Développement de l’arrondissement 5 de Bobo : Seydou Sanou en parle avec des acteurs de l‘économie

vendredi 16 mai 2014 à 00h12min

Conviés autour d’une table ronde, des opérateurs économiques, des banquiers, des responsables de projets…, ont partagé avec le maire Seydou Sanou sa vision du développement ce jeudi 15 mai 2014. Structuré dans un document de plaidoyer, l’espérance du maire pour son arrondissement a été plébiscitée par les participants.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Développement de l’arrondissement 5 de Bobo : Seydou Sanou en parle avec des acteurs de l‘économie

Comme la SCADD (Stratégie de croissance accélérée et de développement durable) au niveau national, le « Document de Plaidoyer sur le développement local de l’Arrondissement 5 de la Commune de Bobo-Dioulasso » se veut être le référentiel des grandes actions à mener pour le bien-être des populations. Pour en parler et susciter l’adhésion de tous, le maire Seydou Sanou et ses adjoints ont convié des acteurs majeurs de l‘économie de l’arrondissement 5 et de la ville de Bobo-Dioulasso autour d’une table ronde. Une table ronde qui a permis aux uns et aux autres de découvrir les grands axes du « Document de Plaidoyer sur le développement local de l’Arrondissement 5 de la Commune de Bobo-Dioulasso ». Articulé en cinq grands points (mécanismes et instruments de développement de l’arrondissement 5, principaux problèmes constatés, actions urgentes à mener…), ce document, élaboré pour booster le développement participatif concentre évidemment les rôles à jouer par les acteurs économique pour le bien-être des populations du cinquième arrondissement de Bobo.

Une table ronde fructueuse

En réunissant des banquiers, des opérateurs économiques, des chefs de projets…, pour se plancher sur le développement de son arrondissement, le maire Seydou Sanou a certainement jeté les bases de partenariats favorables à ses administrés. En effet, à partir de la table ronde, les responsables de l’arrondissement 5 se sont fait des ouvertures. Entre autres retombées de la rencontre, des chefs de projets ont promis leurs aides afin de permettre à cet arrondissement de bénéficier de fonds internationaux. Des représentants des fonds nationaux (FAIJ, FASI, FAFPA…) et des banquiers ont promis leurs accompagnements aux habitants de l’arrondissement, avec bien sûr le leadership du maire. Non moins négligeables, les carnets d’adresses nationaux et internationaux des hommes d’affaires, l’appui technique et financier des structures nationales et internationales sont à mettre à l’actif de la table ronde. Dans l’attente d’un document définitif, l’arrondissement 5, aux dires des participants est à imiter pour une pleine adhésion des « argentiers et cerveaux » dans le développement de la ville de Bobo-Dioulasso.

Ousséni BANCE

Lefaso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés