MPP à Bobo : La jeunesse scolaire et estudiantine en assemblée générale

samedi 24 mai 2014 à 01h19min

En assemblée générale à Bobo-Dioulasso, des élèves et étudiants du Mouvement du peuple pour le progrès (MPP) se sont entretenus sur des questions relatives à la vie de leur parti et de la nation. En appui à la section locale, une délégation venue de Ouagadougou et conduite par le Docteur Bachir Ouédraogo, deuxième secrétaire adjoint chargé de la jeunesse scolaire et universitaire, a saisi l’occasion pour en faire savoir davantage sur le rôle dévolu à la jeunesse MPP.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
MPP à Bobo : La jeunesse scolaire et estudiantine en assemblée générale

Le siège du Mouvement du peuple pour le progrès (MPP) à Bobo ne désemplit pas. Mercredi 21 mai 2014, élèves et étudiants militants du MPP s’y sont retrouvés pour une assemblée générale. Aux côtés des jeunes, le point focal provincial du MPP dans le Houet, Sayouba Guiro et des membres locaux du Bureau politique nationale (Sidi Sanogo, Madina Sy/Tall…) ont salué l’initiative des scolaires et étudiants. Pris par une autre activité, Sayouba Guiro a, comme à son habitude souhaité la pleine adhésion des jeunes dans la bataille pour l’alternance. Entre jeunes du MPP, le courant a semble-t-il vite passé. Car l’assemblée générale a été l’occasion pour les uns et les autres de découvrir les sections provisoires du MPP dans des établissements, écoles de formation, école supérieur et de l’université de Bobo. A la tête de la délégation ouagalaise, Bachir Ouedraogo, le deuxième secrétaire adjoint à la jeunesse scolaire et universitaire du MPP a saisi l’occasion pour s’adresser à ses camarades. En attendant la structuration des sections des élèves et des étudiants (après les vacances), les élèves et étudiants du MPP ont été conviés à animer la vie du parti par des activités, à s’enrôler sur les listes électorales, à répondre aux mots d’ordre du Chef de file de l’opposition politique du Burkina… Le MPP a également demandé à ses jeunes de soutenir le Balai Citoyen et le Mouvement rouge en sit-in ce samedi 24 mai au Centre hospitalier universitaire Souro Sanou

Bachir et la patrimonialisation du pouvoir Compaoré

On se le rappel, Salif Diallo, un des trois leaders du MPP avait créé la sensation en 2009. En dénonçant depuis Vienne (Canada) la patrimonialisation du pouvoir Blaise Compaoré en son temps, l’ex-ambassadeur avait creusé davantage le fossé qui le séparait de la galaxie Compaoré. Revenant sur cette patrimonialisation, Bachir Ouédraogo a énuméré une liste de personnes du pouvoir proches de la famille Compaoré : Lucien Marie Noël Bembamba ; Jérôme Bougouma ; Nestorine Sangaré/Compaoré ; Alizèta Ouedraogo ; Salif kaboré ou Arthur Kafando.

Ousséni BANCE

Lefaso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés