Conseil municipal de Ouagadougou : Une session extraordinaire pour outiller les conseillers

mercredi 14 mai 2014 à 23h56min

Livrer des communications relatives au redécoupage de la ville de Ouagadougou, au plan d’occupation des sols, aux changements climatiques, au système d’information géographique, c’est à cette fin que le Conseil municipal de la commune s’est réuni en séance extraordinaire. C’était le mercredi 14 mai 2014 dans les locaux de l’hôtel de ville.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Conseil municipal de Ouagadougou : Une session extraordinaire pour outiller les conseillers

L’on se rappelle que par une loi en date du 28 décembre 2009, l’Assemblée nationale arrêtait un nouveau découpage des communes de Ouagadougou et de Bobo-Dioulasso. Avec ce redécoupage, la commune de Ouagadougou compte désormais 12 arrondissements et 55 secteurs. Et à ce jour, tous les conseillers municipaux ne maîtrisent pas encore, même les limites de leur arrondissement, ni celles de leur secteur. Or, ce sont eux qui sont censés – au premier chef - donner l’information juste sur ce redécoupage. D’où la nécessité de les outiller. Et la communication du jour – axée, selon le communicateur, sur la dynamique urbaine de Ouagadougou, l’historique du découpage administratif, les critères utilisés pour le découpage, l’accompagnement du processus par l’Etat central – vise à rectifier le tir.

Les changements climatiques, les conseillers veulent en savoir davantage ; mais surtout développer le bon réflexe pour prévenir ses conséquences, ou à tout le moins y faire face avec promptitude. En tout cas, une communication axée sur les résultats d’une étude leur est servie sur la question.

Pas de commissions d’attribution de parcelles

Cette session extraordinaire, c’est aussi l’occasion pour les conseillers de se pencher sur le plan d’occupation des sols de la commune. Il s’agira, confie le maire Casimir Ilboudo, de réfléchir à la dynamique d’adéquation entre les plans de construction des habitations et l’accompagnement en termes de services urbains de base. Une réflexion qui se fait à un moment où, à en croire le bourgmestre, les opérations d’attribution de parcelles sont en suspension dans la commune. En effet, répondant à une question relative aux ‘’bruits’’ de lotissements dans les arrondissements 7 et 8 de la commune, le maire Casimir Ilboudo dira, « A ma connaissance, il n’y a pas d’opérations de lotissement ; les opérations sont suspendues. Instruction a été donnée aux différents maires de faire les points, financier et physique, des opérations de lotissement pour que nous puissions savoir ce qu’il en est de l’existant, les difficultés qui se profilent à l’horizon, de manière à pouvoir envisager une reprise des opérations d’attribution. Tant que ce point n’est pas fait, il n’est pas question d’engager des opérations d’attribution de parcelles dans la commune de Ouagadougou ; et c’est de commun accord que nous avons convenu avec les maires des arrondissements ».

Néanmoins, reconnaît le maire, des commissions chargées des questions de lotissement ont été mises en place dans ces arrondissements, et mêmes des parcelles attribuées. Ce que semblent dénoncer les populations concernées. Pour lui, Casimir Ilboudo, « ce sont des commissions qui sont chargées de contrôler et de vérifier sur le terrain, parce que semble-t-il, il y a des attributions qui ont été opérées et qui n’ont pas obéi à la règle ». Et de conclure, « Il n’y a pas de commissions d’attribution de parcelles ».

Signalons qu’à l’ouverture de cette session extraordinaire qui a rapidement adopté deux rapports, celui d’une session extraordinaire du 12 septembre 2013 et celui d’une session ordinaire du 20 mars 2014, les conseillers de l’arrondissement 4, avec à leur tête le maire Anatole Bonkoungou ‘’de retour’’, ont été ovationnés. L’on se rappelle, les élections municipales ont été reprises deux fois (le 17 février 2013 et le 23 février 2014) dans cet arrondissement.

Fulbert Paré

Lefaso.net

Imprimer l'article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés