays car concurrencer déloyalement par les importations en fraude de produits concurrents par son entourage qui ne fait que s’enrichir sur le dos du peuple.

      Répondre à ce message

  • Le 31 mai 2014 à 15:31, par La citoyenne
    En réponse à : PNGT 2 : C’est parti pour la 3è phase

    Blaise donne des kits aux maires et reçoit des produits du monde paysan. Investissement à la corruption. A quand l’intégrité ?

    Répondre à ce message

  • Le 31 mai 2014 à 17:24, par 2015 : fin de l’aventure
    En réponse à : PNGT 2 : C’est parti pour la 3è phase

    A propos, du projet Sourou, qui a été initié par Sankara, où en sommes nous cher Président après 27 ans sous votre règne en terme d’hectares irriguées et exploitées ? eux, c’est-à-dire pas grand chose, n’est-ce pas ? Donc, en évaluant rien que vos piètres résultats, vous devriez avoir quitter ce pouvoir depuis longtemps mais, des usurpateurs comme vous, qui tripatouillent la constitution veulent encore rebelotter en 2015. Allez, cette fois-ci, cela ne passera pas. Vous et vos sbires seront balayés comme Tandja et autres.

    Répondre à ce message

  • Le 31 mai 2014 à 17:28, par Alexio
    En réponse à : PNGT 2 : C’est parti pour la 3è phase

    Est- ce que le President Blaise Compaore est en harmonie avec lui meme.C est la derniere phase de votre mandat.La releve et la continuite pour la pwersonne qui va vous remplacer. Ne fatiguez nos pauvres paysans qui manquent de tout pour la dignite humaine. Si pendant 27ans vous vous etes rendu compte de la realite des confins du Faso,alors la c est votre probleme. Nul ne sert de courir ,il faut partir a point dit-on.

    Répondre à ce message

    • Le 2 juin 2014 à 00:26, par T.R.T.F
      En réponse à : PNGT 2 : C’est parti pour la 3è phase

      Moi j’aimerai seulement dire que le président Blaise Compaoré durant son temps de règne a au début contribuer un temps soit peu au développement de notre pays à travers des actions de coopération et autres mais au stade d’aujourd’hui je suis pleinement d’accord avec tous que la situation de la nation est critique du fait qu’il n’y a plus d’entreprises et de projets concrets et véridiques de sa part (lui et le gouvernement)avec une corruption cuisante a un très haut niveau qui ne peut plus descendre à cause d’un manque de volonté...toutefois reconnaissons en notre fort intérieur qu’en dépit de ce vilain aspect d’inexemplarité qu’il n’a cessé de revêtir ces dernières années, il a tout de même ne serait-ce qu’à 10 pour 100 contribuer au développement du pays des Hommes intègres. Accueillez chaleureusement.

      Répondre à ce message

    • Le 2 juin 2014 à 00:44, par T.R.T.F
      En réponse à : PNGT 2 : C’est parti pour la 3è phase

      Reconnaissons tous qu’au stade actuel la situation de la nation est critique du fait qu’il n’y a plus d’entreprises et de projets concrets et véridiques de sa part (lui et le gouvernement)avec une corruption cuisante a un très haut niveau qui ne peut plus descendre à cause d’un manque de volonté...toutefois admettons aussi en notre fort intérieur qu’en dépit de ce vilain aspect d’inexemplarité que notre prési n’a cessé de revêtir ces dernières années, il a tout de même ne serait-ce qu’à 10 pour 100 contribuer au développement du pays.

      Répondre à ce message

  • Le 2 juin 2014 à 11:43, par BLEU
    En réponse à : PNGT 2 : C’est parti pour la 3è phase

    Burkina bè yaa ko !
    PNGT-2 phase 3 qui a démarré depuis plus d’une année maintenant ; c’est ca qu’on inaugure aujourd’hui. Eh mon Dieu. Ils sont vraiment sans scrupule ces politiciens ! Ils sont prêt à tout m^me se rabassé pour le pouvoir !
    Que Dieu sauve son peuple, le peuple du Faso

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés