Ganzourgou : Cinq individus emportent plusieurs biens dans une attaque à main armée

vendredi 9 mai 2014 à 03h00min

Un vélomoteur de marque Spark 135, une somme numéraire non évaluée et plusieurs biens ont été emportés au cours d’une attaque à main armée, perpétrée par cinq individus dans la nuit du 06 au 07 mai dernier sur la piste rurale Sapaga-Ouanvoussé/Zoungo (Plateau central), indiquent des sources policières de la région.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Ganzourgou : Cinq individus emportent plusieurs biens dans une attaque à main armée

Selon la Direction régionale de la police nationale du Plateau central, les cinq individus armés de fusils de calibre 12 et d’un pistolet de fabrication artisanale, ont soutiré de leurs victimes, un vélomoteur de marque Spark 135, une somme en numéraire non évaluée et plusieurs autres biens.

Sapaga (Est, 125 km), un important carrefour menant à la ville commerciale de Pouytenga, entretient des liens étroits avec la ville frontalière de Cinkanssé, un autre poumon économique de la région du Centre-est.

Face à la recrudescence des attaques à main armée sur les principaux axes routiers du pays, le gouvernement burkinabè avait organisé une fois de plus, du 28 mars au 07 avril 2014, une opération de lutte contre le grand banditisme dans quatre régions que sont le Centre-nord, le Centre-sud, le Centre-est et l’Est.

AIB

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 9 mai 2014 à 07:34, par changeons
    En réponse à : Ganzourgou : Cinq individus emportent plusieurs biens dans une attaque à main armée

    Les opérations ponctuelles fortement médiatisées comme des campagnes électorales ne résoudront pas le banditisme au Burkina Faso. Pendant que les forces de l’ordre et de sécurité sont déployées sur le terrain, les bandits se terrent et recommencent leur salle besogne avec acuité. Il faut une solution durable et ce sera un défi pour le futur locataire de Kossyam.

    Répondre à ce message

  • Le 9 mai 2014 à 07:54, par Kôrô Yamyélé
    En réponse à : Ganzourgou : Cinq individus emportent plusieurs biens dans une attaque à main armée

    - Aucune opération de lutte, fut-elle contre le grand banditisme ne fera de résultats !!! Et ça ne fait que commencer ! J’espère que ces bandits-ci s’exprimaient eux aussi en fulfuldé ??? Vous n’avez rien vu d’abord !! Le peul est plus courageux et plus audacieux que vous ne le pensez !!!! Et vous comprendrez petit-à-petit à vos dépens !!! Et la région de l’Est est entrain d’être mise en coupe réglée !!!!

    Je vous ai toujours dit que dans ce pays, il n’y aucune réponse politique ou musclée qui vaille ici. Ce sont des réponses économiques et la justice qu’il faut dans ce pays.

    - Au BurkinÂNES Faso, les agriculteurs tartares-barbares-méchants boucanent du peul et massacrent leurs animaux et incendient leurs campements et rien ne se passe. Leurs enfants iront grossir les rangs des mendiants et des talibés, puis devenus grands ils vous couperont les routes et s’exprimeront en fulfuldé pian et ceci afin que vous ne compreniez rien.

    Ils seront les futurs terroristes, islamistes et rebelles. Les militaires gonflés et vantards qui jouent aujourd’hui aux RAMBOS fuiront devant eux comme des lièvres. Ils seront impitoyables envers vous et vos progénitures qu’ils réduiront en esclavage. Ils vous traqueront partout et partageront vos grosses femmes ruisselantes de graisses et pétantes de bonnes bouffes.

    Ils vous raseront les têtes et vous dresseront aux chicottes géantes. Vous serez formés au port du turban et vous leur ferez du thé. Ils couperont vos pantalons pour les rendre courts, et au besoin, vous couperont autre chose à vous infidèles de vos femmes, etc....

    Vous ne boirez plus la bonne bière fraîche et ceux qui mangeront le porc auront la langue coupée. Aucun maquis ne fera du bruit et toutes les filles qui s’arrêtent aux abords des rues seront lapidées publiquement jusqu’à ce que mort s’en suive.

    Ils imposeront la discipline et nos hommes politiques d’aujourd’hui raseront les murs devant eux à leurs passages. Ces hommes politiques du CDP qui s’égosillent et insultent comme ils veulent aujourd’hui seront commis aux tâches de balayer les mosquées dont la plus géante qui sera KOSSYAM. Ce ne seront pas des balais citoyens de SMOKEY et de SAM’S JAH le K, mais ce seront des balais divins ! Certains regarderont avec envie de pleurer leurs anciens couloirs dans lesquelles ils déambulaient en rejetant toutes les propositions du peuple et de leurs oppositions !!! Ils se mordront les doigts en soupirant ’’Eh Dieu’’ alors qu’ils reniaient le même Dieu en leur temps de gloire !!!!!!! Vivement que cela arrive ici aussi.

    Par Kôrô Yamyélé

    Répondre à ce message

  • Le 9 mai 2014 à 12:13
    En réponse à : Ganzourgou : Cinq individus emportent plusieurs biens dans une attaque à main armée

    Kan on a rien à dire on la boucle YANYELE, ta quoi dans la tête, un gros cailloux j’en suis sur.

    Répondre à ce message

  • Le 9 mai 2014 à 12:28, par Kôrô Yamyélé
    En réponse à : Ganzourgou : Cinq individus emportent plusieurs biens dans une attaque à main armée

    - TIENFOLA, tu as peur delire la vérité n’est-ce pas ? Rien qu’à penser à cette éventualité, tu trembles d’être converti et fouetté par les islamistes ? Mais tu risques de ne pas échapper justement ! Eh oui ! Celà signifie que toi au moins tu commences à prendre conscience de la réalité. Et c’est celà l’effet que je recherche. Merci. Mais à mon avis, tu es plutôt un WIYAFOLA. Et puis je te dis que ce pseudo TIENFOLA, le légendaire KÔRÔ YAMYÉLÉ que je suis l’a utilisé au moment de la Guerre en C.I. sur le site de abidjan.net pour encourager les rebelles et fustiger les extrémistes pro-gbagbo et autres qui s’attaquaient aux burkinabè. Donc c’est un vieux pseudo que j’ai abandonné après la guerre de C.I. que tu as dû ramasser à quelque part pour t’en délecter aujourd’hui. A l’époque justement un internaute ivoirien m’avait traité de WIAFOLA lors d’une de mes interventions, cela par contradiction de mon pseudo qui était TIENFOLA. C’est pourquoi moi aussi à mon tour, je te renvoi ce WIYAFOLA aujourd’hui.

    Par Kôrô Yamyélé

    Répondre à ce message

  • Le 9 mai 2014 à 15:12, par ousmane
    En réponse à : Ganzourgou : Cinq individus emportent plusieurs biens dans une attaque à main armée

    Espérons qu’avec la version 2014 - 2015 de Blaise COMPAORE, les problèmes de banditisme prendront fin. Comme il devait aller à Fada, une opération de lutte contre le grand banditisme a été menée dans cette zone. Si sa tournée doit toucher tout le Burkina, c’est sûr que des opérations seront menées partout dans le pays contre l’insécurité.
    Rien de sérieux n’a jamais été réalisé dans ce pays pour un développement réel. Tant que le régime n’est pas en mauvaise posture, rien ne se fait.
    Bonne chance au rat et à son chasseur.

    Répondre à ce message

  • Le 9 mai 2014 à 19:41, par Figo
    En réponse à : Ganzourgou : Cinq individus emportent plusieurs biens dans une attaque à main armée

    Que sont devenus nos gyrocoptères ? des arlésiennes comme les groupes de Komsilga ? Qui va payer pour ces mauvais investissements ?

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés