Bobo-Dioulasso : Le balai citoyen demande un audit complet de la Sonabel

mercredi 30 avril 2014 à 00h22min

Longtemps annoncé, le sit-in du mouvement Balai Citoyen a eu lieu hier mardi 29 avril 2014. A Bobo-Dioulasso les citoyens balais ont investi la devanture de la direction régionale de la Société nationale d’électricité pendant plus de deux heures pour protester contre les incessants délestages et autres injustices qu’infligent le pouvoir en place au peuple.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Bobo-Dioulasso : Le balai citoyen demande un audit complet de la Sonabel

Plusieurs autres organisations à savoir la ligue des jeunes, le mouvement en rouge et des partis politiques de l’opposition comme l’Union pour le progrès et le changement sont venus soutenir le balai citoyen pour cette action de protestation contre les coupures intempestives de courant. « Ce sit-in est une interpellation des responsables de la Sonabel par rapport aux problèmes de délestages et coupures intempestives que nous vivons tous les jours depuis février dernier sans que rien ne se fasse pour y remédier », explique M. Diakité. Il fallait donc, poursuit-il lever la voix pour rappeler les responsables de la nationale de l’électricité de leur devoir à accomplir leur mission. Les délestages et autres injustice qu’inflige la Sonabel aux consommateurs à son avis de trop. « Les coupures de courant causent tous les jours des dégâts matériels et des dommages aux populations », dit-il, avant de s’interroger la destinée des centaines de millions de FCFA qu’enregistre la Sonabel. Pour le balai citoyen, il y a un manque de volonté manifeste des autorités à ne pas investir les milliards de FCFA de bénéfices dans les défaillances. Il est donc tout à fait normal que l’on est l’impression que la sonabel soit une caisse noire de la Sonabhy, la Lonab, l’Onea, selon les « citoyens balayeurs ». Pour Moussa Zerbo de l’Union pour le progrès et le changement, l’heure du changement à sonner. « Nous sommes dans un pays immergent et énervant. Parce qu’un pays qui émerge ne laisse pas des corps se décomposer à la morgue. Ils ne laissent pas ces populations dormirent dans l’obscurité. Il faut que ça change et ça changera », dit-il avant de pointer du doigt les consternes des délestages.

Une certaine particularité venait à s’ajouter au sit-in de protestation contre les délestages. Il s’agit, indique Alexandre Diakité, de l’électrification de la route nationale n°1 qui tarde jusqu’à présent, la route de Bama, le boulevard de l’indépendance….C’est pourquoi parmi les revendications, le Balai citoyen demande un audit complète afin de comprendre le fonctionnement de la nationale de l’électricité. L’espoir est cependant permis car des actions du mouvement balais citoyen ont amené les responsables de la Sonabel a se mouvoir. En témoigne la suspension des pénalités, la communication sur certaines activités, la visite de terrain avec les leaders national du balai citoyen….Après deux heures d’échanges ponctué par des discours dénonciateurs, la plateforme a été remise au directeur régionale de la Sonabel Aristide Ouédraogo qui a promis de la remettre à qui de droit. « S’il n’y a pas d’échos favorables, nous reviendrons dans la rue et nous utiliserons toutes la manière pour résoudre ces problèmes de délestages qui attriste le peuple », prévient M. Diakité.

Bassératou KINDO

Imprimer l'article

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés