Coopération ivoiro- burkinabè : En perspective de renforcement dans les secteurs de l’énergie et de la santé

mardi 27 mai 2014 à 03h12min

Dans le cadre de sa visite d’amitié et de travail, le Chef du gouvernement ivoirien a effectué une visite sur le site de la centrale électrique de Komsilga et dans les locaux de l’Hôpital national Blaise Compaoré. A l’occasion, Daniel Kablan Duncan a fait la promesse de renforcer la coopération avec notre pays dans les secteurs d’intervention de ces sites visités. C’était le 23 mai 2014.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Coopération ivoiro- burkinabè : En perspective de renforcement dans les secteurs de l’énergie et de la santé

D’une capacité de production de 90MW, la centrale électrique de Komsilga a déjà englouti, à la date du 28 février 2014, la somme de 89 595 977 756 FCFA. Après une vidéo sur le fonctionnement de cette centrale, M. Duncan a, au pas de course en compagnie bien sûr de son homologue burkinabè, visité les installations auxiliaires, le local incendie, les parcs de stockage d’hydrocarbure, la salle des machines, le local 33 kV, la salle des commandes, le poste d’évacuation 90kV. Une visite qui aura emporté l’admiration du Premier ministre ivoirien qui a tenu non seulement à relever la très bonne qualité des installations, mais aussi à saluer le sens de management des hommes qui l’animent.

Et dans le livre d’or de la centrale, dira-t-il, «  je conviendrai de poursuivre la coopération ivoiro-burkinabè en matière d’électricité, en fournissant au moins 80 MW pour combler une partie du déficit  ». En effet, l’une des principales sources d’électricité de notre pays est fournie par la Côte-d’Ivoire à hauteur de 70MW. Et à son arrivée dans la capitale burkinabè le 22 mai 2014, M. Duncan a annoncé l’augmentation de cette puissance électrique à 80 MW. Pour la suite, promet le Chef du gouvernement ivoirien, « Chaque fois, nous discuterons avec la partie burkinabè pour voir les différentiels éventuels à combler de façon à éviter qu’il y ait des problèmes ».

A l’Hôpital national Blaise Compaoré (BNBC) également, Daniel Kablan Duncan a mentionné qu’une « coopération ivoiro- burkinabè s’impose pour permettre de tirer le meilleur profit de ce joyau exceptionnel  ». Dans ce sens, M. Duncan a émis le souhait de voir l’établissement d’un partenariat entre son pays et le nôtre ; en particulier, dans les domaines de la cardiologie et de la cancérologie. « Il faut qu’on travaille ensemble », a laissé entendre le Chef du gouvernement ivoirien.

Rappelons que l’Hôpital national Blaise Compaoré bâti sur 16 ha, a été inauguré le 25 octobre 2010. Il a débuté ses activités le 1er septembre 2011 ; la prise en charge des urgences et hospitalisations y est effective depuis le 8 octobre 2012.

Fulbert Paré

Lefaso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés