Le balai citoyen devant le siège de la SONABEL Ouaga : « Nous sommes venus exprimer notre colère »

mercredi 30 avril 2014 à 00h22min

Ils l’avaient annoncé il y a quelques semaines, ils l’ont fait ce matin. Dans la matinée de ce mardi 29 avril 2014, les membres du balai citoyen ont organisé leur sit-in de protestation contre les délestages, devant le siège de la SONABEL Ouaga. L’appel lancé aux « mécontents » du service de la Société nationale d’électricité du Burkina (SONABEL) semble avoir été entendu, de par la forte mobilisation constatée. Du chef de file de l’opposition en passant par Boukary Kaboré dit « le lion » ou encore des élèves des établissements publics de la capitale, tous sont venus exprimer leur soutien à la manifestation.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Le balai citoyen devant le siège de la SONABEL Ouaga : « Nous sommes venus exprimer notre colère »

Des slogans, des pancartes en main ou encore brandissant des factures, chaque manifestant y allait de sa méthode pour faire passer son message. Ce sit-in premier du genre depuis l’existence de la SONABEL, ne traduirait que le ras le bol de la population et des consommateurs. Faire comprendre à la SONABEL qu’on attend d’elle une meilleure qualité de service serait donc l’objectif de ce sit-in. « La SONABEL tant qu’elle n’arrive pas à fournir l’électricité comme il se doit, ne doit plus prélever les pénalités de retard sur les payements de facture. Nous exigeons également qu’il y ait davantage de guichets pour permettre aux gens de payer leurs factures. Pour une ville comme Ouagadougou, vous n’avez que 7 guichets. Même quand tu as la volonté d’aller payer ta facture de SONABEL, tu arrives, tu peux attendre des heures sans pouvoir payer ». Chose qui n’est pas normale selon Sams’k le Jah, chargé à la mobilisation dans la coordination nationale du mouvement .

Pour les membres, ce problème est surtout dû à la mauvaise gestion et à la mal gouvernance. Des différentes réactions, presque tous semblent s’accorder sur le fait que le problème ne se limite pas à la SONABEL mais est plutôt politique.

Environ une heure après le début, l’on assista à l’arrivée très remarquée des élèves d’établissements publics de Ouagadougou. Ces derniers, venus en masse, scandaient des « on veut courant, on veut courant ! ».

C’est à 9 h que Maître Kam, un des porte-paroles du Balai citoyen, est allé remettre la lettre au Directeur General, Apollinaire Siengui KI. « Nous souhaitons que ce document soit exploité à bon escient mais aussi que notre message arrive aux plus hautes autorités de ce pays pour qu’une solution soit trouvée » a-t-il ajouté.

« J’accuse réception », affirmera par la suite le responsable de la SONABEL. « Si je peux dire une chose, c’est encore demander l’indulgence de notre clientèle, lui dire que nous travaillons d’arrache-pied pour réduire la durée de cette période. Je pense que d’ici la semaine prochaine, on pourra sentir quelque chose ».

« Les marches reprendront bientôt » dixit Zephirin Diabré

Avant de partir pour le lancement de l’enregistrement biométrique à Kombissiri, le chef de file de l’opposition Zéphirin Diabré en compagnie de quelques membres du CFOP, est passé exprimer son soutien aux manifestants. « C’était approprié pour nous de venir apporter notre soutien à la société civile et au balai citoyen qui n’a jamais marchandé son soutien aux activités de l’opposition ». Il affirma ensuite son adhésion au combat mené par les Burkinabè pour qu’il y ait de l’électricité. « Notre pays a investi beaucoup de milliards dans la SONABEL et on ne voit pas les résultats. Il est important que le gouvernement sache que nous n’allons pas laisser cette situation perdurer. Les coupures intempestives sont un danger pour les citoyens, un danger pour l’économie. Et on parle de Burkina émergent, comment voulez-émerger s’il n’y a pas de courant pour mener les activités. Il est temps que le gouvernement et le président du Faso soient interpellés. Cette interpellation ne fait que commencer. Il y’a beaucoup d’argent qui a été investi, il est quand même important qu’à un moment donné le peuple sache qu’est-ce qu’on a fait de ces milliards-là, qui les a détournés et que des sanctions s’en suivent. Surtout, nous voulons que la situation de l’électricité soit rétablie de manière durable afin que le pays puisse avancer ».

Et M. Diabré de répéter cette phrase en partant, à la foule qui l’acclamait : « Préparez-vous, les marches reprendront bientôt ».

Bilan positif pour les organisateurs

Le pari de la mobilisation a été gagné par les organisateurs de la manifestation. A cet effet, Smockey, porte-parole du mouvement ne cache pas leur satisfaction : « Nous sommes satisfaits de la mobilisation. Aujourd’hui était un jour ouvrable, donc c’était déjà un pari risqué. Mais, il y a suffisamment de monde pour faire comprendre à la SONABEL que nous ne sommes pas contents ».

De ses dires, Le DG de la SONABEL aurait tenté de faire sursoir le sit-in en leur proposant une rencontre avec le ministre. Chose que le balai citoyen aurait poliment refusé tout en maintenant le sit-in estimant que c’est la pression qui fera aboutir sa plateforme revendicative. Il faut noter par ailleurs qu’aucun incident majeur n’a été constaté, même avec la présence remarquée des forces de sécurité.

Amélie GUE

Lefaso.net


Réactions de participants :

Boukary Kaboré dit « le lion » : « C’est un problème politique »

« Ce qui a motivé ma présence ici, c’est que le problème des délestages concerne tout le monde. Pour moi, le problème est politique. Pour le rappel historique, Ouagadougou-Po fait 147 km ; Po-Baga c’est 15 km. 15+147 cela fait 162 km pour atteindre le Ghana. Faisons le même calcul de Ouagadougou pour aller en Côte d’Ivoire. Déjà Ouagadougou-Boromo dépasse Ouagadougou-Po. Pourquoi ne pas tirer le courant du Ghana. Le Ghana a assez de courant pour distribuer dans toute l’Afrique de l’Ouest. Le Ghana donne le courant à la Cote d’Ivoire. Pourquoi le Burkina part en prendre alors avec la Côte d’Ivoire au lieu d’en prendre à côté avec le Ghana. Je dis que c’est un problème politique ».

Compaoré Mohamed, coordonnateur national de la Fédération estudiantine et scolaire du Burkina Faso : ‘’Nous ne pouvons pas rester indifférents’’

« Les délestages touchent autant les fonctionnaires que les élèves. Pour travailler, il faut le courant. Sur cette base, on peut dire que c’est le courant qui permet aux parents de beaucoup d’élèves de payer leur scolarité. On sait aussi que chez la plupart des élèves, c’est la nuit qu’ils arrivent à étudier. Imaginez un élève qui a un devoir, qui n’a pas pu se préparer. Dans la journée, il doit aller à l’école, suivre les cours et le soir pendant qu’il doit bosser, il y a délestages. Comment ce dernier peut-il bosser et être prêt pour son devoir. Il en est de même pour mes camarades en classe d’examen. Un autre cas, mon professeur d’Histoire Géographie dès qu’il y a délestages et que les brasseurs ne fonctionnent plus, il ne donne plus cours. Les élèves ne peuvent donc pas rester indifférents face à ce problème. Nous sommes l’avenir de demain, dit-on. Nous devons faire notre possible pour passer en classe supérieure ou réussir à nos examens. Comment voulez-vous que ceux des grandes villes comme Ouagadougou ou Bobo Dioulasso réussissent à étudier s’il n’y a pas de courant »

M. Zombari : « La cause est juste »

« Je trouve que la cause est juste. Ça fait longtemps que la SONABEL a promis du courant. Ils avaient promis qu’avec l’interconnexion avec la Côte d’Ivoire, les délestages allaient s’arrêter. On a accepté, il y a eu la connexion mais ça’a continué. On nous a sorti encore le même argument avec Komsilga. Malheureusement, on constate qu’avec la mise en place de Komsilga, les délestages persistent et même la situation s’aggrave »

Mme Sanfo (commerçante) : ‘’Nous ne sommes pas contents’’

« Nous sommes sortis parce que nous ne sommes pas contents du service de la SONABEL. Nous avons besoin de l’électricité pour travailler. On veut que le président revoit parce que nous ne sommes pas contents ».

Ladji Hamidou (sexagénaire et commerçant) : ‘’Apporter mon soutien aux enfants’’

« Je suis venu apporter mon soutien aux enfants. Même à l’hôpital les gens n’ont pas de courant. Le problème ce n’est pas la SONABEL mais nos dirigeants. Est-ce que chez eux il y a des délestages ? »

Propos recueillis par A.G

Lefaso.net

Word - 80 ko
Plate forme de revendication citoyenne pour une amélioration du service public de l’électricité
Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 29 avril 2014 à 23:04, par vérité no1
    En réponse à : Le balai citoyen devant le siège de la SONABEL Ouaga : « Nous sommes venus exprimer notre colère »

    Belle initiative, ce n’est plus le temps des Frédéric Guirma et Ram Ouedraogo où on fabriquait des opposants fictifs. Le CDP fait face à une vraie opposition et je suis sûr que le jadis mega parti tremble.

    Répondre à ce message

    • Le 30 avril 2014 à 02:08, par Promotion 98 UO
      En réponse à : Le balai citoyen devant le siège de la SONABEL Ouaga : « Nous sommes venus exprimer notre colère »

      vous avez gaché les heures de cours de ces enfants.

      Mais tant pis pour chacun, à l’heure des résultats.
      C’est ainsi que l’on a instrumentalisé des gens à l’UO et certains ne vont jamais finir leur formation. On vous avait prévénu non ? Nous, nous sommes parti étudier ailleurs et aujourdh’ui de retour on vous commande déja.
      Donc si vous voulez, abandonnez vos métier,
      abandonnez vos cours,
      Sortez dans les rue chaque jour !
      On va continuer à vous commander d’une maniere ou d’une autre et nos enfants vous commanderons aussi car le burkinabe es paresseux et attend tout de l’Etat. C’est d’ailleur l’afrique noire maudite qui es ainsi.
      Achetez des groupes, achetez de plaques, organisez vous en petite coopérative pour exploiter de puissants groupes électrogenes communs.
      Bref, l’initiative ne manque pas pour contourner le problème des délestages.
      Au lieu de cela, vous investissez chaque en moyenne 2 bouteilles de biere/jour, 5.000f en prostituée/semaine, et quoi encore

      Vous n’avez rien vu d’abord. Vous êtes morts , le capital vous a tué et la situation ira de mal en pire.

      Cherchez vous pendant qu’il es temps et n’oubliez pas que les centres urbains ne sont pas fait pour tout le monde.

      Alors insultez moi maintenant. Cela ne m’enlèvera rien dans ce que je suis et que je possede jusqu’à ma mort

      Répondre à ce message

      • Le 30 avril 2014 à 12:22, par Lanoblesse
        En réponse à : Le balai citoyen devant le siège de la SONABEL Ouaga : « Nous sommes venus exprimer notre colère »

        Il est très dommage d’entendre encore aujourd’hui un Burkinabè, si je ne me suis pas trompé que vous l’êtes, tenir de tels propos. Je dirai tout court qu’aucun Burkinabè n’attend tout de l’Etat. Ce qui se passe c’est que l’Etat a usé de son veto pour avoir le monopole de l’énergie, mais n’arrive pas a satisfaire les populations. Et la raison tout le monde, et vous y compris, le sait : des mauvaises affaires financières dans et autour de la SONABEL. C’est dommage que l’on veuille disculper l’Etat autour du dysfonctionnement de la SONABEL. Je vous laisse juste cette réflexion : "Que pensez-vous d’un Gouvernement, que vous tenter de défendre, qui est face à un responsable qui n’arrive pas à bien gérer une société comme la SONABEL et que l’on enlève de la tête de cette société (ce qui est une action salutaire), mais que l’on nomme comme ministre qui coiffe cette même société ?". Donc, laissez les populations lutter et revendiquer, non pas tout de l’Etat, mais que l’Etat soit responsable pour les responsabilités qu’il s’est lui-même assignées et dans des domaines où il ne permet pas aux opérateurs privés d’investir. Que Dieu bénisse mon très cher et beau pays le Burkina Faso

        Répondre à ce message

        • Le 30 avril 2014 à 18:31, par Promotion 98 UO
          En réponse à : Le balai citoyen devant le siège de la SONABEL Ouaga : « Nous sommes venus exprimer notre colère »

          Lanoblesse, est ce que l’Etat vous empeche d’acquerir des plaques solaires et de puissants groupes ?

          Moi je me fiche de l’Etat car il a demissionné ya longtemps et ne reviendra jamais jamais car nous sommes dans un capitalisme sauvage doublé d’une gangrène de corruption, de mal gouvernance à tous les échelon, surtout à la basse échelle.Combien êtes sur ce forum connecté avec l’internet du service aux heures de services, delaissant ainsi vos responsabilités.
          Personnes ne vous empeche de manifester. Seulement sachez que le chao n’est pas loin et les victimes ne sont pas forcement ceux que vous croyez. Regarder le chao dans certains pays. vous croyez que les principales victimes sont les dirigeants ? Vous croyez que dans les cimetieres ce sont les dirigeants de ces pays qui y sont ?
          Bref, vivement que ca chauffe alors et qu’apres 20-30 ans, ceux qui survivront pourront organiser une société plus vivable

          Répondre à ce message

        • Le 1er mai 2014 à 07:40, par alison
          En réponse à : Le balai citoyen devant le siège de la SONABEL Ouaga : « Nous sommes venus exprimer notre colère »

          eeh,toi là faut mettre de l eau dans tn vin !! moi j étudies à l étranger ce n est pas pour autant qu il faut prendre les gens de haut !! les gens ont raison de manifester parce que c est coupure d éléctricité ont des repercussions sur le commerce,la santé,comment veux tu travailler correctement sans lumière.il faut savoir etre compréhensif et arrêtez d être arrogant,car c est Dieu qui donne et c est lui retire,tu ne sais pas de quoi sera fait demain.Que Dieu bénisse le burkina.Amen

          Répondre à ce message

      • Le 30 avril 2014 à 12:43, par Tom
        En réponse à : Le balai citoyen devant le siège de la SONABEL Ouaga : « Nous sommes venus exprimer notre colère »

        C’est la seule journée de cours perdue que tu vois.sais tu combien de cours ont été annulés du fait des delestages ? du reste tout ton raisonnement est trop bancal.

        Répondre à ce message

      • Le 30 avril 2014 à 13:13, par N’WATUAN
        En réponse à : Le balai citoyen devant le siège de la SONABEL Ouaga : « Nous sommes venus exprimer notre colère »

        POURQUOI L’ETAT S’IL NE PEUT PAS SUBVENIR AUX BESOINS ELEMENTAIRES DE LA POPULATION ? NOUS NE SOMMES PAS DANS UN ETAT DE POLICE MAIS DANS UN ETATS DE DROIT

        Répondre à ce message

      • Le 30 avril 2014 à 14:06, par black
        En réponse à : Le balai citoyen devant le siège de la SONABEL Ouaga : « Nous sommes venus exprimer notre colère »

        promotion 98 uo qu est ce que tu racontre la tu pense que en etudiant a l etranger tu a un avenir plus prometeur que ceux du pays. moi j ai bosse a l uo waga. durant mon sejour a luo je me suis engage dans les luttes. mais aujourd hui je suis un cadre. arrete de baratuner les gens.

        Répondre à ce message

        • Le 30 avril 2014 à 16:10, par Promotion 98 UO
          En réponse à : Le balai citoyen devant le siège de la SONABEL Ouaga : « Nous sommes venus exprimer notre colère »

          Black,

          Oui mon avenir est deja réalisé : AVec 3 maisons, 2 voitures, une femmes, 2 enfants, 50 millions en économie, un salaire actuel d’environ 1.200.000/mois, ...

          Que veux tu que je gagne encore.
          Inutile d’être jaloux, car la clé du succes es dans le courage, un effort continue, la confiance en soi, l’auto entreprenariat, le sens de la responsabilité, l’absence de jalousie et de vices comme la biere, les brochettes, la baise,...
          Tout es possible. Avec un pret de 5 millions a la banque pour 10 ans, un fonctionnaire moyen peut devenir entrepreneur, quitte à laisser gerer sa femme car la loi lui interdit ce type d’activité.
          La sonabel dans ce cas devient une energie secondaire car avec 1 millions en plaque solaire, on devient autonome pour presque tout le restant de notre vie et les affaires aussi propsperent.
          Combien êtes vous actuellement avec des millions et dès que le courant se coupe, votre activité privée s’arrete ?
          Honte à vous. Continuez à en vouloir à l’Etat jusqu’à votre mort. Vous n’avez pas compris que demain sera encore pire

          Répondre à ce message

          • Le 30 avril 2014 à 17:55, par Un indigné
            En réponse à : Le balai citoyen devant le siège de la SONABEL Ouaga : « Nous sommes venus exprimer notre colère »

            Promotion UO 98,en verité tu n as rien.
            C’est difficile pour moi de croire que tu es vraiment Burkinabé.Le burkinabé,le vrai,est modeste,courtois,ne se vente pas.

            50 millions d’economie avec un salaire mensuelle de 1200000.Penses-tu que tu es assez aisé(riche) que tous ceux qui interviennent sur le forum.

            Sans descendre dans la boue comme on le dit,je t’apprends que nous formons un groupe d’amis principalement cadres de sociétés minières et qui sommes bien remunéres et avons beaucoup de realisations ;mais nous risquons tous les jours nos vit dans les luttes sociales(le regime De Blaise pouvant nous eliminer a tout moment),au coté de nos freres et soeurs pour un Burkina meilleur.

            Le fait que tu sois nanti(selon toi) ne signifie pas que tu es plus intelligent que cet elève de brousse qui ne peut meme pas payers 6500 francs pour année scolaire.Comme moi,comme nous,tu as seulement eu un peu de chance et c’est tout.

            Je connais des internes a l’hopital Halgado(je m’y rendais regulièrement pour assiter un parent malade)qui se battent de toutes leur ames pour donner de l’espoir au malades dans des conditions inacceptables.Ils n’ont surement pas de villa,de femme,d’enfants,de 50 millions ou encore 1200000 par mois ;mais a ceux là,j’ai de l’estime.

            Dans la vie,il ne suffit pas que tu arrives,mais que les autres aussi arrivent .

            Sans te connaitre,j’ai compris que pour toi il n’y a de reussite que la securité financière.

            Comme exemple le president Eyadema avait tout l’or du monde,mais il n’avait pas prevu un hopital de qualité qui pouvait le maintenir en vie avant que l’avion medicalisé ne vienne le chercher pour l’Europe.Stp ne defends pas les regimes africains qui ne sont pas en phase avec les realités de leur populations

            Par ton post,tu as insulté tous les Burkinabés.

            Ma grande mère me disait que chacun de nous doit se comporter de sorte qu’il ne regrette pas certains actes qu’il a posé pendant son existante,parce qu on y pense toujours le dernier jour de sa vie et DIEU seul sait que quelque soit notre rang social,tous,nous avons un dernier jour sur la terre.Donc ce jour là tu verras que tu n’est pas different de ce fou qui mange dans les poubelles dans le petit village de BAMAFLATA

            Répondre à ce message

          • Le 1er mai 2014 à 00:14, par LARAISON
            En réponse à : Le balai citoyen devant le siège de la SONABEL Ouaga : « Nous sommes venus exprimer notre colère »

            le tam tam ne se tape pas lui promotion uo98 a tes dis je pensais que tu etais chef d entreprise je me rendre compte que tu es tjrs salarié malgré tes diplomes internationaux. Sois logique dans ton raisonnement tu pretends que tu as une economie de 50 millions et traites les burkinabes de paresseurs. Sais tu combien de milliadaires existent au bf et qui n ont jamais faire une etude a l etranger.

            Répondre à ce message

          • Le 1er mai 2014 à 01:28, par vision
            En réponse à : Le balai citoyen devant le siège de la SONABEL Ouaga : « Nous sommes venus exprimer notre colère »

            Promotion 98, tu penses avoir réussi ainsi ?parce que tu as étudié dans une université étrangère !!! Moi a ta place après des études a l’extérieur je n’accepterai jamais un salaire de 1.200.000 ; jamais ! Fais les calculs sur des,sommes mises pour achever ces études et tu verras. Ce n’est pas aussi un succès que tu le penses. Moi j’ai fais et achever mes études dans cette université que tu sembles vomir mais DIEU est témoin de ce que je gagne. Je ne rabaisserai pas pour divulguer ma remuneration cependant sache que elle est de loin supérieure a la tienne. Mais,mais, je tiens a féliciter ces étudiants présents a la marche. Voici des étudiants qui savent ce qu’ils veulent ; l’électricité est indispensable pour eux afin de devenir les futurs dirigeants de ce pays Mes encouragements !!!!!

            Répondre à ce message

          • Le 1er mai 2014 à 06:32, par vérité no1
            En réponse à : Le balai citoyen devant le siège de la SONABEL Ouaga : « Nous sommes venus exprimer notre colère »

            Promotion 98, comment se fait-il que vous étiez sur les bancs en 98 et subitement vous avez aujourd’hui 3 maisons et 50 millions ? Vous êtes sûrement un voleur de parcelles !!!! Un lieutenant de Zacharia !!!!

            Répondre à ce message

          • Le 1er mai 2014 à 07:48, par alison
            En réponse à : Le balai citoyen devant le siège de la SONABEL Ouaga : « Nous sommes venus exprimer notre colère »

            alors là,tu ne sais pas ce que c est que la modestie.quelqu un qui a les moyens ne fait pas sa propre pub,il laisse les autres parler de sa reussite.donc il ne faut pas polluer le débat avec des hors sujets.le burkina fait partie des PMA,donc soit logique tt le monde ne peut pas avoir des plaques solaires à 1M.

            Répondre à ce message

          • Le 1er mai 2014 à 10:47, par Tapsoba®(de H)
            En réponse à : Le balai citoyen devant le siège de la SONABEL Ouaga : « Nous sommes venus exprimer notre colère »

            Cher "Promotion 98 UO",
            J ai hésité pendant longtemps avant de vous répondre,car je me suis posé maintes fois la question si ça vallait la peine.Mais l envie de vous dire mes vérités était trop forte que je ne puisse me taire.Tout simplement que c est regrettable que quelqu un qui ait fait des études universitaires,quelque soit le lieu,tienne un raisonnenemnt digne d un analphabète.Une vision étriquée des choses dont, je suis sûr,vous même après réflexion mûrie,devriez avoir des regrets de n avoir pas été censuré.Encore plus, vos enfants ou autres proches pour qui,vous êtes une référence,du moins jusqu à la lecture de ce message dont vous êtes l auteur(heureusement que vous pourrez avoir comme alibi,le texte n est pas signé de votre propre nom ;ils n iront pas jusqu à chercher l adresse IP pour savoir qu il vient de votre ordi) devraient être deçus.Et pour cause ! Imaginez un instant qu un des vôtres,après avoir failli perdre la vie dans la circulation routière par un autre usager de la route à cause des feux tricolores non fonctionnels ou un autre qui n aurait pas pu traiter un dossier à son service ou l obtenir d un service ,pourtant important,ou encore un peu souffrant qui ne nécessite pas une évacuation à l extérieur(même si vous avez les moyens)mais n a pu être pris en charge à temps,pour la simple raison que la SONABEL est restée défectueuse toute la journée,viennent à lire un message pareil.Quelle serait leur réaction ? Doivent-ils accuser votre plaque solaire(à usage privé ,il faut le souligner) ?Personne n a obligé l Etat à monopoliser le marché de l énergie.Que l Etat joue le jeu du libéralisme jusqu au bout en ouvrant ce marché aux privés et voir si les populations attendront tout de lui.Et même le faisant,à moins que vous estimiez qu il faille suprimer le service public ,l Etat devrait continuer de jouer son role régalien car ce ne seront pas avec vos plaques solaires qu on alimentera les feux tricolores,les administrations publiques,les éclairages publics,haupitaux,écoles,etc...Vous qui êtes allés étudier à l extérieur(en occident ?),étiez vous éclairé, que ce soit à l école ou à domicile,par des installations individuelles parce que le pib/ habitant est le plus élevés du monde dans la plupart de ces pays ? Ces Etats ont-ils monopolisé ce marché de l ernergie parce qu ils sont riches,si riches à même de nous apporter leurs aides multiformes,bilatérales /multilatérales ? Pour finir,le fait même que le recrutement du DG n est pas soumis à un appel à candidature sous le prétexte que ce secteur est stratégique(comme si des étrangers pouvaient etre candidats)devrait vous pousser à réfléchir un tout petit peu.

            Répondre à ce message

          • Le 1er mai 2014 à 13:54, par Tapsoba®(de H)
            En réponse à : Le balai citoyen devant le siège de la SONABEL Ouaga : « Nous sommes venus exprimer notre colère »

            Cher "Promotion 98 UO",
            J ai hésité pendant longtemps avant de vous répondre,car je me suis posé maintes fois la question si ça vallait la peine.Mais l envie de vous dire mes vérités était trop forte que je ne puisse me taire.Tout simplement que c est regrettable que quelqu un qui ait fait des études universitaires,quelque soit le lieu,tienne un raisonnenemnt digne d un analphabète.Une vision étriquée des choses dont, je suis sûr,vous même après réflexion mûrie,devriez avoir des regrets de n avoir pas été censuré.Encore plus, vos enfants ou autres proches pour qui,vous êtes une référence,du moins jusqu à la lecture de ce message dont vous êtes l auteur(heureusement que vous pourrez avoir comme alibi,le texte n est pas signé de votre propre nom ;ils n iront pas jusqu à chercher l adresse IP pour savoir qu il vient de votre ordi) devraient être deçus.Et pour cause ! Imaginez un instant qu un des vôtres,après avoir failli perdre la vie dans la circulation routière par un autre usager de la route à cause des feux tricolores non fonctionnels ou un autre qui n aurait pas pu traiter un dossier à son service ou l obtenir d un service ,pourtant important,ou encore un peu souffrant qui ne nécessite pas une évacuation à l extérieur(même si vous avez les moyens)mais n a pu être pris en charge à temps,pour la simple raison que la SONABEL est restée défectueuse toute la journée,viennent à lire un message pareil.Quelle serait leur réaction ? Doivent-ils accuser votre plaque solaire(à usage privé ,il faut le souligner) ?Personne n a obligé l Etat à monopoliser le marché de l énergie.Que l Etat joue le jeu du libéralisme jusqu au bout en ouvrant ce marché aux privés et voir si les populations attendront tout de lui.Et même le faisant,à moins que vous estimiez qu il faille suprimer le service public ,l Etat devrait continuer de jouer son role régalien car ce ne seront pas avec vos plaques solaires qu on alimentera les feux tricolores,les administrations publiques,les éclairages publics,haupitaux,écoles,etc...Vous qui êtes allés étudier à l extérieur(en occident ?),étiez vous éclairé, que ce soit à l école ou à domicile,par des installations individuelles parce que le pib/ habitant est le plus élevés du monde dans la plupart de ces pays ? Ces Etats ont-ils monopolisé ce marché de l ernergie parce qu ils sont riches,si riches à même de nous apporter leurs aides multiformes,bilatérales /multilatérales ? Pour finir,le fait même que le recrutement du DG n est pas soumis à un appel à candidature sous le prétexte que ce secteur est stratégique(comme si des étrangers pouvaient etre candidats)devrait vous pousser à réfléchir un tout petit peu.

            Répondre à ce message

          • Le 1er mai 2014 à 13:56, par Atlanta
            En réponse à : Le balai citoyen devant le siège de la SONABEL Ouaga : « Nous sommes venus exprimer notre colère »

            Tu me fais VRAIMENT pitié, Promotion98. Avec 50 millions d’économie tu penses que tu es riche à vie ? Sache que l’homme propose c’est Dieu qui dispose. Tu oses te vanter d’avoir un salaire de 1,2 millions ? Je connais un tas de superviseurs dans le domaine minier qui touchent pareil et qui n’ont même pas Bac+1, à plus forte raison étudié à l’étranger. Tout est relatif dans la vie. Ce que tu considères comme le toit du monde peut juste être la terrasse pour quelqu’un d’autre. Donc au lieu de te bomber la poitrine et nous pomper l’air, remercie plutôt Dieu pour tout ce que tu as et travaille à en mériter d’avantage.

            Répondre à ce message

      • Le 30 avril 2014 à 16:41, par jo
        En réponse à : Le balai citoyen devant le siège de la SONABEL Ouaga : « Nous sommes venus exprimer notre colère »

        ouvre les yeux et revient sur terre ! petit zozo de francois

        Répondre à ce message

      • Le 30 avril 2014 à 18:47, par FARMODJOA
        En réponse à : Le balai citoyen devant le siège de la SONABEL Ouaga : « Nous sommes venus exprimer notre colère »

        C’est assez grave tes propos, tu es conscient ? Faites attention, vous avez déjà oublié la mutinerie de 2011 ? personne du régime ne sera échappé un jour, le temps est proche.

        Répondre à ce message

    • Le 30 avril 2014 à 09:55, par le revolté
      En réponse à : Le balai citoyen devant le siège de la SONABEL Ouaga : « Nous sommes venus exprimer notre colère »

      Moi je suis tout blanc de cœur avec vous dans ce combat pour le bien être du citoyen Burkinabé ,mais permettez moi de vous prodiguer mes conseils ,je vous prie de bien vouloir les considérer ,1 je voudrais que vous ayez un contrôle en terme de qui peut participer a vos manifestations ;2 utiliser toujours des méthodes et de discours citoyens ,3 faire fi de la haute épaule ,surtout ne jamais inviter les politiques a se présenter a vos activités comme l a fait notre cher très grand professeur d Harvard ,ça vous soustrait du crédit entant que mouvement de la société civile !!!!!

      Répondre à ce message

    • Le 30 avril 2014 à 10:53, par Tj
      En réponse à : Le balai citoyen devant le siège de la SONABEL Ouaga : « Nous sommes venus exprimer notre colère »

      Eh le lion va tuer, lui il voie tout en politique. Et pour lui po est au centre de sa vie, tout ses exemple c’est sur po. Dépasse ta vie militaire et essaye de comprendre la vie citoyenne.

      Répondre à ce message

    • Le 30 avril 2014 à 11:19, par Tj
      En réponse à : Le balai citoyen devant le siège de la SONABEL Ouaga : « Nous sommes venus exprimer notre colère »

      vérité no1, je crois que tu devrais dire aux Sam Ka le Dja, aux Smockey de changer encore de métier parce que tout ce qu’ils entreprennent est voué à l’échec. musique, ils ne s’en sortent pas, balaie citoyen ils ne s’en sortent pas et récemment encore ils créent le AYO. Tout ça pour quoi faire, c’est de gaspillage d’énergie qu’ils pouvais utiliser pour faire autre chose.

      Répondre à ce message

    • Le 30 avril 2014 à 12:41, par le sage n°1
      En réponse à : Le balai citoyen devant le siège de la SONABEL Ouaga : « Nous sommes venus exprimer notre colère »

      Il ya des situations qui son incompréhensibles.EXEMPLE:depuis des semaines,LE GRAND CHR DE KAYA N’A PLUS DE GROUPE ELECTROGENE ET A CHAQUE COUPURE LES PAUVRES MALADES SONT EVACUES A OUAGA ;de grace epargnez nous ces manières de gerer. La population commence à en parler à Kaya et si rien n’est fait il y aura des réactions.

      VITE UN GROUPE RELAI POUR LE CHR DE KAYA !

      Répondre à ce message

    • Le 30 avril 2014 à 19:49, par kaboré ludovick de tanguin
      En réponse à : Le balai citoyen devant le siège de la SONABEL Ouaga : « Nous sommes venus exprimer notre colère »

      le balai citoyen dois-je dire que leur initiative de set-in est normale en tant que membre de la société civil .là où il a fait fausse route ,c’est d’avoir associé à la manifestation ces opposants qui du coup met en doute la crédibilité et le sens de patriotisme pour leur pays .ce mouvement a montré aux yeux de tout le monde qui était ou que sont ceux qui étaient derrière qui tiraient les ficelles .je ose croire qu’à la demande de l’opposition ce mouvement a été mis sur pied pour troubler l’ordre sociale afin que l’opposition en profite pour se positionner mais c’est mal réfléchi .

      Répondre à ce message

    • Le 30 avril 2014 à 23:12, par Americain
      En réponse à : Le balai citoyen devant le siège de la SONABEL Ouaga : « Nous sommes venus exprimer notre colère »

      La vérité est que Blaise a atteint ses limites et doit cherhcer à se reposer. On n’a pas plus besoin de grand chose pour convaincre la population de sortir manifester contre le regime.

      Répondre à ce message

    • Le 1er mai 2014 à 11:24, par Ben
      En réponse à : Le balai citoyen devant le siège de la SONABEL Ouaga : « Nous sommes venus exprimer notre colère »

      C’est vraiment vomissant de t’entendre parler ainsi. Nous on lutte et vous profitez, c’est du "haraam". Va te confesser !

      Répondre à ce message

  • Le 29 avril 2014 à 23:26, par RASTA
    En réponse à : Le balai citoyen devant le siège de la SONABEL Ouaga : « Nous sommes venus exprimer notre colère »

    ce trés bien, mais ne faire pas ça pour les politiques

    Répondre à ce message

  • Le 30 avril 2014 à 00:22, par Une voix
    En réponse à : Le balai citoyen devant le siège de la SONABEL Ouaga : « Nous sommes venus exprimer notre colère »

    On constate que le sit-in a bel et bien eu lieu, démocratiquement ! Où étaient donc ces impétueux va-t-en-guerre qui, sur ce site, menaçaient de s’en prendre aux manifestants et de les "mater" ? Nombre de nos compatriotes semblent avoir opté ici pour la gueulante permanente, à l’image de ceux qui lancent régulièrement des "fatwas" à propos d’une éventuelle modification de l’article 37. C’est croire que défendre son point de vue sans menacer d’envoyer, d’office, en enfer, ceux qui ont une opinion différente pourrait bientôt ne plus avoir droit de cité dans ce pays …

    Répondre à ce message

  • Le 30 avril 2014 à 01:41, par Kansma
    En réponse à : Le balai citoyen devant le siège de la SONABEL Ouaga : « Nous sommes venus exprimer notre colère »

    Eclairez ma lanterne svp. La Sonabel fonctionne t elle à perte ? Si non je pense que accroissement de la clientele=accroissement recettes=accroissement de bénéfice et donc accroissement des investissements et satisfaction continue des clients.
    Si vous detournez l’argent pour autre chose, ayez le courage de le dire et démissionnez. Nous sommes fatigués now. VIVEMENT 2015. L’ANNEE DE L’ALTERNANCE ET DE LA DELIVRANCE !

    Répondre à ce message

  • Le 30 avril 2014 à 06:06, par SawadX
    En réponse à : Le balai citoyen devant le siège de la SONABEL Ouaga : « Nous sommes venus exprimer notre colère »

    ensemble on est jamais seule et seule la lutte libère ! grande félicitation au Cibals et Cibelles qui y étaient présent ! la balle est dans le camps des autorités. ce n’est que le debut !! la lutte continue !!

    Répondre à ce message

  • Le 30 avril 2014 à 07:36, par Cosapad
    En réponse à : Le balai citoyen devant le siège de la SONABEL Ouaga : « Nous sommes venus exprimer notre colère »

    Belle initiative du balai citoyen
    Cette action va ebranler le ministre Salif Kabore un des accolytes de Francois Compaore.
    Desormais il faut faire ce genre d’action de masse en direction de toutes les structures publiques ou la mal gouvernance regnent. Le pouvoir va enfin comprendre qu’il y a un nouveau type de citoyen Burkinabe qui n’acceptera plus n’importe quoi.

    Répondre à ce message

  • Le 30 avril 2014 à 07:36
    En réponse à : Le balai citoyen devant le siège de la SONABEL Ouaga : « Nous sommes venus exprimer notre colère »

    J’ai remarqué que chaque fois que le balai citoyen organise un mouvement,il pleut...est ce une coïncidence...

    Répondre à ce message

  • Le 30 avril 2014 à 08:11, par Refléchissons !
    En réponse à : Le balai citoyen devant le siège de la SONABEL Ouaga : « Nous sommes venus exprimer notre colère »

    Bravo les gars pour ce mouvement !
    Mais une question : Ainsi les problèmes techniques sont ils résolus ?

    Répondre à ce message

  • Le 30 avril 2014 à 08:58, par janoun
    En réponse à : Le balai citoyen devant le siège de la SONABEL Ouaga : « Nous sommes venus exprimer notre colère »

    Bravo : Belle réussite !
    Comptez vous faire pareil pour nos trois compagnies de téléphone ?
    Le net payer qui marche pas, les bonus sur leurs réseaux ce qui nous empêche d’appeler que les numéros de la même compagnie ?

    Répondre à ce message

  • Le 30 avril 2014 à 09:04, par ousmane
    En réponse à : Le balai citoyen devant le siège de la SONABEL Ouaga : « Nous sommes venus exprimer notre colère »

    Félicitations aux organisateurs pour la maturité d’esprit et dans l’organisation dont ils ont fait preuve. Vous avez la bénédictions des anciens. Que la grâce Du Tout Puissant vous accompagne.

    Répondre à ce message

  • Le 30 avril 2014 à 10:24, par Kôrô Yamyélé
    En réponse à : Le balai citoyen devant le siège de la SONABEL Ouaga : « Nous sommes venus exprimer notre colère »

    - Il y a un âne ou une hyène qui s’exprime chaque fois sur ce site et dont le pseudo est BOULGOU !!!

    Par Kôrô Yamyélé

    Répondre à ce message

  • Le 30 avril 2014 à 10:32, par Kabala Tekre
    En réponse à : Le balai citoyen devant le siège de la SONABEL Ouaga : « Nous sommes venus exprimer notre colère »

    Citoyens de mon pays, Primo ne soyons pas en retard des nouvelles technologies pour resoudre nos problemes. La Sonabel peut tres bien nouer des partenariats avec les banques pour faciliter les paiements des factures et meme les achats d’unites cash-Power. Dans de nombreux pays, les gens ne vont presque plus dans les guichets de la compagnie d’electricite pour les services paiements et achats(perte de temps, frustrations ..etc).

    Secondo, je suis d’accord que le bien-etre des citoyens ne semble pas etre la grande preoccupation de l’Etat ; car nous avons tellement mis du retard dans la vulgarisation des sources alternatives d’energie que le Burkina souffre toujours d’un goulot d’etranglement en cette periode de grand chaleur. Quand l’Etat fait trop de business sur le dos du citoyen, on en arrive a ce type de problemes. Cher dirigeant, revoyer un peu votre orientation politique, sinon le peuple vous forcera a le faire un jour ou l’autre. Merci !

    Répondre à ce message

  • Le 30 avril 2014 à 10:45, par Kabala Tekre
    En réponse à : Le balai citoyen devant le siège de la SONABEL Ouaga : « Nous sommes venus exprimer notre colère »

    Citoyens de mon pays, Primo ne soyons pas en retard des nouvelles technologies pour resoudre nos problemes. La Sonabel peut tres bien nouer des partenariats avec les banques pour faciliter les paiements des factures et memes les achats d’unites cash-Power. Dans de nombreux pays, les gens ne vont presque plus devant les guichets de la compagnie d’electricite (perte de temps, frustrations ..etc).

    Secondo, je suis d’accord que le bien-etre des citoyens ne semble pas etre la grande preoccupation de l’Etat ; car nous avons tellement mis du retard dans la vulgarisation des sources alternatives d’energie que le Burkina souffre toujours d’un goulot d’etranglement en cette periode de grande chaleur. Quand l’Etat fait trop de business sur le dos du citoyen, on en arrive a ce type de problemes. Chers dirigeants, revoyez un peu votre orientation politique, sinon le peuple vous forcera a le faire un jour ou l’autre. Merci !

    Répondre à ce message

    • Le 30 avril 2014 à 12:15, par lumière
      En réponse à : Le balai citoyen devant le siège de la SONABEL Ouaga : « Nous sommes venus exprimer notre colère »

      Félicitation à tous les frères qui pensent et croient que nous pouvons et devrons vaincre sur tout ce qui est injuste et insultant ,pour le peuple.
      Rien ne sera plus comme avant, nous serons là, pour revendiquer et mettre sur le chemin les imposteurs de la république.

      On ne pourra meurtrir le peuple pendant longtemps et nous rendre ridicule.
      Frères et sœurs mettons-nous toujours à travers de ce qui est anormal et injuste dans ce pays.N
      Nous vaincrons malgré les difficultés qui se présentent à nous. Sachez que seuls le courage, la volonté, le pragmatisme, le combat,l’union et les actions communes qui nous délivreront de cette domination insultante.

      Répondre à ce message

  • Le 30 avril 2014 à 12:23, par konvigssi
    En réponse à : Le balai citoyen devant le siège de la SONABEL Ouaga : « Nous sommes venus exprimer notre colère »

    Promotion 98 UO, personne ne va t’insulter. Ce que tu as là, que Dieu bénisse davantage. Mais un peu de respect pour les autres car quand on se respecte, on n’insulte pas les autres. Ce sont les BaBa de l’éducation ! Courage tout de même ! Quand au Balai Citoyen, bravo ! On vous suit pour un Burkina prospère et VRAIMENT émergent ! NON aux coupures intempestives d’électricité ! NON au pillage de nos maigres sous ! La Patrie ou la mort ; nous VAINCRONS ! N’en déplaise à ceux qui se croient accomplis et qui se fichent des autres !

    Répondre à ce message

  • Le 30 avril 2014 à 12:28, par Tom
    En réponse à : Le balai citoyen devant le siège de la SONABEL Ouaga : « Nous sommes venus exprimer notre colère »

    vive la jeunesse consciente en lutte. abas la jeunesse mouton.

    Répondre à ce message

  • Le 30 avril 2014 à 14:40, par Espérance
    En réponse à : Le balai citoyen devant le siège de la SONABEL Ouaga : « Nous sommes venus exprimer notre colère »

    Merci au balai citoyen pour cette belle iniative. Ce pays appartent à nous tous que tu sois du CDP, du MPP, de UPC....L’électricité est chez tous les hommes politiques et chez le petit citoyen. S’ils sont incapables de gérer la SONABEL que de nouvelles personnes les remplacent afin que notre pays se développe.

    Répondre à ce message

  • Le 30 avril 2014 à 16:17
    En réponse à : Le balai citoyen devant le siège de la SONABEL Ouaga : « Nous sommes venus exprimer notre colère »

    Prochaines étapes : hôpitaux (pour équipements adéquats), TELMOB, TELECEL, AIRTEL (ces 3 voleurs qui nous pillent) !!!

    Répondre à ce message

  • Le 30 avril 2014 à 17:36, par konvigssi
    En réponse à : Le balai citoyen devant le siège de la SONABEL Ouaga : « Nous sommes venus exprimer notre colère »

    Promotion 98 UO, toi tu n’as rien, tu n’es rien ; c’est hobo hoba pour rien ! Ceux qui sont ont construit leur fortune à la sueur de leur front sont discrets, humbles et bien éduqués. N’importe quoi !

    Répondre à ce message

  • Le 30 avril 2014 à 20:19, par imigrè
    En réponse à : Le balai citoyen devant le siège de la SONABEL Ouaga : « Nous sommes venus exprimer notre colère »

    il ya des personne stupide et lache meme si vous mangè ds des poche des dirigeans ,ce n’est pas a chaque moment qu’il fo les soutenire.respectez cameme votre dignitè et soyez juste,tous le monde connais le probleme de coupure d’electricitè ces temps si.et s’il ya manifestation c’est juste et normal.le moment est arriver ça ne peut plut etre come avant.la seul solution c’est etre juste et euvrè pour le bien etre de toute et tous les burkinabe san exeption

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés