Sit-in et marche à l’hôpital Souro Sanon de Bobo : Le nombre des manifestants a fait la force

lundi 26 mai 2014 à 00h21min

Samedi 24 mai 2014, à l’appel du Balai Citoyen et du Mouvement rouge, des milliers de personnes ont investi le Centre hospitalier universitaire Souro Sanou (CHUSS) de Bobo. Contre la « situation dramatique » de cet hôpital, les manifestants ont également rallié le gouvernorat pour transmettre leurs doléances au gouverneur Joseph Nébilma Bakouan.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
 Sit-in et marche à l’hôpital Souro Sanon de Bobo : Le nombre des manifestants  a fait la force

A l’appel du Balai citoyen et du Mouvement rouge, des milliers de personnes ont fait le déplacement de l’hôpital Souro Sanon pour dénoncer les graves manquements au fonctionnement de ce centre sanitaire. Avec les manifestants, les leaders nationaux du Balai Citoyen (Sams K le Djah, Smockey…) n’ont pas manqué d’haranguer la foule. Après avoir transmis leurs doléances au directeur général du CHUSS, les manifestants ont scandé leur désarroi et entamer une marche vers le gouvernorat. Ce qui les a conduit quelques minutes plus tard chez le gouverneur Joseph Nébilma Bakouan. Pour une des rares fois, si ce n’est la première, le gouverneur était effectivement là pour recevoir la doléance des manifestants. Mieux, et tout en promettant de transmettre les doléances à qui de droit, le gouverneur a salué l’esprit pacifique et le civisme des marcheurs.

Kiougou Bamogo, DG de Souro Sanou : « L’hôpital a été construit pour une population d’environ 100 000 habitants. »

« …Vous savez, l’hôpital Souro Sanou a été construit dans les années 1920 pour une population d’environ 100 000 habitants. Aujourd’hui, la seule ville de Bobo-Dioulasso compte dix fois plus de populations que ce qui était planifié. Cela veut dire que les capacités de prises en charge de cet hôpital sont dépassées. C’est Dans cette perspective que le gouvernement a décidé de construire un deuxième CHU à Bobo-Dioulasso. L’Etat a pris conscience des capacités d’accueil de Souro Sanon et c’est pour ça qu’il a décidé de construire un deuxième hôpital à Bobo. Les autorités ont également pris la mesure des difficultés qui sont reprochées à cet hôpital, elles ont pour cela décidé, par exemple, de relever son plateau technique. Il y a un programme spécial d’équipement de cet hôpital couvrant la période 2013-2017 qui a été adopté. Pour 2014 seulement, nous avons réussi des équipements de plus de 700 millions. Nous attendons environ 4 milliards dans le cadre de ce plan d’équipement. Sur le plan des infrastructures également, les autorités ont décidé de rénover cet hôpital à travers de nouvelles constructions. C’est pour ça que vous voyez au niveau de l’hôpital un gros bâtiment R+1 qui a été construit. Incessamment, il sera construit un centre d’hémodialyse pour la prise en charge des maladies urinaires. Il sera construit également une banque de sang cette année. Il est envisagé également la construction d’un deuxième bâtiment R+1 pour renforcer la capacité de prise en charge du département de la médecine…Il y a un programme de résolution des problèmes de l’hôpital qui est en cours depuis 2012. »

Ousséni BANCE

Lefaso.net


Le gros coup du Balai Citoyen

« Notre nombre fait notre force », ce slogan du balai citoyen est en train de faire son petit chemin. Et pour y parvenir, le mouvement et les organisations de la société civile qui ont la même vision que lui sont en train de rompre avec des pratiques propres aux OSC burkinabè. Trop élitiques ou incapables de s’extirper des diktats de leurs parrains, des OSC burkinabè ont été pendant longtemps des « maisons closes ». Avec l’avènement du Balai et sa politique de rapprochement avec toutes les couches sociales, la donne est en train de changer. Pour ce qui est du sit-in contre la situation dramatique du CHUSS, le Balai et le Mouvement rouge ont fait le tour du grand marché de Bobo-Dioulasso, de l’Université polytechnique, des partis politiques pour mobiliser les citoyens... Ce qui, pour une des rares fois a permis aux étudiants et aux commerçants d’échanger et de descendre dans la rue pour une même cause, l’amélioration des conditions de soins des Bobolais. Maintenant, il reste au Balai et à toutes ces mouvements qui pullulent de gauche à droite de se prémunir des effets désastreux du nerf de la guerre. Car, autant la politique permet à des Burkinabè de s’enrichir, autant les OSC sont des cadres qui peuvent brasser beaucoup d’argent. Sa bonne ou mauvaise gestion déterminera l’avenir des citoyens balayeurs.

O.B

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 25 mai 2014 à 16:28, par Ivresse du pouvoir
    En réponse à : Sit-in et marche à l’hôpital Souro Sanon de Bobo : Le nombre des manifestants a fait la force

    Merci aux organisateurs pour cette manifestation citoyenne. Les temps ont changé. Malgré les manœuvres, personne ne reussira a museler notre peuple car désormais le moteur du changement, c’est la jeunesse, une jeunesse consciente et qui n’a pas forcement des affiliations avec des chapelles politiques.
    Nan lara ansara

    Répondre à ce message

  • Le 25 mai 2014 à 17:05, par CONFIDENCES
    En réponse à : Sit-in et marche à l’hôpital Souro Sanon de Bobo : Le nombre des manifestants a fait la force

    Il existe beaucoup de faits non adaptés à la gestion des hôpitaux que les syndicats gagneraient à dénoncer pour des améliorations. Il s’agit par exemple de l’inadéquation de la procédure des commandes des produits médicaux qui se trouve confrontée au même système des marchés publics avec les longues procédures qui pénalisent les malades et empêchent les agents de santé de donner de bonnes prestations en cas de ruptures de stocks de consommables médicaux, de réactifs de laboratoires etc…

    Répondre à ce message

  • Le 25 mai 2014 à 17:15, par Héi
    En réponse à : Sit-in et marche à l’hôpital Souro Sanon de Bobo : Le nombre des manifestants a fait la force

    De quels moyens financiers dispose le balai citoyen pour organiser à Ouaga et Bobo des manifestations du genre.A Ouaga,on a vu des politiciens associés au balai citoyen.Alors,le balai citoyen serait-il un groupe de pression politique déguisé ?

    Répondre à ce message

  • Le 25 mai 2014 à 19:16, par Tk
    En réponse à : Sit-in et marche à l’hôpital Souro Sanon de Bobo : Le nombre des manifestants a fait la force

    C’est magnifique cette action du CIBALS et je félicite l’adhésion des Bobolais. C’est-à-dire depuis que blaise est au pouvoir il n’y a eu aucune action concrète pour l’hospital de Bobo. Bobolais levez-vous pour balayer cette merde qui nous pourri la vie depuis 27 ans !!!!

    Répondre à ce message

  • Le 25 mai 2014 à 19:22, par 1 Afric’1
    En réponse à : Sit-in et marche à l’hôpital Souro Sanon de Bobo : Le nombre des manifestants a fait la force

    Je loue et félicite le Patriotisme du Balaye Citoyen et Citoyenne qui ont su faire le si-ting et la Marche Pacifique,bon vent a vous. C’ la démocratie qui est entrain de gagner o Burkina Faso. Comme sa vous réveillés la conscience de nos dirigeants.

    Répondre à ce message

  • Le 25 mai 2014 à 20:37
    En réponse à : Sit-in et marche à l’hôpital Souro Sanon de Bobo : Le nombre des manifestants a fait la force

    Monsieur le président du Faso,
    Il serait temps de vous réveiller après 27 ans de pouvoir sans partage... car le peuple est fatigué, en ont marre de cette mauvaise gestion d’un pays si pauvre. Arrêtez les délinquants aux cols blancs dont votre entourage est rempli car, sinon, vous courrez droit dans un mur. Si vous êtes abnésique, rappelez vous du cas de votre ami Tandja qui s’est cogné la tête contre le mur. Vous devez choisir entre un choix responsable, qui vous permettra de vivre une retraite paisible et un choix pompier pyromane avec un effet style retour à l’envoyeur depuis 1987. Le choix vous revient et non à votre entourage comme le petit président dont les intérêts ne sont pas les mêmes que vous depus une sale histoire...

    Répondre à ce message

    • Le 26 mai 2014 à 07:22, par Justin
      En réponse à : Sit-in et marche à l’hôpital Souro Sanon de Bobo : Le nombre des manifestants a fait la force

      POUR UNE FOIS, je félicite l’initiative. Par contre, je remarque que votre mouvement est toujours immature et naïf. JE VOUS RECOMMENDE VIVEMENT SI VOUS VOULEZ VRAIMENT AVOIR UN IMPACT DE PROPOSER DES SOLUTIONS AUX PROBLEMES ET DE DISCUTER AVEC LES AUTORITES CONCERNEES (pas comme ce que vous avez fait pour la SONABEL). Faire un sit-in pour faire un sit-in sans proposer de solutions crédibles est juste de l’enfantillage dont certains partis politiques n’hésiteront à s’en emparer (sans véritablement défendre votre cause).

      Répondre à ce message

      • Le 26 mai 2014 à 11:04, par Zoro
        En réponse à : Sit-in et marche à l’hôpital Souro Sanon de Bobo : Le nombre des manifestants a fait la force

        Le balai citoyen n’a pas attendu tes recommandations pour entamer la lutte pour la bonne gouvernance et le bien-être de tous les burkinabè ; tu ferais mieux de garder tes recommandations pour toi si tu n’es pas dans le combat !
        Nous choisissons en conscience la forme de lutte qui sied à la circonstance, et cela ne veut pas dire que ça sera toujours la même forme ; si les autorités continuent à faire la sourde oreille et à ne pas entendre le cri du coeur des burkinabè, ils verront de leurs yeux que le combat prendra d’autres formes jusqu’à la victoire du peuple burkinabè contre ses prédateurs et ses affameurs !

        Répondre à ce message

      • Le 26 mai 2014 à 12:22, par changeons
        En réponse à : Sit-in et marche à l’hôpital Souro Sanon de Bobo : Le nombre des manifestants a fait la force

        "je remarque que votre mouvement est toujours immature et naïf. JE VOUS RECOMMENDE VIVEMENT SI VOUS VOULEZ VRAIMENT AVOIR UN IMPACT DE PROPOSER DES SOLUTIONS AUX PROBLEMES ET DE DISCUTER AVEC LES AUTORITES CONCERNEES". M. Justin, vous voulez discuter avec quelles autorités ? Pour qu’un âne avance, il faut le fouet et les responsables actuels de nos services publics ont besoin de fouet pour avancer. Par exmple pour la SONABEL, la lutte a été payante, car le peuple a au moins eu des explications sur le délestage et des solutions envisagées. Le sit-in a fait bougé le service com de la SONABEL. On est pas là pour proposer des solutions à leur palce. S’ils ne sont pas capables de trouver des solutions, qu’ils cèdent leur place à d’autres. Et M. Justin, vous oublier naïvement que c’est tout un système. Le mauvais fonctionnement des services et récurent et reflète la manière de gérer ce pays : se servir et non servir.

        Répondre à ce message

      • Le 26 mai 2014 à 13:08, par Kôrô Yamyélé
        En réponse à : Sit-in et marche à l’hôpital Souro Sanon de Bobo : Le nombre des manifestants a fait la force

        - JUSTIN c’est toi qui n’a rien suivi sinon dans le cas de la SONABEL, ils ont bel et bien fait des propositions et de bonnes d’ailleurs.

        Par Kôrô Yamyélé

        Répondre à ce message

      • Le 26 mai 2014 à 15:24, par JYO
        En réponse à : Sit-in et marche à l’hôpital Souro Sanon de Bobo : Le nombre des manifestants a fait la force

        Monsieur "je sais tout" apparemment vous savez seulement critiquer négativement je précise, tout ce que les autres font. Eux au moins ils ont le courage de dire non quand ça ne va pas même s’ils proposent pas de solution. Mais toi qui sais critiquer tu as fait quoi ?? Quand on n’a pas le courage de dire non quand ça ne va pas au moins on se tait et on laisse faire ceux qui ont le courage tu vois. Toi qui as des solutions propose et on verra.
        Web master laisse passer mon message stp, merci !

        Répondre à ce message

      • Le 27 mai 2014 à 10:07, par le fils
        En réponse à : Sit-in et marche à l’hôpital Souro Sanon de Bobo : Le nombre des manifestants a fait la force

        je voulais savoir ce que toi tu fais pour un changement dans ce pays ! qu’est-ce que tu propose ? tu n’est qu’un individu aux esprits retrogrades et naiifs. fermer votre gueule quand on sais qu’on est carant

        Répondre à ce message

    • Le 26 mai 2014 à 09:37, par Citoyen apolitique
      En réponse à : Sit-in et marche à l’hôpital Souro Sanon de Bobo : Le nombre des manifestants a fait la force

      Bien dit. Je crois que le Président doit savoir que tous ceux qui l’incitent actuellement à la modification de l’article 37 de la constitution ne voient que leurs propres intérêts et non l’intérêt supérieur de la nation. Tout citoyen burkinabé digne, intègre, soucieux du bien être des burkinabé ne peut cautionner à l’heure où nous sommes, la modification de l’article 37. Monsieur le Président, je crois que vous avez beaucoup fait pour le Burkina et la sous Région et vous ne méritez pas une fin sombre. Je suis sûr que les gens du CDP vous abandonneront quand la situation va dégénérer. Monsieur le Président soyez en convaincu,le peuple burkinabé y compris votre successeur, pour que vous ayez une retraite paisible. S’il vous plait, laissez le pouvoir.

      Répondre à ce message

    • Le 26 mai 2014 à 10:47, par Citoyen apolitique
      En réponse à : Sit-in et marche à l’hôpital Souro Sanon de Bobo : Le nombre des manifestants a fait la force

      Bien dit. Je crois que le Président doit savoir que tous ceux qui l’incitent actuellement à la modification de l’article 37 de la constitution ne voient que leurs propres intérêts et non l’intérêt supérieur de la nation. Tout citoyen burkinabé digne, intègre, soucieux du bien être des burkinabé ne peut cautionner à l’heure où nous sommes, la modification de l’article 37. Monsieur le Président, je crois que vous avez beaucoup fait pour le Burkina et la sous Région et vous ne méritez pas une fin sombre. Je suis sûr que les gens du CDP vous abandonneront quand la situation va dégénérer. Monsieur le Président soyez en convaincu,le peuple burkinabé y compris votre successeur, pour que vous ayez une retraite paisible. S’il vous plait, laissez le pouvoir.

      Répondre à ce message

  • Le 25 mai 2014 à 21:48, par oran
    En réponse à : Sit-in et marche à l’hôpital Souro Sanon de Bobo : Le nombre des manifestants a fait la force

    Bravo les gars ! On nous entendra bientôt. On se retrouve le 31 mai au stade du 4 aout.

    Répondre à ce message

    • Le 26 mai 2014 à 07:56, par GO
      En réponse à : Sit-in et marche à l’hôpital Souro Sanon de Bobo : Le nombre des manifestants a fait la force

      C’est pour tout ça qu’on ne sera jamais d’accord pour un gaspillage de notre argent pour un referendum qui est très inutile. Tous debout pour barrer la route mafié qui à trop durer.

      Répondre à ce message

    • Le 26 mai 2014 à 08:05, par Anita Manour
      En réponse à : Sit-in et marche à l’hôpital Souro Sanon de Bobo : Le nombre des manifestants a fait la force

      Mr le Dg Bamogo Kiougou,vous avez dit que l’hôpital de Bobo fut construit dans les années 1920 par les colons pour une population de 100000 habitants en son temps. Ce que j’aimerais dire ici, soit on est un pays décolonisé soit on ne l’est pas, soit on est un pays indépendant soit on ne l’est pas et soit Bobo est la deuxième ville du Burkina, soit elle ne l’est pas.Selon vos dires, l’Etat a attendu a peu près 100 ans pour commencer à revoir la capacité d’accueil de cet hôpital.De grâce, mes chers internautes aidez-moi à voir clair dans cette situation.Même si à Bobo on n’avait qu’une seule naissance par famille nucléaire, la population augmentera même dix ans après la construction de l’hôpital. Et suivez. bien dans cette tentative d’explication pour donner des points au gouvernement, du genre depuis 2012, l’Etat met des moyens et pour l’année 2014, 700 millions de franc sont mis dans les équipements. mathématiquement 2012-1920= 92 ans. Donc, il aurait fallu 92 ans après la construction de ce centre de santé pour commencer à faire les "vraies" réaménagements.Pauvre Burkina et pauvre population ! Ma question est la suivante : pourquoi attendre l’an 2012 pour commencer les "vraies"travaux ? aah ! referendum, sénat, pouvoir à vie quand tu nous tiens à cœur ! Que ne ferait-on pas pour flatter la population. bref.

      Répondre à ce message

      • Le 26 mai 2014 à 13:11, par Kôrô Yamyélé
        En réponse à : Sit-in et marche à l’hôpital Souro Sanon de Bobo : Le nombre des manifestants a fait la force

        - ANITA MANOUR, il y a longtemps que Bobo-Dsso n’est plus la 2ème Capitale du Burkina encore moins Capitale Economique. Le pouvoir des Blaise a tout caporalisé et transférer tout à Ouaga et Ziniaré. Seules les ordures vous ont été laissées à Bobo-Dsso !

        Par Kôrô Yamyélé

        Répondre à ce message

      • Le 26 mai 2014 à 21:36, par Zak
        En réponse à : Sit-in et marche à l’hôpital Souro Sanon de Bobo : Le nombre des manifestants a fait la force

        Ce DG ne fait que défendre son poste et en même temps il avoue son incompétence.
        C’est le genre de discours inique mêlant insultes à l’intelligence des gens tout en cherchant à justifier l’injustifiable que l’on entend à longueur de journée chez les responsables de sociétés d’Etat (cf. Sonabel, Onea, Sonabhy...) ou chez les ministres. Voilà à quoi servent les nominations de complaisance.
        Vous êtes là pour gérer une situation au mieux ; si vous n’en êtes pas capable, laissez la place à quelqu’un de plus apte !

        Répondre à ce message

        • Le 27 mai 2014 à 11:40
          En réponse à : Sit-in et marche à l’hôpital Souro Sanon de Bobo : Le nombre des manifestants a fait la force

          Merci mon ami. Pendant qu’on parle des problèmes de l’hôpital, le Dg lui se permet de défendre son poste. Si le ridicule tuait, je pense que c’était l’occasion pour lui de nous relater les insuffisances au niveau de l’hôpital au lieu de défendre ses propres intérêts que celui du peuple. De toute les façons ce poste n’est pas et ne sera pas éternel. Un jour tu le quitteras et tu auras ta conscience dans le dos car à un moment donné tu aurais pu servir dignement le peuple en disant la vérité mais tu as préféré mentir et défendre le diable.

          Répondre à ce message

    • Le 26 mai 2014 à 08:16, par GO
      En réponse à : Sit-in et marche à l’hôpital Souro Sanon de Bobo : Le nombre des manifestants a fait la force

      C’est pour tout ça qu’on ne sera jamais d’accord pour un gaspillage de notre argent pour un referendum qui est très inutile. Tous debout pour barrer la route mafié qui à trop durer.

      Répondre à ce message

    • Le 26 mai 2014 à 08:53, par Héi
      En réponse à : Sit-in et marche à l’hôpital Souro Sanon de Bobo : Le nombre des manifestants a fait la force

      Si l’action du balai citoyen touche un secteur très sensible comme la santé qui concerne tous, on se demande de quels moyens financiers dispose le balai citoyen pour organiser des manifestations du genre à Ouaga et Bobo.A Ouaga ,lors du sit-in du balai devant la SONABEL,on a vu des opposants autour des responsables du balai. Si le balai citoyen se laisse manipuler par des politiciens, il perdra toute crédibilité. A ce moment, il restera à balayer le balai citoyen lui-même, car ce serait un balai politique déguisé et non un balai citoyen neutre.

      Répondre à ce message

      • Le 26 mai 2014 à 12:03
        En réponse à : Sit-in et marche à l’hôpital Souro Sanon de Bobo : Le nombre des manifestants a fait la force

        et comment vos amis cdpistes font pour offrir 1500 permis à conduire à des maneouvrés désoeuvrés bobolais ? comment vos amis cdpistes font pour organiser à longueur de journée des déplacements dans les 4 coins du pays pour faire approuver leur forfaiture ? comment vos amis cdpistes font pour se retrouver avec des cantines enterrées avec plus de 3 milliards dedans ? etc etc car ma petite journée serait largement insuffisante pour lister vos crimes crapulo-économiques mais demain n’est pas loin.

        Répondre à ce message

    • Le 26 mai 2014 à 08:57, par DIRE LES CHOSES VRAIES
      En réponse à : Sit-in et marche à l’hôpital Souro Sanon de Bobo : Le nombre des manifestants a fait la force

      Il existe beaucoup de faits non adaptés à la gestion des hôpitaux que les syndicats gagneraient à dénoncer pour des améliorations. Il s’agit par exemple de l’inadéquation de la procédure des commandes des produits médicaux qui se trouve confrontée au même système des marchés publics avec les longues procédures qui pénalisent les malades et empêchent les agents de santé de donner de bonnes prestations en cas de ruptures de stocks de consommables médicaux, de réactifs de laboratoires etc…

      Répondre à ce message

    • Le 26 mai 2014 à 10:04, par Merci
      En réponse à : Sit-in et marche à l’hôpital Souro Sanon de Bobo : Le nombre des manifestants a fait la force

      Bon nombre de nos hôpitaux connaissent un dysfonctionnement criard. Mais ceux qui aiment se réfugier dans les discours ne font rien de concret, sinon on ne serait pas vraiment à ce niveau entrain de balbutier.Beaucoup préfèrent s’enrichir de manière illicite au détriment de ces hôpitaux. Le réveil sera douloureux.

      Répondre à ce message

    • Le 26 mai 2014 à 10:06, par Merci
      En réponse à : Sit-in et marche à l’hôpital Souro Sanon de Bobo : Le nombre des manifestants a fait la force

      Bon nombre de nos hôpitaux connaissent un dysfonctionnement criard. Mais ceux qui aiment se réfugier dans les discours ne font rien de concret, sinon on ne serait pas vraiment à ce niveau entrain de balbutier.Beaucoup préfèrent s’enrichir de manière illicite au détriment de ces hôpitaux. Le réveil sera douloureux.

      Répondre à ce message

  • Le 26 mai 2014 à 03:04, par Tekre
    En réponse à : Sit-in et marche à l’hôpital Souro Sanon de Bobo : Le nombre des manifestants a fait la force

    Courage et perseverence a vous du Balai Citoyen. On continue la lutte #Tekre

    Répondre à ce message

  • Le 26 mai 2014 à 08:40, par ousmane
    En réponse à : Sit-in et marche à l’hôpital Souro Sanon de Bobo : Le nombre des manifestants a fait la force

    Félicitations à toute la population de Bobo Dioulasso et aux organisateurs du sit inn. Notre nombre est notre force. Bon vent au peuple.

    Répondre à ce message

  • Le 26 mai 2014 à 09:18, par mackiavel
    En réponse à : Sit-in et marche à l’hôpital Souro Sanon de Bobo : Le nombre des manifestants a fait la force

    Franchement, il est temps de penser une réelle politique de santé au lieu des systèmes de débrouille généralisée. Que les ministres et le président soient interdits de soin de santé en dehors du pays et vous allez voir. Un seul voyage du président du Faso à l’Höpital Américain de Paris coûte plus chère qu’un CSPS. et il en fait combien dans l’année, ça peut construire des hôpitaux. C’est une proposition loi à penser.

    Répondre à ce message

  • Le 26 mai 2014 à 10:10, par SOS
    En réponse à : Sit-in et marche à l’hôpital Souro Sanon de Bobo : Le nombre des manifestants a fait la force

    RDV le 31 mai pour la suite

    Répondre à ce message

  • Le 26 mai 2014 à 10:16, par Le Fatotchiè
    En réponse à : Sit-in et marche à l’hôpital Souro Sanon de Bobo : Le nombre des manifestants a fait la force

    Que voulez-vous mes frères ? comment voulez vous que ça se passe à Bobo ? quand vous entendez dire OUATTARA Soungalo,OUATTARA Moussa et SANOU Salia que seul Blaise COMPAORE est à mesure de conduire le Burkina vers l’émergence ; vous devez savoir que le sort de Bobo est scellé par ses propres fils. Sinon comment comprendre que l’Hôpital Sourou Sanon soit construit depuis 1920 et qui demeure et reste toujours le seul CHR d’accueil en 2014 ? pendant ce temps les hôpitaux sont construits à Ouagadougou, Ouahigouya, Tenkodogo. IL y a combien d’hôpitaux publics aujourd’hui à Ouagadougou ? Au lieu de se lever pieds et mains joints pour le développement de la deuxième ville qui est Bobo,ces égoïstes et griots restent à chanter les louanges d’un individu qui n’a fait que maintenir la ville de SYA dans son état actuel que personne n’ignore. Djo la vérité fait mal ,mais laisses passer mon point de vue et publies le ! De grâce ne le mets pas dans la poubelle comme beaucoup de mes écrits. il n’y a rien de diffamatoire ; je ne dis que ce qui est réel.

    Répondre à ce message

  • Le 26 mai 2014 à 10:42, par l homme integre fache
    En réponse à : Sit-in et marche à l’hôpital Souro Sanon de Bobo : Le nombre des manifestants a fait la force

    le balai citoyen merite le prix nobel de la paix

    Répondre à ce message

  • Le 26 mai 2014 à 10:56, par laloi
    En réponse à : Sit-in et marche à l’hôpital Souro Sanon de Bobo : Le nombre des manifestants a fait la force

    C’est cette mobilization qu’on qualifie de recto-verso. Ni Smokey, Ni Samsa, Ni soul,... n’ont forceé personne a venir a CE sit in. Ils n’ont Donner Ni du carburant, Ni de 2000f, a aucun bobolais de se presenter a CE sit in. Ils n’ont pas non plus mis de car pour transporter les gens Dans les villages. Ils sont Venus d’eux même. Parce qu’ils en ONT marre des mensonges du gourvenement depuis 27 ans. M. Salia sanou, vous pouvez mentir aux gens, mais pas au temps.

    Répondre à ce message

    • Le 26 mai 2014 à 13:56
      En réponse à : Sit-in et marche à l’hôpital Souro Sanon de Bobo : Le nombre des manifestants a fait la force

      Quand je suis l’analyse du Dg de l’hôpital, il me semble qu’il ignore les problèmes de l’hôpital et que tout va bien. On sent quelqu’un qui est entrain de protéger son poste. comment voulez vous que le problème se règle si les premiers responsables de l’hôpital ne sont pas conscients de ces problèmes.

      Répondre à ce message

    • Le 26 mai 2014 à 16:11, par omar
      En réponse à : Sit-in et marche à l’hôpital Souro Sanon de Bobo : Le nombre des manifestants a fait la force

      Bobolais et bolaise, il est temps de vous réveiller car la situation est grave, montrer votre capacité à résoudre par vous et pour vous vos propres problèmes. Vous voyez, la ville de bobo a beaucoup souffert et les politiciens de la localité ne prennent pas au sérieux les problèmes de cette belle cité. Quand j’entends des gens comme Apollinaire Ouattara ou Salia Sanou dirent que Blaise Commpaoré est la seule personne capable de émergence du Burkina Faso, je considère cela comme une insulte à la population bobolaise qui mérite un premier ministre ou un président de la république. oui je le dis sincèrement car bobo est délaissé et le changement doit impérativement prendre son envol à partir de Sya. il faut montrer que mettons au monde des enfants capables de se hisser à la tête de l’Etat et que les seuls incapables à bobo sont salia et appolinaire.Ils ne méritent plus notre confiance et leur arrogance doit être payé au comptant...Le développement de Bobo ne peut pas venir des gens qui remplissent leur frigo de liqueur et qui sortent pour parler au hasard...

      Répondre à ce message

  • Le 26 mai 2014 à 13:50
    En réponse à : Sit-in et marche à l’hôpital Souro Sanon de Bobo : Le nombre des manifestants a fait la force

    Depuis 94 ans il n’y a pas eu de planification pour prendre en compte la population qui évolue ; et depuis 27 ans sous le régime de Blaise Compaoré on n’a pas pris le soin de faire une projection dans le temps pour la prise en charge des patients de Bobo-Dioulasso. Aucune vision sauf des slogans creux et vides de sens "santé pour tous à l’an 2000". Nous sommes à l’an 2014 et l’hôpital de Bobo manque du matériel et des médicaments.Depuis 5 ans plusieurs patients ne peuvent pas être opérés parce qu’il y a panne des autoclaves ce qui entraine la suspension des interventions chirurgicales en orthopédie-traumatologie.Il y a panne des tables opératoires(irréparables). Les climatiseurs ne fonctionnent pas dans le bloc opératoire ;les médecins ne sont pas mis dans des bonnes conditions de travail.Conséquence ils vont ailleurs pour exercer. La construction du R+1 dont le DG parle est hors norme. Un bâtiment d’un hôpital doit être construit selon certaines commodités propres aux utilisateurs et non comme une villa. En ce qui concerne ce CHUSS c’était un hôpital militaire maintenant a t-on donné cela à la ville de Bobo comme la maternité Guimbi Ouattara qui était le patrimoine de la CNSS ? Sinon je serai tenté de dire que la ville n’a pas son propre HÔPITAL. Dans tous les cas c’est un mouroir.Je félicite tous ceux qui ont pris part à cette manifestation qui doit attirer l’attention de l’opinion nationale que tout n’est pas rose à Bobo. QUE DIEU SAUVE LE BURKINA ET QU’IL DONNE L’INTELLIGENCE ET LA SAGESSE A NOS AUTORITÉS A NOUS DIRIGER SELON SA VOLONTÉ ET NON LEUR VOLONTÉ.

    Répondre à ce message

  • Le 26 mai 2014 à 16:00
    En réponse à : Sit-in et marche à l’hôpital Souro Sanon de Bobo : Le nombre des manifestants a fait la force

    Nous sommes désolés de constater que contrairement à ce que le maire Salia semble faire passer que Bobo a été vraiment délaissé... A la population de Bobo d’apprécier.

    Répondre à ce message

    • Le 26 mai 2014 à 23:54, par sasan
      En réponse à : Sit-in et marche à l’hôpital Souro Sanon de Bobo : Le nombre des manifestants a fait la force

      L objectif du si tin à savoir réhabiliter le CHUss est salutaire mais pourquoi faire le lien avec des revendication politiques telles non sénat article 37 et référendum pourquoi composé avec des syndicats et l opposition .ce qui m amené à demander quel est sstatut du balai citoyen ?politique ,osc .agir directement sous la bannière exacte c est pas interdit.
      Pourquoi injurier les agents qui se battent jr et nuit parfois pour des miettes ou accuser sans preuve l autorité régionale de voleur. Quoi à voler dans gouvernorat .s il ne vous reçoit pas ou n est pas à votre écoute d accord mais le reste est medisance non fondé .

      Répondre à ce message

      • Le 27 mai 2014 à 09:23, par Anita Manour
        En réponse à : Sit-in et marche à l’hôpital Souro Sanon de Bobo : Le nombre des manifestants a fait la force

        le lien est tout à fait justifié mon cher Sasan. la modification de l’article 37 par le pouvoir actuel signifie qu’il il y aura bel et bien l’installation du sénat et du referendum qui coûtent chacun des milliards de francs avec la sueur du contribuable. Pourtant ces milliards de francs pourraient être utilisés pour soulager un temps soit peu la population. par exemple, la construction d’un vrai CHU pour la ville de Bobo, ou encore des CSPS, des écoles etc. et pourquoi pas payer des céréales avec une partie de cette somme pour prévenir une éventuelle crise alimentaire.

        Répondre à ce message

  • Le 27 mai 2014 à 09:12, par Stade du 4 Août, le 31 Mai
    En réponse à : Sit-in et marche à l’hôpital Souro Sanon de Bobo : Le nombre des manifestants a fait la force

    Bravo Le Balai Citoyen et autres OSC. Vous aviez fait du bon boulot. Plus rien ne sera comme avant maintenant. Il faut dénoncer avec la dernière énergie la mauvaise gestion, la malgouvernance, le gaspillage de nos maigres ressources (non à ce référendum de la honte), le pouvoir à vie. Vive l’alternance même au sein du parti au pouvoir ; un candidat autre que Blaise Compaoré en 2015. Nous ne sommes pas contre le CDP et son Front Republicain. Si le CDP est toujours bien structuré et bien organisé, c’est sûr qu’il va emporter les élections de 2015 avec son nouveau candidat. Blaise a fait 4 mandats, c’est fini pour lui en novembre 2015. Bye-bye !

    Répondre à ce message

  • Le 27 mai 2014 à 15:06, par SOS
    En réponse à : Sit-in et marche à l’hôpital Souro Sanon de Bobo : Le nombre des manifestants a fait la force

    Combien gagne un DG dans nos hôpitaux peuple du Burkina ? Cherchez et vous aller voir le hiatus entre les problèmes et ce que gagne ces DG.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés