Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «La forêt pour grandir a besoin d’arbres. Frédéric Titinga Pacéré» 

Adama Kanazoé, président de AJIR : « Le referendum est le plus grand piège de l’histoire électorale du Burkina contemporain »

Accueil > Actualités > Politique • • vendredi 9 mai 2014 à 03h10min
Adama Kanazoé, président de AJIR : « Le referendum est le plus grand piège de l’histoire électorale du Burkina contemporain »

Il est certainement l’un des plus jeunes chefs de partis politiques de l’opposition. A trente- cinq ans (35 ans), Adama Kanazoé préside l’Alliance des Jeunes pour l’Indépendance et la République depuis sa création le 25 janvier 2014. Dans l’entretien qu’il nous a accordé, l’ancien directeur général de Bettymovil Burkina réaffirme son adhésion au Chef de file de l’opposition politique et se prononce sur plusieurs politiques de l’heure dont le referendum.

Lefaso.net : Pouvez-vous vous présenter davantage à nos lecteurs ?

Adama Kanazoé : Je suis Adama KANAZOE, jeune burkinabé de 35 ans, titulaire d’un DESS en Marketing et Publicité. Leader étudiant dans les années 2000, j’entame ma carrière chez l’opérateur de téléphonie Telecel Faso en 2004. Après une brève carrière à l’international toujours dans le secteur des télécoms, j’ai pris à 32 ans la Direction Générale de la filiale burkinabé de la société espagnole IMSC, Bettymovil Burkina qui a hélas fait long feu à cause de conflits entre actionnaires. J’ai mis en place depuis lors plusieurs entreprises dans divers domaines, qui font leur bonhomme de chemin. Depuis le 25 janvier dernier, j’ai l’honneur de présider aux destinées de l’Alliance des Jeunes Pour l’Indépendance et la République (AJIR)

Lefaso.net : Vous l’avez dit, vous êtes le président de AJIR. A quoi répond la création de ce parti ?

Adama Kanazoé : La décision de création de AJIR résulte d’une réflexion profonde menée par plusieurs organisations de jeunesse autour de la question du rôle et de la place de la jeunesse dans l’alternance 2015. Il s’est agi de définir d’une part le rôle de la jeunesse dans le combat pour l’alternance en 2015 et d’autre part la place que devra occuper la jeunesse dans le Burkina post-Compaoré. Deux écoles se sont dégagées et l’une d’entre elle, celle dont nous nous réclamons, a choisi l’entrée de la jeunesse dans l’arène politique afin de mieux faire valoir les aspirations et préoccupations chères à cette couche de notre société dans le cadre d’un nouveau model de développement plus inclusif et plus harmonieux au Burkina Faso.

AJIR est donc née pour arrêter de subir les politiques publiques et en devenir acteurs parce que nous en avons les compétences, parce que nous en avons la formation. Nous sommes partisans de l’apprentissage auprès des devanciers, mais nous sommes contre toute stigmatisation de notre génération. Nous ne sommes pas une génération ZERO comme certains aînés veulent le laisser croire à dessein….

Lefaso.net : Etes-vous de l’opposition ou du pouvoir ?

Adama Kanazoé : Nous sommes clairement de l’opposition politique burkinabé, celle affiliée au CFOP et qui souscrit à la plate-forme minimale du Chef de file de l’Opposition Politique, qui dit sans ambages : NON au Sénat, NON à la modification de l’Article 37 de notre constitution, NON au référendum.

A l’AJIR, nous croyons fermement à l’alternance comme moteur pour l’ancrage de la démocratie et vecteur d’émulation dans la gestion des affaires publiques.

Lefaso.net : Parlant de votre appartenance à l’opposition, vous avez effectivement été reçu le 20 mars dernier au CFOP. Qu’a représenté cette visite pour vous ?

Adama Kanazoé : Il s’est agi à la fois d’une visite de courtoisie au CFOP (Zéphirin Diabré, NDLR) lui-même et à l’institution qu’il dirige, mais aussi l’occasion de la remise officielle de notre déclaration d’appartenance à l’opposition politique burkinabé. Il était important pour nous d’être très clair sur nos positions car aucun équilibrisme politique n’est acceptable dans le contexte de lutte pour l’alternance en 2015.

Lefaso.net : Au-delà du CFOP, votre parti est-il proche de l’UPC ?

Adama Kanazoé : Nous avons, en effet, rendu visite par la suite à l’UPC en tant que parti politique, mais aussi à l’UNIR/PS, au MPP, au PNUD, etc.. Nous sommes proches de tous les partis affiliés au CFOP.

Lefaso.net : Mais, y a-t-il des points sur lesquels votre parti est en accord avec l’UPC ?

Adama Kanazoé : Nous n’avons pas encore croisé nos programmes de gouvernement mais nos différences sont d’ordre idéologique surtout : l’UPC est libéral et nous nous sommes d’obédience socio-démocrate.

Lefaso.net : En quoi votre Idéologie est différente de l’idéologie libérale ?

Adama Kanazoé : Nous sommes des sociaux-démocrates convaincus que le secteur privé doit rester le moteur de la croissance dans un Burkina Faso plus équitable et plus juste dans la répartition des fruits de la croissance. Mais cette redistribution des richesses doit se faire à travers des projets et plans de développement structurels et non par le biais de programmes conjoncturels d’assistanat qui contribuent à asservir le peuple et à faire le jeu des politiciens.

Lefaso.net : Allez-vous présenter un candidat à la présidentielle de 2015 ?

Adama Kanazoé : Pour l’heure, nous mettons en place les structures de base du parti dans les secteurs et village du pays. Notre premier congrès prévu pour le dernier trimestre 2014 va adopter les textes définitifs du parti, installer les organes du parti, adopter son manifeste programme et donner sa position sur la candidature de l’opposition politique burkinabé aux élections présidentielle de 2015

Lefaso.net : Autour de quels thèmes comptez-vous bâtir votre stratégie de campagne pour cette présidentielle si d’aventure vous devriez y participer ?

Adama Kanazoé : Nous aviserons le moment venu.

Lefaso.net : Mais, il y a aussi pour vous et les autres camarades de l’opposition, la piste de candidature unique. Est-ce possible pour ce scrutin ?

Adama Kanazoé : Les réflexions sur la candidature unique de l’opposition ou en tout cas des candidatures renforcées de l’opposition sont sur la table et nous n’y sommes pas du tout défavorable. Mais n’allons pas vite en besogne et laissons les démocraties internes des différents partis prendre position en temps opportun..

Lefaso.net : D’aucuns trouvent que c’est déjà trop tard pour l’opposition de s’entendre sur une candidature unique au vu du délai court qui nous sépare de la présidentielle ?

Adama Kanazoé : Chacun est libre de ses opinions mais pour notre part rien n’est à exclure à cette étape des choses.

Lefaso.net : Quand vous regardez autour de vous, quels opposants sont en mesure de représenter valablement l’opposition à la future présidentielle ?

Adama Kanazoé : Ce serait maladroitement prétentieux de notre part de nous avancer sur de tels pronostics. Cependant, nous restons convaincus que l’opposition ne manque pas d’hommes et femmes capables d’offrir au peuple burkinabé une ère nouvelle.

Lefaso.net : Vous attendiez-vous à une candidature du président Compaoré à cette présidentielle ?

Adama Kanazoé : Bien évidemment que NON ! Notre réponse est sans ambages sur ce sujet. Nous n’avons aucune animosité vis-à-vis du président COMPAORE. C’est la loi fondamentale de notre pays qui, en son article 37, exclut toute candidature du concitoyen Blaise COMPAORE aux élections présidentielles 2015. Et comme on le dit souvent : la loi est dure mais c’est la loi !

Lefaso.net : Mais, il est de plus en plus question de referendum pour trancher la question de l’article 37 de la Constitution….

Adama Kanazoé : Le Burkina Faso gagnerait à faire l’économie de ce référendum au risque de mettre à mal son tissu social. Ce referendum est le plus grand piège de l’histoire électorale du Burkina Faso contemporain. Si le peuple s’y aventure, c’est tout son combat pour le changement qui va ainsi tomber à l’eau. Le référendum à l’image de toutes les élections remportées par le président Compaoré et le CDP depuis plus de deux décennies sont des leurres, de véritables marchés de dupe. Le CDP utilise l’argent du peuple dont il s’est accaparé grâce à son réseau d’hommes d’affaires véreux pour asservir et corrompre le même peuple, puis prend le pouvoir pour ensuite s’accaparer des richesses nationales pour de nouveau asservir le peuple,… et ainsi de suite. C’est un cycle infernal dans lequel est embarqué notre pauvre peuple, qui a enfin l’occasion grâce à la loi de mettre un terme à ce cycle. Face à cette opportunité historique de changement, les bourreaux du peuple que sont le CDP, son cercle d’hommes d’affaire véreux rassemblés dans la FEDAP/BC et ses alliés du front mal-nommé républicain de tenter une nième forfaiture, une énième duperie du peuple en l’invitant à un referendum qu’ils financeraient à coup de milliards (l’argent du peuple) pour encore une fois corrompre le peuple. Le peuple, celui souffre du partage illégal des richesses, celui qui ne mange pas à sa faim, celui qui n’étudie pas dans de bonnes conditions, celui qui est frappé par un chômage endémique,… oui ce peuple qui ne jouit pas impunément des deniers publics, ce peuple-là aspire au changement et est prêt au combat ultime pour sa liberté et sa dignité.

Lefaso.net : Le Front Républicain a pourtant été très clair lors de son meeting du 12 avril à Bobo-Dioulasso en appelant au referendum. Un appel qui a été réitéré lors du dernier conseil national du CDP…

Adama Kanazoé : Les partis, formations ou groupements politiques n’ont pas de problème avec la Constitution du Burkina Faso. C’est le concitoyen président Blaise COMPAORE qui est frappé par la loi qui lui interdit de se représenter en 2015. C’est uniquement sa position à lui face à la loi que nous prendrons en considération, même pas celle de son épouse…

Lefaso.net : Si malgré votre opposition, le referendum est annoncé, que feriez-vous ?

Adama Kanazoé : La résistance va être orchestrée sur l’ensemble du territoire national sous la houlette du CFOP. Pour l’instant, nous n’en sommes pas là et nous appelons toujours à la lucidité et au patriotisme du président COMPAORE.

Entretien réalisé par Grégoire B. BAZIE

Lefaso.net

Messages

  • que le meilleur gagne.

    • Adama Kanazoé, vous dites avoir mis en place plusieurs entreprises qui fond leur bonhomme de chemin, aurez vous la gentillesse de citer une seule qui a fleurit. Vous êtes jeune certe mais nous avons pas besoin de votre CV et ne pensez surtout pas que vous êtes le seul jeune brillant de votre génération. Un peu de modestie sinon votre arrogance va vous duper.

    • Hors sujet, mon cher "D8D8". Garde tes attaques personnelles pour toi et interviens plutôt sur l’essentiel. Amicalement.

    • Mr Adama Kanazoé, vous êtes certainement un frustré, vue la virulence avec laquelle vous vous empennez aux hommes d’affaire CDPiste, vous vous êtes certainement cassé les dents dans une affaire contre un homme d’affaire cdpiste qui ne vous ait pas fait de cadeaux. Mais c’est comme ça dans le monde des affaire il n’ya pas d’émotion, ce sont les billets qui parlent. Ressaisissez vous sinon votre haine va vous faire perdre la raison. Et sachez que le référendum est inévitable.

    • Monsieur D8D8, il n’est pas question de CV ici, fait plutôt un commentaire sur ce qu’il a dit et laisse son CV. Meeeeeeeerde

    • Mon ami, soit tu es jaloux du Président d’AjIR soit tu es un vendu du système au pouvoir. Vivement que les consciences continuent de s’éveiller. Incontestablement 2015 serait l’année décisive, inoubliable voire historique et certainement la fin d’un système vampire qui ne fait que boire le sang des burkinabé depuis des décennies. Inchalaw, Dieu ne peut que soutenir les brimés que nous sommes et foudroiera les ennemis du peuple (ceux qui soutiendront la candidature de Blaise Compaoré en 2015).
      Peuple du Burkina Faso, jeunes surtout, le COMBAT pour l’alternance est en marche et seuls vous pouvez réécrire cette belle page de l’histoire politique du Burkina Faso.

    • @ D8D8 . Pourquoi telle aigreur ? En quoi il est arrogant ? C’est plutôt toi qui l’est. Il a été on ne peut plus modeste. Circule oui

    • Mon chère D8D8
      Le président du parti AJIR ADAMA KANAZOE se présente et fait l’étalage d’une partie de son CV d abord par courtoisie mais aussi pour satisfaire la curiosité de ses concitoyens qui désireraient en savoir sur le parcours du président du parti qui comme tout parti politique aspireraient à la magistrature suprème.C’est pas sorcier et c’est pas compliqué à comprendre. Il n’a pas dit qu’il était le plus intelligent du Faso. Il est même prêt à bénéficier de vos conseilles si vous l’approcher vous comprendrez peut être que c’est un grand et très vieux que son âge. Un leader. C’est osé affronter des anciens de la politique de notre pays qui pensent que la politique est réserve aux anciens mais pas la jeunesse. Contrairement à certaines personnes qui choisissent la voie de la facilité pour atteindre leurs buts, le jeune leader et courageux ADAMA KANAZOE donne l’exemple à la jeunesse BURKINABE par son engagement véritable pour la démocratie et l’alternance apaisée au faso.IL se faire le porte voix de la jeunesse bafoué et méprisé. Mon chère D8D8 Si vous êtes sincères, vous comprendrez et vous vous raviserez mais si vous avez été acheté pour dénigrer ce grand homme, alors ce sera vraiment dommage et triste pour notre chère Faso corrompu et vendu. Courage prési tu as déjà fait 50% du travail nous achèverons le reste. Les leaders éclairés n’ont pas besoin de lampes pour voir dans l’obscurité, car le chemin du salue s’offre à eu dans leurs sommes. COURAGE A TOI ADAMA KANAZOE VIVE AJIR VICTOIRE A LA JEUNESSE BURKINABE !

    • Le Burkina Faso gagnerait à faire l’économie de ce référendum au risque de mettre à mal son tissu social. tel est le point de vue de monsieur KANAZOE ,je me demande si Dieu a eu le temps de le servir en une bonne capacité de discerner ,soyons sincères entre faire le référendum et ne pas le faire qu est ce que peut mettre en danger notre cohésion social ? en tout cas celui qui sait a quoi sert le référendum dira c est si on ne le fait pas ,alors monsieur le jeune permet moi de te dire que tu risques de ternir l image des jeunes donc barres toi vites tu n est pas a la hauteur pour comprendre la démocratie ,vive le référendum !!!

    • Puisse Dieu te pardonne jeune comme tu le dit !!pour continuer je désactive mon coté religieux ,jeunesse du Faso ,soyez attentif a ce que je vais vous dire ,en vérité ,en vérité je vous le dit,c est contre cette catégorie de jeunes que nous devons lutter ,quand t il parle du référendum j aperçois en lui un égoïste ce qui ne pense qu a lui ;il donne l impression de s en foutre de l avis des autres or c est cela qui est la sources de ce que nous vivons aujourd’hui , ainsi donc nous jeunes nous devons avoir le sens de la consultation de la masse pour rendre efficace notre Etat ,c est donc dire que ce monsieur est un ingrat pour vous !!!veux tu qu on t impose une decision ? non certainement alors lèves toi et dit oui au référendum !!!

    • Félicitation à vous M KANAZOE et à tous ces jeunes engagés au sein de l’AJIR pour un véritable changement avec la jeunesse. quant à vous D8D8, votre commentaire reflète une sorte de jalousie à l’encontre du sieur KANAZOE. Lui au moins a créé des entreprises quelque soit leur situation actuelle. Toi tu en a créé combien ??? laissez les gens avancer là ! on connais ça ici, toujours à dire le mal des autres, mais jamais reconnaitre le côté positif des choses !!

    • mon pour toi c’est la jalousie, si tu es fâché crée pour toi, reconnait au moins que l’homme a du mérite. ici il s’agit de place que la jeunesse doit occuper, on a des jeunes qui ont décidé d’être au devant de la scène politique,si on ne peut pas soutenir ça qu’on la ferme.

    • Il a eu l’intelligence de ne pas se faire une publicité gratuite. Il n’a pas dit que ses entreprises sont prospères, seulement qu’elles font leur petit bonhomme de chemin. M. D8, ne vous laissez pas toucher par une rancœur qui ne vous apportera rien. Montez vos propres projets, pilotez-les du mieux que vous pouvez et arrêter de critiquer les autres juste parce qu’on leur a tendu un micro à un moment de leur expérience.

    • D8D8, t’es trop jaloux, au BF on a besoin de jeunes vaillants, exemplaires, repères, pas des aigris comme toi. ce monsieur fait la fierté de la jeunesse burkinabè. la plupart des jeunes sont des suiveurs et non des leaders, pour une fois que l’on a un leaders, encourageons-le. chapeau à toi mon grand, vivement que d’autres jeunes imitent tes pas.

    • Mr Adama Kanazoé, vous êtes certainement un frustré, vue la virulence avec laquelle vous vous empennez aux hommes d’affaire CDPiste, vous vous êtes certainement cassé les dents dans une affaire contre un homme d’affaire cdpiste qui ne vous ait pas fait de cadeaux. Mais c’est comme ça dans le monde des affaire il n’ya pas d’émotion, ce sont les billets qui parlent. Ressaisissez vous sinon votre haine va vous faire perdre la raison. Et sachez que le référendum est inévitable.

    • Puisse Dieu te pardonner jeune comme tu le dit !!pour continuer je désactive mon coté religieux ,jeunesse du Faso ,soyez attentif a ce que je vais vous dire ,en vérité ,en vérité je vous le dit,c est contre cette catégorie de jeunes que nous devons lutter ,quand t il parle du référendum j aperçois en lui un égoïste ce qui ne pense qu a lui ;il donne l impression de s en foutre de l avis des autres or c est cela qui est la sources de ce que nous vivons aujourd’hui , ainsi donc nous jeunes nous devons avoir le sens de la consultation de la masse pour rendre efficace notre Etat ,c est donc dire que ce monsieur est un ingrat pour vous !!!veux tu qu on t impose une decision ? non certainement alors lèves toi et dit oui au référendum !!!

    • Détrompez vous, créer un parti politique ne fait de vous un leader. Etre leader c’est un caractère inné( confère la théorie de Mac Gregor, c’est cette capacité de faire adhérer des gens à votre projet, à vos idées, votre démarche.

    • Vous dites que le référendum est le plus grand piège de l’histoire électorale du Burkina,quelle est sa raison d’être alors ou est ce la première fois que qu’il y’a référendum.Vous n’êtes pas convainquant durant votre entretien et cela laisse croire que vous vous forcer d’aller contre votre gré,dit nous qui sont qui vous mettent la pression.

    • Comment ça AJIR est donc née pour arrêter de subir les politiques publiques,qui te dit donc que le peuple,la jeunesse Burkinabé subit une pression.De vous a moi on sait tous que le citoyen Lamda vie a l’aise et ce n’est pas vous qui me direz le contraire.

    • Voila un parti qui viens de naître et qui veut faire irruption déjà sur la scène politique,un parti que tant de Burkinabés ignore et ils disent vouloir présenter un candidat pour les élections de 2015.Vous croyez donc que c’est comme ça ça se passe ?Avec ça comment le Burkinabé va croire a l’opposition.Que c’est triste tout ça.

    • Vous dites que si le référendum est annoncé la résistance va être orchestré sur l’ensemble du territoire,ne compter surtout pas sur la jeunesse car on a compris votre jeux et c’est peine perdu pour vous.

    • Jaloux, laisse Adama en paix, lui il raisonne et toi ? Kanazoé est un jeune exemplaire pour notre jeunesse.

    • Je voudrais simplement dire que faire de la politique est un art de lucidité et de conviction avec des caractéristiques qui dévoilent notre vision et intention ? je comprend bien que Monsieur KANAZOE après des échecs dans le leadership entrepreneurial veuille goutter à la politique en utilisant l’innocence de la jeunesse pour se frayer un chemin afin d’assouvir sa vision nébuleuse. Notre Jeunesse est indépendante et est prise en compte dans toutes les sphères de la vie nationale et c’est une jeunesse qui discerne l’opportunisme du patriotisme convaincu. On vous connaissait Délégué de cité pétri du système en place et après des échecs sur des notions élémentaires vous jetez votre dévolue sur la classe politique au pouvoir. Laissez moi vous dire que notre peuple a besoin des hommes de confiance qui aspirent à la paix et à la construction nationale et non des hommes qui veulent créer des tumultes afin de masquer leur incapacité dans les débats d’idées. Ensuite je trouve que le nom de votre PARTI est rétrograde et sans valeur politique et sociale réelle. On parle de changement et d’émergence ,et chez vous il est question d’indépendance ,chose acquise depuis 60 ans. C’est bien vrai que notre constitution autorise un pluralisme politique mais de grâce élevons notre niveau politique car même en marketing votre sigle et définition du parti feront fuir la clientèle. Si vous êtes vraiment démocrates , il faut toujours accepter que l’on consulte le peuple et non décider à la place du peuple.De ma lecture tout politique qui refuse le référendum est incertain de sa lutte et son idéologie qu’il veut imprimer. On ne bâtit pas un peuple en quelques mois ou prétendre défendre un peuple avec des idées utopiques . Tout politique doit chercher à convaincre le peuple de son programme pour lui et non utiliser le peuple pour défendre son programme à n’importe quel prix. Cultivons l’amour et la paix pour notre peuple et le laisser choisir son chef....

    • on pourrait se demander ,de quelle planète surgit ce type là ? ou soit quelle catégorie de jeunes ont porté au devant de leur structure ce myope ,cet égoïste il ne pense qu’lui comment faire primer l avis d une groupe d individus sur la possibilité de connaitre celui de toute la nation ,vive le referendum !!

    • Sincèrement il y a des gens qui souffrent encore d’une carence intellectuelle aiguë à savoir monsieur d8. si vous avez quelque chose contre monsieur KANAZOE essayer plutôt de le rencontrer pour en parler d’homme à homme au lieu de vous cacher derrière une virtualisation et tenir des propos irresponsable immature de vendu de fantoche de poltron de poule mouillé…….
      Mr KANAZOE d’abord je vous remercie pour cette lutte que vous menez pour que la jeunesse burkinabé puisse avoir son mot a dire dans toute dans la politique burkinabé parce qu’elle en avait besoin. Elle en avait besoin car elle a longtemps été embrigadée par des partis. Pour la lutte pour un Burkina meilleur sachez que je serai avec vous parce que je dis non au sénat au referendum et à la modification et a tout autre acte qui peut nuire au développement de mon pays de la jeunesse Kr avec des vendu comme les D8 qui sont rempli au pays la lutte ne sera pas simple mais on y arrivera
      ……LA PATRIE OU LA MORT NOUS VAINCRONS !....

    • ce monsieur n a rien compris il cherche que pour lui,il est de mauvaise foi ,notre société n a vraiment pas besoin des égoïstes c est ce qui a mis en retard notre société ,qu il sache ce ci « La croyance que rien ne change provient soit d’une mauvaise vue, soit d’une mauvaise foi. La première se corrige, la seconde se combat. »disait Friedrich Wilhelm Nietzsche ,alors s il ne croit pas qu on a avancé c est qu’il fait justement preuve de mauvaise foi et nous allons le combattre,vive le referendum

    • d’abord les nostalgiques n’ont pas leurs places au forum.En effet le forum appartient a ceux qui veulent avancer.Ensuite tu as tort de soutenir Adama.Ce monsieur n’a rien dit qui tienne.Absolument rien.

    • mes chers qu il ait entreprise ou pas ça n engage que lui,mais nous voudrions bien qu il sache que sa vision a vieillie elle est centrée sur lui sinon il saurait que la consultation du peuple ne peut en aucun cas être source de discorde entre les populations si ce n est des gens de mauvaise foi comme lui qui voudront monter certains contre les autres on vous tient a l œil. malheur a ceux qui essaieront nous allons les traquer ,vive le referendum !!

    • dites a ce monsieur ce ci de ma part ,que voltaire d« Demandez à un crapaud ce que c’est que la beauté : il vous répondra que c’est sa crapaude avec deux gros yeux ronds sortant de sa petite tête... Interrogez le diable il vous dira que le beau est une paire de cornes, quatre griffes et une queue. » alors ses performance on ne s en fout pas mal !!mais qu il sache faire la différence entre la vie personne et et celle de la société sinon c est le barrage de thanghin qui va la noyer

    • la position de ce jeune parti est clair, c’est un parti d’opposition qui revendique sa place dans la gestion du pays, les jeunes ont été longtemps été brimé, si aujourd’hui ils veulent une alternance et surtout une place pour la jeunesse compétente, c’est noble et salutaire. encourageons ces jeunes pour une nation de paix basée sur le développement du Faso.

    • TOI tu n’est qu’un parti embryonnaire.je te conseil de mieux t’imprégner de la conjoncture politique,afin de faire une analyse ou donner ton point de vue !sinon que pour le moment le constat dont tu fais est nul,et cela t’entache d’une façon ou d’une autre a ton image ou si tu veux bien a ta personne physique.l’ignorance est le pire des maux,alors...

    • que le meilleur gagne,c’est ainsi que se passe en politique si tu ne le savais.toi tu ne peux apporter aucun changement pour le pays,tu ne pense qu’a toi.nous voulions toujours de Blaise au pouvoir en 2015 !

    • parce que toi tu ne veux pas les problèmes quoi c’est ça,de toutes les mille manières quand les problèmes te manqueront dans la rue ils te trouveront chez toi et c’est là que tu te retrouveras dans la rue.

    • TU ne pouvait même pas avoir une animosité contre le président.tu sais pourquoi ?parce que ton cul est trop mince !et s’il advenait que tu le face,tu vas récolter les peaux cassés.nous on s’amuse pas avec notre prési !

    • MONSIEUR KANAZOE vous êtes jeune,je suppose que vous aviez d’avenir dans votre parcours politique.mais comprenez que pour que vous menez a bien votre combat,il est impératif que la paix y démeure.contribuez plutôt a préserver la paix,au lieu d’y semer le discorde.

    • L’opportunité de la victoire appartient a celui qui attaque.et il faut reconnaître que Blaise a attaquer avant vous,donc la victoire lui revient.C’est mieux de vous préparez pour 2020 !

    • JE pense que le Burkina Faso est dans un éssort tendus,l’idéal était que tout un chacun y mette la main dans la patte afin que le pain soit croustillant.je constate que nos politiciens sont animés par une soif ardente du pouvoir,qu’ils sont près a tout a mettre les couleurs de notre beau pays a feu !vive la paix tant cultiver par Blaise

    • c’est facile de s’asseoir derrière un écran et de critiquer surtout négativement les autres. mon chère D8, soit fière de voir un jeune comme kanazoé prospérer et si tu l’envie n’est pas honte de le dire au lieux de raconter des bobards. il fait notre fierté et avec lui nous irons loin et nous porterons haut les idéaux du parti aussi loin que possible. nous n’avons rien contre le président, bien au contraire nous le remercions pour tous les efforts consentis pour que le pays atteigne ce stade de développement mais qu’il sache qu’il n’est pas le seul à aimer son pays et qu’il cède la place aux autres.

  • Votre analyse est impeccable et vous avez tout nos soutiens. J’irai plus loin pour dire que le référendum est la plus grosse bêtise de l’histoire électorale du Burkina contemporain. On ne doit pas permettre la pagaille de régner comme si on vivait au Far West.

    • vérité no1, ne ni pas l’évidence, tu sais très bien que le référendum est la solution pacifique pour sortir de crise dans ce pays. Et tenez vous bien ce référendum sera bel et bien organisé, que l’opposition le veuille ou non. D’ailleurs même l’opposition n’a pas les moyens de s’y opposer.

    • pour finir des gens donne l impression que le référendum signifie victoire de Blaise compaoré aux élections en 2015 ,ah je comprend vous avez pas tort c est nous dire que vous reconnaissez que le peuple votera pour lui s il advenait a se présenter ,c est ça ? oui certainement !! dans ce cas vous voulez imposer un choix au peuple ? soyez démocrate et l avis du peuple c est l âme de la democratie ,vive le referendum ,d ailleurs même il y aura le référendum pian ;pour faire régner la volonté du peuple burkinabé !!!

    • Frustré là est ce que tu connais opération écran de fumé ? mais j’imagine que non vu que tu es un frustré et c’est pour cette raison que je te conseil de te taire.

    • pour finir des gens donne l impression que le référendum signifie victoire de Blaise compaoré aux élections en 2015 ,ah je comprend vous avez pas tort c est nous dire que vous reconnaissez que le peuple votera pour lui s il advenait a se présenter ,c est ça ? oui certainement !! dans ce cas vous voulez imposer un choix au peuple ? soyez démocrate et l avis du peuple c est l âme de la democratie ,vive le referendum ,d ailleurs même il y aura le référendum pian ;pour faire régner la volonté du peuple burkinabé !!!

  • Merci pr ce bel article et pr cette clairvoyance ! ns restons vigilants et sereins ; pas de referendum, pas de révision de l’article 37 non au sénat vive le changement en 2015 ! le peuple réel vs regarde et vs suit de très près.

  • Mon frère KANAZOE, vous avez parfaitement raison. Blaise Compaoré et sa famille ont pris notre démocratie en otage. C’est pourquoi le peuple doit se réveiller et dire non à la modification de l’article 37 de notre Constitution. Pour lé référendum, nous sommes certains qu’il ne mènera au chaos. Qu’il essaie !

    • Vous ne comprenez pas la démocratie sinon vous allez pas vous opposez au référendum. Dans une démocratie il y’a toujours une partie du peuple qui oui à une question et une autre partie dit non à la même question. C’est pourquoi il est prévu des procédures pour départager de façon démocratique ces deux positions. Ce n’est pas une partie d’imposer sa vision à l’autre partie. Et le départage se fait dans les urnes. Alors pourquoi vous opposez vous à la solution des urnes si vous êtes des démocrates ?

    • Vous ne comprenez pas la démocratie sinon vous allez pas vous opposez au référendum. Dans une démocratie il y’a toujours une partie du peuple qui oui à une question et une autre partie dit non à la même question. C’est pourquoi il est prévu des procédures pour départager de façon démocratique ces deux positions. Ce n’est pas une partie d’imposer sa vision à l’autre partie. Et le départage se fait dans les urnes. Alors pourquoi vous opposez vous à la solution des urnes si vous êtes des démocrates ?

  • si votre position est sincère, vous êtes à encourager et à féliciter. Merci de dépeindre la réalité du système actuel caractérisé par un verrouillage. Les responsables de ce régime ne s’intéressent plus aux questions de développement. Et tout doit passer par eux sinon rien. Nous en avons ras-le-bol.......

    • somé placide,, qu’es ce que vous appelez question de développement ? Je crois qu’actuellement tous les partis politiques de l’opposition sont en campagne pour dire non au référendum, seul le parti au pouvoir qui se préoccupe encore de l’exécution du programme du président. Tellement la situation est grave le président lui même est sur le terrain pour inciter les gens au travail.

  • Jeune garçon tu as de l’ avenir en politique je t’encourage dans ta démarche si claire que DIEU te bénisse. On a besoin des jeunes comme toi pour faire avancer ce pays.

    • De la manière dont il s’exprime il n’est pas fait pour la politique sinon il risque d’être déçu. En politique on ne prend pas une position ferme sinon on risque de partager le bien commun qu’on défend et ça ce n’est pas l’objet de la politique.

    • De la manière dont il s’exprime il n’est pas fait pour la politique sinon il risque d’être déçu. En politique on ne prend pas une position ferme sinon on risque de partager le bien commun qu’on défend et ça ce n’est pas l’objet de la politique.

  • Du courage KANAZOE mais je voudrais comprenre donc si tu n’es pas jeune tu ne peus pas militer dans AJIR ? ou bien c’est comment ?
    Le jeune c’est celui qui a moins de 45 ans. si audela de 45 ans on peut s’adhérer , je suis partant. merci.

  • kanaz pardon on se connait depuis l’université toi un fantoche fini tu parle de l’opposition. toi que le meme regime a utilisé pour tenter de liquider l’aneb au campus. Faux type arret on se connait au pays ici. On prefere le CDP aux fantoches comme vous autres

    • Monsieur Burkindi, la grandeur d’un homme politique c’est de prendre la bonne décision au moment où il le faut et d’être à l’écoute de son peuple ! Même Monsieur a été pro-régime au campus. Il a su prendre ses distances et voler de ses propres ailles. Arrêter donc d’enfumer les gens avec vos anciens discours du campus car les réalités ne sont plus les mêmes. Félicitation à KANAZOE pour ses positions claires et courageuses. Dans la même logique, le CDP trouvera le peuple débout comme un seul homme pour faire barrage aux tripatouilleurs de la constitution et au fossoyeurs de la république. NON a la révision de l’article 37 et non au SENAT, en avant pour l’alternance au BF.

    • si tu n’as rien à dire Mr,faut dire que ta maman dort et laisse Mr Kanazoe tranquille.Tu fais comme si tu avais réellement fait le campus.on vous connait là.4ans toujours en première année là ou quoi ?ça c’est pas université dès.

    • Mon frère, tu dis << on préfère le CDP aux fantoches comme vous autres>>. Pourquoi ne préfères-tu pas un autre parti de l’opposition ? Merci de nous faire savoir que tu es aveuglément avec le CDP. Moi particulièrement, je n’ai jamais cru aux luttes de l’aneb. C’est pourquoi je suis content que tu nous informe que Kanazoé a voulu déstabiliser l’aneb. Je préfère cette nouvelle structure estudiantine nommée Fesci-bf qui est plus radicale et plus concrète. S’il te plait arrête de nous distraire. merci

    • M. Burkindi, n’avez vous pas d’autres choses sous la langue que de dire de telles immondices ? à en juger par l’absurdité de votre réaction face à un entretien qui interpelle sur l’éveil politique des populations et des jeunes en particulier, je dirais que c’est vous même le fantoche. Vous êtes un incapable constipé intellectuel qui ne peut accoucher d’idée sauf à s’accrocher à de vieux propos incendiaires, dépassés et rétrogrades que même les chantres ont laissé tombé pour passer à autre chose. Même si on vous concède ce que vous dite de ce jeune, nous retenons, à travers ses positions claires ici soulignées, qu’il a beaucoup appris et compris puis s’est rangé du bon côté. Lui, il a des couilles ; seuls les imbéciles ne changent pas comme on le dit. Vos propos d’un autre temps est la parfaite illustration de votre léthargie intellectuelle et je vous prie, au nom du peuple burkinabé, au nom de la symbolique du terme "burkindi" de vous décharger de ce pseudo. vous n’en êtes pas du tout digne. Oui, il est bien facile de n’avoir rien à proposer et de sauter tout de suite sur la première initiative d’autrui pour tenir des propos du genre "on se connait ici", "tu es un fantoche"....passons à autre chose. amicalement !!!

    • Mais c’est a se demander si votre haine n’obstrue pas votre intelligence temporairement mon cher frere. On vous repete que modifier l’A37 ne sera pas du tripatouillage si on decide de le faire car il y a une disposition qui permet cela. C’est la loi. On parle de tripatouillage lorsque c’est verouiller. OR TEL N’EST PAS LE CAS !!!

      SEUL LE PEUPLE EST SOUVERAIN !!!

    • Bien dit, ce monsieur n’est qu’un opportuniste, il n’a jamais rien eu par mérite, c’est n’est qu’une grande gueule, ferme la. Ne crois pas que dans ce nouveau Faso qui va émerger tu auras ta place.

    • Jai beaucoup d’admiration pour votre analyse !Avec vous on est rassuré de vivre en harmonie dans le progres.

    • burkindi tu as traversé le campus,mais tu n’a pas fait le campus.moi j’étais de l’aneb et j’avoue que kanazoé etait le délégué de la cité,il n’a jamais milité pour une association au campus.espèce de sale menteuur

    • Burkindi, le mal nommé ! tu es sûr que tu as fait le campus ? parce que Kanazoe n’a jamais été syndicaliste. Il a été délégué de la cité campus et surtout un grand acteur culturel. Grace à son dynamisme, notre génération au campus a pu profiter de spectacles de stars international comme Extra Musica, Impression des AS, Molar,... ALORS DE QUOI TU NOUS PARLES MR LE MAL-INTENTIONNE ? Si tu reconnais son leadership, tu vas mourir ou bien ? tu es jeune et tu es jaloux comme ça et si tu deviens vieux ? Hum attention à ne pas devenir sorcier dèh, lol

    • Mr Burkindi, retournez au campus pour continuer à raisonner ainsi. Kanazoé lui, a quitté le campus et est confronté à la réalité des choses.Quelle est cette personne digne qui ne change pas à un moment ou à un autre de sa vie. Analysez ces raisons et taisez vous.

  • Leader étudiant dans les années 2000 ? Inconnu au bataillon.

    • Mon frère si tu as vraiment été au campus dans les années 2000 c’est que tu connaissais ou tu en entendu parler de KANAZOE. C’est grâce à leur lutte que la mesure cité vacance à été instituée pour permettre aux étudiants de restés en cité pendant les périodes de vacances. C’est cette même mesure que les autorités actuelle de l’UO ont supprimée l’année dernière, occasionnant l’expulsion des étudiants et la crise que nous avons connu en Août dernier. Tu dis quoi de ça !!!!

  • ’’C’est un cycle infernal dans lequel est embarqué notre pauvre peuple, qui a enfin l’occasion grâce à la loi de mettre un terme à ce cycle. Face à cette opportunité historique de changement, les bourreaux du peuple que sont le CDP, son cercle d’hommes d’affaire véreux rassemblés dans la FEDAP/BC et ses alliés du front mal-nommé républicain de tenter une nième forfaiture, une énième duperie du peuple en l’invitant à un referendum qu’ils financeraient à coup de milliards (l’argent du peuple) pour encore une fois corrompre le peuple’’.

    - Mon petit, bien vu et félicitation pour ta prise de position et ta lucidité politique. Reste constant et ne te laisse pas corrompre ou manipuler même au sein du CFOP, et tu seras un jour Président de ce pays. Parole de Yamyélé

    Par Kôrô Yamyélé

  • ’’C’est uniquement sa position à lui face à la loi que nous prendrons en considération, même pas celle de son épouse....’’.

    - Encore très bien mon petit ! Bien vu ! Et celà même si son épouse commence à s’égosiller dans les meetings jusqu’à ce qu’on voit son larynx comme au meeting de Bobo-Dsso où quelqu’un s’est découvert des talents de bandits. Il va falloir le mettre aux arrêts car c’est lui-même qui a dit qu’il est un bandit !! Jusque-là nous on soupsonnait cette personne d’être un bandit politique de grand chemin jusqu’à ce qu’il l’avoue lui-même, lui qui a trahit les cendres fumantes de son frère boucané à Sapouy !!!

    Par Kôrô Yamyélé

    • Une bonne réputation vaut tous les sacrifices. Conserve la tienne intacte à n’importe quel prix. mais toi je pense que tu ternit ton image et même celle de la jeunesse Burkinabè !!!

  • Merci dogo kanazoe pour ce grand interview, cest ton koro depuis le campus de ouaga,je me cherche a l’exterieur j’aimerais avoir ton contact.Je suis fier de ce que tu as produit dans cet interview, beaucoup de courage et de perseverance l’avenir est devant toi.

    • - Soit-disant KORO OUAT, il n’y a pas 2 KOROS dans tous les marigots, mares et rivières des forums ici ! Il n’y a qu’un et un seul et c’est moi le KÔRÔ YAMYÉLÉ connu de tous les forumistes. Alors il n’y a pas de KORO OUAT qui tienne ici. Change de pseudo avant que les forumistes ne te le fassent changer de gré ou de force !

      Par Kôrô Yamyélé (le seul et l’unique)

  • tout a fait d’accord avec ce messieur sur les dérives deu système compaoré

  • " Nous sommes des sociaux-démocrates convaincus que le secteur privé doit rester le moteur de la croissance dans un Burkina Faso plus équitable et plus juste dans la répartition des fruits de la croissance. Mais cette redistribution des richesses doit se faire à travers des projets et plans de développement structurels et non par le biais de programmes conjoncturels d’assistanat qui contribuent à asservir le peuple et à faire le jeu des politiciens". C’est CONTRADICTOIRE Cher frère KANAZOE. Cette vision est plutôt libérale et non celle du camp dont tu te réclames.

    • tout à fait, il parle de libéraliste pour définir la social démocratie, pathétique ces policien qui se découvre subitement messie. L’avénir nous dira

    • C’est pitoyable, comme vous n’y comprenez rien ! Bon, je vais demander au Prési une session de rattrapage bientôt pour piètre idéologue. Inscrivez vous vite hein vous deux là ! Quand on connait pas, on demande. on étale pas ses lacunes sur la toile...

    • Mais si on lit bien la phrase, c’est creux et cela ne veut rien dire. Aucune jalousie, à part sa position sur l’article 37, il n’y a aucune idée. Et puis il faudrait définir la jeunesse et leurs préoccupations. A 35 ans homme d’affaires, on n’est plus dans la jeunesse. A moins que cela ne serve de tremplin pour son destin personnel. Quand on veut être grand autant aller jouer avec les grands.

    • Avoir un avis différent semble bien t’irriter. Pourquoi pas, mais c’est pas pour cela que nous sommes ignorants.

    • la mauvaise foi n’a pas de remède. Si tu trouves que ce Mr n’a pas d’idées, alors là tu es vraiment malhonnête mon frère... Contrairement à toi qui est assis à faire ce pourquoi le CDP te paie, c’est à dire écrire des inepties, les critiques avertis de la toile apprécie la profondeur du discours. Alors Mr le jaloux, ça t en bouche un trou hein ! Reste là, tes amis avancent...

  • Nous croyons que par la grâce de Dieu et par l’effort des hommes nous connaîtrons un nouveau président en 2015 ! La résistance sera sans précédent pour celui qui n’accepterait pas se soumettre à la loi ou qui voudra la tripatouiller pour ses intérêts égoïstes !

  • Aux âmes bien nées, la valeur n’attend point le nombre des années.
    Bon vent à toi. Il est grand temps que la jeunesse se réveille. N’ayons pas peur. Sortons des chantiers battus du suivisme et de la gérontocratie corrompue pour oser le changement, le vrai. Jeunesse Burkinabè lève toi et marche !

  • Beaucoup de courage mon amis tous possible

  • voici un garçon pine ! courage mon frère. Dieu sera avec nous pour la victoire finale

  • le referendum est prévu par la constitution, l’article 37 n’est verrouille donc....

  • Courage ! Le terminus de Blaise COMPAORE c’est pour 2015, et s’il s’entête à aller au référendum ce sera avant 2015 qu’il partira !

    • Naaba-Guesbé, on est tous contre que Blaise s’éternise au pouvoir mais on ne pourra le faire quitter le pouvoir avant 2015 ! c’est les urnes qui parleront même s’il y’a referendum ! prions pour la paix mon ami ! Dieu te bénisse ! l’homme de sâaba !!

  • courage à toi jeune homme. reste intègre et tu entrera dans l’histoire par la grande porte.

    • et toi que sais tu de l’intégrité.Tu crois que l’intégrité doit se confondre au suivisme.Toi même tu es un acheté et tu appelle les autres a l’intégrité

  • courage le frère ce n’est pas facile mais avec la volonté et la determination on va arriver... encore courage

  • J’avoue que je suis émerveillé par cette force de verbe du président de ce parti. Je l’encourage et j’admire des positions très claires comme il le dit haut et fort.

    Bon vent à ce nouveau parti et sachez que le vrai peuple est en train de se revéiller de son sommeil provoqué par le régime de Blaise. Ce peuple silencieux ne sera pas dupé cette fois -ci

  • Bonjour. Bien dit Mr Kanazoe, Vous êtes notre porte parole, c’est seul la candidature de son Excellence Mr Blaise COMPAORE que interdise notre constitution, pas Chantou ou Frank ni djami. Je sais que des immorales dirons que c’est à son article honteux qu’il est dit que la l’article 37 est révisable. Mais soyons sérieux, qu’elle était l’esprit de la loi ? Privilégions la paix et la cohésion sociale au lieu de nos intérêts égotistes. Son Excellence Mr Blaise COMPAORE est le président de notre chers BURKINA FASO et non simplement président du CDP et de la FEDABC. Qu’il écoute le cri de cœur du peuple et non ses vautours atteintes de l’hystérie. Comme dit Goama, bonne chance nous tous si vous insistez dans votre boulimie !

    • slt Kanaz, une très proche du campus de Zogona, je connais et crois en tes compétences, quand tu veux tu y arrives, preuve, tu t’es battu pour des milliers d’étudiants pour des problèmes de chambres et autres. Cependant, ne perds pas de vue la réaction d’un plus haut par rapport à tes rélations du campus, si telles sont les mêmes, alors tu auras trahi aussi le peuple, je veux dire que si tu dois traiter tjrs avec tes gourous comme au campus, des gourous issus du régime que tu critiques, fais gaffe, mais si C4EST un réel et sincèrement changement que tu veux, il faut commencer par toi même, je suis sure d’une chose, le campus était dur et on n’était libre souvent de nos mouvements, mais aujourd hui, tu es indépendant et même entrepreneur, donc n’accepte aucun chantage et suis la voie que tu viens d’emprunter, dans quelques années si Dieu nous donne longue VIE, le peuple, notre génération te votera comme président, ne serait ce que pour le service que tu leur as rendu au campus, tu te rappeleras de CE QUE JE VIENS DE TE DIRE certainement. Voilà pourquoi, j’aimerais repondre à celui qui t’ a traité de fantoche, d’être indulgent, et te juger par le présent et non par le passé, chacun de nous a quelque chose de moins enviable dans son passé. dejà au campus, on appelais ta femme 1ère dame, je crois que c’était une prémonition qui va certainement se réaliser. Marié légalement dès le bas âge et gérer ce foyer tout ce temps, tu es plein de maturité pour gérer un pays. Je ne suis pas tout étonnée de te voir au devant d’un parti politique. Le campus ne ment pas, surtout celui de zogona, il est déterminant dans la formationd’un Homme. Vraiment, au risque de paraitre une directrice de ta campagne électorale, je vais m’en arrêter là. Mon mari te salut. BON VENT ET COURAGE

  • Si malgré tout les "Rapetouts" annoncent le Référendum, nous résisterons par tous les moyens ; la constitution nous l’autorise. Nous ne permettrons jamais aux bandes de hors la loi de s’approprier notre cher pays comme leurs bien personnel. Il y’aura ce qu’il y’aura, et il y’aura ceux là qui en porteront la responsabilité.

  • Voilà des enfants qui se croient des zoros ! Nul n’est dupe. De toute façon on(ceux qui savent observer) sait que la politique au Faso, c’est une politique du ventre personnel tout court : ceux qui se disent opposants sont ceux-là qui ne trouvent pas à "manger" dans la politique actuelle de ceux qui sont au pouvoir ; c’est tout. Il n’est ni question d’idéologie (voyez par exemple des partis de gauche, droite faire des coalitions) ni de l’intérêt du peuple mais de leurs intérêts personnels.

    • Donc ceux qui se disent de la majorité sont ceux qui profitent du sytème actuel pour manger, voler, corrompre, s’enrichir illicitement ?

  • Mon frère Kanazoé chapeau bas, j’ajouterai que c’est un coup d’Etat.

  • J’aimerais vraiment t rencontrer car je suis un jeune de 28 ans et tous ce que vs avez dit me touchent profondément.J’adore votre franchise et votre audace.Rejoignez moi au mac.dony@yahoo.com.Merci

    • Monsieur le journaliste,pour répondre à votre dernière question il me semble que les burkinabé ’aujourd’hui ne sont plus les burkinabé de 1990. en vingt ans ils ont atteints une croissance en détermination incroyable. je parle de croissance car c’est ça qui a la mode partout (en France, aux États unis ,en cote d’ivoire ,au Burkina ....).
      Il me semble que si jamais le referendum se décide ,l’Égypte ou le monde arabe n’auraient rien fait en terme de résistance comme l’a évoqué le président de AJIR.Imaginez une place tahir dans chaque ville du Burkina pendant une semaine.
      Je pense qu’on arrivera pas à cela car nous savons que notre président va achever son mandat dans la paix et sera encore utile au Burkina et au entier en général en occupant une grande fonction tout en restant le père de ’émergence du pays.
      Si non que les gens sont vraiment déterminés à jamais .Donc il ne faut pas essayer une telle aventure.La démocratie ,ce n’est pas forcement la majorité mais la prise en compte des aspirations répétées d’une partie du peuple. Merci

    • cher DODO, moi j’ai été au siège d’AJIR sis à ZOGONA dont voici le contact 50407174. Ce que j’ai compris est que l’AJIR n’est pas exclusivement un parti de jeunes. C’est parti porté par des jeunes certes, mais il focalise son intervention sur les préoccupations profondes de la jeunesse, partant de toute la population. Ceci dit, tout le monde peut être membre de ce parti quelque soit l’âge, pour peut que cette personne soit sensible à l’émergence véritable de la jeunesse dans tous les secteurs de la vie ici au Faso. Car l’émergence de la jeunesse = épanouissement des familles et de plus de 70% de la population.

    • bien dit kanazoé... c’est l’heure de l’éveil des consciences. c’est l’heure du choix. et notre position est claire : blaise doit partir.
      car dans cette vie tu a beau être le meilleur..mais si aucune plateforme ne te reçoit afin que tu puisse montrer tes compétences tu ne sera jamais le meilleur des meilleurs mais tu restera le meilleur des derniers et sa "nous jeunesse du faso" n’en voulons pas. que le combat continu !!

    • vous etes un jeune plein d’avenir et de talent.courage pour la claivoyance.

    • Hey !!! Il a echoue partt et veut maintenant sessayer en politique...Courage

    • Si koro kanazoé a décidé de changer de veste tant mieux alors. Sinon il était l’un de ces étudiants fantoches qui traitaient avec le pouvoir. Pour les mesures sociales dont parle un ancien étudiant un peu plus haut,je dirai que c’est l vérité car il a contribué à l’instauration de la cité des vacances ; mais c’était juste pour détourner les étudiants de la lutte que l’ANEB menait ; un peu comme le blanc dans le roman intitulé UNE VIE DE BOY qui jetait des carreaux de sucre aux petits nègres pour les faire croire qu’il les aimait, pourtant c’est le contraire car il visait plutôt un/ des objectif(s).
      j’espère que cette fois-ci tu es honnête en disant que tu es de l’opposition.

    • "Mieux valent des actions imparfaites qu’une parfaite inaction". C’est ce que notre kôrô et DG Kanaz nous répétait même quand les choses semblaient flanchées. De mémoire de travailleur, j’ai jamais rencontré un manager dans sa trempe : Toi tu es certainement un de ces jaloux qui n’entreprend jamais rien et qui se morfond dans les méandres de l’aigreur. Avance KANAZ, la jeunesse consciente te soutient ! N’écoute pas ces jaloux qui souffrent de ton leadership naturel depuis le campus

  • monsieur kanazoé,ne changeons pas de jour pour mourir si celui -ci arrive, voici un combat qui vaut la peine d’être mené,sachez seulement que nous les jeunes sommes prêts à ériger des bouclier humains constitués de nos femmes et enfants pour marcher triomphalement sur kossyam,on est impatient, qu’ils arrêtent de gueuler et qu’ils annoncent le jour du referendum, donnez nous le jour, si vous pensez que les gens sont d’accord pour être conduit comme des taureaux de labour, vous vous trompez d’époque et de personnes,un adage dit que le cabri mort n’a pas peur du couteau , séchez les engueulades et dites nous le fameux jour du referendum, ; heyiiiiiiiiiiii, ngaw gaw gaw, on a assez subi, vous nous avez assez dépouillé, le glas a sonné, nous préferons tomber sous les balles de nos frères militaires et policiers que de crever de faim dans nos maisons, heyiiiiiiiiiiiiiii, ngaw,,,,,,,,,,,,,,,,,,

  • Ce n’est pas le fait qu’il ait milité contre l’ANEB qui compte ici, parlons du présent et surtout de sa position actuelle face à la crise socio-politique, c’est ce qui nous préoccupe, c’est son nom à la modification de l’article 37 que nous voulons lire. et comme le dit l’adage : mieux vaut tard que jamais ! s’il est passé de fantoche à opposant réjouissons nous pour ce frère venu à la lumière au lieu de passer le temps à ressasser le passé ! d’ailleurs dans cette logique on n’aura pas d’opposants car presque tous ont roulé pour le parti !

  • Pour un début, c’est très bien KANAZ. Et soit en sûre,"La résistance va être orchestrée sur l’ensemble du territoire national ...." si Blaise essaie quelques manœuvres que se soit. Son pouvoir est fini et c’est bon qu’il s’en aille tranquillement.

  • Voilà qui est bien dit. Si le président Compaoré ne veut pas nous trouver sur son chemin, qu’il s’écarte de la présidentielle de 2015 car ayant épuisé tous ses mandats, que ce soit celui de 7 ans renouvelable ou celui de 5 ans renouvelable. Nous ne voulons pas de palabre avec notre président, au contraire nous avons beaucoup de respect pour lui avec tout ce qu’il a fait pour notre cher Faso. C’est pour cela que nous lui souhaitons une bonne retraite bien meritée. Cependant, s’il veut forcer les choses, alors qu’il y a des hautes personnalités au CDP capable de gérer le Faso, alors là il nous trouvera sur son chemin, et il va lui falloir passer sur nos corps pour deposer sa canditature. Dans tous les cas, après novembre 2015, le président Compaoré n’est plus Président du Faso. Par conséquent, il sera traité soit avec tous les honneurs d’ancien Chef d’Etat à la retraite, soit il sera traité comme il se doit s’il veut forcer les choses. A bon entendeur, salut ! JCF

  • Mon chère D8D8
    Le président du parti AJIR ADAMA KANAZOE se présente et fait l’étalage d’une partie de son CV d abord par courtoisie mais aussi pour satisfaire la curiosité de ses concitoyens qui désireraient en savoir sur le parcours du président du parti qui comme tout parti politique aspireraient à la magistrature suprème.C’est pas sorcier et c’est pas compliqué à comprendre. Il n’a pas dit qu’il était le plus intelligent du Faso. Il est même prêt à bénéficier de vos conseilles si vous l’approcher vous comprendrez peut être que c’est un grand et très vieux que son âge. Un leader. C’est osé affronter des anciens de la politique de notre pays qui pensent que la politique est réserve aux anciens mais pas la jeunesse. Contrairement à certaines personnes qui choisissent la voie de la facilité pour atteindre leurs buts, le jeune leader et courageux ADAMA KANAZOE donne l’exemple à la jeunesse BURKINABE par son engagement véritable pour la démocratie et l’alternance apaisée au faso.IL se faire le porte voix de la jeunesse bafoué et méprisé. Mon chère D8D8 Si vous êtes sincères, vous comprendrez et vous vous raviserez mais si vous avez été acheté pour dénigrer ce grand homme, alors ce sera vraiment dommage et triste pour notre chère Faso corrompu et vendu. Courage prési tu as déjà fait 50% du travail nous achèverons le reste. Les leaders éclairés n’ont pas besoin de lampes pour voir dans l’obscurité, car le chemin du salue s’offre à eu dans leurs sommes. COURAGE A TOI ADAMA KANAZOE VIVE AJIR VICTOIRE A LA JEUNESSE BURKINABE !

  • Mon petit, je suis avec toi mais tu te melanges un peu. Va lire les different courants politiques sinon tu vas prendre drap. Tu as vu Diabre, il a l’a change de neo-liberalisme et il a ajoute sociale quelque part pour faire joli.

    Toi tu penses que parce que tu es jeune tout le monde va dire "prend moi cadeau". Il faut bosser et convaincre.

    Tes compagnies la ca marche. Tu sais ce n’est pas les conflits qui ont tue ta compagnie (surcusale) INTERNATIONALE mais plutot l’incompetence. In y reviendra maintenant que tu es du domaine publique. Bonne chance petit frere.

  • une analyse pertinente,réelle et sans faille.la jeunesse et le peuple burkinabé tout entier déjà conscients et dévoués sont en alerte maximal.
    la jeunesse dispose d’une armée incommensurable d’idée pour réorienter la vie politique au Burkina afin d’atteindre développement pour tous et sans discrimination.

  • Le Burkina Faso gagnerait à faire l’économie de ce référendum au risque de mettre à mal son tissu social. Ce referendum est le plus grand piège de l’histoire électorale du Burkina Faso contemporain. Si le peuple s’y aventure, c’est tout son combat pour le changement qui va ainsi tomber à l’eau. Le référendum à l’image de toutes les élections remportées par le président Compaoré et le CDP depuis plus de deux décennies sont des leurres, de véritables marchés de dupe. Le CDP utilise l’argent du peuple dont il s’est accaparé grâce à son réseau d’hommes d’affaires véreux pour asservir et corrompre le même peuple, puis prend le pouvoir pour ensuite s’accaparer des richesses nationales pour de nouveau asservir le peuple,… et ainsi de suite. C’est un cycle infernal dans lequel est embarqué notre pauvre peuple, qui a enfin l’occasion grâce à la loi de mettre un terme à ce cycle. Face à cette opportunité historique de changement, les bourreaux du peuple que sont le CDP, son cercle d’hommes d’affaire véreux rassemblés dans la FEDAP/BC et ses alliés du front mal-nommé républicain de tenter une nième forfaiture, une énième duperie du peuple en l’invitant à un referendum qu’ils financeraient à coup de milliards (l’argent du peuple) pour encore une fois corrompre le peuple. Le peuple, celui souffre du partage illégal des richesses, celui qui ne mange pas à sa faim, celui qui n’étudie pas dans de bonnes conditions, celui qui est frappé par un chômage endémique,… oui ce peuple qui ne jouit pas impunément des deniers publics, ce peuple-là aspire au changement et est prêt au combat ultime pour sa liberté et sa dignité.
    Quelle clairvoyance !Quelle sagacité d’esprit ! En tout cas Me Kanozoe vous avez le dont de la parole juste et vraie.Soyez seulement ferme et constant avec vos idées dans l’action et sans doute Allah vous élèvera par sa grâce.

  • une analyse pertinente,réelle et sans faille.la jeunesse et le peuple burkinabé tout entier déjà conscients et dévoués sont en alerte maximal.
    la jeunesse dispose d’une armée incommensurable d’idée pour réorienter la vie politique au Burkina afin d’atteindre le développement pour tous et sans discrimination.

  • cher ADAMA on t’a pas démandé de nous raconter ta vie car le peuple veut se départager avec le référendum pour éviter les conflits sociaux donc laissez nous aller au référendum si vous aimez le BURKINA qui est votre patri.

  • par le véridique
    Le Burkina Faso gagnerait à faire l’économie de ce référendum au risque de mettre à mal son tissu social. Ce referendum est le plus grand piège de l’histoire électorale du Burkina Faso contemporain. Si le peuple s’y aventure, c’est tout son combat pour le changement qui va ainsi tomber à l’eau. Le référendum à l’image de toutes les élections remportées par le président Compaoré et le CDP depuis plus de deux décennies sont des leurres, de véritables marchés de dupe. Le CDP utilise l’argent du peuple dont il s’est accaparé grâce à son réseau d’hommes d’affaires véreux pour asservir et corrompre le même peuple, puis prend le pouvoir pour ensuite s’accaparer des richesses nationales pour de nouveau asservir le peuple,… et ainsi de suite. C’est un cycle infernal dans lequel est embarqué notre pauvre peuple, qui a enfin l’occasion grâce à la loi de mettre un terme à ce cycle. Face à cette opportunité historique de changement, les bourreaux du peuple que sont le CDP, son cercle d’hommes d’affaire véreux rassemblés dans la FEDAP/BC et ses alliés du front mal-nommé républicain de tenter une nième forfaiture, une énième duperie du peuple en l’invitant à un referendum qu’ils financeraient à coup de milliards (l’argent du peuple) pour encore une fois corrompre le peuple. Le peuple, celui souffre du partage illégal des richesses, celui qui ne mange pas à sa faim, celui qui n’étudie pas dans de bonnes conditions, celui qui est frappé par un chômage endémique,… oui ce peuple qui ne jouit pas impunément des deniers publics, ce peuple-là aspire au changement et est prêt au combat ultime pour sa liberté et sa dignité.
    Quelle clairvoyance !Quelle sagacité d’esprit ! En tout cas Me Kanozoe vous avez le dont de la parole juste et vraie.Soyez seulement ferme et constant avec vos idées dans l’action et sans doute Allah vous élèvera par sa grâce. le véridique non (le veridique).

  • du courage la jeunesse vs soutien.

  • Tout ce qu’a dit ce Monsieur ne nous a pas étonné.En effet a partir du moment où il a rendu visite a l’UPC,au MPP etc nous avons tout de suite compris qu’il s’y ferait laver le cerveau.De toutes les manières le référendum aura lieu.Eux ils ne sont pas le peuple.C’est nous le peuple

  • Sincèrement il y a des gens qui souffrent encore d’une carence intellectuelle aiguë à savoir monsieur d8. si vous avez quelque chose contre monsieur KANAZOE essayer plutôt de le rencontrer pour en parler d’homme à homme au lieu de vous cacher derrière une virtualisation et tenir des propos irresponsable immature de vendu de fantoche de poltron de poule mouillé…….
    Mr KANAZOE d’abord je vous remercie pour cette lutte que vous menez pour que la jeunesse burkinabé puisse avoir son mot a dire dans toute dans la politique burkinabé parce qu’elle men avait besoin. Elle en avait besoin car elle a longtemps été embrigadée par des partis. Pour la lutte pour un Burkina meilleur sachez que je serai avec vous parce que je dis non au sénat au referendum et à la modification et a tout autre acte qui peut nuire au développement de mon pays de la jeunesse Kr avec des vendu comme les D8 qui sont rempli au pays la lutte ne sera pas simple mais on y arrivera
    ……LA PATRIE OU LA MORT NOUS VAINCRONS !....

  • Pour ma part je me réjouis qu’un parti se crée avec la l’ambition d’impliquer les jeunes dans la gestion de la cité.En revanche il est déplorable qu’a peine né ce parti suit de facon aveugle.C’est pas parce que vous etes de l’opposition que vous allez etre toujours d’accord les autres.Ayez votre propre opinion au lieu de suivre comme des moutons

  • ce type crois que c’est obligé de parler quoi.A quoi bon parler si c’est pour ne rien dire a la fin ?

  • Ce type comme tous les autres opposants refusent le référendum tout simplement parce qu’ils savent que Blaise Compaoré l’emportera.Mais la démocratie est ainsi faite.C’est le plus populaire qui gouverne.

  • le forum n’est pas le lieu approprié pour raconter sa vie.Kanazoé,nous n’avons pas le temps pour t’écouter nous narrer ta vie.

    • Dîtes des choses plus intelligentes svp, franchement !

    • Cet homme est tres lucide,en application stricte de cette maxime dit "la politique est la saine appreciation des realites du moment" il se faufile dans la breche.Nombre de ceux qui l’ont connu savent bien qu’il doit son ascension sociale en partie au coup de pouce du pouvoir..meme si a son corps defendant son intelligence y a egalement fortement contribue.Aujourd’hui il s’est radicalement eloigne du pouvoir car il a compris qu’il ne lui doit rien..il est plutot redevable au peuple,..Et il solde ainsi son compte vis a vis du peuple. C’est vers cet elan que nous devons tous converger.Quittez..quittons vite ce navire qui tangue..bientot,il sera trop tard.

    • kanazoé omoins essaie !!! et toi ???

  • Si tous les jeunes Burkinabè avaient de l’ambition et étaient dévoués comme lui,le président Compaoré ne s’hasarderait même pas à sortir le mot référendum de sa bouche.Mais malheureusement pr les combattants de la liberté,leur efforts sont torpillés par ceux qui veulent paraître ou veulent manger coûte que coûte,vaille que vaille.Chacun payera tôt ou tard sa compromission avec le criminel.

  • Kanozoé Adama,je vous prie d’etre honnete avec vous même.Vous savez très bien que vous ne pouvez pas etre contre la modification de l’article 37,la mise en place du sénat et le référendum a la fois.Contre les deux premiers pourrait etre compréhensible mais pas contre le troisième car il répresente en quelque sorte le nerf même de la démocratie.A moins que vous ne soyez antidémocratique

  • Ce monsieur d’où vient il même.On devra lui faire comprendre que ce dont il parle là le dépasse hein.Son parti est encore jeune pour ça

  • Franchement je comprends pas les gens,si vous ne voulez pas de la modification de l’article et du sénat,comprenez que y’en a qui en veulent.Et comme il ne faut pas qu’il y’ait des gens se sentiront frustrés,il faut le référendum

  • Le référendum est incontournable si nous voulons sortir de cette impasse socio politique.Moi même je ne suis pas pour le sénat et la modification de l’article 37.En revanche je crois que seul le référendum pourra nous départager

  • Merci Président c’est un plaisir de voir que vous êtes si engagé dans le combat de la jeunesse et nous sommes confiant que ce combat nous allons le gagner . Le chemin de la jeunesse est enfin là car AJIR apparait ici comme le parti qui répond au aspirations de la jeunesse

  • c’est triste que certaines personnes se sentent obligée de participer à ce forum juste pour raconter des niaiseries. Que tous ces inconscients jeunes et surtout vieux qui prônent le référendum nous lâchent les baskets. Si on a fait une bonne école, si on a un minimum de culture démocratique et pour peu qu’on fasse l’effort de réfléchir, bien qu’on ait un minuscule cerveau, on doit savoir que le référendum n’apportera qu’un chao à notre cher patrie. Que Blaise Compaoré respecte la constitution et tout ira pour le mieux pour tous les burkinabè en en entier, sauf les gros voleurs de la république qui craignent de se voir retirer les fruits de leur haute délinquance.

  • enfin il y’a des jeunes qui savent la nécessité de se lever et lutter pour l’affranchissement de ce pays. ailleurs des jeunes ont prouvé qu’ils sont capables de gérer pourquoi ne cessons nous pas de critiquer et affûter communément nos armes pour l’alternance ?

    • pourquoi ne cite t’il pas le nom de ses entreprises et cite seulement le nom de l’entreprise ou il etait 2004 ?

    • Salut.Un big up a Mr Kanazoé.Vraima le peuple est fatigué de voir tjrs les meme tétes.C’est pas un pouvoir a vie.Blaise doit partir les élection prochaine il pourra revenir si le peuple le veut tjrs.

  • Pour se qui est du referendum nous deverions travailler a rester vigilants.
    Les. Intenssion du clan compaore ne saurai nous divertir.
    Nous jeune. Du Burkina inscrivons nous dans la prise de conscience historique.
    Le Burkina se developpera avc sa jeunesse dynamique et engager.

  • n’en voulez pas aux responsables de certains propos a l’égard de ce grand homme qu’est mr Kanazoé Adama.. Nous sommes en démocratie et ce luxe leur est permis. je voudrais juste dire que l’homme nous a juste fait une caricature de sa biographie et croyez moi on n’en finirait pas s’il voulait se lancer des fleurs à dessein, car le connaissant bien ce monsieur à fait l’économie de beaucoup de ses mérites.. Quand quelqu’un est nommé à un poste de responsabilité par exemple, son parcours est rendu publique. Il est tout de même important pour le peuple de savoir d’ou vient et ou va l’homme avant lui confier sa lutte...

  • Les choses ont changé, le pouvoir n’est plus la. felicitation Adama mon cher Delegue.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Situation nationale : « Leur PNDES n’est qu’un fiasco, un pétard mouillé », mate Eddie Komboïgo
Situation nationale : Les universitaires et experts associés affiliés au MPP se penchent sur le défi sécuritaire au Burkina
Rentrée politique du CDP : Des ovations nourries pour l’ancien président, Blaise Compaoré
CDP : Une rentrée politique, de grands défis en face !
Audience parlementaire : Alassane Bala Sakandé reçoit une délégation de généticiens burkinabè
Hausse du prix du carburant : Le pouvoir du MPP fait payer aux Burkinabè ses propres erreurs de gestion, selon l’opposition
Politique : « Celui qui a remporté la guerre est celui qui détermine les conditions de la paix » (Boubacar Sannou du CDP)
Assemblée nationale : Alassane Bala Sakandé désigné président de l’Union parlementaire africaine
Assemblée nationale : Le Balai citoyen présente son nouveau projet à Bala Sakandé
Politique : L’UPC a « enfin » obtenu son récépissé, « mais la question de fond demeure »
15e édition des Journées de la commune burkinabè (JCB) : Rendez-vous à Kaya du 15 au 17 novembre 2018
Rentrée politique : Le CDP dénonce une gestion « des plus obscures » des gouvernants actuels
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés