Maintien de la paix des Nations Unies : Renforcer la participation des femmes policières dans les opérations

mardi 27 mai 2014 à 16h48min

La Mission permanente du Canada auprès des Nations unies à New York, en coopération avec l’OIF et la Division de la Police du Département des Opérations de maintien de la paix des Nations unies, a accueilli le 20 mai 2014 une table ronde sur les enjeux de la participation des femmes policières dans les opérations de paix.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Maintien de la paix des Nations Unies : Renforcer la participation des femmes policières dans les opérations

Les Ambassadeurs Guillermo Rishchynski, Représentant permanent du Canada auprès des Nations unies, Bénédicte Frankinet, Représentante permanente de la Belgique auprès des Nations unies et Filippe Savadogo, Représentant permanent de l’OIF auprès des Nations unies ont ouvert les travaux en revenant sur la mise en œuvre de la résolution fondatrice 1325 du Conseil de Sécurité portant sur les femmes, la paix et la sécurité, de même que sur la nécessité de prendre en considération la parité dans l’ensemble des domaines de la consolidation de la paix. Ils ont rappelé les défis liés à l’instauration d’une paix respectueuse de l’égalité femme-homme. Dans cette vision unanime, ils ont témoigné de l’importance de la participation active des femmes policières, et plus particulièrement des femmes francophones, dans les opérations de maintien de paix, et de leur accès à des postes de responsabilité dans ces missions.

Les participants se sont penchés sur les stratégies concrètes de renforcement des candidatures féminines en vue d’une meilleure contribution des femmes policières dans les opérations de paix et de développement. Intervenant sur ces défis, le Conseiller de la Police des Nations unies, Stefan Feller, a également souligné que « l’égalité entre les sexes n’est pas une demande mais une obligation ». À sa suite, deux femmes policières ont témoigné : la Commissaire en chef Iuliana Boanca, Chef d’Etat-major de la Police de la Mission des Nations unies pour la stabilisation en Haïti (MINUSTAH) et l’Agente Julie Boisvert qui intervient également au sein de la MINUSTAH.

Cette rencontre a permis d’appeler de nouveau à la mobilisation de l’ensemble des acteurs concernés en vue de la réalisation de l’Initiative des Nations unies « Effort global », qui vise à accroître à un niveau de 20% à la fin de 2014 la participation des femmes policières au service du maintien de la paix.

Elle s’inscrivait dans le cadre des efforts de renforcement de la présence francophone dans les opérations de paix, notamment pour ce qui concerne la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations unies pour la stabilisation du Mali (MINUSMA) et le prochain déploiement de la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations unies pour la stabilisation de la République centrafricaine (MINUSCA).

François Bouda

Imprimer l'article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés