Canal+ Burkina – Editions Lefaso : Vers un renforcement du partenariat

vendredi 9 mai 2014 à 03h09min

Canal+, implanté officiellement depuis quelques mois au Burkina, veut renforcer les relations avec ses partenaires locaux, notamment les médias. C’est dans cette dynamique que deux responsables de la société, Kady Koné et Rabiatou Traoré, étaient ce mercredi 7 mai 2014 dans les locaux des Editions Lefaso.

Canal+ Burkina –  Editions Lefaso : Vers un renforcement du partenariat

En compagnie de Rabiatou Traoré, chargée de la communication à Canal +, Madame Kady Koné, Directrice Marketing a d’abord échangé, au cours de sa visite de ce mercredi 7 mai 2014 aux éditions Lefaso, avec les premiers responsables du média en ligne. Avec le Docteur Cyriaque Paré et Aïcha Ouattara, respectivement fondateur et Directrice Générale des éditions Lefaso, les représentantes de Canal+ au Burkina, ont discuté sur des sujets d’intérêt commun. Et cela, en vue de renforcer le partenariat « gagnant-gagnant » existant déjà entre les deux entreprises, Canal+ et Les Editions Lefaso.

En effet, Lefaso.net accompagne Canal + dans sa campagne de communication, qu’elle a engagée pour une meilleure visibilité de ses activités.

Ces échanges ont donc, non seulement permis d’ébaucher de nouvelles idées, mais surtout contribué à rassurer les deux parties de la continuité de leur collaboration.

Lefaso.net, un partenaire privilégié de Canal+

Perspectives à ces échanges, la visibilité du programme télé de Canal-SAT sur la toile préférée des Burkinabè. La maison de communication a par ailleurs l’intention d’annoncer d’autres couleurs, par le biais du portail, notamment aux temps forts du mondial 2014 au Brésil. La structure qui veut de plus en plus se rapprocher de ses clients, compte accroître ainsi, sa prise de parole, selon Madame Kady Koné.

« Lefaso.net est un site en pleine expansion au Burkina. Beaucoup d’annonceurs aujourd’hui essayent d’y faire passer leurs informations. Donc, nous n’avons pas voulu être en reste. On s’est dit qu’il ne faut pas rater l’occasion de communiquer sur un support aussi impactant, qui a sa place dans le milieu médiatique du Burkina », a-t-elle indiqué, à l’issue de la visite des locaux.

Le décodeur à 25.000 F CFA

Ce fut une occasion pour les visiteuses de rappeler, à la population Burkinabè, "l’offre magique de Canal+ avec le décodeur à 25 000 F CFA seulement" et un abonnement à des coûts abordables. « Il y a des produits pour chacun selon sa bourse. Tout le monde peut trouver son compte à chez nous Canal +. Ce sont des produits de 5000 à 40 000 F CFA. Avec une programmation très riche, très instructive pour les enfants et également pour les parents », a-t-elle assuré.

Arba Nadembega

Lefaso.net

Vos commentaires

  • Le 8 mai 2014 à 16:52, par burkinbila En réponse à : Canal+ Burkina – Editions Lefaso : Vers un renforcement du partenariat

    canal+ c’est bon mais faite un effort de revoir les coûts à la baisse et permettez que l’on puisse avoir ne serait-ce que la chaine rtb même sans abonnement je vous apprécie mais il faut vraiment baisser un peu coût par exemple avec 10 000frcs que l’on puisse avoir toute les chaines canalsat et 15000frcs pour tout canal par mois, a ces prix vous allez augmenter considérablement vos clients et être plus concurrent sinon vous constatez que de nouvelles chaines sont entrain de s’installer et vos clients sont beaucoup tenté

    Répondre à ce message

    • Le 8 mai 2014 à 19:44, par Manau En réponse à : Canal+ Burkina – Editions Lefaso : Vers un renforcement du partenariat

      Étant client de canal + depuis longtemps,je déplore sérieusement la composition actuelle des bouquets qu’on nous impose.Comme exemple je prends national geographic ,il faut s’abonner a la formule TOUT CANAL pour l’avoir. Pourquoi en plus des bouquets existants ne pas faire un bouquet rien que pour les chaines de documentaires,un bouquet pour les dessins animés,etc...ou permettre a l’abonné de composer son bouquet (500fcfa/chaine/mois par exemple) ;c est juste une proposition car avec les bouquets actuels,pour ma part,il y’a beaucoup de chaines que personne ne regarde chez moi jusqu’à la fin de l’abonnement...

      Répondre à ce message

  • Le 8 mai 2014 à 17:28, par sid soaba En réponse à : Canal+ Burkina – Editions Lefaso : Vers un renforcement du partenariat

    je suis d accord avec toi,y a des chaines au moins qu on doit pouvoir regarder meme sans abonnement telles que TV5 TNB

    Répondre à ce message

  • Le 8 mai 2014 à 18:26 En réponse à : Canal+ Burkina – Editions Lefaso : Vers un renforcement du partenariat

    40 000f/mois pour regarder combien de chaînes ? même 1000 chaînes,c’est abusé pour un pays où le salaire minimum ne vaut pas cette somme. en france les 2 packs canalsat et canal+ reviennent à 39,90€ soit 26 000f. ce sont des inutilités aussi coûteuses qui poussent certaines personnes à voler les deniers publics pour faire les "m’as-tu vu". au webmaster de lefaso.net,même si vous aviez signé des partenaires avec canal+,ayez la sagesse de publier mon message. merci.

    Répondre à ce message

  • Le 9 mai 2014 à 05:28, par zou En réponse à : Canal+ Burkina – Editions Lefaso : Vers un renforcement du partenariat

    canal+ est trop cher pour nos bourses,ensuite quelle est cette idée très bête d’interrompre une emission pour signaler a l’abonné qu’il doit renouveler son abonnnement,ensuite pourquoi "nerwaya vision est moins cher ?canal+ n’est plus que pour ses promoteurs

    Répondre à ce message

  • Le 9 mai 2014 à 09:12, par CIS En réponse à : Canal+ Burkina – Editions Lefaso : Vers un renforcement du partenariat

    Il serait souhaitable k Canal+ revoye les prix à la baisse pour ça accessible à la clientele. On aurait voir les prix allant de 5000 à 20000f pour tout Canal par exemple. Les cHaines documentaires et d’education devraient se trouver dans la formule Accès pourquoi pas. Prix à la portée des bourses des pays du tiers monde. ça permettrait de multiplier la regularité des abonnement par 10 sinon plus. Il ne sert à rien d’avoir le materiel moins cher et suivre un abonnement cher. Vraiment dommage.

    Répondre à ce message

  • Le 9 mai 2014 à 09:21, par CIS En réponse à : Canal+ Burkina – Editions Lefaso : Vers un renforcement du partenariat

    Au lieu de donner le materiel moins cher a tout moment ; casser le prix des abonnement. Regle logique de Marketing.

    Répondre à ce message

  • Le 9 mai 2014 à 09:58, par KATA En réponse à : Canal+ Burkina – Editions Lefaso : Vers un renforcement du partenariat

    Je partage l’avis de mes prédécesseurs, je pense qu’il faudrait revoir le système de vos abonnements, d’abord revoir en baisse le prix de vos abonnements, vous faite régulièrement des promos pour le matériel faite aussi de même pour vos bouquets, et aussi un système pour ne payer que ses chaines préferées au lieu de nous donner un bouquet entier chers dont on ne regarde que peut être 5 chaines.

    Répondre à ce message

  • Le 9 mai 2014 à 10:44, par DE BONNE FOI En réponse à : Canal+ Burkina – Editions Lefaso : Vers un renforcement du partenariat

    canalsat c’est pas facile . Avec 10000 f tu ne peux même pas suivre bon match. canalsat ne pas fait pour nous les petits fonctionnaires de brousse ,l’abonnement est très chère , de fois les images crachent, se coupent à moindre goute de pluie et pour suivre notre rtb il faut 5000 f ;mais c’est pas eux , c’est l’État Burkinabé si non je ne pas comprendre à 100 km de Ouaga on a pas la télé ni la radio nationale.DIEU merci je viens d’installé un décodeur strong ou j’ai le bouquet africain, la RTB, RTI 1&2 MALI 1&2 ETC....et gratuitement.

    Répondre à ce message

  • Le 9 mai 2014 à 11:14 En réponse à : Canal+ Burkina – Editions Lefaso : Vers un renforcement du partenariat

    vraiment vous êtes très chers pour un pays pauvre comme le nôtre. Si neerwaya était à tenkodogo je donnerais votre décodeur gratuitement à quelqu’un.

    Répondre à ce message

  • Le 9 mai 2014 à 16:26, par Sawadogo En réponse à : Canal+ Burkina – Editions Lefaso : Vers un renforcement du partenariat

    Je vous assure que plus de 95% de vos nouveaux clients ne renouvelent pas leur abonnement après l’achat du decodeur. Et cela tout simplement parce que le contenu des programmes laisse à désirer. Je dirai donc que au lieu de vous débarrasser de vos decodeur qui dans les mains du client pour qu’il s’en débarrasse 31 jours après, il faudra revoir le coût et/ou le contenu. Je vous rappelle que C’EST LE CLIENT QUI A LE DERNIER MOT...

    Répondre à ce message

  • Le 9 mai 2014 à 16:32, par ralph9@yahoo.fr En réponse à : Canal+ Burkina – Editions Lefaso : Vers un renforcement du partenariat

    Canal+afrique est trop cher. J’ai prix le décodeur mais il ya des mois que je n’arrive pas a m’abonner. Je pense même changer de décodeur. Pourquoi ete vous cher au BURKINA FASO qui est un paye pauvre alors que les prix en france sont plus abordables. revoyez les prix a la baise.

    Répondre à ce message

  • Le 4 août 2015 à 15:31, par YE En réponse à : Canal+ Burkina – Editions Lefaso : Vers un renforcement du partenariat

    Moi mon l’inquiétude réside au niveau des chaines.Nous avons de nombreuses chaines que nous ne suivons presque jamais ;alors je préconise que l’on nous laisse choisir nos chaines préférer par exemple:syfy, nollywood national geo...MERCI !!

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés