Délestages de la SONABEL : « Nous comprenons la frustration des uns et des autres… », Dixit le ministre Salif Kaboré

mercredi 30 avril 2014 à 00h21min

Le mouvement « Balai Citoyen » a organisé un sit-in pour protester contre les délestages récurrents de la SONABEL ces derniers temps. En marge du séminaire gouvernemental tenu la veille, le 28 avril 2014, sur le programme présidentiel « bâtir, ensemble, un Burkina émergent », le ministre des mines et de l’énergie, Salif Lamoussa Kaboré s’est exprimé sur l’opportunité de cette manifestation. Tout en comprenant la frustration des uns et des autres, il pense que la « solution n’est peut-être pas dans les sit-in », mais dans le dialogue. Nous vous proposons in-extenso sa réaction.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Délestages de la SONABEL : « Nous comprenons la frustration des uns et des autres… », Dixit le ministre Salif Kaboré

« Aucun agent de la SONABEL, aucun agent du ministère n’est satisfait lorsqu’il y a des délestages. Ça, il faut se le dire. Je suis ministre en charge de l’énergie et lorsqu’il y a des coupures, je n’en dors pas. C’est l’une des prérogatives de mon département. Je peux aussi comprendre la frustration de la clientèle. Voilà pourquoi chaque fois que je prends la parole, je commence d’abord par demander pardon à tous les habitants, à tous nos parents, à tous nos frères qui connaissent ces affres des délestages. Mais, c’est un phénomène qui est récurrent parce que la demande augmente de 14%. Il faut beaucoup d’investissements. Et vous savez, la satisfaction de la demande est un problème dynamique qui augmente avec le temps.

Il y a quelques années, il n’y avait pas plus de 50 localités qui avaient l’électricité. Aujourd’hui, nous avons plus de 350 localités et nous allons avoir encore 750 localités à la fin de 2015. Cela veut dire que tout le monde veut avoir l’électricité. C’est un engagement que nous prenons. Nous comprenons la frustration des uns et des autres mais nous leur demandons pardon et nous leur disons que la solution peut ne pas être dans les sit-in. La solution peut être dans un dialogue constructif. J’ai toujours ouvert ma porte à ceux qui veulent la vraie information. Je n’ai jamais caché la situation de la SONABEL. On a toujours dit qu’il faut investir. Et cet argent, il faut que les capacités d’entreprendre de la SONABEL soient correctes pour que les bailleurs de fonds lui fassent confiance. Au-delà de la SONABEL, il faut que l’Etat aussi mette beaucoup d’argent. Quand on dit l’Etat, c’est vous, c’est moi, c’est ceux qui vont faire le sit-in… Donc je souhaite vivement qu’au-delà de ce sit-in, ils puissent venir au département pour qu’on puisse se donner les idées.
On nous a dit que le ministère ne veut pas de l’énergie solaire, mais non. Nous avons commencé à parler d’énergie solaire depuis 2008. Mais, c’est de l’argent donné par des partenaires techniques et financiers et cela doit suivre une procédure normale. Nous sommes sur les dernières étapes pour que ce champ solaire voie le jour. Nous ferons appel aussi aux privés pour qu’ils viennent s’installer, produire et revendre à la SONABEL. La loi le permet. Je pense que c’est ensemble que nous devons trouver des solutions à ce problème d’offre d’énergie qui est un problème régional parce que quand vous prenez tous les 15 pays de la CEDEAO, ce problème existe. Mais, nous ne désarmons pas. Nous allons travailler à ce que l’énergie soit disponible pour le peuple burkinabè ».

Propos recueillis par Moussa Diallo

Lefaso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés