Quand Smarty impressionne N’Djamena

vendredi 9 mai 2014 à 03h04min

Kantigui qui fouine aussi dans l’actualité musicale a appris que Smarty, l’artiste-musicien burkinabè, lauréat du prix découverte RFI 2013 a entrepris ses tournées dans les Instituts français d’Afrique pour une serie de concerts Et c’est l’étape de N’djamena, la capitale tchadienne qui a frappé Kantigui.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez

En effet, le digne ambassadeur de la musique burkinabè s’y est produit, samedi 3 mai 2014 et de ce qui est revenu à Kantigui, le celèbre rappeur a « assuré » comme on le dit dans le milieu du show-biz africain devant de nombreux fans tchadiens. Ceux-ci ont tellement été conquis qu’un second concert (qui n’était pas prévu) a été programmé le lundi 5 mai 2014 et ce deuxième rendez-vous avec le public de N’Djamena a été qualifié d’exceptionnel.
Kantigui n’a pas oublié que le lauréat du prix découverte RFI 2013, formait, il y a quelques temps seulement, avec son binôme tchadien Manwdoé, le groupe Yeleen qui s’est maintenant disloqué dans des conditions inamicales. A travers ce spectacle l’artiste a pris à contre-pied tous ceux qui ont pu penser qu’il se trouverait en terrain hostile en se rendant à N’Djamena. Mais rien de tout cela et Kantigui, tout en félicitant Smarty, constate qu’en tous les cas, c’est la musique africaine qui gagne.


Des officiers et journalistes burkinabè à l’école de l’armée américaine

De sources proches de l’ambassade des Etats-Unis au Burkina Faso, Kantigui a ouï dire qu’un groupe composé d’officiers et de journalistes burkinabè participera du 12 au 16 mai prochain à Garmisch en Allemagne à un symposium consacré à la communication des armées et les médias. Selon les informations captées par Kantigui, ces invités du commandement des forces armées des Etats-Unis pour l’Afrique (USAFRICOM) échangeront avec d’autres venus de plusieurs pays africains et des entités de l’armée américaine. Ce symposium a notamment pour objectif d’offrir aux officiers des affaires publiques, l’occasion d’échanger leurs expériences, de discuter des capacités en matière de relation publique et de partager des études de cas et des meilleures pratiques pour l’amélioration du processus de coordination et de réalisation des plans de communication aux niveaux stratégique, opérationnel et tactique. Les participants exploreront la manière de mieux comprendre et travailler avec les responsables militaires des affaires publiques et la façon dont ces officiers peuvent appuyer les exigences des journalistes, sans occulter les rôles et les responsabilités de chaque partie. « Aperçu sur l’USAFRICOM », « Les médias et les forces armées en Afrique », « Etudes de cas sur la communication lors des crises », « Les opérations presse du Pentagone »… sont autant de thèmes qui seront développés par des spécialistes militaires et civils. Kantigui salue cette initiative de l’USAFRICOM et lui souhaite bon vent dans ses activités.


Un forum national pour plus de transparence dans la gouvernance

Kantigui s’est laissé dire que le ministère du Développement de l’économie numérique et des Postes s’active à organiser, en collaboration avec la Banque mondiale, les 22 et 23 mai 2014 à Ouagadougou, un forum national sur les données ouvertes. Ce forum, qui fait suite à l’atelier de réflexion sur l’ouverture des données gouvernementales tenu en mai 2013 aura pour objectif principal le lancement de la phase de mise en œuvre de Burkina open data initiative (BODI). L’engagement du « pays des Hommes intègres » à cette initiative, a-t-on soufflé à Kantigui, traduit la volonté des plus hautes autorités à cultiver la transparence en mettant à la disposition de tous les citoyens, les données sur les grandes actions de développement. Kantigui qui est un partisan inconditionnel de la bonne gouvernance, encourage cette option de l’exécutif burkinabè.


Une grande croisade de merveilles et d’exploits

Il est parvenu à Kantigui que l’Eglise Biblique de la vie profonde organise une grande croisade de merveilles et d’exploits au siège national de l’Eglise, sis au secteur n° 27 à Wayalghin, derrière l’ENAREF, à 300 m du camp CRS de Ouagadougou. Selon la source de Kantigui, l’évènement qui se déroulera les 9 et 10 mai 2014 verra la présence du fondateur de l’Eglise himself, le pasteur Nigérian William Kumuyi et est placé sous le haut patronage du Premier ministre Luc Adolphe Tiao. Au cours de cette croisade, des miracles de guérison se produiront, a ajouté la source de Kantigui. Au regard de cette donne, des milliers de personnes devront converger vers le siège de l’Eglise Biblique de la vie profonde et Kantigui ne peut que souhaiter plein succès à cette rencontre spirituelle


Une journée radiophonique consacrée à la commune de Pompoï

Kantigui qui suit de près l’évolution de la commune de Pompoï a été informé que le maire Abdoulaye Damé continue d’innover sur la gestion de sa commune avec ses citoyens, surtout en matière de communication. En effet, la Radio la Voix des Balé basée à Boromo consacrera ses antennes durant toute la journée du samedi 10 mai 2014 à cette commune à travers la production et la diffusion en direct d’une série d’émissions sur la vie de la collectivité. L’agenda prévoit entre autres une sensibilisation sur le trafic des enfants, la finale de la coupe OSEP en football de la CEB de Pompoï et une soirée culturelle des élèves, suivi d’un grand bal des auditeurs de la Voix des Balé à la Colombe avec l’Orchestre Sama de Boromo. Cet évènement est placé sous le haut parrainage de M. Kalifara Gnissien, opérateur économique basé à Bobo-Dioulasso. Kantigui souhaite que cette forme de communication de proximité fasse tache d’huile dans toute la province et ses environs.


Alif Naaba célèbre son Kundé d’or avec l’orphelinat de Loumbila

Il est revenu à Kantigui, que le lauréat du Kundé d’or 2014, l’artiste-musicien Alif Naaba a célébré sa récompense avec les tout-petits de l’orphelinat Sainte Thérèse de l’Enfant Jésus de Loumbila, le 5 mai 2014. En tant qu’ambassadeur de bonne volonté de ce centre social, l’artiste a voulu faire une belle surprise à ses innocents pensionnaires. On se rappelle que le lauréat avait dédié son trophée à sa mère, à ses fans et à l’orphelinat de Loumbila dont il ne manque jamais de parler lors de ces tournées et avec des amis et partenaires. Actuellement, à Abidjan pour la promotion de sa carrière, on est enclin à penser qu’il ne va pas déroger à la règle. Kantigui salue cette fibre sociale qui habite le talentueux artiste et lui souhaite du succès pour la suite de sa carrière.

Kantigui

Imprimer l'article

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés