Patriote pacifique : Un nouveau mouvement pour promouvoir la paix au Burkina

mercredi 30 avril 2014 à 00h19min

« Patriote pacifique » est un mouvement mis en place à l’initiative de trois jeunes que sont : James Dembélé, Moussa Sanou, et Moussa Traoré, il y a de cela trois mois, à Bobo-Dioulasso. Ils ont tenu à faire savoir leur engagement à travers une conférence de presse le lundi 28 avril 2014.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Patriote pacifique : Un nouveau mouvement pour promouvoir la paix au Burkina

Les responsables du Patriote pacifique (PP) disent être inquiétés de la situation nationale qui prévaut. D’où l’idée de la mise en place de leur mouvement, afin d’apporter leur part dans la consolidation et la préservation de la paix. « Seule richesse du Burkina », de l’avis du porte-parole James Dembélé ; celui-ci estime qu’à travers ce mouvement ils sensibiliseront sur son importance pour la stabilité du pays. A la question de savoir pourquoi une telle initiative ? James Dembélé répondra : « C’est abord à Bobo-Dioulasso que la FEDAP-B est venue demander solennellement à ce que Blaise Compaoré se représente en 2015. C’est encore à Bobo que le Mouvement du peuple pour le progrès (MPP) a fait sa première grande sortie. C’est aussi dans cette même ville que le Front républicain a tenu son premier grand meeting. La marche de l’opposition en janvier dernier a connu une forte participation de la population. C’est pourquoi nous avons décidé de prendre notre responsabilité en mettant en place un tel mouvement pour interpeller les politiques ». A en croire M. Dembélé, c’est un mouvement apolitique et impartial.

Créé il y a moins de trois mois, il compte déjà près de 1500 jeunes repartis dans les quartiers de Bobo. Avec pour slogan de campagne « Touche pas à ma paix » et pour devise : « L’amour de la Nation, notre motivation », le mouvement est libre d’adhésion pour toute personne pacifique et patriote. « Comme le nom l’indique, nous cherchons et nous ne voulons que défendre la paix et la justice dans notre pays. C’est pourquoi nous condamnons tout acte tendant à la fragiliser », clame le porte-parole. Ils recommandent également la prudence à tout le peuple burkinabé par rapport aux points (article 37, referendum, mise en place du sénat » qui sont en train de diviser, car dit-il, 2015 est encore loin. Dans les jours à venir, le PP compte organiser un grand meeting et des rencontres de jeunes dans les quartiers de la ville de Sya. Qui financera ces activités ? James Dembélé dit compter sur la bonne volonté des membres du mouvement dont la grande majorité mène des activités socioprofessionnelles.

Bassératou KINDO

Imprimer l'article

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés