Promotion du civisme en milieu scolaire : Marien N’Gouabi au centre d’une conférence

mercredi 7 mai 2014 à 21h27min

L’association Guide Universel d’Initiatives pour le développement des élèves du Burkina (GUIDEB) dans le cadre de l’exécution de son programme d’activités annuel a organisé une conférence publique ce mardi 6 mai au lycée Marien N’GOUABI, à Ouagadougou. « Le président Marien N’GOUABI : exemple de patriotisme et de civisme pour la jeunesse scolarisée du Burkina Faso », tel est le thème de cette conférence animée par Laurent KADEBA, professeur d’histoire-géographie.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Promotion du civisme en milieu scolaire : Marien N’Gouabi au centre d’une conférence

Le GUIDEB (Guide Universel d’Initiatives pour le développement des élèves du Burkina) a organisé ce mardi 6 mai au lycée Marien N’GOUABI une conférence publique. C’est à 16h précise que la conférence a commencé sur le thème : « le président Marien N’GOUABI : exemple de patriotisme et de civisme pour la jeunesse scolarisée du Burkina Faso ». L’association Guide universel d’initiatives pour le développement des élèves du Burkina, veut, à travers diverses activités (conférences, débats, théâtres fora et des témoignages), donner plus de chance aux élèves de se former. C’est un public composé d’autorités venues honorer l’invitation mais surtout d’élèves. Le conférencier, Laurent KADEBA, professeur d’histoire-géographie depuis quatorze ans au lycée Marien, a entretenu le public pendant une heure de temps. Il a structuré sa conférence en deux parties : qui est N’GUOUABI ? Quelles sont ses œuvres ? Mais avant de rentrer dans le vif du sujet, il a rappelé l’historique du collège. En effet, c’est en 1985 que l’école des cadets de la révolution a fait place au lycée Marien N’GOUABI. Les autorités de cette époque ont voulu par cet acte rendre concrète leur volonté de pérenniser la mémoire de cet illustre personnage congolais.

Biographie de Marien et exemple de patriotisme

Marien N’GOUABI est né le 31 décembre en 1938 au Congo. Après des études primaires, il entre à l’école militaire en 1953 d’où il sortira militaire. Poursuivant ses études, il obtient le grade de commandant. En 1968 il est membre du mouvement national de la révolution (MNL). Ayant refusé une affectation du président Alphonse MASSANBA, il est arrêté et emprisonné. Il sera réduit au grade de soldat de première classe. A la suite d’une manifestation de son ethnie qui réclamait sa libération, il fut libéré mais sera plus tard arrêté. Il fut arrêté pour la deuxième fois par le président MASSANBA pour activisme politique très élevé.Quelques années après, le président quitta son poste pour le village. Une semaine après, les militaires lui firent une note, le demandant de rejoindre son poste. Marien est nommé commandant des militaires. Alors un nouveau personnage faisait son apparition sur la scène politique congolaise. A l’âge de trente ans N’GOUABI est président d’un paysalors peuplé d’un million d’habitants avec une économie basée sur l’agriculture, l’exploitation minière etc. Le président Marien fut assassiné en 1977. A trois jours de son assassinat, il disait ceci : « lorsque ton pays est sale et manque de paix durable, tu ne peux que verser ton sang pour le rendre propre et le purifier ».

A la suite de la conférence, le parrain a invité les élèves à s’inspirer de l’exemple degrands personnages patriotiques, à l’image de Marien N’GOUABI pour bâtir leur avenir. Mais, poursuit-il, cela ne voudrait pas dire que chacun doit se battre pour être président, il faut bien faire son travail là où on est.

La présente conférence publique s’inscrit dans le cadred’une large campagne de sensibilisation et de conscientisation de la jeunesse scolarisée du Burkina menée par GUIDED. Créée en août 2012, la GUIDEB se donne également pour objectif d’accompagner les scolaires, de promouvoir le civisme et lutter contre toutes formes de violence et d’actes pouvant menacer la paix sociale.

Rosine S. KABORE (Stagiaire)

Lefaso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés