Kompienga (Est) : Un maire et un député se sont serré les cols en public

jeudi 1er mai 2014 à 05h42min

Le maire de la commune de Kompienga (Est, 380km) Kalenfé Lodano et le député Parimani Sabdano, se sont serrés les colles mardi 22 avril 2014 dans l’enceinte de la mairie, suite à un différend portant sur le renouvellement du Comité villageois de développement de la dite localité, a-t-on appris.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Kompienga (Est) : Un maire et un député se sont serré les cols en public

Le maire de la commune de Kompienga issu du Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP, pouvoir) Kalenfé Lodano (35ans) et le député de l’Alliance pour la démocratie et la fédération/Rassemblement démocratique africain (ADF/RDA, majorité) Parimani Sabdano (60 ans) se sont serrés les colles et se sont bousculés violemment aux environs de 10H 45 mn TU le mardi 22 avril 2014 devant de nombreuses personnes, selon des témoignages recueillis sur place par le correspondant de l’AIB.

Selon les mêmes sources, le différend porte sur le mode de désignation des membres du Comité villageois de développement (CVD) qui se fait par « consensus » ou à défaut par « vote ».

A en croire les témoins présents sur place, le chef coutumier de Kompienga, déjà en possession d’une liste de membres, a, au nom des trois chefs coutumiers que compte la ville, opter pour « le consensus » tandis que le député qui avait deux candidats, a choisi « le vote ».

La tension entre les partisans du « vote » et ceux du « consensus » a occasionné des échanges houleux et des bousculades entre les deux élus.

L’équipe chargée du renouvellement des membres de la structure voyant la situation se détériorer et leurs vies menacées, a donc décidé de suspendre le processus et de le reporter à une date ultérieure qui sera connue de tous, a-t-on appris.

Un jeune homme d’une trentaine d’années a été poignardé au bras, mais sa santé est hors de danger.

La première session ordinaire du conseil communal de Kompienga, en sa séance du Mardi 04 Mars 2014 donnait autorisation au maire, de procéder au renouvellement des 17 structures CVD de son ressort territorial. Dans les 16 autres villages, les structures ont été renouvelées sans difficultés majeures.

JML-SB/TAA

Ouagadougou, 30 avril 2014 (AIB)

Imprimer l'article

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés